mardi, 20 février 2018

Poireaux panés au jambon

Un petit conseil comme ça, en passant, ajoutez un peu de parmesan dans votre chapelure, ne salez donc pas et régalez-vous encore plus.

Poireaux panés au jambon, poireaux, jambon, parmesan, la Cocotte, la Voix du Nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 poireaux pas trop gros, 1 branche de thym, 6 fines tranches de jambon blanc ou braisés, 2 œufs, chapelure, sel, poivre, huile de friture.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : papier absorbant, friteuse
Débarrassez les poireaux de leur bout touffu, enlevez une grande partie du vert (gardez-le pour une soupe ou un bouillon) et coupez-les de la taille des tranches de jambon. Passez-les sous l’eau. Faites-les cuire 10 minutes à la vapeur avec une branche de thym. Laissez-les entièrement refroidir sur du papier absorbant et enroulez-les dans le jambon. Battez deux œufs dans une assiette. Passez les poireaux dans les œufs battus, égouttez-les sommairement puis passez-les dans la chapelure. Faites-les rapidement frire dans l’huile bien chaude de la friteuse, le temps qu’ils soient joliment dorés. En 5 minutes, c’est fait. Séchez-les sur du papier absorbant, salez et poivrez et servez-les chauds ou tièdes avec une salade et une petite sauce au yaourt, aux herbes et aux câpres.

mercredi, 14 février 2018

Orange p’tits cakes

Préparez ces cakes pour faire fondre de plaisir votre Valentin ou votre Valentine. Choisissez des oranges sanguines, c’est beau et c’est bon.

Orange p’tits cakes, la Cocotte, la Voix du Nord, oranges

Pour 6 petits cakes
Ingrédients : 75 g de beurre, 2 œufs, 200 g de farine, 150 g de sucre en poudre, 2 cuillères à café de levure chimique, zestes d’1 citron, 1 yaourt, 3 oranges à jus, 1 poignée de raisins secs, 8 cl de liqueur d’oranges (Grand Marnier ou Southern Comfort)
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : casserole et 6 petits moules à kouglof
Préchauffez le four à 200° C. Faites fondre le beurre, mélangez-le aux œufs battus, la farine, 100 g de sucre, la levure, le zeste du citron et le yaourt. Répartissez le mélange dans des petits moules en silicone. Enfournez 20 à 25 minutes.
Pressez les oranges, mélangez-les au reste du sucre. Faites bouillir dans une casserole, faites épaissir en sirop et ajoutez l’alcool à l’orange et les raisins. Quand les cakes sont prêts, déposez-les dans des tasses et versez le mélange à l’orange dessus. Laissez imbiber quelques heures et mangez bien frais.

mercredi, 03 janvier 2018

Flan cococarotte

Du lait de coco à gogo, du sucre de canne parfumé, des carottes râpées fin, un citron vert acidulé et vlan, un flan sous les tropiques !

Flan cococarotte, noix de coco, carottes, La Cocotte, la voix du nord

Pour 10 personnes
Ingrédients : 500 g de carottes, 1 boîte de 400 ml de lait de coco, 20 cl de lait, 3 œufs, 150 g de farine type 55, 125 g de sucre de canne, cannelle, 1 citron vert, 200 g de fromage frais.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : épluche-légumes, fouet électrique, tourtière et papier sulfurisé
Préchauffez le four à 180° C. Pelez et râpez les carottes. Mélangez-les au lait de coco, ajoutez lait, jaunes d’œuf, farine, sucre (gardez-en un peu pour le glaçage), et une bonne pincée de cannelle. Montez les trois blancs d’œufs en neige et incorporez-les délicatement au mélange. Tapissez la tourtière de papier sulfurisé, versez-y le mélange carottes-coco et enfournez 30 minutes. Laissez le flan entièrement refroidir dans le four puis au réfrigérateur.
Pressez le citron. Fouettez vivement fromage frais, citron vert et 2 cuillères à soupe de sucre. Démoulez délicatement le flan sur un plat de service et répartissez le mélange au fromage frais sur le flan.

dimanche, 24 décembre 2017

Bredele au chocolat

Le bredele, bredle ou bredala… est aux Alsaciens ce que le Maroilles est aux ch’tis. Ce petit biscuit parfumé aux épices, notamment la cannelle, est incontournable au moment de Noël. Tous les Alsaciens ont leurs recettes et rivalisent dans le choix des emporte-pièces. Avant, ceux-ci étaient en bois sculpté et sur les marchés, on en trouve de toutes les formes possibles. Dans le goût, ils rivalisent aussi. Un peu d’anis étoilé, un peu de girofle écrasé, du gingembre… Ils peuvent ajouter des noisettes, des fruits confits, du massepain, de la pistache, des raisins secs… Ils peuvent choisir de les glacer au sucre ou de les couvrir de confiture… Après, ce n’est une question d’imagination.

Bredele au chocolat, la cocotte, la voix du nord, biscuits de Noël, épices, chocolat

Choisissez une belle boîte en fer et enfermez l’esprit de Noël à l’intérieur. Gardez ces biscuits le plus longtemps possible mais honnêtement, ça va être difficile.
bredele au chocolat,la cocotte,la voix du nord,biscuits de noël,épices,chocolatPour une trentaine de biscuits
Ingrédients : 200 g de farine type 45, 125 g de beurre salé, 100 g de cassonade, ½ cuiller à café de cannelle moulue, 1 cuiller à café de coriandre moulue, ½ cuiller de muscade, 50 g de chocolat noir à cuisiner, 1 poignée de sucre candi, 1 poignée de noisettes broyées et de noix.
Préparation : 30 min + réfrigération- cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : film-plastique et papier-cuisson
Faites fondre le chocolat tout doucement dans une casserole. Faites fondre également le beurre coupé en petits morceaux. Mélangez farine, beurre, cassonade, cannelle, coriandre, muscade et chocolat fondu. Formez une boule et roulez-la en un boudin d’une vingtaine de centimètres. Enfermez-le dans un film-plastique et laissez-le refroidir 3 heures au réfrigérateur.
Préchauffez le four à 200° C. Couvrez une plaque de cuisson de papier-cuisson. Découvrez le boudin en 30 biscuits. Disposez-les sur la plaque, écrasez-les légèrement et couvrez-les d’un peu de sucre candi et de noix et/ou de noisettes. Enfournez la plaque 10 minutes. A la sortie du four, laissez les biscuits refroidir sur une grille. Rangez-les dans une belle boîte.

Bredele au chocolat, la cocotte, la voix du nord, biscuits de Noël, épices, chocolat

jeudi, 08 décembre 2016

Smørrebrød aux câpres

Savez-vous comment dire du beurre et du pain en danois ? Allez, un petit effort. La réponse est dans le texte. Prononcez smeurrbreude.

Smørrebrød aux câpres

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 œufs, 6 tranches de pain rond suédois, 200 g de harengs doux, 2 cuillères à soupe de câpres au sel, persil, 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse, 1 cuillère à soupe de moutarde douce, 1 oignon rouge. Facultatif : 6 petites pommes de terre (Charlotte, Chérie, Ratte…),
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *
Faites dessaler les câpres dans un bol d’eau. Faites cuire les œufs pour les avoir durs, soit 10 minutes. Pendant ce temps, faites cuire les pommes de terre (si vous en avez envie).
Écalez les œufs et écrasez-en 3 sur 4. Dans les œufs écrasés, ajoutez les harengs doux coupés en tartare, la crème fraîche, un peu de persil ciselé et la moutarde douce. Mélangez pour avoir une belle sauce.
Pelez les pommes de terre et coupez-les en rondelles.
Répartissez la sauce sur le pain, ajoutez quelques rondelles de pomme de terre, quelques rondelles du dernier œuf et un peu d’oignon rouge pelé et finement ciselé. Mangez aussitôt.

mercredi, 07 décembre 2016

P’tites brioches au p’tit cœur tout mou

Ne sont-elles pas trop chou, ces briochettes à la peau bise et au ventre tout rebondi ? Vous avez choisi de les farcir à quoi, vous ?

P’tites brioches au p’tit cœur tout mou

Pour 10 p’tits brioches
Ingrédients : 350 g de farine bise (type 65), 2 œufs, 15 cl de lait tiède, 25 g de levure fraîche de boulanger, 5 g de sel fin, 50 g de sucre en poudre, 50 g de beurre fondu, confiture de lait ou peanut butter ou crème de spéculoos ou…
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min - coût : * - difficulté : * - ustensiles : 10 moules à briochettes en silicone
Émiettez et délayez la levure dans le lait tiède. Dans un plat creux, versez la farine, faites un puits au centre et ajoutez le lait à la levure, les œufs entiers, le sel fin, le sucre en poudre et le beurre fondu. Mélangez jusqu’à avoir une belle pâte homogène. Répartissez-la dans les moules, couvrez-les d’un linge propre et laissez-les lever 3 heures dans un endroit chaud de la cuisine.
Préchauffez le four à 200° C et faites cuire ces briochettes 25 à 30 minutes. Laissez-les refroidir puis coupez-leur la tête qui s’est formée. Evidez un peu les briochettes, remplissez-les de la crème que vous aurez choisie et recollez-leur la tête. Mangez-les tout frais.

mardi, 06 décembre 2016

Carré de bœuf à l’italienne

La Cocotte a longtemps rêvé d’avoir un gril à paninis. Son rêve s’est un jour réalisé et depuis, elle paninise tout. C’est fait pour ça, non ?

Carré de bœuf à l’italienne

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 tranches de pain de mie pas trop grandes, 3 steaks hachés, 12 tomates séchées, 1 cuillère à soupe d’origan séché, piment en poudre, 100 g de gorgonzola, sel, poivre et matière grasse.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : gril à paninis
Coupez les tomates séchées en très petits morceaux. Dans un plat, mélangez à la main la viande, les tomates séchées, l’origan, la dose de piment que vous voudrez, le sel et le poivre.
Formez 6 carrés de viande de la taille des tranches de pain. Faites-les dorer quelques instants dans une poêle chaude dans un peu de matière grasse.
Émiettez le gorgonzola.
Faites 6 sandwiches en intercalant un carré de viande et un peu de gorgonzola entre deux tranches de pain. Passez au gril à paninis le temps que le pain soit bien doré et que le fromage ait fondu. Mangez ces carrés de bœuf avec une salade.

 

Tiens, en passant, vous faites quoi dimanche ?

Carré de bœuf à l’italienne

dimanche, 04 décembre 2016

Paris-Brest du chef Mickael Braure, restaurant l’Infini à Anzin Saint-Aubin

« J’ai eu carte blanche pour ramener ma cuisine »
On l’a découvert à la Royale à Lille, on le retrouve à l’Infini à Anzin Saint-Aubin. Du p’tit bouchon cosy du Vieux-Lille, Mickael Braure passe au grand restaurant avec vue imprenable sur le golf d’Arras. Il change de décor mais ne change pas de credo : produits frais et locaux, mélange terre/mer, porc et bœuf bio du Beau Pays, agneau du Boulonnais, légumes de saison, poissons côtiers… « J’ai eu carte blanche pour ramener ma cuisine ». Et tout ça, à la tête d’une équipe de plus de vingt personnes, dont Aurélien Dervaux, un chef-pâtissier fana de livres de pâtisserie. Décidément, Mickael Braure n’a pas fini de nous étonner.
L'infini, 44 rue Briquet-Taillandier, 62223 Anzin Saint-Aubin

paris-brest du chef mickael braure,restaurant l’infini à anzin saint-aubin,mickael braure,l'infini,anzin saint-aubin,le chef et la cocotte,la voix du nord

Paris-Brest
Pour 6 personnes
Ingrédients : Craquelin : 50 g de farine, 50 g de cassonade, 50 g de beurre. Pâte à choux : 250 g d’eau, 150 g de farine, 100 g de beurre, 5 g de sucre, 5 g de sel, 3 œufs. Crème : 250 g de lait, 1 gousse de vanille, 25 g de maïzena, 50 g de sucre, 1 œuf, 50 g de pralin en poudre.
Préparation : 30 min – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : ** - ustensile : petit emporte-pièce rond

paris-brest du chef mickael braure,restaurant l’infini à anzin saint-aubin,mickael braure,l'infini,anzin saint-aubin,le chef et la cocotte,la voix du nord

1. Mélangez farine, cassonade et beurre. Étalez finement sur une plaque et passez au congélateur quelques instants puis découpez à l’aide de l’emporte-pièce 24 petits ronds de la taille des choux.
2. Faites bouillir eau, beurre, sucre et sel. Ajoutez la farine et les œufs un par un pour former une pâte à choux qui ne colle pas à la casserole. Faites 6 « éclairs » avec 4 pointes de choux à chaque fois. Posez un rond de craquelin sur chacun des choux. Faites cuire au four à 200° C, chaleur tournante et porte entr’ouverte pour que l’humidité s’échappe.
3. Pour la crème faites chauffer 125 ml de lait, pralin et vanille. À côté, mélangez vivement le reste du lait, œuf, maïzena et sucre. Versez le lait bouillant sur ce mélange et faites épaissir en faisant bouillir la préparation. Garnissez les choux de cette crème pâtissière une fois refroidie. Et comme dirait Aurélien, « le reste, c’est que du décor ! »

Texte : Odile Bazin
Photos : Pascal Bonnière

vendredi, 02 décembre 2016

Pastilla à la morue

Une pastilla, c’est comme un coffre au trésor. Quand on l’ouvre, on en prend plein la vue et en plus, on en prend plein le nez. C’est beau, une pastilla !

Pastilla à la morue, pastilla, morue, olives, oignons, cannelle

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de morue effilée, 500 g d’oignons, huile d’olive, 1 cuillère à café de gingembre en poudre, 1 càc de cannelle, quelques filaments de safran, 1 citron confit, 200 g d’olives violettes, sel, poivre, 1 paquet de 10 feuilles de brick, beurre fondu.
Préparation : 30 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : sauteuse, tourtière de 25 à 27 cm de diamètre et papier-cuisson
Faites tremper la morue dans de l’eau fraîche régulièrement changée pendant 24 heures minimum.
Pelez les oignons et coupez-les en rondelles épaisses. Faites chauffer 5 cl d’huile d’olive dans la sauteuse et faites-y fondre les oignons. Ajoutez les épices et le citron confit coupé en petits morceaux. Continuez avec les olives violettes, salez un peu, poivrez, ajoutez un verre d’eau et couvrez pour laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes.
Préchauffez le four à 200° C.
Badigeonnez de beurre 5 feuilles de brick et superposez-les dans la tourtière avec le papier-cuisson, versez le contenu de la sauteuse, rabattez les bords des feuilles de brick sur la sauce à la morue et posez à nouveau 5 feuilles de brick badigeonnées de beurre. Glissez le bord des feuilles sous l’ensemble. Enfournez pendant 25 à 30 minutes. Il faut que cela soit doré et croustillant.

mercredi, 30 novembre 2016

Pudding aux fruits secs

Vous dites de ne pas jeter le pain sec et d’en faire de la chapelure mais on en fait quoi, de cette chapelure ? J’en ai 3 kilos !

Pudding aux fruits secs

Pour 8 à 10 personnes
Ingrédients : 200 g de chapelure, 100 g de pruneaux d’Agen, 100 g d’abricots secs, 100 g de gros raisins secs, 3 œufs, 100 g de sucre en poudre, 5 à 8 cl d’alcool (rhum, calvados, kirsch, alcool de prune…), 500 à 600 ml de lait.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plat à gratin, papier sulfurisé
Faites tremper pendant quelques instants les pruneaux, les abricots et les raisins dans l’alcool choisi et un peu de lait chaud.
Versez la chapelure dans un plat creux. Ajoutez les 3 œufs, le sucre en poudre et couvrez du lait restant. Ajoutez les fruits secs et le liquide dans lequel ils ont gonflé. Mélangez vigoureusement. Tapissez le plat à gratin de papier sulfurisé, versez la préparation et laissez gonfler à nouveau pendant quelques heures. Il faut que la chapelure soit bien imbibée.
Ensuite préchauffez le four à 180° C et enfournez le pudding. Laissez-le cuire 1 h 30, le temps qu’il soit bien doré. Vous pouvez baisser la température en cours de cuisson. Laissez le pudding refroidir 12 h au frais avant de le dévorer.

mercredi, 23 novembre 2016

Buns au lait

Depuis maintenant 3 jours, une foule immense s’est formée devant ce petit kiosquier de la rue Faidherbe. Des tentes 2-secondes jonchent le trottoir jusqu’à la gare. Une mer de sacs de couchage s’étale à l’infini. La police municipale règle tant bien que mal la circulation. Les bus et les autos ne passent plus déjà depuis hier et les vélos passent au compte-goutte.
La mairie de Lille est sur les dents. Elle n’a pas prévu pareil évènement.
Ici, pas de pancarte, pas de drapeau, pas de slogan ! Non ! Juste un murmure que le vent amplifie à chaque bourrasque. « Hors-série cuisine ! Hors-série cuisine ! On veut le hors-série cuisine ».
Voilà, le mot est lâché, vous savez pourquoi tant de gens se sont réunis et attendent que le kiosquier remonte enfin ses volets.

buns au lait, hors-série cuisine La Voix du Nord

Tous ces gens sont venus, parfois de très loin, pour obtenir le dernier né de la saga « Secrets de cuisine du Nord – Pas-de-Calais. Alertés par le grand journal régional, la Voix du Nord, ils savent que ce jour est le jour où ils pourront retrouver leurs cuisiniers préférés. Ils les connaissent déjà tous, ils ont pu faire leur connaissance dans les 6 numéros précédents. Ils savent que c’est peut-être le dernier et ne veulent pour rien au monde passer à côté. Ils savent qu’ils découvriront de belles et bonnes recettes, ils savent que ces fins gourmets leur ouvriront leur cuisine, leur dévoileront leurs secrets et leur donneront envie de faire les plats à leur tour. 30 recettes rien que pour eux, originales, faites avec amour par des gens simples et chaleureux.
J’ai tenté un passage en force avec mon micro mais rien à faire. Même les journalistes sont refoulés par la police. Je vais attendre un peu, la foule se dispersera bientôt, j’espère. Dès que j’ai du nouveau, je reviens vers vous. A vous les studios !
La Cocotte, envoyée spéciale devant le kiosque à journaux, Lille, le 23 novembre 2016

 

Buns au lait

Tout chauds, ils se laisseront tartiner de confiture et pas bégueules pour deux sous, ils se laisseront transformer en hamburgers.

Buns au lait

Pour 15 buns
Ingrédients : 600 g de farine type 65, 200 g de farine type 80, 1 cube de levure fraîche du boulanger, 12 g de sel fin, 25 cl de lait, 35 cl d’eau, 50 g de cassonade, flocons d’avoine, 1 blanc d’œuf.
Préparation : 20 min – cuisson :  20 min - coût : * - difficulté : * - ustensiles : robot ménager, plaque pour le four
Délayez la levure dans une petite tasse d’eau. Mélangez farines, sel et cassonade et ajoutez la levure. Mélangez au robot, versez le lait et l’eau et pétrissez pendant 5 bonnes minutes jusqu’à obtention d’une belle pâte lisse et non-collante. Séparez la pâte en 15 boules. Travaillez-les quelques instants et donnez-leur une belle forme ronde ou carrée. Posez-les sur la plaque qui va au four, couvrez-les d’un linge et faites-les lever 2 heures dans un endroit chaud.
Préchauffez le four à 190° C, badigeonnez chaque carré de blanc d’œuf, couvrez-les de flocons d’avoine et enfournez les buns pendant 20 minutes. Sortez-les et laissez-les refroidir sur une grille.

vendredi, 04 novembre 2016

Pains courge et parmesan

Tout fraîchement sortis du four, ces pains se laisseront tartiner sans difficulté de fromage frais aux herbes, de mousse de foie, de tapenade, de…

Pains courge et parmesan

Pour 20 petits pains
Ingrédients : 500 g de farine type 65, 35 g de levure fraîche de boulanger, 7 g de sel, eau, bicarbonate de soude, 1 blanc d’œuf, 50 g de parmesan, 50 g de graines de courge.
Préparation : 30 min + 2 h de levée – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans un peu d’eau. Mélangez farine, sel et levure. Ajoutez 40 cl d’eau et pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule lisse. Formez 20 petites boules. Déposez-les sur un plan fariné. Couvrez-les et laissez lever 2 heures.
Préchauffez le four à 175° C à chaleur tournante.
Faites bouillir une marmite d’eau avec 1 cuillère à soupe de bicarbonate. Plongez les petits pains dedans 1 minute. Egouttez-les. Badigeonnez le dessus des pains de blanc d’œuf fouetté et passez le dessus dans un mélange parmesan-graines de courge.
Posez les pains sur du papier sulfurisé et faites-les cuire au four pendant 25 minutes. Laissez-les refroidir sur une grille.

mercredi, 02 novembre 2016

Biscuits bruns au chocolat blanc

La Cocotte adôôôôôre le gingembre et quand elle aime, elle ne compte pas. Alors adaptez à votre goût la quantité de gingembre.

Biscuits bruns au chocolat blanc

Pour 20 biscuits
Ingrédients : 300 g de farine type 65, 200 g de beurre salé, 100 g sucre, environ 50 g de gingembre frais, 50 ml de chicorée liquide et 100 à 150 g de chocolat blanc.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 à 12 min – coût : difficulté : *
Pelez le morceau de gingembre et râpez-le pour en récupérer la pulpe. Ne gardez pas les fibres.
Faites fondre le beurre salé. Mélangez-le à la farine et au sucre. Ajoutez gingembre et chicorée liquide et formez une belle boule de pâte bien lisse. Roulez-la en 1 ou 2 gros boudins et enfermez-les dans un récipient ou un sac-plastique et laissez la pâte se raffermir quelques heures au réfrigérateur.
Ensuite coupez 40 fines tranches dans les boudins de pâte et posez-les sur du papier sulfurisé. Passez au four préchauffé à 175° C pendant 10 à 12 minutes. Laissez refroidir ensuite sur une grille.
Faites fondre le chocolat blanc. Tartinez de chocolat le dos d’un biscuit et formez un « sandwich » en collant au chocolat le dos d’un autre biscuit. Faites de même pour tous les biscuits.

mercredi, 26 octobre 2016

Moelleux à la châtaigne

Mine de rien, vous avez vu ? Dans cette recette, pas de gluten. Tolérants et intolérants, tout le monde est content.

Moelleux à la châtaigne, châtaigne, framboises

Pour 6 moelleux
Ingrédients : 50 g de noix de coco déshydraté, 50 g de sucre en poudre, 2 œufs, 50 g de crème liquide, 75 g de farine de châtaigne, 1 petite cuillère à café de levure chimique, 250 g de framboises congelées. Facultatif : pralines roses
Préparation : 10 min – cuisson : 25 min – coût : * - ustensiles : hachoir électrique, 6 moules à muffins en silicone
Préchauffez le four à 180° C.
Passez la noix de coco déshydratée au hachoir ou au mixeur pour la réduire en poudre grossière.
Mélangez noix de coco, sucre en poudre, farine de châtaigne et la cuillère à café de levure chimique. Cassez les œufs sur le mélange, ajoutez la crème liquide et à la cuillère, formez une masse sans grumeaux et assez dense.
Déposez dans le fond des 6 moules à muffins la moitié des framboises encore congelées. Répartissez la pâte à moelleux puis déposez le reste des framboises. Enfournez 25 minutes. Laissez refroidir dans les moules. Au moment de servir retournez les moules et garnissez les moelleux de pralines roses grossièrement broyées.

jeudi, 06 octobre 2016

Sandwich BPYLT

Vous avez deux grandes mains ? Vous avez une grande bouche ? Si oui, vous pourrez manger mon sandwich bacon, persil, yaourt, laitue, tomate.

Sandwich BPYLT

Pour 6 sandwiches
Ingrédients : 9 tranches de pain de mie épaisses, 24 fines tranches de bacon ou 12 fines tranches de lard fumé, feuilles de laitue, 3 belles tomates (ici, des tomates jaunes Golden jubilé), 50 g de fromage râpé (Emmental ou mimolette jeune), 1 yaourt-nature, quelques branches de persil plat, 1 gousse d’ail, poivre blanc.
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : poêle antiadhésive
Pelez et ciselez finement la gousse d’ail. Lavez et ciselez finement également quelques feuilles de persil. Mélangez ail, persil et yaourt-nature. Poivrez légèrement cette sauce et réservez.
Faites dorer les tranches de bacon dans la poêle. Quand c’est doré, retirez-les et remplacez-les quelques secondes par les tranches de pain de mie coupé en deux en diagonale pour les toaster.
Lacez et coupez finement les tomates. Lavez et essorez les feuilles de laitue.
Tartinez une demi-tranche de pain de la sauce au yaourt, disposez dessus des rondelles de tomates, de la laitue, 2 tranche de bacon ou 1 de lard fumé, parsemez de fromage râpé. Reposez une demi-tranche tartinée de sauce et recommencez l’opération jusqu’à poser une troisième tranche de pain, posée côté tartiné de sauce au yaourt, à l’intérieur.

dimanche, 02 octobre 2016

Croûte d’escargots de Radinghem chez Olivier Duez, chef de l’Art des Mets à Béthune

Si Olivier Duez avait le temps, il vous raconterait certainement ses pairs en cuisine, Marc Meurin, Claude Cordier… Assis à une table de son restaurant tout douillet de Béthune, il vous parlerait aussi de son équipe et de sa vision de la restauration. Il vous dirait sûrement : « Un restaurant, ce n’est pas qu’un chef, c’est une équipe. Comptez 50 % pour l’accueil, le cadre, le dressage des tables… et les 50 % restants, c’est la cuisine. L’un ne va pas sans l’autre et mon équipe est extra. » Mais Olivier Duez n’a pas vraiment le temps, il n’a pas une minute à lui. Son temps, il le passe dans sa cuisine à tailler, désarêter, préparer, mijoter, lier, griller, assembler… Un chef, quoi !
L'Art des Mets, 726 boulevard Raymond Poincaré, 62400 Béthune, 03 21 64 02 76

Croûte d’escargots de Radinghem chez Olivier Duez, chef de l’Art des Mets à Béthune, croûte d'escargots, escargots de Radinghem, Olivier Duez, l'Art des Mets à Béthune, Le Chef et la Cocotte, La Voix du Nord

Croûte d’escargots de Radinghem
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 grandes tranches de pain de mie, huile d’olive, 72 escargots, ciboulette, 6 tomates-cerises, 1 échalote, un peu de Pastis, 150 g de daïkon (aussi appelé radis blanc ou radis d’hiver), 15 cl de crème fraîche épaisse, sel, poivre, quelques pluches de salades vertes diverses.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : ** - difficulté : ** - ustensiles : emporte-pièces ronds et hauts

Croûte d’escargots de Radinghem chez Olivier Duez, chef de l’Art des Mets à Béthune, croûte d'escargots, escargots de Radinghem, Olivier Duez, l'Art des Mets à Béthune, Le Chef et la Cocotte, La Voix du Nord


Aplatissez au rouleau les tranches de pain coupées suivant la hauteur des emporte-pièces et glissez-les dans les emporte-pièces pour former 6 croûtes. Passez-les 4 minutes dans un four préchauffé à 180° C.
Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle et faites-y chauffer les escargots. Ajoutez les tomates-cerises coupées en 4, un peu de ciboulette et une petite échalote pelée et ciselée. Déglacez avec un peu de pastis.
Pelez les daïkons et coupez-les en dés d’1 cm de côté. Faites-les cuire à l’eau bouillante quelques instants puis rafraîchissez-les. Remettez-les dans la casserole et liez-les avec la crème épaisse. Aux premiers bouillons, salez et poivrez et arrêtez la cuisson.
Remplissez les croûtes de pain de mie d’escargots et de daïkon à la crème, parsemez de feuilles de salades diverses et servez aussitôt.

Texte et photos : Odile Bazin

mercredi, 28 septembre 2016

Pommes pudding meringué

- Tiens, quelle drôle d’idée de mixer les pommes ! C’est pour une raison particulière ?
- Euh, non, c’est juste par paresse, ça va plus vite.

Pommes pudding meringué, pommes, pudding

Pour 10 personnes
Ingrédients : 1 kg de pommes à cuire (ici des Pirouette), 50 g de raisins secs, cannelle, 3 œufs, 150 ml de lait, 150 g de farine, ½ sachet de levure chimique, 125 g de sucre-glace, 100 g d’amandes en poudre ou noisettes.
Préparation : 20 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender, fouet électrique, moule à manqué, papier sulfurisé
Préchauffez le four à 175° C. Faits bouillir une petite casserole d’eau avec 1 cuillère à café de cannelle et faites-y infuser les raisins secs 15 minutes.
Pelez et épépinez les pommes. Passez-les au blender avec le lait, les jaunes d’œuf, la farine et la levure. Sucrez avec 50 g de sucre. Mixez puis ajoutez les raisins égouttés.
Dans un moule à manqué couvert de papier sulfurisé, versez la préparation. Enfournez-la pendant 30 minutes. Montez les blancs d’œuf en neige, ajoutez la poudre d’amandes et le reste du sucre glace et couvrez-en le pudding. Remettez au four et laissez cuire encore une vingtaine de minutes.
Laissez le pudding refroidir complètement avant de le découper. Le lendemain, après une nuit au frais, il est encore meilleur !

mercredi, 14 septembre 2016

Pompe aux prunes

Ne soyez pas pressé. Laissez à votre gâteau le temps de refroidir. Faites-lui passer la nuit au réfrigérateur, il vous dira merci et vos invités aussi.

Pompe aux prunes, prunes

Pour 8 à 10 personnes
Ingrédients : 1 kg de prunes, 200 g de sucre, 4 œufs, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 125 g d’arachides en poudre, 50 g de flocons d’avoine, 1 sachet de levure chimique.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : moule à bords hauts
Lavez et dénoyautez les prunes mais gardez-les entières. Garnissez le fond d’un moule à bords hauts d’un papier sulfurisé et parsemez d’un peu de sucre. Répartissez les prunes par-dessus en les serrant bien. Parsemez-les à nouveau d’un peu de sucre.
Préchauffez le four à 180° C. Séparez les blancs des jaunes d’œufs et montez les blancs en neige. Réservez. Mélangez jaunes d’œufs, 180 g de sucre, la crème fraîche, les arachides en poudre, les flocons d’avoine et la levure chimique puis incorporez ce mélange aux blancs d’œufs. Mélangez à nouveau et versez le tout sur les prunes. Enfournez pendant 35 à 40 minutes puis baissez la température sur 150° C et laissez encore 20 minutes. Laissez le gâteau refroidir complétement avant de le retourner pour le démouler. Si vous voulez, flambez-le à l’alcool de prunes.

mercredi, 07 septembre 2016

Pains-cake au seigle

Coupés en fines tranches, rangés dans un sac-plastique, les 2 pains se conserveront sans problème au congélateur. Et grillés, ils seront parfaits !

Pains-cake au seigle

Pour 2 pains
Ingrédients : 500 g de farine de blé type 55, 200 g de farine de seigle type 130, 10 g de sel, 25 g de levure fraîche de boulanger, 400 ml d’eau environ.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 2 moules à cake en fer et 2 feuilles de papier cuisson
Émiettez la levure et délayez-la dans un peu d’eau. Mélangez les deux farines et le sel. Faites un creux au centre des farines et versez de l’eau tiède. Pétrissez cette pâte pendant 5 bonnes minutes jusqu’à avoir une belle boule non-collante. Couvrez-la d’un linge propre et laissez-la lever 1 h 30 dans un endroit chaud de la cuisine. Retravaillez la pâte une nouvelle fois et partagez-la en deux.
Tapissez les moules à cake de papier-cuisson et déposez la pâte dans chacun d’eux. Couvrez les moules et laissez à nouveau la pâte lever 1 h 30.
Préchauffez le four à 225° C et insérez un bol d’eau dedans. Enfournez les pains et laissez-les cuire 30 minutes. Sortez-les, tapez les fonds. S’ils sonnent creux, remettez les pains encore quelques minutes. Une fois cuits, enfermez-les dans un linge et dégustez-les le lendemain.

vendredi, 02 septembre 2016

Toasts de tomates confites

« Cette recette, c’est trois fois rien mais ça restera le meilleur souvenir de mes vacances de cette année » déclara l’invitée de la Cocotte.

Toasts de tomates confites, tomates confites

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 belles tomates de la même taille, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 25 g de beurre, 6 gousses d’ail, 10 feuilles de sauge fraîche, gros sel gris de Guérande, 2 morceaux de sucre, 6 tranches de pain de campagne, fleur de sel.
Préparation : 10 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : * - ustensiles : petite casserole à fond épais et grille-pain
Pelez les tomates à cru à l’aide d’un couteau dentelé. Faites chauffer huile et beurre dans la casserole et ajoutez les tomates, tête en haut. Serrez-les bien. Saupoudrez-les d’une cuillère à café de gros sel et posez les feuilles de sauge par-dessus. Couvrez la casserole, baissez le feu presque au minimum et laissez confire pendant 1 heure à 1 heure 15. Retirez la sauge au bout de 45 minutes et enlevez le couvercle pour que le jus forme s’évapore. Quand le jus a presque disparu, faites griller les tranches de pain et frottez-les d’ail. Puis écrasez grossièrement une tomate chaude ou tiède sur chacune des tartines. Versez par-dessus un peu de jus de cuisson, un filet d’huile d’olive, un peu de fleur de sel et dégustez.