lundi, 06 avril 2020

Petits pains œufs-Cocotte au maroilles

43. Quand nous ressortirons, nous irons embrasser Ginette, Ségolène, Christine, Evelyne, Viviane, Yveline, Vincente, Sara, Benoît, Théophile, Patrick, Grégory, Bébert ou bien Nanard, Nanard ou bien Bébert, Alain, Hélène, Nathalie, Elisabeth, Dominique, Jean-Marie, Pierre, Céline, Corinne, Laurence, Lise, Maryse, Anne, Marianne, Annick, Franck, Hugues, Martine, Simon, Samia, Marie-Eve, Florence, Isabelle, Philippe, Marie-André, Eric, Valérie, Patricia, Sylvie, Yannick, Jean-Yves, Marie, Jeannine, Agnès, Brigitte, Simon, Layla, Pascale, Christelle, Cécile, Claire, Benoît, …..  au pluriel pour un grand nombre d’entre eux. C’est ça quand on a des amis ! Mais en premier lieu nous couvrirons de bisous nos enfants, nous les noierons sous les câlins, nous les submergerons d'amour. Nous en aurons besoin et eux aussi. C'est comme ça quand on a des enfants.
44. Quand nous ressortirons, les bus ne tourneront plus à vide et seront remplis de gens qui eux aussi, se font la bise.
45. Quand nous ressortirons, nous jetterons nos postes de télévision, nos postes de radio et nos journaux-papier par la fenêtre et nous vivrons sans stress le moment présent.
46. Quand nous ressortirons, nous dirons merci à tout le monde, aux boucher, boulanger, caviste, balayeur, carreleur, opticien, contremaître, marin-pêcheur, analyste, statisticien, journaliste, burolier, présentateur météo, accordéoniste... et aussi au chien du voisin.
47. Quand nous ressortirons, nous compterons nos morts et nous essaierons d’être heureux.

La recette

Une petite recette au maroilles, ça marche toujours. Ça fait toujours plaisir et si en plus, c’est bon alors c’est le paradis !

Petits pains œufs-Cocotte au maroilles, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de farine, 1 cuillère à soupe de levure sèche du boulanger, 3 g de sel, 6 œufs extra-frais, 100 g de maroilles, poivre blanc et paprika.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans une petite tasse d’eau tiède. Faites un creux dans la farine et ajoutez levure et sel. Ajoutez 10 à 15 cl d’eau tiède et pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule lisse et non collante. Séparez-la en 6 boules égales et faites-les lever 2 heures sous un linge épais dans un endroit chaud de la cuisine. Faites-les ensuite cuire 12 minutes dans un four préchauffé à 240°C. Laissez-les refroidir, coupez le dessus et videz les petits pains de leur mie.
Tranchez le maroilles et garnissez-en le fond des petits pains. Cassez un œuf par-dessus, remettez du maroilles, poivrez et joutez une pincée de paprika. Enfournez ensuite 10 minutes au four à 200°C en recouvrant les petits pains de leurs chapeaux vers la fin de la cuisson. Mangez-les à la cuillère.

lundi, 23 mars 2020

Galettes au fromage d’herbes

Il est frais, mon fromage. Il est frais. Il est vert aussi. Il est plein de goût aussi ! Et en plus, il est léger aussi. Il a tout bon, dis donc !

Galettes au fromage d’herbes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 galettes
Ingrédients : 200 g de farine, 1 cuillère à café de levure sèche de boulanger, 3 g de sel, huile d’olive, 75 g de féta, 10 cl de lait, 1 càc d’herbes de Provence, ½ bouquet de persil plat, 10 tiges de ciboulette, 1 gousse d’ail, 1 belle échalote, sel et poivre noir
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Délayez la levure dans 15 cl d’eau tiède. Versez sur la farine, ajoutez 3 g de sel et une lichette d’huile d’olive et pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule lisse et non collante. Coupez-la en 6 boules et laissez-les lever 1 heure sous un linge propre. Lavez et séchez grossièrement persil et ciboulette, pelez ail et échalote. Dans le bol du hachoir mélangez féta, lait, persil, ciboulette, ail, échalote, herbes de Provence, sel et poivre et réduisez le tout en crème. Aplatissez les boules de farine en 6 larges galettes. Faites-les cuire à sec sur une grande poêle ou plaque de cuisson quelques minutes. Laissez-les refroidir et tartinez-les de fromage d’herbes.
 

jeudi, 19 mars 2020

Patidous ail et piment

Et si on accompagnait les brochettes au fenouil de ce mardi de ces patidous épicés et coloré ? Ça vous dirait ?

Patidous ail et piment, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 petits patidous bio ou 3 gros à partager, 3 gousses d’ail, ½ cuillère à café de piment séché, 1 cuillère à café de persil et de cerfeuil déshydratés, sel, poivre, 3 yaourts grecs, huile d’olive.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : *
Pelez et ciselez l’ail. Faites-le frire quelques instants. Séchez-le sur du papier-ménage et mélangez-le à 3 cl d’huile d’olive. Ajoutez le piment, le persil et le cerfeuil. Réservez. Lavez les patidous soigneusement. Coupez le dessus et à la petite cuillère enlevez les pépins à l’intérieur des patidous. Huilez légèrement un plat à gratin, posez les patidous dessus et enfournez 50 à 60 minutes à 180°C. Vous pouvez baisser un peu la température en cours de cuisson. Ils doivent mous à l’intérieur et durs à l’extérieur.  Au bout de ce temps, râclez les bords intérieurs des patidous pour récupérer la chair. Mélangez-la bien au condiment ail et piment et aux yaourts grecs. Salez et poivrez selon vos goûts et remettez au four encore 15 minutes à 125°C. Dégustez comme si c’était un velouté ou avec du riz ou des petites pâtes style langues d’oiseaux.
 

vendredi, 13 mars 2020

Pain Simon au choriqueso

Chargez vos amis qui partent en Argentine de vous collecter quelques recettes du cru. Puis adaptez ces recettes selon vos envies

Pain Simon au choriqueso

.
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 buns de votre boulanger préféré, 18 rondelles de chorizo espagnol doux ou fort, 250 g de pommes de terre cuites à la peau et épluchées, un peu de lait, 200 g de fromage qui fond très facilement (Mozzarella, Cancoillotte…)
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 180° C. Coupez le haut des buns et évidez-les délicatement sans les percer. Coupez les rondelles de chorizo en fines lamelles et faites de même avec le fromage. Ecrasez les pommes de terre, ajoutez-leur le chorizo. Ecrasez le tout et ajoutez un peu de lait pour former une purée épaisse. Farcissez la moitié de chacun des buns. Disposez des lamelles de fromage puis répartissez le reste de farce au chorizo. Déposez encore du fromage par-dessus et enfournez 10 minutes. Recouvrez les buns de leur « couvercle », répartissez quelques lamelles de chorizo et quelques lamelles de fromage et remettez à chauffer 5 à 7 minutes. Mangez les buns chauds ou froids avec des crudités.

lundi, 24 février 2020

Morteau-pain et la Cocotte au salon du livre d'Auchy les mines le dimanche 1er mars 2020

Un pain avec une saucisse ? Une saucisse avec un pain ? Mais qui a eu cette idée saugrenue mais néanmoins brillante ? 

Morteau-pain, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de farine type 55 ou 65, 1 belle cuillère à soupe de levure sèche de boulanger, ½ cube de bouillon de légumes bio, thym, un peu de sel, 1 saucisse de Morteau, 1 poignée de noisettes et 1 de noix décortiquées. Facultatif : 1 pot de Cancoillotte et crudités
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : moule à cake
Délayez la levure dans une petite tasse d’eau à peine chaude. Mélangez farine, cube de bouillon émietté, thym et 3 g de sel. Versez la tasse de levure au centre et pétrissez. Ajoutez un peu d’eau chaude jusqu’à obtenir une belle boule de pâte dense et non-collante. Broyez grossièrement noisettes et noix. Etalez la pâte en un rectangle de 20 x 27 cm environ. Posez cette pâte sur le mélange noisettes et noix. Appuyez la pâte sur les fruits secs pour qu’ils collent bien. Posez ensuite la saucisse de Morteau sur la pâte et enfermez la saucisse dans la pâte. Déposez le tout dans un moule à cake tapissé de papier-cuisson. Couvrez d’un linge propre et laissez lever 2 heures dans un endroit chaud. Préchauffez le four à 220°C et faites cuire le pain à la saucisse pendant 30 minutes. Laissez-le refroidir dès qu’il est cuit et servez-le avec de la cancoillotte réchauffée accompagnée d’une salade de crudités.

La Cocotte au salon du livre d'Auchy les mines

morteau-pain,la cocotte,la voix du nord

samedi, 22 février 2020

Tartif’light d’Alex Iwanicki chef de La fourchette de Marinette à Valenciennes

« On aime ce qu’on fait, c’est tout. »
Prenez un communicant ès pratiques administratives, Nicolas, une diététicienne-nutritionniste veillant scrupuleusement à l’équilibre des plats, Marine, et un chef, Alex, qui a roulé sa bosse dans des fermes bio d’Argentine, Chili ou Pérou… ou préparé des cocktails dans des bars de Paris. Prenez aussi des produits locaux souvent bio, une gestion pointue des déchets dans un souci partagé de l’avenir de la planète. Mélangez bien et obtenez des menus pas chers et équilibrés qui font plaisir à tout le monde dans un p’tit resto sympa comme tout. Bienvenue chez Marinette !

Tartif’light d’Alex Iwanicki chef de La fourchette de Marinette à Valenciennesn la Cocotte, la voix du nord, le chef et la cocotte, la fourchette de Marinette, Valenciennes, Alex Iwanicki, Marine

La fourchette de Marinette, sur Facebook, 30 rue du Quesnoy, 59300 Valenciennes, du lundi au samedi - 12h00 à 14h15 - tél : 09 80 55 58 04

Tartif’light
Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de Reblochon ou Maroilles, 600 g de champignons (ou moitié endives, moitié champignons), 3 oignons, 1 kg 200 de pommes de terre Melody, 50 cl de crème fraîche allégée à 15%, 15 cl de vin blanc Chardonnay, muscade, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : *

la voix du nord,le chef et la cocotte,la fourchette de marinette,valenciennes,alex iwanicki,marine,tartif’light d’alex iwanicki chef de la fourchette de marinette


Pelez les pommes de terre et les oignons. Coupez-les en rondelles fines. Faites pareil avec les champignons. Mélangez la crème et le vin. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de muscade. Versez cette préparation sur les légumes et les champignons, mélangez, couvrez et faites mariner au réfrigérateur un gros quart d’heure. Préchauffez le four à 180°C puis enfournez le plat d’abord 45 minutes en remuant souvent. Il ne faut pas que les pommes de terre brûlent. A la fin des 45 minutes, recouvrez le plat du Reblochon coupé en 4 ou de Maroilles coupé en tranchettes et remettez au four en position gril pour 10 à 15 minutes. Il faut que cette tartiflette allégée soit joliment dorée.

dimanche, 16 février 2020

Iles flottantes

Des petits nuages de douceur dans un océan de crème, tels sont les œufs à la neige ou les îles flottantes. Faciles à faire et à dévorer.

Iles flottantes, la cocotte, la voix du nord

Fouetter des œufs en neige n’est pas bien compliqué mais réussir la crème anglaise peut le devenir si on ne fait pas les bons gestes. Au bain-marie, à la cuillère en bois, avec ou sans épaississant, il y a plein de façons de la réussir. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas la quitter des yeux et sans cesse remuer pour obtenir la consistance voulue. Et quand enfin on y arrive, les portes d’un monde merveilleux s’ouvrent à nous. Oui, à nous, sabayons, egg nogs, flans, puddings et autres trifles ! Oui, à nous et à ceux qui auront la chance d’y goûter avec nous !

Iles flottantes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 œufs entiers, 500 ml de lait, 150 g de sucre en poudre, 1 gousse de vanille, une pincée de sel (facultatif).
Préparation : 10 min – Cuisson : 15 à 20 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Fouet électrique
Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Réservez les jaunes dans un plat creux. Au fouet électrique montez les blancs en neige ferme en ajoutant une pincée de sel et 50 g de sucre. Faites frémir ½ l de lait. Plongez une cuillère à soupe dans les blancs en neige et déposez son contenu dans le lait frémissant. Pochez 12 « îles » en plusieurs fois quelques secondes et retournez-les très délicatement. Réservez-les sur un linge. Dans le lait qui a servi pour pocher les œufs à la neige, fendez la gousse de vanille en deux, grattez l’intérieur et incorporez-le au lait. Mélangez les jaunes d’œuf avec le sucre restant jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez le lait sur ce mélange en fouettant. Versez-le dans la casserole et faites épaissir la crème en mélangeant très souvent, à feu doux.  Laissez refroidir et mettez au frais 2 h minimum. Servez la crème anglaise dans 6 ramequins, déposez 1 ou 2 œufs à la neige par ramequin et parsemez d’amandes effilées ou de noisettes concassées…

lundi, 10 février 2020

Galettes complètes au Maroilles

Si vous ne voulez pas mettre de jambon, vous avez le droit. Dans votre cuisine, c’est vous le chef et personne d’autre !

Galettes complètes au Maroilles, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 galettes de blé noir, 250 g de Maroilles, un peu de lait, beurre, 4 tranches de jambon blanc, 6 fines tranches de bacon, 6 œufs, poivre, piment de Cayenne.
Préparation : 15 min – cuisson : 3 à 4 min par galette – coût : * - difficulté : * - ustensiles : casserole et poêle antiadhésive
Coupez le Maroilles en petits morceaux, déposez-les dans une casserole, ajoutez 1 petite tasse de lait et un peu de piment et mettez à chauffer doucement. Mélangez jusqu’à obtenir une belle crème épaisse et réservez. Découennez le jambon et coupez-le en petits morceaux. Faites des lamelles de bacon et mélangez les deux viandes. Faites chauffer la poêle et déposez-y une noix de beurre. Posez une galette dessus. Au centre, ajoutez 1 belle cuillère de crème de Maroilles, parsemez-la de jambon et bacon, cassez un œuf par-dessus et poivrez. Rabattez délicatement les côtés de la galette vers le centre pour former une enveloppe et laissez cuire 2 minutes à feu doux. Ensuite retournez la galette et laissez-la cuire encore 1 minute. Faites toutes les galettes de la sorte, réservez-les au chaud et servez-les avec des crudités.

mercredi, 29 janvier 2020

Biscuits l’instant suédois et la Cocotte au musée du terroir de Villeneuve d'Ascq

Cocasse, le mélange fromage bleu, cassonade, cannelle, gingembre et noix muscade ! Cocasse, certes oui mais tellement bon !

Biscuits l’instant suédois, la cocotte, la voix du nord

Pour 30 biscuits
Ingrédients : 200 g de farine type 65, 125 g de beurre salé, 40 g de cassonade, ½ cuillère à café de cannelle en poudre, ½ cuillère à café de gingembre en poudre, ¼ cuillère à café de muscade, 1 œuf, 200 g de fromage bleu (roquefort, Pyrénées, fourme d’Ambert...), 5 à 10 cl de lait.
Préparation : 15 min - Cuisson : 10 min par fournée – coût : * - difficulté : * - Ustensiles : plat hermétique, emporte-pièce rond (5 à 6 cm de diamètre), papier-cuisson et plaque à pâtisserie
Faites fondre le beurre. Mélangez farine, beurre, cassonade, œuf, cannelle, gingembre et muscade. Formez une belle boule. Emballez-la dans un plat hermétique et enfermez-la au réfrigérateur 2 heures. Puis aplatissez-la finement sur un plan fariné. A l’aide de l’emporte-pièce, découpez des biscuits et déposez-les sur la feuille de papier-cuisson puis sur la plaque à pâtisserie. Préchauffez le four à 180°C. Enfournez-les 10 minutes et laissez-les refroidir sur une grille. Ecrasez le fromage à la fourchette, allongez-le d’un peu de lait pour en faire une crème épaisse, étalez-la sur la moitié des biscuits et recouvrez chacun des biscuits d’un autre biscuit. Dégustez bien frais.

Et si vous n'avez rien à faire ce dimanche, la Cocotte vous a trouvé quelque chose. Attention, roulement de tambour, une après-midi consacrée à la céramique au musée du terroir de Villeneuve d'Ascq. De 14 h 30 à 17 h 30, venez mettre la main dans la terre, avec la Cocotte venez déguster des p'tits plats cuits dans des plats en terre, venez tourner, venez modeler, venez faire plein de choses mais venez ! Ca va être bien.

Musée du Terroir et sur Facebook, 12 carrière Delporte 59650 Villeneuve d'Ascq 0320918757

biscuits l’instant suédois,la cocotte,la voix du nord

mercredi, 18 décembre 2019

Pommes au rhum

Vous pouvez éviter la crème liquide en augmentant la quantité de ricotta. Ce sera plus léger mais un peu moins fondant.

Pommes au rhum, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 pommes à cuire, 10 g de beurre, 150 g de sucre de canne (30 + 120), 10 cl de rhum (5 + 5), 12 biscuits amaretti, 20 cl de crème liquide, 2 jaunes d’œuf, 250 g de ricotta fraîche.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : poêle antiadhésive, fouet « normal », fouet électrique et 6 verrines
Pelez les pommes, épépinez-les et coupez-les en petits morceaux. Faites fondre le beurre dans la poêle et faites-y sauter les morceaux de pommes quelques instants. Ajoutez 30 g de sucre, laissez caraméliser un instant puis versez 5 cl de rhum et faites flamber.  Répartissez les pommes dans les verrines. Mélangez le reste de rhum dans 10 cl d’eau. Trempez les amaretti dans ce mélange et posez-les sur les pommes.
Fouettez les jaunes d’œuf avec 120 g de sucre. Ajoutez la ricotta fraîche et mélangez bien. Montez la crème liquide en chantilly et incorporez-la délicatement au mélange œufs, sucre et ricotta. Répartissez le mélange dans les verrines, trempez à nouveau des amaretti dans le rhum et enfoncez-les légèrement dans la mousse des verrines et mettez-les au frais pendant 3 heures avant de déguster.

vendredi, 06 décembre 2019

Djebel hachis

La Cocotte se la fait à la marocaine, des épices pour le goût et de la ricotta pour le moelleux de la purée. Une autre idée du hachis parmentier !

Djebel hachis, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de pommes de terre farineuses, 600 g de hachis de bœuf, huile d’olive, beurre, 2 poivrons rouges en bocal, 2 oignons, 2 gousses d’ail, coriandre en poudre, cannelle, muscade, cumin, paprika, piment en poudre, lait, 150 g de ricotta bien dure, poivre, sel.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : poêle, presse-purée et plat à gratin
Pelez et coupez les pommes de terre en quartiers. Faites-les cuire 15 à 20 minutes à la vapeur en les saupoudrant d’un peu de cannelle, de coriandre et de muscade. Réduisez-les en purée avec le presse-purée, couvrez-les de lait et remuez vigoureusement. Ajoutez la ricotta râpée et réservez. Dans une poêle faites revenir dans un peu d’huile la viande, ajoutez 1 càs de coriandre et de paprika, 1/2 càs de cumin, muscade et cannelle. Ajoutez une pointe de piment, les poivrons coupés en lamelles, les oignons et l’ail ciselés. Faites mijoter 15 minutes en ajoutant 25 cl d’eau. Salez et poivrez. Huilez le plat à gratin, répartissez la viande puis la purée. Saupoudrez d’un peu de ricotta râpée, versez un filet d’huile d’olive et un peu de beurre et enfournez dans le four préchauffé à 180° C pendant 30 à 40 minutes.

lundi, 04 novembre 2019

Crème de bonite

Prenez le soin d’enlever toutes les arêtes dans la bonite. Le citron va « cuire » la bonite, vous n’aurez donc pas besoin de la faire cuire.

Crème de bonite, la cocotte, la voix du nord

Pour 2 bols
Ingrédients : 300 g de chair de bonite, 1 citron, 1 yaourt grec, 3 cl de vinaigre blanc, sel, paprika doux, paprika fort, baguette toute fraîche. Facultatif : 25 g de graines de tournesol et de graines de courge, oignon doux
Préparation : 15 min + 3 heures de marinade – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : presse-citron et hachoir électrique
Coupez la chair de la bonite en petits morceaux. Pressez le citron et versez-le sur les morceaux de bonite. Déposez le tout dans un plat hermétique et rangez-le au réfrigérateur pendant 3 heures.  Mettez le contenu du plat dans le hachoir et hachez très finement. Continuez à mixer en ajoutant le yaourt grec et le vinaigre blanc. Quand la bonite atteint une consistance de crème, arrêtez de hacher.
Saupoudrez de sel, de paprika doux et fort. Coupez la baguette en petites tartines, faites-les toaster et proposez-les pour les tremper dans la crème.
Si vous voulez, broyez au hachoir les graines de courge et de tournesol et parsemez-en les tartines couvertes de crème. Pelez et ciselez finement l’oignon doux et parsemez-en également les toasts.

jeudi, 31 octobre 2019

Velouté de potimarron au lait battu et la Cocotte au salon du livre de Saulzoir

C’est la journée des citrouilles, des courges, des cucurbitacées, des potirons, des giraumons, des pâtissons, des potimarrons…

Velouté de potimarron au lait battu, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petit potimarron, 1 oignon, 1 cuillère à soupe d’huile, 1 cuillère à café de bonne harissa, 1 litre de lait battu. Facultatif : 1 citron
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : économe, mixeur plongeant
Coupez le potimarron en quatre, enlevez les graines et pelez le potimarron à l’aide de l’économe.
Pelez et ciselez l’oignon. Faites chauffer la cuillère à soupe d’huile dans un faitout, ajoutez l’oignon et faites-le dorer. Continuez avec la harissa. C’est elle qui va tout parfumer.
Ajoutez le potimarron coupé en petits morceaux et couvrez de 700 à 800 ml lait battu. Laissez cuire 25 minutes puis mixez les légumes pour en faire un velouté. Au besoin ajoutez du lait battu.
Rectifiez l’assaisonnement. Le lait battu va donner un petit goût aigrelet.  Pour servir, proposez des quartiers de citron à presser sur le velouté.

Une idée de sortie...

Si vous n'avez rien de spécial à faire le dimanche 10 novembre, que vous avez envie de découvrir Saulzoir et que vous voulez dire bonjour à la Cocotte, venez donc au salon du livre organisé dans la ville. Vous passerez un bon moment et vous en ferez passer un bon à tous les auteurs présents sur les lieux. (complexe sportif des saules). Avez-vous vu comme la Cocotte s'occupe de vous trouver des activités ? Elle est sympa, non ? 

velouté de potimarron au lait battu,la cocotte,la voix du nord, salon du livre de Saulzoir

mercredi, 09 octobre 2019

Mousse à l’orange

Mais c’est quoi, ce truc ? C’est une tuerie ! Des casse-croûte et des oranges, de la chantilly et du miel ! Y’a rien d’autre ?

Mousse à l’orange, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 oranges bio bien juteuses, 6 casse-croûte, 30 cl de crème liquide, 2 cuillères à café de miel d’acacia ou miel assez liquide. Facultatif : 1 grenade.
Préparation : 20 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : zesteur, fouet électrique, mixeur ou hachoir électrique, 6 verrines
Lavez et essuyez soigneusement les oranges. Récupérez le zeste d’une ou deux oranges. Pelez les oranges, coupez les quartiers en morceaux et passez-les au hachoir. Versez le jus obtenu avec la pulpe dans un plat creux. Coupez les casse-croûte en petits morceaux et faites-les tremper dans les oranges. Réservez. Montez la crème liquide en chantilly en ajoutant les cuillères de miel à la fin. Répartissez les casse-croûte à l’orange dans 6 verrines puis ajoutez la crème fouettée au miel. Mettez au frais jusqu’au moment de servir. Parsemez chaque verrine de zestes d’orange, ajoutez des fins quartiers d’orange et pourquoi pas, des graines de grenade. Mettez au frais jusqu’au moment de manger.

lundi, 07 octobre 2019

Brick à la courge et la Cocotte au salon du livre de Vitry en Artois ce samedi 12 octobre

Le gomasio contient du sel mais il est « dopé » au sésame, ce qui le confère un petit goût qui fait craquer tout le monde. 

Brick à la courge, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 feuilles de brick, 600 g de courge bio (courgette verte et/ou courge-trompette…), 1 poivron rouge, 1 poivron jaune, matière grasse, 1 cuillère à soupe de gomasio (ou à défaut sel et sésame), piment en poudre (facultatif), 1 càs de graines de courge, 1 càc d’origan, 1 œuf, 150 g de ricotta fraîche ou fromage frais.
Préparation : 20 min – cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : *
Lavez les courges choisies, pelez-les en laissant un peu de peau. Coupez-les en petits cubes. Faites chauffer un peu de matière grasse dans une poêle et faites rissoler quelques instants, ajoutez poivrons en cubes, origan, graines de courge et gomasio. Laissez mijoter 5 à 8 minutes. Arrêtez le feu et ajoutez le fromage et l’œuf battu. Mélangez bien.
Superposez 2 feuilles de brick, déposez le mélange de légumes au centre de ces feuilles de brick, rabattez les côtés vers le centre et formez une enveloppe bien serrée. Faites les 10 autres de la sorte. Déposez ces enveloppes sur du papier-cuisson sur une plaque à pâtisserie et passez-les au four préchauffé à 180°C pendant 15 à 20 minutes.

Vous faites quoi ce week-end ?

La Cocotte vous attend en compagnie de plein, plein d'auteurs vraiment bien ce samedi 12 octobre 2019 au premier salon du livre de Vitry en Artois, en partenariat avec la libraire "La ruche aux livres" de Wavrin. 

Il y aura des rencontres avec notamment la mascotte Géronimo Stilton, des ateliers-lecture, des conférences avec Gilles Guillon, auteur de "la petite histoire du polar nordiste", des ateliers-coloriage et marque-page, un coin-lecture, des lectures avec l'association "Lire et faire lire", un raconte-tapis avec "la petite fille et le loup", un spectacle pour les jeunes "Alice au pays des merveilles" avec la compagnie Debout les rêves. 

De quoi occuper toute votre journée du samedi. 

On se voit là-bas ?

Médiathèque de Vitry en Artois, place du  novembre, Vitry en Artois 

Cliquez sur les photos pour les agrandir et avoir tous les renseignements. 

brick à la courge,la cocotte,la voix du nord

brick à la courge,la cocotte,la voix du nord

brick à la courge,la cocotte,la voix du nord

mardi, 01 octobre 2019

Clafoutis de tomates polychromes

clafoutis de tomates polychromes,la cocotte,la voix du nord

Vous aimez le vin ? Vous aimez la bière ? Vous aimez les livres ? Vous aimez leurs auteurs ? Vous aimez leurs histoires ? Vous aimez la cuisine ?
Voilà au moins six bonnes raisons pour vous rendre chez Monsieur Vin ce samedi 5 octobre à partir de 18 h, avenue de Dunkerque à Lomme.
Là, vous y rencontrerez le seigneur des lieux, Benoît Baivier, un chic type aussi pétillant que le Champagne, oenologue averti qui en vaut donc deux.
Il vous recevra en compagnie de trois dames qui écrivent des histoires. Trois dames, chacune dans leur genre.


clafoutis de tomates polychromes,la cocotte,la voix du nordL'une est Anne Bruneau, elle vous présentera son livre "Eclats de voix". Après avoir rencontré des gens de sa ville de naissance, elle en a tiré des entretiens touchants.


clafoutis de tomates polychromes,la cocotte,la voix du nordLa deuxième est Marianne Mas. Elle est allée dans une prison du Nord de la France, dans le quartier des femmes et après une série d'ateliers de lecture et d'écriture, elle livre leurs témoignages touchants.

La troisième est la Cocotte, elle présentera ses livres de cuisine (présentés dans la colonne de droite de ce blog) certes peu touchants mais attachants... surtout si on laisse cuire trop longtemps certains ingrédients.

Venez boire, venez goûter, venez lire, venez rencontrer.
Venez, venez, venez ! C'est le samedi 5 octobre. Amenez parents et amis et venez. Vous êtes attendus.

Monsieur Vin, avenue de dunkerque, en face du garage Citroën à Lomme.

La recette

En ce moment et pour quelques jours encore, c’est la fête à la tomate. Variez formes et couleurs et privilégiez le goût.

Clafoutis de tomates polychromes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 800 g de tomates pas grosses et de toutes les couleurs, 2 œufs, 150 g de farine type 55, 200 g de fromage blanc, 50 g de parmesan râpé, 1 sachet de levure chimique, origan (frais ou sec), piment en poudre.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 à 35 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender, papier sulfurisé et petit plat à gratin
Lavez et équeutez les tomates. Préchauffez le four à 200 °C. Dans le blender, mélangez farine, œufs, fromage blanc et parmesan. Formez une belle pâte sans grumeaux et ajoutez au dernier moment une cuillère à café d’origan et la levure chimique. Tapissez un moule à gratin de la feuille de papier sulfurisé et versez la pâte par-dessus. Enfoncez légèrement les tomates dans la pâte. Saupoudrez d’un peu de parmesan et d’un peu de piment. Mettez au four et laissez gonfler 30 minutes. Les petites tomates vont certainement éclater mais ce n’est pas grave. Laissez le clafoutis refroidir et coupez-le en gros carrés de 3 à 4 cm de côté. Servez en apéritif ou avec une salade.

Clafoutis de tomates polychromes, la cocotte, la voix du nord

vendredi, 27 septembre 2019

Beignets d’aubergines

Il était une fois une Cocotte qui fit des beignets d’aubergines et qui se régala tant et tant qu’elle offrit la recette à tout le monde.

Beignets d’aubergines, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 belles aubergines plus longues que grosses, 2 œufs, 2 à 3 cuillères à soupe de farine, un peu de lait, 2 boules de mozzarella, piment en poudre, huile de friture, gros sel, basilic.
Préparation : 20 min – cuisson : quelques minutes par fournée – coût : * - difficulté : * - ustensile : friteuse
Lavez les aubergines, pelez-les en laissant une bande de peau de temps en temps. Coupez-les en tranches de 5 mm d’épaisseur, parsemez-les de gros sel et faites-les dégorger 3 heures. Rincez-les et séchez-les soigneusement. Faites chauffer l’huile de friture. Egouttez la mozzarelle et coupez-la mozzarella en tranches assez fines.
Pour la pâte à beignets, mélangez œufs, farine et une pincée de piment pour obtenir une pâte assez liquide mais pas trop. Au besoin ajoutez un peu de lait. Posez une tranche de mozzarella sur une tranche d’aubergine. Maintenez-les bien ensemble et passez-les dans la pâte à beignets. Déposez-en quelques-unes dans la friteuse et faites-les frire 2 à 3 minutes. Egouttez-les sur du papier-ménage et dégustez-les encore chaudes avec des feuilles de basilic.

Et comme un peu de pub pour des gens bien, ça ne fait jamais de mal, voici les affiches de la fête de la citrouille et des coloquintes qui a lieu ce week-end à Marquillies. Attention, c'est énorme ! 

beignets d’aubergines,la cocotte,la voix du nord

lundi, 23 septembre 2019

Trempette au Maroilles

Les Bavarois font le même type de crème avec du camembert. La Cocotte les a copiés en faisant une version du Nord. Etonnant, non ?

Trempette au Maroilles, maroilles, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 150 g de Maroilles pas trop fait, 100 g de fromage blanc, 1 oignon jeune, 100 ml de bière blonde du Nord, paprika, poivre du moulin, 1 baguette de pain rassis.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plaque à pâtisserie et hachoir électrique ou blender
Préchauffez le four à 200°C. Coupez la baguette en une vingtaine de fines tartines. Disposez-les sur une plaque à pâtisserie et passez-les au four 15 minutes. Réservez.
Pelez l’oignon et coupez-le en morceaux. Grattez le maroilles et coupez-le en petits morceaux. Dans le blender ou le hachoir électrique, mixez maroilles, fromage blanc, bière, oignon et poivre. Mixez jusqu’à obtenir une belle crème bien lisse et onctueuse.
Versez la crème dans un joli contenant et parsemez-la de paprika. Conservez-la au frais jusqu’au moment de la servir. Proposez les tartines de pain grillées pour les tremper dans cette crème au goût doux et étonnant.

samedi, 24 août 2019

Déclinaison de carottes, onglet et espuma de maroilles d’Hervé Renneson et Rémi Degand, le Saint-Christophe à la Sentinelle

« On s’éclate ! »
Entre Hervé, le patron et Rémi, le chef du Saint-Christophe, les rôles sont bien répartis et ces deux cuisiniers œuvrent en parfaite complémentarité. Au premier, le sucré. Au second, le salé. Ils travaillent des produits simples (les beaux légumes viennent du jardin mareschois à Maresches) et de qualité pour faire déguster aux clients ce qu’ils n’ont pas l’habitude de manger à la maison. Travailler le visuel, revisiter les plats en conservant les saveurs de base, offrir des choses bien faites, c’est ce qui les motive et c’est ce qu’ils réussissent à merveille. Ils s’éclatent, ils le clament et on les acclame.

Déclinaison de carottes, onglet et espuma de maroilles d’Hervé Renneson et Rémi Degand, le Saint-Christophe à la Sentinelle, Hervé Renneson, Rémi Degand, le Saint-Christophe, la Sentinelle, le Chef et la cocotte, la Cocotte, la voix du nord

Le Saint-Christophe, sur Facebook et sur le Net 1082 av. Jean Jaurès (42,87 km) 59174 La Sentinelle (Nord) 06 12 62 49 48


Déclinaison de carottes, onglet et espuma de maroilles
Pour 6 personnes
Ingrédients : 8 carottes-fanes, crème liquide (200 ml et 500 g), beurre, cumin, 3 carottes violettes, beurre, eau, sucre, 1 petit maroilles, 180 g d’onglet de bœuf par personne, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 25 min environ – coût : ** - difficulté : *

Déclinaison de carottes, onglet et espuma de maroilles d’Hervé Renneson et Rémi Degand, le Saint-Christophe à la Sentinelle, Hervé Renneson, Rémi Degand, le Saint-Christophe, la Sentinelle, le Chef et la cocotte, la Cocotte, la voix du nord


Pour la mousseline, lavez, épluchez et taillez 5 carottes en gros morceaux. Faites-les cuire 15 minutes (départ à l’eau froide). Mixez avec 200 ml de crème liquide, 10 g de beurre, 1 pincée de cumin et du poivre. Pour les carottes glacées, taillez les 3 restantes carottes-fanes et 2 carottes violettes en sifflet (droit puis en biais). Dans 1 poêle, faites-les chauffer jusqu’à coloration avec 10 g de beurre, 10 g de sucre et 20 cl d’eau. Pour l’espuma de maroilles, faites fondre le fromage avec 500 g de crème liquide et mettez en siphon. Cuisez les onglets comme il vous plaît dans un peu de beurre. Taillez 1 carotte violette à la mandoline et faites-en des chips pour décorer les assiettes. Dressez les assiettes comme sur la photo. Vous pouvez aussi mettre la crème de maroilles directement dans l’assiette si vous n’avez pas de siphon.

 

mercredi, 14 août 2019

Lascaux 5

Après avoir crapahuté dans les grottes, il fallait bien aux enfants ce dessert pour continuer la magie du moment.

Lascaux 5

Pour 6 personnes
Ingrédients : 175 g de fromage frais type Philadelphia, 250 ml de crème liquide 30% + 50 ml, 60 g de sucre de canne, 15 g de sucre blanc, 100 g d’eau, quelques noix de Grenoble, de pécan, de cajou et de macadamia, pincée de fleur de sel
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique, poêle en fonte et 6 grandes verrines
Coupez grossièrement les fruits secs et faites-les griller quelques minutes à sec dans la poêle en fonte. Réservez. Dans une petite casserole mélangez sucre de canne et eau et faites un caramel. Comptez 10 minutes pour une belle couleur. Arrêtez la cuisson, ajoutez les 50 g de crème liquide, la pincée de fleur de sel et les fruits secs. Mélangez bien et laissez refroidir.
Montez en chantilly les 250 g de crème liquide, ajoutez le sucre blanc et mélangez-les délicatement au fromage frais. Répartissez le mélange dans de jolis contenants, versez par-dessus le caramel aux fruits secs et saupoudrez d’un peu de fruits secs broyés.