jeudi, 02 avril 2020

Carpaccio de Saint-Jacques au citron

29. Quand nous ressortirons, nous irons à la mer tous les week-ends, nous aurons le temps, tous nos salons auront été annulés.
30. Quand nous ressortirons, nos placards seront rangés, triés, propres. Tristes, quoi !
31. Quand nous ressortirons, la mer sera toujours là. Elle aura charrié des coquillages et des galets et nous pourrons en ramasser 3, 6, 9, 12, 15, 18….
32. Quand nous ressortirons, nous boirons de la vodka à l’orange dans des crânes de cristal.
33. Quand nous ressortirons, nous irons voter et nous espérerons ardemment que tout change.
34. Quand nous ressortirons, nous aurons lu la Bible, le Coran, le Talmud, Guerre et Paix, les Rougon-Macquart, Harry Potter, Dune, les enfants de Dune, Tout Oui-Oui, tout Proust et Nadine de Rothschild.
35. Quand nous ressortirons, nous aurons les yeux rougis, nous serons toujours moins mais nous serons contents.
 
La recette
En cette période où on nous enjoint à rester chez nous, les produits surgelés peuvent agrémenter gaiement notre ordinaire.

Carpaccio de Saint-Jacques au citron, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 coquilles surgelées, 1 citron jaune, 1 citron vert, du piment en poudre, huile vierge de colza, fleur de sel, poivre du moulin
Préparation : 20 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : *
Faites décongeler les noix de Saint-Jacques et coupez-les facilement en fines tranches avec un couteau bien aiguisé quand elles sont encore un peu congelées. Récupérez les zestes des citrons et pressez-les. Mélangez le jus des citrons à 2 cuillères d’huile de colza première pression à froid (on en trouve de la très, très bonne dans notre région). Ajoutez une pincée de piment en poudre. Versez cette marinade sur les fines tranches de Saint-Jacques et faites mariner pendant 2 heures. Dressez joliment ces tranches sur 6 assiettes. Poivrez comme il vous plaît, salez très légèrement et parsemez les zestes de citron sur chacune des assiettes.
 

jeudi, 19 mars 2020

Patidous ail et piment

Et si on accompagnait les brochettes au fenouil de ce mardi de ces patidous épicés et coloré ? Ça vous dirait ?

Patidous ail et piment, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 petits patidous bio ou 3 gros à partager, 3 gousses d’ail, ½ cuillère à café de piment séché, 1 cuillère à café de persil et de cerfeuil déshydratés, sel, poivre, 3 yaourts grecs, huile d’olive.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : *
Pelez et ciselez l’ail. Faites-le frire quelques instants. Séchez-le sur du papier-ménage et mélangez-le à 3 cl d’huile d’olive. Ajoutez le piment, le persil et le cerfeuil. Réservez. Lavez les patidous soigneusement. Coupez le dessus et à la petite cuillère enlevez les pépins à l’intérieur des patidous. Huilez légèrement un plat à gratin, posez les patidous dessus et enfournez 50 à 60 minutes à 180°C. Vous pouvez baisser un peu la température en cours de cuisson. Ils doivent mous à l’intérieur et durs à l’extérieur.  Au bout de ce temps, râclez les bords intérieurs des patidous pour récupérer la chair. Mélangez-la bien au condiment ail et piment et aux yaourts grecs. Salez et poivrez selon vos goûts et remettez au four encore 15 minutes à 125°C. Dégustez comme si c’était un velouté ou avec du riz ou des petites pâtes style langues d’oiseaux.
 

jeudi, 06 février 2020

Courge-carotte en jaune-orange

Vous voulez paraître bronzés même en plein hiver ? Mangez des carottes ! Et en même temps, vous ferez le plein de vitamines.

Courge-carotte en jaune-orange

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petit potimarron, 2 carottes jaunes, 2 carottes orange, sel, poivre blanc, 20 cl de crème liquide, 50 g de mimolette râpée, coriandre moulue, jus de citron ou vinaigre, huile de colza, graines de lin
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender et économe
Lavez et épépinez le potimarron. Coupez-le en morceaux, déposez-les dans une casserole. Ne le pelez pas s’il est bio. Couvrez d’eau et faites cuire en ajoutant un peu de sel pendant 20 minutes. Egouttez-le et passez-le au blender en ajoutant la mimolette, 1 cuillère à café de coriandre moulue et la crème liquide. Assaisonnez. Pelez les carottes à l’économe et continuez de les peler jusqu’au cœur pour avoir de fines languettes de carottes. Mélangez-les à un peu d’huile et de vinaigre. Salez, poivrez et saupoudrez-les de graines de lin. Servez la courge mixée à la mimolette et recouvrez-la de languettes de carottes aux graines de lin.
 

jeudi, 23 janvier 2020

Saint-Jacques katsuobushi et pâtes au bouillon de soja

Katsuobushi, c’est de la bonite fumée, séchée et coupée en copeaux. On en trouve facilement dans les épiceries asiatiques.

Saint-Jacques katsuobushi et pâtes au bouillon de soja, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 18 coquilles Saint Jacques, 1 citron, huile, pâte de piment, 1 cuillère à soupe de concentré de tomates, 5 cl de sauce soja (le shoyu n’est pas trop fort), 300 g de pâtes très fines (japonaises ou chinoises), 1 petite tasse de bonite séchée, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : ** - difficulté : *
Nettoyez les coquilles en gardant la noix sinon demandez-le à votre poissonnier. Mettez de côté corail et barbes, vous pourrez en faire un bouillon.  Mélangez le jus d'un citron, 5 cl d'huile, 1 cuillère à café de pâte de piment et 1 cuillère à soupe de concentré de tomates. Mélangez aux noix de Saint-Jacques. Laissez mariner 1 h. Faites un bouillon en mélangeant 1 l d’eau à de la sauce soja. Plongez de fines pâtes dedans. Faites cuire le temps indiqué sur le paquet. Egouttez et réservez. Faites sauter les St Jacques 2 minutes dans une poêle avec la marinade. Réservez au chaud, décollez les sucs de cuisson des Saint-Jacques, allongez d'un verre d'eau et mélangez les nouilles dans ce mélange. Faites réchauffer les Saint-Jacques, couvrez-les de bonite séchée et disposez-les sur les pâtes. Salez et poivrez un peu.
 

jeudi, 09 janvier 2020

Salade pain de sucre, harengs doux et kakis et la Cocotte au salon du livre de Lambersart

Amère juste ce qu’il faut, la salade pain de sucre est de la même famille que l’endive ou la chicorée. Laissez-vous faire, vous allez adorer.

Salade pain de sucre, harengs doux et kakis, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petite salade pain de sucre, 200 g de filets de harengs doux, 2 kakis, 3 pommes de terre moyennes, 4 œufs, 1 citron, 1 yaourt-nature, 1 cuillère à soupe de moutarde, 2 échalotes, ciboulette, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : presse-citron
Pressez le citron. Lavez et essorez la salade. Pour les dessaler, faites tremper les harengs doux coupés en dés dans de l’eau fraîche en la changeant régulièrement. Faites cuire les pommes de terre non épluchées dans de l’eau bouillante 20 minutes. Egouttez-les, laissez-les refroidir, pelez-les et coupez-les en dés. Faites cuire les œufs pour les avoir durs. Egouttez les harengs, coupez la salade nettoyée en lanières, écalez et coupez les œufs en rondelles, coupez les kakis, pelez et ciselez les échalotes. Mélangez yaourt, moutarde, échalotes, jus de citron, ciboulette et jus de citron. Poivrez un peu. Mêlez pain de sucre, kakis, pommes de terre et harengs, versez par-dessus la sauce au yaourt et décorez de rondelles d’œufs durs.

salade pain de sucre,harengs doux et kakis,la cocotte,la voix du nord

 

jeudi, 28 novembre 2019

Navets à la Tunisienne et la Cocotte au salon du livre de Loos ce samedi 30 novembre

Des amis, un peu de pain grillé, un petit plat de navets à la tunisienne pour mettre en appétit et c’est la promesse d’un bon moment.

Navets à la Tunisienne, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 navets, 1 cuillère à coupe de gros sel gris de Guérande, 2 citrons, 1 gousse d’ail, 1 cuillère à café de harissa, un peu d’huile d’olive et 1 cuillère à café de cumin en poudre.
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensile : râpe à gros trous
Pelez les navets, rincez-les et râpez-les avec la râpe à gros trous. Saupoudrez-les de gros sel, versez le jus d’1/2 citron et 10 cl d’eau et mélangez. Laissez mariner plusieurs heures. Ensuite égouttez-les en réservant le jus de la marinade*. Pressez les navets entre les mains pour enlever un peu le jus. Pelez et pilez l’ail, mélangez-le à une cuillère à café de harissa, le reste du citron pressé, 5 à 6 cl d’huile d’olive et le cumin. Et vous pouvez déguster ce petit plat à l’apéritif.
*Si vous ne souhaitez pas consommer de suite les navets, mettez-les dans 1 bocal en alternant une couche de navets et une ou deux rondelles de citron. Mélangez la préparation à la harissa et le jus de la marinade et versez sur les navets. Vous pouvez combler le bocal avec de l’eau si le liquide versé ne va pas jusqu’en haut. Fermez le bocal, rangez-le au frais et consommez-le dans le mois qui suit.

Navets à la Tunisienne, la cocotte, la voix du nord

 

jeudi, 31 octobre 2019

Velouté de potimarron au lait battu et la Cocotte au salon du livre de Saulzoir

C’est la journée des citrouilles, des courges, des cucurbitacées, des potirons, des giraumons, des pâtissons, des potimarrons…

Velouté de potimarron au lait battu, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petit potimarron, 1 oignon, 1 cuillère à soupe d’huile, 1 cuillère à café de bonne harissa, 1 litre de lait battu. Facultatif : 1 citron
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : économe, mixeur plongeant
Coupez le potimarron en quatre, enlevez les graines et pelez le potimarron à l’aide de l’économe.
Pelez et ciselez l’oignon. Faites chauffer la cuillère à soupe d’huile dans un faitout, ajoutez l’oignon et faites-le dorer. Continuez avec la harissa. C’est elle qui va tout parfumer.
Ajoutez le potimarron coupé en petits morceaux et couvrez de 700 à 800 ml lait battu. Laissez cuire 25 minutes puis mixez les légumes pour en faire un velouté. Au besoin ajoutez du lait battu.
Rectifiez l’assaisonnement. Le lait battu va donner un petit goût aigrelet.  Pour servir, proposez des quartiers de citron à presser sur le velouté.

Une idée de sortie...

Si vous n'avez rien de spécial à faire le dimanche 10 novembre, que vous avez envie de découvrir Saulzoir et que vous voulez dire bonjour à la Cocotte, venez donc au salon du livre organisé dans la ville. Vous passerez un bon moment et vous en ferez passer un bon à tous les auteurs présents sur les lieux. (complexe sportif des saules). Avez-vous vu comme la Cocotte s'occupe de vous trouver des activités ? Elle est sympa, non ? 

velouté de potimarron au lait battu,la cocotte,la voix du nord, salon du livre de Saulzoir

jeudi, 17 octobre 2019

Courgettes en pickles et tomates

Une fois vos pickles prêts, vous pouvez les dévorer tout frais et tout croquants. Ou rangez-les au frais et mangez-les dans la semaine.

Courgettes en pickles et tomates, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 courgette jaune, 1 courgette verte, un morceau de courgette-trompette (toutes ces courgettes doivent être bio car on ne les pèle pas), ½ cuillère à café de poivre noir en grains, 5 cl de vinaigre blanc, 3 tomates variées, 1 oignon blanc, graines de tournesol, huile (olive, tournesol ou colza), sel.
Préparation : 15 min – cuisson : 2 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat hermétique
Lavez les courgettes, débarrassez-vous des bouts. Coupez les courgettes en fines rondelles. Déposez-les dans un plat creux.  Faites bouillir les 5 cl de vinaigre et la même quantité d’eau dans une petite casserole et laissez bouillir 2 minutes. En fin de cuisson, ajoutez les grains de poivre et versez sur les rondelles de courgettes en les saupoudrant d’un peu de sel. Fermez le plat et laissez-le refroidir. Quand il est froid, lavez les tomates, coupez-les en petits cubes et ajoutez-les aux courgettes. Pelez et ciselez finement l’oignon. Déposez-le sur les autres légumes. Terminez en versant un filet d’huile et une belle quantité de graines de tournesol. Vous pouvez aussi saupoudrer de persil plat et/ou de basilic.

jeudi, 19 septembre 2019

Glace aux pois

Il reste encore des petits pois chez votre maraîcher et il vous reste toujours une envie de glace. Faites-vous plaisir. Ne vous refusez rien.

Glace aux pois, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 700 g de petits pois frais ou 400 g de petits pois surgelés, 150 g de féta, un peu de lait, 20 cl de crème liquide à 30 %, 12 petits oignons nouveaux, huile d’olive, sel, poivre, laurier, basilic.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min + réfrigération – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique, turbine à glace et boule à glace
Ecossez les petits pois frais. Déposez-les (petits pois frais ou surgelés) dans une casserole, salez-les légèrement, poivrez, ajoutez une feuille de laurier et recouvrez-les d’eau. Faites-les cuire 10 minutes à couvert. Egouttez, débarrassez-vous du laurier et laissez refroidir. Mixez-les avec la féta en ajoutant un peu de lait pour faciliter le mixage. Mélangez la crème liquide à la purée de petits pois et déposez ce mélange dans la turbine à glace. Quand la glace est prise, mettez-la 1 à 2 heures au congélateur. Pelez les oignons nouveaux et faites-les confire dans un peu d’huile d’olive pendant 15 à 20 minutes. Au moment de servir, lavez et ciselez grossièrement le basilic. Formez des boules avec la glace aux petits pois. Disposez-les avec les oignons et parsemez de basilic.

 

jeudi, 11 juillet 2019

Romaine mollet-soja

La sauce shoyu est une sauce à base de soja fermenté. On la trouve maintenant allégée en sel et ça, c’est bon pour nous.

Romaine mollet-soja, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 belle salade romaine, 6 œufs hyper-frais, 100 g de pousses de soja frais, 2 cives, 1 càc de moutarde, ½ càc de pâte de piment, 2 càs de vinaigre de cidre, 2 càs d’huile de colza, 1 càc de sauce shoyu, eau, quelques feuilles de menthe et 1 poivron vert allongé.
Préparation : 15 min – cuisson : 2 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : louche
Faites bouillir une casserole d’eau avec un peu de vinaigre dedans. Dès qu’elle bout, cassez un œuf dans la louche, créez un tourbillon dans la casserole et versez délicatement l’œuf dedans. Rabattez le blanc sur le jaune pour l’enfermer et laissez cuire 2 à 3 minutes. Réservez tous les œufs cuits de la sorte dans une assiette creuse dans de l’eau chaude. Lavez et essorez la salade. Coupez les feuilles en lanières. Mélangez cives ciselées avec les tiges, moutarde, piment, vinaigre, huile, shoyu et 5 cl d’eau dans un bol. Disposez la salade dans un grand saladier, ajoutez les pousses de soja dessus, de fines rondelles de poivron lavé et quelques feuilles de menthe ciselée. Versez la vinaigrette sur la salade et posez les oeugs mollets pour finir. Mangez aussitôt.