jeudi, 20 septembre 2018

Tomates à la crème de poivrons

Ça n’a l’air de rien mais ma p’tite recette est vraiment une crème. Pleine de soleil, elle vous aidera à passer de l’été à l’automne en douceur.

Tomates à la crème de poivrons, tomates, poivrons, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 barquette de tomates-cerises ou des petites tomates, 1 poivron rouge, 2 poivrons jaunes, 1 gousse d’ail, ½ yaourt-nature, ½ camembert, sel et poivre, parmesan.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir et papier-alu
Préchauffez le four à 170° C. Lavez les poivrons et emballez-les séparément dans des morceaux de papier-alu. Enfournez-les pendant 1 heure, voire un peu plus. Il faut qu’ils soient mous. Sortez-les du four et laissez-les refroidir. Quand ils sont parfaitement froids, pelez-les très facilement et épépinez-les. Laissez-les s’égoutter dans une passoire et passez-les au hachoir avec l’ail pelé, le yaourt-nature et le ½ camembert coupé en morceaux. Il faut mixer longtemps pour obtenir une belle crème. Salez et poivrez. Coupez les tomates-cerises, évidez-les et plongez-les dans la crème que vous parsèmerez de parmesan. Ou lavez les petites tomates, évidez-les et remplissez-les de crème aux poivrons et camembert et parsemez-les également de parmesan.

Ou en version "j'trempe mes tomates-cerises dans la crème" :

Tomates à la crème de poivrons, tomates, poivrons, la Cocotte, la voix du nord

 

mardi, 18 septembre 2018

Tripes aux épices

Si vous oubliez la cocotte dans le four, pas de problème. Ce n’en sera que meilleur. Mais veillez qu’il y ait toujours assez de jus.

Tripes aux épices, tripes, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de tripes de bœuf, 1 pied de veau, huile d’olive, 2 oignons, 3 gousses d’ail, paprika, curcuma, coriandre et poivre en grains, sel, piment, laurier, 2 branches de céleri, 1 carotte, concentré et coulis de tomates, pois chiches, persil plat
Préparation : 30 min – cuisson : 3h – coût : * - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Faites tremper les tripes 24 h dans de l’eau. Renouvelez-la régulièrement.
Egouttez et coupez les tripes en petits carrés de 3 cm. Pelez et émincez ail et oignons. Faites chauffer 2 càs d’huile d’olive dans une cocotte et dorez-y ail et oignons. Ajoutez les tripes, 2 càs de concentré de tomates et 500 ml de coulis. Continuez avec 1 càs de paprika, curcuma, 1 càc de grains de coriandre et poivre, piment, pied de veau, laurier, céleri lavé et coupé et carotte épluchée et coupée en rondelles. Salez, couvrez d’eau, mélangez bien et couvrez la cocotte. A ébullition, glissez-la dans le four préchauffé à 200° C et laissez-la 1 h. Baissez la température à 100/110° C et laissez cuire 2 h.
30 min avant la fin de la cuisson ajoutez 400 g de pois chiches cuits. Parsemez de persil ciselé et servez avec des pommes de terre à l’eau.

dimanche, 16 septembre 2018

Andouillette aux légumes

Et si on se battait pour conserver nos petits trésors bien franchouillards ? Entendez bien, ce n’est pas du protectionnisme de ma part, c’est juste la défense d’un savoir-faire vieux de centaines d’années et qu’on regrettera aussitôt le jour où il disparaîtra. L’andouillette, la seule, la vraie, celle qui contient de la fraise de veau, mérite qu’on se batte pour elle. Comme ces bouchers ou ces restaurateurs qui l’inscrivent toujours à la carte, rien que pour vous. L’andouillette et tous ses copains, les produits tripiers ! Oui, que ferons-nous quand nous ne trouverons plus boudin, andouille et andouillette de Cambrai, d’Arras, de Troyes, de Vire ou d’ailleurs ? Oh oui, battons-nous !

Andouillette aux légumes, andouillette, légumes, la Cocotte, la voix du nord

La recette
Ne mégotez pas sur le choix de l’andouillette. On veut et on exige la meilleure, celle qui a le droit de contenir de la fraise de veau à nouveau.
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 andouillettes de veau, beurre, 2 carottes, 2 poireaux, 2 branches de céleri avec les feuilles, beurre, thym, laurier, 1 oignon, vin blanc, moutarde, crème fraîche, pommes de terre, sel, poivre
Préparation : 20 min – cuisson : 45 min – coût : ** - difficulté : *
Pelez carottes et oignon, préparez les poireaux et le céleri. Coupez les carottes et le céleri en tout petits morceaux, ciselez les feuilles de céleri, coupez les poireaux et l’oignon en très fines rondelles. Faites fondre une noix de beurre dans une sauteuse et faites dorer les légumes. Versez 25 cl de vin blanc, ajoutez thym et laurier, salez, poivrez, couvrez et laissez mijoter 20 minutes. Au bout de ce temps, ajoutez une cuillère à soupe de crème fraîche et autant de moutarde. Mélangez et gardez au chaud.
Déposez des noix de beurre sur les andouillettes et enfournez-les dans un four préchauffé à 180°C, de 20 à 30 minutes. Pelez et coupez les pommes de terre en quartiers et faites-les cuire à la vapeur le temps que la lame d’un couteau passe facilement à travers. Servez andouillettes et pommes de terre nappées de sauce aux légumes.

vendredi, 14 septembre 2018

Patates à l’Italienne

Pour le beurre et l’huile, c’est vous qui voyez. Rien ne vous oblige à en mettre. C’est juste pour éviter que la viande n’attache dans la poêle.

Patates à l’Italienne, pommes de terre, gorgonzola, la Cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 pommes de terre Bintje moyennes, huile, beurre, 1 oignon, 500 g de chair à saucisse, 2 feuilles de laurier, 300 ml de coulis de tomates, 150 g de gorgonzola, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *
Lavez soigneusement les pommes de terre. Faites bouillir une casserole d’eau. Dès que l’eau bout, plongez-y les pommes de terre et laissez-les cuire 15 à 20 minutes, le temps que la lame d’un couteau passe assez facilement à travers. Préchauffez le four à 180° C.
Dans une sauteuse, faites chauffer 1 cuillère à soupe d’huile et 20 g de beurre. Faites dorer la viande. Ajoutez ensuite l’oignon pelé et ciselé, les deux feuilles de laurier et un peu de poivre. Versez le coulis de tomates et laissez cuire le temps que le four préchauffe. Egouttez les pommes de terre, coupez-les en deux, répartissez la viande et la sauce dessus. Terminez par des petits morceaux de gorgonzola et passez le plat au four pendant 20 minutes.

mercredi, 12 septembre 2018

Tartelettes prunes et miel et la Cocotte aux jardins de cocagne

4 ingrédients, oui, vous avez bien compté ! 4 ingrédients pour ces tartelettes à tomber, chaudes, parfumées et croquantes.

Tartelettes prunes et miel, prunes, miel, la Cocotte, la voix du nord

tartelettes prunes et miel,prunes,miel,la cocotte,la voix du nord, les jardins de cocagne à Villeneuve d'ascq

 

Pour 6 tartelettes
Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 9 prunes, 1 cuillère à soupe de miel, 1 poignée de noix décortiquées.
Préparation : 15 min – cuisson : 12 à 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : papier-cuisson et emporte-pièce rond
Préchauffez le four à 180° C. Lavez les prunes, coupez-les en deux et dénoyautez-les délicatement.
Déroulez la pâte feuilletée et coupez-y 6 disques d’une dizaine de centimètres environ. Répartissez le miel un peu ramolli sur les disques et posez les demi-prunes, chair côté pâte sur les disques. Remettez un peu de miel sur les prunes. Broyez très grossièrement les cerneaux de noix et parsemez-en les prunes.
Posez la feuille de papier-cuisson sur une plaque à pâtisserie.
Enfournez les tartelettes et laissez-les cuire 12 à 15 minutes. Sortez-les du four et laissez-les refroidir un peu avant de les décoller du papier-cuisson.

lundi, 10 septembre 2018

Pois chiches carottes

Dans les épiceries orientales, vous trouverez de la mélasse de grenade, ce nectar rouge profond à base de grenade ou vous la ferez vous-même.

Pois chiches carottes, pois chiches, carottes, grenade, La Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de pois chiches secs, bicarbonate de soude, tomates séchées, 2 carottes nouvelles et bio, 1 oignon rouge, 1 citron, huile d’olive, mélasse de grenade (jus de grenade, citron et sucre), sel, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h - coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Faites tremper les pois chiches dans une grande quantité d’eau pendant 12 heures. Ensuite mettez-les dans un faitout, ajoutez 1 càc de bicarbonate de soude et faites-les cuire 1 h à l’eau un peu salée, écumez et goûtez régulièrement. Il ne faut pas en faire de la purée. Quand ils sont encore « al dente», égouttez-les.
Plongez 10 minutes 6 tomates séchées dans un bol d’eau bouillante, égouttez-les et coupez-les en morceaux. Lavez les carottes sans les peler et coupez-les en morceaux. Passez-les au hachoir pour les garder en très petits morceaux. Pelez et ciselez l’oignon. Mélangez pois chiche, carottes, oignons et tomates séchées. Versez 3 càs d’huile d’olive et 2 de mélasse de grenade, assaisonnez et mélangez la salade. Décorez de rondelles ou de quartiers de citron et servez-la très fraîche.

samedi, 08 septembre 2018

Maquereau et ses trésors du Nord de Renaud Germonprez, chez du restaurant Le Scoop à Lille

« Je ne voudrais pas faire autre chose. »
Un diplôme d’électrotechnicien mais pas de travail, des p’tits boulots dans la restauration, de belles expériences à l’auberge du Forgeron à Seclin ou au Pot Beaujolais à Lille et une reconversion qui se transforme en passion, laissez-moi vous présenter un p’tit gars qui ira loin, Renaud Germonprez. Il a été pris par le métier et ne voudrait pas faire autre chose.  « Les gens qui changent carrément de métier sont souvent plus passionnés que les autres ». Entre les plats d’une brasserie typique, Renaud imprime sa touche très personnelle aux suggestions du jour et s’éclate dans sa petite cuisine. Vous voulez une preuve ? La voici !

Maquereau et ses trésors du Nord de Renaud Germonprez, chez du restaurant Le Scoop à Lille, la Cocotte, la voix du nord, le Chef et la Cocotte

Le Scoop, 64, Rue Saint-André, 59800 Lille 03 20 74 94 34

Maquereau et ses trésors du Nord
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 maquereaux, 6 tranches de pain de mie, 1 oignon rouge, 1/3 de chou-fleur jaune, 6 radis, 6 fraises, 110 g de fromage de Wimereux, 30 cl de crème liquide, 250 g de petits pois frais, huile de noix, 500 g de vinaigre, 250 g de vergeoise, 75 g de sel, 18 grains de café, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 10 min – coût : -* - difficulté : **

Maquereau et ses trésors du Nord de Renaud Germonprez, chez du restaurant Le Scoop à Lille, la Cocotte, la voix du nord, le Chef et la Cocotte

A l’aide d’emporte-pièces faites des ronds dans le pain de mie, faites-les griller au four à 200 °C 7 minutes avec un peu d’huile.
Pickles : Faites chauffer vinaigre, vergeoise, sel et café, divisez la marinade en deux et faites mariner chou-fleur et oignon rouge séparément. Mixez fromage et crème, salez et poivrez.
Mousseline : Faites blanchir les petits pois à l’eau bouillante 3 minutes et refroidissez-les avec des glaçons. Mixez-les en ajoutant un peu d’huile de noix petit à petit.
Levez les filets des maquereaux et faites-les griller 3 minutes de chaque côté. Coupez finement fraises et radis et disposez-les sur les maquereaux. Répartissez les légumes de la marinade autour du poisson, ajoutez un peu de mousseline de petits pois et le crémeux de fromage, servez aussitôt « et normalement, on est bon ! »

jeudi, 06 septembre 2018

Poivrons farcis aux courgettes

Allons z’à la campagne
Et oublions Paris,
Cherchons à la campagne
le vrai sens de la vie
 
Le vrai sens de la vie, vous le trouverez ce samedi et ce dimanche à Quesnoy sur Deûle, dans ses fermes, ses producteurs, en arpentant ses rues à pied ou à vélo. Le vrai sens de la vie, il est là !
Vous avez demandé le programme, ne quittez pas !

poivrons farcis aux courgettes,poivrons,courgettes,la cocotte,la voix du nord


Terroir en fête suite du programme ... samedi 8.09 à partir de 18h30 à Festi'Val LA SOIREE SERA GOURMANDE !
Les ingrédients = des stands de producteurs locaux ou d'artisans pour acheter et déguster sur place AUTOUR DE GRANDES TABLEES (mais on peut aussi faire ses provisions à emporter  :) ...dans une ambiance musicale chaleureuse et très sympa grâce aux musiciens, eux aussi locaux, de la Bête à 6 pattes.
Et cette année, en bonus, une invitée d'honneur : Odile Bazin alias La Cocotte concocte et caquette qui publie régulièrement ses recettes du Nord sur la Voix du Nord. La Cocotte présentera ses livres, les dédicacera et surtout fera partager ses bonnes idées et recettes avec la dégustation de 4 potages de saison cuisinés l'après-midi même à Quesnoy.
Les partenaires présents avec un stand de vente :
Au Panier Vert, Boucherie Charcuterie Traiteur DUTHOIT Brasserie Hardy La Boulange Du Coeur Joyeux
Hortus & sauvageonnes On Part En Vrac Mohair du Val de Deûle
Vous découvrirez des saveurs produites à Quesnoy que vous n'avez encore jamais goûtées car ce sera la toute 1ère fois qu'elles sont commercialisées ...
Val de Deûle et Lys Tourisme SIVOM Nord-Ouest Sivomano Anim Patrimoine
Au plaisir !
 
La recette

Moins de 10 minutes, montre en main, pour réaliser cette recette simple, de saison et délicieuse. Que demande le peuple ?

Poivrons farcis aux courgettes, poivrons, courgettes, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 belles courgettes bio, 3 poivrons longs, huile d’olive, 2 gousses d’ail, 1 cuillère à café d’harissa, quelques raisins secs, sel, poivre. Facultatif : parmesan ou pecorino ou ricotta dure
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : film alimentaire, micro-ondes, poêle et râpe
Lavez les poivrons, déposez-les sur une assiette et recouvrez-les de film alimentaire. Mette-les 3 minutes au micro-ondes et laissez-les refroidir avant de les couper en deux dans la longueur et de les épépiner.   Lavez les courgettes et râpez-les avec une râpe à gros trous. Pelez et ciselez l’ail. Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et ajoutez l’ail. Quand il est légèrement doré, ajoutez la cuillère d’harissa, les raisins secs et les courgettes râpées. Faite cuire 5 minutes à peine. Salez et poivrez.
Farcissez les moitiés de poivrons avec ce mélange et parsemez du parmesan ou du pecorino.
Mangez avec des grillades.

mardi, 04 septembre 2018

Soupe d’escargots

  1. Sous la pluie,
    Un ciré, deux bottes
    Là, là, là et ici,
    A couvert, faites la récolte
    De ces p’tites bêtes cornues
    Pas douillettes et toutes nues,
    portant leur maison sur le dos
    Ainsi vont les escargots.

    Partout bavant,
    Rampant et indolents,
    Dès les premiers nuages,
    Les hélix déménagent.
    A leur train de sénateurs,
    Ils-elles nagent dans le bonheur.
    Nul besoin de code,
    Sortez, sortez, gastéropodes !

soupe d’escargots,soupe,escargots,la cocotte,la voix du nord
Puis l’opercule, on leur ôte,
Avec d'expertes menottes,
On les rince, on les rince,
De Reims à Saint-Gaudens
Bouh ! De bave, ils regorgent
Un bain de sel, hop ils dégorgent !
On ne garde que le bon
Cuisinons les colimaçons

Dans leur coquille, on les remet
Dans la sauce, ils aiment tremper
Un bouillon, on confectionne
D’herbes et d’épices, on les bichonne
De Biribi les oies
A Foufnie les berdouilles
Ils et elles sont à la joie
Ainsi se mangent les cagouilles

La recette

A-t-on vraiment besoin d’attendre une grande occasion pour se régaler d’escargots ? Non ! De temps en temps faisons-nous plaisir.

Soupe d’escargots, soupe, escargots, la Cocotte, la voix du Nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 36 gros escargots au bouillon (ou plus si vous voulez), 4 pommes de terre farineuses moyennes, beurre, 100 g de fromage frais aux fines herbes, 1 gousse d’ail, lait, 1 verre de vin blanc de Bourgogne (ici du Mâcon-village), sel et poivre, quelques tiges de persil plat.
Préparation : 20 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : mixeur
Lavez les pommes de terre et faites-les cuire à la peau 20 minutes. Pelez-les une fois refroidies et coupez-les en petits morceaux. Egouttez les escargots en gardant le jus. Réservez les escargots. Faites fondre un peu de beurre dans une casserole, ajoutez l’ail pelé et ciselé, les pommes de terre, le jus des escargots égouttés, le verre de vin blanc et couvrez de lait. Couvrez et laissez cuire 20 minutes.
Ajoutez le fromage aux fines herbes et mixez cette soupe. Si nécessaire, ajoutez un peu de lait pour obtenir un beau velouté. Assaisonnez.
3 minutes avant de servir, ajoutez les escargots, laissez réchauffer et servez bien chaud en décorant les assiettes de persil plat.

dimanche, 02 septembre 2018

Dumplings poireaux-crevettes

Une paire de baguettes chinoises, un bol de sauce pimentée, un bol d’huile de sésame, un bol de sauce soja et on trempe.

Dumplings poireaux-crevettes, dumplings, poireaux, crevettes, la Cocotte, la voix du nord

La Cocotte aurait pu les appeler Jiaozi, gyoza ou pelmeni. Peu importe. Ces petits cercles de pâte farcis de plein de bonnes choses voient leur naissance en Chine il y a fort longtemps. Les mauvaises langues disent que Marco Polo aurait piqué le principe lors de ses voyages au pays du soleil levant et aurait inventé les raviolis. Peu nous chaut. Ce qui nous importe en fait est qu’on peut faire ces petites boulettes très facilement. Il faut simplement un peu de temps et un peu de patience. Trempés dans la sauce soja ou toute autre sauce plus ou moins épicée, ils peuvent aussi prendre un bain dans les meilleurs bouillons pour qui connaît.

Pour 20 dumplings
Ingrédients : 200 g de farine, 3 poireaux, 500 g de crevettes, ail, gingembre, citron, huile de tournesol ou de sésame, sauce soja, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 10 à 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : petit rouleau à pâtisserie

Dumplings poireaux-crevettes, dumplings, poireaux, crevettes, la Cocotte, la voix du nord

Faites suer les poireaux en rondelles dans un peu d’huile pendant 10 minutes. Salez, poivrez, saupoudrez de gingembre en poudre, l’ai pelé et pilé et le jus d’un citron. Décortiquez les crevettes et coupez-les en petits morceaux. Mélangez-les aux poireaux et réservez. Déposez la farine dans un plat creux. Ajoutez une pincée de sel et de l’eau jusqu’à obtenir une boule de pâte lisse qu’on peut étaler facilement. Etalez la pâte finement et découpez-y 20 cercles de 7 à 8 cm de diamètre. Déposez une cuillère de poireaux-crevettes au centre d’un cercle et refermez-le en humifiant le bord. Faites bouillir de l’eau et plongez les dumplings. Quand ils remontent à la surface, ils sont cuits. Faites-les alors dorer quelques instants dans de l’huile. Dégustez bien chauds trempés dans un peu de sauce soja.

vendredi, 31 août 2018

Pain de porc ou meatloaf de porc

Le bonheur est dans ce petit pâté tout chaud et tout parfumé. Il n’y a rien à ajouter, tout cela nous semble parfait.

Pain de porc ou meatloaf  de porc, porc, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 700 g de chair à saucisse, 2 oignons, 1 œuf, 2 gousses d’ail, sarriette, 1 verre de lait, poivre, chapelure, laurier, 6 fines tranches de lard gras salé.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : terrine pas grande
Préchauffez le four à 170° C. Pelez et ciselez ail et oignon. Mélangez-les à la chair à saucisse. Ajoutez le verre de lait, l’œuf et 1 bonne pincée de sarriette. Mélangez à la main.
Répartissez cette masse dans un plat un peu étroit pour former un pain bien gonflé. Répartissez 4 cuillères à soupe de chapelure par-dessus et déposez les tranches de lard gras salé sur la chapelure. Poivrez comme il vous plaît et terminez en déposant 3 ou 4 feuilles de laurier.
Enfournez d’abord 20 minutes à 170° C puis baissez la température à 110/120° C et laissez cuire encore 40 minutes. Pour servir, enlevez les feuilles de laurier et coupez de belles tranches de ce pain de viande tout chaud et accompagnez-le de pommes de terre sautées et de salade.

mercredi, 29 août 2018

Babas aux pommes

Quelle riche idée vous avez eue là, la Cocotte ! Un baba aux pommes, comme c’est cocasse. Où donc allez-vous chercher cela ?

Babas aux pommes, pommes, la Cocotte, la voix du nord

Pour 30 petits babas
Ingrédients : 350 ml de lait, 150 g de cassonade, 2 œufs entiers, 150 g de farine, 30 g de beurre, 2 pommes, 30 cl de Pommeau.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender, moules à cannelés en silicone et joli bocal
Dans le blender mélangez les œufs entiers, le lait, la cassonade, la farine et le beurre que vous aurez fait fondre. Ajoutez à ce mélange les pommes pelées, épépinées et coupées en petits morceaux. Mixez longuement et mettez cette pâte au réfrigérateur 12 heures.
Au bout de ces 12 heures, préchauffez le four à 180° C. Répartissez le mélange aux pommes dans les moules à silicone et enfournez pendant 1 h 15. Vous pouvez baisser un peu la température en fin de cuisson. Il faut que ces petits babas soient caramélisés. Laissez-les refroidir, faites toutes les fournées comme ça et déposez-les dans un joli bocal. Versez par-dessus le Pommeau et complétez avec de l’eau jusqu’à recouvrir tous les petits babas. Servez-les bien frais.

lundi, 27 août 2018

Salade de nouilles à la tomate

salade de nouilles à la tomate,salade,nouilles,la cocotte,la voix du nordLa Cocotte a fait une amère découverte pendant ses dernières vacances.
Elle n’aime plus l’odeur caractéristique de plastique d’une tente et de son sol mouillé le matin.
Elle n’aime plus la séance plus ou moins longue de montage et de démontage de la dite-tente qui transforme son coq plus ou moins doux en Hulk bavant, tabassant et fracassant et qui lui fait monter sa tension.  Non, rectification, monter Leur tension !
Elle n’aime plus le bruit de la pluie sur la toujours dite-tente, accentué car plus la tente est bien montée donc bien tendue, plus elle fait du bruit Elle n’aime plus les coulées de pluie à travers le tissu de celle-ci et les essuyages avec des serviettes de fortune.
Elle n’aime plus les douches à la propreté parfois plus qu’hasardeuse et la radio qui roucoule dans ceux-ci des airs non-choisis par elle.
Elle n’aime plus balayer son espace vital en 30 secondes.
Elle n’aime plus ne pas avoir de vaisselle à faire en 2 minutes. salade de nouilles à la tomate,salade,nouilles,la cocotte,la voix du nord
Elle n’aime plus les ronflements plus ou moins synchronisés de 300 vacanciers, gavés de soleil, de baignades et de rosé.
Elle n’aime plus les lits sommaires, étroits et brinquebalants, qui penchent à droite, à gauche, en haut, en bas…
Elle n’aime plus les voisins qui braillent jour et nuit et les voisins qui ne voient pas qu’ils ont des voisins. Ce sont d’ailleurs les mêmes !
Elle n’aime plus l’ambiance « le prisonnier » quand tous les gens du lieu se saluent toutes les 10 minutes mais jettent en permanence un regard torve dans votre chez-vous de tissu kaki pour voir si l’herbe est plus verte que chez eux.
Elle n’aime plus l’aéroport à 10 km qui fait s’envoler des avions à partir de 7 heures du matin, voire plus tôt encore !
salade de nouilles à la tomate,salade,nouilles,la cocotte,la voix du nordElle n’aime plus les toilettes qui se trouvent à 3 km de sa couche et qu’elle rejoint la nuit avec une lampe de poche vissée sur la tête et le PQ dans une poche du polaire.
Elle n’aime plus les guêpes qui s’invitent chez elle sans gêne, elle n’a jamais aimé d’ailleurs.
Elle n’aime plus du tout ! C’est bon maintenant ! Elle ne rigole plus, la Cocotte ! Elle dit stop, la Cocotte.
Elle veut mettre ses pieds sous une table droite et son corps sur un matelas stable, dans un lit normal. Elle veut aller aux toilettes à moins de 5 mètres de sa chambre. Elle veut, elle veut, elle veut…
Serait-ce une question d’âge ? Est-ce qu’avec celui-ci avançant irrémédiablement, elle aurait besoin de confort, de tranquillité, de stabilité ? La Cocotte s’est posé la question tout l’été. Et à la fin de ce dernier, elle y a répondu.salade de nouilles à la tomate,salade,nouilles,la cocotte,la voix du nord
Oui, c’est une question d’âge. Et âge et confort font bon ménage. Voyez tout ce qu’on fait pour nos chères têtes blanches ! Chaussures molles tout-cuir, monte-escaliers avec coussins, douches anti-glisse avec siège pour faire une pause et poignées partout pour ne pas tomber…
Alors c’est décidé, l’an prochain, fini le camping. L’an prochain, elle bazarde tout son matériel de campeur-pro et elle s’offre des vacances de vieux. L’an prochain, bonjour les maisons, les appartements ou les gîtes ! Du dur, du solide, nom d’une pipe !
D’ailleurs si vous avez un bon, voire un très bon plan pour une location au Portugal, à l’intérieur des terres, au nord, au sud, à l'est, à l’ouest, pas loin de la côte ou carrément sur la côte, faites signe à la Cocotte. Avec l’âge, elle a appris à reconnaître les vrais amis, ceux qui lui veulent du bien et elle vous vouera une reconnaissance éternelle !

Et tout de suite, une salade de camping.

La recette
Dans sa salade de pâtes, se trouvaient mariés pour le meilleur petits pois, tomates, mayonnaise légère au yaourt et saucisses fumées.

Salade de nouilles à la tomate, salade, nouilles, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de macaroni, 3 tomates, 300 g de petits pois, 4 gros cornichons aigres-doux, 3 saucisses fumées bien sèches, 250 g de lard fumé, 1 jaune d’œuf, 1 càs de moutarde, 10 cl d’huile de tournesol, 1 yaourt, piment en poudre, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : marmite à pâte, poêle antiadhésive et fouet
Faites bouillir de l’eau salée pour les pâtes. Faites-les cuire le temps indiqué sur le paquet. Egouttez-les et passez-les sous l’eau très froide. Réservez. Coupez le lard en petits dés et faites-les frire 3 minutes sans ajouter de matière grasse dans une poêle antiadhésive.
Coupez les cornichons, les tomates et les saucisses fumées en petits dés.
Versez le jaune d’œuf dans un bol, ajoutez la moutarde, le poivre et un peu de sel et montez ce mélange au fouet avec l’huile. Versez ensuite le yaourt et les tomates coupées et fouettez encore un peu. Mélangez tous les ingrédients, les pâtes et la sauce. Pimentez selon vos goûts et servez cette salade très fraîche.

samedi, 25 août 2018

Tartine de pieds de cochon de Mickael Braure, chef du Witloof à Ennevelin

« Je me sens bien, je sens que je vais aller bien ici ! »
On l’avait rencontré à Lille, rue Royale, on l’avait suivi au golf d’Arras. On le retrouve heureux à Ennevelin, au Witloof, dans son restaurant. D’emblée, il dit qu’il va y rester un bon bout de temps. Pourquoi ? Parce que c’est chez lui et qu’il va y faire ce qu’il adore. « Un petit resto bien franchouillard, des cochonnailles, des tripes, de la langue, des pieds de porc… Côté circuits courts, y’a pas plus court. Le maraîcher (les Hapidés) est derrière chez moi et les viandes bio viennent de la ferme du Beau Pays.» Pour Mickael, les gens sont plus détendus à la campagne. Et la campagne a le même effet sur lui, « je me sens bien, je sens que je vais aller bien ici. »

Le bistrot du witloof 4 rue de la marque, 59710 Ennevelin 06 67 88 88 57

Tartine de pieds de cochon de Mickael Braure, chef du Witloof à Ennevelin, tartine de pieds de cochon, Mickael Braure, le Witloof, Ennevelin, le Chef et la Cocotte, la Cocotte, la voix du nord

Tartine de pieds de cochon

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 pieds de cochon cuits 6 heures minimum à petits bouillons comme une potée, entièrement désossés et mis en terrine pour durcir pendant toute une nuit, 6 tartines de pain de mie toasté, 1 oignon, 2 gousses d’ail, thym, fenouil, 1 tranche de lard fumé, crème épaisse, beurre, sel, poivre, piment d’Espelette, roquette, parmesan non râpé.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *

Tartine de pieds de cochon de Mickael Braure, chef du Witloof à Ennevelin, tartine de pieds de cochon, Mickael Braure, le Witloof, Ennevelin, le Chef et la Cocotte, la Cocotte, la voix du nord

Pelez et ciselez l’ail et l’oignon. Faites-les dorer dans du beurre avec des petits dés de fenouil et du thym. Faites suer pour dégager les arômes. Ajoutez la crème épaisse à hauteur du mélange et les dés d’une tranche de lard. Laissez compoter pendant une vingtaine de minutes. Etalez le mélange sur le pain toasté. Taillez de fines tranches dans la terrine de pieds de cochon et posez-les sur les tartines. Faites gratiner les tartines au four 5 à 6 minutes. Salez, poivrez, ajoutez du piment d’Espelette. Couvrez de roquette et de gros copeaux de parmesan. « Ça va casser le gras et donner de la mâche. On mange ça en entrée ou en plat. »

jeudi, 23 août 2018

Salade de petits pois au guacamole de radis

Camaïeu de vert pour cette petite crème de salade, tartinée sur des toasts de bon pain… Mais dites-moi, ce ne serait pas le bonheur ?

Salade de petits pois au guacamole de radis

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 avocat, 1 citron, 1 poignée de feuilles de fanes de radis, ail, oignon, 500 g de pois frais, 500 g de pommes de terre, sel, poivre, thym.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Faites cuire les pommes de terre à la peau dans une eau un peu salée pendant 20 minutes. Laissez-les refroidir puis pelez-les. Ecossez les petits pois, déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau et faites-les cuire 10 minutes à couvert, en ajoutant un peu de sel et de thym. Egouttez-les et laissez-les refroidir. Sortez la chair de l’avocat, mixez-la avec les fanes de radis lavés et essorés, l’ail et l’oignon pelés. Pressez le citron et versez le jus dans le mélange précédent. Mixez à nouveau, rectifiez l’assaisonnement en sel et poivre.
Mélangez pommes de terre, petits pois et sauce fanes de radis/avocat et mettez au frais jusqu’au moment de servir.

mardi, 21 août 2018

Soupe de fèves à l’origan

Si vous avez de l’origan qui pousse dans votre jardin, alors vous avez de la chance. A vous bientôt, les pizzas, les fougasses, les calzone…

Soupe de fèves à l’origan, fèves, origan, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 carcasse de poulet, laurier, thym, 400 g de fèves sèches, 2 merguez, origan séché, sel, poivre, huile d’olive. Facultatif : quelques cacahuètes.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - ustensile : mixeur
Couvrez les fèves d’eau fraîche pendant 1 nuit. Le Lendemain faites bouillir 2 litres d’eau, la carcasse de poulet, 1 feuille de laurier et une branche de thym pendant 30 minutes. Filtrez le bouillon. Rincez les fèves, égouttez-les et faites-les cuire dans le bouillon de poulet filtré le temps qu’elles ramollissent complètement. 30 minutes devraient suffire. Mixez les fèves en ajoutant un peu de bouillon jusqu’à avoir un beau velouté assez liquide. Salez et poivrez. Coupez les merguez en petits morceaux. Faites-les cuire à la poêle sans mettre de matière grasse.
Dans des assiettes creuses, répartissez la soupe de fèves, ajoutez les morceaux de merguez, saupoudrez d’origan, parsemez de cacahuètes broyées si vous voulez et terminez par un filet d’huile d’olive.soupe de fèves à l’origan,fèves,origan,la cocotte,la voix du nord

dimanche, 19 août 2018

Fougasse tomates, olives et basilic

N’hésitez pas à bien enfoncer les tomates-cerises dans la pâte. En gonflant et en cuisant, elles vont éclater et libérer leur jus.

Fougasse tomates, olives et basilic, la Cocote, la voix du nord

Originellement en France, la fougasse vient de l’Aveyron ou du Rouergue. Avec un C ou SS, avec ou sans G, elle vient du latin focus, le foyer, le feu. Salée, elle est aux olives, aux tomates, aux anchois, aux lardons, au fromage... Sucrée, elle est à la confiture de fruits ou aux fruits. En Italie on l’appelle foccacia. Ce n’est ni plus ni moins qu’une pizza faite avec les restes de pâte. On enfonce ses doigts dedans quand elle a bien levé, on l’enduit d’huile et on répartit des olives noires de-ci, de-là et/ou du romarin tout frais.  On peut y faire de grosses incisions et elle va gonfler et s’ouvrir tout simplement. C’est beau, une fougasse. C’est bon !

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de farine, 5 g de sel, 5 g de levure sèche en granules, 25 cl d’eau environ, 100 g d’olives noires, 250 g de tomates-cerises, huile d’olive, 20 feuilles de basilic géant, ail, poivre du moulin.
Préparation : 20 min + temps de levée de la pâte – cuisson : 25 min – coût * - difficulté : *

Fougasse tomates, olives et basilic, la Cocote, la voix du nord

Délayez les granules de levure dans une petite tasse d’eau tiède. Mélangez farine et sel. Faites un creux dans la farine et versez la tasse de levure, ajoutez les 25 cl d’eau environ et pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule de pâte lisse et sans grumeaux. Couvrez-la d’un linge humide et laissez-la lever 1 heure.
Dénoyautez les olives noires. Réduisez-les en purée pour en faire une tapenade. Lavez et hachez le basilic. Pilez-le avec l’ail pelé. Poivrez et ajoutez ces deux éléments à la tapenade.
Ensuite étalez la pâte grossièrement sur un plan fariné, tartinez-la de tapenade et pliez-la en deux pour avoir un rectangle de 20 cm x 25 cm. Enfoncez des tomates-cerises lavées et équeutées sur la surface de la fougasse et remettez à lever 1 heure sous un linge humide.
Versez un filet d’huile d’olive et poivrez la fougasse. Enfournez-la dans un four préchauffé à 210° C pendant 25 minutes.

vendredi, 17 août 2018

Poulet mariné au rouge

Vous pouvez aussi cuire votre poulet tout simplement dans un plat au four. Vous verrez, vous vous en lécherez les doigts ! Il ne restera rien !

Poulet mariné au rouge, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 poulet de ferme, 3 ou 4 poivrons rouges corne de taureau, ½ tête d’ail, 30 cl de concentré de tomates, 8 cl d’huile de colza, 1 cuillère à café de harissa, 1 cuillère à soupe de pâte de soja rouge
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : * - ustensile : papier alu
Lavez les poivrons, pelez l’ail et enfermez ces deux ingrédients dans une feuille de papier-alu. Déposez le paquet dans le four préchauffé à 200° C et laissez-le 1 heure. Laissez entièrement refroidir, pelez et épépinez les poivrons et passez-les au hachoir ou au pilon avec l’ail pelé. Allongez cette purée d’huile, de pâte de soja, harissa et coulis de tomates. Coupez le poulet en plusieurs morceaux, enlevez la peau sur les morceaux et enduisez-les de cette sauce.
Laissez mariner le poulet toute une nuit au frais. Récupérez la marinade sur le poulet puis faites-le cuire au barbecue en retournant fréquemment les morceaux entre 20 et 30 minutes en les enduisant régulièrement de la marinade mise de côté. Servez-les avec une salade de crudités.

mercredi, 15 août 2018

Crème glacée banananas

Une idée comme ça, posez glace et ananas sur une gaufre au mojito, décorez de zestes de citron et dégustez. Pas mal, non ?

Crème glacée banananas, banane, ananas, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 beaux ananas, 4 bananes, 1 yaourt grec, 20 cl de crème liquide, 1 citron vert, 5 cl de rhum, 100 g de sucre de canne, beurre.
Préparation : 20 min – cuisson : 2 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : zesteur, presse-citron, papier-cuisson, blender, chinois, sorbetière
Récupérez les zestes du citron soigneusement lavé et pressez le citron. Enlevez la peau des ananas, coupez-les en tranches, déposez-les sur du papier-cuisson et faites-les sécher 2 heures dans le four à 65°C en les retournant régulièrement. Réservez 6 tranches et passez le reste d’ananas au blender avec les bananes, le yaourt grec, le rhum, le jus du citron pressé, la crème liquide et le sucre de canne. Mixez longuement et passez cette crème au chinois pour enlever tous les petits morceaux.
Mettez-la ensuite dans la sorbetière et laissez la glace prendre. Rangez-la dans un plat hermétique et laissez-la 2 heures au congélateur. Au moment de servir, faites dorer dans un peu de beurre les tranches d’ananas mises de côté et posez une boule de glace par-dessus avec un peu de zeste.

Vous trouverez des gaufres au mojito chez La Gaufre du Pays Flamand 4, rue Victor Hugo, 59116 Houplines.

lundi, 13 août 2018

Salade d’avocats, cives et saumon

Coriandre et citron verts, oignons et tomates rouges, rose du saumon ou blanc du poivre, la couleur s’invite dans l’avocat et elle s’y sent bien.

Salade d’avocats, cives et saumon, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 avocats, 1 oignon rouge, 1 citron vert, 3 cives, quelques branches de coriandre fraîche, une dizaine de tomates-cerises, 3 tranches de saumon fumé, sel, poivre blanc.
Préparation : 20 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : *
Coupez les tranches de saumon fumé en lamelles. Lavez et coupez les tomates-cerises en quartiers. Enlevez la première peau des cives et ciselez lez cives finement avec les tiges. Pelez et ciselez l’oignon rouge.
Lavez, effeuillez la coriandre et ciselez-la. Pressez le citron vert pour en recueillir le jus.
Coupez les avocats en deux, enlevez la chair sans abimer la peau. Passez l’intérieur du citron dans l’intérieur des avocats pour éviter qu’ils noircissent.
Coupez la chair des avocats en petits dés. Assemblez tous les ingrédients pour en faire une salade, salez, poivrez et arrosez du jus de citron. Farcissez les coques des avocats avec la salade. Mettez-les au frais jusqu’au moment de les déguster.