mercredi, 12 août 2015

Bouillon de fruits d’été

Vous pouvez mettre tous les fruits que vous trouvez. Ici, se cachent des bananes, des kiwis, des pêches plates et des oranges.

Bouillon de fruits d’été, pêches, abricots, thé vert

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 cuillère à soupe de miel, 4 pêches assez fermes,  6 gros abricots pas trop mûrs, 250 ml d’eau, 2 sachets de thé vert, 10 abricots secs, 50 g de raisins secs, quelques fruits rouges de saison, 1 gousse de vanille, sucre-candi, bouquet de menthe fraîche.
Préparation : 10 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 grandes tasses
Faites bouillir 250 ml d’eau avec la gousse de vanille, les abricots secs et les raisins secs pendant 15 minutes. Quand c’est cuit, fendez la gousse de vanille en deux et grattez-la. Déposez l’intérieur de la gousse dans l’eau bouillie aux fruits secs. Ajoutez les deux sachets de thé et laissez infuser 5 minutes. Retirez les sachets de thé, couvrez le bouillon et réservez.
Dénoyautez pêches et abricots. Coupez-les en deux. Faites fondre le miel dans une casserole et faites caraméliser 5 minutes les demi-pêches et les demi-abricots.
Répartissez dans des tasses les fruits caramélisés, versez le bouillon aux fruits, ajoutez quelques fruits rouges lavés et un peu de sucre candi. Servez aussitôt en ajoutant une tige de feuille de menthe dans chaque tasse.

mercredi, 05 août 2015

Pouf aux cerises

Moi, j’dis ça, j’dis rien mais servez ces p’tits poufs bien, bien frais. Le lendemain, ils seront même meilleurs, vous pouvez me croire !

Pouf aux cerises, cerises

Pour 6 petits poufs
Ingrédients : 400 g de belles cerises bigarreaux, 2 œufs, 50 g de farine, 50 g de sucre, 100 g de crème liquide, 5 cl de kirsch. Facultatif : salade de fruits rouges
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * difficulté : * - ustensiles : fouet électrique et verrines relativement grandes
Lavez et dénoyautez les cerises. Déposez-les dans un plat creux, couvrez-les de 25 g de sucre et laissez-les « mariner » 2 heures durant.
Préchauffez le four à 150°c.
Ensuite déparez les blancs des jaunes d’œuf. Mélangez longuement (fouettez même !) les jaunes au reste de sucre pour que cela blanchisse, continuez avec la farine, la crème liquide et le kirsch. Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement à la préparation.
Répartissez les cerises et le sirop qui s’est formé dans les verrines et couvrez de la préparation aux œufs. Enfournez pendant 20 minutes. Il faut que la préparation reste blanche. Laissez refroidir et mettez au frais avant de servir avec une belle salade de fruits rouges.

mercredi, 29 juillet 2015

Gaufrettes glacées au lait concentré

Après des heures et des heures passées à faire l’effort de lézarder au soleil, un peu de réconfort s’impose, non ?

Gaufrettes glacées au lait concentré, gaufrettes, mascarpone, lait concentré

Pour 12 « gaufrettes »
Ingrédients : Gaufrettes : 75 g de beurre, 90 g de sucre en poudre, 2 œufs, 100 g de farine. Glace : 250 g de mascarpone, 250 g de lait concentré sucré, 2 oeufs.
Préparation : 30 min – cuisson : 2 min environ par gaufre – coût : * - difficulté : * - ustensiles : gaufrier et sorbetière.
Faites fondre le beurre. Mélangez-le vivement au sucre en poudre. Séparez les blancs des jaunes d’œufs et montez les blancs en neige. Ajoutez les jaunes d’œufs au mélange beurre-sucre.
Ajoutez la farine. Incorporez délicatement les blancs d’œufs battus en neige. Formez une boule en enfermez-la dans un sac-plastique. Laissez 1 h au réfrigérateur.
Faites chauffer un gaufrier spécial gaufrettes du Nord. Déposez une cuillère à café par gaufrette. Refermez le gaufrier et laissez cuire de 1 mn 30 à 2 mn. Sortez les gaufrettes, égalisez les bords puis laissez-les refroidir bien à plat. Faites-en 24.
Mélangez mascarpone et lait concentré. Ajoutez 2 jaunes d’œuf. Montez les blancs en neige et incorporez-les. Mettez en sorbetière et faites prendre la glace. Quand elle est assez dure, enfermez-la entre deux gaufrettes, faites 11 autres « gaufrettes » comme ça et mettez au congélateur jusqu’au moment de servir.

mercredi, 15 juillet 2015

Cherry jelly

Connaissez-vous la séquence des Monty Python avec les « blancmange » qui jouent au tennis ? C’est exactement l’effet qu’on recherche ici.

Cherry jelly, cerises, gélatine

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de belles cerises, 60 g de sucre en poudre, 3 feuilles de gélatine alimentaire, 1 citron, 5 à 8 cl de kirsch ou d’alcool de cerise.
Préparation : 15 min + temps de marinade – cuisson : 5 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 petits moules à muffins en silicone
Passez les cerises sous l’eau pour les laver. Dénoyautez les cerises en les coupant en deux. Mettez-les dans un plat creux et saupoudrez-les de sucre. Laissez le sucre fondre pendant 2 heures.
Pressez le citron. Faites tremper les feuilles de gélatine dans un grand bol d’eau fraîche. Faites chauffer les cerises, le jus de citron et le sirop qui s’est formé 5 minutes dans une petite casserole à couvert. Ensuite filtrez les cerises et recueillez le sirop dans la casserole. Faites fondre les feuilles de gélatine dans le sirop. En 30 secondes, c’est fait. Arrêtez la cuisson. Ajoutez le kirsch. 
Répartissez les cerises dans les petits moules et versez le jus par-dessus. Mettez au frais au moins 4 heures. Démoulez pour servir et mangez avec du fromage blanc.

dimanche, 05 juillet 2015

Fraises de Phalempin sabayon et croquant spéculoos de Christophe Duhoo, la Galiote restaurant à Lesquin “Ce qu’on fait, on le fait bien ! »

Christophe Duhoo aime son métier et il aime les gens qui travaillent avec lui, « c’est important, une équipe, il faut que tout se passe bien ». De son expérience en Europe et particulièrement en Allemagne, il a ramené la rigueur et visiblement il l’applique avec le cœur. Rigoureux aussi dans le choix des produits, il lui faut de la fraîcheur à portée de main, « les framboises viennent d’une petite productrice de Sainghin, la menthe, c’est celle de mon jardin ». Il faut aussi que les choses soient simples, « notre clientèle veut du bon et du rapide. Ce qu’on fait, on le fait bien. »
La Galiote restaurant, 18 rue Marcel Sembat, Lesquin, 0320074678

Fraises de Phalempin sabayon et croquant spéculoos de Christophe Duhoo, la Galiote restaurant à Lesquin “Ce qu’on fait, on le fait bien ! », la Galiote restaurant, Lesquin, Christophe Duhoo, le Chef et la Cocotte, fraises de Phalempin, la Voix du Nord


La recette
Pour 6 personnes
Ingrédients : Croquant : 200 g de spéculoos, 90 g de beurre. Sabayon : 200 g de jaunes d’œuf, 150 g de sucre, 2 cuillères à soupe d’arôme vanille. 500 g de fraises de Phalempin, quelques framboises et menthe pour décorer.

Fraises de Phalempin sabayon et croquant spéculoos de Christophe Duhoo, la Galiote restaurant à Lesquin “Ce qu’on fait, on le fait bien ! », la Galiote restaurant, Lesquin, Christophe Duhoo, le Chef et la Cocotte, fraises de Phalempin, la Voix du Nord


Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 ronds de présentation
Préchauffez le four à 180°c. Ecrasez les spéculoos. Faites fondre le beurre et mélangez-le aux spéculoos. A l’aide des ronds de présentation légèrement graissés, formez 6 croquants sur une plaque qui va au four. Enfournez pendant 10 minutes puis laissez refroidir. Démoulez sur de belles assiettes. Lavez, équeutez et coupez les fraises en 4.
Préchauffez le gril du four.
Au batteur électrique, mélangez jaunes d’œuf et sucre jusqu’à ce que le mélange soit bien mousseux et ajoutez l’arôme vanille.
Répartissez des fraises sur les croquants puis couvrez de sabayon. Passez sous le gril pendant 2 minutes. Décorez des fraises restantes, de framboises et de quelques feuilles de menthe. « Et le top du top, une boule de sorbet-framboise ! »

Texte et photos : Odile Bazin

fraises de phalempin sabayon et croquant spéculoos de christophe,la galiote restaurant à lesquin “ce qu’on fait,on le fait bien ! »,la galiote restaurant,lesquin,christophe duhoo,le chef et la cocotte,fraises de phalempin,la voix du nord

mercredi, 24 juin 2015

Biscuits aux 2 sésames

L’utilisation des deux sésames ne change pas fondamentalement le goût mais avouez que c’est joli. Avec un thé à la menthe, c’est le top !

Biscuits aux 2 sésames, sésame blanc, sésame noir, halva à la pistache

Pour 25 biscuits
Ingrédients : 25 g de cassonade, 25 g de sucre en poudre, 75 g de beurre mou, un peu de vanille, 1 œuf, ½ sachet de levure chimique, 50 g de halva à la pistache, 150 g de farine type 65, 75 g de sésame blanc et noir. Facultatif : 1 belle poignée de pistaches décortiquées.
Préparation : 30 min – cuisson : 12 à 14 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : mixeur
Mixez cassonade et sucre en poudre au mixeur. Mélangez vivement cassonade, sucre et beurre ramolli. Ajoutez une pincée de vanille en poudre, œuf battu, halva émietté, levure chimique, farine et pistaches grossièrement broyées (si vous avez dans vos placards). Formez une belle pâte homogène et rangez-la au frais dans un sac plastique pendant 1 heure. Il faut qu’elle soit bien dure.
Préchauffez le four à 180°c. Formez des petites boules de pâte grosses comme des noix, mélangez les deux sésames et roulez les boules dedans. Posez-les sur une plaque à pâtisserie couverte de papier sulfurisé en les espaçant les unes des autres. Enfournez pendant 12 à 14 minutes et répétez l’opération tant que vous avez de la pâte.

mercredi, 17 juin 2015

Panna cotta de fraises à la menthe

Waouh, c’est de toute beauté ! Je peux goûter ? Waouh, c’est trop bon ! Y’a un grand chef qui est venu cuisiner chez toi ?

Panna cotta de fraises à la menthe, fraises, menthe

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de fraises, 25 g de sucre, 2 feuilles de gélatine alimentaire, 250 ml de crème liquide, 10 à 15 feuilles de menthe, sucre rose pour décorer.
Préparation : 15 min – cuisson : 6 à 8 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique et mixeur plongeant, verres à Cognac
Faites tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Equeutez et lavez les fraises. Coupez-les en 4 et faites-les cuire 5 minutes à feu doux, dans une petite casserole. Ajoutez le sucre, la gélatine égouttée et 125 ml de crème liquide. Quand la gélatine est dissoute, arrêtez la cuisson, mixez finement, répartissez dans 6 verres à cognac et laissez refroidir au réfrigérateur.
Lavez les feuilles de menthe et mixez-les avec le reste de crème liquide puis montez ce mélange en chantilly. Répartissez sur chacun des verres un peu de cette chantilly verte et parfumée comme il faut. Décorez d’un peu de sucre rose et de menthe ciselée et servez bien frais.

mercredi, 10 juin 2015

Madeleines façon café turc

A déguster ces madeleines, la Cocotte se revoit sur les hauteurs d’Istanbul, contemplant la Corne d’Or. Voyages, voyages !

Madeleines façon café turc, madeleines, cardamome, chicorée

Pour 25 à 30 madeleines
Ingrédients : 3 œufs, ½ citron, 125 g de sucre, sel, 125 g de farine, 100 g de beurre, 1 cuillère à café de levure chimique, 20 capsules de cardamome, 2 cuillères à soupe de chicorée liquide.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 à 18 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plaques à madeleine (en silicone de préférence)
Préchauffez le four à 175°c. Faites fondre le beurre. Ouvrez les capsules de cardamome, sortez-en le contenant et pilez-le. Pressez le jus du demi-citron. Dans un plat creux, battez les 3 œufs, ajoutez une pincée de sel, le jus de citron et le sucre.  Mélangez jusqu’à obtenir une belle pâte onctueuse. Ajoutez la farine tamisée. Versez le beurre, mélangez puis au dernier moment, ajoutez une petite cuillère à café de levure chimique, la cardamome en poudre et la chicorée. Mélangez une dernière fois. Répartissez la pâte dans les moules à madeleines en ne les remplissant pas complétement. Et enfournez 15 à 18 minutes.
Piquez une madeleine avec un petit pique en bois pour savoir si c’est cuit. Si le pique ressort sec, c’est bon. Sinon laissez encore un peu.

mercredi, 03 juin 2015

Choco-wontons au lait

Pochette-surprise qui vient de Chine, le wonton peut être farci de mille et une choses. Aujourd’hui farcissons-le version sucrée.

Choco-wontons au lait, wontons, chocolat

Pour une trentaine de wontons
Ingrédients : 1 paquet de wontons, 300 g de figues sèches, 50 g de noisettes, 100 g de chocolat à pâtisserie, 50 g de beurre de cacahuètes, 500 ml de lait, 1 écorce d’orange, sucre en poudre.
Préparation : 30 min -  cuisson : quelques minutes – coût : * - difficulté : *
Faites fondre le chocolat et le beurre de cacahuètes. Ajoutez les noisettes broyées très grossièrement et mélangez. Si c’est trop épais, allongez au lait. Coupez les figues en 2 dans l’épaisseur. Déposez une moitié de figue sur une feuille de wonton, ajoutez une cuillère à café de préparation au chocolat. Humidifiez les bords du wonton et repliez-le pour former un triangle.
Faites chauffer le lait dans une casserole et ajoutez-lui une écorce d’orange pour le parfumer. Pochez les wontons 1 à 2 minutes dans le lait bouillonnant.
Déposez les wontons sur le plat de service et saupoudrez de sucre. Mangez tiède, il faut que le chocolat soit encore fondant.

mercredi, 27 mai 2015

Rhubarbe meringuée

Vous savez ce qu’est un chalumeau ? C’est un dromaludaire à 2 bosses. Oui, c’est vrai, elle est bien bonne, celle-là !

Rhubarbe meringuée, rhubarbe, meringue

Pour 6 personnes
Ingrédients : 700 g de rhubarbe, 5 cl d’eau, 170 g de sucre en poudre, 3 cuillères à café de fécule de pommes de terre, 2 blancs d’œuf.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 à 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique et chalumeau de cuisine
Pelez et coupez la rhubarbe en petits tronçons. Déposez-les dans une casserole, ajoutez 150 g de sucre en poudre et mettez à cuire à couvert pendant 15 minutes. En fin de cuisson, délayez les cuillères de fécule dans 5 cl d’eau et ajoutez à la rhubarbe. Mélangez, laissez épaissir 1 à 2 minutes et arrêtez la cuisson. Versez la rhubarbe dans 6 ramequins qui vont au four.
Préchauffez le four à 100°c.
Montez les blancs en neige et quand ils sont bien pris, ajoutez 20 g de sucre. Répartissez joliment  les blancs sur la rhubarbe et enfournez pendant 20 à 25 minutes, le temps que la meringue durcisse un peu. A la sortie, dorez le dessus des meringues au chalumeau. Mangez tiède.

mercredi, 13 mai 2015

Glace au citron vert

Aujourd'hui je ne cache rien.

glace au citron vert,glace,citron vert

Citrons, œufs et sucre bio, beurre, crème fraîche et crème liquide du producteur du coin, y’a pas mieux pour se faire du bien.

Glace au citron vert, glace, citron vert

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 citrons verts bio, 2 œufs, 125 g de sucre en poudre, 75 g de beurre, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 30 cl de crème liquide.
Préparation : 20 min + temps en sorbetière – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : sorbetière
Lavez soigneusement les citrons et prélevez les zestes sur 2 d’entre eux. Pressez les 4 citrons. Fouettez les œufs, ajoutez le sucre, le jus de citron et les zestes très finement hachés. Versez dans une casserole posée sur un bain-marie, mélangez sans cesse en ajoutant le beurre coupé en petits morceaux. Quand le mélange prend la consistance d’une crème anglaise épaisse, arrêtez la cuisson, laissez refroidir et incorporez la crème fraîche. Montez la crème liquide en chantilly et ajoutez-la à la crème de citron.
Mettez cette préparation en sorbetière et laissez la glace prendre. Rangez-la au congélateur dans des verrines et sortez la glace 15 minutes avant de la déguster.

mercredi, 06 mai 2015

Poires caramélisées à l’orange

Allez, quoi, laissez-vous faire ! Osez le fromage de chèvre et la poire caramélisée. D’autres que vous se sont laissé tenter et ne l’ont pas regretté.

Poires caramélisées à l’orange, poies, oranges


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 poires Conférence, 1 orange à jus, ½  citron, 50 g de sucre en poudre, 100 g de fromage blanc à la faisselle, 100 g de fromage frais de chèvre, 2 cuillères à soupe de cassonade.
Préparation : 10 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 1 grande poêle antiadhésive et presse-citron
Lavez soigneusement les poires et coupez-les en quartiers. Enlevez les pépins. Déposez tous ces quartiers dans une grande poêle, ajoutez le sucre en poudre et 5 cl d’eau et faites doucement caraméliser les poires. Quand les poires sont dorées, déposez-les dans 6 assiettes à dessert. Versez le jus d’orange et de citron sur le « caramel » resté dans la poêle et déglacez. Faites réduire et versez ce jus sur les poires. Mélangez fromage blanc et fromage de chèvre avec la cassonade et ajoutez le mélange dans chacune des assiettes. Dégustez froid.

jeudi, 23 avril 2015

Granité pomme kiwi coco

granité pomme kiwi coco,pomme,n kiwi,coco,granité,graines de pavot, cartes postales La Cocotte, Quniquinette, boutique Quniquinette, Florsicope

-Dans la famille « La Cocotte cuisine le Nord », je voudrais le coq à la bière du nord.
-J’ai !
-Dans la famille « La Cocotte cuisine le Nord », je voudrais le chicon-gratin au Maroilles.
-J’ai !
-Dans la famille « La Cocotte cuisine le Nord », je voudrais la tarte au libouli.
-J’ai !
-Dans la famille « La Cocotte cuisine le Nord », je voudrais la cramique aux raisins.
-J’ai !
-Dans la famille « La Cocotte cuisine le Nord », je voudrais le waterzooï de moules.
-J’ai !
-Dans la famille « La Cocotte cuisine le Nord », je voudrais le tatin endives-maroilles.
-J’ai !
-Dans la famille « La Cocotte cuisine le Nord », je voudrais les gaufrettes à la chicorée.
-J’ai !
-Dans la famille « La Cocotte cuisine le Nord », je voudrais le racouvert aux reinettes.
-J’ai !
-Dans la famille « La Cocotte cuisine le Nord », je voudrais le welsh à la mimolette.
-J’ai !
-Dans la famille « La Cocotte cuisine le Nord », je voudrais le hochepot flamand.
-J’ai !
-Ca y est ! J’ai toute la famille ! J’ai toutes les cartes en main ! Des cartes postales avec des recettes du Nord - Pas de Calais revisitées par la Cocotte, avec des photos ambiance estaminet flamand. La tarte au libouli, le racouvert, le waterzooï, le hochepot flamand, hum…. Je vais pouvoir les envoyer à tous mes amis, à toute ma famille de Tombouctou, Chicoutimi, Uppsala, Trith Saint-Léger, Hong-Kong ou San Diego. Je vais pouvoir les échanger à la récré. Je vais pouvoir les coller dans mes albums de voyage. Je vais pouvoir m’en servir de marque-page. Je vais pouvoir y inscrire des mots doux et les glisser sous l’oreiller de mon chéri. Je vais pouvoir caler l’armoire branlante de ma salle à manger. Je vais pouvoir demander à Beaubourg de les exposer. Pour le Moma, on verra après. Je vais pouvoir épingler la Cocotte sur mon frigo. Mais surtout je vais pouvoir faire des spécialités du Nord !
- Oh ! T’as vraiment trop de chance ! Moi, je n’en ai plus une, tu m’as tout pris.  Je fais comment pour en retrouver ?
- Tu n’as qu’à aller dans la petite boutique « Quinquinette » à Lille. Tu sais, celle qui vend plein de souvenirs du Nord Pas de Calais. Tu sais, elle se trouve au 25 rue de Paris. Là, tu les trouveras toutes. Tu peux même téléphoner au 0320120762. Ils te diront chez quel marchand de journaux ou dans quel musée du Nord Pas de Calais les trouver. Ou tout simplement, tu cliques sur les liens ci-dessus ou ci-dessous et tu leur laisses un petit message. Sympas comme ils sont, ils te répondront vite.
www.quinquinette.com

La recette

Chacun son granité ! Si vous avez des enfants, zappez l’épisode alcool de pomme et optez pour un peu de sirop de pomme ou kiwi.

Granité pomme kiwi coco, pomme,n kiwi, coco, granité, graines de pavot

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 noix de coco, 3 pommes acidulées, 6 kiwis, 50 g de sucre de canne, 1 cuillère à soupe de graines de pavot, le jus d’un citron, 20 cl de crème liquide, alcool de pomme (type Manzana verde, Apfel korn ou Calvados)
Préparation : 20 min – cuisson : aucune – coût : * -  difficulté : * - ustensile : blender
Ouvrez la noix de coco et recueillez-en le jus et la pulpe, en enlevant soigneusement la pellicule marron de la pulpe. Epluchez et épépinez les pommes. Pelez également les kiwis. Passez tous ces fruits au blender pour les réduire en purée épaisse. Ajoutez 50 g de sucre de canne, 1 belle cuillère de graines de pavot, le jus de citron et 10 cl de Manzana verde et mixez à nouveau.
Pendant que ça mixe, montez les 20 cl de crème liquide très fraîche en chantilly. Au dernier moment, ajoutez une cuillère à soupe de sucre.
Répartissez les fruits dans de belles coupes, couvrez-les de chantilly et saupoudrez de pavot. Mettez au frais jusqu’au moment de servir mais mangez ce granité dans la même journée.

mercredi, 15 avril 2015

Salade de carottes à l’orange

Bah, des carottes en dessert ? Bah, c’est n’importe quoi ! Bah, je goûte quand même. Bah, c’est bon ! Bah, j’en reprends !

Salade de carottes à l’orange, carottes, orange

Pour 6 personnes
Ingrédients : 700 g de carottes jaunes, 2 oranges sanguines bio, 1 cuillère à soupe de miel, 1 poignée de raisins secs, 30 g de sucre de canne. Facultatif : 1 pincée de cannelle*.
Préparation : 10 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : *
Lavez soigneusement les oranges. Pressez-les 2 pour recueillir le jus. Raclez la peau intérieure de l’une des deux pour vous débarrasser de la pulpe et coupez la peau en très petits dés.
Pelez les carottes et coupez-les en fines rondelles. Dans une casserole, faites fondre le miel puis ajoutez les carottes pour les faire dorer quelques instants. Ajoutez le jus d’orange et les petits dés de peau d’une orange, une belle poignée de raisins secs et le sucre de canne. *Vous pouvez ajouter aussi une pincée de cannelle. Mélangez et laissez cuire à découvert et à feu doux pendant 15 minutes, le temps que les carottes se laissent facilement transpercer par un couteau. Dès que c’est le cas, arrêtez la cuisson et laissez refroidir. Servez tiède ou froid en dessert. Les morceaux de peau d’orange sont tout fondants, c’est à tomber.

mercredi, 08 avril 2015

Brioche perdue aux poires

On ne jette rien 1 : Des poires un peu trop mûres, de la brioche un peu trop dure et un dessert un peu trop bon, bien sûr !

Brioche perdue aux poires, brioche, poires

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 ou 8 tranches de brioche un peu rassise (brioche nature, au sucre ou aux fruits confits), lait, 2 œufs, 6 poires de saison un peu trop mûres, ½ sachet de levure chimique, sucre de canne, cannelle et muscade en poudre
Préparation : 10 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Préchauffez le four à 180°c. Coupez la brioche en gros morceaux et faites-les tremper dans un saladier en versant un grand verre de lait. Ajoutez 2 œufs, la levure chimique et une pincée de muscade et de cannelle en poudre.
Pelez les poires et enlevez les pépins. Coupez-les en 4 quartiers.
Versez un fond de lait dans le plat à gratin, posez les poires par-dessus et versez la préparation à la brioche. Saupoudrez d’un peu de sucre et passez au four pendant 30 à 40 minutes.
Vous pouvez aussi parsemer ce dessert de fruits secs broyés avant de le faire cuire. Mangez-le tiède ou froid.

mercredi, 25 mars 2015

Pochettes choco-banane-poire

Mais qu’est-ce c’est qu’ce truc de malade ? Du chocolat, des poires et de la banane ? Mais waouhhh, quel génie !

Pochettes choco-banane-poire, poires, chocolat, bananes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de farine type 45, 5 g de levure sèche, 15 à 20 cl de lait, 1 pincée de sel, 50 g de sucre en poudre, 50 g de chocolat noir, 2 poires, 2 bananes pas trop mûres, jus de citron, un peu de sucre glace.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - Ustensiles : Râpe et emporte-pièce rond de 15 cm de diamètre ou un grand bol.
Mélangez la levure au lait tiédi. Puis faites une pâte avec ce mélange, la farine et le sel. Ajoutez une cuillère à soupe de sucre et formez une belle boule bien lisse. Coupez-la en 6 boules égales. Farinez-les légèrement et laissez-les monter à couvert dans un endroit chaud de la cuisine 2 heures.
Au bout des 2 heures, préchauffez le four à 225°c.
Râpez le chocolat et les poires pelées et épépinées. Pelez et écrasez les bananes. Mélangez poires, chocolat aux bananes, ajoutez le sucre restant et un peu de jus de citron.
Etalez les pâtons et coupez-les en rond grâce à l’emporte-pièce. Garnissez de farce aux fruits et chocolat et refermez les ronds pour former un chausson.
Mettez au four pendant 10 minutes. A la sortie du four, saupoudrez de sucre glace et servez tiède.

mercredi, 18 mars 2015

Framboise frappée à la meringue

Alors là, on est sur des saveurs de sous-bois, sur des notes de lait frais. On est sur, on est sur… Ils m’énervent ceux qui sont sur…

Framboise frappée à la meringue, framboises, meringue, crème liquide

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 blancs d’œuf, 150 g de sucre très fin, quelques gouttes de colorant naturel rouge ou rose, 300 g de framboises surgelées, 30 cl de crème liquide, 1 yaourt-nature, 5 à 10 cl de lait, un peu de sucre perlé.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique, poche à douille et blender
Préchauffez le four à 110°c. Montez les blancs d’œuf en neige, ajoutez petit à petit 100 g de sucre très fin et quelques gouttes de colorant rouge ou rose. A la poche à douille, sur du papier-cuisson, formez des petites meringues. On se fiche de la forme. Enfournez pendant 1 h 15.
Pendant ce temps, passez les framboises encore surgelées dans le blender en ajoutant la crème liquide. Faites tourner comme une chantilly. Ajoutez les 50 g de sucre restant petit à petit puis le yaourt. Et si cela vous paraît trop épais, ajoutez un peu de lait jusqu’à obtenir une mousse très onctueuse. Mettez au frais.
Pour servir, emplissez des verrines de mousse aux framboises et de meringues, saupoudrez de sucre perlé et couvrez d’une meringue. Mangez aussitôt.

mercredi, 11 mars 2015

Pommes-charbon à la chicorée

Au Nord, y’avait la chicorée, les spéculoos et les pommes. Vous la connaissez, celle-là ?
C’est pas du Bachelet, c’est de la Cocotte.

Pommes-charbon à la chicorée, pommes, pommes Suntan, chicorée liquide

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 belles pommes à cuire (Reinette, Suntan…), 150 g de spéculoos, 100 g d’amandes, de noisettes et de noix de cajou décortiquées, 1 petite tasse de chicorée liquide.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender et papier alu
Préchauffez le four à 200°c. Réduisez en poudre les amandes, noisettes et noix de cajou dans un blender. Remplacez-les par les spéculoos et réduisez-les aussi en poudre. Mélangez ces deux ingrédients, ajoutez la tasse de chicorée liquide et formez une pâte épaisse.
Lavez chaque pomme, enlevez le trognon à l’aide d’un vide-pomme et coupez en grosses rondelles.
Tartinez les rondelles de la pâte spéculoos-chicorée et reformez la pomme. Enfermez-la dans du papier-alu ou du papier à papillote.
Déposez toutes les pommes ainsi reformées et emballées dans un plat à gratin et faites cuire 30 minutes dans le four. Mangez-les chaudes ou tièdes avec un bon café ou une infusion à la chicorée.

mercredi, 04 mars 2015

Brochettes d’ananas

Faites-moi plaisir, ne prenez pas d’ananas en boîte. Ça n’a pas de goût, c’est trop sucré et c’est riquiqui pour en faire des morceaux.

Brochettes d’ananas, ananas, biscuits, palets bretons

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 bel ananas, 25 g de sucre, noix de muscade, vanille en poudre, piment en poudre, 125 g de palets bretons, 50 g d’amandes et de noisettes décortiquées.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : piques à brochettes en bois
Enlevez la peau de l’ananas, coupez-le en tranches, enlevez le cœur dur et coupez les tranches en morceaux. Déposez-les dans une grande poêle antiadhésive, saupoudrez de sucre, ajoutez une pincée de noix de muscade, vanille en poudre et piment. Mélangez et faites caraméliser pendant 10 minutes à feu doux.
Préchauffez le four en position gril à 200°c. Ecrasez les biscuits, broyez les amandes et les noisettes grossièrement. Mélangez biscuits et fruits secs. Répartissez les morceaux d’ananas caramélisés sur les piques à brochettes et roulez les brochettes dans la poudre biscuits-fruits secs. Posez sur un plat à gratin, saupoudrez avec le reste de poudre et mettez sous le gril pendant 10 minutes. Dégustez tiède avec de la glace à la vanille.

dimanche, 01 mars 2015

Mille-feuille chocolaté façon After Eight de Benjamin Bajeux, chef du Balsamique à Wambrechies

«Ma plus belle récompense, qu’on fasse complet tous les jours !»
Benjamin Bajeux ne veut pas les références ou les titres. Il ne veut pas se mettre la pression, il veut aller au boulot tous les jours sans boule au ventre et retrouver sa brigade soudée comme une famille. Il veut cuisiner des plats de saison avec le meilleur rapport qualité-prix, en mettant en valeur artisans et producteurs locaux. Et la Cocotte, après avoir goûté un travers de porc qui a cuit pendant 8 heures, des truffes d’enfer, de la crème à la menthe légère et parfumée, goûté à ci, goûté à ça, la Cocotte veut aller manger chez Benjamin.

Benjamin Bajeux, restaurant le Balsamique, 13 place du Général De Gaulle, 59118 Wambrechies

Mille-feuille chocolaté façon After Eight de Benjamin Bajeux, chef du Balsamique à Wambrechies, mille-feuille chocolaté façon After Eight, Benjamin Bajeux, Restaurant le Balsamique à Wambrechies, Le Balsamique, Wambrechies, la Cocotte, la Voix du Nord


Mille-feuille chocolaté façon After Eight
Feuille de chocolat : 100 g de chocolat à 70%, 1 filet d’huile d’arachide ou noisette. Crème pâtissière menthe : 150 g de lait, 100 g d’alcool de menthe (Get 27), 60 g de sucre, 60 g de jaune d’œuf, 25 g de maïzena, 25 g de beurre. Crème brûlée, 250 g de lait, 250 g de crème, 3 œufs, 50 g de sucre, 1 gousse de vanille. Décoration : Pousses d’anis et réduction de balsamique aux fruits rouges
Préparation : 30 min + réfrigération – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : feuille de plastique épais très lisse ou rhodoïde) et poche à douille.

Mille-feuille chocolaté façon After Eight de Benjamin Bajeux, chef du Balsamique à Wambrechies, mille-feuille chocolaté façon After Eight, Benjamin Bajeux, Restaurant le Balsamique à Wambrechies, Le Balsamique, Wambrechies, la Cocotte, la Voix du Nord

Préparez une crème pâtissière classique et ajoutez l’alcool de menthe à la fin. Mettez dans la poche à douille puis à refroidir.
Préparez une crème brûlée classique, versez-la dans un plat unique et mettez-la au four le temps qu’elle prenne (100°c pendant 1 heure environ).
Faites fondre le chocolat au bain-marie, entre 45 et 50°c. Pour qu’il soit bien brillant, ajoutez un filet d’huile de noisette ou d’arachide. Etalez-le finement sur la feuille plastique et préformez des petits rectangles de 3 cm x 10 cm environ (3 par personne). Mettez au frais. Quand il a durci, découpez 18 rectangles avec un couteau trempé dans l’eau chaude.
Déposez un peu de crème brûlée dans le fond d’une assiette, un rectangle de chocolat, des petites pointes de crème pâtissière à la menthe, chocolat, crème à la menthe, chocolat, crème pâtissière à la menthe et décorez de pousses d’anis et gouttes de balsamique. Faites 5 autres mille-feuille.
Texte et photos : Odile Bazin