dimanche, 27 octobre 2019

Cannellonis en sauce blanche

Un lait dans lequel a infusé des herbes et des légumes, de la viande de qualité, un fromage délicieux… Les cannellonis, une idée du bonheur !

Cannellonis en sauce blanche, cannellonis, la cocotte, la voix du nord

Bien malin celui qui peut citer l’inventeur des cannellonis. Bien malin aussi celui qui peut situer le lieu de naissance de ces gros tuyaux de pâte. Naples ? Amalfi ? Toscane ? Sicile ? Les Abruzzes ? les Marches ?… On dit beaucoup de choses et souvent n’importe quoi. Mais pas malin celui qui cuit ses cannellonis avant de les farcir. Cette étape est honnêtement inutile. Croyez-moi, vos cannellonis cuiront très facilement une fois farcis à la ricotta, aux épinards ou à la viande quand vous les recouvrirez généreusement de ragù (sauce-tomate) ou de sauce blanche comme ici. Malin, non ?
Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 paquet de cannellonis, 500 g de porc haché, 500 g de blancs de poulet, origan, 1 l de lait, 1 branche de céleri, 1 carotte, 1 branche de thym, 1 ou 2 feuilles de laurier, 30 g de beurre, 30 à 40 g de farine, sel, poivre, 1 boule de scamorza affumicata (fromage italien)
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h environ – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet et plat à gratin

Cannellonis en sauce blanche, cannellonis, la cocotte, la voix du nord

Faites infuser à feu doux céleri, carotte pelée, thym et laurier dans du lait pendant 30 minutes dans une casserole puis filtrez le lait. Récupérez carotte et céleri et hachez-les. Faites une sauce blanche au fouet avec le beurre et la farine. Versez le lait infusé petit à petit. Laissez épaissir, assaisonnez et réservez. Mélangez porc et poulet. Ajoutez carotte et céleri hachés, sel, poivre et 1 belle cuillère à soupe d’origan séché. Farcissez les cannellonis de ces viandes. Déposez les cannellonis dans un plat à gratin légèrement beurré. Versez par-dessus la sauce blanche. Découpez la scamorza en fines tranches et répartissez-les sur les cannellonis. Enfournez 30 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

mardi, 15 octobre 2019

Sauté de patidous à la coriandre et la Cocotte à Wavrin ce dimanche 20 octobre

Si jamais vous ne trouviez pas de patidous, vous pourriez prendre des pomarines aussi appelées jack be little. Mais ça, vous le saviez !

Sauté de patidous à la coriandre, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 6 personnes Ingrédients : 500 g de bœuf pour le bouillon, 2 oignons, 2 gousses d’ail, laurier, clous de girofle, coriandre moulue, gros sel, poivre en grains, 6 petits patidous, 3 poivrons rouges, 300 g de couscous fin ou moyen, huile d’olive. Préparation : 20 min – cuisson : 2 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : cocotte-minute et sauteuse Faites bouillir le bœuf dans une cocotte remplie d’eau avec 1 oignon piqué de 3 clous de girofle, laurier, ail, 2 cuillères à soupe de coriandre moulue, du gros sel et 1 cuillère à café de poivre en grains. Mettez la cocotte en pression et laissez chauffer 1 h 30 à feu doux. Au bout de ce temps, coupez le bœuf bouilli en fins morceaux plats. Faites chauffer un peu d’huile dans une sauteuse et faites dorer la viande, ajoutez 3 louches de bouillon et laissez mijoter 15 minutes. Ajoutez le 2ème oignon pelé et ciselé, les patidous coupés en 4 et épépinés et les poivrons en lamelles. Couvrez et laissez mijoter 15 minutes encore. Assaisonnez. Huilez le couscous et couvrez-le de quelques louches de bouillon pour qu’il gonfle. Servez le couscous puis la viande et les légumes et arrosez d’un peu de bouillon. 

Une idée de sortie ? 

Si vous n'avez rien à faire ce dimanche, si vous aimez les livres, si vous aimez Wavrin, si vous aimez la Ruche aux livres, la Cocotte et une tripotée d'auteurs du coin, chaussez vos baskets et courez jusqu'à la salle polyvalente, rue Roger Salengro à Wavrin. Tout sera prêt pour vous recevoir dans les meilleures conditions. La Cocotte vous le promet, vous ne serez pas déçus.

Sauté de patidous à la coriandre et la Cocotte à Wavrin ce dimanche 20 octobre, patidous, la cocotte, la voix du nord, salon du livre de Wavrin, la ruche aux livres

dimanche, 13 octobre 2019

La teurgoule

Oh non, Maman, Maryse, elle a mangé tout le dessus ! La prochaine fois, ce sera mon tour ? Oui, promis et tu auras le fond du plat.

La teurgoule, teurgoule normande, Normandie, la cocotte, la voix du nord

La Cocotte vous parle d’un temps que les moins de 300 ans ne peuvent pas connaître, d’un temps où les Normands déposaient des beaux plats en grès dans le four du boulanger et qu’ils laissaient la teurgoule cuire des heures et des heures et des heures. Et là, vous vous dites « oui mais Cocotte, la teurgoule, c’est quoi ? » La teurgoule, littéralement « se tordre la goule », est un des meilleurs riz au lait qui soient. Parfumé à la cannelle et à la vanille, fondant à souhait, on mange ce riz brûlant (on se tord la bouche) chaud, tiède ou froid et on se bat pour dévorer le dessus et le fond du plat. Qui va gagner aujourd’hui ?

La recette
Pour 6 à 8 personnes
Ingrédients : 2 litres de lait entier, 2 verres de riz rond ou 150 g, 24 morceaux de sucre ou 175 g de sucre en poudre, cannelle, ½ gousse de vanille.
Préparation : 15 min – cuisson : entre 3 h 30 et 5 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat creux en grès qui va au four

La teurgoule, teurgoule normande, Normandie, la cocotte, la voix du nord

Faites chauffer le lait et versez-le sur le riz. Saupoudrez de sucre, mélangez et laissez-le fondre. Fendez la gousse de vanille, grattez-en l’intérieur et ajoutez graines et gousse au mélange. Terminez par 1 ou 2 cuillères à café de cannelle ou 3 bâtonnets, c’est selon vos goûts. Mélangez à nouveau. Placez votre plat dans le four chauffé à 130 °C, en position chaleur tournante et laissez cuire entre 3 h 30 à 5 heures. Baissez la température pendant ce temps pour arriver à 100° C, comme dans le four du boulanger quand on laisse redescendre la température. Ne mélangez pas en cours de cuisson car une belle pellicule caramélisée va se former sur le dessus.

dimanche, 29 septembre 2019

Risotto

Ne quittez pas des yeux votre risotto. Il faut le remuer et l’allonger au bouillon bouillant régulièrement. Tout un art, ce risotto !

Risotto, la cocotte, la voix du nord

Pour réussir un risotto digne de ce nom, vous aurez besoin d’un bon riz. Ceux que l’on trouve facilement en France sont l’Arborio ou le Carnaroli. Vous ne rincerez pas le riz choisi. De cette façon, il gardera son amidon. Il vous faudra aussi un bon bouillon fait-maison, un bouillon de viande, de légumes ou de poisson. Et vous aurez à la main une louche pour verser le bouillon petit à petit puis tous les esthètes vous le diront, une cuillère en bois trouée pour remuer le riz sans le brusquer. A la fin de la cuisson, votre riz devra être crémeux et al dente après l’ajout de parmesan râpé. Il vous faudra au moins ça pour un bon risotto.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 350 g de riz à risotto (voir ci-dessus), 30 g de gras de lard fumé, huile d’olive, 1 oignon, environ 1 litre de bouillon fait-maison bien chaud (bœuf, légumes ou poisson), 100 g de parmesan râpé, 30 g de beurre, sel, poivre blanc.
Préparation : 15 min – cuisson : 25 min – coût : - difficulté : * - ustensiles : faitout, louche, cuillère en bois trouée

Risotto, la cocotte, la voix du nord

Pelez et ciselez l’oignon finement. Faites chauffer le gras du lard fumé coupé en petits dés et 1 cuillère à soupe d’huile d’olive. Faites-y fondre l’oignon à couvert et à feu doux pendant 5 à 10 minutes pour le rendre transparent. Ajoutez le riz et remuez. Petit à petit versez des louches de bouillon chaud régulièrement jusqu’à ce que le riz soit cuit. Goûtez le riz et remuez-le très souvent. Il doit être al dente. Arrêtez la cuisson, poivrez le riz et ajoutez beurre et parmesan. Salez si besoin. Remuez puis servez rapidement. La cuisson de votre risotto devrait durer de 18 à 20 minutes.
Vous pouvez le parfumer de cèpes ou de girolles sautés à l’ail ou de truffes si vous avez un porte-monnaie bien rebondi.

mardi, 20 août 2019

Courgettes farcies au frik

Mixez la chair récupérée sur les courgettes avec du fromage frais, de l’ail et du persil et étalez ce mélange sur du pain grillé.

Courgettes farcies au frik

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 courgettes bio longues ou 6 rondes, 300 g de frik (blé vert concassé), 1 càc de curry, ½ càc de cumin en poudre, 250 g de bœuf haché, 1 càc de harissa, huile d’olive, 1 bonne poignée de feuilles d’épinards, sel.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Faites bouillir 300 ml d’eau salée avec le curry et le cumin. Dès qu’elle bout, ajoutez le frik, mélangez et laissez cuire à feu doux 10 minutes. Egouttez et réservez. Faites rapidement sauter le bœuf haché dan un peu d’huile. Ajoutez la cuillère de harissa et arrêtez la cuisson. Lavez et ciselez les épinards. Essorez-les et ajoutez-les à la viande. Mélangez frik et viande aux épinards.
Coupez les courgettes en deux dans la longueur et évidez l’intérieur en laissant 5 mm de chair.
Remplissez 3 demi-courgettes de la farce au frik et posez les autres demi-courgettes sur la farce.
Versez un filet d’huile d’olive dans le fond d’un plat à gratin, posez les courgettes reconstituées dessus et enfournez-les 1 heure dans un four préchauffé à 180° C en les arrosant d’eau pendant la cuisson pour que ce ne soit pas trop sec.

jeudi, 08 août 2019

Salade de riz Bangkok

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Du riz, des concombres, du basilic et deux ou trois autres choses et c’est parti !

Salade de riz Bangkok

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de riz basmati, 2 concombres de jardin, gros sel gris de Guérande, 6 feuilles de basilic thaï, 5 cives, 1 cuillère à soupe de poivre vert en saumure, huile, jus de citron, 30 g de noix de coco râpée déshydratée.
Préparation : 20 min – cuisson : 12 min – coût : * - difficulté : *
Rincez le riz et faites-le cuire 12 minutes dans de l’eau un peu salée. Egouttez et réservez. Lavez les concombres s’ils sont bio sinon pelez-les. Coupez-les en deux dans la longueur. A l’aide d’une cuillère, enlevez les pépins, coupez les concombres en fines rondelles et saupoudrez-les de gros sel. Laissez-les dégorger 1 à 2 heures. Lavez les feuilles de basilic, passez-les au hachoir avec 4 des 5 cives avec leurs tiges. Salez un peu. Allongez de 2 cuillères à soupe d’huile et d’1 cuillère de jus de citron. Ajoutez une belle cuillère de grains de poivre vert. Mélangez riz et sauce au basilic et cives. Emincez la dernière cive avec les tiges et répartissez-les sur le riz mélangé dans un saladier. Terminez en saupoudrant le riz de noix de coco râpée.

mercredi, 31 juillet 2019

Clafoutis sans œufs et aux fruits rouges

Dans la recette de la Cocotte, pas d’œuf et pas de lait de vache mais à la place, des amandes, des amandes et encore des amandes !

Clafoutis sans œufs et aux fruits rouges

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de cassis, 250 g de groseilles, 3 cuillères à café de beurre de cacahuètes, 300 g de lait d’amandes, 75 g de poudre d’amandes, 75 g de semoule extra-fine, 200 g de sucre, amandes effilées.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Enlevez les petites queues de tous les fruits. Mettez les fruits dans une casserole, ajoutez 100 g de sucre, couvrez et faites chauffer doucement pendant 30 minutes. Graissez le plat qui va au four avec le beurre de cacahuètes et répartissez par-dessus les fruits et le jus qui s’est formé en gardant un peu de jus.
Dans un saladier mélangez vivement le lait et la poudre d’amandes, le reste du sucre et la semoule extra-fine. Versez ce mélange sur les fruits cuits et le jus. Enfournez le plat 20 minutes dans un four préchauffé à 175°C.
A la sortie du four, versez le reste du jus sur le clafoutis. Laissez-le refroidir avant de déguster ce dessert que vous pouvez parsemer d’amandes effilées.

samedi, 27 juillet 2019

Cressonnière d’escargots de Fleurbaix et risotto d’Arnaud Lacroix, chef du Bistrot Dit Vin à Fromelles

« Je vous jure que c’est vrai ! »
Le jour, une clientèle chic d’hommes d’affaires venant de Lille, le soir, une clientèle plus féminine pour un beau repas entre amies, des vins qu’on peut acheter sur les conseils d’un œnologue avisé et un chef, Arnaud Lacroix, discret et très affable, qui a carte blanche, bienvenue au Bistrot Dit Vin. Un bel endroit au cœur des Weppes. Quand Arnaud rentre du marché qu’il fait tous les deux jours, il ne sait pas toujours ce qu’il va faire, il fait confiance à son inspiration. Et comme il dort mal la nuit, il a le temps de réfléchir. « Cette recette, je l’ai pensée cette nuit, je vous jure que c’est vrai ! » On vous croit, Arnaud. On vous croit et on veut goûter.

Cressonnière d’escargots de Fleurbaix et risotto d’Arnaud Lacroix, chef du Bistrot Dit Vin à Fromelles, le chef et la cocotte, la cocotte, la voix du nord

Le bistrot Dit Vin, Rue Neuve, Fromelles, France

Cressonnière d’escargots de Fleurbaix et risotto
Pour 6 personnes
Ingrédients : huile d’olive, 1 oignon, 180 g de riz rond, 30 cl de vin blanc sec, 1 l de bouillon (volaille ou légumes), 70 g de parmesan (et un peu plus pour les tuiles), 1 l de crème liquide, ½ botte de cresson, 10 g de maïzena, 72 escargots cuits au bouillon, beurre, ail, 18 petites tomates confites à l’huile, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : ** - difficulté : **

Cressonnière d’escargots de Fleurbaix et risotto d’Arnaud Lacroix, chef du Bistrot Dit Vin à Fromelles, le chef et la cocotte, la cocotte, la voix du nord

Faites bouillir 25 cl de bouillon, jetez-y le cresson et laissez cuire 2 minutes. Mixez en ajoutant 25 cl de crème liquide. Liez à la maïzena si besoin. Assaisonnez et réservez.
Faites fondre l’oignon ciselé dans un peu d’huile, ajoutez le riz. Quand il est translucide, versez dessus 75 cl de bouillon chaud et le vin en plusieurs fois pour faire le risotto. Ajoutez le fromage et refroidissez la cuisson avec 70 cl de crème liquide. En 20 minutes, c’est prêt.
Poêlez les escargots dans 20 g de beurre et un peu d’ail. Ajoutez les tomates confites et assaisonnez. Faites des tuiles de parmesan en l’étalant sur du papier-cuisson et en le passant 3 minutes au micro-ondes. Répartissez le risotto dans des assiettes creuses, ajoutez la poêlée d’escargots et terminez par la sauce au cresson et les tuiles de parmesan.

 

dimanche, 09 juin 2019

Farfalles au pistou d’ail des ours

Que celui qui connaît un coin à ail des ours se dénonce ! Partager, c’est plus beau que garder pour soi, non mais ! Soyez sympas, quoi !

Farfalles au pistou d’ail des ours, farfalles, ail des oirs, la cocotte, la voix du nord

Promenez-vous dans les bois pendant que l’ail des ours est en fleur. La période est courte et c’est en ce moment. Oui, dans les bois près de chez vous, vous trouverez l’ail des ours et vous y verrez de jolies petites fleurs blanches au bout de grandes feuilles faisant penser à celles du muguet. N’hésitez pas à les cueillir et cuisinez-les avec les feuilles. Eh oui, tout se mange dans l’ail des ours ! Ici, voici un basique qui tourne au classique, un pistou (ou pesto) aux pignons ou aux amandes avec du parmesan. N’oubliez pas de garder quelques fleurs pour parfaire le décor de votre assiette et régalez-vous.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de farfalles, sel, 1 càc de moutarde, 1 petite botte d’ail des ours, 3 tomates séchées, 1 bonne poignée de pignons de pin ou amandes, parmesan, 8 cl d’huile d’olive, sel et poivre. Facultatif : 3 ou 4 asperges
Préparation : 30 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : pilon et mortier et si vous utilisez des asperges : économe et panier-vapeur

Farfalles au pistou d’ail des ours, farfalles, ail des oirs, la cocotte, la voix du nord

Faites cuire les pâtes farfalles comme indiqué sur le paquet dans de l’eau légèrement salée. Egouttez-les et réservez-les. Faites un pistou avec une belle poignée de feuilles d’ail des ours broyées et réduites en purée et une cuillère à café de moutarde, ajoutez les tomates séchées coupées en très petits morceaux, une poignée de pignons ou d’amandes émondées, 30 g de parmesan râpé et l’huile d’olive. Réduisez en purée avec un pilon. Poivrez et ajoutez cette sauce aux pâtes cuites.
Facultatif : Pelez les asperges et faites-les cuire à la vapeur 20 minutes. Laissez-les refroidir, coupez-les en petites rondelles et ajoutez-les sur les farfalles cuites.

*La photo des fleurs d'ail des ours a été réalisée par une de mes amies, amie aussi sensible qu'une pellicule et aussi fidèle qu'un bon chien, Florence Zumello. Sachez que mon amie est aussi belle que sa fleur. 

vendredi, 07 juin 2019

Bouillon au bœuf à mille-pâtes

N’allez pas me dire que vous n’avez pas le temps de cuisiner ! Un reste de bœuf bouilli et son bouillon et vous serez heureux.

Bouillon au bœuf à mille-pâtes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de bœuf bouilli, 1 cuillère à café de concentré de tomates, 3 gousses d’ail, 2 litres de bouillon de bœuf-maison, 2 œufs, ciboulette, persil plat, 100 g de petites pâtes (vermicelle, piombi, orzo..), sel et poivre, matière grasse.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *
Faites chauffer un peu de matière grasse dans un faitout et faites-y dorer le bœuf bouilli coupé en très petits morceaux. Ajoutez l’ail pelé et pilé et le concentré de tomates. Versez le bouillon et laissez cuire à couvert 25 minutes. Au bout du temps, battez les œufs, ajoutez la ciboulette et le persil ciselés et faites-les cuire en omelette fine dans une poêle antiadhésive. Sortez-la de la poêle, roulez-la et coupez-la en fines tranches. Réservez. Ajoutez les pâtes dans le bouillon et laissez-les cuire le temps indiqué sur le paquet. Au moment de servir, disposez les lamelles d’omelette au fond d’assiettes creuses et versez le bouillon à la viande par-dessus. Assaisonnez et parsemez les assiettes de ciboulette et persil et servez bien chaud.

 

lundi, 06 mai 2019

Fusilli en salade

La Cocote déclare ouverte la saison des salades. On démarre par un plat d’une simplicité enfantine, y’en aura pour tout le monde.

Fusilli en salade, fusilli, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de pâtes fusilli, 1 œuf, 8 cl d’huile, 1 cuillère à café d’ail moulu, 1 càc de moutarde, 1 càc de pâte de piment, sel, 1 belle poignée de feuilles de basilic frais, 100 g de féta.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 à 12 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : fouet électrique
Faites cuire les pâtes dans un faitout en suivant les indications du paquet. Egouttez-les et rincez-les bien sous l’eau froide. Réservez-les. Séparez le blanc du jaune d’œuf. Montez le jaune en mayonnaise en lui ajoutant l’huile en filet, la moutarde et l’ail moulu. Ajoutez ensuite la pâte de piment et un peu de sel au besoin mais la moutarde est déjà salée. Montez le blanc en neige et incorporez-le à la mayonnaise. Mélangez cette sauce aux pâtes bien refroidies. Rangez-la au réfrigérateur jusqu’au moment de la servir. Quand vous la servez, coupez la féta en petits dés. Lavez et ciselez grossièrement le basilic et disposez ces deux ingrédients sur la salade.

mardi, 30 avril 2019

Asparagus gratinus

Posez une asperge à plat sur du papier-journal et pelez-la en maintenant bien la tête de l’asperge remontez vers la queue et c’est tout.

Asparagus gratinus, gratin d'asperges, asperges, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg d’asperges, sel, eau, origan séché, plaques de lasagnes, 30 g de beurre, 30 g de farine type 65, 1 cuillère à soupe de concentré de tomates, 25 cl de vin blanc, parmesan.
Préparation : 20 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : économe
Faites toutes les asperges comme ci-dessus. Rincez-les. Faites chauffer un fond d’eau dans un faitout, déposez les asperges dans un panier-vapeur et posez-le au dessus de l’eau dans le faitout. Salez et ajoutez une bonne pincée d’origan. Faites cuire le temps que la lame d’un couteau passe facilement à travers les asperges, environ 20 minutes. Laissez refroidir. Faites fondre le beurre, ajoutez la farine et le concentré de tomates et faites un roux. Versez le vin et un peu d’eau pour obtenir une belle sauce épaisse. Préchauffez le four à 160° c. Alternez asperges et plaques de lasagnes dans un petit plat à gratin huilé au préalable et versez la sauce sur l’ensemble. Saupoudrez de parmesan et mettez au four 30 petites minutes.

vendredi, 26 avril 2019

Mizotto aux haricots noirs

Tout est dans le bouillon, ma petite dame. Parfumé au soja, ce bouillon est versé petit à petit, comme pour un risotto.

Mizotto aux haricots noirs, miso, pâte de soja, risotto, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de riz basmati, 1 cuillère à soupe de pâte de soja, 250 g de haricots noirs secs, 1 piment rouge séché, thym, sel, poivre, huile, gingembre au vinaigre.
Préparation : 30 min + trempage 12 h – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : *
Faites tremper les haricots noirs pendant 12 heures puis faites-les bouillir 1 h environ avec thym, piment, sel et poivre jusqu’à ce qu’ils se transforment en purée. Enlevez piment et thym et réservez.
Faites bouillir 1,5 litres d’eau avec une cuillère à soupe de pâte de soja pendant 15 minutes. Faites chauffer un peu d’huile de tournesol dans une casserole et faites-y dorer le riz basmati quelques instants. Versez régulièrement sur le riz des louches de bouillon au soja, comme pour un risotto.  Mélangez à la cuillère en bois et veillez à ce qu’i y ait toujours suffisamment de liquide. 7 à 8 louches devraient suffire pour 15 à 20 minutes de cuisson. Rectifiez l’assaisonnement. Servez le riz bien crémeux, la purée de haricots noirs et quelques morceaux de gingembre au vinaigre. Vous pouvez ajouter des lanières de bœuf pimenté, mariné et sauté à l’huile.

mercredi, 24 avril 2019

Couscous-gâteaux à la crème de pruneaux et la Cocotte à Pont-à-Marcq

De la douceur, du miel, des amandes et de l’eau de fleur d’oranger pour des gâteaux honteusement moelleux et parfumés.

Couscous-gâteaux à la crème de pruneaux, couscous, pruneaux, la cocotte, la voix du nord

Pour 12 petits gâteaux
Ingrédients : 150 g de pruneaux dénoyautés, 40 à 45 cl de lait d’amande, 65 g de sucre blond, 5 cl d’eau de fleur d’oranger, 120 g de couscous fin, un peu de beurre, miel liquide, quelques amandes émondées.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : mixeur, plat en pyrex, papier-cuisson
Faites tremper les pruneaux 2 heures dans de l’eau pour les regonfler, égouttez-les et mixez-les. Faites chauffer le lait d’amande, ajoutez le sucre et l’eau de fleur d’oranger. Versez le lait chaud sur le couscous et ajoutez une noix de beurre. Laissez gonfler 5 minutes et mélangez. Posez du papier-cuisson dans le fond d’un petit plat en pyrex et versez un peu de miel. Répartissez la moitié du couscous, la crème de pruneaux et recouvrez du reste du couscous. Egalisez le dessus et répartissez les amandes. Mettez à cuire 40 minutes dans un four préchauffé à 180°C. A la sortie du four, répartissez 15 cl de miel et 10 cl d’eau sur le gâteau. Tassez bien, laissez refroidir et coupez le gâteau en 12 petits gâteaux.

couscous-gâteaux à la crème de pruneaux,couscous,pruneaux,la cocotte,la voix du nord, salon du livre de Pont-à-Marcq

vendredi, 15 mars 2019

3 couleurs gnocchis

Ces trois couleurs pourraient représenter l’Italie. Rouge, le paprika. Vert, le persil et l’origan et blanc, l’ail séché.

3 couleurs gnocchis, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de pommes de terre farineuses, 5 càs de farine ou 75 g, sel, 2 œufs, paprika, origan et persil, ail séché, piment, poivre, beurre, huile.
Préparation : 30 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : *
Faites cuire les pommes de terre 30 minutes à la peau. Laissez-les refroidir au réfrigérateur plusieurs heures, pelez-les et écrasez-les au presse-purée. Ajoutez la farine, le sel et les œufs. Séparez la masse formée en 3 boules. Dans la première mettez du paprika, la deuxième du persil et de l’origan et la troisième, de l’ail séché et de piment. Formez des petites boules grosses comme des grosses noisettes. Aplatissez-les un peu au centre. Faites-les bouillir dans une casserole d’eau. Dès qu’elles remontent à la surface, enlevez-les. Faites-les revenir quelques instants dans un mélange de beurre et d’huile neutre, poivrez, parsemez-les de fromage râpé (parmesan, pecorino...) et accompagnez-les d’un plat de viande en sauce si vous voulez, ou pas !

mercredi, 13 mars 2019

Couscous mousse

Les recettes, c’est comme les plaisanteries. Les plus courtes sont souvent les meilleures. Une dose de couscous et c’est presque tout !

Couscous mousse, couscous, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients :  200 g de couscous fin, cannelle en poudre, 75 g de sucre de canne, 20 cl de lait d’amande, 20 cl de crème liquide, noisettes et amandes broyées.
Préparation : 15 min – cuisson : 3 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : fouet électrique
Versez le couscous dans un petit plat creux, saupoudrez-le d’une pincée de cannelle et mélangez-le au sucre. Faites bouillir 15 à 20 cl d’eau et lorsqu’elle bout, versez-la sur le couscous. Il faut que l’eau recouvre tout juste le couscous. Laissez le couscous gonfler quelques instants, égrainez-le à la fourchette et versez le lait d’amandes dessus. Mélangez à nouveau. Laissez entièrement refroidir en mettant le plat au réfrigérateur.
Montez la crème liquide en chantilly et mélangez-la délicatement au couscous froid. Répartissez la mousse dans des jolies verrines et saupoudrez ces verrines de noisettes et amandes broyées. Accompagnez ce dessert simplissime de biscuits à la cuillère, des langues de chat ou de macarons.

lundi, 11 mars 2019

Bouillon-Pinot

Faire chabrot ou quand on versait le vin dans le potage, vous vous souvenez ? Mais là, on le verse en début de cuisson.

Bouillon-Pinot, pinot blanc, chabrot, faire chabrot, salon du livre d'Auchy les Mines, la Cocotte, la Voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 600 g de sauté de porc, 25 g de matière grasse, 1 oignon, 3 gousses d’ail, 4 carottes, 3 poireaux, 1 bouteille de Pinot blanc d’Alsace, thym, laurier, persil plat, sel et poivre, 200 g de spätzles.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : * - ustensile : marmite en fonte
Dégraissez et coupez le sauté de porc en petits morceaux. Faites chauffer la matière grasse et ajoutez le porc. Laissez chauffer jusqu’au moment où le jus rendu par la viande disparaît.
Pelez et coupez les carottes en rondelles, enlevez une partie du vert des poireaux et coupez-les aussi en rondelles. Pelez l’ail et l’oignon et ciselez l’oignon. Ajoutez tous ces ingrédients à la viande. Ajoutez un bouquet garni de thym, laurier et persil plat. Versez la bouteille de Pinot sur la viande et complétez d’1 litre d’eau. Salez et poivrez.
Couvrez la marmite et laissez cuire 1 heure à petits bouillons. Pendant ce temps, faites cuire les spätzles le temps indiqué sur le paquet et ajoutez-les dans la marmite 10 minutes avant la fin de la cuisson. Ajoutez un peu d’eau si nécessaire et servez bouillant… comme son nom l’indique.

 

jeudi, 07 février 2019

Riz céleri

Le céleri, c’est comme le cochon, tout est bon. Il n’y a que les feuilles et les tiges, me direz-vous. Et je vous répondrai que c’est pas faux.

Riz céleri, riz, céleri, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 360 g de riz basmati, ½ cuillère à café de curcuma en poudre, 4 branches de céleri (tiges et feuilles), 3 carottes moyennes,2 càs d’huile d’olive, 20 g de beurre, sel, poivre, persil plat.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Rincez le riz et couvrez-le d’eau en ajoutant 2 cm d’eau au dessus du riz. Salez-le et ajoutez la ½ cuillère à café de curcuma. Faites-le cuire à couvert pendant 10 à 12 minutes. Arrêtez la cuisson et laissez gonfler. Pelez les carottes et coupez-les en petits dés. Effeuillez le céleri. Réservez les feuilles et coupez les tiges comme les carottes. Faites bouillir les dés de carottes et de céleri 10 minutes à partir de l’ébullition. Egouttez-les et faites-les sauter dans un peu d’huile et de beurre. Ciselez grossièrement les feuilles de céleri et disposez-les sur les dés de carottes et céleri. Laissez cuire encore 5 minutes, couvrez de persil lavé et finement ciselé, salez, poivrez et servez avec le riz basmati mélangé ou pas et du poulet rôti si vous en avez envie ou pas.

dimanche, 03 février 2019

Fleischnaka ou fleischschnaka

- « La Cocotte, j’ai des restes de pot-au-feu et je ne sais pas quoi en faire. Vous me conseillez quoi ? Quoi, vous pouvez répéter ? »

Fleischnaka ou fleischschnaka, la Cocotte, la voix du nord

Il paraît qu’on reconnaît la bonne ménagère aux plats qu’elle prépare avec les restes d’un pot-au-feu. Vous avez besoin de reconnaissance ? Essayez donc les fleischnaka ! Présente sur toutes les cartes des fermes-auberges d’Alsace, cette recette au nom imprononçable faite avec du bœuf bouilli vous fera faire des économies et régalera tout le monde dans la maison. Prenez le temps de faire bien cuire ces rouleaux de viande et de les retourner souvent dans la poêle. Servez-les avec une scarole bien relevée et une sauce allongée au vin…d’Alsace, naturellement ! Fleischnaka, répétez après moi ce mot nouveau.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de restes de viande à pot-au-feu, 300 g de farine, 3 œufs, eau, 5 échalotes, 1 oignon, 2 gousses d’ail, ½ bouquet de persil plat, 1 litre de bouillon de pot-au-feu, 10 cl de vin blanc (Sylvaner ou Edelzwicker), beurre et huile, sel et poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir à viande

Fleischnaka ou fleischschnaka, la Cocotte, la voix du nord

Coupez la viande en morceaux et passez-les au hachoir. Faites fondre un peu de beurre et d’huile dans une poêle et faites-y dorer la viande. Ajoutez échalotes, oignon et ail pelés et ciselés et persil lavé et ciselé. Salez et poivrez. Ajoutez 20 cl de bouillon, couvrez et laissez mijoter 15 minutes. Dans le même temps, faites une pâte non collante avec la farine, les œufs et un peu d’eau. Etalez cette pâte en un grand rectangle et répartissez la viande dessus. Roulez-la comme un boudin et coupez des tranches de 2 cm dans celui-ci. Faites fondre beurre et huile dans une poêle et faites gonfler ces rouleaux de viande 45 minutes en les retournant souvent et en ajoutant le reste du bouillon en cours de cuisson. A la fin, allongez de 10 cl de vin blanc d’Alsace, faites réduire un peu la sauce et servez les fleischnaka nappés de sauce.

Fleischnaka ou fleischschnaka, la Cocotte, la voix du nord

dimanche, 20 janvier 2019

Poule au pot

Sur la photo, vous constaterez que le riz et la sauce blanche sont facultatifs. Mais quand on a un bon bouillon, pourquoi s’en priverait-on ?

Poule au pot, La Cocotte, la Voix du Nord

« Si Dieu me donne encore de la vie, je ferai qu'il n'y a pas de laboureur en mon royaume qui n'ait moyen d'avoir une poule dans son pot », ainsi aurait parlé Henri IV. Autrement dit, après des temps de guerre et de disette, avec cette phrase aux accents empathiques, on montrait que le roi souhaitait richesse et prospérité à ses sujets. Belle phrase et beau plat, non ? Plat du Béarn où la poule peut être farcie ou pas, où tous les légumes de l’hiver ont leur place, où le riz peut se glisser sous des cuillères de sauce blanche, où le bouillon offre une multitude de recettes et plat qui réchauffe tous les ventres et les cœurs, ainsi est la poule au pot.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 belle poule un peu grasse, 1 morceau de bœuf à pot-au-feu, 4 poireaux, 4 pommes de terre, 4 carottes, 4 navets, oignon, clous de girofle, thym, laurier, 250 g de riz, 30 g de beurre et de farine, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 2 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : marmite

Poule au pot, La Cocotte, la Voix du Nord

Plongez la poule et le bœuf dans une grande marmite d’eau avec 1 oignon piqué de laurier et de clous de girofle, ajoutez sel et thym et mettez à bouillir 1 h 30. Baissez la température dès que l’eau bout.
Préparez les poireaux, épluchez et lavez les autres légumes et plongez-les dans le bouillon au bout de ce temps. Comptez 30 minutes pour la cuisson de ces légumes.
Faites un roux avec le beurre et la farine et versez quelques louches du bouillon pour faire la sauce blanche. Salez et poivrez et laissez épaissir quelques instants. Faites cuire le riz à part, dans du bouillon.
Enlevez la peau de la poule et coupez la volaille en morceaux plus ou moins gros.
Servez la poule avec le morceau de bœuf, les légumes et le riz et couvrez le riz de sauce blanche.