dimanche, 15 janvier 2023

Steak and kidney pie

Petit cours d’anglais, steak, c’est transparent, vous savez ce que c’est. Kidney, rognon et pie, tourte. Ça y est, vous savez tout. Aujourd’hui on se fait une tourte au steak et aux rognons. Apparu au milieu du dix-neuvième siècle, ce plat était au départ soit au steak, soit aux rognons. Les rognons pouvaient être d’agneau, de porc, de veau ou de bœuf. Dans ce pie très parfumé, on pouvait y trouver des champignons, du vin, de la bière, des carottes et même des huîtres ! Vous pouvez faire tremper les rognons dans du lait pour les adoucir et remplacer ma pâte par une pâte brisée. Ce sera tout aussi bon.  

steak and kidney pie,la cocotte,la voix du nord

 
Steak and kidney pie
Pour 6 personnes
500 g de bifteck, 500 g de rognons de bœuf, 2 oignons, sel, poivre, muscade moulue, 25 à 30 cl de bouillon de légumes, 250 g de farine, 100 g de saindoux
Préparation : 30 min – Cuisson : 1 h environ – Coût : ** - Difficulté : ** - Ustensile : plat à pie de 25 cm de diamètre ou tourtière

steak and kidney pie,la cocotte,la voix du nord

Progression : Faites fondre le saindoux sans le faire cuire. Mélangez-le à la farine, salez un peu et formez une boule non collante. Réservez. Coupez les rognons en dés moyens en enlevant les parties blanches à l’intérieur. Coupez les biftecks en morceaux. Mélangez les viandes, salez et poivrez, ajoutez ½ càc de noix muscade. Pelez et ciselez finement les oignons. Beurrez le plat à pie. Etalez les 2/3 de la pâte dans le fond du plat en faisant remonter les bords. Répartissez la moitié des oignons, ajoutez la viande, versez le bouillon, répartissez le reste des oignons et recouvrez le pie du reste de pâte. Scellez les bords. Ménagez un trou au centre du pie pour que la vapeur s’échappe. Enfournez-le pour 1 bonne heure à 180 °C.  
Dressage : Servez-le avec des pommes de terre-vapeur.
 

vendredi, 18 novembre 2022

Soupe miso aux pleurotes

Pour 6 personnes
3 cuillères à soupe de pâte de miso ou 2 bouillons-cubes de miso, 500 g de pleurotes, huile de tournesol, 200 g de chair à saucisse, 1 botte de cébettes, pâte de piment (sambal oelek ou harissa), 100 g de germes de soja, 300 g de nouilles ramen, quelques cuillères de tamari (sauce soja peu salée)

soupe miso aux pleurotes,la cocotte,la voix du nord

Préparation : 20 min – Cuisson : 25 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : faitout, sauteuse et 6 grands bols ou 6 grandes assiettes creuses
Progression : Délayez la pâte de miso dans 2 litres d’eau et faites bouillir ce mélange dans un faitout. Nettoyez rapidement les pleurotes, coupez les plus grands en morceaux et faites-les rapidement sauter dans un peu d’huile. Quand ils sont tendres, arrêtez la cuisson et réservez-les au chaud. Formez des toutes petites boulettes avec la viande. Ajoutez les boulettes et nouilles ramen dans le faitout et faites-les cuire le temps indiqué sur le paquet. Attention, ça va très vite. Enlevez la première pellicule des cébettes et détaillez-les en très fines rondelles.
Dressage : Dans le fond des bols, déposez un peu de pâte de piment et 1 cuillère de tamari, répartissez les nouilles et le bouillon. Disposez les pleurotes de-ci, de-là. Couvrez de cébettes ciselées et de germes de soja. Dégustez très chaud.  

dimanche, 23 octobre 2022

Lecsó hongrois

Le lecsó est un plat qui nous vient de Hongrie. La base, ce sont des tomates, oignons et poivrons, tout ce qu’on trouve en ce début d’automne. Vous pouvez aussi utiliser des piments mais attention aux doses ! Un petit conseil, sur le marché recherchez tomates et poivrons un peu gâtés, et pour un prix modique faites ce plat en quantité. Préparez des bocaux que vous stériliserez dans de l’eau bouillante. Rangez ces bocaux à l’ombre et consommez votre lecsó tout l’hiver avec des pommes de terre, du riz ou comme là-bas, du tarhonya, toutes petites pâtes délicieuses.

lecsó hongrois,la cocotte,la voix du nord

 
 
Lecsó hongrois
Pour 6 personnes
500 g de poivrons rouges, 500 g de poivrons jaunes, 500 g de tomates bien mûres, 100 ml d’eau, 1 oignon rouge, 1 oignon jaune, 2 gousses d’ail, 30 g de beurre, sel, poivre, thym, 1 càs de paprika doux, 1 sucre en morceau  
Préparation : 20 min – Cuisson : 30 min environ – Coût : * - Difficulté : *

lecsó hongrois,la cocotte,la voix du nord

Progression : Lavez et épépinez les poivrons. Coupez-les en lamelles. Pelez les tomates en les plongeant quelques secondes dans de l’eau bouillante ou à cru puis coupez-les en dés. Pelez et ciselez oignons et ail. Faites chauffer le beurre dans une poêle et faites-y dorer les oignons. Ajoutez l’ail et le paprika doux. Quand c’est doré, ajoutez les poivrons et une branche de thym, mélangez et laissez mijoter 10 minutes. Ajoutez les tomates et le sucre et laissez encore une dizaine de minutes. Salez, poivrez et ajoutez un peu d’eau si besoin.  
Dressage : Servez cette sauce sur du pain ou en accompagnement de viandes grillées, pâtes, riz…
 
 
 

vendredi, 21 octobre 2022

Tarama-maison

 
Pour 6 personnes
125 g d’œufs de cabillaud fumés ou 125 g de pâte de tarama, 2 tartines de pain dur, un peu de lait, 1 jaune d’œuf, 10 cl d’huile de tournesol ou d’olive, 1 gousse d’ail, du jus de citron, poivre
Préparation : 15 min – Cuisson : aucune – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Fouet manuel

tarama-maison,tarama,la cocotte,la voix du nord

Progression : Mettez les œufs de cabillaud ou la pâte de tarama dans un bol et couvrez d’eau fraîche. Renouvelez l’eau régulièrement pendant 2 à 3 heures pour dessaler les œufs sans mélanger pour garder l’ensemble assez solide, compact. Dans un autre bol, déchiquetez le pain en petits morceaux et couvrez-les de lait pour les faire gonfler. Réservez. Au fouet montez le jaune d’œuf et l’huile comme une mayonnaise. Ajoutez l’ail pelé et pilé et un filet de jus de citron. Mélangez les œufs de cabillaud égouttés, le pain égoutté lui aussi et la mayonnaise. Poivrez comme il vous plaira.
Dressage : Servez ce tarama en proposant du pain toasté et des légumes crus pour les tremper dedans.  

vendredi, 15 juillet 2022

Calamars farcis au riz rouge

Pour 6 personnes
12 petits calamars, 100 g de riz thaï ou basmati, 6 tomates roma, 1 oignon, sel, poivre, origan, jus de citron, huile
Préparation : 20 min – Cuisson : 25 min - Coût : * - Difficulté : ** - Ustensile : sauteuse avec couvercle

calamars farcis au riz rouge,calamars,la cocotte,la voix du nord


Progression : Enlevez les viscères, la plume et l’encre des calamars. Enlevez également la « peau violette » avec le pouce. Rincez-les abondamment. Faites tremper le riz dans de l’eau en la changeant régulièrement pour enlever l’amidon. Pelez les tomates en les trempant quelques secondes dans de l’eau bouillante et écrasez-les en purée. Mélangez riz et tomates, ajoutez un oignon ciselé très finement et de l’origan. Salez, poivrez et farcissez-en les calamars. Ne mettez pas trop de riz, il va gonfler et risque de faire craquer les calamars. Faites-les dorer sur tous les côtés dans un peu d’huile dans la sauteuse. Versez le jus d’un citron sur les calamars. Couvrez-les et laissez cuire 20 à 25 minutes, soit le temps qu’une lame de couteau passe facilement à travers les calamars. Ajoutez un peu d’eau si nécessaire.
Dressage : Servez les farcis nappés d’un peu de sauce et accompagnez-les de courgettes et/ou d’aubergines sautées. 

dimanche, 19 juin 2022

Khachapuri de Géorgie

Dans toutes les régions de Géorgie et maintenant dans les pays voisins, on prépare le khachapuri ou Khatchapouri (les orthographes sont légion). Qu’il vienne d’Iméritie, de Mingrélie ou d’Adjarie, il est adoré par tous et on lui dédie même une journée dans l’année. Ce pain plat qu’on peut farcir à tout ce qu’on veut, viande, légumes, fromages… prend très souvent la forme d’un bateau. Si vous lui donnez cette forme, 2 ou 3 minutes avant la fin de la cuisson, cassez un œuf au centre du bateau et remettez le khachapuri à cuire. Et surtout, n’oubliez d’ajouter pas une petite noix de beurre. 

khachapuri de géorgie,khachapuri,géorgie,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
200 g de farine, 10 cl de lait, ½ cuillère à soupe de levure sèche du boulanger, un peu de sucre en poudre, 3 g de sel fin, 1 œuf. Pour la farce : 250 g de fromage type féta, un peu de lait, 1 œuf et 30 g de beurre
Préparation : 25 min – Cuisson : 10 à 15 min – Coût : * - Difficulté : *

khachapuri de géorgie,khachapuri,géorgie,la cocotte,la voix du nord


Progression : Délayez la levure dans le lait tiédi et 1 cuillère à café de sucre en poudre. Versez la farine dans un plat creux, ajoutez le lait tiédi, le sel et le jaune d’œuf. Mélangez bien pour avoir une belle pâte souple et sans grumeaux. Laissez-la lever 1 heure sous un linge propre puis étalez-la en un carré de 30 cm de côté. Mélangez le fromage émietté, le lait, l’œuf et le beurre fondu. Répartissez cette crème sur la pâte qui a levé. Rabattez les bords de la pâte vers le centre et laissez à nouveau lever 1 heure. Faites-la cuire dans un four préchauffé à 220°C. Sortez-la quand le dessus est joliment doré après 10 à 12 minutes de cuisson.
Dressage : Beurrez-le encore un peu à la sortie du four et dégustez-le bien chaud.

 

samedi, 14 mai 2022

Fenouil caramélisé à la crème de chèvre et grenade d’Hélène Thekal, cheffe du Boucan à Lille

« La cuisine était en moi mais je n’y pensais pas. »  Ça, c’est la conclusion d’un bilan de compétence qu’Hélène Thekal a passé il y a quelques années. En réalité, la cuisine, elle ne pense qu’à ça depuis sa naissance. Fruit d’un melting pot culturel, cette soi-disant timide qui ne parle que de ça se devait de passer aux fourneaux. « J’aime les gros plats, les belles assiettes colorées, j’aime qu’on mange ! » Au Boucan, restaurant tenu par des femmes à Lille, sa carte change tous les jours et ses influences lui font concocter des plats à tomber. Au Boucan, on ne mange pas, on dévoré ! 

fenouil caramélisé à la crème de chèvre et grenade d’hélène thek,cheffe du boucan à lille,fenouil caramélisé,hélène thekal,le boucan,lille,le chef et la cocotte,la cocotte,la voix du nord

Le Boucan, Place Jacquard, Lille

Fenouil caramélisé à la crème de chèvre et grenade
3 bulbes de fenouil, beurre, sucre, graines de fenouil, 2 gousses d’ail, sel, poivre, 1 bûche de chèvre, crème liquide, 1 bouquet d’aneth, 1 grenade
Préparation : 20 min – Cuisson : 15 min – Coût : * - Difficulté : *

fenouil caramélisé à la crème de chèvre et grenade d’hélène thek,cheffe du boucan à lille,fenouil caramélisé,hélène thekal,le boucan,lille,le chef et la cocotte,la cocotte,la voix du nord


Progression : Coupez les fenouils en tranches d’1,5 cm d’épaisseur. Faites fondre du beurre dans une poêle et faites-y revenir les tranches de fenouil 3 ou 4 minutes de chaque côté. Sortez-les de la poêle et remplacez par un peu de beurre, 3 cuillères à soupe de sucre et 1 belle cuillère à soupe de graines de fenouil. Laissez caraméliser 2 ou 3 minutes et remettez les fenouils. Laissez 1 à 2 minutes, salez et passez-les 5 minutes au four sur une plaque pour obtenir une belle couleur marron. Mixez la bûche avec 1 gousse d’ail, allongez de crème liquide, poivrez et mixez jusqu’à obtenir une texture un peu épaisse. Mélangez l’aneth et 1 gousse d’ail. Passez les tranches de fenouil dans ce mélange. 
Dressage : Disposez les tranches de fenouil passées dans l’aneth, ajoutez 1 cuillère de crème de chèvre, récupérez les graines de la grenade et décorez-en le plat. 

vendredi, 28 janvier 2022

Potage baharat

Pour 6 personnes

3 morceaux d’agneau pour le ragoût, huile, 1 tête d’ail, 500 g de navets, 1 cuillère à soupe d’épices baharat (poivre, noix muscade, cannelle, coriandre, cumin, cardamome, piment doux, clous de girofle), sel et poivre, 200 g de vermicelles ou de petites pâtes à potage

Préparation : 10 min – Cuisson : 1 h 15 – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : faitout

potage baharat,la cocotte,la voix du nord

Progression : Dégraissez les morceaux d’agneau et coupez-les en petits cubes. Faites chauffer 1 càs d’huile dans le faitout et faites-y bien dorer les morceaux d’agneau. Pelez l’ail et coupez-le grossièrement. Ajoutez-le dans le faitout. Saupoudrez de la cuillère de baharat. Pelez et coupez les navets en cubes de la taille des cubes d’agneau. Ajoutez-les à la viande. Salez et couvrez de 2 litres d’eau bouillante. Couvrez le faitout et laissez mijoter 45 minutes. A la fin de ce temps, ajoutez les vermicelles et laissez cuire encore 5 à 10 minutes.

Dressage : Poivrez, rectifiez l’assaisonnement et servez ce potage en proposant des quartiers de citron et de la pâte de piment.

 

 

vendredi, 05 novembre 2021

Totopos sauce fromage

Pour 6 personnes
250 g de farine, 4 g de sel, cumin en poudre, 10 à 15 cl d’eau, 200 g de fromage type Vache qui rit, piment, crème liquide ou lait, sel et poivre, huile de friture, paprika, oignons frits
Préparation : 30 min – Cuisson : quelques minutes – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : poêle antiadhésive, rouleau à pâtisserie ou 2 planchettes, friteuse

totopos sauce fromage,la cocotte,la voix du nord


Progression : Mélangez farine, sel, un peu de cumin et eau jusqu’à obtenir une boule souple et dense. Séparez-la en 18 petites boules et aplatissez-les en cercles de 10 cm de diamètre à l’aide d’un rouleau à pâtisserie ou 2 planchettes de bois. Faites-les cuire à sec dans une poêle antiadhésive quelques minutes. Coupez ces tortillas obtenues en 6 triangles. Faites chauffer l’huile de friteuse et faites frire ces triangles quelques secondes. Déposez-les sur du papier-ménage et réservez. Faites fondre le fromage, ajoutez-lui un peu de piment en poudre, un peu de lait ou de crème pour en faire une belle crème, salez et poivrez.
Dressage : Proposez les totopos à tremper dans la crème, saupoudrez-les de paprika et parsemez-les d’oignons frits. Vous pouvez les préparer avec de la farine de maïs nixtamalisée. 

 

Et puisqu'un bonheur n'arrive jamais seul, j'ai le plaisir de vous annoncer que je serai présente à la palette du libraire de Seclin pour une séance de dédicace le samedi 13 novembre de 10 h à 12 h 30. Je vous y attendrai le sourire aux lèvres et mon tampon Cocotte à la main. 

totopos sauce fromage,la cocotte,la voix du nord

EElle est pas belle, la vie ? 

vendredi, 27 août 2021

Macédoine marocaine

Pour 6 personnes

1 botte de carottes nouvelles bio, 1 tête d’ail nouveau, 2 courgettes bio, 2 poivrons rouges ou jaunes, huile d’olive, 100 g de petits pois frais, 1 cuillère à soupe de ras el hanout, 1 citron, persil plat, menthe, sel et poivre
Préparation : 20 min – Cuisson : 25 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : tajine ou sauteuse avec couvercle

macédoine marocaine,la cocotte,la voix du nord


Progression : Lavez soigneusement carottes et courgettes. Sans les peler, coupez les carottes en rondelles assez fines et les courgettes en petits dés. Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans le tajine. Faites dorer les carottes. Ajoutez l’ail pelé, le ras el hanout et un grand verre d’eau. Couvrez et laissez cuire 10 minutes. Ajoutez ensuite courgettes et poivrons lavés, débarrassés de la membrane blanche à l’intérieur, épépinés et coupés en lamelles. Laissez encore cuire 10 minutes à couvert. Puis découvrez et laissez le jus s’évaporer. Assaisonnez et au dernier moment ajoutez les petits pois et le persil ciselé. 
Dressage : Parsemez le plat de persil plat et de menthe et disposez des quartiers de citron sur les légumes. Terminez par un filet d’huile d’olive.

 

vendredi, 23 avril 2021

Poulet cajou aux oranges amères

Pour 6 personnes

3 cuisses de poulet avec le haut des cuisses, 2 petites oranges amères, 2 oignons, huile, curcuma, paprika, coriandre, cumin, ail moulu, 50 g de raisins secs, sel, 100 g de noix de cajou, poivre

Préparation : 20 min – Cuisson : 1 h 20 – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : presse-citron et sauteuse

poulet cajou aux oranges amères,la cocotte,la voix du nord

Progression : Lavez les oranges amères, pressez le jus, récupérez l’écorce et mélangez-la au jus. Ajoutez 30 cl d’eau et faites bouillir 20 minutes. Filtrez et réservez. Pelez et coupez les oignons en fines rondelles. Faites-les dorer dans un peu d’huile dans la sauteuse. Remplacez-les par les cuisses de poulet coupées en deux. Quand les morceaux de poulet sont bien dorés, saupoudrez-les d’un peu de curcuma, paprika, coriandre, cumin et ail moulu. Ajoutez les raisins et le jus des écorces. Salez, couvrez et laissez cuire 45 minutes. Veillez à ce qu’il y ait toujours une belle sauce. Ajoutez de l’eau si nécessaire. A la fin de ce temps, faites griller à sec les noix de cajou.

Dressage : Préparez du riz et servez riz et poulet nappés de sauce, parsemez des noix de cajou torréfiées et poivrez.

 

 

samedi, 03 avril 2021

Hot-dogs maison

Vous voulez me faire plaisir ? Mais surtout vous voulez vous faire plaisir ? N’ergotez pas sur la qualité des saucisses. Optez pour de la bonne, de la belle, de la vraie saucisse. Pas ces saucisses à la composition plus que douteuse et au goût du plastique qui les emballe. Non mais !

hot-dogs maison,la cocotte,la voix du nord

C’est aux immigrés allemands que l’on doit d’avoir importé au Nouveau Monde le hamburger de Hambourg et le hot-dog de Francfort. La saucisse qui ressemble à un teckel d’où le nom de hot-dog, le petit pain qui l’enserre, le chou, les oignons frits, la moutarde ou le ketchup qui l’agrémentent sont depuis plus d’un siècle un des piliers absolument indélogeables de la street-food au pays de l’Oncle Sam. Des petits stands dédiés à ce petit sandwich peuplent les rues de toutes les villes. À chaque instant de la journée, ces petits pains se vendent comme… des petits pains !

Pour 6 personnes

Huile de tournesol, 400 g de chou à choucroute, sel et poivre, 3 oignons, farine, huile de friture, 6 saucisses de Francfort ou de Strasbourg de votre boucher-charcutier, 6 petits pains longs briochés (pistolets) ou demi-baguettes, moutarde, ketchup

Préparation : 20 min – Cuisson : 30 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : casseroles, friteuse et grille-pain

hot-dogs maison,la cocotte,la voix du nord

Dans une petite casserole faites chauffer 1 càs d’huile et faites-y dorer le chou rincé à l’eau. Ajoutez 10 cl d’eau, salez, poivrez, couvrez et faites mijoter 30 minutes. Pelez les oignons, coupez-les en rondelles, déposez-les dans un sachet avec 2 càs de farine et secouez le sachet pour bien les fariner. Faites chauffer l’huile de friture et faites frire les rondelles quelques minutes. Egouttez-les sur du papier absorbant. Faites bouillir une casserole d’eau. Dès que l’eau bout, arrêtez la cuisson, déposez-y les saucisses et gardez-les au chaud.

Dressage : Ouvrez les baguettes en deux sans séparer les moitiés, toastez-les, tartinez-les de moutarde ou de ketchup, ajoutez la saucisse et une petite quantité de chou égoutté. Répartissez les oignons frits et ajoutez à nouveau moutarde ou ketchup. Servez aussitôt avec des pommes-paille ou des chips.

 

dimanche, 14 février 2021

Kimchi

On peut mettre plein de légumes dans un kimchi, on fait ce qu’on aime. Et on peut le pimenter comme on veut. D’ailleurs, à l’origine, le kimchi n’était pas épicé. Ce sont les Portugais dans leurs échanges avec l’Asie au XVIIème siècle qui ont décidé de le pimenter. Finalement, les Coréens les ont imités. Certains boivent le jus produit par la fermentation. Ils disent que c’est bon pour tout ! Pourquoi pas ?

kimchi,la cocotte,la voix du nord

Véritable institution en Corée, le kimchi est sur toutes les tables du pays du matin calme, à tous les moments de la journée. Produit lacto-fermenté, on y met des légumes qui se prêtent à ce genre de préparation suivant les saisons. L’important est de bien saler le chou qu’on peut faire tremper dans une saumure ou qu’on peut frotter tout simplement de gros sel, qu’on fait dégorger et qu’on rince abondamment. Quand la fermentation a démarré, je vous conseille de fermer les pots ou de les éloigner des pièces de vie car le chou, ça ne sent pas la rose mais qu’est-ce que c’est bon !

Pour un pot de fermentation de 2 kg

1,5 kg de chou chinois, 100 g de gros sel gris, 50 g de gingembre frais, 2 piments rouges, 2 gousses d’ail, 1 càs de sucre de canne, 2 càs de sauce soja, 1 radis noir, 1 navet, 1 botte de ciboule

Préparation : 30 min – Cuisson : aucune – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : mandoline et grand pot de fermentation

 

kimchi,la cocotte,la voix du nord

Progression : Faites fondre le sel dans l’eau dans un grand saladier. Retirez les premières feuilles du chou et conservez-les. Coupez le chou en 4 quartiers et enlevez le trognon à chaque fois. Plongez les feuilles dans l’eau salée et laissez-les dans cette saumure 3 ou 4 heures. Dans le même temps, mixez ensemble ail et gingembre pelé, piments et ciboule (tiges et bulbes). Ajoutez le sucre et la sauce soja. Pelez radis noir et navet et coupez-les en lamelles à la mandoline. Ajoutez-les aux piments et au reste. Mélangez bien. Rincez le chou, coupez les feuilles en tronçons de 3 ou 4 cm. Rangez chou et sauce aux piments en alternance dans le pot en pressant fortement pour faire ressortir le jus. Couvrez des feuilles de chou réservées et posez un gros poids par-dessus. Fermez le pot et laissez fermenter au minimum 1 semaine avant de le consommer.

Dressage : Consommez-le à petites doses, tout seul ou avec riz, fromage de soja, semoule, quinoa…

 

 

 

 

 

 

vendredi, 29 janvier 2021

Dahl jaune et blanc

Avec les lentilles, on en voit de toutes les couleurs ! Des rouges, des jaunes, des roses, des noires, des vertes… Mais attention, leur durée de cuisson varie d’une couleur à l’autre. Prenez-y garde. 

dahl jaune et blanc,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
250 g de riz basmati, 250 g de lentilles jaunes (lentilles cassées ou toor dahl dans les épiceries arabes ou indiennes), une poignée de pois chiches cuits, 1 oignon, huile, ½ cuillère à café de curcuma et 1 de gingembre en poudre, pâte de piment, sel et poivre
Préparation : 15 min – Cuisson : 30 min – Coût : * - Difficulté : *

dahl jaune et blanc,la cocotte,la voix du nord


Progression : Faites bouillir 500 ml d’eau et faites-y cuire le riz pendant 10 minutes à couvert. Réservez. Rincez les lentilles et déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau et faites-les cuire 20 à 25 minutes, le temps qu’elles deviennent tendres. Si elles sont presqu’en purée, ce n’est pas grave du tout. Quand c’est fait, pelez et ciselez un oignon, faites-le dorer dans un peu d’huile, dans une casserole. Ajoutez les pois chiches, la demi-cuillère de curcuma et la cuillère de gingembre, les lentilles jaunes, un peu de pâte de piment et du sel. Couvrez à peine d’eau et laissez cuire 5 à 10 minutes. 
Dressage : Servez le riz, couvrez-le du dahl aux pois chiches et poivrez. 

 

vendredi, 04 décembre 2020

Wok canard sauté, chou, navets et nouilles

Il faudrait toujours avoir dans ses placards un petit wok en fonte, bien lourd, bien rond, bien creux. Un p'tit wok qui vous ferait en deux temps, deux mouvements, des p'tits plats qui vous emmèneraient le long du Yangtsé ou sur la grande muraille ou dans la cité interdite... Bref, il vous emmènerait en Chine ! 

Wok canard sauté, chou, navets et nouilles, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 magrets de canard, 5 cl de sauce soja, 1 cuillère à soupe d’huile, 2 navets boule d’or, jus de citron, 1 petit chou chinois, 300 g de nouilles chinoises, sésame, poivre de Sichouan.
Préparation :15min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe et wok en fonte
Pelez et râpez gros les navets. Couvrez-les de jus de citron.
Faites chauffer le wok à feu vif.
Coupez les magrets en fines tranches. Faites-les tremper dans la sauce soja 10 minutes.
Faites cuire les pâtes 2 à 3 minutes dans de l’eau bouillante et laissez-les dans l’eau. Lavez et détaillez le chou chinois en fines lanières. Faites-le sauter 5 minutes au wok dans une cuillère à soupe d’huile et ajoutez un peu d’eau des pâtes. Réservez-le au chaud.
Dans le wok encore très chaud, faites sauter très rapidement les tranchettes de canard. En 2 minutes, c’est bon. Réservez-les mais laissez le jus au soja dans le wok et remplacez le canard par les nouilles. Faites-les sauter 2 minutes et servez le tout bien chaud saupoudré de sésame. Ne salez pas, la sauce soja l’est déjà mais poivrez comme il plaît.

samedi, 28 novembre 2020

Croquettes hollandaises à la viande

Op een dag ga ik naar Nederland om vleeskroketten te eten. En ik zal blij zijn, want ik hou van vleeskroketten.

croquettes hollandaises à la viande,la cocotte,la voix du nord

Si un jour vous allez vous promener aux Pays Bas, vous dégusterez à coup sûr ces croquettes (oud hollandse kroketten) à la viande. Brûlantes et addictives, ces croquettes vous feront revenir dans ce pays dès que l’envie vous prendra. Ce plat qu’autrefois les cuisinières faisaient pour utiliser les restes de pot-au-feu est très économique et vraiment délicieux. Il est désormais incontournable de la cuisine de rue. Des restes de bœuf bouilli ou de poule, un roux simplissime bien refroidi pour le laisser durcir et le travailler très facilement, du bon pain, de la moutarde douce comme là-bas et c’est tout !


Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de viande cuite de pot au feu, 40 g de beurre, 40 g de farine pour la sauce, 50 cl de bouillon de viande, sel, poivre, herbes de Provence, farine pour paner, 1 œuf, chapelure, 6 tartines de pain de seigle ou aux noix ou aux graines, moutarde douce, huile de friture.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : fouet, friteuse et grille-pain

croquettes hollandaises à la viande,la cocotte,la voix du nord

Pour la sauce, faites fondre le beurre, ajoutez la farine, fouettez et versez le bouillon petit à petit. Laissez quelques instants la sauce épaissir. Ajoutez alors la viande effilée et coupée en petit et les herbes de Provence. Assaisonnez, laissez refroidir et rangez au réfrigérateur pendant une journée. Pour paner les croquettes, le lendemain formez 6 belles croquettes régulières et passez-les dans la farine, puis dans l’œuf battu puis la chapelure. Rangez-les au frais jusqu’au moment de les faire frire 5 minutes dans la friteuse. Toastez les tartines de pain, badigeonnez-les d’un peu de moutarde et écrasez les croquettes sur le pain.

dimanche, 22 novembre 2020

La poutine

Attache ta tuque, mon chum, on va manger d'la poutine. Tarbanak de crosseur à marde ! Ct'écoeurant....

la poutine,la cocotte,la voix du nord

Recette transmise d’un restaurant à un autre par un commis voyageur dans les années 50 au Canada, la poutine est devenue très rapidement un plat incontournable des « diners », les p’tits restaurants rapides de ce pays. Le principe est simple, des frites, du fromage râpé (au Québec, on choisit du fromage en crottes) et de la sauce brune. Le nom de ce plat viendrait de pudding ou de « put in » en anglais, littéralement mettre dedans. Pour les ingrédients, c’est vous le chef. Des poutines, y’en a des tas et y’a surtout celle que vous préférez. En moins de 60 ans, cette poutine est déjà un classique. Tabarnak’ !

Sauce à poutine
Ingrédients : 350 ml de bouillon de bœuf-maison (ou 350 ml d’eau et 1 cube de bouillon de bœuf émietté dans l’eau), 2 cuillères à soupe de soja, 2 càs de farine, 2 càs de moutarde forte, 1 càs de sucre de canne, 1 citron, 1 càc de pâte de piment, 2 càs de crème fraîche, sel et poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 1 casserole et 1 fouet

la poutine,la cocotte,la voix du nord

Faites bouillir le bouillon avec le soja dans la casserole. Dans un bol, mélangez la farine dans un peu d’eau. Versez dans la casserole et fouettez. Dans le même bol, mélangez alors la moutarde, le sucre de canne, le piment, le jus du citron, un peu de sel et de poivre. Faites chauffer à feu vif, sans couvercle, pour que la sauce réduise de moitié. Quand elle a bien réduite, ajoutez la crème fraîche, rectifiez l’assaisonnement. Faites alors chauffer vos frites. Répartissez-les dans les assiettes, parsemez-les de fromage qui fond facilement comme du gouda jeune, du cheddar ou de la scamorza. Nappez de sauce à poutine et parsemez d’oignons frits. Dégustez aussitôt.

 

vendredi, 20 novembre 2020

Gnocchetti sardi alla zucca

Des pâtes ? Oui ! Mais des orecchietti ! Pasta ? Si ! Ma alla zucca ! 

Gnocchetti sardi alla zucca, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de gnocchetti sardi (ou toutes autres petites pâtes, orecchietti, coquillettes, langues d’oiseaux…), 300 g de courge (potimarron, courge galeuse, butternut), ail, paprika, crème liquide, sel, poivre, parmesan, quelques rondelles de coppa et quelques olives noires.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *- ustensile : mineur plongeant
Pelez le morceau de courge, coupez-le en plusieurs morceaux. Déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau. Ajoutez du sel, l’ail pelé et coupé en 3 et une cuillère à café de paprika. Faites cuire le temps que les morceaux se laissent facilement transpercer par la lame d’un couteau, 20 minutes environ. Mixez finement et allongez avec 10 cl de crème liquide. Laissez épaissir quelques instants et rectifiez l’assaisonnement.
Faites cuire les pâtes suivant le temps indiqué sur le paquet.
Mélange pâtes et sauce à la courge, laissez quelques minutes les pâtes s’imprégner de la sauce, couvrez de parmesan et disposez des rondelles de coppa garnies d’une olive noire. Mangez aussitôt.

lundi, 02 novembre 2020

Soupe au tahineh

Elle nous fatigue, la Cocotte, avec son tahineh. Elle croit qu’on n’en a pas encore acheté ? Mais si, on l’a, au frais, prêt à être utilisé.

Soupe au tahineh, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1,5 l de bouillon de légumes (1,5 l d’eau et 2 bouillon-cubes bio de légumes ou 1,5 l de bouillon-maison de légumes ou de volaille), 200 g de vermicelles, 3 cuillères à soupe de tahineh, poivre, 1 citron, quelques feuilles de persil plat et de coriandre, 2 œufs, harissa, origan, fleur de sel et huile d’olive.
Préparation : 15 min – Cuisson : 15 min – Coût : * - difficulté : * - ustensile : presse-citron
Pressez le citron pour en recueillir le jus. Faites bouillir le bouillon de légumes. Dès qu’il bout, ajoutez les pâtes. Délayez le tahineh dans une louche de bouillon, ajoutez le jus du citron et les deux œufs battus dans le mélange.
Lavez et ciselez persil plat et coriandre.
Versez le mélange dans le bouillon chaud, poivrez et arrêtez la cuisson. Servez aussitôt en proposant une petite coupelle de harissa et une petite coupelle d’huile d’olive avec un peu de fleur de sel et d’origan. Parsemez de persil et de coriandre.

dimanche, 25 octobre 2020

Coca algérienne

Avec les derniers légumes de l’été, les toutes dernières tomates, préparez ces petits chaussons carrément délicieux.

Coca algérienne, la cocotte, la voix du nord

Incontournables de la cuisine pied-noir, les cocas algériennes voient très certainement leurs origines en Espagne. Ces cocas ressemblent à s’y méprendre aux empanadas sud-américains ou aux pasteis et autres rissois portugais. Ce sont des petits chaussons farcis de légumes, faciles à faire et encore plus faciles à dévorer. Prenez le temps de laisser mijoter les légumes quelques minutes, le temps que le jus des tomates s’évapore et farcissez allégrement vos chaussons épicés au cumin et à la coriandre de cette farce délicieuse. Un petit conseil, prévoyez-en plusieurs par personne. Ces chaussons sont irrésistibles !


Pour 12 chaussons
Ingrédients : 2 oignons, 4 poivrons, 8 tomates, huile d’olive, harissa, concentré de tomate, olives noires. Pâte : 300 g de farine, sel, cumin et coriandre en poudre, 20 cl d’eau, 10 cl d’huile de tournesol, sel et poivre.
Préparation : 30 min - cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : rouleau à pâtisserie, moule à chausson

Coca algérienne, la cocotte, la voix du nord

Préparez la pâte pour les chaussons en mélangeant farine, 5 g de sel, une bonne pincée de cumin et de coriandre, eau et huile jusqu’à obtenir une boule lisse et non-collante. Enfermez-la 1 heure dans un sac hermétique au réfrigérateur.
Pelez et ciselez les oignons. Lavez et épépinez les poivrons. Pelez les tomates à l’eau bouillante. Faites mijoter tout ça dans un peu d’huile d’olive, ajoutez 1 cuillère à café de harissa, 1 cuillère à soupe de concentré de tomate et quelques olives noires dénoyautées et coupées en petits morceaux. Salez et poivrez et laissez le liquide s’évaporer. Avec la pâte, formez 12 boules, étalez-les en disques et formez 12 chaussons. Farcissez-les de la préparation aux tomates et scellez les chaussons. Déposez-les sur une feuille de papier cuisson et faites-les cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 20 à 25 minutes. Mangez-les avec des crudités.