jeudi, 02 novembre 2017

Crottes, crottes, crottes au chocolat

la cocotte,crottes au chocolat,foire aux livres de villeneuve,salon du livre de loos,arefep,mois écocitoyenPour paraphraser Annie Girardot lors de son retour à la cérémonie des César, la Cocotte ne sait pas si elle a manqué à ses lecteurs mais ses lecteurs lui ont manqué terriblement !
Après 11 longs mois d’inactivité forcée, après 345 jours à ne plus publier de recettes, ni sur le blog, ni dans la Voix du Nord, la Cocotte is back ! Enfin !
Si vous êtes des fidèles de ce blog, ce dont la Cocotte ne doute pas un seul instant, vous avez deviné ce qui lui était arrivé : 1 rupture d’anévrisme (qu’on peut écrire avec un Y), 1 mois d’hôpital, 1 déambulateur magnifiquement tuné avec loupiotes, fleurs, rétroviseur et sonnette, des séances de kiné pendant lesquelles elle réapprend à marcher, des séances d’orthoptie pendant lesquelles elle réapprend à loucher ( !!!???), des visites nombreuses, trop nombreuses à l’hôpital pour contrôler ces maudits anévrismes présents dans sa p’tite tête, des scanners, des IRM, une tension qui joue au yoyo et qui suit son état de stress assez tenace, l’opération d’un nouvel anévrisme, des ci, des ça. Des jours noirs, certes mais aussi des moments de lumière avec ses enfants, son amoureux, sa famille, ses amis nombreux, bienveillants, rassurants et encourageants …
Or donc, elle revient et vous vous doutez bien que pendant tout ce temps à rester cloîtrée chez elle, elle n’a pas arrêté de manger ! Alors, méthodiquement, elle a engrangé des recettes qu’elle montrera un jour si la Voix du Nord veut bien l’accueillir à nouveau. Elle a même concocté deux ouvrages de recettes dont elle vous reparlera prochainement.

la cocotte,crottes au chocolat,foire aux livres de villeneuve,salon du livre de loos,arefep,mois écocitoyen

Après avoir dû annuler des dédicaces et des ateliers dans toute la région, elle entend bien recommencer et petit à petit elle remplit son calendrier avec un plaisir non dissimulé. Doucement mais sûrement, elle reprend contact avec ceux qui lui ont déjà fait confiance.
Une dédicace à Villeneuve d’Ascq, dans une belle boucherie (à confirmer), une autre à la foire aux livres organisée par l’amicale laïque Pasteur Jean-Jaurès, de 9h à 17h30 à l’espace Concorde de Villeneuve d’Ascq encore une fois, Un atelier-cuisine le 21 novembre à l’Arefep de Loos pendant le mois écocitoyen.
Et toujours à Loos, une participation au salon du livre le samedi 25 novembre

la cocotte,crottes au chocolat,foire aux livres de villeneuve,salon du livre de loos,arefep,mois écocitoyen

Elle vous dira tout si vous revenez la voir régulièrement. Si vous lui faites signe pour solliciter sa présence lors d’un salon ou d’un atelier-cuisine, d’un atelier-écriture, dans une école, une médiathèque, un centre social, une maison de retraite…, elle vous répondra instantanément.
Et si vous êtes sages et fidèles, ce dont elle ne doute toujours pas un seul instant, un jour la Cocotte vous racontera la chance d’avoir des gens à ses côtés, beaucoup de gens, des gens qui lui ont témoigné une affection sans faille, qui la lui témoignent toujours, qui la lui témoigneront pour des années encore.
C’est sûr, la Cocotte concoctera et caquettera pour longtemps encore !

Crottes, crottes, crottes au chocolat
500 g de raisin blanc, 50 g de chocolat noir à 85 %, 5 cl de crème liquide, 5 cl de lait, sucre glace
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 12 heures
Ustensiles : Déshydrateur, papier-cuisson

grains de raisin au chocolat, raisin, la Cocotte


Allumez le four à 60/65° C. Lavez le raisin, égrappez-le en prenant soin d’enlever la petite queue et séchez-le grossièrement. Posez du papier-cuisson sur la grille du four et répartissez les grains de raisin dessus. Glissez la grille dans le four et laissez le raisin se déshydrater à chaleur tournante pendant 12 heures. De temps en temps, faites rouler les grains pour les changer de côté.
Au bout des 12 heures, les raisins ont séché mais pas trop et sont encore gorgés d'eau. Sortez la grille et laissez les raisins refroidir. Faites rapidement fondre le chocolat cassé en carrés, ajoutez un peu de crème et 3 cuillères à café de sucre-glace, mélangez puis terminez par un peu de lait pour garder le chocolat bien brillant.
Passez les grains de raisin dans le chocolat fondu. Veillez à ce qu’ils en soient parfaitement recouverts. Déposez ces petites crottes sur du papier-cuisson et laissez le chocolat durcir pendant quelques heures dans un endroit froid. Saupoudrez-les d’un peu de sucre-glace et dévorez-les rapidement.

dimanche, 06 novembre 2016

Coquelet, chou fumé et crème de persil tubéreux chez Abdelkader Belfatmi de « Le Marcq » à Marcq-en-Barœul

« Moi, j’aime être surpris !»
Après être passé chez les grands, du Val d’Auge de Bondues, l’Arbre de Gruson, ou la Laiterie à Lambersart, Abdelkader croyait être rigoureux dans sa cuisine. Mais avant d’ouvrir son propre restaurant, un passage chez les Belges le convainc qu’il peut l’être plus encore. « C’est l’expérience la plus dure mais la plus enrichissante que j’ai eue ! » Pour lui, les cuisiniers belges sont très techniques et très avant-gardistes. Inévitablement, ça se retrouve dans la recette qu’il nous offre : voyez l’étonnante cuisson de son chou et celle surprenante de ses coquelets. Soyez surpris, comme lui-même aime l’être lorsqu’il s’assied à la table d’un restaurant.

Le Marcq, 944 avenue de la République, 59700 Marcq en Baoreul, 0320008048

Le Marcq sur Facebook

Coquelet, chou fumé et crème de persil tubéreux chez Belfatmi Abdelkader de « Le Marcq » à Marcq-en-Barœul. Belfatmi Abdelkader, le Marcq, Marc en Baroeul, La Cocotte, la Voix du Nord

Coquelet, chou fumé et crème de persil tubéreux
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 coquelets, beurre, sel, poivre, huile, carotte, oignon, ail, bouquet garni, 600 g de girolles fraîches, persil plat, 1 chou pointu, 500 g de persil tubéreux, crème liquide.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h – coût : ** - difficulté : **

Coquelet, chou fumé et crème de persil tubéreux chez Belfatmi Abdelkader de « Le Marcq » à Marcq-en-Barœul. Belfatmi Abdelkader, le Marcq, Marc en Baroeul, La Cocotte, la Voix du Nord

Faites cuire le chou tel quel à 250° C au four 40 minutes. A la sortie, badigeonnez-le de beurre et enfermez-le dans de l’alu. Mettez au réfrigérateur jusqu’au lendemain.
Désossez les coquelets, assaisonnez les filets et emballez-les dans du film alimentaire. Faites bouillir de l’eau. Quand elle bout, arrêtez la cuisson, plongez les filets dedans.
Faites suer la carcasse des coquelets* dans de l’huile. Ajoutez carotte, oignon, ail et bouquet garni, sel, poivre. Mouillez à hauteur et laissez réduire au 2/3. Filtrez et laissez à nouveau réduire de moitié. Réservez. Faites sauter les girolles à l’huile et dégraissez-les, ajoutez une cuillère à café de beurre, 1 gousse d’ail pilé et du persil ciselé.
Coupez finement le persil tubéreux, couvrez de moitié eau, moitié crème liquide. Salez, poivrez, faites cuire et faites-en une purée. Pour dresser, enlevez les premières du chou, coupez-le en 8, assaisonnez-le et réchauffez-le au beurre bien mousseux. Présentez les filets de coquelets et tous les légumes et nappez de jus. Décorez de fines rondelles de persil tubéreux en vinaigrette.
*Faites dorer les autres morceaux de coquelets pour les déguster en même temps.

Texte et photos : Odile Bazin

lundi, 03 octobre 2016

Chou à la crème et la Cocotte au Furet du Nord à Lille le samedi 8 octobre 2016

Gardez le p’tit bouillon qui sert à cuire le chou à la vapeur et ajoutez-le petit à petit dans la cocotte pour que votre chou à la crème soit tout fondant.

la cocotte au furet du nord à lille le samedi 8 octobre 2016,la cocotte,furet du nord,la cocotte ne perd pas le nord, chou à la crème

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petit chou vert, ½ cube de bouillon (légumes ou pot-au-feu), 1 carotte jaune, 2 carottes orange, 100 g de lard fumé, 1 gousse d’ail, du thym, 20 cl de crème liquide, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : panier-vapeur et cocotte en fonte
Débarrassez le chou de ses premières feuilles un peu abîmées. Enlevez aussi le cœur à l’aide d’un couteau. Faites bouillir un fond d’eau dans une casserole et ajoutez le ½ cube de bouillon émietté.
Posez le chou dans le panier-vapeur au-dessus du bouillon. Laissez cuire 20 minutes. Gardez un peu de bouillon.
Pelez et coupez les carottes en julienne. Coupez le lard en petits dés.
Faites chauffer la cocotte en fonte et faites-y dorer le lard fumé. Ajoutez ensuite la crème liquide, les carottes, la gousse d’ail pelé et pilé et le thym. Versez le bouillon mis de côté si l’ensemble vous paraît un peu sec. Salez, poivrez et mélangez bien. Puis posez le chou sur cette sauce, couvrez la cocotte et laissez cuire 30 minutes. Servez avec une viande rôtie ou une purée de légumes.


Samedi 8 octobre, de 15 à 18 heures, la Cocotte vous invite au Furet du Nord à Lille.

Lors d'une séance inoubliable de dédicaces, dans un style qui lui est propre et que les plus grandes stars d'Hollywood lui envient, elle signera en toute simplicité les centaines, voire les milliers... de livres que le Furet mettra à sa disposition.

Elle discutera avec vous, de cuisine, du temps qu'il fait, de vot'petit dernier, de poivre blanc, de tout et de rien et vous aurez sûrement le droit à un sourire gratuit.

Réservez votre date et parlez-en autour de vous. Un évènement comme celui-là, ça ne se rate pas !

La Cocotte au Furet du Nord à Lille le samedi 8 octobre 2016, La Cocotte, Furet du Nord, La Cocotte ne perd pas le Nord

 

samedi, 13 août 2016

Du pain au fournil : Ateliers et chantiers nature au Musée de Plein Air de Villeneuve d'Ascq du 14 août au 15 août 2016

Dimanche 14 et lundi 15 août, le Musée de Plein Air invite petits et grands au fournil pour sa traditionnelle fête du pain. Autour de Pierre Masure, le boulanger, un alléchant programme attend les visiteurs, entre spectacles gourmands, invités hauts en couleur et dégustations…

Et bon appétit bien sûr ! Tout au long du week-end, Pierre Masure, le boulanger du Musée, sera au travail dans le fournil pour faire le pain et échanger avec les visiteurs. Ceux qui le souhaitent pourront participer à des ateliers d’initiation, ou simplement se contenter de déguster de belles tartines encore chaudes, nappées des délicieuses confitures de Sylvie-Marie.

Côté spectacle, petits et grands applaudiront Lisa Lefort et Emilie Debard, alias Les Enfarinées. Dans  cette création de la compagnie l’Artisserie, les comédiennes explorent l’univers de la farine, du pain et des boulangers en mêlant tour à tour conte, musique, masque et théâtre d’objets... mais toujours avec humour et délicatesse.

Du pain au fournil, musée de plein air de Villeneuve d'Ascq, La Cocotte, ateliers pain

Pendant ces deux jours, le Musée pourra aussi compter sur la présence d’une invitée de marque : Odile Bazin, mieux connue sous le pseudonyme de « la Cocotte ». Cette véritable figure régionale, qui partage depuis des années ses recettes dans les pages loisirs de la Voix du Nord, dédicacera ses livres et animera plusieurs ateliers consacrés aux pains plats et ronds du monde entier. Pains suédois, pizzas, fougasses, manakiches libanaises ou tortillas mexicaines : de quoi s’ouvrir l’appétit… et l’esprit !

Les artisans seront également au rendez-vous, puisqu’Audrey de l’académie verte proposera aux petits et aux grands des ateliers « recettes à base de farine », et que la vitrailliste Claudine Levent fera découvrir aux curieux son délicat savoir-faire. Enfin, un petit bonus attendra les jeunes visiteurs du dimanche après-midi : des balades à poney avec l’association Shet59 !

dimanche, 05 juin 2016

Filets de hareng fumé et glace à l’oignon fumé de Franck Gilabert, chef du restaurant Air-Accueil à Vitry en Artois

 « On joue des mêmes instruments »
Après avoir entendu sa grand-mère lui raconter que petit, il passait son temps à taper sur des casseroles, il était normal que Franck Gilabert fasse de la musique et de la cuisine. « Ce sont deux mondes qui se rapprochent. On joue des mêmes instruments, la batterie, le piano, non ? » Chef d’orchestre et de brigade, il joue avec les produits qu’il trouve chez les producteurs locaux et donne des notes très originales à ses plats avec les herbes et les fleurs qu’il fait pousser dans le jardin de son très beau restaurant. Pour nous, aujourd’hui, il interprète un concerto pour hareng et oignons. Maestro, à vous !

Filets de hareng fumé et glace à l’oignon fumé de Franck Gilabert, chef du restaurant Air-Accueil à Vitry en Artois, filets de harengs et glace à l'oignon fumé, Franck Gilabert, Air-Accueil, Vitry en Artois, La Cocotte, le Chef et la Cocotte

Air-Accueil Restaurant, 50, route nationale, aérodrome de Vitry en Artois-Brebières, 62490 Vitry en Artois, 0321500102


Filets de hareng et glace à l’oignon fumé
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 filets de hareng fumé, huile de colza, thym, laurier, anis étoilé, clou de girofle, 2 oignons rouges, 3 pommes de terre Charlotte cuites à l’eau, 150 g de crevettes grises décortiquées.
Glace : 300 g d’oignons, 1 dl d’huile d’olive, 50 g de crème liquide, 3 jaunes d’œuf, 50 g de sucre, 500 g de lait chaud, 100 g de hareng fumé. Décor : citron (jaune ou vert), shiso pourpre, caviar harenga
Préparation : 30 min + marinade et congélation – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : emporte-pièce rectangulaire et sorbetière

Filets de hareng fumé et glace à l’oignon fumé de Franck Gilabert, chef du restaurant Air-Accueil à Vitry en Artois, filets de harengs et glace à l'oignon fumé, Franck Gilabert, Air-Accueil, Vitry en Artois, La Cocotte, le Chef et la Cocotte

Faites mariner 24 heures harengs, oignons rouges en rondelles, herbes et épices dans l’huile de colza.
Faites cuire à feu doux 300 g d’oignons émincés dans l’huile d’olive. Mixez avec la crème liquide. Réservez. Faites infuser 500 g de lait chaud et 100 g de hareng fumé. Blanchissez 3 jaunes d’œuf avec le sucre. Mélangez lait au hareng et jaunes d’œufs blanchis. Faites chauffer comme une crème anglaise. Filtrez et ajoutez la crème d’oignons. Faites prendre en sorbetière et conservez au congélateur.
Avec l’emporte-pièce, sur une assiette, déposez une couche de pommes de terre, une de crevettes, une d’oignons marinés et une de hareng mariné. Décorez de dés de citron, de shiso et de caviar harenga. Faites 5 autres assiettes de la même façon et ajoutez une quenelle de glace à l’oignon à chaque fois.

Texte et photos : Odile Bazin

dimanche, 03 avril 2016

Carré d’agneau aux petits légumes de printemps du chef Ludovic Ostyn du restaurant « le Trademark » à Marcq en Baroeul

« Je veux qu’on retrouve le goût de tout ».
D’abord il y a les présentations : « bonjour, je m’appelle Ludovic Ostyn, j’ai 30 ans, j’suis né à Wattrelos, j’ai démarré la cuisine à 14 ans. J’aime les produits du terroir et j’aime y ajouter une petite touche asiatique. » Et patati, et patata… Puis il y a « venez, on va passer en cuisine, faut que je surveille mon plat ». Là, le chef s’anime, ses yeux pétillent, le mouvement de ses bras s’amplifie et la passion prend le pas sur le reste. Enfin il y a : « regardez, les légumes sont comme il faut » et « je veux qu’on retrouve le goût de tout dans mes assiettes ». Et oh mon dieu, on peut goûter ?

Le Trademark, 146 boulevard Georges Clémenceau, 59700 Marcq en Baroeul, 0320660922

Carré d’agneau aux petits légumes de printemps du chef Ludovic Ostyn du restaurant « le Trademark » à Marcq en Baroeul, carré d'agneau aux légumes de printemps, Ludovic Ostyn le Trademark, Marcq en Baroeul, La Cocotte, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord

Carré d’agneau aux petits légumes de printemps
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 carrés de 4 côtes d’agneau, 12 carottes fanes, 6 navets, 18 rattes du Touquet, 18 shiitakés, 3 têtes d’ail, 1 bouquet de thym, 1 bouquet garni, 1 oignon, beurre, huile d’olive, 40 g de sucre, sel et fleur de sel, coriandre en grains.
Préparation : 30 min – cuisson : 45 min – coût : ** - difficulté : **

Carré d’agneau aux petits légumes de printemps du chef Ludovic Ostyn du restaurant « le Trademark » à Marcq en Baroeul, carré d'agneau aux légumes de printemps, Ludovic Ostyn le Trademark, Marcq en Baroeul, La Cocotte, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord

Manchonnez les carrés d’agneau (nettoyez le bout des os). Coupez l’oignon grossièrement, faites-le revenir avec la viande récupérée sur les bouts d’os, thym et bouquet garni dans un peu de beurre et huile d’olive. Laissez rissoler et mouillez à hauteur. Faites réduire 30 bonnes minutes. Pelez les têtes d’ail et faites-les bouillir 15 minutes dans de l’eau bouillante non salée. Laissez refroidir.

Pelez tous les légumes et faites-les bouillir 15 minutes à l’eau salée. Poêlez l’ail dans un peu de beurre et d’huile, ajoutez le sucre. Quand ça caramélise, ajoutez les légumes et les shiitakés. Réduisez le feu. Snackez les carrés d’agneau sur un gril ou une plancha 15 minutes environ. Finissez la cuisson au four 3 à 4 minutes à 200° C. Passez le jus de viande au chinois. Dressez les légumes, posez les carrés d’agneau dessus et nappez de jus de viande. Salez à la fleur de sel et faites un tour de moulin de coriandre en grains.

Carré d’agneau aux petits légumes de printemps du chef Ludovic Ostyn du restaurant « le Trademark » à Marcq en Baroeul, carré d'agneau aux légumes de printemps, Ludovic Ostyn le Trademark, Marcq en Baroeul, La Cocotte, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord

Photos : Christophe Lefebvre du dessus, la Voix du Nord
Texte : Odile Bazin

Photos de dessous : Odile Bazin, La Cocotte

Carré d’agneau aux petits légumes de printemps du chef Ludovic Ostyn du restaurant « le Trademark » à Marcq en Baroeul, carré d'agneau aux légumes de printemps, Ludovic Ostyn le Trademark, Marcq en Baroeul, La Cocotte, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord

 

dimanche, 06 mars 2016

Eclairs farcis au céleri et glacés au cresson de Franck Garbez, chef de l’Ortolan à Fresnes les Montauban

« Je travaille avec ce que je trouve »
Le fait-maison pour Franck, ce n’est pas plus compliqué que ça. Il fait avec ce qu’il a en travaillant avec des productrices du coin. Au téléphone tous les jours, il voit ce qu’elles proposent. Un jour, France lui dit « j’ai des choux de Bruxelles ». Alors les clients mangeront des choux de Bruxelles. Un autre jour Sandrine lui dit « j’ai fait pousser des pommes de terre Celtiane, ça t’intéresse ? » Alors les clients découvriront ce beau tubercule allongé comme une banane et se régaleront. Aujourd’hui il y a du céleri. En pâtissier de formation, Franck en farcit des éclairs qu’il a glacés au cresson. Beau travail, non ?

Eclairs farcis au céleri et glacés au cresson de Franck Garbez, chef de l’Ortolan à Fresnes les Montauban, Franck Garbez, L'Ortolan, Fresnes les Montauban, La Cocotte, le Chef et la Cocotte, La Voix du Nord

L'Ortolan, 17 route Nationale, 62490 Fresnes les Montauban 0321588181. Cliquez sur le nom du restaurant pour accéder à son site.

Eclairs farcis au céleri et glacés au cresson
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 éclairs (à faire ou à acheter chez le pâtissier), ½ tête de céleri-rave râpé, 2 jaunes d’œuf, moutarde, huile d’olive, huile de tournesol, sel, poivre, 250 g de crème liquide, 6 feuilles de gélatine, 1 bouquet de cresson, 2 avocats, chair de crabe, 3 pamplemousses, sauce nuoc-mam.
Préparation : 30 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : ** - ustensile : mixeur plongeant

Eclairs farcis au céleri et glacés au cresson de Franck Garbez, chef de l’Ortolan à Fresnes les Montauban, Franck Garbez, L'Ortolan, Fresnes les Montauban, La Cocotte, le Chef et la Cocotte, La Voix du Nord

Faites une rémoulade avec les jaunes d’œuf, 1 cuillère à soupe de moutarde et moitié huile d’olive et moitié huile de tournesol. Salez, poivrez et mélangez au céleri.
Faites blanchir à l’eau les feuilles de cresson. Egouttez-les et mettez-les aussitôt dans de l’eau avec des glaçons. Egouttez-les en les pressant bien pour enlever toute l’eau. Trempez les feuilles de gélatine dans de l’eau quelques minutes. Faites bouillir la crème liquide et faites-y dissoudre les feuilles de gélatine bien égouttées. Ajoutez le cresson. Mixez et laissez prendre au réfrigérateur. Ouvrez les éclairs en deux, réchauffez doucement le glaçage au cresson et trempez le haut des éclairs. Faites-le 2 ou 3 fois pour avoir un beau glaçage.
Quand le glaçage a pris, farcissez les éclairs de céleri-rémoulade, tranches d’avocat, chair de crabe et segments de pamplemousses. Assaisonnez d’un peu de nuoc-mam, posez le haut glacé des éclairs, décorez de salade, crevettes roses et grises et mangez en entrée.

Texte : Odile Bazin
Photos : Johan Ben Azzouz

dimanche, 07 février 2016

Tarte fine boudin blanc et foie gras aux champignons et navets de Sabine Maillard, chef du « Clos de la Perrière » à Sebourg

« Au démarrage, il y avait les endives au gratin. »
« Au démarrage, il y avait les endives au gratin. » En autodidacte de la cuisine, Sabine (la brune) en fait toujours mais 22 ans passés derrière les fourneaux, ça vous pose une femme ! Les produits bien choisis et les assiettes servies par sa sœur Babeth (la bonde) élégamment présentées montrent qu’elle maîtrise son sujet. « Du bon beurre, de la bonne crème, après, c’est une question d’imagination. » Et l’imagination, Sabine n’en manque pas. Elle qui ne sait pas travailler avec une carte renouvelle ses menus tous les jours ! Pour la Saint-Valentin, point d’endives ni de gratin mais boudin blanc et foie gras sur tarte fine. Vous êtes top, Sabine !

Tarte fine boudin blanc et foie gras aux champignons et navets de Sabine Maillard, chef du « Clos de la Perrière » à Sebourg, Clos de la Perrière, Sabine Maillard, Sebourg, La Cocotte, La Voix du Nord

Le Clos de la Perrière, 32 rue des Verimetz, 59990 Sebourg, 0327283607

Tarte fine boudin blanc et foie gras aux champignons et navets
Pour 2 personnes
Ingrédients : Pâte feuilletée, 1 boudin blanc, 2 escalopes de foie gras, 200 g de champignons forestiers, 2 navets, 2 pommes Ariane, 1 pomme Granny Smith, beurre, sucre, cassonade, vinaigre de Xérès ou balsamique, Cognac, quelques feuilles de salade, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : ** - difficulté : **

Tarte fine boudin blanc et foie gras aux champignons et navets de Sabine Maillard, chef du « Clos de la Perrière » à Sebourg, Clos de la Perrière, Sabine Maillard, Sebourg, La Cocotte, La Voix du Nord


Découpez 2 cœurs de 10 à 12 cm de large dans la pâte feuilletée et faites-les cuire au four (chaleur conventionnelle). Pelez et taillez les navets en dés, pochez-les à l’eau bouillante salée et passez-les au beurre. Salez, poivrez et sucrez un peu. Faites revenir les champignons au beurre. Assaisonnez. Coupez le boudin blanc en biseau, poêlez-le au beurre et flambez-le au Cognac. Coupez les pommes Ariane en quartiers et faites-les dorer au beurre avec un peu de cassonade. Réservez au chaud. Poêlez les escalopes de foie gras dans une poêle antiadhésive, sans matière grasse, 2 à 3 minutes de chaque côté. Déglacez au vinaigre de Xérès ou balsamique.
Sur les cœurs, posez les navets d’un côté avec le foie gras et de l’autre côté, pommes, boudin et champignons. Décorez de pomme Granny Smith en fines tranches, de quelques feuilles de salade et un peu de vinaigre balsamique.

Texte : Odile Bazin, La Cocotte
Photos : Didier Crasnault

dimanche, 06 décembre 2015

Andouillette de l’Avesnois à la tomme du Quesnoy d’Olivier Poisson, le Mormal à Jolimetz

« Les membres du réseau travaillent ensemble, on ne reste plus seul dans son coin. »
Etant membre du réseau des restaurateurs de l’Avesnois, Olivier Poisson n’a aucun mal à travailler les produits locaux. Avec 10 autres chefs, il s’y est engagé. Son andouillette de l’Avesnois à la tomme du Quesnoy respecte pile-poil la charte qu’il a signée, le reste de la carte aussi. Avec ces bons produits locaux, en ce moment, Olivier prépare les fêtes. Menus prêts, restaurant décoré et chandelles donneront vite une ambiance chaleureuse au réveillon qu’Olivier promet convivial. Il s’y engage !

Le Mormal, 29 rue Pavé, 59530 Jolimetz, 0981117515 lemormal@bbox.fr

Andouillette de l’Avesnois à la tomme du Quesnoy d’Olivier Poisson, le Mormal à Jolimetz, Le Mormal, Olivier Poisson, andouillette de l'Avesnois, Tomme du Quesnoy, le Chef et la Cocotte, la Cocotte, la Voix du Nord

La recette
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 andouillettes de l’Avesnois, 18 tranches de poitrine fumée, 6 carrés de pâte feuilletée de 15 cm de côté, 250 g de tomme du Quesnoy (fromage à pâte molle), 200 g de tomates concassées (fondues avec ail, échalote, sucre, persil et huile d’olive, sel, poivre), 1 œuf, 200 g de crème liquide, 2 càs de moutarde à l’ancienne.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : ** - difficulté : *

Andouillette de l’Avesnois à la tomme du Quesnoy d’Olivier Poisson, le Mormal à Jolimetz, Le Mormal, Olivier Poisson, andouillette de l'Avesnois, Tomme du Quesnoy, le Chef et la Cocotte, la Cocotte, la Voix du Nord


Faites revenir les andouillettes quelques instants dans un peu d’huile. Battez l’œuf et dorez les bords de chaque carré de pâte. Posez des lamelles de fromage sur les andouillettes, entourez de lard, andouillette et fromage. Déposez un peu de concassée de tomates sur les carrés, posez l’andouillette dessus et enfermez-la dans la pâte. Refermez les extrémités de ces 6 feuilletés. Faites un trou à chaque extrémité pour éviter que ça claque, incisez en surface le dessus des feuilletés pour faire joli et dorez à l’œuf. Passez au four préchauffé à 180°c et laissez cuire 20 minutes.
Dans une casserole, faites chauffer la crème et ajoutez la moutarde. Servez les feuilletés nappés de sauce et servez avec une pomme de terre au four.

Texte : Odile Bazin
Photos 1 et 2 : Didier Crasnault

Andouillette de l’Avesnois à la tomme du Quesnoy d’Olivier Poisson, le Mormal à Jolimetz, Le Mormal, Olivier Poisson, andouillette de l'Avesnois, Tomme du Quesnoy, le Chef et la Cocotte, la Cocotte, la Voix du Nord

dimanche, 06 septembre 2015

Osso bucco bière et pain d’épices chez Delphine et Olivier Parmentier de l’auberge de l’Ange gardien à Bois Grenier

"Le vendredi de la braderie, c'est grattage de moules. On ne fait que ça !"
Ce p’tit bout de bonne femme, c’est quelqu’un ! Fille d’un traiteur, plus jeune disciple d’Escoffier de France, Delphine Parmentier a fait ses classes chez des bons, des grands « que des restaurants gastronomiques ! » Depuis 6 ans, avec Olivier, son mari, elle est à la tête de cette belle auberge qu’un ange gardien protège. « Chacun sa partie », Olivier en salle et Delphine, aux fourneaux. Des poissons, crustacés, au bœuf-maroilles, os à moelle ou foie gras-maison, une belle cuisine de village, sans cesse renouvelée pour faire plaisir aux clients, elle aime tout faire. Tout sauf les moules ! Zut, pour la braderie, la Cocotte aurait bien aimé. Trop de travail pour Delphine, ça prend trop de temps ! Ce n’est pas grave, la Cocotte repassera. Paraît qu’elles sont bonnes.

L'Auberge de l'Ange Gardien, 1337 Rue de l'Estrée 59280 Bois Grenier 03.20.57.15.15

Osso bucco bière et pain d’épices chez Delphine et Olivier Parmentier de l’auberge de l’Ange gardien à Bois Grenier, Delphine et Olivier Parmentier, L'Auberge de l'Ange Gardien, Bois Grenier, Le Chef et la Cocotte, La Cocotte, la Voix du Nord

Osso bucco bière et pain d’épices
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux de jarret de veau de 200 g chacun, farine, beurre, 2 oignons rouges, 1 bouquet garni, sel, poivre, 2 bouteilles de bière 3 Monts, Maïzena sauceline, 2 courgettes, huile d’olive, 6 grosses endives, sucre, 400 g de pâtes tagliatelles, pain d’épices. Facultatif : des nonnettes.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h – coût : ** - difficulté : * - ustensile : mandoline

Osso bucco bière et pain d’épices chez Delphine et Olivier Parmentier de l’auberge de l’Ange gardien à Bois Grenier, Delphine et Olivier Parmentier, L'Auberge de l'Ange Gardien, Bois Grenier, Le Chef et la Cocotte, La Cocotte, la Voix du Nord

Osso bucco : Farinez les morceaux de jarret. Pelez et émincez les oignons. Dans une marmite, faites chauffer du beurre, faites dorer les oignons et les morceaux de jarret. Salez, poivrez, ajoutez la bière, le bouquet garni et laissez cuire 1 heure environ à feu doux. Ensuite liez la sauce à la sauceline.
Tagliatelles de courgettes : Taillez des lamelles de courgettes à la mandoline pour en faire des tagliatelles, plongez-les dans de l’eau bouillante salée avec un filet d’huile d’olive 1 à 2 minutes.
Endives braisées : Enlevez le cœur des endives et dans une poêle, faites-les braiser dans un peu de beurre et de sucre. Assaisonnez.
Faites cuire les pâtes tagliatelles. Mélangez délicatement tagliatelles de courgettes et pâtes tagliatelles.
Servez l’osso bucco nappé de sauce, accompagné d’endive, pâtes et courgettes, pain d’épices toasté, et si vous voulez, d’une nonnette.

Texte et photos : Odile Bazin

Osso bucco bière et pain d’épices chez Delphine et Olivier Parmentier de l’auberge de l’Ange gardien à Bois Grenier, Delphine et Olivier Parmentier, L'Auberge de l'Ange Gardien, Bois Grenier, Le Chef et la Cocotte, La Cocotte, la Voix du Nord

dimanche, 02 août 2015

Salade de crevettes grillées chez Wichien Sipahad du restaurant Sam et Lie à Saint-André-lez-Lille

« En vacances, je ne cuisine pas, je vais manger chez les autres. »
Des vacances en Thaïlande avec la Cocotte, ça vous dit ? Direction Saint-André alors ! C’est ici qu’après avoir travaillé à Lille, le Touquet, Paris et même Miami, Wichien Sipahad a posé ses valises en 2009 et a recréé un petit bout de son pays natal. Citronnelle, curry, basilic thaï, herbes et aromates aux noms étranges parfument ses plats qu’il épice avec mesure et savoir. Mais peut-être préférez-vous partir à Bangkok avec Wichien et Boonsong, son épouse ? Il y va tous les ans. Là-bas, il ne cuisine jamais et va chercher l’inspiration chez ses collègues. Et si finalement on y allait tous ensemble ?

Salade de crevettes grillées chez Wichien Sipahad du restaurant Sam et Lie à Saint-André-lez-Lille, salade de crevettes grillées, Wichien Sipihad, restaurant thaïlandais, Sam et Lie, Saint-André lez Lille, le Chef et la cocotte, la Cocotte, la voix du Nord

Restaurant Sam et Lie, 368 avenue De Tassigny, 59350 Saint-André lez-Lille, 0320426957

Salade de crevettes grillées
Pour 6 personnes
Ingrédients : 30 belles grosses crevettes décortiquées (scampis), huile, 2 bâtons de citronnelle, 1 oignon rouge, 10 feuilles de menthe fraîche, 4 feuilles de ngo gai (eringo ou coriandre chinoise, si vous n’en trouvez pas, quelques feuilles de coriandre fraîche feront l’affaire)), 1 morceau de poivron rouge, 70 g de Pulco citron, 60 g de sauce poisson, 20 g de sucre, 30 g de pâte de piment, des feuilles de roquette ou de mesclun. Facultatif : rondelles de concombre ou radis
Préparation : 20 min – cuisson : 3 ou 4 min – coût : ** - difficulté : *

Salade de crevettes grillées chez Wichien Sipahad du restaurant Sam et Lie à Saint-André-lez-Lille, salade de crevettes grillées, Wichien Sipihad, restaurant thaïlandais, Sam et Lie, Saint-André lez Lille, le Chef et la cocotte, la Cocotte, la voix du Nord

Faites griller les crevettes décortiquées et étêtées quelques minutes sur un gril légèrement huilé. Laissez refroidir. Ne les faites pas trop cuire sinon elles seront trop dures. Mélangez la sauce poisson, le pulco citron, le sucre et la pâte de piment. Goûtez et dosez suivant votre aptitude à digérer les piments. Vous pouvez ajouter un peu de citron ou de sauce poisson. Ciselez très finement les bâtons de citronnelle. Ciselez également l’oignon rouge pelé. Coupez le morceau de poivron rouge en fines lamelles. Nettoyez les feuilles de salade choisie. Disposez-les dans le fond des assiettes creuses, disposez joliment les crevettes. Nappez de sauce (sauce poisson, pulco et pâte de piment) et répartissez citronnelle, ngo gai ciselé, poivron rouge et menthe. Décorez les assiettes de lamelles de poivron et de rondelles de concombre ou de radis. Dégustez tout frais.

Texte et photos : Odile Bazin

dimanche, 07 juin 2015

Cocottes ch’tis de Mathias Vigliano, chef de La Cocotte à Dunkerque

« Faut pas être à la diète quand on vient manger chez moi ! »
Quand la Cocotte rencontre une autre Cocotte, qu’est-ce qu’elles se racontent ? Des histoires de cocottes ! Et des cocottes, ici, il y en a des tonnes ! C’est le principe du restaurant de Mathias Vigliano. Tout en cocotte, des plats bien de chez nous, à base de produits frais et de saison, des petites cocottes individuelles aux grandes cocottes posées à même la table, dans lesquelles on se sert et se ressert à la bonne franquette. Et ça marche ! Sur la digue de Malo, touristes et clientèle d’habitués adorent et affluent ! « Et spécialement pour vous, la Cocotte, on va cuisiner une…. cocotte ! »

La Cocotte, 55 digue de mer, 59140 Dunkerque

Cocottes ch’tis de Mathias Vigliano, chef de La Cocotte à Dunkerque, cocottes ch'tis, La Cocotte Dunkerque, La Cocotte Malo-les-baisn, la Cocotte, le Chef et la Cocotte


Cocottes ch’tis
Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 pommes de terre Charlotte, 6 endives, 30 g de beurre, 20 g de vergeoise, 12 tranches de pain d’épices, 12 spéculoos, 10 cl de bière, sel et poivre, 50 g de lardons, 2 oignons, 6 tranches de jambon cru, 360 g de Maroilles, 50 g de gruyère, crème liquide.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 petites cocottes

Cocottes ch’tis de Mathias Vigliano, chef de La Cocotte à Dunkerque, cocottes ch'tis, La Cocotte Dunkerque, La Cocotte Malo-les-baisn, la Cocotte, le Chef et la Cocotte


Faites cuire les pommes de terre à la peau. Pelez-les et coupez-les en rondelles et tapissez-en le fond des cocottes. Préchauffez le four à 180°c. Coupez les endives dans la longueur, enlevez le cœur, coupez-les à nouveau en deux et émincez-les. Faites fondre le beurre dans une casserole et faites suer les endives, ajoutez la vergeoise, le pain d’épices coupé en petits morceaux et les spéculoos émiettés. Déglacez à la bière, assaisonnez et réservez. Dorez les lardons dans une poêle sans matière grasse. Pelez, ciselez les oignons et faites-les dorer avec les lardons.
Dans les cocottes, ajoutez ce mélange sur les pommes de terre, répartissez la fondue d’endives par-dessus. Ajoutez le jambon cru. Coupez le maroilles en tranches et disposez-les sur le jambon. Terminez avec un peu de gruyère râpé et un peu de crème liquide pour éviter que cela soit trop sec et mettez 20 minutes au four.

Texte : Odile Bazin
Photos : Marc Demeure

cocottes ch’tis de mathias vigliano,chef de la cocotte à dunkerque,cocottes ch'tis,la cocotte dunkerque,la cocotte malo-les-baisn,la cocotte,le chef et la cocotte

dimanche, 03 mai 2015

Moelleux de volaille de Licques aux asperges de Jonathan Lutun, chef du Quanta à Villeneuve d’Ascq

Moelleux de volaille de Licques aux asperges de Jonathan Lutun, chef du Quanta à Villeneuve d’Ascq, restaurant Quanta Villeneuve d'Ascq, Jonathan Lutun, le Chef et la Cocotte, la Cocotte

« Je veux rester ici le plus longtemps possible, je m’y sens bien. »
Quand Jonathan Lutun (en blanc sur la photo) est arrivé à Quanta, il savait qu’il travaillerait avec des personnes handicapées. « Elles m’ont appris à être plus calme, plus patient, plus à l’écoute des autres. A leur contact, je garde les pieds sur terre. » A la tête de ce restaurant semi-gastronomique pour le moins atypique, avec son second, Thomas (en noir sur la photo), il cuisine l’âme et la main légères. Assiettes épurées, espumas aériens, rognons simplement poêlés, harengs fumés au foin et mi-cuits à la planche, autant de touches qui donnent envie d’y rester aussi le plus longtemps possible.

Restaurant Quanta, 7 chemin du Grand Marais, 59650 Villeneuve d'Ascq, 0320190708

Moelleux de volaille de Licques aux asperges
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 filets de poulet de Licques, 1 blanc d’œuf, 30 gr de crème liquide, 6 tranches de jambon cru fumé, 12 belles asperges vertes, 6 aiguillettes de poulet, muscade, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 20 min – coût : ** - difficulté : **

Moelleux de volaille de Licques aux asperges de Jonathan Lutun, chef du Quanta à Villeneuve d’Ascq, restaurant Quanta Villeneuve d'Ascq, Jonathan Lutun, le Chef et la Cocotte, la Cocotte

Épluchez les cuisez les asperges 5 minutes dans l’eau bouillante salée et refroidissez-les sous l’eau. Mixez les aiguillettes avec blanc d’œuf, crème liquide, sel, poivre et muscade. Ouvrez les filets de poulet en deux jusqu’au ¾ du filet et à l’aide d’une cuillère, étalez la mousseline d’aiguillettes, posez dessus 1 tranche de jambon et placez 2 asperges au milieu. Roulez chaque filet de poulet dans du film-plastique pour faire un cylindre bien serré et faites cuire 15 minutes à l’eau frémissante.
Accompagnement : Cuisez à l’eau 500 g de pommes de terre, écrasez et mélangez-les à 3 œufs, 80 g de fécule de maïs, de la ciboulette ciselée, 60 g de parmesan et 40 g de tomates confites. Faites chauffer un gaufrier et cuisez ces gaufres 4 minutes à 180°c.
Faites revenir au beurre 4 ailerons de poulet, laissez caraméliser, ajoutez 1 carotte, 2 gousses d’ail, 1 oignon et 1 bouquet garni. Déglacez au vin blanc. Laissez réduire de moitié, mouillez avec un peu d’eau, faites mijoter 20 minutes. Passez au chinois et remettez à réduire aux ¾. Rectifiez l’assaisonnement.

Moelleux de volaille de Licques aux asperges de Jonathan Lutun, chef du Quanta à Villeneuve d’Ascq, restaurant Quanta Villeneuve d'Ascq, Jonathan Lutun, le Chef et la Cocotte, la Cocotte

Texte et photos : Odile Bazin

dimanche, 01 mars 2015

Mille-feuille chocolaté façon After Eight de Benjamin Bajeux, chef du Balsamique à Wambrechies

«Ma plus belle récompense, qu’on fasse complet tous les jours !»
Benjamin Bajeux ne veut pas les références ou les titres. Il ne veut pas se mettre la pression, il veut aller au boulot tous les jours sans boule au ventre et retrouver sa brigade soudée comme une famille. Il veut cuisiner des plats de saison avec le meilleur rapport qualité-prix, en mettant en valeur artisans et producteurs locaux. Et la Cocotte, après avoir goûté un travers de porc qui a cuit pendant 8 heures, des truffes d’enfer, de la crème à la menthe légère et parfumée, goûté à ci, goûté à ça, la Cocotte veut aller manger chez Benjamin.

Benjamin Bajeux, restaurant le Balsamique, 13 place du Général De Gaulle, 59118 Wambrechies

Mille-feuille chocolaté façon After Eight de Benjamin Bajeux, chef du Balsamique à Wambrechies, mille-feuille chocolaté façon After Eight, Benjamin Bajeux, Restaurant le Balsamique à Wambrechies, Le Balsamique, Wambrechies, la Cocotte, la Voix du Nord


Mille-feuille chocolaté façon After Eight
Feuille de chocolat : 100 g de chocolat à 70%, 1 filet d’huile d’arachide ou noisette. Crème pâtissière menthe : 150 g de lait, 100 g d’alcool de menthe (Get 27), 60 g de sucre, 60 g de jaune d’œuf, 25 g de maïzena, 25 g de beurre. Crème brûlée, 250 g de lait, 250 g de crème, 3 œufs, 50 g de sucre, 1 gousse de vanille. Décoration : Pousses d’anis et réduction de balsamique aux fruits rouges
Préparation : 30 min + réfrigération – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : feuille de plastique épais très lisse ou rhodoïde) et poche à douille.

Mille-feuille chocolaté façon After Eight de Benjamin Bajeux, chef du Balsamique à Wambrechies, mille-feuille chocolaté façon After Eight, Benjamin Bajeux, Restaurant le Balsamique à Wambrechies, Le Balsamique, Wambrechies, la Cocotte, la Voix du Nord

Préparez une crème pâtissière classique et ajoutez l’alcool de menthe à la fin. Mettez dans la poche à douille puis à refroidir.
Préparez une crème brûlée classique, versez-la dans un plat unique et mettez-la au four le temps qu’elle prenne (100°c pendant 1 heure environ).
Faites fondre le chocolat au bain-marie, entre 45 et 50°c. Pour qu’il soit bien brillant, ajoutez un filet d’huile de noisette ou d’arachide. Etalez-le finement sur la feuille plastique et préformez des petits rectangles de 3 cm x 10 cm environ (3 par personne). Mettez au frais. Quand il a durci, découpez 18 rectangles avec un couteau trempé dans l’eau chaude.
Déposez un peu de crème brûlée dans le fond d’une assiette, un rectangle de chocolat, des petites pointes de crème pâtissière à la menthe, chocolat, crème à la menthe, chocolat, crème pâtissière à la menthe et décorez de pousses d’anis et gouttes de balsamique. Faites 5 autres mille-feuille.
Texte et photos : Odile Bazin

dimanche, 01 février 2015

Rouleaux de printemps à l’anguille fumée et crabe des neiges de Vincent Delobelle, chef de la Coupole à Arras

« J’aime tout cuisiner et j’aime oser. »
La nuit, on dort mais pas Vincent Delobelle. Ce cuisinier qui a déjà plus de 25 ans de métier derrière lui met à profit ses insomnies pour inventer des recettes. Quand Morphée desserre ses bras, il met en scène dans sa tête, des dizaines de plats. Et le matin au restaurant, il teste, il goûte. Il aime oser des choses « qui peuvent paraître surnaturelles et qui font peur ». Un filet de barbue sauce chocolat, par exemple. « Au bout de 25 ans, on sait quels produits peuvent s’associer, c’est juste une question de dosage. » Pour la Saint-Valentin, il proposera une pomme d’amour qui n’a rien d’une pomme d’amour. Rien qu’à voir la photo, la Cocotte salive déjà. Pour patienter, il vous offre un rouleau de printemps aux saveurs qui vont vraiment bien ensemble.

Restaurant la Coupole, 27 boulevard de Strasbourg, 62000 Arras

Rouleaux de printemps à l’anguille fumée et crabe des neiges de Vincent Delobelle, chef de la Coupole à Arras, Vincent Delobelle, La Coupole, Arras, La Cocotte, Le Chef et la Cocotte

Rouleaux de printemps à l’anguille fumée et crabe des neiges
Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 galettes de riz, huile d’olive, 6 poivrons rouges, 3 poivrons verts, 200 g de crabe des neiges (ou tourteau), 200 g d’anguille fumée (ou haddock), 50 g de gingembre frais, 1 cuillère à soupe de sauce soja, feuilles de laitue, botte de coriandre, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *

Rouleaux de printemps à l’anguille fumée et crabe des neiges de Vincent Delobelle, chef de la Coupole à Arras, Vincent Delobelle, La Coupole, Arras, La Cocotte, Le Chef et la Cocotte

Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une casserole, ajoutez 3 poivrons rouges coupés en petits morceaux avec le gingembre pelé et haché. Faites-les suer. Salez, poivrez et ajoutez la sauce soja. Passez au blender puis au tamis pour en faire un coulis. Réservez. Blanchissez 1 minute à l’eau bouillante les 6 autres poivrons coupés en lamelles. Nettoyez quelques feuilles de laitue et effeuillez quelques branches de coriandre. Enlevez la peau et l’arête de l’anguille.
Trempez 2 galettes de riz pour les ramollir. Egouttez-les, superposez-les et disposez dans le bas un peu de laitue, anguille, crabe, poivrons blanchis et feuilles de coriandre. Rabattez les côtés des galettes vers le centre et formez un rouleau en serrant bien. Faites les 5 autres de la même façon. Déposez dans le fond des assiettes le coulis de poivron puis coupez les rouleaux en 3 ou 4 et disposez-les sur le coulis. Décorez de germes de chou rouge, de tuiles de parmesan, de spaghetti frits… Et mangez aussitôt.

Textes et photos : Odile Bazin

dimanche, 04 janvier 2015

Râble de lapin pruneaux et Jenlain d’Alain Capelle, Auberge de l’Hermitage à Beaufort

« Aux Etats-Unis, dans la hiérarchie, vous avez Dieu, puis le cuisinier français et après, y’a tous les autres. »

Râble de lapin pruneaux et Jenlain d’Alain Capelle, Auberge de l’Hermitage à Beaufort, râble de lapin pruneaux et Jenlain, lapin, pruneaux, Jenlain, Alain Capelle, Auberge de l'Hermitage, Beaufort, le Chef et la Cocotte, la Cocotte

Entrez donc à l’Auberge de l’Hermitage à Beaufort, remarquez les verres en cristal, la belle vaisselle, les lourdes nappes, installez-vous très confortablement, laissez-vous tenter par un râble de lapin pruneaux et Jenlain et écoutez Alain Capelle, le maître des lieux. Ce cuisinier généreux, amoureux de son terroir vous dira ses études à Strasbourg chez Emile Jung, « c’est l’apprenti qui choisit son maître, moi j’ai choisi le meilleur ». Il vous dira ses fréquents voyages aux Etats-Unis pour donner des cours de cuisine, à Beaufort en Caroline du Nord, les barbecues dégustés là-bas, les repas avec le doyen de l’université, le gouverneur. Il vous dira… Vous passerez 2 heures magnifiques et vous repartirez heureux.

Auberge de l'Hermitage, 51, route nationale, 59330 Beaufort, 0327678959, auberge.hermitage@orange.fr


Râble de lapin pruneaux et Jenlain
Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 râbles de lapin, 1 oignon, 1 carotte, 1 poireau, thym, laurier, 1 gousse d’ail, beurre, 28 gros pruneaux dénoyautés, 33 cl de Jenlain ambrée ou brune, sel, poivre, sucre.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : ** - difficulté : ** - ustensile : ficelle de cuisine

Râble de lapin pruneaux et Jenlain d’Alain Capelle, Auberge de l’Hermitage à Beaufort, râble de lapin pruneaux et Jenlain, lapin, pruneaux, Jenlain, Alain Capelle, Auberge de l'Hermitage, Beaufort, le Chef et la Cocotte, la Cocotte


Coupez les râbles en deux le long de l’os. Dégraissez-les, enlevez les rognons et prélevez les filets mignons sur les os. Déposez 4 pruneaux et les filets mignons sur chaque râble et roulez les râbles. Ficelez les extrémités pour maintenir les pruneaux à l’intérieur. Salez et poivrez.
Faites fondre le beurre, ajoutez os concassés des râbles, carotte en rondelles, oignon ciselé, ail, un bouquet garni de poireau, thym et laurier. Mouillez à la bière, ajoutez une pincée de sucre. Faites cuire 30 minutes. Filtrez puis mixez le jus en ajoutant 4 pruneaux pour lier la sauce.
Ensuite dorez les râbles farcis dans un peu de beurre une dizaine de minutes. Il ne faut pas les faire cuire trop longtemps car ça devient trop sec.
Servez avec des rattes du Touquet, des carottes glacées et une compotée de chou rouge/pommes et vin rouge.

Textes et photos : Odile Bazin

lundi, 15 décembre 2014

Galettes du Sud-Ouest

Un petit message dans la boîte mail de la Cocotte le 1er septembre :
«Bonjour Madame, Je prépare actuellement un article sur les cuisiniers et pâtissiers amateurs dans le Nord. Je voulais savoir si c'était votre cas. Si oui, accepteriez-vous que l'on fasse votre portrait dans notre magazine. Si non, connaissez-vous des gens qui se passionnent pour la cuisine mais qui n'en ont pas fait leur métier ?
Merci.
Cordialement,
Valérie D
Le Nord

La réponse de la Cocotte
Bonjour Madame, Oui, je suis bien une cuisinière amateur et je fais des recettes tous les jours dans la Voix du Nord. Je répondrai à vos questions avec plaisir si je corresponds au profil que vous recherchez.
Cordialement,
Odile Bazin
La Cocotte

Galettes Sud-Ouest, magret de canard séché, mache, Roquefort, magazine Le Nord, La Cocotte

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.
Un rendez-vous est fixé. La journaliste arrive le jour dit, à l’heure dite. Et la journaliste et la Cocotte passent deux heures à discuter comme deux vieilles copines, « Oui oui, je fais des petites recettes qui passent tous les jours dans la Voix du Nord. Oui, j’aime ça, je suis les saisons, je cuisine des produits locaux, je fais mon petit marché, je parle au producteur, au boucher, au charcutier, au poissonnier. Oui, bien sûr qu’ils sont maison mes citrons confits, non je n’aime pas les choux de Bruxelles….
Deux heures durant, toutes deux parlent de cuisine, d’enfants, de travail, et patati et patata…
Trois mois après, l’article paraît dans le magazine « Le Nord »*, texte sympa et belles photos. Et depuis, avalanche de mails chez la Cocotte, avalanche de sms et de petits mots sympas de ci, de là.
C’est simple, la Cocotte ne peut plus sortir sans se faire arrêter pour signer des autographes, ce qu’elle fait avec plaisir. Les chaînes de télé n’arrêtent pas d’appeler, Claire Chazal, David Pujadas, « Alors la Cocotte, vous venez quand dans mon journal ?" Elisabeth Quin envisage même de faire un 28 minutes spécial La Cocotte. L’agenda de la Cocotte se remplit dangereusement.
Mais ces derniers jours, le mouvement s’est amplifié, les journaux du monde entier veulent eux-aussi tirer le portrait de cette cuisinière joviale qui livre une recette par jour au journal régional du nord de la France.
Le téléphone n’arrête pas de sonner et la Cocotte ne comprend pas tout. Tant que c’est le New-York Times, le Toronto Star, le Guardian ou le Daily Telegraph, ça va, elle assure. Le Berliner Zeitung, le Tiroler Tageszeitung, passe encore, même si l’accent autrichien, elle a du mal. Quand elle entend « Allo, ici, el Pais, on boudrait oune interview dé la Cocotta » elle voit bien où ils veulent en venir.
Mais quand c’est la Stampa, El Globo, le Rénovateur du Laos, l’Izvesia, Het Laatste Nieuws ou l’Asahi Shimbun, là, elle a du mal.
Si ça continue, la Cocotte va devoir embaucher une attachée de presse. Une page Wikipédia La Cocotte est alimentée de seconde en seconde et une équipe de biographes chevronnés planchent sur sa vie intense. Jimmy Fallon, Jay Leno et Conan O'Brien se disputent l'exclusivité TV de la Cocotte aux States, Lars van Trier, Quentin Tarantino, Woody Allen et  Baz Luhrmann se bagarrent déjà pour réaliser un biopic et Les Simpsons ont déjà prévu un épisode entièrement dédié à la Cocotte.
La Cocotte apprend désormais la dure vie des stars, galas, œuvres de bienfaisance, pince-fesses, dîners avec les ambassadeurs, montée des marches à Cannes…
Ça prendra du temps mais elle le promet, la Cocotte répondra à tout. C’est bien le moins qu’elle puisse faire pour son public.

En attendant, elle vous donne en primeur, vous, ses fidèles abonnés, vous qui la suivez depuis le début et qui la connaissez si bien, sa petite recette du jour. En toute simplicité, une galette au magret de canard séché mais attention magret de canard séché-maison. On ne se refait pas, hein ?

Galettes Sud-Ouest
- Tiens, pour les fêtes, j’ajouterais un peu de foie gras sur le magret. Qu’en pensez-vous, La Cocotte ?
- Moi ? Que du bien !

Galettes Sud-Ouest, magret de canard séché, mache, Roquefort, magazine Le Nord, La Cocotte

Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 g de farine, 5 g de levure sèche, 3 g de sel fin, eau, 50 g de Roquefort, 10 cl de crème liquide, 30 fines tranches de magret de canard séché, mâche, cerneaux de noix, sel et poivre blanc.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min  - coût : * - difficulté : *
Mélangez un peu d’eau à la levure puis versez sur la farine, ajoutez le sel et un peu d’eau. Pétrissez pour former une belle boule bien lisse.
Formez six petites boules, farinez-les et laissez-les gonfler 2 heures, à couvert, dans un endroit chaud de la cuisine.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 200°c. Etalez les boules en galettes d’une quinzaine de centimètres. Faites fondre le roquefort avec la crème liquide et tartinez-en les galettes. Passez les galettes au four pendant 8 à 10 minutes.
A la sortie, couvrez-les de mâche, de tranches de magret séché et parsemez-les de morceaux de noix. Salez, poivrez et dégustez-les aussitôt.

*Merci Valérie,  merci Philippe.

dimanche, 07 décembre 2014

Rosace de Saint-Jacques à la crème d’endives de Laurent Cauchy, Le Colysée à Lambersart

Rosace de Saint-Jacques à la crème d’endives de Laurent Cauchy, Le Colysée à Lambersart
« Je me fais vraiment plaisir. »

Rosace de Saint-Jacques à la crème d'endives, Laurent Cauchy, restaurant le Colysée, Lambersart, La Cocotte, le Chef et la Cocotte

Revenir à ses racines en faisant du gastro, c’est tout ce que recherchait Laurent Cauchy en prenant les rênes du Colysée à Lambersart. « Ici, je me fais vraiment plaisir, je peux travailler homard, ris de veau, Saint-Jacques, truffes… ». Dans son restaurant, tout est frais et de saison. « Ma carte n’est pas fixée, je fais mes courses tous les jours et je choisis ce que je veux. » Son plat-fétiche ? Des ris de veau braisés aux Saint-Jacques. Il paraît que les gens adorent. « On commence à avoir de beaux avis sur Internet ». Quand vous aurez goûté sa rosace aux endives, vous comprendrez.

Le restaurant du Colysée, 201, Avenue du Colysée - 59130 Lambersart - 03 20 45 90 00

Rosace de Saint-Jacques à la crème d'endives, Laurent Cauchy, restaurant le Colysée, Lambersart, La Cocotte, le Chef et la CocotteRosace de Saint-Jacques à la crème d’endives
Pour 6 personnes
Ingrédients : 18 noix de St-Jacques, 6 endives, 40 g de beurre, ½ l de crème liquide, 20 g de sucre, thym, 5 cl d’huile fumée, 40 g d’œufs de caviar de hareng fumé, 5 g de sel de Guérande, 5 g de poivre mignonnette
Préparation : 10 min – cuisson : 15 min – coût : ** - difficulté : ** - Ustensiles : plaque de four antiadhésive et spatule large.
Huilez une plaque de four, coupez les St-Jacques très finement et formez 6 rosaces (3 St-Jacques par rosace) sur la plaque en faisant se chevaucher les « rondelles » de St-Jacques. Huilez un peu les rosaces, salez et poivrez. Réservez au froid.
Préchauffez le four à 180°c.
Enlevez le cœur dur des endives et émincez-les. Faites chauffer du beurre à feu vif, dans une casserole. Quand le beurre est doré, ajoutez les endives et le sucre. Laissez-les se colorer, ajoutez la crème liquide et une branche de thym, assaisonnez et faites mijoter à feu doux 10 minutes.
Mettez la plaque des rosaces dans le four chaud à peine 1 minute.
Répartissez la crème d’endives dans 6 assiettes. A la spatule large, enlevez délicatement les rosaces de la plaque et posez-les sur les endives. Parsemez les rosaces d’œufs de caviar de hareng et décorez les assiettes de feuilles d’endives crues.

Texte et photos : Odile Bazin

dimanche, 07 septembre 2014

Royale de moules chez Mickael Braure, chef du restaurant la Royale à Lille

"On a servi 1100 personnes à la braderie l'an dernier ! On espère faire plus cette année."
La bistronomie, vous connaissez. Mais connaissez-vous des bistronomes ? Mickael en est un. C'est  un tout jeune cuisinier, un gamin de 26 ans qui a fait ses classes chez Marc Meurin et qui règne sur la petite cuisine de "la Royale" à Lille. Il revisite les classiques de la gastronomie mais aux prix doux d'un bistro et travaille à l'ardoise, en suivant le marché tout simplement. Grand amateur de poissons, il adore mêler terre et mer dans ses assiettes. En cette période de braderie, pour laquelle son restaurant ouvre du vendredi soir au dimanche soir, il nous a concocté un petit cocktail de moules, safran, petits dés de légumes et jambon ibérico à déguster sans modération. Royal, Mickael ! La royale, 37 rue Royale, 59000 Lille

Royale de moules chez Mickael Braure, chef du restaurant la Royale à Lille, royale de moules, La Royale, Lille, Mickael Braure, La Cocotte, la Voix du Nord, le Chef et la Cocotte

Royale de moules
Pour 6 personnes
Ingrédients : pour la soupe : 1 litre de moules nettoyées, 1 échalote ciselée, 1 carotte, 1 branche de céleri, 25 cl de vin blanc, 25 cl de crème liquide,  1 cuillère à café rase d'agar-agar, 3 pistils de safran. 
Pour l'émulsion : du curry Vadouvan ou Madras, 25 cl de lait. Pour le tartare : 1/2 tomate, 1/2 poivron rouge, 1/2 échalote, jambon ibérico, sel et poivre.
Préparation : 30 min - cuisson : 15 min - coût : * - difficulté : * - ustensiles : mixeur plongeant, 6 verres à Martini

Royale de moules chez Mickael Braure, chef du restaurant la Royale à Lille, royale de moules, La Royale, Lille, Mickael Braure, La Cocotte, la Voix du Nord, le Chef et la Cocotte


Dans une cocotte, mélangez l'échalote ciselée, la carotte pelée et coupée en rondelles, la branche de céleri et le vin blanc. Ajoutez les moules et faites-les ouvrir en quelques instants. Décortiquez les moules, gardez-en quelques-unes pour la déco. Filtrez le jus au chinois, gardez-en une moitié pour l'émulsion. Dans l'autre moitié, ajoutez 25 cl de crème liquide et faites chauffer. Ajoutez les moules décortiquées et le safran, poivrez, laissez infuser un peu puis mixez. Ajoutez la cuillère d'agar-agar, mélangez bien et répartissez dans 6 verres à Martini. Faites prendre au réfrigérateur pendant 1 dizaine de minutes. Quand la soupe est prise, recouvrez-la du tartare de tomate et poivrons et d'échalote ciselée. Assaisonnez et décorez avec les moules mises de côté. 
Faites chauffer le jus de moules restant avec le lait, ajoutez un peu de curry et faites infuser. Mixez pour avoir une belle mousse et déposez-en une cuillère sur chacun des verres. Ajoutez quelques chips de jambon ibérico et servez aussitôt.

Textes et photos : Odile Bazin

samedi, 16 août 2014

Pommes de terre à la crème d’avocat

Pour garder des avocats plus longtemps, rangez-les dans le bac à légumes du réfrigérateur et sortez-les quelques heures avant de les cuisiner.

Pommes de terre à la crème d’avocat, pommes de terre, avocat, La Cocotte

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de pommes de terre pour cuire à la vapeur (Chérie ou Charlotte…), 3 petits avocats bien mûrs, 1 citron, sel, poivre et quelques tiges de ciboulette.
Préparation : 10 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Faites cuire les pommes de terre à la vapeur pendant 15 minutes environ, le temps qu’un couteau les transperce facilement. Egouttez-les, passez-les sous l’eau froide et laissez-les refroidir.
Ensuite pelez-les en coupez-les en rondelles assez fines.
Pressez le citron. Coupez les avocats en deux, raclez la pulpe à l’intérieur des fruits et les noyaux et écrasez la pulpe en l’aspergeant aussitôt de jus de citron. Ne jetez pas les enveloppes des avocats et nettoyez-les. Lavez et ciselez la ciboulette. Ajoutez-la à la pulpe écrasée, salez et poivrez et mélangez aux pommes de terre.
Farcissez les enveloppes des avocats avec cette salade toute fraîche. Mettez au réfrigérateur jusqu’au moment de la servir en entrée.
Vous pouvez ajouter des oignons nouveaux ciselés ou un oignon doux ciselé également et ajoutez également quelques gouttes de Tabasco ou du piment d’Espelette.