mercredi, 18 novembre 2020

Mini-flans aux poires

Des petits coussins moelleux avec lesquels s'étendre mollement un jour de pluie et de reconfinement. Un éclair dans la nuit grise, un phare, un nouveau printemps, un zénith, une renaissance, une épiphanie !

Mini-flans aux poires, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 800 g de poires bio, 100 g de sucre de canne, 15 cl de lait, 3 œufs, 60 g de farine type 45 ou maïzena, extrait de vanille, noisettes concassées.
Préparation : 20 min – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender et 8 petits moules à brioche en silicone
Préchauffez le four à 150° C. Lavez les poires, équeutez-les, coupez-les en quatre et enlevez-leur les pépins. Déposez-les dans le bol du blender et mettez-le en marche pour faire une « purée » de poires. Ajoutez rapidement le sucre pour éviter que les poires noircissent, ½ cuillère à café d’extrait de vanille, le lait, la farine et les 2 œufs battus. Mixez longuement pour obtenir une belle crème bien lisse. Répartissez-la dans les moules en silicone et enfournez 25 minutes. Sortez-les du four et laissez-les entièrement refroidir avant de les ranger au réfrigérateur pour au moins 4 heures. Au moment de servir, démoulez les mini-flans et parsemez-les de noisettes concassées. Ajoutez de petits morceaux de poires, versez quelques gouttes d’alcool de poire et sucrez un peu.

lundi, 16 novembre 2020

Biscuits apéritifs à la pomme de terre

Allons donc mais dites-moi mame Michu, ce n'est pas parce que la Voix du Nord n'a plus de place dans la nouvelle maquette du journal, pour les petits messages de la Cocotte avant ses recettes  qu'elle ne va plus en écrire sur son blog. Non mais ! On ne va changer une formule qui a fait ses preuves et sa notoriété, une phrase à la con et une recette simple ! Non, non, sur son blog, la Cocotte fait bien ce qu'elle veut !!

40 biscuits qui donnent la patate sont 40 occasions d'être heureux. Et par les temps qui courent, on ne crache pas dessus.

biscuits apéritifs à la pomme de terre,la cocotte,la voix du nord

Pour 40 petits biscuits
Ingrédients : 2 pommes de terre, 10 tomates séchées, herbes de Provence, 2 œufs, 75 g de lard fumé, ½ sachet de levure chimique, piment en poudre, 75 g de beurre, 50 g de parmesan, 100 g de farine.
Préparation : 20 min – Cuisson : 10 min par fournée – coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : presse-purée, hachoir électrique et papier-cuisson

Recouvrez les tomates séchées d’eau bouillante et laissez-les regonfler. Faites cuire les pommes de terre 20 minutes à l’eau bouillante. Egouttez-les et laissez-les refroidir avant de les écraser en purée.
Dans le hachoir électrique, mixez les tomates avec 1 cuillère à café d’herbes de Provence, 3 branches de persil plat et le lard fumé coupé en petits morceaux.
Faites fondre le beurre. Assemblez pommes de terre, tomates, herbes et lard, œufs, beurre, parmesan râpé, levure et une pincée de piment en poudre. Ajoutez la farine, mélangez bien et formez 2 boudins très réguliers. Enfermez-les dans du film-plastique et rangez-les au congélateur pendant 2 heures. Préchauffez le four à 180° C. Découpez des tranches de 5 mm dans les boudins et déposez-les sur du papier-cuisson. Enfournez-les 10 minutes puis laissez-les refroidir hors du four.

samedi, 14 novembre 2020

Pains à la grecque

Si je vous dis pains à la grecque, vous pensez à ces petits pains pita farcis de viande, de légumes et de sauce à l’ail ? Eh bien non, vous avez tout faux !

Pains à la grecque, la cocotte, la voix du nord

Bienvenue en Belgique et plus spécifiquement à Bruxelles. Découvrez cette spécialité pâtissière produite historiquement dans une abbaye qu’on trouvait sur la place de Brouckère, en plein cœur de la capitale des Belges. Les moines de cette abbaye offraient ces pains sucrés aux indigents du coin, près du Fossé aux loups. Et comme vous le savez très certainement, fossé se dit gracht en flamand. De gracht à grec, il n’y a qu’un pas... Ah !? Vous ne saviez pas ? Ces pains n’ont donc de grec que le nom et les enfants du Pyrée ne connaissent pas le bonheur de croquer dans ces gâteaux parfumés à la cannelle et couverts de sucré perlé.


Pour 4 personnes
Ingrédients : 250 g de farine, 2 œufs, 1 petite cuillère à café de cannelle, 1 càc de levure sèche du boulanger ou 1 sachet de levure chimique, 5 cl de lait tiède, sel, 75 g de beurre, 60 g de sucre de canne, sucre perlé.

Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : *

Pains à la grecque, la cocotte, la voix du nord

Battez les œufs. Faites ramollir un peu le beurre. Délayez la levure dans le lait tiède. Versez la farine dans un récipient creux. Faites un trou au centre et versez-y les œufs battus, la cannelle, la levure délayée dans le lait, le sucre de canne et une petite pincée de sel. Ajoutez le beurre bien mou petit à petit.
Mélangez la pâte et formez une belle boule bien dense. Couvrez-la d’un linge propre et laissez-la reposer 2 heures. Partagez la pâte en 6 parts égales et formez des boudins d’une dizaine de centimètres de long. Répartissez du sucre perlé sur une feuille de papier-cuisson et roulez les boudins dans le sucre. Aplatissez les boudins en rectangles, couvrez-les et laissez-les encore se reposer 1 heure. Faits-les cuire 20 minutes dans un four préchauffé à 200°C.

mercredi, 04 novembre 2020

Crumble à la cassonade

Du bout des doigts, le crumble. Du bout des doigts ! Il ne faut pas faire une grosse pâte mastoc mais plutôt une belle poudre.

Crumble à la cassonade, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 pommes, 100 g de beurre très froid, 100 g de farine type 45, 100 g de cassonade brune, 50 g de fruits secs (noix, noisettes, noix de cajou) et 50 g de cacahuètes salées.
Préparation : 20 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : vide-pommes, tourtière et feuille d’alu ou de papier cuisson
Préchauffez le four à 180°C.
Coupez le beurre en très petits morceaux. Mélangez-le du bout des doigts sans trop l’écraser, à la farine et la cassonade. Il faut que vous obteniez du sable. Ajoutez les fruits secs et les cacahuètes salées. Lavez et épépinez les pommes. Coupez-les en fins quartiers. Répartissez la moitié de la pâte à crumble dans le fond de la tourtière. Ensuite rangez bien les quartiers des pommes par-dessus. Ajoutez ensuite le reste de pâte à crumble. Couvrez la tourtière de papier-alu ou papier-cuisson et enfournez. Laissez 20 minutes puis enlevez le papier-alu. Remettez le plat dans le four et laissez-le encore 20 à 25 minutes. Servez le crumble tiède avec une cuillère de crème ou un peu de lait concentré sucré.

dimanche, 25 octobre 2020

Coca algérienne

Avec les derniers légumes de l’été, les toutes dernières tomates, préparez ces petits chaussons carrément délicieux.

Coca algérienne, la cocotte, la voix du nord

Incontournables de la cuisine pied-noir, les cocas algériennes voient très certainement leurs origines en Espagne. Ces cocas ressemblent à s’y méprendre aux empanadas sud-américains ou aux pasteis et autres rissois portugais. Ce sont des petits chaussons farcis de légumes, faciles à faire et encore plus faciles à dévorer. Prenez le temps de laisser mijoter les légumes quelques minutes, le temps que le jus des tomates s’évapore et farcissez allégrement vos chaussons épicés au cumin et à la coriandre de cette farce délicieuse. Un petit conseil, prévoyez-en plusieurs par personne. Ces chaussons sont irrésistibles !


Pour 12 chaussons
Ingrédients : 2 oignons, 4 poivrons, 8 tomates, huile d’olive, harissa, concentré de tomate, olives noires. Pâte : 300 g de farine, sel, cumin et coriandre en poudre, 20 cl d’eau, 10 cl d’huile de tournesol, sel et poivre.
Préparation : 30 min - cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : rouleau à pâtisserie, moule à chausson

Coca algérienne, la cocotte, la voix du nord

Préparez la pâte pour les chaussons en mélangeant farine, 5 g de sel, une bonne pincée de cumin et de coriandre, eau et huile jusqu’à obtenir une boule lisse et non-collante. Enfermez-la 1 heure dans un sac hermétique au réfrigérateur.
Pelez et ciselez les oignons. Lavez et épépinez les poivrons. Pelez les tomates à l’eau bouillante. Faites mijoter tout ça dans un peu d’huile d’olive, ajoutez 1 cuillère à café de harissa, 1 cuillère à soupe de concentré de tomate et quelques olives noires dénoyautées et coupées en petits morceaux. Salez et poivrez et laissez le liquide s’évaporer. Avec la pâte, formez 12 boules, étalez-les en disques et formez 12 chaussons. Farcissez-les de la préparation aux tomates et scellez les chaussons. Déposez-les sur une feuille de papier cuisson et faites-les cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 20 à 25 minutes. Mangez-les avec des crudités.

mercredi, 07 octobre 2020

Raisins-coussin

Remplacez la crème liquide par un sirop de vin blanc, mélangez raisin blanc et raisin noir et vous renforcerez le goût du raisin.

Raisins-coussin, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 6 ou 8 personnes
Ingrédients : 100 g de beurre, 300 g de farine type 45, 1 cuillère à soupe de levure sèche du boulanger, sel, 100 g de lait, 2 œufs, 75 g de sucre de canne, 10 cl de crème liquide, 300 g de raisins blancs et/noirs.
Préparation : 30 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plat à tarte et papier-cuisson
Faites fondre le beurre et tiédir le lait. Délayez la levure dans le lait. Mélangez farine, beurre, œufs battus, 50 g de sucre de canne, une pincée de sel et lait mélangé à la levure. Formez une belle pâte, répartissez-la dans le moule à tarte recouvert de papier-cuisson. Couvrez la pâte et laissez-la lever une bonne heure dans un endroit chaud de la cuisine. Au bout de ce temps, préchauffez le four à 180°C. Egrappez le raisin et lavez-le. Faites des légers trous dans la pâte avec vos doigts et enfoncez les grains de raisins dans ces trous. Enfournez et laissez cuire 30 minutes. Sortez alors le gâteau du four, versez 10 cl de crème liquide dessus et saupoudrez des 25 g de sucre restant. Remettez dans le four et laissez cuire encore 15 minutes. Dégustez ce gâteau encore tiède avec un bon thé.

lundi, 21 septembre 2020

Clafoutis aux tomates-cerises

Moi, j’ai un maraîcher qui fait pousser des tomates-cerises qui sont des vrais petits bonbons. Je n’en fais qu’une bouchée !

Clafoutis aux tomates-cerises, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de tomates-cerises, huile d’olive, 4 œufs, 2 cuillères à soupe de farine (ça peut être de la farine de pois chiches ou de lentilles), origan, parmesan, lait (facultatif), 200 g de mozzarella, 1 piment, sel et poivre et pépins de courge.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : - difficulté : * - ustensile : tourtière
Préchauffez le four à 180°C. Lavez et équeutez les tomates-cerises. Huilez très légèrement la tourtière. Répartissez les tomates-cerises dans le plat.
Dans un plat creux, mélangez à la fourchette les œufs entiers et la farine. Allongez d’un peu de lait si le mélange est trop épais. Ajoutez 50 g de parmesan râpé et une belle pincée d’origan. Salez légèrement, poivrez et mélangez à nouveau. Recouvrez les tomates de cette préparation. Egouttez et coupez en tranches la mozzarella et disposez-la sur les tomates. Parsemez de pépins de courge et posez un petit piment rouge au centre de la tourtière. Enfournez pour 30 minutes.
Mangez ce clafoutis chaud, tiède ou froid avec une belle salade de saison.

 

mercredi, 09 septembre 2020

Gâteau-biscuits au citron vert

Vous aimez le lait concentré sucré, le citron vert et le mascarpone ? Ne bougez surtout pas, j’ai ce qu’il vous faut.

Gâteau-biscuits au citron vert, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 œufs, 200 g de lait concentré sucré, 150 g de mascarpone, 1 quinzaine de biscuits secs style Petit Lu, 2 citrons verts, glace à la vanille. Pour décorer : 1 ou 2 clémentines
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique et zesteur et plat à bord haut
Prélevez le zeste sur les 2 citrons verts bien lavés et bien séchés. Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Montez les blancs en neige ferme au fouet électrique. Dans les jaunes d’œuf, ajoutez le lait concentré sucré, le mascarpone et la moitié des zestes. Mélangez. Délicatement et petit à petit incorporez les blancs d’œufs au mélange précédent.
Dans le plat à bord haut, versez un peu de la préparation, disposez des biscuits puis à nouveau de la préparation. Recommencez l’opération 2 ou 3 fois en terminant par la préparation. Mettez-la au frais minimum 3 heures et avant de la servir, ajoutez une belle boule de glace et parsemez du reste des zestes de citron.

samedi, 05 septembre 2020

Les boureks d’Amer Jarrah du restaurant le Méchoui syrien à Lille

« Alep, c’est la mère des kebbehs et des grillades ! »
Vous voulez découvrir la vraie cuisine syrienne ? D’Alep précisément ? Allez dans le restaurant d’Amer Jarrah à Lille-Sud. Amer est peu bavard et garde jalousement ses secrets de cuisine pour lui seul. Mais, au lieu de parler, il vous fera goûter avec son associé, Oubayda Badinjki, à ses kebbehs darawiche ou nayé, ses keftas de mouton, son poulet chich taouk, sa sauce toum, sa pâte de piment, ses mélanges d’épices qu’il peaufine depuis l’âge de 13 ans. Vous irez une fois, deux fois, trois fois… Leur principe, c’est satisfait ou remboursé. Pour l’instant, ils n’ont encore remboursé personne !

Les boureks d’Amer Jarrah du restaurant le Méchoui syrien à Lille, boureks, le Méchoui syrien, Amer Jarrah, Oubayda Badjiknki, le chef et la cocotte, la cocotte, la voix du nord

Le Méchoui syrien, 2 rue Augustin Drapiez, 59000 Lille

tel : 0652171071 ou 0617286279

Les boureks
Pour 6 personnes minimum
Ingrédients : 500 g de farine, 300 ml d’eau chaude, 10 g de sel, 40 g d’huile d’arachide ou tournesol, 250 g au moins de fromage syrien type halloumi, féta ou beyaz peynir, menthe séchée, huile de friture.
Préparation : 30 min – cuisson : 3 à 5 minutes par fournée – coût : * - difficulté : * - ustensiles : cellophane, rouleau à pâtisserie, moule en forme de chausson (empanadas), friteuse, papier-ménage
Mélangez la farine, l’eau, le sel et l’huile pour obtenir une pâte homogène. Mettez la pâte dans un plat, couvrez le plat de cellophane et laissez reposer la pâte toute une journée. Le lendemain étalez la pâte, coupez selon la forme du moule. Mettez des petites portions dans le moule, avec une petite quantité de fromage émietté au centre du chausson et de la menthe. Refermez le moule et formez les boureks les uns après les autres. Faites chauffer l’huile dans la friteuse et faites-y frire les boureks en petites quantités. Retournez-les au bout d’1 ou 2 minutes et laissez-les encore frire. Quand ils sont bien dorés, sortez-les et déposez-les sur du papier-ménage pour les égoutter. Servez-les avec de la salade, des keftas, des cornichons, des tomates, du persil, des oignons…

jeudi, 03 septembre 2020

Gâteau de courgettes

Quand on a une production ahurissante de courgettes dans son jardin, il vaut mieux connaître quelqu’un qui a de bonnes idées pour les cuisiner.

Gâteau de courgettes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 courgettes bio, 150 g de farine de pois chiches, 2 œufs, 100 g de fromage de chèvre frais, curry, ail en poudre, herbes de Provence, ½ sachet de levure chimique, sel et poivre, graines de sésame blanc ou doré.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min- coût : *- difficulté : * - ustensiles : râpe et plat à gratin
Préchauffez le four à 180°C.
Lavez soigneusement les courgettes. Passez-les à la râpe à gros trous. Dans un saladier mélangez courgettes, farine de pois chiches, les 2 œufs battus, le fromage écrasé, une cuillère à café de curry en poudre, une cuillère à café d’ail en poudre et la levure chimique.
Salez, poivrez, ajoutez une bonne pincée d’herbes de Provence et mélangez une nouvelle fois. Déroulez une feuille de papier-cuisson dans le plat à gratin, répartissez le mélange aux courgettes, égalisez le dessus et mettez au four. Au bout de 30 minutes, saupoudrez le plat de sésame et remettez au four 15 minutes. Servez le gâteau chaud ou tiède.

mercredi, 12 août 2020

Quartiers aux fruits rouges

Si vous cela vous chante, glissez quelques feuilles de menthe par l’incision et laissez faire au four le reste du travail. C’est gonflé, c’est beau.

Quartiers aux fruits rouges, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 rouleaux de pâte feuilletée, quelques fraises, une vingtaine de framboises, 1 vingtaine de myrtilles, 5 cl lait, 15 cl de crème liquide, 20 g de sucre en poudre.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 à 25 min – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 180° C. Lavez les fruits, séchez-les rapidement et équeutez les fraises. Coupez chaque rouleau de pâte feuilletée en 6 parts égales. Répartissez sur 6 d’entre elles les fruits rouges et recouvrez-les des autres 6 parts. Scellez bien chaque part en appuyant les bords avec une fourchette. Badigeonnez les quartiers d’un peu de lait, posez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez-les. Mélangez un peu de crème liquide et du sucre dans un bol et au bout de 12 minutes de cuisson, sortez les quarts du four. Faites une incision sur le dessus et versez à l’intérieur un peu de crème au sucre. Remettez au four pour 12 minutes puis servez ces quarts tièdes en les parsemant de fruits rouges.

mardi, 04 août 2020

Petites boules de pain farcies au porc

Chez la Cocotte, on mange des burgers mais on mange aussi des petites boules de pain farcies au porc. Ça change un peu.

Petites boules de pain farcies au porc, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de farine type 55, 3 g de gros sel, 10 cl d’eau tiède, 1 cuillère à soupe de levure sèche du boulanger, 1 càs* de sucre en poudre, 15 cl de lait, 100 g de bacon, 1 gros oignon, 400 g de chair à saucisse, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans l’eau tiède. Mélangez à la farine, sel, sucre et lait. Formez une boule sans grumeaux. Laissez lever 2 heures. Dans le même temps coupez le bacon en lamelles et faites-les dorer dans la poêle. Ajoutez l’oignon pelé et ciselé et la chair à saucisse, poivrez et laissez cuire à couvert 15 à 20 minutes. Réservez.
Coupez la boule de pain en 6 petites boules égales. Faites-en des nids que vous farcissez de viande. Refermez-les bien et mettez-les à lever encore 1 h. Faites-les cuire enfin 30 minutes dans un four préchauffé à 160°C. Servez-les avec des champignons et une salade.
*càs : cuillère à soupe

samedi, 25 juillet 2020

Le Dunk de Valentin Bonnaillie, chef-pâtissier du Princess Elizabeth à Dunkerque

« J’aime tout dans la pâtisserie »
Des madeleines ou charlottes au goût d’enfance aux pâtisseries plus élaborées qu’exige son métier, Valentin parle avec envie et étincelles dans les yeux. Ses repas pourraient ne se composer que de mets sucrés. A bord du Princess Elizabeth, bateau-restaurant chargé d’histoire, amarré dans le port de Dunkerque, il a carte blanche sur les desserts. « On change de carte tous les 3 mois et on travaille selon les saisons. » Cet été, sablé breton à la crème mascarpone et framboise, fondant chocolat et cœur pistache ou encore fraisier avec crème diplomate, fraises et chantilly... La Cocotte embarque sur le champ !

Le Dunk de Valentin Bonnaillie, chef-pâtissier du Princess Elizabeth à Dunkerque, la cocotte, la voix du nord, le chef et la cocotte, Dunk, princess Elizabeth à Dunkerque

Princess Elizabeth sur Facebook et sur le Net, quai de l'Estacade, 59140 Dunkerque 07 82 63 99 09
 
Le Dunk
Pour 6 personnes
Dacquoise : 180 g blanc d’œuf, 50 g sucre semoule, 125 g poudre d’amandes, 125 g sucre-glace. Croustillant : 100 g chocolat au lait, 300 g praliné noisettes, 150 g feuillantine (biscuit-crêpe très fin). Mousse : 250 g lait, 55 g jaune d’œuf, 20 g sucre, 2 feuilles de gélatine, 1 càs chicorée en grains, 150 g chocolat noir, 300 g crème liquide montée en chantilly.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : **

Le Dunk de Valentin Bonnaillie, chef-pâtissier du Princess Elizabeth à Dunkerque, la cocotte, la voix du nord, le chef et la cocotte, Dunk, princess Elizabeth à Dunkerque

Dacquoise : montez les blancs d’œufs en neige et versez le sucre-semoule. Mélangez amandes et sucre-glace et incorporez délicatement aux blancs d’œufs. Etalez sur une plaque à pâtisserie et mettez au four 15 minutes à 180°C. Retournez la dacquoise une fois cuite. Croustillant : mélangez chocolat fondu, praliné et feuillantine écrasée et étalez sur la dacquoise.
Mousse : trempez la gélatine dans de l’eau froide. Faites infuser la chicorée dans le lait bouilli. Filtrez. Faites blanchir sucre et jaunes d’œuf. Mélangez lait, sucre et jaunes d’œuf et mettez à cuire à la nappe (85°C). Versez le mélange sur le chocolat noir. Laissez refroidir. Incorporez la chantilly à la ganache et versez le tout sur la dacquoise recouverte du croustillant.
 

dimanche, 19 juillet 2020

Tarte au sucre

Une toute petite tarte au sucre à partager avec toute la famille, est-ce assez ? La réponse est non, doublez, triplez les quantités !

Tarte au sucre, la cocotte, la voix du nord

Montre-moi ta tarte au sucre, je te dirai d’où tu viens. Toi, tu viens du Nord, tu utilises de la vergeoise. Et toi, tu viens de Belgique, tu mets de la cassonade dans ta pâte à tarte. Mais à dire vrai, on parle de la même chose sans le savoir. La vergeoise et la cassonade sont faits à partir d’un sirop de sucre qui peut être de betteraves ou de canne. Ce sirop est cuit, recuit et la cuisson donne plusieurs tons à la vergeoise. On en trouve de la blonde ou de la brune. Le goût en est plus ou moins prononcé. Adoptez les deux, testez-les sur vos pannecouckes, vos tartes, vos yaourts et régalez-vous.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 ml de lait, ¼ paquet de levure de boulanger, 300 g de farine, 80 g de sucre en poudre, 1 œuf, sel, 10 à 15 cl de crème liquide, 40 g de vergeoise.
Préparation : 15 minutes + repos 1 h 30 - cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : tourtière et papier sulfurisé

Tarte au sucre, la cocotte, la voix du nord

Faites tiédir le lait, effritez la levure dans celui-ci et mélangez. Versez la farine dans un plat creux, faites un puits au centre, ajoutez lait et levure. Incorporez les 80 g de sucre, l’œuf entier et une pincée de sel.  Mélangez vigoureusement pour obtenir une pâte bien lisse. Étalez la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte d'une feuille de papier-cuisson. Couvrez la pâte d’un linge propre et laissez-la monter 1 bonne heure dans un endroit chaud de la cuisine. Préchauffez le four à 180° C.
Enfoncez les doigts dans la tarte par-ci, par-là et répartissez la crème liquide par-dessus.
Saupoudrez la tarte d’un peu de vergeoise et enfournez-la 25 minutes. Servez-la tiède ou froide.

mercredi, 17 juin 2020

Gratin de rhubarbe à la noisette

Attention, du jus se forme à la cuisson. Enlevez-le à la cuillère ou couvrez le gratin d’un peu de chapelure avant de le faire cuire.

Gratin de rhubarbe à la noisette, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 750 g de rhubarbe, 2 pommes, 200 g de fruits rouges, 150 g de sucre en poudre, 100 g de beurre, 100 g de noisettes broyées
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 170°C. Pelez la rhubarbe et coupez les tiges en petits tronçons. Pelez les pommes, coupez-les en quartiers puis en morceaux. Lavez les fruits rouges. Beurrez un plat à gratin, déposez les fruits dedans, mélangez à un peu de sucre.
Coupez le beurre en petits morceaux, mélangez-le avec les doigts au sucre et aux noisettes broyées. Répartissez sur les fruits et mettez au four pendant 45 minutes. A la fin baissez la température sur 120°C et laissez encore 15 minutes. A l’aide d’une cuillère à soupe, enlevez le maximum de jus qui s’est formé à la cuisson et laissez le gratin refroidir. Servez-le avec un peu de crème chantilly ou de crème anglaise.

lundi, 15 juin 2020

Biscuits salés au son d’avoine

 

biscuits salés au son d’avoine,la cocotte,la voix du nord

De Baltimore où elle passe une belle semaine de repos bien mérité après sa tournée triomphale de dédicaces en Amérique du Nord, la Cocotte vous écrit.

Du Wisconsin à Nantucket, de Reno à Salem, de Tupelo à Big Sur, elle a sillonné les Etats-Unis à la rencontre de son public de plus en plus nombreux. Une foule en délire l’attendait à chaque étape. 15 jours durant, elle a signé des milliers de livres et tamponné comme une folle.

De retour en France pour quelques jours seulement, avant d’entamer une nouvelle tournée de signatures en Asie du sud-est, la Cocotte vous attend le samedi 20 juin à Vimy dans le Pas de Calais, au numéro 59 de la rue Jules Ferry, de 8 h à 12 h 30.

Elle sera en compagnie de Charlotte Bintje. Ensemble elles dédicaceront le best-seller « Charlotte Bintje, mystère pommes de terre ». Sébastien Naert, le père de Charlotte, sera là aussi (il ne raterait pas ça pour tout l’or du monde !) mais également la fromagerie Vion, les primeurs Kévin et Géraldine et le boucher Freddy de Vermelles.

Ne ratez pas cet évènement extraordinaire.

La recette du jour

Le son d’avoine se trouve facilement dans les boutiques bio. Il est riche en phosphore, fer, magnésium… et très bon dans les régimes.

Biscuits salés au son d’avoine, la cocotte, la voix du nord

Pour 30 biscuits
Ingrédients : 125 g de farine type 55, 75 g de son d’avoine, 1 œuf, sel, poivre noir, 100 g de beurre, 75 g de fromage de chèvre frais.
Préparation : 30 min – cuisson : 12 à 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : papier-cuisson, rouleau à pâtisserie et emporte-pièce carré ou rectangle de 5 à 7 cm de côté.
Faites fondre le beurre coupé en petits morceaux. Mélangez farine et son d’avoine, ajoutez beurre fondu, une bonne pincée de sel, œuf, fromage de chèvre coupé en petits morceaux et poivre noir. Mélangez bien, formez une boule compacte et enfermez-la dans un plat hermétique. Mettez-la au réfrigérateur pendant 1 heure. Préchauffez le four à 180°C.
Etalez ensuite la pâte sur le papier-cuisson et découpez-la en 30 biscuits réguliers à l’aide de l’emporte-pièce. Disposez la feuille de papier-cuisson sur une plaque à pâtisserie. Enfournez la plaque 12 à 15 minutes, le temps que les biscuits soient joliment dorés mais pas brûlés. Sortez-les, laissez-les refroidir et servez-les avec des sardines, du thon, de la charcuterie, des légumes ou du fromage en crème.

dimanche, 24 mai 2020

Bavarois aux fraises

D’un côté, des fruits en purée ou en coulis. De l’autre côté, une crème liquide fouettée en chantilly. On mélange et on obtient un bavarois.

Bavarois aux fraises, la cocotte, la voix du nord

Retrouver l’origine des recettes n’est pas toujours chose aisée. Ainsi pourquoi avoir appelé ce dessert un bavarois quand on sait qu’il vient de Suisse ? Le dessert, pas le bavarois ! Pourquoi donc avoir situé à Chantilly la crème éponyme ? Est-ce que ledit bavarois avait séjourné à Chantilly ? Personne ne sait. Quoiqu’il en soit, ce dessert d’une simplicité enfantine à réaliser est un classique de la gastronomie française depuis des lustres. Et sans remonter le cours de l’histoire, on lui adjoindra une petite goutte d’alcool et on s’en régalera, qu’il soit de Bavière, Tombouctou ou Pétaouchnock.
 
Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de fraises fraîches, 3 feuilles de gélatine, 75 g de sucre en poudre, 500 ml de crème liquide, 10 spéculoos et ginjinha (alcool léger portugais à la cerise) ou du guignolet.
Préparation : 30 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender, fouet électrique et 6 verrines

Bavarois aux fraises, la cocotte, la voix du nord

Faites tremper dans de l’eau froide les feuilles de gélatine. Lavez et équeutez les fraises. Mixez-les avec le sucre et faites-les bouillir 3 minutes dans une casserole. Egouttez la gélatine et incorporez-la aux fraises pour la faire fondre, arrêtez la cuisson et laissez le mélange entièrement refroidir. Montez la crème liquide en chantilly. Quand la chantilly est bien épaisse, versez tout doucement le coulis de fraises refroidi et mélangez tout doucement.
Ecrasez 10 spéculoos et répartissez-les dans les verrines, ajoutez quelques cerises de la bouteille de ginjinha et versez 3 cl de cet alcool dans le fond de chacune des verrines avant de répartir le mélange aux fraises. Mettez les verrines 3 heures minimum au frais.

mercredi, 20 mai 2020

Croustilles soleil

Roulez le boudin, coupez le boudin, enfournez le boudin, laissez le boudin refroidir… Oh, eh ! Tu me parles autrement, hein !

Croustilles soleil, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 20 croustilles

Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 3 cuillères à soupe de confiture de lait, 3 cuillères à soupe de graines de tournesol, 1 poignée de noix de pécan grossièrement écrasées et un peu de sel Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plaque à pâtisserie et papier-cuisson  Préchauffez le four à 180° C. Déroulez le rouleau de pâte feuilletée sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson.  Couvrez entièrement la pâte feuilletée de confiture de lait. Saupoudrez des noix de pécan écrasées et parsemez ensuite de graines de tournesol. Soyez généreux. Ajoutez un tout petit peu de sel fin. Roulez la pâte feuilletée en un long boudin bien serré et découpez des rondelles d’1,5 cm de large dans ce boudin. Posez-les à plat sur la feuille de papier-cuisson et enfournez les croustilles. Laissez-les cuire de 12 à 15 minutes, le temps qu’elle soient joliment dorées. Servez avec une compote de fruits et/ou une boule de glace. 

samedi, 16 mai 2020

Saucisson brioché

François Cavanna qui parlait bien a dit : « la chenille devient papillon, le cochon devient saucisson, c'est une grande loi de la nature ».

Saucisson brioché, la cocotte, la voix du nord

Du talent du charcutier à l’embosser en le parfumant à celui du chef ou de la cheffe (n’oublions pas les célèbres mères qui ont fait la réputation des maisons bourgeoises de la ville) à le cuisiner dans les bouchons, le saucisson lyonnais est un des multiples et savoureux plats de la capitale des Gaules. Plat simple et réconfortant, il se plaît accompagné d’une salade bien relevée. Essayez-le avec un peu de sauce brune au bouillon de viande et aux oignons. C’est pas mal aussi ! Et si vous avez la chance le trouver un vrai saucisson lyonnais nature, aux pistaches ou à la truffe, alors vous serez heureux.
 
Pour 6 à 10 personnes
Ingrédients : 1 saucisson à cuire de 500 g (lyonnais si possible), 300 g de farine de blé, 1 cuillère à soupe de levure sèche de boulanger ou 15 g de levure fraîche, 100 g de beurre, 2 œufs, 3 g de sel, 50 g de fromage de chèvre frais, un peu de lait.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : papier-cuisson et moule à cake

Saucisson brioché, la cocotte, la voix du nord

Faites bouillir le saucisson 15 minutes dans une marmite d’eau. Sortez-le, enlevez-lui la peau et laissez-le refroidir. Délayez la levure dans 10 cl de lait tiédi. Battez les œufs. Dans un plat mélangez farine, levure et lait, œufs battus, beurre fondu et sel. Pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule non collante. Étalez-la en un rectangle large comme le moule à cake et suffisamment grand pour enrouler le saucisson. Coupez le fromage en petits morceaux et disposez-les au centre de la pâte. Posez le saucisson dessus et enroulez-le dans la pâte. Déposez le tout dans le moule à cake tapissé de papier-cuisson en enfermant bien le saucisson. Couvrez d’un linge et laissez lever 1 h 30 à 2 h. Au moment de la cuire dans un four préchauffé à 180°C, badigeonnez la brioche d’un peu de lait et enfournez-la 35 à 40 minutes.

dimanche, 10 mai 2020

Pain perdu

83. Quand nous ressortirons, nous irons payer nos dettes chez Monsieur Vin.
84. Quand nous ressortirons, nous perdrons notre place de parking.
85. Quand nous ressortirons, nous rendrons tous les kilos reçus en trop.
86. Quand nous ressortirons, nous n’irons pas à la plage, nous n’irons pas à l’étranger mais nous prendrons le métro.
87. Quand nous ressortirons, nous aurons appris tous les gestes-barrières alors ne nous en veuillez pas mais nous tiendrons nos distances.
 
En tout cas et surtout, prenez bien soin de vous.
 
La recette
Devinette : c’est quoi une baguette avec une boussole ? Vous avez trouvé ? Bon déconfinement à tous et portez-vous bien.

Pain perdu, la cocotte, la voix du nord

Dans la série « on ne jette rien, on transforme tout », quelle est l’une des recettes préférées des petits gourmands et des grands économes ? C’est ? C’est ? C’est le pain perdu. Simplissime et délicieux, ce dessert a vraiment toutes les qualités et cette recette universelle remonte à la nuit des temps.  A travers les âges et les pays, on la retrouve sous de multiples noms, le French toast aux USA, l’eggy bread en Grande-Bretagne ou le pain crotté dans notre région. Les cuisinières économes savent toutes tremper le vieux pain dans du lait et des œufs pour ne pas gâcher et pour régaler les leurs.
 
La recette
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 belles tranches de pain dur (pain de campagne, de mie, aux graines ou tout simple…), 3 œufs, 40 cl de lait, beurre, 75 g de sucre en poudre.
Préparation : 15 min – cuisson : 8 à 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : poêle antiadhésive

Pain perdu, la cocotte, la voix du nord


Dans un grand plat creux ou une tourtière, battez les œufs avec le lait et incorporez-leur 75 g de sucre. Déposez-y les tranches de pain et laissez-les s’imbiber du liquide. Faites fondre le beurre dans la poêle et faites dorer les tartines. Baissez le feu et retournez le pain au bout de 4 à 5 minutes. Laissez encore chauffer doucement 3 à 4 minutes. Quand les deux côtés sont joliment dorés, arrêtez la cuisson et dégustez votre pain perdu aussitôt. Le sucre va caraméliser et ça va être bon.
Variantes : Servez-le avec de la confiture (de fruits ou de lait), de la compote, de la glace, de la pâte de noisettes au chocolat, de la crème chantilly, des fruits, du fromage blanc au sirop d’érable ou au beurre de cacahuètes, avec une lichette d’alcool dans le mélange œuf et lait… Innovez, soyez fous !