vendredi, 05 novembre 2021

Totopos sauce fromage

Pour 6 personnes
250 g de farine, 4 g de sel, cumin en poudre, 10 à 15 cl d’eau, 200 g de fromage type Vache qui rit, piment, crème liquide ou lait, sel et poivre, huile de friture, paprika, oignons frits
Préparation : 30 min – Cuisson : quelques minutes – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : poêle antiadhésive, rouleau à pâtisserie ou 2 planchettes, friteuse

totopos sauce fromage,la cocotte,la voix du nord


Progression : Mélangez farine, sel, un peu de cumin et eau jusqu’à obtenir une boule souple et dense. Séparez-la en 18 petites boules et aplatissez-les en cercles de 10 cm de diamètre à l’aide d’un rouleau à pâtisserie ou 2 planchettes de bois. Faites-les cuire à sec dans une poêle antiadhésive quelques minutes. Coupez ces tortillas obtenues en 6 triangles. Faites chauffer l’huile de friteuse et faites frire ces triangles quelques secondes. Déposez-les sur du papier-ménage et réservez. Faites fondre le fromage, ajoutez-lui un peu de piment en poudre, un peu de lait ou de crème pour en faire une belle crème, salez et poivrez.
Dressage : Proposez les totopos à tremper dans la crème, saupoudrez-les de paprika et parsemez-les d’oignons frits. Vous pouvez les préparer avec de la farine de maïs nixtamalisée. 

 

Et puisqu'un bonheur n'arrive jamais seul, j'ai le plaisir de vous annoncer que je serai présente à la palette du libraire de Seclin pour une séance de dédicace le samedi 13 novembre de 10 h à 12 h 30. Je vous y attendrai le sourire aux lèvres et mon tampon Cocotte à la main. 

totopos sauce fromage,la cocotte,la voix du nord

EElle est pas belle, la vie ? 

vendredi, 27 août 2021

Macédoine marocaine

Pour 6 personnes

1 botte de carottes nouvelles bio, 1 tête d’ail nouveau, 2 courgettes bio, 2 poivrons rouges ou jaunes, huile d’olive, 100 g de petits pois frais, 1 cuillère à soupe de ras el hanout, 1 citron, persil plat, menthe, sel et poivre
Préparation : 20 min – Cuisson : 25 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : tajine ou sauteuse avec couvercle

macédoine marocaine,la cocotte,la voix du nord


Progression : Lavez soigneusement carottes et courgettes. Sans les peler, coupez les carottes en rondelles assez fines et les courgettes en petits dés. Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans le tajine. Faites dorer les carottes. Ajoutez l’ail pelé, le ras el hanout et un grand verre d’eau. Couvrez et laissez cuire 10 minutes. Ajoutez ensuite courgettes et poivrons lavés, débarrassés de la membrane blanche à l’intérieur, épépinés et coupés en lamelles. Laissez encore cuire 10 minutes à couvert. Puis découvrez et laissez le jus s’évaporer. Assaisonnez et au dernier moment ajoutez les petits pois et le persil ciselé. 
Dressage : Parsemez le plat de persil plat et de menthe et disposez des quartiers de citron sur les légumes. Terminez par un filet d’huile d’olive.

 

vendredi, 23 avril 2021

Poulet cajou aux oranges amères

Pour 6 personnes

3 cuisses de poulet avec le haut des cuisses, 2 petites oranges amères, 2 oignons, huile, curcuma, paprika, coriandre, cumin, ail moulu, 50 g de raisins secs, sel, 100 g de noix de cajou, poivre

Préparation : 20 min – Cuisson : 1 h 20 – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : presse-citron et sauteuse

poulet cajou aux oranges amères,la cocotte,la voix du nord

Progression : Lavez les oranges amères, pressez le jus, récupérez l’écorce et mélangez-la au jus. Ajoutez 30 cl d’eau et faites bouillir 20 minutes. Filtrez et réservez. Pelez et coupez les oignons en fines rondelles. Faites-les dorer dans un peu d’huile dans la sauteuse. Remplacez-les par les cuisses de poulet coupées en deux. Quand les morceaux de poulet sont bien dorés, saupoudrez-les d’un peu de curcuma, paprika, coriandre, cumin et ail moulu. Ajoutez les raisins et le jus des écorces. Salez, couvrez et laissez cuire 45 minutes. Veillez à ce qu’il y ait toujours une belle sauce. Ajoutez de l’eau si nécessaire. A la fin de ce temps, faites griller à sec les noix de cajou.

Dressage : Préparez du riz et servez riz et poulet nappés de sauce, parsemez des noix de cajou torréfiées et poivrez.

 

 

samedi, 03 avril 2021

Hot-dogs maison

Vous voulez me faire plaisir ? Mais surtout vous voulez vous faire plaisir ? N’ergotez pas sur la qualité des saucisses. Optez pour de la bonne, de la belle, de la vraie saucisse. Pas ces saucisses à la composition plus que douteuse et au goût du plastique qui les emballe. Non mais !

hot-dogs maison,la cocotte,la voix du nord

C’est aux immigrés allemands que l’on doit d’avoir importé au Nouveau Monde le hamburger de Hambourg et le hot-dog de Francfort. La saucisse qui ressemble à un teckel d’où le nom de hot-dog, le petit pain qui l’enserre, le chou, les oignons frits, la moutarde ou le ketchup qui l’agrémentent sont depuis plus d’un siècle un des piliers absolument indélogeables de la street-food au pays de l’Oncle Sam. Des petits stands dédiés à ce petit sandwich peuplent les rues de toutes les villes. À chaque instant de la journée, ces petits pains se vendent comme… des petits pains !

Pour 6 personnes

Huile de tournesol, 400 g de chou à choucroute, sel et poivre, 3 oignons, farine, huile de friture, 6 saucisses de Francfort ou de Strasbourg de votre boucher-charcutier, 6 petits pains longs briochés (pistolets) ou demi-baguettes, moutarde, ketchup

Préparation : 20 min – Cuisson : 30 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : casseroles, friteuse et grille-pain

hot-dogs maison,la cocotte,la voix du nord

Dans une petite casserole faites chauffer 1 càs d’huile et faites-y dorer le chou rincé à l’eau. Ajoutez 10 cl d’eau, salez, poivrez, couvrez et faites mijoter 30 minutes. Pelez les oignons, coupez-les en rondelles, déposez-les dans un sachet avec 2 càs de farine et secouez le sachet pour bien les fariner. Faites chauffer l’huile de friture et faites frire les rondelles quelques minutes. Egouttez-les sur du papier absorbant. Faites bouillir une casserole d’eau. Dès que l’eau bout, arrêtez la cuisson, déposez-y les saucisses et gardez-les au chaud.

Dressage : Ouvrez les baguettes en deux sans séparer les moitiés, toastez-les, tartinez-les de moutarde ou de ketchup, ajoutez la saucisse et une petite quantité de chou égoutté. Répartissez les oignons frits et ajoutez à nouveau moutarde ou ketchup. Servez aussitôt avec des pommes-paille ou des chips.

 

dimanche, 14 février 2021

Kimchi

On peut mettre plein de légumes dans un kimchi, on fait ce qu’on aime. Et on peut le pimenter comme on veut. D’ailleurs, à l’origine, le kimchi n’était pas épicé. Ce sont les Portugais dans leurs échanges avec l’Asie au XVIIème siècle qui ont décidé de le pimenter. Finalement, les Coréens les ont imités. Certains boivent le jus produit par la fermentation. Ils disent que c’est bon pour tout ! Pourquoi pas ?

kimchi,la cocotte,la voix du nord

Véritable institution en Corée, le kimchi est sur toutes les tables du pays du matin calme, à tous les moments de la journée. Produit lacto-fermenté, on y met des légumes qui se prêtent à ce genre de préparation suivant les saisons. L’important est de bien saler le chou qu’on peut faire tremper dans une saumure ou qu’on peut frotter tout simplement de gros sel, qu’on fait dégorger et qu’on rince abondamment. Quand la fermentation a démarré, je vous conseille de fermer les pots ou de les éloigner des pièces de vie car le chou, ça ne sent pas la rose mais qu’est-ce que c’est bon !

Pour un pot de fermentation de 2 kg

1,5 kg de chou chinois, 100 g de gros sel gris, 50 g de gingembre frais, 2 piments rouges, 2 gousses d’ail, 1 càs de sucre de canne, 2 càs de sauce soja, 1 radis noir, 1 navet, 1 botte de ciboule

Préparation : 30 min – Cuisson : aucune – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : mandoline et grand pot de fermentation

 

kimchi,la cocotte,la voix du nord

Progression : Faites fondre le sel dans l’eau dans un grand saladier. Retirez les premières feuilles du chou et conservez-les. Coupez le chou en 4 quartiers et enlevez le trognon à chaque fois. Plongez les feuilles dans l’eau salée et laissez-les dans cette saumure 3 ou 4 heures. Dans le même temps, mixez ensemble ail et gingembre pelé, piments et ciboule (tiges et bulbes). Ajoutez le sucre et la sauce soja. Pelez radis noir et navet et coupez-les en lamelles à la mandoline. Ajoutez-les aux piments et au reste. Mélangez bien. Rincez le chou, coupez les feuilles en tronçons de 3 ou 4 cm. Rangez chou et sauce aux piments en alternance dans le pot en pressant fortement pour faire ressortir le jus. Couvrez des feuilles de chou réservées et posez un gros poids par-dessus. Fermez le pot et laissez fermenter au minimum 1 semaine avant de le consommer.

Dressage : Consommez-le à petites doses, tout seul ou avec riz, fromage de soja, semoule, quinoa…

 

 

 

 

 

 

vendredi, 29 janvier 2021

Dahl jaune et blanc

Avec les lentilles, on en voit de toutes les couleurs ! Des rouges, des jaunes, des roses, des noires, des vertes… Mais attention, leur durée de cuisson varie d’une couleur à l’autre. Prenez-y garde. 

dahl jaune et blanc,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
250 g de riz basmati, 250 g de lentilles jaunes (lentilles cassées ou toor dahl dans les épiceries arabes ou indiennes), une poignée de pois chiches cuits, 1 oignon, huile, ½ cuillère à café de curcuma et 1 de gingembre en poudre, pâte de piment, sel et poivre
Préparation : 15 min – Cuisson : 30 min – Coût : * - Difficulté : *

dahl jaune et blanc,la cocotte,la voix du nord


Progression : Faites bouillir 500 ml d’eau et faites-y cuire le riz pendant 10 minutes à couvert. Réservez. Rincez les lentilles et déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau et faites-les cuire 20 à 25 minutes, le temps qu’elles deviennent tendres. Si elles sont presqu’en purée, ce n’est pas grave du tout. Quand c’est fait, pelez et ciselez un oignon, faites-le dorer dans un peu d’huile, dans une casserole. Ajoutez les pois chiches, la demi-cuillère de curcuma et la cuillère de gingembre, les lentilles jaunes, un peu de pâte de piment et du sel. Couvrez à peine d’eau et laissez cuire 5 à 10 minutes. 
Dressage : Servez le riz, couvrez-le du dahl aux pois chiches et poivrez. 

 

vendredi, 04 décembre 2020

Wok canard sauté, chou, navets et nouilles

Il faudrait toujours avoir dans ses placards un petit wok en fonte, bien lourd, bien rond, bien creux. Un p'tit wok qui vous ferait en deux temps, deux mouvements, des p'tits plats qui vous emmèneraient le long du Yangtsé ou sur la grande muraille ou dans la cité interdite... Bref, il vous emmènerait en Chine ! 

Wok canard sauté, chou, navets et nouilles, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 magrets de canard, 5 cl de sauce soja, 1 cuillère à soupe d’huile, 2 navets boule d’or, jus de citron, 1 petit chou chinois, 300 g de nouilles chinoises, sésame, poivre de Sichouan.
Préparation :15min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe et wok en fonte
Pelez et râpez gros les navets. Couvrez-les de jus de citron.
Faites chauffer le wok à feu vif.
Coupez les magrets en fines tranches. Faites-les tremper dans la sauce soja 10 minutes.
Faites cuire les pâtes 2 à 3 minutes dans de l’eau bouillante et laissez-les dans l’eau. Lavez et détaillez le chou chinois en fines lanières. Faites-le sauter 5 minutes au wok dans une cuillère à soupe d’huile et ajoutez un peu d’eau des pâtes. Réservez-le au chaud.
Dans le wok encore très chaud, faites sauter très rapidement les tranchettes de canard. En 2 minutes, c’est bon. Réservez-les mais laissez le jus au soja dans le wok et remplacez le canard par les nouilles. Faites-les sauter 2 minutes et servez le tout bien chaud saupoudré de sésame. Ne salez pas, la sauce soja l’est déjà mais poivrez comme il plaît.

samedi, 28 novembre 2020

Croquettes hollandaises à la viande

Op een dag ga ik naar Nederland om vleeskroketten te eten. En ik zal blij zijn, want ik hou van vleeskroketten.

croquettes hollandaises à la viande,la cocotte,la voix du nord

Si un jour vous allez vous promener aux Pays Bas, vous dégusterez à coup sûr ces croquettes (oud hollandse kroketten) à la viande. Brûlantes et addictives, ces croquettes vous feront revenir dans ce pays dès que l’envie vous prendra. Ce plat qu’autrefois les cuisinières faisaient pour utiliser les restes de pot-au-feu est très économique et vraiment délicieux. Il est désormais incontournable de la cuisine de rue. Des restes de bœuf bouilli ou de poule, un roux simplissime bien refroidi pour le laisser durcir et le travailler très facilement, du bon pain, de la moutarde douce comme là-bas et c’est tout !


Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de viande cuite de pot au feu, 40 g de beurre, 40 g de farine pour la sauce, 50 cl de bouillon de viande, sel, poivre, herbes de Provence, farine pour paner, 1 œuf, chapelure, 6 tartines de pain de seigle ou aux noix ou aux graines, moutarde douce, huile de friture.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : fouet, friteuse et grille-pain

croquettes hollandaises à la viande,la cocotte,la voix du nord

Pour la sauce, faites fondre le beurre, ajoutez la farine, fouettez et versez le bouillon petit à petit. Laissez quelques instants la sauce épaissir. Ajoutez alors la viande effilée et coupée en petit et les herbes de Provence. Assaisonnez, laissez refroidir et rangez au réfrigérateur pendant une journée. Pour paner les croquettes, le lendemain formez 6 belles croquettes régulières et passez-les dans la farine, puis dans l’œuf battu puis la chapelure. Rangez-les au frais jusqu’au moment de les faire frire 5 minutes dans la friteuse. Toastez les tartines de pain, badigeonnez-les d’un peu de moutarde et écrasez les croquettes sur le pain.

dimanche, 22 novembre 2020

La poutine

Attache ta tuque, mon chum, on va manger d'la poutine. Tarbanak de crosseur à marde ! Ct'écoeurant....

la poutine,la cocotte,la voix du nord

Recette transmise d’un restaurant à un autre par un commis voyageur dans les années 50 au Canada, la poutine est devenue très rapidement un plat incontournable des « diners », les p’tits restaurants rapides de ce pays. Le principe est simple, des frites, du fromage râpé (au Québec, on choisit du fromage en crottes) et de la sauce brune. Le nom de ce plat viendrait de pudding ou de « put in » en anglais, littéralement mettre dedans. Pour les ingrédients, c’est vous le chef. Des poutines, y’en a des tas et y’a surtout celle que vous préférez. En moins de 60 ans, cette poutine est déjà un classique. Tabarnak’ !

Sauce à poutine
Ingrédients : 350 ml de bouillon de bœuf-maison (ou 350 ml d’eau et 1 cube de bouillon de bœuf émietté dans l’eau), 2 cuillères à soupe de soja, 2 càs de farine, 2 càs de moutarde forte, 1 càs de sucre de canne, 1 citron, 1 càc de pâte de piment, 2 càs de crème fraîche, sel et poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 1 casserole et 1 fouet

la poutine,la cocotte,la voix du nord

Faites bouillir le bouillon avec le soja dans la casserole. Dans un bol, mélangez la farine dans un peu d’eau. Versez dans la casserole et fouettez. Dans le même bol, mélangez alors la moutarde, le sucre de canne, le piment, le jus du citron, un peu de sel et de poivre. Faites chauffer à feu vif, sans couvercle, pour que la sauce réduise de moitié. Quand elle a bien réduite, ajoutez la crème fraîche, rectifiez l’assaisonnement. Faites alors chauffer vos frites. Répartissez-les dans les assiettes, parsemez-les de fromage qui fond facilement comme du gouda jeune, du cheddar ou de la scamorza. Nappez de sauce à poutine et parsemez d’oignons frits. Dégustez aussitôt.

 

vendredi, 20 novembre 2020

Gnocchetti sardi alla zucca

Des pâtes ? Oui ! Mais des orecchietti ! Pasta ? Si ! Ma alla zucca ! 

Gnocchetti sardi alla zucca, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de gnocchetti sardi (ou toutes autres petites pâtes, orecchietti, coquillettes, langues d’oiseaux…), 300 g de courge (potimarron, courge galeuse, butternut), ail, paprika, crème liquide, sel, poivre, parmesan, quelques rondelles de coppa et quelques olives noires.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *- ustensile : mineur plongeant
Pelez le morceau de courge, coupez-le en plusieurs morceaux. Déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau. Ajoutez du sel, l’ail pelé et coupé en 3 et une cuillère à café de paprika. Faites cuire le temps que les morceaux se laissent facilement transpercer par la lame d’un couteau, 20 minutes environ. Mixez finement et allongez avec 10 cl de crème liquide. Laissez épaissir quelques instants et rectifiez l’assaisonnement.
Faites cuire les pâtes suivant le temps indiqué sur le paquet.
Mélange pâtes et sauce à la courge, laissez quelques minutes les pâtes s’imprégner de la sauce, couvrez de parmesan et disposez des rondelles de coppa garnies d’une olive noire. Mangez aussitôt.

lundi, 02 novembre 2020

Soupe au tahineh

Elle nous fatigue, la Cocotte, avec son tahineh. Elle croit qu’on n’en a pas encore acheté ? Mais si, on l’a, au frais, prêt à être utilisé.

Soupe au tahineh, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1,5 l de bouillon de légumes (1,5 l d’eau et 2 bouillon-cubes bio de légumes ou 1,5 l de bouillon-maison de légumes ou de volaille), 200 g de vermicelles, 3 cuillères à soupe de tahineh, poivre, 1 citron, quelques feuilles de persil plat et de coriandre, 2 œufs, harissa, origan, fleur de sel et huile d’olive.
Préparation : 15 min – Cuisson : 15 min – Coût : * - difficulté : * - ustensile : presse-citron
Pressez le citron pour en recueillir le jus. Faites bouillir le bouillon de légumes. Dès qu’il bout, ajoutez les pâtes. Délayez le tahineh dans une louche de bouillon, ajoutez le jus du citron et les deux œufs battus dans le mélange.
Lavez et ciselez persil plat et coriandre.
Versez le mélange dans le bouillon chaud, poivrez et arrêtez la cuisson. Servez aussitôt en proposant une petite coupelle de harissa et une petite coupelle d’huile d’olive avec un peu de fleur de sel et d’origan. Parsemez de persil et de coriandre.

dimanche, 25 octobre 2020

Coca algérienne

Avec les derniers légumes de l’été, les toutes dernières tomates, préparez ces petits chaussons carrément délicieux.

Coca algérienne, la cocotte, la voix du nord

Incontournables de la cuisine pied-noir, les cocas algériennes voient très certainement leurs origines en Espagne. Ces cocas ressemblent à s’y méprendre aux empanadas sud-américains ou aux pasteis et autres rissois portugais. Ce sont des petits chaussons farcis de légumes, faciles à faire et encore plus faciles à dévorer. Prenez le temps de laisser mijoter les légumes quelques minutes, le temps que le jus des tomates s’évapore et farcissez allégrement vos chaussons épicés au cumin et à la coriandre de cette farce délicieuse. Un petit conseil, prévoyez-en plusieurs par personne. Ces chaussons sont irrésistibles !


Pour 12 chaussons
Ingrédients : 2 oignons, 4 poivrons, 8 tomates, huile d’olive, harissa, concentré de tomate, olives noires. Pâte : 300 g de farine, sel, cumin et coriandre en poudre, 20 cl d’eau, 10 cl d’huile de tournesol, sel et poivre.
Préparation : 30 min - cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : rouleau à pâtisserie, moule à chausson

Coca algérienne, la cocotte, la voix du nord

Préparez la pâte pour les chaussons en mélangeant farine, 5 g de sel, une bonne pincée de cumin et de coriandre, eau et huile jusqu’à obtenir une boule lisse et non-collante. Enfermez-la 1 heure dans un sac hermétique au réfrigérateur.
Pelez et ciselez les oignons. Lavez et épépinez les poivrons. Pelez les tomates à l’eau bouillante. Faites mijoter tout ça dans un peu d’huile d’olive, ajoutez 1 cuillère à café de harissa, 1 cuillère à soupe de concentré de tomate et quelques olives noires dénoyautées et coupées en petits morceaux. Salez et poivrez et laissez le liquide s’évaporer. Avec la pâte, formez 12 boules, étalez-les en disques et formez 12 chaussons. Farcissez-les de la préparation aux tomates et scellez les chaussons. Déposez-les sur une feuille de papier cuisson et faites-les cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 20 à 25 minutes. Mangez-les avec des crudités.

vendredi, 09 octobre 2020

Paella encornets-poulet

Des paellas, y’en a des tas ! Aujourd’hui on mêle poulet, rouelle, chorizo, encornets, coques, crevettes… et on sait que ce sera bon.

Paella encornets-poulet, la cocotte, la voix du nord

Pour 10 personnes
Ingrédients : 300 ml de coulis de tomate, 2 càs de pimenton, laurier, sel, poivre, 1 petit poulet, 1 rouelle, 800 g de tentacules d’encornet, 1 chorizo, safran, 1 kg de coques, 500 g de crevettes, 1 bocal de piquillos, huile d’olive, persil, ail, oignon, 1 kg de riz à paella
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h – coût : ** - difficulté : *
Dans un faitout, mélangez le coulis de tomate et 2 litres d’eau, ajoutez laurier et pimenton, salez et poivrez et faites bouillir 15 minutes. Coupez les tentacules et faites-les bouillir 15 minutes dans de l’eau. Egouttez et réservez. Découpez le poulet, enlevez la peau, coupez la rouelle en gros dés et faites tout revenir dans un peu d’huile d’olive. Enfournez 20 minutes à 175° C. Dans une grande poêle faites chauffer de l’huile d’olive, ajoutez le riz et rendez-le transparent. Ajoutez chorizo en rondelles, safran, ail pilé et oignon ciselé. Arrosez le riz petit à petit avec le bouillon à la tomate, ajoutez les morceaux d’encornet et laissez cuire 20 à 30 minutes. Sur le riz disposez poulet et porc, piquillos coupés, coques et crevettes. Recouvrez de papier-alu pour garder au chaud et laissez cuire encore 5 à 10 minutes. Enfin parsemez de persil lavé et haché.

vendredi, 11 septembre 2020

M’semen chorizo et fromage

Une fois que vous maîtriserez le principe de la crêpe m’semen, vos invités vous voueront un amour éternel.

M’semen chorizo et fromage, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 crêpes
Ingrédients : 150 g de semoule de blé très fine, 150 g de farine, 25 cl d’eau environ, 5 g de sel, huile de tournesol, 12 rondelles de chorizo, tomates, 2 poivrons en dés, mozzarella râpée.
Préparation : 30 min – cuisson : quelques minutes – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : grande planche stratifiée et grande poêle
Mélangez à la main la semoule et la farine, ajoutez le sel, 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol et versez l’eau petit à petit. Mélangez 10 à 15 minutes pour avoir une boule de pâte très souple, presque plus collante et sans grumeaux. 25 cl d’eau devraient suffire amplement. Farinez-vous les mains et formez 6 boules de poids égal. Rangez-les sur une plaque en bois farinée et couvrez d’un linge. Laissez reposer 30 minutes.
Sur la planche stratifiée huilée, aplatissez une boule un peu huilée elle aussi, étirez petit à petit à la main et formez 1 crêpe d’une trentaine de centimètres. Déposez la crêpe dans une poêle non huilée et faites-la cuire à feu doux en la retournant une fois. Garnissez le centre des crêpes de poivrons, tomates en rondelles, fromage râpé et rondelles de chorizo. Formez un portefeuille avec les crêpes et faites-les réchauffer quelques instants.

vendredi, 31 juillet 2020

Curry de champignons

Tandoori, cari, masala,… Composez vous-même votre curry. Vous pourrez le relever à votre goût. Vous aurez le curry qui vous ressemble.

Curry de champignons, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de beaux champignons de Paris, 20 g de beurre, 1 càs d’huile, curry en poudre (plus ou moins fort selon vos goûts), 3 gousses d’ail, 200 ml de lait de coco, 1 ou 2 yaourts-nature ou du lait, sel et poivre. Pour servir : du riz basmati
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : poêle et couvercle
Pelez l’ail et coupez-le en fines lamelles. Faites chauffer beurre et huile dans une poêle antiadhésive et faites-y dorer l’ail. Ajoutez les champignons lavés et coupés en lamelles plus ou moins fines. Faites revenir les champignons quelques instants. Versez le lait de coco, saupoudrez de curry et couvrez. Laissez mijoter tout doucement 10 minutes. Quand les champignons sont tendres, versez les yaourts-nature dans la poêle. Salez, poivrez, attendez que la sauce bouillonne un peu et arrêtez la cuisson.
Préparez le riz basmati en faisant bouillir 360 g de riz dans 2 litres d’eau salée pendant 10 à 12 minutes. Servez riz et champignons ensemble.

mardi, 21 juillet 2020

Souris au safran

Le poivre et le curcuma sont à ajouter au dernier moment sinon leur goût s’altère beaucoup voire se perd à la cuisson.

Souris au safran, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 souris d’agneau, 3 oignons, 3 gousses d’ail, 10 filaments de safran, 6 carottes, 1 petit chourave, curcuma, sel et poivre, 1 morceau de gingembre de 25 à 30 g, huile d’olive.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : ** - difficulté : * - ustensile : tajine
Faites infuser le safran dans une tasse d’eau bouillante. Pelez et ciselez ail et oignons. Faites chauffer 3 cuillères d’huile dans le tajine et faites-y dorer ail et oignons. Quand ils sont bien dorés, sortez-les du tajine et mélangez-les au safran infusé. Réservez.
Faites dorer les souris d’agneau. Pelez le gingembre en le grattant avec une petite cuillère et ajoutez-le au tajine. Pelez et coupez les carottes et le chourave en bâtonnets assez épais (comme des grosses frites) et ajoutez-les aussi au tajine. Salez, remettez ail et oignons avec le safran infusé dans le tajine et versez un bol d’eau chaude. Couvrez le tajine et laissez cuire 30 minutes. Couvrez le plat. Au dernier moment retirez le morceau de gingembre du tajine, poivrez, saupoudrez d’un peu de curcuma et servez ce tajine tel quel ou accompagné de couscous. 
 

vendredi, 17 juillet 2020

Morue grillée aux herbes

Si vous n’allez pas au Portugal cet été, le Portugal s’invitera chez vous. De la morue, des olives, de l’ail et des oignons et vous y êtes !

Morue grillée aux herbes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 beaux morceaux de morue à dessaler, huile d’olive, romarin, thym frais, 2 feuilles de laurier, 1 gros oignon, 3 gousses d’ail, paprika, piment en poudre, petites olives noires ou violettes
Préparation : 15 min – cuisson : 20 à 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Faites tremper la morue, côté peau vers le fond du plat, dans un grand saladier d’eau pendant 3 ou 4 jours en renouvelant l’eau souvent.
Au moment de la cuisiner, préchauffez votre four en position gril. Versez une lichette d’huile d’olive dans le fond du plat, posez sur l’huile romarin, thym, laurier, l’ail pelé et ciselé, une pincée de piment, du paprika et quelques rondelles de l’oignon pelé. Posez les morceaux de morue et terminez de répartir les rondelles d’oignon sur la morue. Versez à nouveau un filet d’huile d’olive et enfournez le plat. Laissez-le 10 minutes en position gril puis répartissez quelques olives par-dessus et remettez le plat au four. Remettez le plat au four et mettez-le cette fois-ci en chaleur conventionnelle. Laissez la morue cuire encore 10 à 15 minutes. Servez cette morue avec du riz ou des pommes de terre cuites à la vapeur. 

dimanche, 05 juillet 2020

Dürüm poulet-sumac

Avez-vous déjà vu les cuisinières turques, assises en tailleur dans leur restaurant et faisant les dürüms avec leur très fin rouleau à pâtisserie ?

Dürüm poulet-sumac, la cocotte, la voix du nord

Dans la grande famille des sandwiches, vous avez le kebab et vous avez son cousin, le dürüm. Le kebab est un pain rond. Et le dürüm, comme chacun sait, est une galette cuite sur un tawa, une grande plaque de cuisson antiadhésive. Une plaque en fonte fera très bien l’affaire. La galette est farcie de plein de bonnes choses, on la roule et la déguste dans la rue. On peut ajouter de la sauce, à l’ail le plus souvent et on s’en met partout si on n’est pas doué. Avec tous les légumes d’été, bien épicé, bien pimenté, avec de l’agneau, du bœuf ou du poulet, le dürüm est fait en 2 minutes et se déguste encore plus vite.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de farine type 55, 3 g de sel, 25 g de ghee ou beurre fondu, 20 cl d’eau tiède, ½ sachet de levure chimique, 500 g de blancs de poulet, huile d’olive, paprika, piment, sel, origan, sirop de grenade, salade iceberg, oignons nouveaux et blancs, petites tomates et sumac.
Préparation !30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plaque en fonte, rouleau à pâtisserie

Dürüm poulet-sumac, la cocotte, la voix du nord

Mélangez farine, sel, ghee, eau tiède et levure chimique. Faites 6 boules égales et laissez-les reposer 30 minutes. Etalez-les en cercle le plus fin possible et faites-les cuire sur la plaque en fonte à peine quelques secondes de chaque côté pour les garder souples. Rangez-les sous un linge épais en attendant que la viande cuise. Coupez très finement le poulet et faites-les dorer dans un peu d’huile. Saupoudrez de paprika, piment et origan. Salez et versez un peu d’eau pour éviter que ce soit trop sec. Lavez et détaillez la salade. Pelez et ciselez les oignons. Coupez les tomates en rondelles. Parsemez les dürüms de salade, viande, légumes, versez quelques gouttes de sirop de grenade et parsemez généreusement de sumac. Roulez les galettes et mangez-les aussitôt

vendredi, 03 juillet 2020

Champignons farcis au fromage grec

Féta et origan et nous voilà partis en Grèce. Si on ne peut pas y aller en vrai, allons-y dans notre aissette. Simple et bon.

Champignons farcis au fromage grec, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 gros champignons de Paris, 300 g de chair à saucisse, 100 g de féta, 1 œuf, poivre, origan frais, 1 oignon rouge, poivre, 10 g de chapelure, huile d’olive.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Préchauffez le four à 180 °C. Pelez et ciselez l’oignon rouge. Coupez le fromage de féta en tout petits cubes. Effeuillez quelques branches d’origan frais. Dans un plat creux, mélangez chair à saucisse, dés de féta, l’œuf entier, l’oignon rouge, l’origan frais et un peu de poivre. Ne salez pas, la chair à saucisse l’est déjà et souvent, elle l’est trop. Enlevez les queues des champignons, passez-les rapidement sous l’eau.
Farcissez chaque champignon d’un peu de farce. Couvrez-les d’un peu de chapelure. Graissez légèrement le plat à gratin à l’huile d’olive, déposez-y les champignons et passez-les au four pendant 30 minutes. En fin de cuisson, baissez la température. Servez-les avec du riz, des langues d’oiseaux ou de la polenta.

vendredi, 19 juin 2020

Crêpe de pois chiche à la merguez

Tout le parfum de la crêpe est dans la merguez. Trouvez-la chez votre charcutier préféré. Lui sait donner du goût aux choses.

Crêpe de pois chiche à la merguez, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 g de farine de pois chiches, 4 œufs, 1 litre d’eau, ½ sachet de levure chimique, sel, poivre, huile d’olive, 6 merguez, cumin en poudre.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min - coût : * - difficulté : * - ustensiles : mixeur électrique ou blender, grande tourtière, papier-cuisson.
Dans un blender ou au mixeur électrique, mélangez la farine de pois chiches à l’eau. Ajoutez les œufs battus, un peu de sel, un peu de poivre, la levure et 5cl d’huile d’olive.
Enlevez la peau des merguez et avec la viande récupérée, formez des petites boulettes.
Préchauffez le four à 220°C. Tapissez la tourtière de papier-cuisson et versez la préparation aux pois chiches dessus. Répartissez les boulettes de merguez sur la pâte et enfournez la tourtière pendant 15 à 20 minutes, le temps que la crêpe se forme et soit dorée.
Sortez la crêpe du four, sortez-la de la tourtière, déposez-la sur une planche à découper et saupoudrez-la d’un peu de cumin en poudre. Coupez-la en carrés et servez-la en apéritif ou en entrée et dégustez-la aussitôt.

Crêpe de pois chiche à la merguez, la cocotte, la voix du nord