samedi, 13 août 2016

Mini-pizzas blanches

Un petit conseil d’ami vaut mieux que deux tu l’auras : Servez ces petites pizzas avec une tapenade et vos amis vous diront merci.

Mini-pizzas blanches, pizza, aubergines, tahineh

Pour 18 petites pizzas
Ingrédients : Pâte : 300 g de farine type 55, 20 g d’eau et 5 g de levure sèche du boulanger, 20 cl d’eau, 5 g de sel fin.
Purée : 2 aubergines, huile d’olive, 1 cuillère à soupe de tahineh, jus de citron, graines de sésame blanc et 1 gousse d’ail, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *
Faites cuire les aubergines coupées en deux à la vapeur pendant 15 à 20 minutes. Raclez l’intérieur et mixez-le avec la cuillère de tahineh, la gousse d’ail pelé et pilé et le jus d’un citron. Salez, poivrez et réservez.
Délayez la levure dans les 20 g d’eau. Faites un puits dans la farine et ajoutez-y la tasse de levure. Continuez avec 5 g de sel et 20 cl d’eau. Pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule de pâte lisse et non collante. Laissez-la gonfler 1 heure sous un linge humide.
Préchauffez le four à 200° C et séparez la pâte levée en 18 petites boules. Aplatissez-les, badigeonnez-les d’un peu d’huile d’olive et répartissez la purée d’aubergines par-dessus. Saupoudrez de sésame blanc et mettez au four 7 à 8 minutes. Servez aussitôt.

vendredi, 15 mai 2015

Pizza pesto

Coupez la pizza, répartissez des chiquettes de jambon de San Daniele ou de Parme par-dessus, roulez la pizza et mangez vite.

Pizza pesto, pizza, roquette, persil, parmesan, coulis de tomates

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de farine, 20 g de levure fraîche du boulanger, eau, 5 g de sel, origan séché, 1 bouquet de roquette, 1 bouquet de persil plat, 5 à 8 cl d’huile d’olive, 1 gousse d’ail, 50 g de parmesan râpé, coulis de tomates, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *
Préparez une pâte à pizza avec la farine, la levure délayée, 15 à 20 cl d’eau, 1 cuillère à café d’origan séché et le sel. Formez 2 pâtons, farinez-les, couvrez-les et laissez-les lever 2 à 3 heures dans un endroit chaud de la cuisine.
Préchauffez le four à 240°c. Lavez et séchez la roquette et le persil. Enlevez les tiges trop dures et hachez finement ces 2 herbes. Mélangez au parmesan, ajoutez 1 gousse d’ail pilé et l’huile d’olive et poivrez.
Etalez les pâtons en 2 pizzas. Tartinez-les de quelques cuillères de coulis de tomates et répartissez le pesto aux herbes. Saupoudrez d’un peu de parmesan et passez au four 10 minutes.

samedi, 09 mai 2015

Pizza champignons au beurre de sauge

Qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin. Et qui connaît la Cocotte sait qu’elle en met dans sa popote !

Pizza champignons au beurre de sauge, pizza, champignons, sauge, beurre de sauge

Pour 6 personnes
Ingrédients : 350 g de farine, 20 g de levure fraîche du boulanger, 20 cl d’eau, sel, huile d’olive, 500 g de champignons de Paris, 1 citron, 20 feuilles de sauge, 30 g de beurre, 15 cl de coulis de tomates, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans un peu d’eau, ajoutez à la farine, 5 g de sel et 1 filet d’huile d’olive. Pétrissez pendant 5 minutes. Formez 2 belles boules lisses. Couvrez-les 2 heures.
Coupez les queues des champignons, lavez-les, coupez-les en lamelles puis plongez-les 5 minutes dans de l’eau bouillante et ½ citron. Réservez.
Au bout des 2 heures de levée de la pâte, préchauffez le four à 240°c. Etalez les 2 boules, couvrez-les de coulis de tomates et de champignons égouttés. Salez et poivrez. Passez 10 minutes dans le four chaud. Faites chauffer doucement du beurre dans une petite poêle et ajoutez de la sauge lavée et ciselée.  Salez et poivrez. A la sortie du four, versez le beurre de sauge sur chacune des 2 pizzas et proposez du citron pressé pour aciduler la sauge.

samedi, 09 août 2014

Pizza Lisboa

Après avoir suivi un cours sur le dessalage de morue au Portugal, la cocotte peut vous dire que ça peut aller jusqu’à 6 jours. Oui, Madame, 6 jours !

Pizza Lisboa, pizza, morue

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de farine type 55, 10 g de levure de boulanger, 10 à 15 cl d’eau, 3 g de sel, 400 g de morue effilée à dessaler, coulis de tomate, 1 oignon doux, poivre, persil plat.
Préparation : 15 min + dessalage et levée de la pâte à pizza – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *
Faites tremper la morue dans une grande quantité d’eau froide pendant 24 heures au moins et changez l’eau régulièrement.
2 heures avant la cuisson de la pizza, préparez la pâte. Délayez la levure émiettée dans l’eau, versez-la dans la farine, ajoutez le sel et formez une belle boule de pâte lisse et non-collante. Couvrez-la d’un linge et laissez-la lever dans un endroit chaud pendant 2 heures.
Pendant ce temps, faites cuire la morue 15 minutes à l’eau bouillante puis égouttez-la. Pelez et coupez l’oignon en fines rondelles
Préchauffez le four à 240°c. Etalez la pâte en un grand disque. Couvrez-le de coulis de tomate, ajoutez la morue et les rondelles d’oignon. Salez très légèrement, poivrez et enfournez pendant 8 à 10 minutes. A la sortie du four, parsemez de persil plat et servez aussitôt.
Proposez de l’huile pimentée au moment de servir.

samedi, 15 mars 2014

Pizza al’vongole e prezzemolo*

Le plus difficile dans la recette sera de trouver les petits coquillages en bocal. Une fois que vous en aurez trouvé, achetez-en un p’tit stock, ça resservira.

pizza al’vongole e prezzemolo*,pizza,vongole,prezzemolo,palourdes,persil,la cocotte

Pour 2 belles pizzas
Ingrédients : 400 g de farine type 55, 5 g de levure sèche, 15 à 20 cl d’eau, 7 g de sel fin, coulis de tomates, 1 petit bocal de vongole au naturel (coques, praires ou palourdes conservées dans de la saumure), ail, persil, poivre et parmesan.
Préparation : 15 min – cuisson : 8 à 10 min – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans une petite tasse d’eau. Dans un grand plat creux, versez la farine, faites un trou au milieu. Versez la levure délayée, les 7 g de sel fin et les 15 cl d’eau. Formez une belle boule de pâte, au besoin ajoutez de l’eau. Partagez-la en deux boules bien lisses. Farinez-les puis couvrez-les et laissez-les gonfler 2 heures dans un endroit chaud de la cuisine.
Préchauffez le four à 240°c. Quand la pâte est bien gonflée, prenez une boulez, enfoncez les poings dedans et étalez-la en 1 disque de 30 cm. Faites l’autre pareillement. Mélangez le coulis de tomates, l’ail pelé et pilé et une grosse cuillère à soupe de persil plat ciselé. Poivrez. Ajoutez les palourdes et répartissez cette sauce sur les pizzas. Saupoudrez de parmesan fraîchement râpé. Enfournez pour 8 à 10 minutes.
*Palourdes et persil

Pizza al’vongole e prezzemolo*, pizza, vongole, prezzemolo, palourdes, persil, la Cocotte

samedi, 04 janvier 2014

Pizza rucola-gorgonzola

Capricorne : Professionnel, vous êtes dans une phase très créative. Affectif : Si vous faites de la pizza, on vous témoignera certains sentiments.

Pizza rucola-gorgonzola, pizza, roquette, gorgonzola

Pour 2 pizzas
Ingrédients : 500 g de farine type 55, 5 g de levure sèche de boulanger, huile d’olive, sel, eau, coulis de tomates, 150 g de gorgonzola, 2 gousses d’ail, 75 g de roquette, poivre.
Préparation : 20 min + temps de levée – cuisson : 8 à 10 min – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans une tasse d’eau. Mélangez à la farine, ajoutez une bonne pincée de sel et un filet d’huile d’olive. Ajoutez 10 à 15 cl d’eau et pétrissez pour obtenir une boule lisse et non collante.
Séparez-la en deux, farinez-les légèrement, couvrez-les et laissez-les lever dans un endroit chaud pendant 2 heures.
Préchauffez le four à 250°c. Etalez les deux boules en deux disques. Tartinez-les de 5 à 6 cuillères à soupe de coulis de tomates. Pelez et ciselez l’ail, répartissez-le sur les pizzas. Coupez le gorgonzola en petits dés et répartissez-le sur les disques. Salez très légèrement et poivrez. Enfournez les pizzas pendant 8 à 10 min.
Lavez la roquette et déchirez-la grossièrement en tronçons moyens. A la sortie du four, couvrez les pizzas de ces lambeaux de roquette et mangez aussitôt.

Pizza rucola-gorgonzola, pizza, roquette, gorgonzola

vendredi, 29 novembre 2013

Pizza aux anchois frais

Si vous avez une envie pressante de pizza, il vous faudra attendre 2 ou 3 jours que les anchois aient suffisamment mariné dans le sel. Patience…

Pizza aux anchois frais, pizza, anchois, tomates-cerises

Pour 2 pizzas
Ingrédients : 400 g de farine type 55, 15 g de levure de boulanger, 5 g de sel, eau, 200 g d’anchois frais, du gros sel, ail, coulis de tomates, 20 tomates-cerises, 1 boule de mozzarella, sel et poivre
Préparation : 25 mn + temps de marinade des anchois – cuisson : 10 mn – coût : * - difficulté : **
Coupez la tête des anchois, ouvrez-les en 2, enlevez l’arête centrale et la queue en passant délicatement le doigt sous l’arête et en tirant doucement. Lavez les anchois soigneusement et déposez-les dans un pot, couvrez-le de gros sel à chaque couche puis laissez-les mariner 2 ou 3 jours.
Au bout de ce temps, délayez la levure dans un peu d’eau, mélangez farine, levure délayée, l’eau et les 5 g de sel pour former une boule lisse et non-collante. Séparez-la en deux et formez 2 beaux pâtons. Couvrez-les et laissez-les gonfler pendant 2 heures.
Au bout des 2 heures, préchauffez le four à 240°c. Etalez les 2 pâtons en 2 grands disques. Rincez les anchois. Pelez et ciselez l’ail. Lavez 10 tomates-cerises. Coupez la mozzarella et faites-la égoutter. Tartinez les 2 disques d’un peu de coulis de tomates. Disposez joliment sur les pizzas, les anchois, l’ail ciselé, les tomates-cerises et la mozzarella. Salez, poivrez et enfournez pour 10 à 12 mn.

pizza aux anchois frais,pizza,anchois,tomates-cerises

mercredi, 15 mai 2013

Pizza à l’échalote

Dans ma botte d’échalotes nouvelles, tout passe au hachoir. Tiges et queues réduites en purée avec un peu d’eau. Et hop dans la pâte à pizza ! C’est frais, c’est printanier.

Pizza à l’échalote, échalotes nouvelles, pizza,

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de farine type 55, 20 g de levure du boulanger, 7 g de sel fin, eau, 1 botte d’échalotes nouvelles ou d’oignons nouveaux, 250 ml de coulis de tomates, 200 g de fromage turc, 2 chorizos forts, une poignée de roquette, des olives noires, huile d’olive, poivre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 15 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Lavez la botte d’échalotes nouvelles, enlevez le petit bout poilu et passez la botte entièrement  au hachoir électrique avec 10 cl d’eau tiède. Délayez la levure dans 10 cl d’eau toujours tiède. Faites un puits dans la farine, ajoutez le sel, l’eau et les échalotes mixées finement. Formez une belle boule pour faire la pizza. Couvrez-la et laissez-la lever une heure dans un endroit chaud.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 200°c. Prélevez des petites boules de pâte pour former des cercles de 10 cm de diamètre. Mélangez coulis de tomates et fromage turc, tartinez de ce mélange les petits ronds de pâte. Sur la moitié des ronds, mettez du chorizo coupé en bâtonnets et sur l’autre, des morceaux de roquette déchiquetée et lavée puis terminez par une olive au centre. Ajoutez un trait d’huile d’olive sur les mini-pizzas à la roquette, poivrez et faites cuire toutes les pizzas pendant 15 mn.

15.05.2013

lundi, 04 février 2013

Pizzettes jambon, crème et thym

Vous souvenez-vous ? Le 20 décembre dernier, la Cocotte vous racontait par le menu les facéties de son lave-vaisselle et elle concluait en réclamant haut et fort un autre cadeau que celui-ci pour Noël.
Finalement le lave-vaisselle l’a ennuyée une seule fois et tient le coup depuis cet épisode fâcheux. Inch’allah !
A ce tout début d’histoire, la Cocotte sait bien que vous brûlez de connaître la suite de cette aventure haletante. Vous brûlez, hein ? Vous voulez savoir  ce qu’elle a eu en cadeau ?
Et bien, voilà, point de lave-vaisselle mais une machine à laver le linge. Point de lave-vaisselle mais une nouvelle cuisinière. Les lois de Murphy se sont liguées à celles de l’obsolescence programmée.
Le Père Noël a débarqué avec une machine à laver toute neuve et une cuisinière à l’inox étincelant.
Et là, vous vous dites deux choses, l’une est que la Cocotte a bien de la chance et/ou l’autre que la Cocotte gaspille.
Deux beaux appareils ménagers en même temps, waouh !
L’ancienne machine à laver est allée jusqu’au bout de ses cinq malheureuses et trop courtes années. Après avoir recollé un nombre incalculable de fois le tambour, après avoir changé les charbons, après avoir débouché tous les tuyaux 157 fois, la pauvre était bien fatiguée malgré son jeune âge.
Et que peuvent bien faire deux bricoleurs amateurs, persuadés qu’il ne faut pas gâcher, contre des ingénieurs qui s’ingénient à programmer à très court terme, la mort des machines de consommation courante ? Pas grand-chose.
La seule consolation de la Cocotte face à ce nouveau lave-linge qu’elle n’a pas désiré est d’attendre la fin du cycle de lavage pour entendre la machine jouer gaiement La truite de Schubert, format midi ! Ça, c’est de l’ingénierie !
Pour la cuisinière, idem, au détail près que celle-ci n’a jamais fonctionné comme elle aurait dû. Tout était pourtant fait pour atteindre en un temps record la perfection de la cuisson, d’après le mode d’emploi. Mais dès que 200 malheureux degrés parvenaient à chauffer les parois du four, les plombs de la cuisinière sautaient. Les deux bricoleurs ont pourtant changé de multiples fois la résistance, isolé la rebelle de tout le réseau électrique. En vain. Dès que la Cocotte faisait de la pizza, elle savait que la journée se terminerait invariablement à la lampe de poche, dans le garage, à tatonner près du tableau électrique.
En cinq ans, plus une seule pizza-maison. La misère, le malheur, les enfants en pleurs, le chéri bricoleur sommé de construire un four à pain dans le jardin, la Cocotte qui déprime, le chéri qui déprime aussi parce qu’il ne sait pas construire de four à pain, les enfants qui dépriment à leur tour, par mimétisme, par atavisme…
Puis le coup de massue, peu avant Noël, le four qui ne dépasse même plus les 50°c, la chronique finale d’une mort annoncée depuis une décennie. Adieu belle cuisinière, bonjour la nouvelle ! Aussi pimpante, aussi brillante, aussi étincelante que l’autre, les faiseurs de pub automobile diraient rutilante mais ils se tromperaient car la nouvelle cuisinière de la Cocotte n’est pas rouge. En revanche la Cocotte l’était dès que l’engin a surgi dans la cuisine. Oui, elle rutilait de plaisir devant le bouton qui lui permettrait de pousser le bouton du four jusqu’à 265°c !
Ah, un nouveau monde s’ouvrait à nouveau à elle. Merci Papa Noël !
A votre avis, qu’a-t-elle fait en premier ?

La recette

Coupez les tartes fines en six, huit, dix ou douze et roulez les petites parts. Vous n’en ferez qu’une bouchée. Et optez pour du thym frais, c’est tellement meilleur.

Pizzettes jambon, crème et thym, pizza, jambon, crème, thym, thym frais, parmesan

Pour 2 pizzettes
Ingrédients : 300 g de farine type 55, 20 g de levure de boulanger, huile d’olive, sel, 6 fines tranches de jambon blanc ou braisé, 1 petit pot de crème fraîche, 150 g de parmesan râpé, poivre et thym frais
Préparation : 15 mn – Cuisson : 10 mn par pizzette – Coût : * - Difficulté : *
Délayez la levure dans une tasse d’eau tiède. Faites une pâte à pizza en mélangeant la farine, une pincée de sel, une lichette d’huile d’olive et la levure délayée. Ajoutez un peu d’eau tiède au fur et à mesure, 15 cl devraient suffire pour obtenir une belle boule non-collante. Séparez-la en deux, sur un plan fariné étalez les deux boules en deux pizzettes. Déposez-les sur du papier sulfurisé, couvrez-les et laissez-les monter une bonne heure dans un endroit chaud de la cuisine.
Préchauffez le four à 240°c. Mélangez le parmesan à la crème fraîche. Ajoutez le thym et poivrez le mélange. Répartissez-le sur les deux pâtes avec le dos d’une cuillère à soupe, garnissez de vos fines tranches de jambon et mettez au four pendant 10 mn. Mangez-les dès la sortie du four.

03.02.2013

vendredi, 14 septembre 2012

Mini-polenza

Envie de manger une pizza mais pas le temps de faire la pâte ? Amoureux fou de la polenta ? Abracadra ! Devant vos yeux ébahis, voici la polenza.

mini-polenza, polenta, pizza, polenza

Pour 10 mini-polenzas
Ingrédients : 200 g de polenta à prise rapide, 1 bouillon-cube (viande ou légumes), 20 g de beurre, marjolaine, 50 g de parmesan, huile d’olive, un peu de coulis de tomates, mozzarella, olives noires, sel et poivre.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : emporte-pièce rond de 8 cm de diamètre
Faites bouillir 75 cl d’eau avec le bouillon-cube. Versez en pluie la polenta et remuez pendant 2 minutes pour éviter la formation de grumeaux. Baissez le feu au minimum. Ajoutez le parmesan, une bonne pincée de marjolaine, le beurre, le sel et le poivre. Mélangez vigoureusement. Posez l’emporte-pièce sur du papier-cuisson et déposez deux belles cuillères de polenta à l’intérieur. Tassez bien et démoulez. Recommencez l’opération jusqu’à épuisement de la polenta. Laissez-les refroidir pour les manœuvrer plus facilement.
Préchauffez le four à 180°c.
Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle anti-adhésive et faites dorer les ronds de polenta de chaque côté. Rangez les ronds dans un plat à four. Sur chaque rond, déposez un peu de coulis, de la mozzarella et une olive noire puis enfournez pour 10 mn.

14.09.2012

mardi, 08 mai 2012

Mortatarte

Suivant la mortadelle que vous trouverez, votre tarte sera plus ou moins grande. Cette spécialité de Bologne peut mesurer jusqu’à 30 cm. Vous avez faim ou très faim ?

mortatarte, mortadelle, tarte, pizza

Pour 8 tartes
Ingrédients : 500 g de farine type 55, ½ cube de levure de boulanger, ½ càc de sel, huile d’olive, 1 œuf, 100 g de fromage blanc, 2 càs de crème fraîche, sel, poivre, 8 tranches de mortadelle et 2 boules de mozzarella.
Préparation : 15 mn + repos de la pâte – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : *
Délayez la levure dans 1 tasse d’eau tiède. Versez sur la farine, ajoutez le sel, un filet d’huile d’olive et mélangez en ajoutant de l’eau tiède, environ 20 cl, petit à petit. Formez une boule, couvrez-la d’un torchon et laissez-la doubler de volume dans un endroit chaud.
Préchauffez le four à 180°c. Retravaillez rapidement la pâte, coupez-la en 8 portions égales. Roulez ces portions et à l’aide d’un emporte-pièce de la taille de la mortadelle, formez des ronds de pâte. Mélangez l’œuf, le fromage blanc et la crème fraîche, salez et poivrez. Etalez cette préparation sur toute la surface des ronds. Coupez finement la mozzarella, étalez-la sur la crème puis terminez avec la mortadelle. Passez au four pendant 15 à 20 mn. Dégustez dès la sortie, en roulant la tarte, si ça vous chante.

08.05.2012

lundi, 08 novembre 2010

3 recettes et pas de pizza

La Cocotte a lu dernièrement dans la Voix du Nord qu'une célèbre marque de pizza s'implantant au Japon recherchait un vendeur et qu'elle allait le payer pour une heure de travail à 22300 euros. Ce chanceux n'a pas besoin d'expérience, il doit avoir plus de 18 ans. C'est tout ce qu'on sait. On ne sait même pas en quoi consistera sa tâche.

Mais là, la cocotte dit stop ! C'est quoi ce délire ? Payer un type autant seulement pour vendre une pizza ! C'est n'importe quoi ! Va-t-il aller livrer ses pizzas industrielles en jet privé ? Dans une montgolfière ? A bord de la Santa Maria, La Pinta ou la Nina ? Va-t-il descendre dans le fond des mers nippones dans le Nautilus ? Sera-t-il le premier astronaute japonais livreur de pizza ?

Ou devra-t-il réaliser la meilleure pizza du monde ? Avec les meilleurs ingrédients ou des ingrédients luxueux ?

Et là, on se pose plein de questions. Et là, ça marche, on se fait avoir. Et là, bingo, c'est la marque qui vient d'engranger un max de fric, simplement en faisant un teasing sur un non-évènement !

Ben oui, il n'y a vraiment rien d'exceptionnel à ce qu'une entreprise veuille se développer et aller même voir chez les Japonais si elle peut fourguer ses pizzas.

La Cocotte va peut-être être contactée, on ne sait jamais.

Elle sait qu'elle fait les meilleures pizzas du monde. Ce sont ses enfants qui lui disent. Et vous aussi, vous savez de quelle bouche sort toujours la vérité.

En attendant, elle ne vous donnera pas sa recette de pizza, un secret est un secret. Mais parce qu'elle est sympa et qu'elle vous aime bien, elle va vous donner 3 recettes d'un coup, les 3 premières recettes qui sont passées dans la Voix du Nord justement.

 

sweet pie au potimarron 4-3 semaine 44 lundi nov.2010.jpg

Sweet pie au potimarron

Après avoir fêté Halloween, il vous reste bien un petit morceau de courge quelque part ? Oui ?

Alors on part au Québec, on va se sucrer le bec !

Pour 6 personnes

Ingrédients :

250 gr de potimarron, 15 cl de sirop d'érable ou 100 g de sucre en poudre, 100 g de noisettes, 200 g de noix, 1 œuf, 1 rouleau de pâte feuilletée, 1 jaune d'œuf pour dorer.

Préparation : 15 mn – Cuisson : 30 mn – Prix : 1 Caddie – Ustensiles : moules à muffin en silicone

Épluchez le potimarron, enlevez les graines et râpez-le. Mettez-le dans une casserole, couvrez d'eau et faites cuire pendant 10 minutes. Égouttez et laissez refroidir.

Décortiquez noix et noisettes, pilez-les grossièrement. Dans un saladier, mélangez le potimarron, l'œuf, le sirop d'érable et les fruits secs.

Préchauffez le four à 180°C.

Découpez 12 disques dans la pâte feuilletée, garnissez le fond de 6 moules à muffin en remontant un peu sur les bords. Répartissez le mélange sur la pâte et recouvrez du second disque de pâte. Scellez chaque petit pie. Dorez-les au jaune d'œuf et faites cuire pendant 30 mn. Démoulez et laissez refroidir. Dégustez tiède.

C'est mauditement bon !

31.10.2010


 

P1220346d.jpgChou Romanesco au beurre-noisette

Ce joli chou composé de pyramides de fleurs formant des spirales a déjà un petit goût de noisette. Choisissez-le vert tendre et ne le faites pas trop cuire.

Pour 4 personnes

Ingrédients :

1 chou romanesco, 200 g de noisettes, 50 g de beurre, une pincée de gros sel, poivre du moulin.

Préparation : 10 mn – Cuisson : 10 mn – Cout : * – Difficulté : *

Décortiquez les noisettes et grillez-les à sec dans une poêle en fonte bien chaude pendant 3 mn. Hachez-les grossièrement et réservez.

Séparez le chou en petits bouquets. Coupez une partie de la queue de ces bouquets, jetez-la et ne gardez que la « fleur ». Faites bouillir de l'eau salée et plongez-y ces petits bouquets de chou pendant 8 mn, pas plus ! Il faut qu'ils soient tendres mais croquants. Vous pouvez également cuire le chou à la vapeur. Comptez le même temps de cuisson. Réservez au chaud.

Faites fondre le beurre tout doucement et laissez-le mousser. Ajoutez les noisettes hachées, les grains de gros sel, faites cuire pendant une minute et versez cette sauce sur le chou encore chaud. Poivrez l'ensemble.

Servez ce plat avec une belle viande rouge grillée.

01.11.2010

 

2.11.2010 cannelés_38c.jpgCannelés bordelais

Si vous n'avez encore jamais fait ces petits trésors croustillants et caramélisés à l'extérieur et fondants à l'intérieur, suivez la recette de la Cocotte. Vous aurez envie d'en faire et d'en refaire et d'en offrir à tout le monde. C'est magique !

Pour 50 petits cannelés

Ingrédients :

500 ml de lait, 250 g de sucre glace, 2 œufs entiers et 2 jaunes d'œuf*, 1 gousse de vanille de Madagascar fendue en 2, 100 g de farine, 50 g de beurre, 5 ml de rhum.

Préparation : 20 mn - Repos : 1 jour - Cuisson : 1 h par fournée - Coût : * Difficulté : * - Ustensile : moule à petits cannelés en silicone

Versez le lait dans une casserole, ajoutez la gousse de vanille fendue, Faites bouillir, arrêtez le feu et laissez infuser. Mélangez vigoureusement le sucre et les œufs entiers et les jaunes. Ajoutez la farine, le lait refroidi, le beurre fondu et le rhum. Mélangez encore et mettez au frais pendant 1 jour.

Le lendemain, sortez la pâte du frigo et mélangez un peu. Préchauffez le four à 180°c et remplissez les petits moules au 2/3. Faites cuire pendant un peu plus d'1 heure. Démoulez et servez tiède.

*Conservez les blancs au frais ou au congélateur, on va s'en servir vite !

02.11.2010