vendredi, 09 janvier 2015

Moules endives et maroilles

Cap au Nord, moussaillon ! Naviguons à la bouline et serrons le cacatois. Mouillons en baie de Wissant sans heurter les bouchots.

Moules endives et maroilles, moules de bouchot, endives, maroilles

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 litres de moules de bouchot, thym, laurier, 3 endives, beurre, 100 g de Maroilles, crème liquide, poivre blanc. Facultatif* : 1 poireau.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Lavez rapidement les moules et grattez-les au besoin. Déposez-les dans une grande marmite avec thym et laurier et faites-les cuire 8 à 10 minutes. Elles devraient toutes être ouvertes au bout de ce temps. Filtrez le jus de cuisson.
Débarrassez-vous des premières feuilles et du cœur des endives. Détaillez les endives en tronçons. Faites fondre un peu de beurre et faites sauter les endives quelques secondes. * Vous pouvez ajouter un poireau coupé en très fines rondelles à ce moment-là.
Ajoutez 10 cl de crème liquide, le maroilles coupé en petits morceaux. Dès que le maroilles a fondu, ajoutez le jus filtré des moules. Poivrez et arrêtez la cuisson. Il faut que les endives soient encore croquantes. Servez les moules dans de grandes assiettes creuses et couvrez de jus aux endives et maroilles. Pas besoin de sel.

samedi, 03 janvier 2015

Fromage de pissenlit

Si je vous dis de broyer les feuilles et les tiges de ce capitule plat à fleurons ligulés, vous voyez là où je veux en venir ?

Fromage de pissenlit, pissenlit, fromage frais

Pour 6 personnes
Ingrédients : 50 g de pissenlit (soit 2 pieds), 75 g de lard fumé, 1 gousse d’ail, 200 g de fromage frais de chèvre, 1 cuillère à soupe de crème fraîche, paprika, sel et poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Enlevez la couenne du lard fumé puis coupez-le en petits morceaux. Faites-les frire dans une poêle pendant quelques minutes. Vers la fin, ajoutez l’ail pelé et ciselé. Laissez refroidir dans la poêle.
Lavez les pieds de pissenlit, essorez-les puis coupez-les en tronçons.
Passez-les au hachoir électrique avec un peu de crème fraîche et les lardons. Formez une belle crème onctueuse.
Ajoutez le fromage de chèvre frais, salez, poivrez et saupoudrez d’un peu de paprika ou de piments séchés. Le pissenlit est très amer alors n’hésitez pas à goûter et à rectifier l’assaisonnement.
Formez des demi-boules de glace de fromage de pissenlit et déposez-les sur du pain bis ou noir.

lundi, 22 décembre 2014

Gratin Corne de Gatte au bleu

La Corne de Gatte est la cousine belge de notre ratte touquettoise. Vous la trouverez belle dans sa belle robe rouge-rosé et vous l’adorerez en gratin.

Gratin Corne de Gatte au bleu, gratin, corne de gatte, pommes de terre, poireaux, bleu d'Auvergne

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de pommes de terre Corne de Gatte, 3 poireaux, lait, beurre, crème fraîche, formage bleu d’Auvergne, sel et poivre blanc.
Préparation : 10 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté :*
Préchauffez le four à 150°c.
Lavez soigneusement les pommes de terre, coupez-les en tranches de 3 à 4 mm d’épaisseur, déposez-les dans une casserole et couvrez de lait. Salez un peu et faites cuire. Comptez 15 minutes à partir de l’ébullition.
Nettoyez les poireaux, coupez-les en fines rondelles et faites-les suer dans un peu de beurre. Ajoutez le bleu d’Auvergne coupé en morceaux, 1 cuillère à coupe de crème fraîche et le lait de cuisson des pommes de terre quand elles sont cuites. Poivrez.
Versez un peu de lait dans le fond d’un plat à gratin, répartissez pommes de terre et sauce aux poireaux dans le plat et mettez au four une petite demi-heure.

vendredi, 05 décembre 2014

Croustilles à l’endive

Christian : - « Moi, j’aime les endives au jambon ».  Denise : - « Moi aussi. » La Cocotte : - « Ben alors moi, je vous offre cette recette. »

Croustilles à l’endive, endive, endives, jambon, maroilles

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 belles endives, 1 quart Maroilles, 3 tranches de jambon, pâte feuilletée, sel, poivre blanc.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : petits ramequins à oreilles de 10 à 12 cm de diamètre, papier-cuisson.
Préchauffez le four à 180°c en position chaleur conventionnelle.
Enlevez le cœur dur de 3 des endives. Puis coupez celles-ci en fins tronçons. Coupez le jambon en petits morceaux également. Mélangez endives et jambons, salez un peu et poivrez.
Découpez des ronds de papier-cuisson de la taille des ramequins et disposez-les dans le fond de chaque ramequin. Détaillez le Maroilles en fines tranches et répartissez-les dans les ramequins.
Répartissez le mélange endives-jambon par-dessus.
Découpez des ronds de pâte feuilletée un peu plus grands que les ramequins et disposez-les sur la préparation endives-jambon. Rentrez bien les bords de la pâte dans les ramequins.
Mettez au four pendant 30 minutes puis retournez délicatement les croustilles et enlevez tout aussi délicatement le papier-cuisson.
Coupez la dernière endive en fins tronçons et répartissez-les sur les croustilles encore chaudes. Servez aussitôt.

samedi, 15 novembre 2014

Spätzles gros oignons

Heureux propriétaires d’une râpe à spätzles, d’une presse à spätzles ou d’une planche à spätzles, ils pourront les préparer eux-mêmes.

Spätzles gros oignons, stäptzles, oignons, fond de veau

Pour 6 personnes
Ingrédients : 750 g de spätzles, 3 gros oignons, beurre, huile, fond de veau déshydraté, 200 g de fromage de Munster, 2 cuillères à soupe de crème fraîche ou 20 cl de lait, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 35 à 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : poêle et plat à gratin
Préchauffez le four à 200°c. Faites cuire les spätzles dans une grande quantité d’eau bouillante suivant le temps indiqué sur le paquet.
Pendant ce temps, coupez le Munster en languette et réservez.
Pelez et coupez les oignons en tranches épaisses. Faites chauffer une poêle antiadhésive, ajoutez un peu de beurre et d’huile et faites joliment dorer les rondelles d’oignons. Salez et poivrez.
Egouttez les pâtes, déposez-les dans le plat à gratin légèrement graissé. Ajoutez le fromage et la crème et mélangez pour bien répartir ces deux ingrédients.
Mettez au four pendant 25 minutes. Puis sortez le plat et répartissez les oignons par-dessus puis remettez au four encore 5 minutes.
Pendant ce temps, délayez suffisamment de fond de veau déshydraté pour avoir 50 cl de sauce bien épaisse et faites chauffer le mélange dans une petite casserole.
Servez les spätzles et proposez de les napper de sauce au fond de veau.

samedi, 18 octobre 2014

Pommes de terre Malker

Quitte à vous régaler, sachez qu’en ajoutant un petit verre de Riesling alsacien dans la cocotte, vous atteindrez au moins le sommet du Mont Saint-Odile.

Pommes de terre Malker, pommes de terre, lard fué, munster, fromage de Munster

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg à 1,5 kg de pommes de terre à chair fondante (Agata ou Monalisa…), 1 petit fromage de Munster, 6 tranches de lard fumé, 6 petites côtes de porc, beurre, poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : ** - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Enlevez la couenne des tranches de lard et coupez-les en deux. Faites fondre un peu de beurre dans la cocotte et faites-y dorer les tranches de lard.
Pendant qu’elles dorent, épluchez les pommes de terre. Lavez-les, séchez-les puis coupez-les en tranches assez fines (2 à 3 mm d’épaisseur).
Retirez la moitié des tranches de lard de la cocotte puis déposez sur celles qui restent dans la cocotte, la moitié des tranches de pommes de terre. Posez le reste du lard. Coupez le fromage de Munster en deux dans l’épaisseur et déposez-en une moitié sur le lard. Poivrez puis couvrez de pommes de terre et terminez par l’autre moitié de Munster. Répartissez les 6 côtes de porc, poivrez et couvrez.
Laissez cuire à feu doux 25 à 30 minutes. C’est le temps qu’il faut pour que les pommes de terre soient fondantes et que le porc soit juste cuit.

vendredi, 10 octobre 2014

Tartare orange camaïeu

Ranger les légumes en strates et faire un dégradé de couleurs ne fait pas avancer le schmilblick mais ça fait du bien et ça fait beau.

Tartare orange camaïeu, pommes de terre, carottes, potiron, Vache qui rit

Pour 6 personnes
Ingrédients : 350 g de pommes de terre, 350 g de carottes, 350 g de potiron, 12 portions de Vache qui rit, 15 à 20 cl de lait, sel, poivre blanc, paprika doux.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 verrines
Préchauffez le four à 180°c.
Pelez les pommes de terre, coupez-les en dés d’1 cm de côté. Faites-les cuire dans de l’eau bouillante salée pendant 5 minutes. Faites la même chose avec les carottes mais laissez-les cuire un peu plus longtemps.
Faites fondre les portions de Vache qui rit et mélangez-les aux 15 à 20 cl de lait pour obtenir une crème fluide.
Pelez le morceau de potiron et coupez-le aussi comme les pommes de terre et les carottes.
Versez dans le fond des verrines un peu de mélange fromage-lait puis répartissez d’abord les carottes. Couvrez du mélange lait-fromage puis répartissez les morceaux de potiron. Remettez du mélange lait-fromage et terminez par les pommes de terre. Ça va du plus orange au moins orange et c’est beau. Versez le reste du mélange lait-fromage. Salez et poivrez et déposez une petite pointe de paprika doux. Mettez au four pour une trentaine de minutes, le temps que le dessus des verrines soit joliment gratiné. Servez avec une viande blanche ou une salade d’endives.

jeudi, 09 octobre 2014

Pain aux anchois

Où se trouve l’endroit chaud de votre cuisine ? Moi, c’est sur le four à pizza, entre la gazinière et la turbine à glace.

Pain aux anchois, anchois

Pour 10 pains
Ingrédients : 300 g de farine, 5 g de levure sèche ou 15 g de levure fraîche de boulanger, 5 g de sel, eau, 100 g de fromage frais, 10 anchois au sel, origan, ail, poivre.
Préparation : 20 min + 2 h 30 de levée de la pâte – cuisson : 8 à 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : mortier.
Délayez la levure dans une petite tasse d’eau. Mélangez farine et sel, ajoutez la levure délayée et 15 cl d’eau environ. Formez une belle boule de pâte lisse et non-collante. Farinez-la légèrement, couvrez-la puis laissez-la lever 2 h dans un endroit chaud de la cuisine.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 250°c.
Rincez les anchois, laissez-les tremper quelques minutes dans de l’eau pour enlever un maximum de sel. Pelez l’ail puis passez les anchois et l’ail au pilon. Mélangez les anchois et l’ail pilé au fromage frais, ajoutez une belle pincée d’origan et poivrez selon vos goûts.
Etalez la pâte en un grand rectangle de 30 x 40 cm. Répartissez la crème anchois-fromage sur la pâte puis roulez-la en la serrant bien. Découpez 10 morceaux de 4 cm d’épaisseur. Aplatissez-les un peu, laissez-les lever à nouveau quelques dizaines de minutes puis enfournez-les pendant 8 à 10 minutes. Dégustez-les fourrés de roquette et de tomates en rondelles.

samedi, 04 octobre 2014

Bœuf maturé au maroilles aligoté

Les palais les plus fins distingueront un goût de noisette dans le bœuf qui a maturé pendant 2, 4, 6, 8 semaines, voire plus encore.

Bœuf maturé au maroilles aligoté, boeuf maturé, maroilles, aligot, maroilles aligoté

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 petites entrecôtes de bœuf maturé, 1 kg de pommes de terre Bintje, 250 g de maroilles, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 20 cl de lait environ, fleur de sel, poivre, huile.
Préparation : 10 min – cuisson : 25 à 30 min – coût : *** - difficulté : * - ustensiles : presse-purée et gril
Pelez les pommes de terre et faites-les cuire à la vapeur. Quand elles se laissent facilement transpercer d’un couteau, passez-les au presse-purée. Versez le lait sur les pommes de terre écrasées, ajoutez la crème fraîche et remettez tout doucement sur le feu. Coupez le maroilles en tranches, incorporez-les à la purée et mélangez jusqu’à ce que le maroilles disparaisse, comme si vous faisiez un aligot. Poivrez la purée, ne la salez pas, le maroilles l’est déjà beaucoup et laissez-la doucement chauffer.
Huilez très, très légèrement, les entrecôtes. Faites chauffer le gril à feu vif et grillez les entrecôtes maturées 1 minute 45 de chaque côté.
Salez à la fleur de sel et servez entrecôtes et purée au maroilles avec une belle salade à l’oignon doux.

bœuf maturé au maroilles aligoté,boeuf maturé,maroilles,aligot,maroilles aligoté

mercredi, 24 septembre 2014

Figues alla mozza

N’attendez pas que la mozzarella refroidisse et qu’elle forme un bloc. Non, mangez vite ou plutôt dévorez vite ce dessert tutti frutti.

Figues alla mozza, figues, mozzarella


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de figues violettes, 2 ou 3 nectarines, 1 boule de mozzarella, beurre, 50 g de poudre d’amandes, pistaches décortiquées, amandes effilées, miel liquide.
Préparation : 10 min – cuisson : 20 min- coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Préchauffez le four à 180°c. Beurrez le plat à gratin et répartissez la moitié de la poudre d’amandes sur le beurre. Détaillez la boule de mozzarella en fines tranches. Lavez les figues, séchez-les délicatement. Coupez-leur la queue et ouvrez-les en quatre sans les couper jusqu’au centre. Déposez-les dans le plat et glissez à l’intérieur des tranches de mozzarella.
Lavez les nectarines et coupez-les en quartiers fins. Répartissez-les également dans le plat à gratin.
Ajoutez 3 ou 4 cuillères à café de miel sur les fruits et le reste de la poudre d’amandes et enfournez le plat pendant 20 min.
A la sortie du four, la mozzarella a fondu et les fruits sont confits juste comme il faut. Parsemez de pistaches et d’amandes effilées. Servez chaud ou tiède. Vous pouvez également parsemer le gratin de quelques feuilles de menthe ciselée.

figues alla mozza,figues,mozzarella

dimanche, 21 septembre 2014

Tourte au Carré

Dans la famille des fromages du Nord au caractère bien affirmé, je voudrais le Carré du Vinage. Je voudrais la mère, le père, la fille…

Tourte au Carré, tourte, Carré du Vinage, pommes de terre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre, 300 g de Carré du Vinage, 750 g de pommes de terre (type Charlotte), 3 cuillères à soupe de crème fraîche, poivre noir, 1 œuf.
Préparation : 15 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : tourtière
Préchauffez votre four en chaleur conventionnelle à 180°c. Épluchez les pommes de terre, lavez-les puis séchez-les très soigneusement. Coupez-les en fines rondelles. Grattez un peu la peau du Carré du Vinage et coupez le fromage en lamelles. Déroulez un rouleau de pâte feuilletée dans le fond d’une tourtière en gardant le papier sulfurisé pour la cuisson. Sur la pâte, répartissez un peu de crème fraîche puis disposez joliment en rond les fines rondelles de pommes de terre. Répartissez ensuite du fromage, poivrez. Recouvrez d’un peu de crème fraîche et répétez toute cette opération jusqu’à épuisement des pommes de terre.
Couvrez du second rond de pâte, soudez bien les bords. Dorez la pâte au jaune d’œuf délayé dans un tout petit d’eau ou de lait et mettez votre tourte au four pendant 40 minutes.
Laissez-la refroidir un peu à la sortie du four avant de la découper et de la servir avec une bonne salade. Pas besoin de sel, le fromage l’est déjà.

tourte au carré,tourte,carré du vinage,pommes de terre

vendredi, 12 septembre 2014

Toques au Maroilles

Un jour viendra où on dira que la Cocotte, elle en avait de bonnes idées. Et au souvenir de ses toques au Maroilles, on essuiera une larme.

Toques au Maroilles, maroilles, toques

Pour 20 à 25 toques
Ingrédients : 2 œufs, 100 g de farine, 25 cl de lait, 200 g de maroilles, sel et poivre, huile de tournesol.
Préparation : 15 min- cuisson : 12 à 15 min - coût : difficulté : * - ustensiles : blender, plaque à pâtisserie et moules à muffins en silicone ou gros moules à cannelés en silicone
Dans le blender, mélangez les deux œufs entiers, la farine, le lait et le maroilles gratté et coupé en petits morceaux. Salez très légèrement et poivrez comme il vous plaît. Mixez jusqu'à obtenir une "sauce" sans grumeaux. Mettez-la à refroidir une bonne heure au réfrigérateur.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 200°c. Posez vos moules à muffins sur la plaque à pâtisserie, versez dans chacun des moules une petite cuillère à café d'huile de tournesol. Enfournez la plaque le temps que le four préchauffe. Quand il est arrivé à la température voulue, sortez la plaque du four et versez la préparation au Maroilles dans les moules, sur 1 cm d'épaisseur.
Remettez la plaque dans le four et laissez gonfler les toques pendant 12 à 15 minutes. Démoulez aussitôt et répétez l'opération jusqu'à épuisement des toques. Laissez refroidir sur une grille le temps de faire toutes les toques et dégustez-les tièdes.

lundi, 08 septembre 2014

Lasagnes vin et gouda

Vin et gouda, gouda et vin, une histoire d'amour qui démarre bien et des plaques de lasagnes pour leur premier 5 à 7.

Lasagnes vin et gouda, lasagnes, lasagne, vin blanc, gouda

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 dizaine de plaques de lasagne, 100 g de lardons, 50 g de beurre, 60 g de farine, 25 cl de vin blanc, 75 cl de bouillon de légumes, 1 carotte, 1 feuille de laurier, tranches de fromage de Gouda, poivre.
Préparation : 20 min - cuisson : 1 h - coût : * - difficulté : * - ustensiles : casserole et plat à gratin
Préchauffez le four à 180°c. Dans une casserole, faites  dorer les lardons puis réservez-les. Dans la même casserole, remplacez les lardons par le beurre, faites-le fondre puis ajoutez la farine pour faire un roux. Versez le vin blanc tout en mélangeant puis incorporez la feuille de laurier puis le bouillon petit à petit jusqu'à obtenir une belle sauce. Râpez une belle carotte et incorporez-la à la sauce. Continuez avec les lardons. Poivrez selon votre goût. 
Versez un peu de sauce dans le plat à gratin puis alternez plaques de lasagne et sauce en terminant par celle-ci. Répartissez le fromage de Gouda par-dessus et mettez au four. Laissez cuire 30 à 40 minutes, le temps que les lasagnes se laissent facilement transpercer par un couteau et que le fromage gratine.
Servez dès la sortie du four avec une salade.

samedi, 06 septembre 2014

Olé roulés

Qu’est-ce que j’avais dit ? J’avais dit qu’il fallait préparer de la pâte de poivron parce qu’on allait s’en servir et resservir. On ne m’écoute pas !

Olé roulés, roulés, chorizo, manchego

Pour une vingtaine de roulés
Ingrédients : 250 g de farine type 55, 15 g de levure de boulanger, 5 g de sel, eau, 4 ou 5 cuillères à soupe de pâte de poivron, 40 rondelles très fines de chorizo espagnol, 50 g de manchego râpé.
Préparation : 25 min + temps de levée de la pâte – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans 10 cl d’eau. Dans un plat creux, versez la farine, faites un creux et ajoutez la levure délayée dans l’eau. Ajoutez 5 g de sel et pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule de pâte lisse et non collante. Au besoin, ajoutez un peu d’eau ou de la farine. Couvrez la boule de pâte et laissez-la lever 2 heures dans un endroit chaud de la cuisine.
Au bout des 2 heures, préchauffez le four à 250°c.
Etalez la pâte en un grand rectangle de 40 x 50 cm de côté. Etalez la pâte de poivron sur le rectangle et les rondelles de chorizo. Roulez le rectangle pour former un gros boudin. Coupez ce boudin en 20 rondelles uniformes. Déposez ces rondelles sur du papier sulfurisé, saupoudrez-les de manchego râpé. Ne salez pas, le fromage et le chorizo le sont déjà mettez au four pendant 8 à 10 minutes.
Dégustez ces roulés bien chauds avec un beau plat de crudités.

lundi, 01 septembre 2014

Soupette à la courgette

Qui peut répondre à ma question hautement philosophique ? A partir de quelle taille une courgette devient courge ? 15, 20, 25, 30 cm ?

Soupette à la courgette, soupe, courgette

Pour 6 personnes
Ingrédients : 150 g de chair à saucisse, 150 g de bœuf haché, matière grasse, 1 belle courgette bio, 200 g de langues d’oiseaux, 1 cube de bouillon de bœuf ou de légumes, origan, 1 fromage de chèvre assez sec, sel, poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : râpe
Faites chauffer un peu de matière grasse (beurre ou huile) dans un faitout. Faites-y dorer les deux viandes, remuez-les bien pour les séparer en petits morceaux. Ajoutez le cube de bouillon choisi et mouillez la viande avec un bon litre d’eau. Salez et poivrez selon votre goût. Portez à ébullition pendant 15 min.
Lavez et essuyez la courgette puis râpez-la avec les gros trous. Ajoutez la courgette ainsi râpée dans le faitout. Continuez avec les langues d’oiseaux et laissez cuire le temps indiqué sur le paquet de langues d’oiseaux, en général une dizaine de minutes à peine.
Au moment de servir, coupez finement ou râpez le fromage de chèvre sec et parsemez-en la soupette à la courgette. Faites de même avec un peu d’origan, rectifiez l’assaisonnement et c’est tout bon.

jeudi, 28 août 2014

Toasts tarama de chèvre

L’été remplit les paniers de la Cocotte de légumes divers et variés et souvent en nombre. Il en est ainsi des tomates, de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes les nationalités,… des courgettes, jaunes, vertes, rondes, allongées, jaunes allongées, vertes rondes, jaunes rondes….
Mais les paniers estivaux de la Cocotte sont aussi anormalement gonflés par les concombres.
Des gros, des petits, des qui piquent, des qui ont la peau douce, des verts, des blancs, des jaunes, des de jardin, des japonais, des longs, des, des, des,….
Le concombre, c’est bon, hein ? Il est anti-oxydant et ça, c’est bon pour nos cellules. Il est composé à 95% d’eau et ça, c’est bon pour notre ligne. Ça rafraîchit et en plein été, y’a pas mieux !
Bref, il a tout pour lui. Sauf que…
Sauf que le chéri de la Cocotte n’aime pas le concombre, le chéri de la Cocotte ne digère pas le concombre, le chéri repousse son assiette, le chéri pique sa crise et toutes les semaines de l’été, c’est la soupe à la grimace.

toasts tarama de chèvre,oeufs de poisson,concombre,fromage de chèvre

Depuis des années, la Cocotte cherche la recette-miracle qui rendra au Coco le sourire et qui lui laissera l’estomac, le foie, la rate, l’intestin en paix. Elle a tout essayé et elle essaie encore.
Elle pèle le concombre mais certains disent que c’est la peau qui aide à la digestion et qu’on se prive de la pepsine. Alors dans le doute, elle pèle le concombre en lui faisant un beau costume rayé. Ça ne fait pas avancer le schmilblik mais c’est joli !
Elle le fait dégorger dans du sel, sel fin, sel moyen, sel fin-moyen, sel moyen-gros, gros sel, sel gris de Guérande, sel de Camargue, des mines de Berchtesgaden ou de Wieliczka, de Pétaouchnok ou de Ouarzazate… Peu importe ! D’aucuns disent que ça ne sert à rien, voire que c’est une hérésie. Rien que ça ! Et quand on sait quel sort on a réservé aux hérétiques, la Cocotte se demande si elle va continuer à agir de la sorte !
Elle enlève les pépins en grattant l’intérieur à l’aide d’une cuillère avec 45 % d’argent, les soirs pairs de pleine lune des années bissextiles mais le Coco grimace toujours.
Elle le fait tremper dans du lait demi-écrémé. Le concombre, hein ! Pas le Coco ! En vain !
Elle coupe le haut du maudit légume (côté queue) et frotte pendant des heures et des heures le reste du concombre pour lui faire sortir un éventuel liquide blanc (méthode enseignée par une malgache) mais elle a beau frotter, elle ne voit rien venir.
Elle ajoute à ses préparations quelques feuilles de menthe, menthe poivrée, menthe-chocolat, menthe à l’eau, menthe-n’importe-quoi, toujours cet affreux rictus sur le visage pourtant amène du Coco !
Une fois, elle a même tout essayé d’un coup, dégorgeage, enlevage de pépins, trempage dans du lait puis additionnage de menthe, aucun changement sur la face du chéri.
Et à ce jour, rien, nada, keutsch, nib, peau de balle et variétés, elle ne sait toujours pas comment faire pour bien digérer le concombre à son amoureux.
Il paraîtrait que 50 % des gens sont dans le cas du coco. Et là, on peut s’étonner que des tas de solutions soient données, bonnes ou mauvaises mais qu’aucune explication scientifique ne vienne clarifier le problème. S’est-on déjà penché sérieusement sur le problème ? Dans les instituts de recherche, y’a-t-il des pros du cornichon ? Des experts du melon des Antilles ?  Des maîtres ès-concombres ?
Jusqu’à maintenant, la seule solution pour que le Coco digère le concombre a été de ne pas le manger ! Du coup, c’est la Cocotte qui se tape tout le stock et là, stop ! Non, trop, c’est trop !
Et vous, vous savez pourquoi on ne digère pas le concombre ? Et vous, vous faites quoi pour le digérer ?

La recette

Leçon 627 : Comment écouler un stock impressionnant de concombres de jardin ni vu, ni connu, j’t’embrouille !

Toasts tarama de chèvre, opeufs de poisson, concombre, fromage de chèvre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 50 à 70 g d’œufs de poisson (mulet ou cabillaud), 15 g de chapelure, 5 cl de lait, 100 g de fromage de chèvre frais, huile d’olive, poivre blanc, ail, jus de citron, 1 concombre de jardin, gros sel, 1 oignon doux, feuilles de menthe fraîche, 12 petites tranches de pain
Préparation : 15 min – cuisson : 1 à 2 minutes pour toaster le pain – coût : * - difficulté : *
Pelez, coupez en 4 le concombre dans la longueur et épépinez-le. Déposez-le dans un petit saladier, ajoutez quelques cuillères de gros sel et laissez-le dégorger pendant quelques dizaines de minutes. Pelez et pilez l’ail. Mélangez chapelure et lait pour obtenir une pâte relativement dense. Ajoutez les œufs de poissons, l’ail pilé, le fromage de chèvre frais écrasé, le poivre blanc et le jus d’un citron. Mélangez vivement en ajoutez une petite quantité d’huile d’olive pour lier tout l’ensemble.
Pelez et ciselez très finement l’oignon doux.
Rincez le concombre, enlevez un maximum d’eau en le pressant entre les mains. Mélangez-le à l’oignon. Ajoutez quelques feuilles de menthe lavées en ciselées.
Faits toaster toutes les petites tranches de pain. Répartissez le tarama sur le pain et couvrez de concombre. Mangez en entrée. Bien frais, bien agréable !

mardi, 26 août 2014

Ricotta tarte aux tomates-cerises

La pancetta est facultative. Elle est juste là pour appuyer le goût salé de la ricotta. Vous en mettez ou pas, c’est vous le chef !

Ricotta tarte aux tomates-cerises, ricota, tomates-cerises, tarte

Pour 6 ou 8 personnes
Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 150 g de ricotta salée, 1 yaourt grec, 2 œufs, 100 g de pancetta, 500 g de tomates-cerises, poivre blanc.
Préparation : 15 min – cuisson : 35 minutes – coût : * - difficulté : * - ustensiles : tourtière et fouet électrique.
Préchauffez le four à chaleur conventionnelle à 180°c. Râpez finement la ricotta. Séparez les blancs de jaunes d’œufs. Fouettez les blancs en neige ferme et réservez. Mélangez la ricotta aux jaunes d’œufs, au yaourt grec et à la pancetta coupée en fines lamelles. Poivrez selon votre goût. Ne salez pas, la ricotta et la pancetta le sont déjà. Incorporez délicatement les blancs d’œuf à la préparation.
Etalez la pâte feuilletée dans la tourtière sur le papier-cuisson fourni avec la pâte. Répartissez la préparation à la ricotta par-dessus en laissant 3 ou 4 cm de bords vides. Lavez les tomates-cerises, séchez-les soigneusement et répartissez-les joliment sur la tarte. Rabattez les bords de la pâte vers le centre, sur le bord des tomates et enfournez votre tarte pour 35 minutes.
Les petites tomates restent entières et tout le jus est encore à l’intérieur. Quand vous les croquez, elles explosent et c’est délicieux.

lundi, 25 août 2014

Granité courgette et melon

Si vous ne connaissez pas l’ayran, courez vite dans l’épicerie orientale la plus proche de chez vous. Et régalez-vous de cette boisson très légèrement salée.

Granité courgette et melon, courgette, melon, granité

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 courgette jaune moyenne de 250 à 300 g, 1 petit melon charentais, 300 ml d’ayran (boisson turque à base de yaourt et d’eau salée) ou 300 ml de lait fermenté, 200 g de fromage blanc à la faisselle, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, sel et poivre blanc. Facultatif : feuilles de menthe.
Préparation : 15 min + réfrigération – cuisson : aucune – coût : -* - difficulté : * - ustensiles : blender et tamis.
Pelez la courgette jaune et coupez-la en gros morceaux. Coupez le melon en deux, enlevez les pépins, récupérez la chair. Si le melon est gros, gardez-en la moitié pour en faire des petits cubes à servir en même temps que le granité.
Déposez la courgette et le melon dans le blender. Mixez en ajoutant l’ayran ou le lait fermenté, le fromage blanc à la faisselle égoutté et la crème fraîche. Salez très légèrement et poivrez.
Mixez longuement puis passez le mélange au tamis pour enlever les morceaux et obtenir un jus lisse et onctueux. Déposez le jus obtenu dans un bac plastique avec un couvercle. Rangez-le au congélateur et grattez-le très régulièrement pour former le granité. Répartissez le granité dans 6 grands verres ou bols et décorez-les de feuilles de menthe. Servez aussitôt.

vendredi, 15 août 2014

Mozza suppa

Ne vous laissez pas prendre au dépourvu par un épisode caniculaire et soyez prêts à recevoir des amis avec cette soupe fraîche, très fraîche.

Mozza suppa, mozzarella

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 boules de mozzarella, 1 gousse d’ail, 50 cl de lait fermenté, 20 feuilles de basilic, un peu d’huile d’olive, des tomates-cerises, des amandes émondées, des pistaches, 10 gros glaçons, sel et poivre blanc.
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender et pilon
Faites bouillir la gousse d’ail pelée dans une petite casserole pendant 10 minutes, pour adoucir le goût de l’ail. Egouttez les boules de mozzarella et coupez-les en petits morceaux. Passez-les au blender en ajoutant le lait fermenté. Salez, poivrez et rangez au frais jusqu’au moment de servir.
Passez au pilon les feuilles de basilic lavées puis essuyées. Ajoutez un peu d’huile d’olive pour faire une crème. Salez et poivrez.
Broyez grossièrement les amandes et les pistaches. Coupez les tomates-cerises en deux.
Au moment de servir, repassez le mélange mozzarella-lait fermenté au blender pour l’aérer, ajoutez l’ail et les glaçons. Mettez le blender en marche pour broyer rapidement la glace puis arrêtez.
Servez aussitôt cette boisson très rafraîchissante avec les tomates-cerises et quelques gouttes de basilic à l’huile. Proposez amandes et pistaches à saupoudrer.

vendredi, 08 août 2014

Chaud-froid petits pois-brocoli à la vignotte

La vignotte, c’est le genre de fromage qu’il suffit de regarder pour prendre 1 kilo. Mais fondant sur le brocoli, c’est irrésistible.

Chaud-froid petits pois-brocoli à la vignotte, brocoli, petits pois, Vignotte, La Cocotte

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1, 5 kg de petits pois à écosser, 500 g de brocoli, 50 g de fromage de Vignotte, huile (tournesol ou olive), vinaigre blanc, sel, poivre blanc, cacahuètes (non-salées de préférence), 1 citron, 2 oignons nouveaux.
Préparation : 20 min – cuisson : 13 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : panier-vapeur
Ecossez les petits pois puis faites-les cuire à l’eau bouillante salée pendant 5 minutes. Egouttez-les et mettez-les de côté. Pelez et ciselez 2 oignons nouveaux, broyez grossièrement quelques cacahuètes. Tranchez le citron. Préparez une vinaigrette avec le vinaigre, l’huile, le sel et le poivre. Coupez la vignotte en lamelles.
Faites chauffer un fond d’eau salée dans une casserole. Détachez les bouquets du brocoli et faites-les cuire 8 minutes dans un panier-vapeur posé sur l’eau dans la casserole.
Ensuite mélangez les petits pois à la vinaigrette, posez les bouquets de brocoli bien chauds par-dessus puis les lamelles de vignotte. Eparpillez les cacahuètes, les oignons et les tranches de citron et mangez cette petite salade aussitôt.