dimanche, 25 septembre 2022

Poulet basquaise

Au départ était la piperade, ragoût de tomates et de poivrons auquel on a ajouté le blanc du poulet. Une bonne pincée de piment d’Espelette, piment savamment dosé, au goût subtil, qui orne en séchant les maisons du pays basque dès le mois de septembre, des dés de jambon de Bayonne, des poivrons rouges et des poivrons verts (ici, la Cocotte a vu tout rouge !) et du poulet. Le tout cuit doucement dans cette sauce bigarrée. Une ode à la couleur, une invitation à la gaieté !
Le poulet basquaise est encore un plat de poulet en sauce mais ce poulet précisément est la carte d’identité de ce pays. 

poulet basquaise,la cocotte,la voix du nord

 
Pour 6 personnes
900 g de blancs de poulet ou cuisses, 1 grosse boîte de tomates pelées ou fraîches et pelées maison, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 tranche épaisse de jambon de Bayonne, 2 gousses d’ail, 2 gros oignons, 1 feuille de laurier, thym, 500 g de poivrons verts et rouges, ½ cuillère à café de piment d’Espelette en poudre, sel
Préparation : 15 min - Cuisson : 45 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : 1 faitout et 1 cuillère en bois

poulet basquaise,la cocotte,la voix du nord

Progression : Détaillez les tomates en petits morceaux. Coupez les filets de poulet en gros morceaux et le jambon de Bayonne en petits dés. Pelez et coupez finement ail et oignon. Lavez, équeutez et épépinez les poivrons. Coupez-les en lamelles épaisses.  
Faites chauffer l’huile dans le faitout et dorez-y les morceaux de poulet en les remuant avec une cuillère en bois. Quand ils sont bien dorés, ajoutez ail et oignon, les dés de jambon de Bayonne, les poivrons et les tomates. Ajoutez le laurier, salez (pas trop, le jambon l’est déjà) et ajoutez une pincée de piment d’Espelette, laurier et thym. Couvrez le faitout et laissez cuire à feu doux 30 à 40 minutes.  
Dressage : Servez le poulet couvert de sauce avec du riz, des pâtes, des pommes-vapeur, de la polenta, du couscous...
 
 

dimanche, 11 septembre 2022

Pappadums-maison

Vous qui avez toujours voulu réaliser des pappadums seul(e) dans votre cuisine, ce moment est le vôtre. Appelez-les comme ci-dessus, papadums, papadoms, avec 1 P ou 2 P, avec un U ou un O à la dernière syllabe, peu importe, vous savez que ces petites galettes indiennes sont un régal. Elles servent de couvert pour déguster un plat en sauce comme un curry, un rogan josh avec un dal. Deux impératifs pour les faire au mieux, farinez-les bien pour les étaler et passez-les quelques secondes dans l’huile bien chaude. Un p’tit secret ? Repassez-les une seconde fois à la friture, ils seront vraiment croustillants.

pappadums-maison,la cocotte,la voix du nord

 
 
Pappadums
Pour 6 pappadums
1 tasse de farine de lentilles (on en fait une très bonne à la ferme du Duneleet à Leffrincoucke), ½ cuillère à café de sel fin, 1 càc de cumin moulu et ½ de graines de cumin, ½ càc d’ail en poudre, un peu de piment en poudre. Pour étaler : farine type 55. Pour frire : huile
Préparation : 15 min – Cuisson : 5 à 6 secondes par pappadum – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : bassine à frites, papier-cuisson, pince de cuisine

pappadums-maison,la cocotte,la voix du nord

Préparation : Mélangez tous les ingrédients cités ci-dessus et 1 càc d’huile et ajoutez un peu d’eau, à peine 8 à 10 cl. Mélangez jusqu’à obtenir une boule lisse et non-collante. Au besoin, ajoutez un peu de farine « normale ». Séparez la boule en 6 petites boules et aplatissez-les sur un plan bien fariné en 6 disques très fins d’une quinzaine de centimètres. Faites chauffer l’huile dans la bassine et quand elle est bien chaude, passez les disques un par un, à l’aide d’une pince de cuisine, (pour les ressortir vite et les égoutter rapidement) à peine quelques secondes pour les frire. Déposez-les sur du papier absorbant, repassez-les une seconde fois encore 2 ou 3 secondes.  
Dressage : Servez-les bien égouttés en accompagnement d’un plat en sauce indien.  

dimanche, 28 août 2022

Spaghettis alla carbonara

Si vous ne voulez pas froisser nos voisins transalpins, plus particulièrement du Latium et encore plus spécifiquement de Rome, il va falloir respecter quelques principes la prochaine fois que vous ferez les spaghettis alla carbonara. Primo, pas de crème fraîche. Sacrilegio ! Deuxio, une viande d’une grande qualité, du guanciale (joue de porc séchée et non fumée) ou pancetta (poitrine de la même bête salée et séchée). Ma si ! Tertio, un vrai fromage italien, du Parmiggiano-Reggiano ou du Pecorino. Viande et fromage, vous les trouverez dans les vraies épiceries italiennes. Ecco ! 

spaghettis alla carbonara,la cocotte,la voix du nord


Pour 6 personnes
500 g de spaghettis, 200 g de guanciale (ou à défaut du très bon lard fumé découenné), 3 œufs, 100 g 
de parmesan, origan, huile d’olive, poivre du moulin
Préparation : 15 min – Cuisson : 15 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : râpe à parmesan

spaghettis alla carbonara,la cocotte,la voix du nord

 
Progression : Coupez le guanciale en tranches puis en petites languettes. Faites-les frire à sec dans une poêle antiadhésive. Réservez-les. Râpez le parmesan. Faite bouillir une grande marmite d’eau additionnée d’une cuillère à soupe d’huile d’olive et d’une pincée d’origan séché. Faites cuire les pâtes le temps indiqué sur le paquet. Battez les œufs comme pour faire une omelette, ajoutez 75 g de parmesan râpé et poivrez. Egouttez les spaghettis mais gardez l’équivalent d’une louche de bouillon dans le fond du plat. Ajoutez le bol d’œufs, guanciale et parmesan et mélangez vivement pour éviter que les œufs coagulent. 
Dressage : Servez les spaghettis alla carbonara dans de grandes assiettes plates, poivrez-les et saupoudrez-les encore de parmesan. Mangez très chaud.

dimanche, 14 août 2022

Caldo verde

Si vous allez fureter sur les marchés de Porto, Lisbonne ou… vous verrez à coup sûr de vieilles machines en fonte d’aluminium qui coupent un beau chou bien vert en très fines lanières. C’est le chou cavalier pour préparer le caldo verde. Mais le nord, c’est pas le Portugal. On y trouve difficilement ce chou. En revanche on trouve du chou pointu chez les bons maraîchers. Alors on fait comme si on était chez les Portugais et on se prépare cette soupe délicieuse. Un p’tit bol en terra cotta, le chou qui va bien, du bon pain et du chouriço et vous êtes encore en vacances !

caldo verde,recette portugaise,portugal,la cocotte,la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 600 g de pommes de terre, 200 g de oignons, 1 gousse d’ail, 400 g de chou pointu (ou portugais dans les épiceries portugaises), 1 càs d’huile d'olive, sel, poivre, 100 g de chouriço portugais, 2 l de bouillon de légumes.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – Coût : * - Difficulté : *

caldo verde,recette portugaise,portugal,la cocotte,la voix du nord


Progression : Pelez les pommes de terre et coupez-les en petits morceaux, hachez finement l'oignon et l'ail. Lavez et tranchez le chou en très fines lanières. Faites chauffer l'huile dans un faitout et coupez le chouriço en petits dés ou en fines rondelles. Faites-y dorer le chouriço puis réservez-le. A la place du chouriço, faites revenir l'oignon et l'ail, ajoutez les pommes de terre et faites cuire 5 min en remuant de temps en temps. Salez et poivrez légèrement. Versez le bouillon et laissez cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres. Passez la soupe au mixeur (ou pas) et remettez-la dans la casserole. Ajoutez le chou et laissez cuire 5 à 10 minutes. Rectifiez l'assaisonnement. 
Dressage : Servez la soupe dans des jolis bols en terre cuite et proposez du pain de maïs portugais coupé en petits morceaux. 

 

dimanche, 31 juillet 2022

Anchoïade

Recette incontournable de la cuisine provençale, l’anchoïade est la reine des apéros des gens du cru.Cette sauce se met au centre d’un plateau, des légumes de saison cuits ou crus tout autour et des mouillettes de bon pain et les convives trempent ces légumes et ce pain dans cette sauce. Dans ce coin du bassin méditerranéen, on trouve des variantes, bagna cauda du côté du Piémont, pissalat à Nice ou fondue occitane en Occitanie... A ne pas confondre avec la tapenade dans laquelle on mélange des olives entières noires ou vertes, des câpres, du basilic ou du persil mais toujours avec de l’ail. 

anchoïade,anchois,la cocotte,la voix du nord

Pour 1 petit bol
20 anchois au sel, 2 gousses d’ail, vinaigre ou jus de citron, poivre, huile d’olive, quelques tartines de bon pain
Préparation : 10 min – cuisson : aucune – Coût : * - difficulté : * - Ustensiles : mortier et pilon ou hachoir électrique

anchoïade,anchois,la cocotte,la voix du nord


Progression : Faites dessaler les anchois dans de l’eau fraîche régulièrement renouvelée. Pelez l’ail. Vous pouvez le dégermer si vous ne le digérez pas. Pilez-le. Dans le mortier, réduisez les anchois et l’ail en crème. Poivrez comme il plaît, ajoutez un filet de vinaigre blanc ou de jus de citron et allongez petit à petit à l’huile. Montez comme une mayonnaise. Ça doit s’épaissir un peu et former une belle pommade. Vous pouvez ajouter des câpres dessalées pour épaissir la sauce.
Dressage : Faites griller des tartines de bon pain de campagne et tartinez-les d’anchoïade. 
Ou appliquez cette sauce sur un disque de pâte feuilletée et faites cuire cette tarte fine 10 minutes dans un four chaud.

dimanche, 17 juillet 2022

Filet mignon en brochette

Voilà l’été, ses barbecues et ses brochettes ! On a toujours fait griller de la viande mais désormais, c’est à cette période que cette méthode de cuisson est reine. Un pique en bois ou en métal, des légumes d’été, poivrons, tomates, courgettes…, des marinades pour parfumer, de la viande, du poisson ou de la volaille, des copains et le p’tit vin qui va bien. Pour une belle brochette de porc, optez pour une viande un peu grassouillette, de l’échine, des travers, de la poitrine ou si vous êtes bien avec votre boucher, de la cigaline ! Le filet mignon est un peu sec, faites-le donc bien mariner. 

filet mignon en brochette,filet mignon,brochette,brochettes,la cocotte,la voix du nord

Filet mignon en brochette
Pour 6 personnes
2 filets mignons, 2 gousses d’ail, piment en poudre, 1 cuillère à café de 4-épices (muscade, poivre, clous de girofle et gingembre), sauce soja, 1 citron confit, huile d’arachide
Préparation : 20 min – Cuisson : 10 à 15 min – Coût : ** - difficulté : * - Ustensiles : piques à brochettes en bois

filet mignon en brochette,filet mignon,brochette,brochettes,la cocotte,la voix du nord


Progression : Pelez et pilez l’ail. Coupez le citron confit en tout petits morceaux. Mélangez l’ail, une bonne pincée de piment, le 4-épices, 5 cl de sauce soja et 5 cl d’huile. Découpez les filets mignons en fines lanières. Couvrez-les de sauce à l’ail et massez la viande pour qu’elle s’imprègne bien de la marinade. Couvrez-la d’un film-plastique et rangez-la au réfrigérateur 2 à 3 heures. Faites tremper 12 piques à brochettes en bois dans de l’eau 15 minutes. Piquez la viande sur les piques à brochettes en la serrant bien. Faites brûler du charbon de bois sur un barbecue et faites-y griller vos brochettes 10 minutes en les retournant et en les badigeonnant de marinade très fréquemment.
Dressage : Glissez vos brochettes dans des pains pita ou libanais avec plein de légumes. 

dimanche, 03 juillet 2022

Riz pilaf à l’Indienne

Pulao, plov, pelaw, pilahvi, pilaff ou pilaf, les noms sont légion pour cette recette répandue dans une grande partie du monde. Retenons qu’au départ c’est un mode de cuisson. La première étape de la recette est de faire dorer les grains de riz dans une matière grasse et d’autres ingrédients comme des oignons, de l’ail, des épices diverses et variées. Puis on ajoute un liquide qu’on laisse évaporer. Pour avoir une jolie couleur soleil (voir photo), on peut ajouter du curcuma. Et pour donner encore plus de goût, des feuilles de laurier, de la cannelle et des feuilles de coriandre fraîche.

riz pilaf à l’indienne,pulao,plov,pelaw,pilahvi,pilaf,la cocotte,la voix du nord


Pour 6 personnes
350 g de riz basmati, quelques filaments de safran, 30 g de ghee (beurre clarifié), 2 oignons, 5 capsules de cardamome ou un peu de cardamome en poudre, 3 clous de girofle, quelques grains de poivre noir, sel
Préparation : 15 min - Cuisson : 25 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : casserole ou faitout

riz pilaf à l’indienne,pulao,plov,pelaw,pilahvi,pilaf,la cocotte,la voix du nord


Progression : Rincez le riz jusqu’à ce que l’eau soit claire. Laissez-le dans la dernière eau 30 minutes. Faites infuser les filaments de safran dans un peu d’eau chaude. 
Faites fondre le ghee dans une casserole ou un faitout. Ajoutez les oignons pelés et finement ciselés, les capsules de cardamome, les clous de girofle et les grains de poivre. Laissez cuire 2 minutes. Ajoutez le riz, mélangez et laissez chauffer encore comme ça 2 minutes. Salez, ajoutez le safran infusé, couvrez d’1,5 litre d’eau et laissez cuire une vingtaine de minutes, le temps que l’eau soit absorbée complètement. Retirez clous de girofle et capsules de cardamome. Egrainez le riz à la fourchette. 
Dressage : servez le riz avec un curry de viande ou de légumes. 

 

dimanche, 19 juin 2022

Khachapuri de Géorgie

Dans toutes les régions de Géorgie et maintenant dans les pays voisins, on prépare le khachapuri ou Khatchapouri (les orthographes sont légion). Qu’il vienne d’Iméritie, de Mingrélie ou d’Adjarie, il est adoré par tous et on lui dédie même une journée dans l’année. Ce pain plat qu’on peut farcir à tout ce qu’on veut, viande, légumes, fromages… prend très souvent la forme d’un bateau. Si vous lui donnez cette forme, 2 ou 3 minutes avant la fin de la cuisson, cassez un œuf au centre du bateau et remettez le khachapuri à cuire. Et surtout, n’oubliez d’ajouter pas une petite noix de beurre. 

khachapuri de géorgie,khachapuri,géorgie,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
200 g de farine, 10 cl de lait, ½ cuillère à soupe de levure sèche du boulanger, un peu de sucre en poudre, 3 g de sel fin, 1 œuf. Pour la farce : 250 g de fromage type féta, un peu de lait, 1 œuf et 30 g de beurre
Préparation : 25 min – Cuisson : 10 à 15 min – Coût : * - Difficulté : *

khachapuri de géorgie,khachapuri,géorgie,la cocotte,la voix du nord


Progression : Délayez la levure dans le lait tiédi et 1 cuillère à café de sucre en poudre. Versez la farine dans un plat creux, ajoutez le lait tiédi, le sel et le jaune d’œuf. Mélangez bien pour avoir une belle pâte souple et sans grumeaux. Laissez-la lever 1 heure sous un linge propre puis étalez-la en un carré de 30 cm de côté. Mélangez le fromage émietté, le lait, l’œuf et le beurre fondu. Répartissez cette crème sur la pâte qui a levé. Rabattez les bords de la pâte vers le centre et laissez à nouveau lever 1 heure. Faites-la cuire dans un four préchauffé à 220°C. Sortez-la quand le dessus est joliment doré après 10 à 12 minutes de cuisson.
Dressage : Beurrez-le encore un peu à la sortie du four et dégustez-le bien chaud.

 

dimanche, 05 juin 2022

Strudel aux bettes

Il était une fois le Strudel, prononcez Chtroudeul. Il naît vraisemblablement au Moyen Orient, du côté de l’Egypte, de la Syrie. Il arrive en Turquie sous la forme des baklavas vers le 15ème siècle et s’étend dans les pays de l’est de l’Europe, l’Autriche, la Hongrie puis dans les Balkans, Bulgarie, Albanie, Croatie… Ce gâteau est un des emblèmes de la cuisine autrichienne et toutes les régions de ce petit pays ont leur variante. Traditionnellement aux pommes dans les pâtisseries viennoises, la pâte à strudel étalée très finement puis roulée très délicatement peut être farcie d’autres façons.

strudel aux bettes,strudel,bettes,la cocotte,la voix du nord

Strudel aux bettes

250 g de farine, 2 œufs, 1 petit verre d’eau, 1 botte de bettes, 250 g de fromage grec type féta, 2 gousses d’ail, 1 poignée de raisins secs, des olives, huile d’olive, sel et poivre

Préparation : 20 min – Cuisson : 50 min – Coût : * - Difficulté : ** - Ustensiles : vieux drap et papier-cuisson

strudel aux bettes,strudel,bettes,la cocotte,la voix du nord

Progression : Versez la farine dans un plat creux, ajoutez une pincée de sel. Mélangez un des deux œufs, huile et un petit verre d’eau au fouet et versez le mélange sur la farine. Mélangez jusqu’à obtenir 1 boule de pâte facile à travailler. Laissez reposer la pâte 30 minutes au réfrigérateur. Lavez les bettes et coupez-les en petits morceaux, tiges et feuilles. Faites-les fondre 10 minutes dans de l’huile d’olive. Ajoutez les raisins secs. Mélangez le second œuf et le fromage. Ajoutez les olives dénoyautées et coupées en petits morceaux, l’ail pilé. Assemblez bettes et sauce au fromage. Laissez refroidir. Sur un vieux drap fariné, étalez la pâte en rectangle le plus fin possible. Etirez-la doucement et répartissez le mélange au fromage sur la pâte et assaisonnez. En soulevant le drap, roulez la pâte farcie, déposez-la sur du papier-cuisson et enfournez-la 40 minutes à 180°C.

Dressage : Mangez votre strudel avec des crudités.

 

 

 

 

 

dimanche, 22 mai 2022

Rollmops à la coriandre et la Cocotte au salon du livre de Saint Omer ce dimanche

Poisson des mers du Nord, au ventre blanc et au dos bleu, le hareng se laisse facilement pécher et cuisiner. Frais, salé ou fumé, ses recettes sont multiples. Mariné comme la recette d’aujourd’hui, il se prélasse dans un bain d’eau salée avec moult préparations, avec un goût sucré-salé ou aux goûts plus exotiques de curry par exemple… S’il est entouré autour d’un cornichon, il se transforme en rollmops. Le long de la Baltique, il se glisse dans des petits pains ronds, on le parsème alors d’oignons doux finement coupés et d’un peu de moutarde douce. Pour accompagner des chants de marins, il est parfait ! 

rollmops à la coriandre,rollmops,harengs,la cocotte,la voix du nord

Rollmops à la coriandre

Pour 6 personnes
6 harengs frais, 15 cl de vinaigre blanc, 30 cl d’eau, 2 càs de gros sel gris de Guérande, 2 càs de sucre roux, 10 grains de poivre, 10 grains de coriandre, thym, laurier, légumes au vinaigre (cornichons, carottes ou navets)
Préparation : 20 min – Cuisson : 5 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : piques en bois

rollmops à la coriandre,rollmops,harengs,la cocotte,la voix du nord


Progression : Coupez la tête des harengs, videz-les et enlevez toutes les arêtes. Rincez-les bien et déposez-les dans un petit plat. Dans une casserole assemblez vinaigre, eau, sel, sucre, grains de poivre et de coriandre, thym et laurier. Faites bouillir 5 minutes et versez le liquide un peu refroidi sur les harengs. Laissez-les mariner dans ce jus 2 ou 3 jours. 
Dressage : Au moment de les servir, égouttez les poissons, déposez au centre des poissons un morceau de légume choisi coupé en bâtonnet et roulez les poissons. Piquez-les d’un pique en bois pour les maintenir en rouleaux et servez-les sur du pain de seigle à la moutarde.

 

Et n'oubliez pas, ce dimanche à la maison du Marais de Saint Omer, la Cocotte vous attendra sagement. 

rollmops à la coriandre,rollmops,harengs,la cocotte,la voix du nord

rollmops à la coriandre,rollmops,harengs,la cocotte,la voix du nord

dimanche, 08 mai 2022

Hachis parmentier

« Manger des pommes de terre, ce n’est pas dangereux. » Ça a été le combat d’une vie, celle d’Antoine Parmentier. Il se battit pour imposer ses chères cartoufles (comprenez pommes de terre) au peuple français et de cette façon lutter contre les disettes fréquentes à l’époque. Il commença par faire goûter au gratin de l’époque, à la cour du roi, ses pains au tubercule susnommé. Résultat, la patate arrive sur nos tables à la fin du 18e siècle. Et c’est pour rendre hommage à cet agronome opiniâtre, que des cuisiniers inventèrent le hachis parmentier au début du 20e siècle. Merci Antoine !

hachis parmentier,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
1, 5 kg de pommes de terre Bintje, lait, bouillon-maison, 900 g de viande cuite de pot-au-feu (bœuf), 2 gros oignons, 3 échalotes, 4 gousses d’ail, ½ bouquet de persil plat, herbes de Provence, sel, poivre, fromage râpé, chapelure, beurre 
Préparation : 30 min – Cuisson : 1 h – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : presse-purée, hachoir à viande et plat à gratin

hachis parmentier,la cocotte,la voix du nord


Progression : Passez les morceaux de bœuf bouilli au hachoir à viande. Faites chauffer un peu de beurre dans une sauteuse et faites-y dorer la viande. 
Pelez et ciselez oignons, ail et échalotes. Ajoutez-les à la viande et mouillez avec quelques louches de bouillon. Assaisonnez comme il plaît, couvrez et laissez cuire 30 minutes. Enfin ajoutez le persil ciselé. 
Dans le même temps, pelez les pommes de terre et cuisez-les 20 à 25 minutes en les couvrant de lait salé dans un faitout. Ecrasez-les au presse-purée. Préchauffez le four à 180°C. Graissez le plat à gratin, versez la viande puis la purée, lissez bien le dessus, parsemez de chapelure et d’un peu de fromage râpé et enfournez pour 30 minutes. 
Dressage : Servez le hachis parmentier avec une belle salade. 

 

dimanche, 24 avril 2022

Jerky de bœuf

Conserver de la viande le plus longtemps possible, nos ancêtres savaient faire et faisaient déjà du jerky. Principalement de bœuf, en Afrique il est de chameau, de chèvre, d’autruche ou de springbok. En Amérique, il pourra être d’alligator ou encore de bison… Désormais c’est un nanan très tendance, qu’on propose en apéritif, détaillé en très fins morceaux comme des flocons, râpé sur des salades ou en lanières à la sortie du four, à déchirer sauvagement avec les dents. Et si vous voulez en faire, le four remplace très facilement le soleil qu’il faut pour ce séchage longue durée mais qu’on n’a pas ici. 

jerky de bœuf,jerky,la cocotte,la voix du nord


Pour 6 personnes
500 g de bœuf (filet de bœuf, tende de tranche ou rumsteak), 1 cuillère à café de poivre du Sichuan, 1 càc d’ail moulu, ½ càc de piment en poudre, 5 à 7 cl de sauce soja riche en sel, 1 cuillère à soupe de miel liquide, eau chaude
Préparation : 20 min – Cuisson : 5 h – Coût : ** - Difficulté : * - Ustensiles : papier-cuisson et grille du four

jerky de bœuf,jerky,la cocotte,la voix du nord


Progression : Déposez le morceau de bœuf 2 heures au congélateur. Ensuite coupez-le en fines tranches. Pour la marinade, mélangez poivre, ail moulu, piment, sauce soja, miel et un peu d’eau chaude. Versez cette sauce sur le bœuf et massez les tranches pour bien la répartir. Laissez mariner 24 heures au réfrigérateur. Le lendemain posez les tranches sur les feuilles de papier-cuisson et enfournez 4 à 5 heures dans le four chauffé à 55°C. Retournez régulièrement les tranches pendant ce temps et sortez-les du four quand elles sont sèches. Il faut qu’elles plient mais ne se cassent pas. 
Dressage : Offrez ces délices à l’apéritif. 

dimanche, 10 avril 2022

Far aux pruneaux

Petite leçon de breton en 5 lignes : Far ou farz signifie blé, froment. Le far, c’est quoi ? Le far, c’est ça : mélangez farine, lait et œufs, vous obtenez une pâte à crêpes. Faites-la cuire au four, vous obtenez un far. Ajoutez des pruneaux, vous obtenez un far aux pruneaux. Même si au départ, dans la recette, point de pruneaux, ce sont les marins du cru qui les ont ajoutés. Enlevez un peu de liquide, sucre et pruneaux, ajoutez du sel, faites cuire dans un sac glissé dans un bouillon de viande, servez avec de la viande et des légumes et vous obtenez le kig ha farz. N’ont pas que des chapeaux ronds, les Bretons ! 

far aux pruneaux,far,far breton,la cocotte,la voix du nord


Pour 6 personnes
250 g de pruneaux dénoyautés, 1 litre de lait, 1 gousse de vanille (ou de l’extrait), 6 œufs, 300 g de farine, 250 g de sucre en poudre, 5 cl de bon rhum (facultatif), 25 g de beurre
Préparation :20 min – Cuisson : 50 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : plat à gratin

far aux pruneaux,far,far breton,la cocotte,la voix du nord


Progression : Couvrez les pruneaux d’eau fraîche et laissez-les gonfler 1 bonne heure s’ils ne sont pas moelleux. Egouttez-les. Préchauffez le four à 180° C. Faites chauffer le lait avec la gousse de vanille fendue. Cassez les œufs et battez-les. Ajoutez la farine petit à petit, puis le sucre et mélangez jusqu’à obtenir une belle pâte sans grumeaux. Versez le rhum et lait chaud petit à petit en continuant de mélanger. Graissez le plat à gratin avec le beurre. Versez la pâte dans le plat à gratin et ajoutez les pruneaux. Enfournez 45 minutes. 
Le far est cuit quand vous enfoncez un petit pique en bois dedans et qu’il en ressort sec. 
Dressage : Laissez le far refroidir, rangez-le au réfrigérateur et dégustez-le froid découpé en morceaux.

dimanche, 27 mars 2022

Rāmen aux os (tonkotsu)

Vous ne le savez peut-être pas mais les Japonais ont piqué le rāmen aux Chinois. Au début du siècle dernier, les Nippons s’approprient la recette de ce bouillon de pâtes et en quelques années, le dit bouillon devient un classique dans le pays. Au cours du siècle, le rāmen est produit industriellement et dès les années 70, il se répand dans le monde entier. Un bouillon très concentré, des centaines de préparations différentes, au poisson, à la viande, au soja, aux nouilles, aux herbes, aux oeufs…  Ici aux os de porc. Mais peut-être ne saviez-vous pas ce qu’était le rāmen ? Maintenant vous savez !

rāmen aux os (tonkotsu),la cocotte,la voix du nord


Pour 6 personnes
300 g d’os de porc, matière grasse, 2 oignons, une poignée de pétales de bonite séchée (katsuobushi dans les épiceries exotiques), 2 carottes, poivre, piment en pâte ou en poudre, sauce shoyu, 500 g de champignons, 300 g de nouilles japonaises (Udon, Soba…), 
Préparation : 25 min – Cuisson : 1 h 30 à 2 h – Coût : * - Difficulté : *

rāmen aux os (tonkotsu),la cocotte,la voix du nord


Progression : Dans une marmite, faites revenir les os de porc dans un peu de matière grasse. Ajoutez les oignons pelés et ciselés. Quand ça a bien doré, décollez les sucs de cuisson avec 2 litres d’eau. Ajoutez la bonite séchée, les carottes pelées et râpées, du poivre, du piment selon vos goûts et 10 cl de sauce shoyu. Laissez bouillir à couvert 1 h 30. Il faut que les goûts soient bien concentrés. A la fin de ce temps, enlevez les os, ajoutez les champignons nettoyés et coupés en lamelles et les nouilles choisies. Faites cuire le temps indiqué sur le paquet.
Dressage : Servez dans de grands bols en répartissant le bouillon. Décorez de lamelles de champignons crus et salez si besoin. 

dimanche, 13 mars 2022

Confit de canard

Autrefois on faisait confire viandes et volailles pour les conserver. Enrobées dans leur graisse protectrice, ces viandes pouvaient se garder très longtemps à l’ombre d’une cave. Maintenant c’est franchement pour la gourmandise qu’on confit oie, canard, poule, porc... Mais encore faut-il que viandes et volailles soient bien nourries et un tantinet grassouillettes. Si vous ne trouvez pas ces perles rares dans votre coin, arrangez-vous pour faire copain-copain avec des voisins ou amis qui vont régulièrement dans le sud-ouest et chargez-les de vous ramener ces merveilles. 

Confit de canard, la cocotte, la voix du nord


Confit de canard
Pour 1 canard entier
1 canard gras coupé en morceaux débarrassé de la carcasse, 200 g de gros sel, poivre concassé, herbes de Provence, 1 kg de graisse d’oie ou de canard
Préparation : 20 min – Cuisson : 2 h 30 – Coût : ** - Difficulté : * 

Confit de canard, la cocotte, la voix du nord


Progression : Frottez de gros sel tous les morceaux du canard et déposez-les dans une grande marmite. Couvrez-la et laissez 24 heures. Le lendemain débarrassez le canard de tout ce sel. Vous pouvez même le passer sous l’eau. Essuyez bien les morceaux, poivrez-les et ajoutez un peu d’herbes de Provence. Faites chauffer la moitié de la graisse d’oie dans la marmite. Ajoutez les morceaux et faites cuire 1 heure. Quand toute la graisse des morceaux a fondu, comptez 1 heure de cuisson supplémentaire. Ensuite remplissez vos bocaux de ces morceaux en variant la composition des bocaux. Faites chauffer le reste de la graisse d’oie et complétez les bocaux avec la graisse en les remplissant aux ¾. Faites bouillir beaucoup d’eau dans la marmite. Fermez bien les bocaux et plongez-les dans la marmite et faites stériliser 30 minutes. Une fois refroidis, rangez les bocaux à l’ombre d’une cave et ouvrez-les au bout de 3 ou 4 mois pour un cassoulet, une garbure... 

confit de canard,la cocotte,la voix du nord

dimanche, 27 février 2022

Bisque de homard

Au moment des fêtes de fin d’année et juste après, on trouve des homards surgelés et sensiblement moins chers que le homard frais. Si vous avez des envies de homard, ce que je peux comprendre, profitez de l’occasion pour en acheter quelques-uns et préparez-vous une soupe bien relevée, bien épicée. Cette soupe ou plutôt cette bisque est bien moins compliquée qu’il n’y paraît et peut servir d’accompagnement à des poissons, des pâtes, des feuilletés, des gratins de fruits de mer… Elle peut aussi être consommée en soupe, avec des croûtons frits et une rouille-maison. Simple, quoi ! 

bisque de homard,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
1 kg de homard surgelé, 5 cl d’huile d’olive, 1 poireau, 1 oignon, 3 gousses d’ail, 2 cuillères à soupe de farine, 25 cl de vin blanc sec, 1 l à 1,5 l de fumet de poisson, sel, poivre, 1 petite boîte de concentré de tomates, piment de Cayenne, 5 cl de cognac
Préparation : 20 min – Cuisson : 40 min – Coût : ** - Difficulté : * - Ustensiles : faitout, pilon et chinois

bisque de homard,la cocotte,la voix du nord


Progression : Lavez et émincez le poireau. Pelez et ciselez oignon et ail. Cassez en plusieurs morceaux le homard, faites-les revenir dans un peu d’huile d’olive dans le faitout. Ajoutez poireau, oignon et ail. Saupoudrez de farine, mouillez avec le vin blanc et le fumet de poisson. Salez, poivrez, incorporez le concentré de tomates et pimentez à votre goût. Couvrez et laissez mijoter 35 minutes. Pilonnez ensuite le homard pour en faire sortir tout le goût. Passez la soupe au chinois en pilonnant encore une fois les morceaux de homard. Rectifiez l’assaisonnement et ajoutez le cognac. 
Dressage : Servez avec un peu de crème fraîche, du fromage râpé et des croutons frits. 

dimanche, 13 février 2022

Petit-salé aux lentilles

On a longtemps mis des viandes à saler pour les conserver. Désormais on sale la viande plutôt pour son goût plus fort, plus prononcé. Le petit-salé, ce sont justement ces morceaux de porc qui subissent ce traitement. Si vous n’avez pas envie de couvrir de sel des morceaux de porc (jambette, jarret, échine, poitrine ou encore palette) dans des jarres prévues à cet effet, demandez à votre charcutier préféré de le faire pour vous. Dessalez les morceaux avant de les cuisiner et concentrez-vous sur le choix d’une lentille de qualité pour réaliser un beau plat de saison, le petit-salé aux lentilles. 

petit-salé aux lentilles,la cocotte,la voix du nord

Petit-salé aux lentilles
Pour 6 personnes
1 kg de petit-salé de votre choix, 1 saucisson à l’ail, 25 g de saindoux, 500 g de lentilles, 1 oignon, laurier, 3 clous de girofle, 6 pommes de terre moyennes, 6 carottes pas trop grosses, sel et poivre.
Préparation : 15 min – Cuisson : 1 h 30 – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : cocotte en fonte

petit-salé aux lentilles,la cocotte,la voix du nord


Progression : Faites dessaler le morceau de viande dans de l’eau fraîche régulièrement changée pendant 3 heures ou faites-le bouillir 15 minutes dans de l’eau. Faites chauffer le saindoux et faites-y dorer la viande. Ajoutez l’oignon piqué des clous de girofle et le laurier. Ajoutez les lentilles rincées et le saucisson à l’ail. Couvrez d’eau et laissez cuire à petits bouillons 1 heure. Pelez pommes de terre et carottes. Salez si besoin, poivrez et laissez cuire encore 30 minutes.
Dressage : Enlevez l’oignon, coupez le petit-salé et le saucisson et servez-les accompagnés des lentilles et des autres légumes. 

dimanche, 30 janvier 2022

Blini à la crème de crevettes

Dans un passé fort, fort lointain, on racontait que si on ne faisait pas de crêpes à la Chandeleur, le blé se gâterait. Un prétexte comme un autre pour manger des galettes en tous genres et pourquoi pas aujourd’hui des blini ? Oui, sans S, selon les maîtres Capelo russes, blini est un mot indiquant un pluriel. Ces petites crêpes moelleuses se dégustent bien chaudes et salées, avec des poissons fumés (saumon, truite, flétan…), des harengs marinés, des œufs de poisson (cabillaud, truite, caviar…) avec de la smetana, une crème fraîche très épaisse et un petit verre de vodka.

blini à la crème de crevettes,la cocotte,la voix du nord

 

Pour 30 blini

200 g de farine de blé, 150 g de farine de sarrasin, 75 cl de lait, 1 cuillère à soupe de levure sèche du boulanger, 30 g de beurre fondu, 3 œufs, huile, sucre en poudre, sel, 1 yaourt-nature, jus de citron, 200 g de crevettes décortiquées, poivre blanc
Préparation : 20 min – Cuisson : 2 à 3 min par fournée – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : Crêpière, mixeur et fouet électrique

blini à la crème de crevettes,la cocotte,la voix du nord


Progression : Délayez la levure dans 15 cl de lait tiédi. Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Mélangez farines, levure délayée, 3 g de sel, 2 càs de sucre en poudre, 2 càs d’huile et jaunes d’œuf. Ajoutez le reste du lait petit à petit. Laissez la pâte monter 2 heures dans un endroit chaud. Au moment de faire les blini, montez le blancs en neige et incorporez-les délicatement à la pâte. Graissez une crêpière et faites des crêpes de 10 cm de diamètre environ. Gardez-les au chaud sous de l’alu. Mixez les crevettes avec le yaourt et le jus de citron et poivrez. 
Dressage : Servez les blini en proposant la crème de crevettes et autres régals sus-cités. 

dimanche, 16 janvier 2022

Riz wolof

Ce riz très parfumé est parfait pour accompagner une viande ou un poisson en sauce. Les tomates lui donnent une belle couleur rouge-orangé et les épices, un parfum à tomber. Pour le riz, optez pour du riz thaï ou du riz cassé 1 fois à dénicher chez les épiciers africains. Riz wolof ou jolof dans la partie occidentale de l’Afrique, riz rouge dans la partie centrale du continent, riz gras en Côte d’Ivoire, ils sont nombreux les pays d’Afrique noire qui revendiquent la paternité de cette recette. On ne se battra pas pour savoir qui a raison. Non, on se contentera de dévorer ce plat délicieux.

riz wolof,la cocotte,la voix du nord

Riz wolof

Pour 6 personnes

3 cuillères à soupe d’huile d’arachide, 3 oignons, 1 branche de thym, 2 gousses d’ail écrasées, 400 g de riz (thaï ou riz cassé une fois), 1 cuillère à soupe de paprika, 1 cuillère à soupe de curry en poudre, 1 bouillon-cube, sel et poivre, 1 boîte de tomates pelées, 600 ml d’eau, 1/2 cuillère à café de piment de Cayenne

Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : faitout

riz wolof,la cocotte,la voix du nord

Progression : Lavez le riz pour enlever l’amidon. Egouttez-le. Faites chauffer 3 cuillères à soupe d’huile dans un faitout. Ajoutez les oignons pelés et ciselés, une branche de thym et une gousse d’ail écrasée et laissez cuire 3 minutes. Ajoutez le riz égoutté, le paprika, le curry. Salez et poivrez. Mélangez bien l’ensemble. Versez les tomates pelées coupées en petits morceaux, le bouillon-cube, le piment et l’eau. Quand l’ensemble bout, baissez la température, couvrez le faitout et laissez cuire 15 à 20 minutes. Laissez le riz gonfler et reposer 5 à 10 minutes.

Dressage : Avant de servir, égrainez le riz à la fourchette pour séparer les grains.

 

 

 

 

dimanche, 02 janvier 2022

Tartiflette

C’est, paraît-il, pour écouler une surproduction de reblochon que des restaurateurs de la Savoie se sont mis à faire de la tartiflette. Ce plat très convivial n’a pas 50 ans. Le roi de la tartiflette, c’est bien sûr le Reblochon. Ce fromage à la pâte tendre est né au Moyen-Age. Pour éviter de donner trop d’argent à leurs propriétaires, les fermiers trayaient leurs vaches deux fois par jour et cachaient la seconde traite. Si vous voulez tout savoir, Reblochon vient de « reblocher » qui signifie pincer les pis une seconde fois. Quels coquins, ces fermiers savoyards ! 

tartiflette,la cocotte,la voix du nord


Pour 6 personnes
1,5 kg de pommes de terre pour gratin (Charlotte, Pompadour, Annabelle…), 1 cube de bouillon de légumes bio, 2 oignons, 250 g de lard fumé, noix muscade, 25 cl de lait, 1 reblochon, poivre
Préparation : 20 min – Cuisson : 1 h – Coût : * - Difficulté : *

tartiflette,la cocotte,la voix du nord


Progression : Pelez les pommes de terre et coupez-les en tranches pas trop fines. Dans une casserole, couvrez-les d’eau, ajoutez le bouillon-cube émietté et mettez à bouillir 15 minutes. Dans le même temps pelez et ciselez les oignons et coupez le lard en fins morceaux. Faites revenir les dés de lard dans une poêle sans ajouter de matière grasse. Quand ils ont bien doré, ajoutez les oignons, laissez-les devenir translucides et ajoutez une bonne pincée de noix muscade. Versez le lait dans un plat à gratin, ajoutez une couche de pommes de terre, une couche de lardons aux oignons et recommencez l’opération. Coupez le reblochon en petits morceaux, répartissez-le sur les pommes de terre et les lardons et poivrez. Enfournez dans un four préchauffé à180° C et faites gratiner 45 minutes. 
Dressage : Servez la tartiflette brûlante accompagnée d’une salade d’endives aux noix.