mardi, 23 juillet 2019

Pizza Montanara

Il vous reste un peu de pâte à pizza et vous ne voulez pas gâcher ? Faites donc mes petites pizzas « Montanara » et dites-moi merci.

Pizza Montanara

Pour 1 vingtaine de petits beignets
Ingrédients : 300 g de farine type 45 ou 55, 5 g de levure sèche de boulanger, 15 cl d’eau environ, 5 g de sel fin, huile d’olive, 25 cl de coulis de tomates, basilic frais, sel et poivre, huile de friture, mozzarella
Préparation : 25 min – cuisson : 5 min environ – coût : * - difficulté : * - ustensiles : friteuse et papier absorbant
Versez la farine dans un plat creux, faites un puits au centre, ajoutez le sel et la levure et versez l’eau petit à petit. Pétrissez 5 minutes pour former une belle boule non collante. Etalez la pâte assez finement et laissez-la lever 2 heures sous un linge. Faites chauffer de l’huile dans une friteuse ou une grande casserole. Avec un emporte-pièce rond de 6 ou 7 cm de diamètre, découpez des ronds dans la pâte sans les écraser et faites-les frire quelques instants dans la friteuse en les retournant pour qu’ils soient bien dorés. Quand ils sont cuits, déposez-les sur du papier absorbant, faites un creux au centre, remplissez-le de coulis de tomates et ajoutez une feuille de basilic, un peu de mozzarella, du poivre et une goutte d’huile d’olive. Mangez chaud ou tiède.

mardi, 09 juillet 2019

Pizza lumache

Leçon d’Italien n°548, comment dit-on escargot à Roma, Napoli, Palermo, Venezia, Cagliari, Murris… ? La réponse n’est pas pizza.

Pizza lumache, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 3 cuillères à café de concentré de tomates, 2 càs de ricotta fraîche, 3 càs de parmesan râpé, 1 càs d’origan séché, 1 càc d’ail moulu, 5 cl d’eau, poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plaque à pâtisserie et papier-cuisson
Préchauffez le four à 180°C. Dans un bol, mélangez le concentré de tomates, la ricotta, le parmesan, l’origan, l’ail, l’eau et le poivre. Formez une crème homogène. Posez une feuille de papier-cuisson sur la plaque à pâtisserie, déroulez la pâte feuilletée sur le papier-cuisson et répartissez la crème sur la pâte. Roulez la pâte comme un boudin et découpez des rondelles de 2 cm dedans. Posez-les à plat sur la plaque en les espaçant bien. Enfournez la plaque 15 minutes. Vérifiez la cuisson, les petits « escargots » doivent être dorés. Au besoin prolongez la cuisson. Sortez-les du four quand ils sont bien dorés et saupoudrez-les d’un peu de parmesan avant de les déguster chauds ou tièdes avec des crudités.

lundi, 17 juin 2019

Tarte-patate herbes et gomasio

Le 17 mars de l'an 223*, descendant le mont Fuji qu’il avait gravi avec peine, Shinichi Gomashio, cuisinier de son état, tomba au sortir d’un virage, caché sous une roche, sur un petit sac de jute, croquignolet et intriguant. Comment était-il arrivé là ? Etait-il là depuis longtemps ? Il n’en sut rien. Sur un des côtés du sac, il vit un dessin brodé représentant un vaisseau et une ancre. Peut-être un vestige d’un galion coulé dans la baie de Tokyo, ramené par un rescapé et ballotté par le vent, se dit-il… Il regarda autour de lui, personne. Il se baissa, le prit et le cacha dans sa musette.

tarte-patate herbes et gomasio,la cocotte,la voix du nord

De retour chez lui, excité, il ouvrit le petit sac et découvrit une poudre très irrégulière. Cette poudre de couleur blanc-beige n’avait pas une odeur très marquée mais il identifia celles du grand large et de la noisette légèrement grillée. Shinichi, curieux, toujours en quête de nouvelles saveurs, trempa son doigt dans la poudre et goûta. Grand bien lui en prit. Ce mélange blanc-beige avait sacrément bon goût. Sa mémoire sensorielle lui fit reconnaître indubitablement du sel marin et du sésame. Il n’avait jamais goûté une telle association. Il attendit quelques jours pour voir si la poudre avait un effet sur son organisme. Mais non ! Rien ! Nani mo nai, 何もない, comme on dit très poliment là-bas. 15 jours après, il se portait toujours comme un charme.
Dès lors, en gâte-sauce novateur et consciencieux, il n’eut de cesse de tester ce mélange avec tous ses plats et tous les jours, ce fut un ravissement permanent, un régal de tous ses sens. Il alla chez le grainetier du coin, acheta du sésame et en fit pousser sur son tout petit lopin de terre. Il partit à la rencontre de tous les sauniers de la baie et acheta un stock de sel chez le meilleur de tous. Il compulsa ses recettes et décida que ce serait son nouveau but dans la vie, faire connaître son petit mélange. Oui, l’esprit inventif et aventurier de Shinichi lui fit dire qu’il tenait là un beau produit et que le monde aurait grand avantage à consommer cette merveille. Sans grande originalité mais avec fierté, il donna son nom à sa découverte. Gomasio ! Son petit sel au sésame fit un tabac chez ses congénères nippons. Ce mélange savant de graines et de sel était plein de calcium, bon pour ce qu'on avait et rendait à l'hypertendu un peu du sel dont il manquait cruellement mais sans trop le charger. De plus, pour l'hypertendu à la digestion hasardeuse et douloureuse, le gomasio faisait un bien fou. Oui, un bien fou !
L’aptonyme choisi dans la plus grande ignorance s’avéra être alors un coup de génie ! Après la visite d’un éminent linguiste tokyoïte dans son échoppe, Shinichi apprit que son nom de famille se composait de deux mots, goma, le sésame et shio, le sel ! Non, vous ne rêvez pas ! Deux orthograhes étaient même acceptées, gomasio ou gomashio. Shinichi était destiné à découvrir ce petit sac. Vous rendez-vous compte ?...
Là, vous vous dites que le hasard fait vraiment bien les choses.
Et là, la Cocotte vous dit que si vous croyez à cette histoire, elle pourra vous en raconter plein d’autres.
*C’était un mardi. Vous savez déjà pourquoi.

La recette
Vous vouliez une recette avec du gomasio ? La voici donc. Et vous vouliez du goût en plus ? Le voilà pour vous. Autre chose ?

Tarte-patate herbes et gomasio, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 5 pommes de terre moyennes bio, 1 fromage de chèvre un peu sec, huile d’olive, piment broyé, origan, thym, gomasio.
Préparation 15 min – cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : tourtière antiadhésive
Préchauffez le four à 180° C.
Lavez les pommes de terre sans les peler et essuyez-les soigneusement. Coupez-les en fins quartiers.
Huilez le fond de la tourtière, parsemez de piment broyé, d’une bonne pincée d’origan, d’1 cuillère à soupe de gomasio et d’un peu de thym effeuillé. Coupez le fromage de chèvre en rondelles et répartissez-les aussi dans le fond de la tourtière. Rangez soigneusement les quartiers de pommes de terre dans la tourtière en partant des côtés vers le centre. Versez une lichette d’huile d’olive par-dessus. Déroulez la pâte feuilletée et posez-la sur les pommes de terre. Rentrez un peu les bords de la pâte en les glissant sous les pommes de terre et enfournez pendant 30 minutes. Laissez refroidir un peu la tarte puis retournez-la sur le plat de service et mangez-la vite avec une salade verte.

samedi, 23 mars 2019

Tourte Beaufort et Reblochon aux épinards de Stéphane Godefrood, chef du « Grill du moulin » à Haubourdin

"Oh la la, non ! »
Quand Stéphane Godefrood voyage, il remplit ses valises de tout ce qu’il goûte sur son parcours. Le dernier en date l’a emmené à la montagne. Du coup il en est revenu avec plus de 10 kilos de fromage et des tonnes d’idées. Quand il fait part de ses idées à ses employés, en général ils lèvent les yeux au ciel et soupirent « Oh la la, non ! » Mais ça ne le trouble pas. Non, il griffonne ses recettes sur papier, les annote de mots touchants et transforme le contenu de ses valises en une cuisine simple et généreuse pour le plus grand plaisir des habitués du grill du moulin. Son prochain voyage, la Corse. Que va-t-il donc ramener ?

Tourte Beaufort et Reblochon aux épinards de Stéphane Godefrood, chef du « Grill du moulin » à Haubourdin, tourte, beaufort, reblochon, Stéphane Godefrood, le Grill du moulin, Haubourdin, la Cocotte, le chef et la cocotte, la voix du nord

Le grill du moulin, 250 rue des Bourreliers PA d'Hallennes, 59320 Hallennes-lez-Haubourdin et sur Facebook


Tourte Beaufort et Reblochon aux épinards
Pour 6 à 8 personnes
Ingrédients : 2 x 350 g de pâte feuilletée, 1 petit Reblochon de 200 g, 150 g de Beaufort, 200 g d’épinards frais, ½ oignon rouge, 5 cl de vin blanc, beurre, 3 œufs, 20 cl de crème fraîche épaisse, sel, poivre
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : * - ustensile : tourtière

Tourte Beaufort et Reblochon aux épinards de Stéphane Godefrood, chef du « Grill du moulin » à Haubourdin, tourte, beaufort, reblochon, Stéphane Godefrood, le Grill du moulin, Haubourdin, la Cocotte, le chef et la cocotte, la voix du nord

Faites suer le demi-oignon rouge ciselé dans un peu de beurre. Ajoutez les épinards lavés et égouttés et faites-les tomber. Salez, poivrez et déglacez au vin blanc. Etalez la première boule de pâte feuilletée sur une tourtière. Piquez le fond de tarte. Ajoutez la tombée d’épinards et le Beaufort coupé en dés. Battez les 3 œufs avec la crème fraîche. Salez et poivrez et versez sur la préparation. Mettez le Reblochon tranché sur le mélange et refermez la tourte avec le reste de la pâte feuilletée. Dorez la pâte au jaune d’œuf, percez un petit trou au centre de la pâte pour laisser la vapeur partir et enfournez la tourte dans un four préchauffé à 180° C pendant 1 heure. Servez cette entrée avec une petite salade verte.

Le p'tit truc en plus

tourte beaufort et reblochon aux épinards de stéphane godefrood,chef du « grill du moulin » à haubourdin,tourte,beaufort,reblochon,stéphane godefrood,le grill du moulin,haubourdin,la cocotte,le chef et la cocotte,la voix du nord« Oh la la, mais où est-ce que je mets les pieds ? Le restaurant dans une zone commerciale ? Mais c’est quoi ? C’est une chaîne ? … Allez, j’ai pris rendez-vous, j’y vais. On verra bien. »
La Cocotte pousse la porte du restaurant et le maître des lieux, tablier immaculé, p’tites lunettes rondes, sourire ultra-brite et main tendue, Stéphane Godefrood, cuisinier-griffonneur, l'accueille chaleureusement. C'est parti pour une heure de sourires et de rires, de partage et de bavardage !
Ancien logisticien, à la tête d’une colonie de camions, Stéphane a été bridé avant d’être cuisinier. Tout petit il rêvait d’être chef mais ses parents l’en ont découragé et l'ont poussé à faire comme eux, s'occuper de la colonie de camions. Mais son truc à lui, c’est la cuisine. C’est comme ça, ça ne se commande pas et l’envie de faire à manger pour les autres ne l'a jamais quitté.
A Haubourdin, tous les jours pendant des années, il passe le long d’une zone commerciale en construction jusqu’à ce qu’il voie une affiche 4x3 annonçant l’installation d’une célèbre marque de restauration rapide. Alors il se dit « s’ils s’installent là, c'est qu'ils ont dû faire une étude de marché. S'ils s'installent là, ça veut dire que ça va être rentable. »
Au début des années 2010, il achète une parcelle et y construit son restaurant. Pari osé ? Oui mais Stéphane aime le risque. « Les gens pensent arriver dans une chaîne et ils sont surpris… Agréablement surpris ! »
tourte beaufort et reblochon aux épinards de stéphane godefrood,chef du « grill du moulin » à haubourdin,tourte,beaufort,reblochon,stéphane godefrood,le grill du moulin,haubourdin,la cocotte,le chef et la cocotte,la voix du nordLe midi, ça va, ses clients sont les gens des bureaux environnants mais le soir, c’est pas facile. Les gens, il faut les attirer. Régulièrement il installe des tonnelles sur le parking et lance ses soirées à thème. De soirées brésiliennes avec rôtissoires et brochettes géantes, danseuses et musique carioca en soirées du Nord, de soirées couscous ou paella en ateliers whisky (son pêché mignon), sa générosité et sa convivialité drainent peu à peu un public d’habitués. « C’est l’esprit de la fête ! »
Rejoint par sa femme, comptable de formation et par 3 employés, Stéphane s'éclate et il est dans son resto, comme un poisson dans l’eau. Stéphane est bien, Stéphane est heureux.
Pour parfaire le tableau, quand il pose louches et fouets, quand son boulot de cuistot lui laisse un peu de répit, Stéphane se transforme en Picasso des assiettes et griffonne sur papier ses idées de recettes glanées au gré de ses voyages. « C’est au feeling. Je ne suis pas dessinateur, je ne sais pas faire de portraits mais mes dessins, j’y tiens. Ça m’aide à dresser mes plats. » Ses dessins, il les garde tous dans un porte-vues et un jour, il les accrochera aux murs de son restaurant.
Un jour alors, entre un tartare de bœuf et un gratin de coquillettes aux truffes, les habitués et les nouveaux clients pourront apprécier la patte de Stéphane le griffonneur. Et ils s'exclameront "Oh la la "!

Allez, faites comme eux, faites comme la Cocotte, poussez la porte, entrez voir l’artiste !

tourte beaufort et reblochon aux épinards de stéphane godefrood,chef du « grill du moulin » à haubourdin,tourte,beaufort,reblochon,stéphane godefrood,le grill du moulin,haubourdin,la cocotte,le chef et la cocotte,la voix du nord

dimanche, 03 mars 2019

Zwiebelkuchen ou tarte briochée aux oignons

Horriblement moelleuse, affreusement goûteuse, effroyablement délicieuse, cette tarte aux oignons, vous allez l’adorer.

Zwiebelkuchen ou tarte briochée aux oignons, la cocotte, la voix du nord

A ne pas confondre avec la quiche lorraine ou la pissaladière niçoise, le « Zwiebelkuchen », littéralement gâteau aux oignons, prend ses origines dans des coins européens à l’accent germanique, la Suisse, l’Alsace et plus particulièrement l’Allemagne et ses Länder (régions). Suivant ces régions, on y ajoute des dés de lard, de la crème liquide, du carvi… Les oignons et le lard sont cuits au préalable, refroidis quand la pâte monte puis étalés sur la pâte. La pâte peut être celle d’une fougasse ou briochée comme celle d’aujourd’hui. A l’apéritif, coupé en carrés et accompagné d’un vin blanc de nos voisins d’outre-Rhin, on se régale de ce Zwiebelkuchen.

Zwiebelkuchen ou tarte briochée aux oignons, la cocotte, la voix du nord

Pour 1 tarte
Ingrédients : 300 g de farine de blé type 45, 5 g de sel, 20 cl de lait, 1 càs de levure sèche du boulanger, 1 œuf, poivre blanc, 750 g d’oignons, beurre, sucre, carvi, 10 cl de crème liquide, sel.
Préparation : 15 mn – cuisson : 1 h 25 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : tourtière et papier sulfurisé
Pelez et ciselez les oignons, faites-les confire 1 heure dans 20 g de beurre, 5 cl d’eau, 1 sucre et 1 pincée de carvi. Réservez. Faites tiédir le lait, prélevez-en une petite quantité et délayez-y la levure. Dans un grand plat creux, mélangez farine, œuf entier, lait, tasse de levure et sel. Formez une belle boule. Déposez une feuille de papier sulfurisé dans la tourtière puis étalez la pâte sur toute la surface en vous aidant du dos d’une cuillère. Couvrez-la d’un linge propre et laissez-la gonfler pendant 1 heure dans un endroit chaud.
Préchauffez alors le four à 180°c. Enfoncez les doigts dedans de-ci, de-là. Répartissez crème liquide et oignons par-dessus, salez, poivrez et enfournez 25 à 35 minutes. Coupez la tarte en carrés et servez-la tiède.

zwiebelkuchen ou tarte briochée aux oignons,la cocotte,la voix du nord, musée du terroir de Villeneuve d'Ascq, atelier bière

 

lundi, 11 février 2019

Tourte aux poireaux

Ce sont des plats qui mettent en joie, ne trouvez-vous pas ? Simples, rustiques, savoureux, parfaitement de saison. Parfaits, quoi !

Tourte aux poireaux, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 125 g de farine, 50 g de beurre, 1 œuf, thym, poivre, 30 g de parmesan, 5 poireaux, 2 saucisses fumées, 2 pommes de terre.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h – cout : * - difficulté : * - ustensiles : 6 ramequins.
Faites fondre le beurre. Mélangez beurre, œuf entier, farine, thym, poivre et parmesan. Formez une boule et faites-la durcir au réfrigérateur.
Coupez les saucisses en dés et faites-les dorer dans un peu de beurre. Ajoutez les poireaux lavés et coupés en fines rondelles et les pommes de terre lavées et coupées aussi en petits morceaux. Allongez d’un grand verre d’eau, voire plus pour obtenir une belle sauce, couvrez et laissez cuire 30 minutes.
Préchauffez le four à 180 °C. Séparez la pâte en 6 parties et aplatissez-les au rouleau, répartissez poireaux et saucisses dans les ramequins, poivrez et recouvrez-les de pâte. Passez au four 30 minutes. Servez avec une salade.

dimanche, 06 janvier 2019

Pizza Margherita

Ne mettez le basilic qu’à la sortie du four. Il se flétrit vite mais il garde tout son goût. Et dégustez ces pizzas le plus vite possible.

Pizza Margherita, la Cocotte, la voix du nord


Vous croyiez connaître l’histoire de l’origine de la pizza Margherita ? Vous aviez toujours entendu dire qu’un pizzaiolo l’avait nommée en l’honneur de la reine Marguerite de Savoie, venue visiter Naples à la fin du dix-neuvième siècle ? Qu’elle représentait les 3 couleurs du drapeau italien, vert, blanc et rouge ? Eh bien, sachez que cette assertion est contestée ! Désormais on date son apparition à la toute fin du 18ème siècle et on dit que la dite pizza avec sa mozzarella et son basilic figurait une fleur de marguerite.  Les histoires changent mais les goûts restent. Ecco !

Pour 2 pizzas
Ingrédients : 400 g de farine type 45 ou 55, 5 g de levure sèche de boulanger, 15 à 20 cl d’eau, 5 g de sel fin, huile d’olive, 25 à 30 cl de coulis de tomates, 250 g de mozzarella, 1 poignée de feuilles de basilic frais, sel et poivre.
Préparation : 25 min – cuisson : 5 à 7 min – coût : * - difficulté : *

Pizza Margherita, la Cocotte, la voix du nord

Versez la farine dans un plat creux, faites un puits au centre, ajoutez le sel et la levure et versez l’eau petit à petit. Pétrissez 5 minutes pour former une belle boule non collante. Coupez-la en deux et formez 2 pâtons égaux. Saupoudrez-les de farine, déposez-les sur un plan fariné, couvrez-les d’un linge et laissez-les lever au moins 2 heures. Coupez la mozzarella en tranches et déposez-les dans un égouttoir. Réservez.
Au bout des 2 heures, préchauffez le four à 250°c. Etalez les pâtons à la main en 2 fins cercles de 30 cm de diamètre. Sur les pizzas, versez un filet d’huile d’olive, garnissez-les de coulis de tomates et répartissez la mozzarella. Salez et poivrez. Faites cuire 5 à 7 minutes. A la sortie du four, disposez le basilic sur les pizzas et dégustez-les vite.

mercredi, 10 octobre 2018

Tarte brisée aux figues fendues

Dépêchez-vous, la saison des figues est très courte. Choisissez-les bien rebondies et bien mûres. Elles seront certainement bien sucrées.

Tarte brisée aux figues fendues, figues, pâte brisée, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 belles figues mûres, 1 rouleau de pâte brisée ou pâte brisée maison, 1 œuf, 150 g de crème fraîche épaisse, 30 g de noix de coco râpée, 100 g de sucre de canne, fromage de chèvre en bûchette (style Saint-Maur), miel
Préparation : 15 min – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : tourtière
Préchauffez le four à 175° C. Déroulez le rouleau de pâte brisée. Dans un petit saladier, battez l’œuf entier, ajoutez la crème, une grosse partie de la noix de coco râpée et le sucre de canne. Répartissez ce mélange sur la pâte brisée. Coupez la queue des figues et coupez-les en quatre mais pas jusqu’au bout. Il faut que les figues restent « entières ». Glissez un morceau de bûchette de chèvre dans chacune d’entre elles et déposez-les sur la tarte. Enfournez la tourtière pour 25 minutes.
A la sortie du four, laissez tiédir et ajoutez une toute petite cuillère de miel sur les figues et saupoudrez de noix de coco râpée réservée. Dégustez cette tarte tiède ou froide.

mercredi, 12 septembre 2018

Tartelettes prunes et miel et la Cocotte aux jardins de cocagne

4 ingrédients, oui, vous avez bien compté ! 4 ingrédients pour ces tartelettes à tomber, chaudes, parfumées et croquantes.

Tartelettes prunes et miel, prunes, miel, la Cocotte, la voix du nord

tartelettes prunes et miel,prunes,miel,la cocotte,la voix du nord, les jardins de cocagne à Villeneuve d'ascq

 

Pour 6 tartelettes
Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 9 prunes, 1 cuillère à soupe de miel, 1 poignée de noix décortiquées.
Préparation : 15 min – cuisson : 12 à 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : papier-cuisson et emporte-pièce rond
Préchauffez le four à 180° C. Lavez les prunes, coupez-les en deux et dénoyautez-les délicatement.
Déroulez la pâte feuilletée et coupez-y 6 disques d’une dizaine de centimètres environ. Répartissez le miel un peu ramolli sur les disques et posez les demi-prunes, chair côté pâte sur les disques. Remettez un peu de miel sur les prunes. Broyez très grossièrement les cerneaux de noix et parsemez-en les prunes.
Posez la feuille de papier-cuisson sur une plaque à pâtisserie.
Enfournez les tartelettes et laissez-les cuire 12 à 15 minutes. Sortez-les du four et laissez-les refroidir un peu avant de les décoller du papier-cuisson.

dimanche, 19 août 2018

Fougasse tomates, olives et basilic

N’hésitez pas à bien enfoncer les tomates-cerises dans la pâte. En gonflant et en cuisant, elles vont éclater et libérer leur jus.

Fougasse tomates, olives et basilic, la Cocote, la voix du nord

Originellement en France, la fougasse vient de l’Aveyron ou du Rouergue. Avec un C ou SS, avec ou sans G, elle vient du latin focus, le foyer, le feu. Salée, elle est aux olives, aux tomates, aux anchois, aux lardons, au fromage... Sucrée, elle est à la confiture de fruits ou aux fruits. En Italie on l’appelle foccacia. Ce n’est ni plus ni moins qu’une pizza faite avec les restes de pâte. On enfonce ses doigts dedans quand elle a bien levé, on l’enduit d’huile et on répartit des olives noires de-ci, de-là et/ou du romarin tout frais.  On peut y faire de grosses incisions et elle va gonfler et s’ouvrir tout simplement. C’est beau, une fougasse. C’est bon !

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de farine, 5 g de sel, 5 g de levure sèche en granules, 25 cl d’eau environ, 100 g d’olives noires, 250 g de tomates-cerises, huile d’olive, 20 feuilles de basilic géant, ail, poivre du moulin.
Préparation : 20 min + temps de levée de la pâte – cuisson : 25 min – coût * - difficulté : *

Fougasse tomates, olives et basilic, la Cocote, la voix du nord

Délayez les granules de levure dans une petite tasse d’eau tiède. Mélangez farine et sel. Faites un creux dans la farine et versez la tasse de levure, ajoutez les 25 cl d’eau environ et pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule de pâte lisse et sans grumeaux. Couvrez-la d’un linge humide et laissez-la lever 1 heure.
Dénoyautez les olives noires. Réduisez-les en purée pour en faire une tapenade. Lavez et hachez le basilic. Pilez-le avec l’ail pelé. Poivrez et ajoutez ces deux éléments à la tapenade.
Ensuite étalez la pâte grossièrement sur un plan fariné, tartinez-la de tapenade et pliez-la en deux pour avoir un rectangle de 20 cm x 25 cm. Enfoncez des tomates-cerises lavées et équeutées sur la surface de la fougasse et remettez à lever 1 heure sous un linge humide.
Versez un filet d’huile d’olive et poivrez la fougasse. Enfournez-la dans un four préchauffé à 210° C pendant 25 minutes.

mardi, 07 août 2018

Pizza blanche aux champignons séchés

Pourquoi sécher les champignons, me direz-vous ! Pour renforcer leur goût, je vous répondrai. Merci, me direz-vous. De rien, je vous répondrai.

Pizza blanche aux champignons séchés, pizza, champignons, champignons séchés

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de beaux champignons de Paris, 250 g de farine type 55, 10 g de levure de boulanger, origan, 10 à 15 cl d’eau, 3 g de sel, huile d’olive, 2 gousses d’ail, 20 cl de crème liquide, poivre, 30 g de parmesan.
Préparation : 15 min + 2 h de levée de la pâte à pizza – cuisson : 1 h 10 – coût : * - difficulté : * - ustensile : papier-cuisson
Coupez les champignons en lamelles. Disposez-les sur du papier cuisson et passez-les 2 heures au four à 70°C en les retournant souvent. Délayez la levure émiettée dans l’eau, versez-la dans la farine, ajoutez un peu d’huile, le sel et une pincée d’origan et formez une belle boule de pâte lisse et non-collante. Séparez la pâte en deux et formez deux boules. Couvrez-les d’un linge et laissez-les lever dans un endroit chaud 2 heures. Etalez les boules en pizzas. Couvrez-les à nouveau d’un linge et laissez lever 1 heure. Préchauffez le four à 225°C. Pelez et pilez l’ail, mélangez à la crème, poivrez, répartissez-la sur les pizzas, ajoutez les champignons séchés et le parmesan et enfournez 8 à 10 minutes. A la sortie du four, ajoutez une lichette de crème.

lundi, 30 juillet 2018

Finette courgette-chorizo

Pas de sel et pas de poivre, tout est déjà dedans dans le parmesan et le chorizo. Y’a plus qu’à rouler les parts de finette et à tout manger.

Finette courgette-chorizo, courgette, chorizo, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, huile d’olive, 25 g de parmesan, 1 courgette verte et 1 courgette jaune de taille moyenne, 100 g de chorizo en très fines rondelles, 3 tranches de baguette grillée ou quelques biscuits salés.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : épluche-légumes, papier-cuisson et 1 plaque à four
Lavez et pelez les courgettes en vous débarrassant des bouts. Coupez-les en fines rondelles. Détaillez les rondelles de chorizo en fines lamelles. Réduisez en miettes grossières les tranches de baguette grillées ou les biscuits.
Préchauffez le four à 180° C. Déroulez la pâte feuilletée et posez-la sur du papier-cuisson posé sur une plaque qui va au four. Répartissez sur la pâte une cuillère à soupe d’huile d’olive et un peu de parmesan. Alternez joliment les rondelles de courgettes vertes et jaunes sur la pâte et ajoutez les lamelles de chorizo. À nouveau répartissez du parmesan, un filet d’huile d’olive et les miettes de pain ou de biscuits. Enfournez la finette pour 20 minutes.

dimanche, 24 juin 2018

Empanadas au boeuf

Elle déposa les empanadas sur la table, famille et amis crièrent Olé ! Les empanadas disparurent en un temps-record, le temps de dire Olé !

Empanadas au boeuf, empanadas, la Cocotte, la voix du nord

Un petit conseil, mettez un peu d’herbes séchées dans la pâte et vos empanadas seront subtilement parfumées.

On ne se battra pas pour connaître l’origine de ces chaussons garnis de viande et d’épices. On a des choses bien plus importantes à faire. On peut seulement dire qu’on en retrouve un peu partout dans le monde, que ce soit en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie, en Europe avec l’Espagne ou l’Angleterre. Ces petits chaussons sont l’enveloppe parfaite pour laisser aller son imagination et cacher petits pois, poulet, épices, sauces et légumes en tous genres. Cuites à la poêle, au four ou même frites, les empanadas ne demandent pas un grand savoir-faire mais seulement un peu d’attention pour bien les fermer. C’est tout.

Pour 6 empanadas
Ingrédients : 75 g de beurre, 200 g de farine, 2 cl d’huile, 200 ml d’eau chaude, 20 g de beurre pour les oignons, 2 oignons, 300 g de bœuf haché, 1 cuillère à soupe de cumin moulu, 1 gousse d’ail, sel et poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : emporte-pièce de 12 cm de diamètre, papier-cuisson

Empanadas au boeuf, empanadas, la Cocotte, la voix du nord


Coupez le beurre en petits morceaux, mélangez-le à la main à la farine et ajoutez de l’eau chaude petit à petit et une pincée de sel. Rangez la boule de pâte au réfrigérateur pour la faire durcir.
Pendant ce temps faites dorer les oignons pelés et ciselés dans un peu de beurre, ajoutez la viande, la gousse d’ail pilé, le poivre et le cumin et laissez mijoter 10 minutes.
Préchauffez le four à 175°C. Etalez la pâte, coupez 6 disques d’une douzaine de centimètres. Déposez de la farce sur une moitié et rabattez l’autre moitié dessus. Fermez les empanadas joliment, huilez-les légèrement des deux côtés, déposez-les sur une feuille de papier-cuisson et passez-les au four pendant 30 minutes. Retournez-les à mi-cuisson.

mercredi, 28 mars 2018

Tatin poires-peanuts

Une poignée de cacahuètes caramélisées, 4 poires et de la pâte feuilletée, c’est tout ce qu’il vous faut pour rendre les gens heureux.

Tatin poires-peanutsn poires, cacahuètes, la Voix du Nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 poires conférence, un peu de beurre salé, 3 cuillères à soupe de cassonade, 5 cl de crème liquide, 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 1 grosse poignée de cacahuètes caramélisées.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min - coût : * - difficulté : * - ustensiles : tourtière antiadhésive et mandoline
Préchauffez le four position chaleur conventionnelle à 170° C. Parsemez le fond de la tourtière de petites noisettes de beurre salé.
Pelez les poires et à l’aide de la mandoline, coupez-les dans la longueur. Disposez-les joliment dans la tourtière en deux ou trois fines couches, en saupoudrant chaque couche de cassonade. Versez la crème liquide. Déroulez la pâte feuilletée sur les poires. Rabattez les bords dans la tourtière et enfournez la tarte pendant 30 minutes.
Dès la sortie, retournez la tarte sur le plat de service et parsemez-la de cacahuètes caramélisées. Laissez-la refroidir et dégustez-la tiède ou froide.

vendredi, 02 mars 2018

Tarte à la courge

On a toujours un rouleau de pâte feuilletée, des merguez ou des longanisses et du parmesan au frigo. Toujours !

Tarte à la courge, tarte, longanisse, merguez, courge, La Cocotte, la Voix du Nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 400 g de courge, 2 pommes de terre moyennes, 20 cl de lait, muscade, 1 œuf, 1 gousse d’ail, piment en poudre, 4 merguez ou longanisses, parmesan.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : presse-purée et tourtière
Pelez et coupez les légumes en petits morceaux. Déposez-les dans une casserole et couvrez-les de lait. Couvrez et faites cuire 20 minutes. Passez les légumes au presse-purée. Ajoutez ail pelé et ciselé, œuf et 1 pincée de piment en poudre et muscade. Mélangez vigoureusement.
Préchauffez le four à 180° C. Déroulez le rouleau de pâte feuilletée sur la tourtière, étalez la purée à la courge par-dessus. Coupez les saucisses en petits morceaux et posez-les sur la tarte. Parsemez allégrement de parmesan râpé et enfournez pour 30 minutes. Nul besoin de saler et de poivrer. Parmesan et saucisses sont déjà salés et le piment remplacera le poivre. Laissez un peu refroidir et découpez la tarte en 6 morceaux.

lundi, 15 janvier 2018

Scacciata feuilletée aux oignons

Oh la la, Madame, mais qu’est-ce que vous avez fait là ! Oh la la, Madame, mais c’est pas possible de voir un plat aussi bon et aussi simple !

Scacciata feuilletée aux oignons, scacciata, oignons, pâte feuilletée, la Cocotte, la Voix du Nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre, 6 gros oignons (si vous trouvez des blancs, c’est parfait), 10 morceaux de sucre, 30 g de beurre, 5 cl d’huile d’olive, 10 cl de vermouth, sel et poivre mignonnette.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : faitout, papier-cuisson et plaque qui va au four
Pelez les oignons et coupez-les finement. Faites fondre le beurre dans le faitout, ajoutez l’huile d’olive, oignons et sucre et faites compoter le tout à couvert 30 minutes à feu doux en remuant très souvent. Quand ça manque de liquide, ajoutez le vermouth et un peu d’eau. Laissez refroidir 1 heure. Salez, poivrez et mélangez.
Préchauffez le four à 180° C. Posez un disque de pâte sur du papier-cuisson, sur la plaque qui va au four. Répartissez régulièrement les oignons. Humidifiez un peu les bords de la pâte et recouvrez le tout de l’autre rouleau. Soudez les bords et passez au four 30 minutes. Dégustez tiède ou froid.

vendredi, 02 décembre 2016

Pastilla à la morue

Une pastilla, c’est comme un coffre au trésor. Quand on l’ouvre, on en prend plein la vue et en plus, on en prend plein le nez. C’est beau, une pastilla !

Pastilla à la morue, pastilla, morue, olives, oignons, cannelle

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de morue effilée, 500 g d’oignons, huile d’olive, 1 cuillère à café de gingembre en poudre, 1 càc de cannelle, quelques filaments de safran, 1 citron confit, 200 g d’olives violettes, sel, poivre, 1 paquet de 10 feuilles de brick, beurre fondu.
Préparation : 30 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : sauteuse, tourtière de 25 à 27 cm de diamètre et papier-cuisson
Faites tremper la morue dans de l’eau fraîche régulièrement changée pendant 24 heures minimum.
Pelez les oignons et coupez-les en rondelles épaisses. Faites chauffer 5 cl d’huile d’olive dans la sauteuse et faites-y fondre les oignons. Ajoutez les épices et le citron confit coupé en petits morceaux. Continuez avec les olives violettes, salez un peu, poivrez, ajoutez un verre d’eau et couvrez pour laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes.
Préchauffez le four à 200° C.
Badigeonnez de beurre 5 feuilles de brick et superposez-les dans la tourtière avec le papier-cuisson, versez le contenu de la sauteuse, rabattez les bords des feuilles de brick sur la sauce à la morue et posez à nouveau 5 feuilles de brick badigeonnées de beurre. Glissez le bord des feuilles sous l’ensemble. Enfournez pendant 25 à 30 minutes. Il faut que cela soit doré et croustillant.

mardi, 29 novembre 2016

3 paires de chaussons mozza-tapenade

Tous les parfums de ces chaussons se trouvent dans la tapenade. Choisissez-la bonne ou faites-la vous-même. C’est tellement meilleur !

3 paires de chaussons mozza-tapenade, chaussons, tapenade

Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de farine type 55 ou 65, ½ cube de levure fraîche du boulanger, 20 à 25 cl d’eau, 5 g de sel, 200 g de tapenade noire, 300 g de mozzarella, 1 bouquet de basilic, origan séché.
Préparation : 25 min + repos de la pâte – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *
Émiettez la levure dans une petite tasse d’eau tiède. Versez la farine dans un plat creux, faites un puits au centre, ajoutez la levure et le sel. Versez l’eau jusqu’à obtenir une belle boule de pâte non collante. Séparez-la en 6 portions, formez des boules, déposez-les sur un plan fariné, couvrez-les et laissez-les lever 2 heures dans un endroit chaud de la cuisine.
Au bout des 2 heures, préchauffez le four à 240° C. Étalez les 6 boules en fines galettes de 20 cm de diamètre. Tartinez chaque demi-galette de tapenade, couvrez de mozzarella coupée finement et de feuilles de basilic, saupoudrez d’origan séché. Repliez les galettes et scellez-les joliment. Enfournez-les 8 à 10 minutes. Mangez aussitôt.

samedi, 19 novembre 2016

Tourte au Maroilles

- « Allo, la Cocotte, j’vous téléphone pour vous dire que je vais faire votre tourte au Maroilles. Ça me dit bien, ça m’a l’air rudement bon. »

Tourte au Maroilles

Pour 8 personnes
Ingrédients : 2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre, 800 g de pommes de terre Bintje, 1 quart Maroilles, 3 cuillères à soupe de crème fraîche, 1 cuillère à café d’ail moulu, un peu de 4-épices, sel, poivre, 1 jaune d’œuf.
Préparation : 20 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four en chaleur conventionnelle à 180° C.
Pelez les pommes de terre, lavez-les, séchez-les soigneusement et coupez-les en fines rondelles.
Détaillez le quart Maroilles en fines tranches également.
Etalez un rouleau de pâte, répartissez une grosse moitié des pommes de terre dessus et la moitié du fromage. Déposez 2 cuillères à soupe de crème au centre des pommes de terre, salez, poivrez, ajoutez un peu d’ail et de 4-épices. Répartissez le reste des pommes de terre, la dernière cuillère de crème, salez, poivrez, ajoutez ail et 4-épices.
Recouvrez de l’autre rouleau de pâte, soudez bien les bords en les roulant. Passez le dessus de la pâte au jaune d’œuf et faites un joli décor. Passez au four pendant 30 minutes à 175° C puis baissez la température à 150° C pendant 15 minutes.

lundi, 24 octobre 2016

Tartoillotte

A voir la mine réjouie de la gamine, on peut déjà dire qu’elle a mangé sa tartoillotte. A voir son bras levé, on peut dire qu’elle en veut encore.

Tartoillotte, tarte, cancoillotte

Pour 6 petites tartes
Ingrédients : 225 g de farine type 55, 75 g de farine type 80, 15 g de levure fraîche de boulanger, 3 g de sel, 10 cl d’eau, 1 pot de cancoillotte nature, 6 tranches de jambon cru, poivre blanc.
Préparation : 20 min + 2 h de levée de la pâte – cuisson : 5 à 7 min – coût : * - difficulté : *
Émiettez la levure dans une petite tasse d’eau. Mélangez les deux farines dans un petit plat creux, ajoutez la levure, le sel et 10 cl d’eau environ et pétrissez la pâte pendant 5 minutes pour former une belle boule lisse, sans grumeaux.
Séparez-la en 6 petites boules égales, farinez-les très légèrement, couvrez-les d’un linge humide et laissez-les gonfler dans un endroit chaud de la cuisine pendant 1 h 30 à 2 h.
Préchauffez le four à 210° C.
Étalez les petits pâtons en 6 disques fins de 20 cm de diamètre. Tartinez-les de cancoillotte et déposez sur chacun d’eux une fine tranche de jambon cru. Poivrez légèrement.
Passez-les dans un four bien chaud pendant 5 à 7 minutes. A la sortie du four, roulez les disques comme des crêpes et dévorez-les aussitôt avec une salade de jeunes pousses.