dimanche, 13 octobre 2019

La teurgoule

Oh non, Maman, Maryse, elle a mangé tout le dessus ! La prochaine fois, ce sera mon tour ? Oui, promis et tu auras le fond du plat.

La teurgoule, teurgoule normande, Normandie, la cocotte, la voix du nord

La Cocotte vous parle d’un temps que les moins de 300 ans ne peuvent pas connaître, d’un temps où les Normands déposaient des beaux plats en grès dans le four du boulanger et qu’ils laissaient la teurgoule cuire des heures et des heures et des heures. Et là, vous vous dites « oui mais Cocotte, la teurgoule, c’est quoi ? » La teurgoule, littéralement « se tordre la goule », est un des meilleurs riz au lait qui soient. Parfumé à la cannelle et à la vanille, fondant à souhait, on mange ce riz brûlant (on se tord la bouche) chaud, tiède ou froid et on se bat pour dévorer le dessus et le fond du plat. Qui va gagner aujourd’hui ?

La recette
Pour 6 à 8 personnes
Ingrédients : 2 litres de lait entier, 2 verres de riz rond ou 150 g, 24 morceaux de sucre ou 175 g de sucre en poudre, cannelle, ½ gousse de vanille.
Préparation : 15 min – cuisson : entre 3 h 30 et 5 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat creux en grès qui va au four

La teurgoule, teurgoule normande, Normandie, la cocotte, la voix du nord

Faites chauffer le lait et versez-le sur le riz. Saupoudrez de sucre, mélangez et laissez-le fondre. Fendez la gousse de vanille, grattez-en l’intérieur et ajoutez graines et gousse au mélange. Terminez par 1 ou 2 cuillères à café de cannelle ou 3 bâtonnets, c’est selon vos goûts. Mélangez à nouveau. Placez votre plat dans le four chauffé à 130 °C, en position chaleur tournante et laissez cuire entre 3 h 30 à 5 heures. Baissez la température pendant ce temps pour arriver à 100° C, comme dans le four du boulanger quand on laisse redescendre la température. Ne mélangez pas en cours de cuisson car une belle pellicule caramélisée va se former sur le dessus.

mercredi, 09 octobre 2019

Mousse à l’orange

Mais c’est quoi, ce truc ? C’est une tuerie ! Des casse-croûte et des oranges, de la chantilly et du miel ! Y’a rien d’autre ?

Mousse à l’orange, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 oranges bio bien juteuses, 6 casse-croûte, 30 cl de crème liquide, 2 cuillères à café de miel d’acacia ou miel assez liquide. Facultatif : 1 grenade.
Préparation : 20 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : zesteur, fouet électrique, mixeur ou hachoir électrique, 6 verrines
Lavez et essuyez soigneusement les oranges. Récupérez le zeste d’une ou deux oranges. Pelez les oranges, coupez les quartiers en morceaux et passez-les au hachoir. Versez le jus obtenu avec la pulpe dans un plat creux. Coupez les casse-croûte en petits morceaux et faites-les tremper dans les oranges. Réservez. Montez la crème liquide en chantilly en ajoutant les cuillères de miel à la fin. Répartissez les casse-croûte à l’orange dans 6 verrines puis ajoutez la crème fouettée au miel. Mettez au frais jusqu’au moment de servir. Parsemez chaque verrine de zestes d’orange, ajoutez des fins quartiers d’orange et pourquoi pas, des graines de grenade. Mettez au frais jusqu’au moment de manger.

mercredi, 11 septembre 2019

Confiture rhubarbe et gingembre

Les meilleures choses ont une fin. La saison de la rhubarbe se termine en ce moment. Alors si vous aimez, ruez-vous sur les derniers bouts.

Confiture rhubarbe et gingembre, la cocotte, la voix du nord

Pour 4 pots de 250 g environ
Ingrédients : 1 kg de rhubarbe, 500 g de sucre de canne, 1 petit morceau de gingembre, ½ citron bio
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : râpe à parmesan
Pelez la rhubarbe sauf si elle est jeune. Dans ce cas, on peut se passer de la peler. Coupez-la en petits morceaux et déposez-les dans une casserole à fond épais. Ajoutez le sucre et laissez-le se dissoudre pendant 30 minutes. Pelez le petit morceau de gingembre et râpez-le avec la râpe à parmesan. Ajoutez-le à la casserole. Lavez le demi-citron et coupez-le en rondelles puis en petits morceaux. Ajoutez-les aussi dans la casserole. Mettez le tout à chauffer. Aux premiers bouillons, baissez la température et laissez cuire pendant 30 minutes.
Répartissez la confiture dans les bocaux lavés très soigneusement. Fermez-les bien et retournez-les pour faire le vide d’air. Quand ils ont bien refroidi, étiquetez-les et rangez-les dans un endroit sombre. Dégustez cette confiture très acidulée au bout de 3 ou 4 semaines.

mercredi, 28 août 2019

Glace et torsades coco

L’utilisation d’une turbine à glace est vivement conseillée. Cet appareil n’a pas son pareil pour alléger et aérer les préparations.

Glace et torsades coco, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 450 ml de lait de coco, 300 ml de crème liquide, 200 ml d’eau, 125 g de sucre en poudre, 2 jaunes d’œuf. Torsades : 1 rouleau de pâte feuilleté pur beurre, 2 cuillères de sucre en poudre, un peu de crème liquide, un peu de noix de coco râpée et de noisettes concassées.
Préparation : 20 min – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet, papier-cuisson et turbine à glace
Mélangez lait de coco, crème liquide et eau dans une casserole et mettez-la à chauffer doucement. Fouettez les jaunes d’œuf et le sucre. Versez dans la casserole et laissez épaissir jusqu’à ce que le mélange nappe une cuillère en bois. Mettez en turbine. Quand la glace est prise, mettez-la au congélateur.
Préchauffez le four à 180° C. Déroulez la pâte feuilletée, tartinez de crème, saupoudrez de noisettes, de noix de coco râpée et de sucre. Pliez la pâte en deux et coupez des lanières dedans. Formez des torsades, posez-les sur le papier-cuisson sur une plaque à pâtisserie, parsemez à nouveau d’un peu de sucre et enfournez 15 minutes. Servez boules de glace et torsades ensemble.

mercredi, 14 août 2019

Lascaux 5

Après avoir crapahuté dans les grottes, il fallait bien aux enfants ce dessert pour continuer la magie du moment.

Lascaux 5

Pour 6 personnes
Ingrédients : 175 g de fromage frais type Philadelphia, 250 ml de crème liquide 30% + 50 ml, 60 g de sucre de canne, 15 g de sucre blanc, 100 g d’eau, quelques noix de Grenoble, de pécan, de cajou et de macadamia, pincée de fleur de sel
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique, poêle en fonte et 6 grandes verrines
Coupez grossièrement les fruits secs et faites-les griller quelques minutes à sec dans la poêle en fonte. Réservez. Dans une petite casserole mélangez sucre de canne et eau et faites un caramel. Comptez 10 minutes pour une belle couleur. Arrêtez la cuisson, ajoutez les 50 g de crème liquide, la pincée de fleur de sel et les fruits secs. Mélangez bien et laissez refroidir.
Montez en chantilly les 250 g de crème liquide, ajoutez le sucre blanc et mélangez-les délicatement au fromage frais. Répartissez le mélange dans de jolis contenants, versez par-dessus le caramel aux fruits secs et saupoudrez d’un peu de fruits secs broyés.

mercredi, 31 juillet 2019

Clafoutis sans œufs et aux fruits rouges

Dans la recette de la Cocotte, pas d’œuf et pas de lait de vache mais à la place, des amandes, des amandes et encore des amandes !

Clafoutis sans œufs et aux fruits rouges

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de cassis, 250 g de groseilles, 3 cuillères à café de beurre de cacahuètes, 300 g de lait d’amandes, 75 g de poudre d’amandes, 75 g de semoule extra-fine, 200 g de sucre, amandes effilées.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Enlevez les petites queues de tous les fruits. Mettez les fruits dans une casserole, ajoutez 100 g de sucre, couvrez et faites chauffer doucement pendant 30 minutes. Graissez le plat qui va au four avec le beurre de cacahuètes et répartissez par-dessus les fruits et le jus qui s’est formé en gardant un peu de jus.
Dans un saladier mélangez vivement le lait et la poudre d’amandes, le reste du sucre et la semoule extra-fine. Versez ce mélange sur les fruits cuits et le jus. Enfournez le plat 20 minutes dans un four préchauffé à 175°C.
A la sortie du four, versez le reste du jus sur le clafoutis. Laissez-le refroidir avant de déguster ce dessert que vous pouvez parsemer d’amandes effilées.

mercredi, 17 juillet 2019

Caramel coco-gâteau

Moi, j’aime la noix de coco. Moi, j’aime la ricotta. Moi, j’aime la vanille. Moi, j’aime le caramel. Et moi, j’aime le rhum.

Caramel coco-gâteau

Pour 6 personnes
Ingrédients : 150 g de noix de coco râpée déshydratée, 350 à 375 g de lait, 2 œufs, 100 g de sucre en poudre, 100 g de ricotta fraîche, 1 sachet de levure chimique, 50 g de farine, vanille. Caramel : 100 g de sucre, un peu d’eau. Facultatif : rhum.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : moules en silicone pour faire des gros cannelés
Faites tremper la noix de coco râpée 30 minutes dans le lait pour la réhydrater. Mélangez l’œuf et la farine, versez ce mélange dans le lait et la noix de coco. Continuez avec le sucre, le sachet de levure chimique et la vanille. Fouettez vigoureusement ce mélange et terminez par la ricotta. Mélangez encore un peu.
Préchauffez le four à 175° C. Répartissez le mélange dans 20 moules en silicone et enfournez 40 minutes. Baissez la température sur 120°C et laissez encore 20 minutes. Laissez refroidir les gâteaux. Faites un caramel assez liquide avec le sucre et l’eau et versez-le sur les petits gâteaux refroidis.
Vous pouvez allonger le caramel d’une lichette de rhum.

dimanche, 07 juillet 2019

Panna cotta mandorla

Aujourd’hui on se lance dans la panna cotta aux amandes. Avec des amandes en lait, en poudre ou effilées, on va se régaler.

Panna cotta mandorla, panna cotta, la cocotte, la voix du nord

Avec la panna cotta, apprenez deux mots d’italien, crème et cuite. Vous l’aurez donc deviné, cette petite merveille de mousse tremblotante vient d’Italie. 4 éléments la composent, le lait, la crème, le sucre et la gélatine. Cette dernière peut se remplacer par de l’agar-agar mais attention au dosage qui se fait au dixième de gramme près. Fraîche et parfumée traditionnellement de fruits rouges en coulis, de la même famille que le blanc-manger, la panna cotta est idéale l’été. Soyez inventifs et mariez-la à de nombreux goûts. Mangues, ananas, menthe… Les poivrons, les tomates aussi. Hummmm, buenissima !

Pour 6 personnes
Ingrédients : 20 cl de crème liquide, 25 cl de lait d’amandes, 2 feuilles de gélatine, 50 g de sucre de canne, 30 g d’amandes en poudre, 30 g d’amandes émondées, 30 g d’amandes effilées ou brisées, 30 g de noix décortiquées, 30 g de pistaches non salées.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *

Panna cotta mandorla, panna cotta, la cocotte, la voix du nord

Faites tremper la gélatine dans un bol d’eau froide pendant 15 minutes. Mélangez lait d’amandes et crème liquide et faites chauffer 3 minutes. Egouttez la gélatine et faites-la dissoudre en même temps que le sucre dans le lait d’amandes et la crème liquide chauffés. Arrêtez la cuisson. Ajoutez les amandes en poudre et les amandes émondées. Répartissez le liquide dans 6 jolies verrines et mettez-les au frais pendant 3 heures. Dans une poêle en fonte, torréfiez amandes émondées, amandes effilées et noix décortiquées et laissez refroidir. Au moment de servir, répartissez noix et amandes torréfiées et pistaches sur les verrines et proposez des langues de chat aux amandes pour les déguster.

mercredi, 03 juillet 2019

Couckettes à l’orange

Si vous avez envie de découvrir un village magnifique de Flandres, si vous avez envie de vous faire un petit stock de livres pour partir en vacances, si vous avez envie de rencontrer des auteurs de la région et d'ailleurs, si vous avez envie de discuter avec eux, si vous avez envie de voir une Cocotte sans plumes, en chair et en os et si vous avez envie de vous coucher à pas d'heure, rendez-vous à la treizième édition de la nuit des livres à Esquelbecq. Entre 16 h et minuit ce samedi 6 juillet, vous pourrez y assouvir toutes les envies susnommées.

On se voit là-bas ?

Avec la librairie Alpha B de Saint-Omer

Vous trouverez tous les détails en cliquant sur la photo.

couckettes à l’orange,la cocotte,la voix du nord

Mardi la Cocotte mixa des peaux d’oranges et inventa les couckettes, espèces de mini-pannecouckes à l’orange. Gloire à elle !

Couckettes à l’orange, la cocotte, la voix du nord

Pour 40 couckettes
Ingrédients : 4 petites oranges à jus, 40 cl de lait, 1 sachet de levure chimique, 2 œufs, 100 g de farine type 45, beurre, sucre en poudre.
Préparation : 15 min – cuisson : 2 à 3 min par fournée – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender et poêle antiadhésive
Pressez les oranges, faites bouillir le jus 30 minutes pour en faire un sirop et 50 g de sucre. Réservez. Faites cuire les peaux d’oranges à l’eau bouillante 30 minutes également. Egouttez-les. Dans un blender, mélangez les peaux d’oranges avec le lait, les œufs, la farine et le sachet de levure chimique. Formez une belle masse homogène. Faites chauffer à feu doux un peu de beurre dans une poêle et déposez-y des cuillères à soupe de pâte à couckettes. Dès que le dessus des petites crêpes est « sec » avec des petits trous, retournez-les et laissez-les cuire encore un peu. Retournez-les souvent pour qu’elles ne brûlent pas. Faites toutes les petites crêpes de la sorte et servez-les en proposant le sirop au jus d’orange pour casser l‘amertume des peaux d’orange.

mercredi, 19 juin 2019

Confiture d’abricots à l’orange confite

Oh mon dieu, l’odeur qui s’échappe du faitout est proprement insupportable. Ames sensibles et gourmandes, quittez la pièce.

Confiture d’abricots à l’orange confite, la cocotte, la voix du nord

Pour 8 à 10 pots moyens
Ingrédients : 3 kg d’abricots bio et mûrs mais pas trop, 1, 5 kg de sucre en poudre, 1 citron, l’écorce d’une orange bio confite coupée en lamelles.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : faitout, écumoire, bocaux, entonnoir large
Lavez les abricots. Débarrassez-vous de la petite queue trop dure, ouvrez-les en deux et dénoyautez-les. Déposez-les dans un faitout (idéalement en cuivre), recouvrez-les de sucre et mélangez-les. Laissez-les reposer 1 heure. Pendant ce temps, lavez très soigneusement bocaux et couvercles. Mettez à chauffer le faitout à feu vif. Dans le faitout ajoutez l’écorce d’orange et le jus du citron. Couvrez et mettez à bouillir. Ecumez fréquemment le dessus des abricots.
Laissez cuire 25 à 30 minutes puis mettez en pot. Remplissez à ras bord, fermez bien les pots et retournez-les aussitôt. Quand ils sont froids, étiquetez-les et rangez-les dans un endroit sombre et frais.

mercredi, 05 juin 2019

Croque-choco aux fruits rouges

Fraises toutes seules, fraises et cassis, fraises et framboises, fraises et groseilles, fraises, cassis, framboises et groseilles, fraises…

Croque-choco aux fruits rouges, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 50 g de chocolat au lait, 50 g de chocolat noir, 3 œufs, 6 tranches de bonne brioche-maison ou du boulanger, 250 ml de coulis de fruits rouges, 250 g de fruits rouges, sucre en poudre
Préparation : 20 min + 3 h de réfrigération – cuisson : 2 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : cul de poule, fouet électrique et grille-pain
Cassez les chocolats en petits morceaux et faites-les fondre en 2 minutes dans un cul-de-poule posé sur une casserole d’eau frémissante. Réservez le chocolat et mélangez-le fréquemment. Montez les œufs en neige et ajoutez-les délicatement au chocolat. Filmez la mousse et rangez-la 3 heures au réfrigérateur. Saupoudrez les fruits rouges d’un peu de sucre.
Toastez les tranches de brioche. Coupez-les en deux. Tartinez la moitié des tranches de mousse au chocolat et formez des sandwiches avec l’autre moitié de la brioche.
Versez du coulis de fruits rouges dans le fond de petites assiettes à dessert, posez le sandwich-brioche par-dessus et répartissez les fruits rouges à sucre sur les sandwiches.

mercredi, 22 mai 2019

Compote à la rhubarbe et croquant halva

Comme disait son ami Pierrot à la Cocotte, la jeune rhubarbe n’a pas besoin d’être pelée. On gagne du temps pour se régaler plus vite.

Compote à la rhubarbe et croquant halva, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : Compote : 1 kg de rhubarbe, 200 g de sucre en poudre, la peau d’un citron et un petit morceau de gingembre pelé, 500 g de fruits rouges, 1 cuillère à soupe de fécule, eau. Croquant : 2 blancs d’œuf, 100 g de sucre en poudre, 50 g de halva nature, une poignée de noisettes broyées et grillées
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h en tout – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique, plaque pour le four et papier sulfurisé
Croquants : Préchauffez le four à 110° C. Montez les blancs d’œuf en neige, ajoutez le sucre, le halva émietté et sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, déposez 18 cuillères de pâte. Saupoudrez de noisettes broyées et mettez au four pendant 1 heure.
Pelez et coupez la rhubarbe en tronçons. Déposez-les dans un faitout, couvrez avec le sucre, ajoutez citron et gingembre et mettez à chauffer 20 minutes. Au bout de ce temps, mélangez la fécule dans une petite tasse d’eau et ajoutez-la à la rhubarbe. Laissez épaissir 3 minutes puis arrêtez la cuisson et ajoutez les fruits rouges. Laissez entièrement refroidir et servez la compote accompagnée des croquants.

mercredi, 08 mai 2019

Cake moelleux à la rhubarbe

Laissez le gâteau bien refroidir au réfrigérateur, il se coupera bien plus facilement. Soyez prévenus, il ne va pas en rester une miette.

Cake moelleux à la rhubarbe, cake, rhubarbe, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 ou 8 personnes
Ingrédients : 700 g de rhubarbe, 150 g de farine, 2 œufs, 1 cuillère à café de levure chimique, 200 g de sucre de canne, 100 g de raisins secs blonds, 250 cl de lait, 1 pincée de cannelle.
Préparation : 20 min + réfrigération – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : moule à cake et papier sulfurisé
Préchauffez le four à 180° C. Pelez les tiges de rhubarbe en enlevant un maximum de peau. Coupez les tiges en petits tronçons. Dans un plat creux, battez les œufs, ajoutez le sucre, la farine, la levure chimique et le lait. Formez une masse sans grumeaux. Ajoutez enfin la rhubarbe, les raisins secs et la pincée de cannelle. Tapissez le moule à cake d’une feuille de papier sulfurisé, répartissez la pâte à cake et égalisez. Enfournez pendant 45 minutes tout d’abord puis baissez la température sur 140 °C et laissez encore 15 à 20 minutes. Laissez refroidir à la sortie du four et rangez le moelleux au réfrigérateur jusqu’au lendemain. Coupez-le en tranches épaisses et servez-le très frais, saupoudré d’un peu de sucre-glace.

samedi, 04 mai 2019

Tartelettes poire-praliné de Lola Maisonneuve, élève du lycée hôtelier de Lille

Retenez bien le beau visage et le nom de Lola Maisonneuve, on n’a pas fini d’en parler. Cette élève du lycée hôtelier de Lille, coachée par son professeur de pâtisserie, Benoît Macetti, participe à plein de concours de pâtissiers. Les gâteaux, c’est sa passion. Ses parents lui ont même aménagé un espace à la maison pour qu’elle l’assouvisse. Au lycée, pas peu fier d’avoir découvert une pépite, son prof la soutient à 200 %. Avec la rage au ventre et l’envie de gagner, Lola est stupéfiante de calme et de détermination. Des guerrières-pâtissières, on n’en rencontre pas tous les jours. Son nom ? Lola Maisonneuve !*
Lycée hôtelier international de Lille31 passage de l'Internationale - BP 90068 - 59007 LILLE CEDEX
*Retrouvez une version longue de ce tout petit portrait sous la recette.

Tartelettes poire-praliné de Lola Maisonneuve, élève du lycée hôtelier de Lille, tartelettes poire-praliné, la Cocotte, le Chef et la Cocotte, Lola Maisonneuve, Benoît Macetti, Lycée hôtelier de Lille

Tartelettes poire-praliné
Pour 6 tartelettes
Ingrédients : Crème d’amande : 60 g beurre, 60 g sucre, 60 g amandes en poudre, 60 g œuf, 7 g fécule. Pâte de poire : 250 g pulpe de poires, 200 g sucre, 40 g glucose, 6 g Pulco, 4 g agar-agar. Crumble : 75 g farine, 75 g beurre, 40 g sucre, 60 g amandes en poudre. A part, 250 g praliné, pâte sablée et 2 poires
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : 6 petits moules silicone à charlotte, 6 moules à tartelette

Tartelettes poire-praliné de Lola Maisonneuve, élève du lycée hôtelier de Lille, tartelettes poire-praliné, la Cocotte, le Chef et la Cocotte, Lola Maisonneuve, Benoît Macetti, Lycée hôtelier de Lille

Pour la pâte de poires, faites chauffer la pulpe de poire avec le sucre et le glucose et à 104°C, arrêtez la cuisson. Ajoutez l’agar-agar et le pulco, versez dans les moules à charlotte et faites prendre au réfrigérateur. Pour les tartelettes, étalez la pâte sablée dans les moules à tartelette et faites-les cuire au four. Pour la crème d’amande, mélangez beurre, sucre, amandes en poudre, œuf et fécule. Pour le crumble, mélangez farine, beurre, sucre et amandes en poudre, émiettez sur du papier cuisson et passez au four quelques minutes. Sur les tartelettes, répartissez la crème d’amande et des tranches de poire fraîche. Démoulez la pâte de poire et posez-la sur les poires fraîches. Répartissez le crumble autour de la pâte de poires et terminez en garnissant de praliné. Dégustez ces tartelettes bien fraîches.
 
tartelettes poire-praliné de lola maisonneuve,élève du lycée hôtelier de lille,tartelettes poire-praliné,la cocotte,le chef et la cocotte,lola maisonneuve,benoît macetti,lycée hôtelier de lilleGo, Lola, go !
Ça l’a prise toute petite. La pâtisserie, c'est la passion de Lola Maisonneuve. La pâtisserie c'est sa vie ! Très vite, ses parents l'ont compris et lui ont aménagé un espace dans la cave pour y entreposer moules, plats, culs-de-poule et autres ustensiles du parfait pâtissier. En grandissant, son espace a grandi lui aussi et maintenant c’est un atelier qu’elle a !
Alors logique, en fin de troisième, son chemin est déjà tracé.
Elle assiste aux journées Portes ouvertes du lycée hôtelier international de Lille, demande un dossier d’entrée et s’inscrit d’emblée à un concours proposé par l’établissement. Elle prépare une sphère au chocolat avec fondant et mousse de framboises ! Premier concours, et bim, premier prix !
Benoît Macetti, son professeur, la remarque aussitôt, « elle est motivée et tenace et elle va au bout des choses. On a très vite vu ses compétences et ses envies. Dès le départ, elle était très professionnelle. »
A la fin de seconde, elle s’inscrit à un concours proposé par Mange-Lille, collectif de cuisiniers jeunes et vifs. « C’était à la salle Saint-Sauveur, ça hurlait de partout, c’était une belle expérience. » Catégorie apprenants, demi-finale, finale et bam, première !
En octobre 2018, elle s’inscrit au concours du MAF, comprenez le concours du meilleur apprenti de France. Pour Benoît, la question de son inscription ne s’est même pas posée, c’était une évidence. « Depuis la seconde, elle me parlait de ce concours. »
Son prof qui croit en elle dur comme du fer lui aménage son emploi du temps. Ensemble, ils vont travailler et travailler et encore travailler. « Au bout d’un mois, c’est décidé, on y va. Après, c’est de l’entraînement ! ».
Plus de 10 fois, Lola fait et refait la tartelette. Plus de 20 fois, elle recommence le biscuit. « Lola a le cerveau en ébullition en permanence », dit Benoît.
Aux Régionales, à Amiens, Lola se retrouve seule lycéenne parmi des candidats en apprentissage. La pièce qu’elle a préparée tombe et Lola pense que c’est fini. Finalement elle est sélectionnée.
Elle se qualifie pour les Nationales, à Rennes et boum !
tartelettes poire-praliné de lola maisonneuve,élève du lycée hôtelier de lille,tartelettes poire-praliné,la cocotte,le chef et la cocotte,lola maisonneuve,benoît macetti,lycée hôtelier de lilleDès le mois de janvier 2019, elle sait qu’elle doit réaliser 4 charlottes, 15 tartelettes, 30 petites quiches, 600 g de macarons, une pièce en nougatine et une autre en chocolat. Tout ça, messieurs, mesdames, en 8 heures !
Lola se retrouve encore une fois seule représentante d’un lycée. Les autres candidats sont toujours apprentis et ont de fait plus de pratique qu’elle car ils s’entraînent en permanence.
Lola obtient une magnifique 4ème place ! Félicitée par les MOF (meilleurs ouvriers de France) présents lors du concours, Lola est déçue et quand elle en parle, elle a de l’eau dans les yeux.
Lola a l’envie de gagner. Euh non, rectification, Lola a la hargne de gagner ! C’est comme ça, elle ne sait pas d’où ça vient.
Poussée par ses parents, poussée par son petit copain, poussée par ses profs en général et avec constance et admiration, par Benoît en particulier, elle se donne des objectifs et les moyens de les atteindre.
A voir des profs s’investir à ce point pour la réussite de leurs élèves, on se dit qu’ils aiment vraiment leur métier et que des élèves qui tombent sur de tels profs ont vraiment de la chance ! Et à voir la fierté que Benoît éprouve en regardant son élève, on sait qu’elle est entre de bonnes mains, qu’elle arrivera à ses fins et qu’elle ira loin. Nom d’une p’tite tartelette !

dimanche, 28 avril 2019

Pastéis de nata

Tous les touristes qui visitent Lisbonne achètent en nombre ces pâtisseries avant de repartir chez eux heureux et comblés.

Pastéis de nata, la cocote, la voix du nord

Il était une fois les religieuses de Braga, Tavira, de Porto ou Faro, (au Portugal, quoi !) qui devaient amidonner leur coiffe. Pour ce faire, elles utilisaient du blanc d’œuf. Il leur restait tant et tant de jaunes d’œuf qu’elles ne voulaient pas gâcher, qu’elles les incorporèrent à leur cuisine. Elles inventèrent une multitude de desserts au flan, à la crème… Ainsi naquit à Lisbonne l’une des plus belles choses que le Portugal ait apporté au monde entier, le pastel de nata. Petite pâtisserie à servir tiède, saupoudrée de sucre et de cannelle à accompagner d’un tout petit verre de Porto, blanc ou rouge. Un petit bonheur !
 
Pour 12 pastéis de nata
Ingrédients : 250 g de pâte feuilletée pur beurre, 250 ml de lait, 100 ml d’eau, 150 g de sucre, 4 jaunes d’œuf, 30 g de farine ou de maïzena, 1 citron bio, vanille, sucre-glace et cannelle en poudre
Préparation : 30 min – cuisson : 25 min – ustensiles : 12 moules à pastéis ou petits moules à muffin en métal

Pastéis de nata, la cocote, la voix du nord

Etalez la pâte feuilletée en un carré de 25 cm x 25 cm et roulez-la en un boudin régulier. Coupez-le en 12 portions et tapissez-en soigneusement 12 moules beurrés et farinés. Evitez de former des surépaisseurs. Réservez au frais.
Mélangez eau, sucre, zestes de citron, vanille et cannelle dans une casserole et faites-en un sirop un peu épais. En moins de 10 minutes, c’est fait. Enlevez les zestes et laissez refroidir. Mélangez farine et lait au fouet. Mettez à chauffer et laissez épaissir en mélangeant constamment. Hors du feu, ajoutez le sirop puis les jaunes d’œuf. Répartissez la crème dans les moules sur la pâte feuilletée et mettez au four préchauffé à 220° C 15 minutes. Quand les pastéis ont refroidi, saupoudrez-les de sucre glace et d’une pincée de cannelle.

mercredi, 24 avril 2019

Couscous-gâteaux à la crème de pruneaux et la Cocotte à Pont-à-Marcq

De la douceur, du miel, des amandes et de l’eau de fleur d’oranger pour des gâteaux honteusement moelleux et parfumés.

Couscous-gâteaux à la crème de pruneaux, couscous, pruneaux, la cocotte, la voix du nord

Pour 12 petits gâteaux
Ingrédients : 150 g de pruneaux dénoyautés, 40 à 45 cl de lait d’amande, 65 g de sucre blond, 5 cl d’eau de fleur d’oranger, 120 g de couscous fin, un peu de beurre, miel liquide, quelques amandes émondées.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : mixeur, plat en pyrex, papier-cuisson
Faites tremper les pruneaux 2 heures dans de l’eau pour les regonfler, égouttez-les et mixez-les. Faites chauffer le lait d’amande, ajoutez le sucre et l’eau de fleur d’oranger. Versez le lait chaud sur le couscous et ajoutez une noix de beurre. Laissez gonfler 5 minutes et mélangez. Posez du papier-cuisson dans le fond d’un petit plat en pyrex et versez un peu de miel. Répartissez la moitié du couscous, la crème de pruneaux et recouvrez du reste du couscous. Egalisez le dessus et répartissez les amandes. Mettez à cuire 40 minutes dans un four préchauffé à 180°C. A la sortie du four, répartissez 15 cl de miel et 10 cl d’eau sur le gâteau. Tassez bien, laissez refroidir et coupez le gâteau en 12 petits gâteaux.

couscous-gâteaux à la crème de pruneaux,couscous,pruneaux,la cocotte,la voix du nord, salon du livre de Pont-à-Marcq

mercredi, 10 avril 2019

Gâteau fondant à la noix

Ce gâteau est si léger qu’on ne le voit même pas passer. Il est là et deux secondes après, il n’y est plus. Je ne comprends pas !

Gâteau fondant à la noix, la Cocotte, la Voix du nord

Pour 6 personnes

Ingrédients : 100 g de beurre, 125 g de sucre roux (de canne ou coco), 1 pincée de sel, 125 g de noix de Grenoble décortiquées, 50 g de noix de cajou et 50 g de noix de pécan, 50 g de farine type 45, 4 œufs, 1/2 sachet de levure chimique, sucre-glace. Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 moules à muffins ou moule à tarte Préchauffez le four à 180° C. Broyez grossièrement toutes les noix. Faites fondre le beurre et mélangez-le au sucre. Versez dans un plat creux, ajoutez la farine, la pincée de sel, le demi-sachet de levure chimique puis les œufs 1 par 1 en mélangeant soigneusement. Beurrez et farinez le moule à tarte ou les moules à muffins, répartissez le mélange dans le moule, lissez la surface et mettez au four d’abord 15 minutes à 180° C. Ensuite baissez la température sur 150° C et laissez encore 15 minutes. Laissez un peu moins si vous utilisez des moules à muffins. Sortez le gâteau et laissez-le refroidir avant de le saupoudrez d’un peu de sucre-glace et d’un peu de noix finement broyées.

mercredi, 27 mars 2019

Poires au sirop de chocolat

C’est la fin de la saison des poires, on les retrouvera en automne. Alors profitez de celles qui restent et régalez-vous.

Poires au sirop de chocolat, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 poires encore un peu dures, 150 g de chocolat noir à dessert, 70 g de sucre de canne, 50 g de crème liquide, cannelle, 50 g de cacahuètes non salées, 3 sablés et 5 cl de rhum.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : mixeur électrique
Si vos poires sont bio, ne les pelez pas. Si elles ne le sont pas, pelez-les soigneusement.
Coupez-les en deux dans la longueur et épépinez-les. Faites un sirop avec 250 ml d’eau et 30 g de sucre et pochez les moitiés de poires dans ce sirop pendant 20 minutes. Réservez-les.
Faites fondre au bain marie le chocolat noir cassé en petits morceaux, ajoutez-lui les 40 g de sucre restant, une pincée de cannelle, un peu du sirop des poires et la crème liquide et mélangez-le pour en faire une belle sauce. Allongez-la au rhum. Versez cette sauce sur les poires et déposez-les au réfrigérateur. Au moment de servir, broyez grossièrement les cacahuètes et les sablés et répartissez-les sur les poires. Terminez par une pincée de cannelle.

dimanche, 17 mars 2019

Speculaas et la Cocotte à Auchy les mines

Un petit conseil, essayez le sucre de canne brun, le rapadura ou le sucre de coco. La couleur très foncée de ces sucres ira à ces biscuits.

Speculaas, la cocotte, la voix du nord


Si l’envie vous prend d’aller faire un petit tour en Hollande, faites-moi le plaisir de craquer pour ces beaux moules à speculaas, faits en bois et représentant des moulins à vent, des bateaux, des hommes ou des femmes en costumes traditionnels… Plus vous vous servirez de ces moules, plus vous aurez de facilité à démouler ces biscuits pleins d’arômes et de saveurs et plus vous prendrez plaisir à préparer vous-même votre propre « speculaaskruiden », ce fameux mélange d’épices à faire avec impérativement une base de cannelle, muscade, clous de girofle et gingembre. Alors vous partez quand ?


Pour 20 à 25 speculaas
Ingrédients : 250 g de farine type 45, ½ sachet de levure chimique, 150 g de beurre, 200 g de sucre roux, 1 œuf, sel, ¼ de cuillère à café de cannelle, muscade, clous de girofle écrasés, gingembre en poudre, cardamome, coriandre, 1 orange bio ou 1 citron bio. Facultatif : lait.
Préparation : 20 min – cuisson :  10 à 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : moules en bois à speculaas, papier-cuisson
Speculaas, la cocotte, la voix du nord

Mélangez toutes les épices ensemble. Prélevez le zeste sur une orange bio bien nettoyée. Mélangez farine, levure chimique, beurre ramolli, œuf battu et sucre roux. Ajoutez les épices, le zeste d’orange, une pincée de sel et un peu de lait si nécessaire pour former une belle boule compacte. Enfermez-la dans un récipient hermétique et laissez-la au réfrigérateur une nuit. Le lendemain à l’aide des moules farinés, formez les speculaas. Déposez-les sur une plaque de cuisson couverte de papier-cuisson. Préchauffez le four à 180° C et enfournez les biscuits de 10 à 15 minutes, suivant l’épaisseur des moules. Sortez-les du four encore un peu mous et laissez-les refroidir sur une grille avant de les ranger dans une boîte métallique.

La Cocotte à Auchy les mines

speculaas,la cocotte,la voix du nord

 

mercredi, 13 mars 2019

Couscous mousse

Les recettes, c’est comme les plaisanteries. Les plus courtes sont souvent les meilleures. Une dose de couscous et c’est presque tout !

Couscous mousse, couscous, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients :  200 g de couscous fin, cannelle en poudre, 75 g de sucre de canne, 20 cl de lait d’amande, 20 cl de crème liquide, noisettes et amandes broyées.
Préparation : 15 min – cuisson : 3 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : fouet électrique
Versez le couscous dans un petit plat creux, saupoudrez-le d’une pincée de cannelle et mélangez-le au sucre. Faites bouillir 15 à 20 cl d’eau et lorsqu’elle bout, versez-la sur le couscous. Il faut que l’eau recouvre tout juste le couscous. Laissez le couscous gonfler quelques instants, égrainez-le à la fourchette et versez le lait d’amandes dessus. Mélangez à nouveau. Laissez entièrement refroidir en mettant le plat au réfrigérateur.
Montez la crème liquide en chantilly et mélangez-la délicatement au couscous froid. Répartissez la mousse dans des jolies verrines et saupoudrez ces verrines de noisettes et amandes broyées. Accompagnez ce dessert simplissime de biscuits à la cuillère, des langues de chat ou de macarons.