jeudi, 21 janvier 2021

Scorsonères de la brousse

Souvent confondue avec le salsifis à la peau blanche, la scorsonère a la peau noire. Laissez-vous faire et découvrez ou redécouvrez ce légume qui n’a absolument rien à voir avec le salsifis qu’on vous vend en bocaux. Mais attention, ça tâche et ça colle, protégez vos mains en mettant des gants. C’est en ce moment sur les étals des bons maraîchers.  

Scorsonères de la brousse, la Cocotte, la voix du nord

 

Pour 6 personnes

800 g de scorsonères (salsifis noirs), 1 citron, ½ cube de bouillon de légumes bio, beurre et huile d’olive, 1 feuille de laurier, 1 poignée d’olives, 3 cuillères à soupe de brousse, sel et poivre.

Préparation : 20 min – Cuisson : 20 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : épluche-légumes 

Scorsonères de la brousse, la Cocotte, la voix du nord

Progression : Dénoyautez les olives et coupez-les en petits morceaux. Pressez le citron et versez le jus obtenu dans une casserole avec 0,5 litre d’eau. Pelez les scorsonères (attention, ça tâche !) et coupez-les en tronçons de 6 à 8 cm. Si elles sont grosses, coupez-les dans leur épaisseur. Plongez-les aussitôt dans l’eau citronnée. Ajoutez le bouillon-cube et la feuille de laurier et mettez à bouillir. Quand la pointe du couteau passe facilement à travers (environ 15 à 20 minutes), arrêtez la cuisson et égouttez-les. Dans une poêle, faites chauffer une belle noix de beurre et un peu d’huile d’olive et faites-y dorer les scorsonères quelques minutes sur tous les côtés.

Dressage : Ajoutez les olives et la brousse, assaisonnez et servez-les en entrée chaude ou en accompagnement d’une viande blanche.

Écrire un commentaire