mercredi, 23 novembre 2016

Buns au lait

Depuis maintenant 3 jours, une foule immense s’est formée devant ce petit kiosquier de la rue Faidherbe. Des tentes 2-secondes jonchent le trottoir jusqu’à la gare. Une mer de sacs de couchage s’étale à l’infini. La police municipale règle tant bien que mal la circulation. Les bus et les autos ne passent plus déjà depuis hier et les vélos passent au compte-goutte.
La mairie de Lille est sur les dents. Elle n’a pas prévu pareil évènement.
Ici, pas de pancarte, pas de drapeau, pas de slogan ! Non ! Juste un murmure que le vent amplifie à chaque bourrasque. « Hors-série cuisine ! Hors-série cuisine ! On veut le hors-série cuisine ».
Voilà, le mot est lâché, vous savez pourquoi tant de gens se sont réunis et attendent que le kiosquier remonte enfin ses volets.

buns au lait, hors-série cuisine La Voix du Nord

Tous ces gens sont venus, parfois de très loin, pour obtenir le dernier né de la saga « Secrets de cuisine du Nord – Pas-de-Calais. Alertés par le grand journal régional, la Voix du Nord, ils savent que ce jour est le jour où ils pourront retrouver leurs cuisiniers préférés. Ils les connaissent déjà tous, ils ont pu faire leur connaissance dans les 6 numéros précédents. Ils savent que c’est peut-être le dernier et ne veulent pour rien au monde passer à côté. Ils savent qu’ils découvriront de belles et bonnes recettes, ils savent que ces fins gourmets leur ouvriront leur cuisine, leur dévoileront leurs secrets et leur donneront envie de faire les plats à leur tour. 30 recettes rien que pour eux, originales, faites avec amour par des gens simples et chaleureux.
J’ai tenté un passage en force avec mon micro mais rien à faire. Même les journalistes sont refoulés par la police. Je vais attendre un peu, la foule se dispersera bientôt, j’espère. Dès que j’ai du nouveau, je reviens vers vous. A vous les studios !
La Cocotte, envoyée spéciale devant le kiosque à journaux, Lille, le 23 novembre 2016

 

Buns au lait

Tout chauds, ils se laisseront tartiner de confiture et pas bégueules pour deux sous, ils se laisseront transformer en hamburgers.

Buns au lait

Pour 15 buns
Ingrédients : 600 g de farine type 65, 200 g de farine type 80, 1 cube de levure fraîche du boulanger, 12 g de sel fin, 25 cl de lait, 35 cl d’eau, 50 g de cassonade, flocons d’avoine, 1 blanc d’œuf.
Préparation : 20 min – cuisson :  20 min - coût : * - difficulté : * - ustensiles : robot ménager, plaque pour le four
Délayez la levure dans une petite tasse d’eau. Mélangez farines, sel et cassonade et ajoutez la levure. Mélangez au robot, versez le lait et l’eau et pétrissez pendant 5 bonnes minutes jusqu’à obtention d’une belle pâte lisse et non-collante. Séparez la pâte en 15 boules. Travaillez-les quelques instants et donnez-leur une belle forme ronde ou carrée. Posez-les sur la plaque qui va au four, couvrez-les d’un linge et faites-les lever 2 heures dans un endroit chaud.
Préchauffez le four à 190° C, badigeonnez chaque carré de blanc d’œuf, couvrez-les de flocons d’avoine et enfournez les buns pendant 20 minutes. Sortez-les et laissez-les refroidir sur une grille.

mardi, 22 novembre 2016

Relish aux coings et citrons verts

La femme revêche dit « j’achète pas de coings, je ne sais pas quoi en faire ». La Cocotte glisse « un tajine, un relish. » La femme revêche répond « je ne fais pas ce genre de plats, moi ! »

Relish aux coings et citrons verts, relish, coings, citrons verts

Pour 2 pots
Ingrédients : 1 kg de coings, 3 oignons doux, 3 citrons verts, 300 g de cassonade, sel, poivre en grains, 1 cuillère à café de curry, 1 bâton de cannelle, 10 cl de vinaigre. Facultatif : graines de moutarde et graines de coriandre.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h environ – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : 4 bocaux stérilisés de 250 g environ
Coupez les coings en quartiers. Plongez-les dans de l’eau citronnée au fur et à mesure. Pelez et épépinez les coings. Couvrez d’eau pelures et pépins et faites bouillir pendant 30 minutes. Filtrez et réservez le jus.
Coupez les coings en dés, pelez et coupez les oignons en 8 quartiers. Lavez et coupez les citrons en 6 quartiers. Assemblez coings, oignons et citrons dans un faitout, ajoutez la cassonade, sel, poivre, curry, cannelle, vinaigre et graines de coriandre et moutarde si vous en avez. Couvrez avec le jus des pelures et pépins de coings et remuez. Mettez à chauffer à couvert pendant 15 minutes puis enlevez le couvercle et laissez s’évaporer le liquide.  30 minutes devraient suffire. Mettez en pots, fermez-les, retournez-les pour faire le vide d’air et consommez-les rapidement.

lundi, 21 novembre 2016

Salade betteraves-grenade

Les betteraves cuites-maison sont incroyablement meilleures que celles du commerce, emballées dans du plastique et qui ont un goût de plastique.

Salade betteraves-grenade, betteraves, grenade

Pour 6 personnes
Ingrédients : 600 à 700 g de betteraves crues, 1 grenade, sel, poivre blanc, huile de tournesol, ½ citron. Facultatif : mélasse de grenade ou 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Plongez les betteraves dans une casserole d’eau et faites-les cuire jusqu’à ce que la pointe d’un couteau passe facilement à travers. Égouttez-les et laissez-les refroidir. Ensuite pelez-les et coupez-les en petits cubes égaux.
Coupez la grenade en deux, incisez la peau des demi-sphères du bas vers le haut mais pas jusqu’en haut, ouvrez-les et tapez le haut des demi-sphères avec une cuillère à soupe pour faire sortir toutes les graines.
Mélangez betteraves et graines de grenade, ajoutez sel et poivre, 1 cuillère à soupe d’huile et le jus du demi-citron. Et si vous en avez envie, ajoutez une belle cuillère à soupe de vinaigre balsamique ou de mélasse de grenade. Ça renforcera le côté sucré-salé de cette petite salade rafraîchissante et pleine de vitamines.

dimanche, 20 novembre 2016

Soupe-saucisse à l’ail fumé d’Arleux

- « C’est pas vrai ? T’as encore téléphoné à la Cocotte ! Elle va en avoir marre.
- Bien sûr que non, elle est tellement gentille, elle ! »

Soupe-saucisse à l’ail fumé d’Arleux

Pour 6 personnes
Ingrédients : 5 gousses d’ail fumé d’Arleux, 500 g d’oignons, 1 litre de coulis de tomates, huile de tournesol, sel, poivre, 2 saucisses fumées, fromage râpé.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : mixeur plongeant ou blender et 6 bols qui vont au four
Pelez et pilez l’ail. Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans un faitout et ajoutez l’ail. Dorez-le quelques instants. Pelez et ciselez grossièrement les oignons et ajoutez-les à l’ail. Versez un petit verre d’eau et laissez les oignons devenir transparents avant d’ajouter le coulis de tomates. Faites cuire 30 minutes à feu moyen. Dans le même temps faites bouillir les saucisses fumées 20 minutes à l’eau. Coupez-les en fines rondelles ensuite puis faites-les dorer dans une poêle.
Passez la soupe au mixeur plongeant et poivrez et salez un peu la soupe.
Allumez le four à 200° C en position gril.
Répartissez la soupe dans les bols, ajoutez les rondelles de saucisses fumées, couvrez de fromage râpé et passez les bols au four le temps que le fromage gratine.

samedi, 19 novembre 2016

Tourte au Maroilles

- « Allo, la Cocotte, j’vous téléphone pour vous dire que je vais faire votre tourte au Maroilles. Ça me dit bien, ça m’a l’air rudement bon. »

Tourte au Maroilles

Pour 8 personnes
Ingrédients : 2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre, 800 g de pommes de terre Bintje, 1 quart Maroilles, 3 cuillères à soupe de crème fraîche, 1 cuillère à café d’ail moulu, un peu de 4-épices, sel, poivre, 1 jaune d’œuf.
Préparation : 20 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four en chaleur conventionnelle à 180° C.
Pelez les pommes de terre, lavez-les, séchez-les soigneusement et coupez-les en fines rondelles.
Détaillez le quart Maroilles en fines tranches également.
Etalez un rouleau de pâte, répartissez une grosse moitié des pommes de terre dessus et la moitié du fromage. Déposez 2 cuillères à soupe de crème au centre des pommes de terre, salez, poivrez, ajoutez un peu d’ail et de 4-épices. Répartissez le reste des pommes de terre, la dernière cuillère de crème, salez, poivrez, ajoutez ail et 4-épices.
Recouvrez de l’autre rouleau de pâte, soudez bien les bords en les roulant. Passez le dessus de la pâte au jaune d’œuf et faites un joli décor. Passez au four pendant 30 minutes à 175° C puis baissez la température à 150° C pendant 15 minutes.

vendredi, 18 novembre 2016

Lasagnes de pot-au-feu et poireaux

- « Tiens, il me reste du pot-au-feu et je ne sais pas quoi en faire. Je le jette ou t’as une idée ?
- Appelle la Cocotte, elle ne jette rien et a toujours de bonnes idées. »

Lasagnes de pot-au-feu et poireaux

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de restes de viande de pot-au-feu (bœuf et jarret de porc fumé), 1 cuillère à soupe de beurre, 2 cuillères à soupe de farine, 1,5 litre du bouillon du pot-au-feu, sel, poivre, 2 poireaux, une dizaine de feuilles de lasagne.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Déchiquetez les viandes froides en petits lambeaux.
Faites fondre le beurre dans une casserole et faites un roux en ajoutant la farine. Mouillez beurre et farine avec le bouillon petit à petit et fouettez l’ensemble pour éviter les grumeaux. Poivrez la sauce blanche et salez un peu.
Préchauffez le four à 180° C.
Enlevez le bout touffu des poireaux et une partie du vert. Coupez les poireaux en très fines rondelles et lavez-les.
Dans un plat à gratin, déposez un peu de sauce blanche, de la viande, des rondelles de poireaux et des feuilles de lasagne. Répétez l’opération jusqu’en haut, terminez par les lasagnes et quelques rondelles de poireaux. Enfournez pendant 45 minutes.

jeudi, 17 novembre 2016

Navarin d’agneau à l’infusion de thym

- « On m’a livré de la viande d’agneau top qualité. Je vais appeler la Cocotte, ça l’intéressera sûrement. Allo, la Cocotte ? J’ai de l’agneau, t’en veux ? »

Navarin d’agneau à l’infusion de thym

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux de ragoût d’agneau (collier, poitrine), 25 g de beurre, 2 cuillères à soupe d’huile, 2 oignons, 6 navets, sel, poivre, 1 bouquet de thym frais. Facultatif : quelques petites pommes de terre (Grenaille, Charlotte…)
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Faites infuser le bouquet de thym dans 500 ml d’eau bouillante.
Faites chauffer beurre et huile dans une cocotte et faites dorer les morceaux d’agneau sur tous les côtés. Remplacez-les par les oignons pelés et ciselés finement. Quand ils sont transparents, versez l’infusion de thym, salez, poivrez et à feu vif, laissez le jus réduire de moitié.
Pelez et coupez les navets en petits morceaux. Ajoutez-les à la cocotte, continuez avec les morceaux d’agneau. Couvrez, baissez le feu et laissez cuire encore 30 minutes.
Si vous voulez, ajoutez des petites pommes de terre au moment où vous ajoutez les navets. Si elles sont bio, nul besoin de les éplucher.  

mardi, 15 novembre 2016

Nouilles-bouillon au porc sauté

Chérie, je t’ai offert un wok l’an dernier et tu ne t’en sers jamais ! A quoi ça sert que la Cocotte se décarcasse avec toutes ses recettes ?

Nouilles-bouillon au porc sauté

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 côtes de porc avec os, 20 g de beurre, 2 cuillères à soupe d’huile, sel, poivre, thym, laurier, ½ tête d’ail, piment en poudre, muscade, 5 cl de sauce-soja, 300 g de nouilles chinoises, ciboulette ou tiges de cives.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : wok ou sauteuse
Enlevez les os des côtes de porc et faites-les dorer quelques instants dans beurre et huile dans une marmite. Salez, poivrez, ajoutez du thym, du laurier et 2 gousses d’ail pelé et pilé. Ajoutez également une pincée de piment en poudre, de la muscade et la sauce-soja. Laissez bouillir à couvert pendant 45 minutes puis filtrez le bouillon. Plongez les nouilles dedans, couvrez à nouveau et arrêtez la cuisson. Laissez gonfler.
Coupez la viande en très petits morceaux et faites-les bien dorer dans l’huile et le beurre dans un wok. Retirez-les du wok et faites sauter les nouilles à la place. Servez les nouilles, les petits morceaux de viande dans des bols. Mouillez avec le bouillon, décorez de ciboulette et servez brûlant.

lundi, 14 novembre 2016

Roquette shoyu aux aubergines

Allo, la Cocotte, j’ai trouvé les dernières aubergines de l’année chez mon maraîcher et il m’a offert une botte de roquette. Z’avez une idée, peut-être ?

Roquette shoyu aux aubergines

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 botte de roquette, 2 aubergines, 3 càs de gros sel, huile d’olive, 3 càs de sauce soja, 3 càs de vinaigre de vin, poivre blanc, 1 oignon rouge, 1 citron bio.
Préparation : 20 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : *
Lavez les aubergines et coupez -les en tranches d’1 cm d’épaisseur. Incisez-les en surface et couvrez-les de gros sel. Laissez-les dégorger 1 heure.
Préchauffez le four à 170° C. Rincez les aubergines et essuyez-les grossièrement. Versez un filet d’huile dans le fond d’un plat et déposez les tranches d’aubergines sur le plat sans les superposer. Versez à nouveau de l’huile d’olive. Passez au four pendant 40 minutes. Laissez-les refroidir. Mélangez soja, vinaigre et poivre blanc.
Lavez et essorez la roquette. Posez-la sur les aubergines. Versez la vinaigrette par-dessus. Pelez et ciselez l’oignon rouge. Prélevez les zestes du citron. Déposez oignon et citron sur la salade. Mangez aussitôt.

dimanche, 13 novembre 2016

Ginger beef

Amoureux de la langue de Shakespeare, good morning ! Amoureux de la langue de Molière, bonjour et bon bœuf au gingembre.

Ginger beef, boeuf au gingembre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 750 g de bœuf bourguignon, un peu de matière grasse, 2 gousses d’ail, 1 morceau de 75 g de gingembre frais, lait de coco, 1 cuillère à soupe de cumin moulu, tomates séchées, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : faitout, presse-ail et râpe
Coupez le bœuf en tout petits morceaux. Faites chauffer un peu de matière grasse (margarine ou huile) dans un faitout et faites-y dorer le bœuf.
Pelez et pilez l’ail, pelez et râpez le morceau de gingembre jusqu’aux fibres mais ne gardez pas les fibres.
Dès que le jus de la viande disparaît, ajoutez l’ail et le gingembre pelés et pilés et 250 ml de lait de coco. Salez un peu et mélangez. Couvrez et laissez cuire 30 minutes. En fin de cuisson, quand le bœuf est bien tendre, ajoutez la cuillère de cumin en poudre et poivrez comme il plaît. Coupez les tomates séchées en fines lamelles et parsemez-en le plat de viande avant de le servir en wrap avec des parathas (pains feuilletés indiens ou des dürums (galettes turques) et des feuilles de salade.

samedi, 12 novembre 2016

Penne verde-mizuna

Vous pouvez zapper le gratin. Dans ce cas, mélangez les pâtes à la crème au mizuna, faites réchauffer un peu et dégustez aussitôt.

Penne verde-mizuna, penne, pâtes, mizuna, salade mizuna

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 botte de salade mizuna, 2 yaourts-nature, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, sel, 500 g de penne, un peu d’huile. Facultatif : parmesan râpé
Préparation : 15 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique et plat à gratin
Faites chauffer l’eau pour les pâtes en y ajoutant un peu de sel et un filet d’huile. Lavez le mizuna, débarrassez-vous des queues et coupez les feuilles en fins tronçons. Passez ces tronçons au hachoir électrique avec les yaourts-nature et la crème fraîche. Salez cette préparation, ne la poivrez pas, le mizuna l’est suffisamment.
Faites cuire les pâtes selon le temps indiqué sur le paquet. Egouttez-les et mélangez-les à la crème au mizuna. Déposez ces pâtes dans un plat à gratin. Si vous voulez, parsemez-les d’un peu de parmesan et passez-les au four une bonne vingtaine de minutes le temps qu’elles soient bien gratinées. Mangez ce gratin tout vert avec de la belle charcuterie italienne.

vendredi, 11 novembre 2016

Soupe au chou

Blanchir un chou ne sert pas qu’à l’attendrir, cela sert aussi à mieux le digérer. Et ajouter la cuillère de crème fraîche sert à vous faire plaisir.

Soupe au chou


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petit chou vert, 100 g de lardons, 3 carottes, 2 belles pommes de terre, 1 gousse d’ail, 1 cube de bouillon, sel, poivre. Facultatif : 1 cuillère à soupe de crème fraîche.
Préparation : 15 min - cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : mixeur plongeant ou hachoir électrique
Débarrassez le chou des premières feuilles un peu flétries. Enlevez le cœur du chou, enlevez également les grosses côtes et coupez le reste en grosses lamelles. Faites-les blanchir dans de l’eau additionnée d’un cube de bouillon pendant 15 minutes.
Ensuite faites dorer des lardons dans une cocotte en fonte, ajoutez des carottes coupées en rondelles et des pommes de terre. Continuez avec l’ail pelé et pilé et le chou égoutté. Salez et poivrez.
Couvrez allégrement d’eau et laissez cuire 30 minutes. Passez la soupe au mixeur ou au moulin à légumes et au moment de la servir bien chaude, ajoutez la cuillère à soupe de crème fraîche.

jeudi, 10 novembre 2016

Galettes de pois chiche aux épinards

Mes galettes apprécieront la compagnie d’une salade et celle du tahineh allongé à l’eau et au jus de citron. Qui leur reprocherait ?

Galettes de pois chiche aux épinards

Pour 6 galettes
Ingrédients : 1 bocal de pois chiche, 300 g d’épinards frais, 2 gousses d’ail, 20 feuilles de menthe, sel, poivre, pistaches, sésame en graines, huile.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique et emporte-pièce rond
Videz le bocal de pois chiche dans une passoire, rincez-les et laissez-les s’égoutter.
Lavez et équeutez les épinards. Faites-les tomber quelques minutes dans une casserole avec 1 cuillère à soupe d’huile.
Passez les pois chiche, les épinards, la menthe et la gousse d’ail pelé et pilé au hachoir électrique pour en faire une purée très épaisse. Salez et poivrez.
Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle antiadhésive et faites des galettes de pois chiche à l’aide de l’emporte-pièce. Faites cuire 10 minutes d’un côté puis retournez les galettes délicatement et laissez cuire à feu doux 10 minutes encore. Au moment de servir, parsemez-les de pistaches broyées et de graines de sésame.

mercredi, 09 novembre 2016

Pancakes minute au sucre fondu

Maman, y’a plus de pain pour le petit-déjeuner ! Tu pourrais nous faire tes panncakes au sucre fondu ? Oui, ma princesse, une minute !

Pannecouckes minute au sucre fondu

Pour 6 pancakes
Ingrédients : 2 cuillères à soupe de farine type 65, 1 œuf, 1/3 de sachet de levure chimique, 30 à 35 cl de lait, 2 cuillères à soupe d’huile, sucre en poudre.
Préparation : 5 min – cuisson : 2 minutes par pancake -  coût : * - difficulté : * - ustensiles : bouteille avec un large goulot (style bouteille en verre de jus de pomme ou bocal de coulis de tomates) et crêpière
Dans la bouteille propre, déposez la farine, l’œuf, la levure chimique, le lait et les 2 cuillères à soupe d’huile. Fermez la bouteille et agitez-la frénétiquement.
Faites chauffer la crêpière, graissez-la légèrement avec un morceau de coton imbibé d’huile. Versez au centre de la crêpière un peu de la pâte de la bouteille pour faire un cercle de 15 cm environ de diamètre. Quand le dessus est rempli de petits trous, versez 1 cuillère à soupe de sucre sur la moitié de la crêpe, repliez l’autre moitié sur le sucre et retournez cette demi-lune. Laissez chauffer encore un peu. Faites de mêmes pour les 5 autres pancakes et mangez-les fondantes pour sentir le p’tit côté caramélisé du sucre.

mardi, 08 novembre 2016

Riz rouge aux légumes

Un plat portugais sans morue ?! Mais c'est impossible au Portugal. Et du riz sans pommes de terre frites ! Mais ça aussi, c'est impossible au Portugal !?

Riz rouge aux légumes


Pour 6 personnes
Ingrédients : 350 g de riz, 3 oignons, huile, 2 carottes, 2 poivrons pelés en bocal, 1 cuillère à soupe de concentré de tomates, 1 bouillon-cube de légumes, sel, poivre, 1 piment rouge antillais, quelques branches de thym, quelques tiges de persil plat.
Préparation : 20 min – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : *
Délayez le cube de bouillon dans un bon litre d’eau chaude. Réservez.
Pelez et émincez les oignons. Faites-les dorer dans un peu d’huile. Ajoutez ensuite le concentré de tomates délayé dans un verre d’eau. Pelez et coupez les carottes en petits dés ou en fines rondelles coupées en biseaux. Coupez les poivrons en petits dés également. Ajoutez thym effeuillé, carottes et poivrons aux oignons. Versez le bouillon de légumes. Couvrez et laissez mijoter 10 minutes. Versez le riz, ajoutez le piment rouge, couvrez à nouveau et laissez le riz gonfler pendant une dizaine de minutes. Pour servir, enlevez le piment, salez, poivrez au besoin et servez le plat parsemé de persil plat ciselé.

lundi, 07 novembre 2016

Gros boudins au Maroilles

Pensez à quelqu’un que vous n’aimez vraiment pas et tapez les côtes de porc pour les attendrir. Vous verrez, ça fait un bien fou !

Gros boudins au Maroilles, maroilles


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 petites côtes de porc dans l’échine, 300 g de Maroilles, 6 fines tranches de jambon blanc, 50 g de farine, 2 œufs, 50 à 75 g de chapelure, 1 cuillère à soupe de paprika doux, 1 pincée de piment, sel et poivre, beurre et huile.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : ** - difficulté : * - ustensile : attendrisseur pour la viande
Enlevez les os éventuels sur les côtes de porc puis attendrissez chacune des côtes le plus finement possible. Passez-les dans la farine et enlevez l’excédent. Passez-les ensuite dans l’œuf battu.
Déposez au centre de chaque côte, une fine tranche de jambon et du maroilles coupé en lamelles. Roulez chaque côte comme pour faire un gros boudin. Veillez à ce que le Maroilles ne dépasse pas.
Mélangez chapelure, paprika, sel, poivre et pincée de piment. Puis passez les boudins de viande dans cette chapelure.
Faites chauffer du beurre et de l’huile dans une poêle et faites cuire les boudins de viande en les retournant fréquemment pendant 15 minutes. Servez avec une salade.

dimanche, 06 novembre 2016

Coquelet, chou fumé et crème de persil tubéreux chez Abdelkader Belfatmi de « Le Marcq » à Marcq-en-Barœul

« Moi, j’aime être surpris !»
Après être passé chez les grands, du Val d’Auge de Bondues, l’Arbre de Gruson, ou la Laiterie à Lambersart, Abdelkader croyait être rigoureux dans sa cuisine. Mais avant d’ouvrir son propre restaurant, un passage chez les Belges le convainc qu’il peut l’être plus encore. « C’est l’expérience la plus dure mais la plus enrichissante que j’ai eue ! » Pour lui, les cuisiniers belges sont très techniques et très avant-gardistes. Inévitablement, ça se retrouve dans la recette qu’il nous offre : voyez l’étonnante cuisson de son chou et celle surprenante de ses coquelets. Soyez surpris, comme lui-même aime l’être lorsqu’il s’assied à la table d’un restaurant.

Le Marcq, 944 avenue de la République, 59700 Marcq en Baoreul, 0320008048

Le Marcq sur Facebook

Coquelet, chou fumé et crème de persil tubéreux chez Belfatmi Abdelkader de « Le Marcq » à Marcq-en-Barœul. Belfatmi Abdelkader, le Marcq, Marc en Baroeul, La Cocotte, la Voix du Nord

Coquelet, chou fumé et crème de persil tubéreux
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 coquelets, beurre, sel, poivre, huile, carotte, oignon, ail, bouquet garni, 600 g de girolles fraîches, persil plat, 1 chou pointu, 500 g de persil tubéreux, crème liquide.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h – coût : ** - difficulté : **

Coquelet, chou fumé et crème de persil tubéreux chez Belfatmi Abdelkader de « Le Marcq » à Marcq-en-Barœul. Belfatmi Abdelkader, le Marcq, Marc en Baroeul, La Cocotte, la Voix du Nord

Faites cuire le chou tel quel à 250° C au four 40 minutes. A la sortie, badigeonnez-le de beurre et enfermez-le dans de l’alu. Mettez au réfrigérateur jusqu’au lendemain.
Désossez les coquelets, assaisonnez les filets et emballez-les dans du film alimentaire. Faites bouillir de l’eau. Quand elle bout, arrêtez la cuisson, plongez les filets dedans.
Faites suer la carcasse des coquelets* dans de l’huile. Ajoutez carotte, oignon, ail et bouquet garni, sel, poivre. Mouillez à hauteur et laissez réduire au 2/3. Filtrez et laissez à nouveau réduire de moitié. Réservez. Faites sauter les girolles à l’huile et dégraissez-les, ajoutez une cuillère à café de beurre, 1 gousse d’ail pilé et du persil ciselé.
Coupez finement le persil tubéreux, couvrez de moitié eau, moitié crème liquide. Salez, poivrez, faites cuire et faites-en une purée. Pour dresser, enlevez les premières du chou, coupez-le en 8, assaisonnez-le et réchauffez-le au beurre bien mousseux. Présentez les filets de coquelets et tous les légumes et nappez de jus. Décorez de fines rondelles de persil tubéreux en vinaigrette.
*Faites dorer les autres morceaux de coquelets pour les déguster en même temps.

Texte et photos : Odile Bazin

samedi, 05 novembre 2016

Minestrone tout jaune

Jaune comme la lune, le soleil, les canards en plastique, les tournesols, Homer Simpson, les citrons de Menton, les bananes…

Minestrone tout jaune

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de haricots-beurre, ½ cube de bouillon de volaille, 500 g de pommes de terre, 20 g de beurre, 1 gousse d’ail, 1 petite cuillère à soupe de moutarde de Dijon, 150 g de pâtes à potage (vermicelle, ditalini, langues d’oiseaux…), sel et poivre blanc. Facultatif : cœur de batavia
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : -* - difficulté : *
Coupez les queues des haricots. Rincez les haricots et coupez-les en petits tronçons. Faites bouillir 1,5 litre d’eau avec le demi cube de bouillon émietté et dès que l’eau bout, ajoutez les haricots-beurre. Laissez cuire 10 minutes.
Faites chauffer le beurre dans un faitout et faites-y fondre la gousse d’ail pelé et ciselé. Pelez et coupez les pommes de terre en petits morceaux. Ajoutez-les dans le faitout. Intégrez la moutarde, mélangez puis ajoutez tout le contenu de la casserole de haricots. Salez et poivrez un peu, couvrez et laissez cuire 15 minutes. Enfin ajoutez une poignée de pâtes à potage, laissez cuire le temps indiqué sur le paquet. Servez aussitôt le minestrone en le parsemant de lamelles de cœur de batavia.

vendredi, 04 novembre 2016

Pains courge et parmesan

Tout fraîchement sortis du four, ces pains se laisseront tartiner sans difficulté de fromage frais aux herbes, de mousse de foie, de tapenade, de…

Pains courge et parmesan

Pour 20 petits pains
Ingrédients : 500 g de farine type 65, 35 g de levure fraîche de boulanger, 7 g de sel, eau, bicarbonate de soude, 1 blanc d’œuf, 50 g de parmesan, 50 g de graines de courge.
Préparation : 30 min + 2 h de levée – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans un peu d’eau. Mélangez farine, sel et levure. Ajoutez 40 cl d’eau et pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule lisse. Formez 20 petites boules. Déposez-les sur un plan fariné. Couvrez-les et laissez lever 2 heures.
Préchauffez le four à 175° C à chaleur tournante.
Faites bouillir une marmite d’eau avec 1 cuillère à soupe de bicarbonate. Plongez les petits pains dedans 1 minute. Egouttez-les. Badigeonnez le dessus des pains de blanc d’œuf fouetté et passez le dessus dans un mélange parmesan-graines de courge.
Posez les pains sur du papier sulfurisé et faites-les cuire au four pendant 25 minutes. Laissez-les refroidir sur une grille.

jeudi, 03 novembre 2016

Crevettes roses-roses

Au niveau nutritionnel, la couleur des aliments peut s’avérer importante dans notre assiette. Elle apporte vitamines, minéraux, antioxydants…

Crevettes roses-roses

Pour 6 personnes
Ingrédients : 800 g de queues de crevettes, 1 oignon rouge, 25 g de beurre, 15 cl de crème liquide, 25 cl de court-bouillon, 1 branche de thym, 1 cuillère à café rase de baies roses, sel, 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin, 1 petite betterave rouge
Préparation : 10 min – cuisson : 20 min – coût : ** - difficulté : *
Faites chauffer la noix de beurre dans une sauteuse et faites-y cuire les queues de crevettes. Dès qu’elles rosissent, retirez-les de la sauteuse et réservez-les.
Pelez et ciselez finement l’oignon et faites-le fondre dans la sauteuse. Quand les morceaux d’oignon sont transparents, versez le court-bouillon petit à petit pour former une belle sauce épaisse et ajoutez la crème liquide. Ajoutez la betterave rouge pelée pour qu’elle colore la sauce. Continuez avec le thym et le sel. Couvrez et laissez mijoter 10 minutes.
A la fin de la cuisson, retirez la betterave et le thym et remettez les crevettes dans la sauteuse. Ajoutez la cuillère de baies roses et celle de vinaigre. Faites réchauffer quelques instants et servez ce plat avec un peu de riz rouge de Camargue.