dimanche, 25 novembre 2018

Waterzooï de poisson

Levez les filets des gros poissons et commencez par eux quand le bouillon sera prêt. Enfin terminez par les plus petits.

Waterzooï de poisson, waterzooï, waterzoï, la cocotte, la voix du nord

La Cocotte aurait pu mettre plein d’autres choses dans ce bouillon d’origine flamande. Elle aurait pu mettre des filets de cabillaud, de lieu noir ou jaune, 1 ou 2 oignons, de la bière à la place du vin blanc, des petites crevettes grises juste à la fin. Elle aurait pu mettre carrément du poulet ou de la poule au lieu de tous les poissons choisis. Mais non, elle a pris ce qu’elle a trouvé chez le poissonnier, des poissons de chez nous, pêchés la veille et qui n’ont pas fait 20000 kilomètres avant d’arriver dans son bouillon. Elle aurait même pu aussi ne mettre qu’un seul O à waterzooï. Mais non, elle fait ce qu’elle veut et elle se régale.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 20 g de beurre, 3 poireaux, 20 g de farine, 25 cl de vin blanc, eau, 5 baies de genièvre broyées, 1 bouquet garni, poivre, muscade, 2 carottes, 1 grosse pomme de terre, 3 maquereaux, 3 harengs, 1 litre de moules, persil plat, 1 citron. Facultatif : crème
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *

Waterzooï de poisson, waterzooï, waterzoï, la cocotte, la voix du nord

Faites fondre 20 g de beurre dans un faitout et faites-y suer les poireaux lavés et coupés en fines rondelles. Ajoutez la farine, mélangez bien et couvrez de vin et d’eau.
Ajoutez les baies de genièvre, le bouquet garni, du poivre et une pincée de muscade. Pelez carottes et pomme de terre, coupez-les en julienne et ajoutez-les à la soupe.
Couvrez la soupe et laissez-la cuire 20 minutes à petits bouillons. Ajoutez moules, maquereaux et harengs lavés et vidés. Quand leur chair est nacrée, arrêtez la cuisson. Lavez et ciselez le reste du persil et ajoutez-le à la soupe. Liez avec la crème si vous voulez. Servez la soupe avec du citron et décorez les assiettes de quelques crevettes grises. Salez si besoin. Un petit conseil, mangez-le le lendemain, c’est encore meilleur.

mardi, 30 octobre 2018

Chevreuil Cocotte

Utilisez autant que possible des herbes fraîches, bien plus riches en goût et laissez cuire au four tout doucement. Vous allez adorer !

Chevreuil Cocotte, chevreuil, vin rouge, la Cocotte, la Voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau cuissot de chevreuil, 1 litre de vin rouge bien corsé, poivre en grains, thym, graisse d’oie, sauge, origan, romarin, laurier, ail, oignon, farine, sel et eau.
Préparation : 20 min + Marinade de 3 jours – cuisson : 5 h – coût : ** - difficulté : * - ustensile : grande cocotte en fonte
Mettez le cuissot dans la cocotte, versez par-dessus le vin et ajustez avec de l’eau pour qu’il soit couvert. Ajoutez poivre et thym. Recouvrez la cocotte et laissez mariner 3 jours dans un endroit frais. Retournez le cuissot régulièrement.
Préchauffez le four à 180°C. Réservez viande et jus dans un grand plat et faites chauffer 2 càs de graisse d’oie dans la cocotte en fonte. Ajoutez le cuissot, farinez légèrement, faites dorer quelques instants et versez 4 louches de jus de marinade dessus. Ajoutez sauge, origan, romarin et laurier, 2 gousses d’ail et 1 oignon pelés et salez un peu. Enfournez 1 heure et baissez progressivement pour arriver à 80/90°C. Laissez cuire 4 heures en arrosant régulièrement le cuissot avec le jus de la marinade et en le retournant tout aussi régulièrement. Servez-le avec des tagliatelles, du riz ou de la polenta.

samedi, 06 octobre 2018

Cocotte de volaille au cidre d’Olivier Ducoin, chef du restaurant Le père Ducoin à Trélon

« Mon resto, c’est mon bébé. »
Si vous avez une ou deux heures à perdre, allez chez le Père Ducoin, dites bonjour à Olivier et lui, il vous dira le reste … Olivier a le bagout d’un Blier ou un Ventura chez Audiard. Un coude sur la nappe à carreaux, un verre d’eau pour étancher sa soif de bavard, il vous narre sa vie de chef de cuisine d’un bout de la France à l’autre. Lens, Lille, l’Alsace de haut en bas, Monaco, Nice, vous faites le tour de France et vous terminez dans son p’tit resto à Trélon, au bout du bout du Nord. Son resto, c’est son bébé, « je suis là, je vends le Nord, je vends l’Avesnois ! ». Des petites recettes gourmandes, les producteurs, le cidre des vergers bio d’Ohain, le musée du verre…, il parle, il parle et vous ? Eh bien, vous l’écoutez !

Cocotte de volaille au cidre d’Olivier Ducoin, chef du restaurant Le père Ducoin à Trélon, cocotte de volaille au cidre, Olivier Ducoin, le Père Ducoin à Trélon, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord, cidre des vergers bio d'Ohain, vergers bio d'Ohain

Chez le Père Ducoin, Rue Emile Zola, 59132 Trélon, France


La recette

Cocotte de volaille au cidre
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 blancs de poulet, 6 pommes bio Initial, 1 litre de cidre, 3 gros champignons de Paris, crème liquide, 6 cuillères à café de cassonade, 6 échalotes, fond brun, beurre, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *

Cocotte de volaille au cidre d’Olivier Ducoin, chef du restaurant Le père Ducoin à Trélon, cocotte de volaille au cidre, Olivier Ducoin, le Père Ducoin à Trélon, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord, cidre des vergers bio d'Ohain, vergers bio d'Ohain

Faites fondre une noix de beurre dans une cocotte en fonte et faites-y suer les échalotes pelées et émincées. Lavez-les, coupez-les en 4 et épépinez les pommes sans les éplucher, « ça donne de la couleur ». Ajoutez-les à la cocotte. Continuez avec les champignons et la cassonade. Ajoutez les filets de poulet détaillés, « surtout pas de dinde ! ». Déglacez au cidre puis couvrez de cidre à hauteur du poulet. Laissez mijoter à couvert. Avant de mettre la crème « ça dépend si les gens aiment crémeux ou pas », ajoutez un peu de fond brun. Faites cuire 10 à 15 minutes. La sauce est liquide alors laissez-la réduire encore 5 minutes à découvert. Quand la viande a pris le goût de la pomme et de la cassonade, salez, poivrez et rectifiez en cassonade. Servez ce plat avec des bonnes frites-maison, comme chez le Père Ducoin !

cocotte de volaille au cidre d’olivier ducoin,chef du restaurant le père ducoin à trélon,cocotte de volaille au cidre,olivier ducoin,le père ducoin à trélon,le chef et la cocotte,la voix du nord,cidre des vergers bio d'ohain,vergers bio d'ohain

vendredi, 28 septembre 2018

Bœuf à la bière de Chimay et la Cocotte à Neuville en Ferrain et Saint-Omer

Si vous avez le temps, privilégiez la cuisson lente en cocotte en fonte et oubliez-la sur le feu réglé au minimum ou dans le four à 100° C.

Bœuf à la bière de Chimay, boeuf Highland, Grégory Delassus, bio, bière de Chimay, Chimay, la maison du marais, Saint-Omer, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 800 g de carbonnades de bœuf* (macreuse, jumeau…), huile, beurre, 1 tête d’ail fumé, 10 baies de genièvre, 50 cl de bière de Chimay blanche, sel, poivre, piri-piri, 20 cl de crème liquide.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : cocotte-minute, chinois
Coupez le bœuf en dés réguliers. Dans la cocotte faites-les dorer dans un peu d’huile et de beurre. Pelez la tête d’ail et ajoutez toutes les gousses dans la cocotte. Ajoutez les baies de genièvre écrasées, le sel et le poivre, la bière et quelques gouttes de piri-piri. Fermez la cocotte-minute, mettez-la en pression, laissez cuire à feu très doux pendant 30 à 40 minutes.
A la fin du temps, mettez la viande de côté. Passez la sauce au chinois pour enlever les petits morceaux. Ajoutez 20 cl de crème, remuez, remettez sur le fu et laissez la sauce réduire encore 5 minutes. Servez avec des frites, de la purée ou des pâtes type spätzles et régalez-vous.

*Le bœuf est bio, de race Highland. Il est élevé par Grégory Delassus et vient de la Ferme du beau pays.

Ce samedi 29 septembre la Cocotte sera au festival de la bio à Neuville en Ferrain de 11 à 18 heures. On se retrouve là-bas ?

bœuf à la bière de chimay,boeuf highland,grégory delassus,bio,bière de chimay,chimay,la maison du marais,saint-omer,la cocotte,la voix du nord

Ce dimanche 30 septembre, la Cocotte est à la Maison du Marais pour un atelier de cuisine d'Amérique du sud. Venez cuisiner et manger avec elle.

Bœuf à la bière de Chimay, boeuf Highland, Grégory Delassus, bio, bière de Chimay, Chimay, la maison du marais, Saint-Omer, la Cocotte, la voix du nord

 

samedi, 11 août 2018

Mignons de porc à la bière et cassonade de Dorine Bigotte, chef du restaurant « le Gaucher » à Bellignies

« Simple et efficace »
Quand Dorine et son mari arrivent dans le beau joli village de Bellignies, le café vient de fermer. Des murs aux belles pierres bleues si emblématiques de ce coin du département du Nord, une grande cheminée, une grande salle offrent à Dorine de vivre sa passion pour la cuisine. Ils reprennent le café et en font un restaurant. Des plats mijotés longtemps près de la cheminée, des plats suggérés chaque jour, des viandes maturées grillées, des producteurs du coin (des nems d’escargots de Croix-Caluyau, les glaces et les fraises d’une ferme de Buvignies, près de Bavay) et de grands classiques (carbonnade, blanquette de veau, bœuf bourguignon) comme « nos parents faisaient ». Simple et efficace, dit-elle !
Le Gaucher, rue de la place, 59570 Bellignies, 09 66 98 72 02

Mignons de porc à la bière et cassonade de Dorine Bigotte, chef du restaurant « le Gaucher » à Bellignies, le Chef et la Cocotte, Dorine Bigotte, le Gaucher, Bellignies, la Cocotte, la voix du nord

Mignons de porc à la bière et cassonade
Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 filets mignons de porc, beurre de ferme, 4 cuillères rases de cassonade, 25 cl de bière brune, sel, poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 10 à 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : poêle

Mignons de porc à la bière et cassonade de Dorine Bigotte, chef du restaurant « le Gaucher » à Bellignies, le Chef et la Cocotte, Dorine Bigotte, le Gaucher, Bellignies, la Cocotte, la voix du nord

Coupez les filets mignons en trois morceaux puis en tranches de 2 à 3 cm. Il en faut 4 par personne. Salez et poivrez-les. Dans une poêle bien chaude, faites fondre un morceau de beurre (de ferme, il est bien meilleur que le reste, nous dit Dorine) et faites roussir les tranches de filet mignon. Saupoudrez de 3 ou 4 cuillères de cassonade. Laissez caraméliser la viande puis déglacez-la à la bière brune. Laissez évaporer un peu le liquide pour qu’il devienne sirupeux. Servez les mignons avec de bonnes frites-maison (bien sûr !) ou des pommes de terre cuites à l’eau, revenues dans du beurre et parfumées au thym et accompagnez ce plat simple mais savoureux d’une bonne salade de saison.

mercredi, 23 mai 2018

Mousse au rhum-cass’

Dans cette recette, y’a à boire et à manger mais dans les deux cas, ce ne sont que de bonnes choses. N’hésitez pas à vous faire plaisir.

mousse au rhum-cass’,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 verrines
Ingrédients : 12 biscuits-cuillère, 400 g de fruits rouges de saison, 2 œufs, 100 g de sucre en poudre, 200 g de ricotta fraîche, 15 cl de crème de cassis, 5 cl de rhum.
Préparation : 20 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique et 6 jolies verrines
Mélangez crème de cassis et rhum. Imbibez généreusement les biscuits-cuillères dans ce mélange et déposez les biscuits dans le fond des verrines.
Passez les fruits rouges rapidement sous l’eau. Coupez-les en petits morceaux. Saupoudrez-les d’un peu de sucre et mélangez.
Séparez les blancs des jaunes. Mélangez vivement les jaunes avec le sucre puis ajoutez la ricotta. Mélangez encore. Montez les blancs en neige et incorporez-les au mélange précédent.
Répartissez-en la moitié sur les biscuits, ajoutez les fruits et finissez par l’autre moitié de la mousse à la ricotta. Mettez au frais et servez vite.

samedi, 21 avril 2018

Mousse glacée au genièvre de Houlle de Romain Cousin, chef de la Table de Romain à Renescure

« Je préfère m’attarder sur un bouillon que sur un pli de nappe. »
Ce que Romain Cousin aime dans la cuisine, c’est de se retrouver à 9 heures du matin, dans son beau restaurant de Renescure, devant un morceau de céleri tout terreux, se demander ce qu’il peut en faire et à midi, proposer un plat qui va faire craquer tout le monde. Sans chercher les produits de luxe, « si on n’a pas les moyens de faire des truffes, on n’en fait pas », ce cuisinier formé à la dure chez les Flamands essaie de rendre exceptionnel un pied de cochon, une joue de bœuf… « C’est ça, le boulot de cuisinier. C’est savoir cuisiner quel que soit le budget. » Et quand c’est excellent, alors là !...

Mousse glacée au genièvre de Houlle de Romain Cousin, chef de la Table de Romain à Renescure, la table de Romain, Renescure, la Cocotte, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord

La table de Romain,rue Gaston Robbe, Renescure


Mousse glacée au genièvre de Houlle, crème à la chicorée et croquette au chocolat
Pour 6 personnes (à faire la veille)
Ingrédients : Mousse : 4 jaunes d’œuf, 100 g de sucre en poudre, 50 g de genièvre Carte noire, 250 g de crème liquide. Crème : 250 g de lait, 50 g de sucre, 3 jaunes d’œuf, 5 cl de chicorée liquide. Croquettes : 145 g de chocolat noir, 115 g de beurre, 2 œufs entiers + 3 jaunes et 1 blanc, 30 g de sucre glace, chapelure.
Préparation : 30 min – cuisson : 10 min – coût : * - Difficulté : **

Mousse glacée au genièvre de Houlle de Romain Cousin, chef de la Table de Romain à Renescure, la table de Romain, Renescure, la Cocotte, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord


Mousse : battez les jaunes au fouet électrique. Versez un fond d’eau dans une casserole, ajoutez le sucre et faites cuire jusqu’à 117°C. Versez sur les jaunes d’œuf et battez jusqu’à refroidissement du mélange. Versez le genièvre. Montez la crème en chantilly, mélangez aux jaunes, répartissez dans 6 ramequins et mettez une nuit au congélateur.
Crème : faites bouillir le lait. Mélangez jaunes et sucre, versez dans le lait, ajoutez la chicorée.
Croquettes : faites fondre le beurre, ajoutez le chocolat. Faites refroidir et incorporez les œufs entiers, les jaunes et le sucre glace. Répartissez dans un bac à glaçons. Laissez 1 nuit au congélateur. Démoulez les croquettes, passez dans du blanc d’œuf battu et la chapelure et au moment de servir, faites frire quelques secondes. Démoulez la mousse glacée, nappez de crème-chicorée et posez une croquette de chocolat.

mercredi, 11 avril 2018

Choco-cherry cake

Toute ressemblance avec le gâteau Forêt-noire est purement fortuite ou alors le hasard fait vraiment très bien les choses.

Choco-cherry cake, chocolat, cake, cerises, la Cocotte, la Voix du Nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 100 g de beurre, 2 œufs, 100 g de sucre, 200 g de farine, levure chimique, 3 cuillères à soupe de poudre de cacao, 200 g de cerises au sirop, 10 à 15 cl de de Guignolet, Folie Douce ou Ginginha, crème liquide.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 à 35 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique, papier-cuisson, papier-cuisson
Préchauffez le four à 180°c. Faites fondre le beurre. Dans un plat creux, battez les œufs, ajoutez 100 g de sucre et faites blanchir le mélange en fouettant. Ajoutez la farine, le cacao, les cerises égouttées (mettez-en quelques-unes de côté) et ½ sachet de levure chimique. Mélangez. Tapissez un moule à manqué de papier-cuisson. Versez la préparation dans le moule et enfournez 30 minutes. Vérifiez la cuisson en piquant un cure-dents dans le cake. S’il ressort sec, c’est cuit. Démoulez le cake, laissez refroidir, piquez-le de toutes parts et versez l’alcool choisi par-dessus.
Au moment de servir montez la crème liquide en chantilly, déposez-en une belle cuillère sur les parts et décorez de cerises réservées.

vendredi, 30 mars 2018

Sandwich Gromytho aux oignons frits

Comme dirait ma mère, après ça, tu peux aller te coucher sans souper. Oui, je sais que vous allez l’aimer, mon sandwich !

Sandwich Gromytho aux oignons frits, la Cocotte, la Voix du Nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 rouelle de porc, 3 oignons, laurier, clous de girofle, 30 cl de bière, muscade, piment, farine, sel, poivre, 20 g de cassonade, beurre, paprika, fromage de chèvre, 6 faluches
Préparation : 30 min – cuisson : 3 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : cocotte-minute et friteuse
Dans une cocotte, déposez la rouelle, ajoutez laurier, 1 oignon piqué de clous de girofle, 1 grosse pincée de muscade et 1 cuillère de gros sel gris. Couvrez d’eau, fermez la cocotte et mettez-la sous pression 1 h.  Préchauffez le four à 90 °C.
Beurrez la rouelle, enfournez-la 2 h avec un peu de bouillon. Désossez-la et effilochez-la. Faites réduire 2 louches de bouillon et la bière dans 1 casserole. Délayez 1 càc de farine dans 1 tasse de bouillon et versez dans la casserole. Assaisonnez et ajoutez piment et cassonade.
Pelez les deux oignons, coupez-les en rondelles. Passez-les dans la farine et faites-les frire 5 à 7 minutes dans la friteuse. Salez et ajoutez du paprika. Servez viande, sauce, fromage de chèvre et oignons dans du bon pain toasté.

samedi, 24 mars 2018

Potjefish aux 3 poissons et gambas d’Antonin Maresciano, chef de l’Auberge à Caestre

« J’ai autre chose à faire que de mettre des p’tites fleurs dans les assiettes. »
Son restaurant, Antonin Maresciano le voulait là et pas ailleurs. Il connaissait l’endroit pour y avoir été plongeur dans ses années d’ado. L’Auberge, c’est son antre. De l’ancien estaminet, il reste le décor mais la cuisine a changé. Exit les sempiternelles frites-carbonnades, bonjour les plats qui collent au plus près à la saison avec une carte qui change sans arrêt. « Ici, je fais ce que je veux et j’aime montrer ce que je sais faire. » Résultat, ce bistronome des Flandres offre un menu fait-maison à 18, 90 euros, un rapport qualité-prix imbattable. Ne cherchez pas, vous ne trouverez pas mieux !
L'Auberge, 2590 route de Bailleul, 59190 Caestre

Sur Facebook

Potjefish aux 3 poissons et gambas d’Antonin Maresciano, chef de l’Auberge à Caestre, Antonin Maresciano, l'Auberge, Caestre, la Cocotte, le Chef et la Cocotte, la voix du nord

Potjefish aux 3 poissons et gambas
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux de 50 g de dos de cabillaud, pareil pour du saumon d’Ecosse et pareil pour du haddock fumé, 6 gambas, 3 feuilles de laurier, 30 baies de genièvre, 500 ml de fumet de poisson, 500 ml vin blanc, 300 ml bière blonde, 500 ml de vinaigre d’alcool coloré, 10 feuilles de gélatine Or, 1 càs de gelée de bœuf en poudre.
Préparation : 30 min – cuisson : à voir – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : cocotte et bocaux le Parfait de 400 ml

Potjefish aux 3 poissons et gambas d’Antonin Maresciano, chef de l’Auberge à Caestre, Antonin Maresciano, l'Auberge, Caestre, la Cocotte, le Chef et la Cocotte, la voix du nord


Faites tremper les feuilles de gélatine. Faites bouillir tous les liquides ensemble et ajoutez la gelée de bœuf. Hors du feu ajoutez les feuilles de gélatine égouttée. Répartissez les morceaux de poisson et les gambas dans les bocaux. Ajoutez ½ feuille de laurier et 5 baies de genièvre par bocal et remplissez-les avec le liquide chaud. Fermez les bocaux, déposez-les sur une grille (pour éviter que les bocaux ne se brisent) dans un bain-marie déjà chaud et faites monter la température à 92 ° C avant de sortir les bocaux. Laissez-les refroidir avant de les ranger au froid. 24 heures après, consommez-les avec une salade et des frites.

samedi, 10 février 2018

Dos de cabillaud braisé à la bière du pays de Patrice Coëvoët, chef du Bachelin à Saint-Omer

« Quand j’étais petit, je voulais être boulanger. On m’a dit qu’il fallait que je sois cuisinier parce qu’il fallait toujours manger » alors Patrice est devenu cuisinier, un cuisinier « des Flandres, du pays flamand ». Et sa cuisine l’atteste, faisant honneur aux beaux produits locaux. Chef perfectionniste et intransigeant, il ne compte pas ses heures. Avec Annick, sa pétulante épouse, et son équipe très fidèle, il reçoit les gens avec chaleur et simplicité. « J’aime le contact, ce n’est pas une corvée, parfois je m’assois avec mes clients. » Alors comme eux, la Cocotte a goûté et apprécié la cuisine de Patrice et l’a écouté. Tout simplement.

dos de cabillaud braisé à la bière du pays de patrice coëvoët,chef du bachelin à saint-omer,patrice coevoet,la bachelin,saint-omer,la cocotte,le chef et la cocotte,la voix du nord

Auberge du Bachelin, boulevard de Strasbourg, 62500 Saint-Omer 0321384277

Dos de cabillaud braisé à la bière du pays
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 dos de cabillaud de 150 g chacun, 50 g de beurre, 15 cl de crème liquide, 200 g de carottes, 200 g de poireaux, 6 endives, cassonade, 50 cl de bière Goudale blonde, 1 échalote, curry, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *

dos de cabillaud braisé à la bière du pays de patrice coëvoët,chef du bachelin à saint-omer,patrice coevoet,la bachelin,saint-omer,la cocotte,le chef et la cocotte,la voix du nord

Cuisez les carottes et faites-en une purée avec un peu de crème, sel, poivre et curry. Faites cuire les poireaux effilochés à l’anglaise (à l’eau bouillante puis refroidis dans de l’eau glacée).
Faites cuire les dos de cabillaud 10 minutes dans un peu de matière grasse et d’eau, au four à 170° C.
Emincez les endives et faites-les suer 5 minutes dans du beurre. Salez, poivrez et ajoutez 1 pincée de cassonade.
Pelez et ciselez l’échalote et faites-les suer dans le beurre. Mouillez-la à la bière, faites réduire le jus et ajoutez la crème liquide et 50 g de cassonade (pour casser l’amertume de la bière). Mixez la sauce et montez-la avec un peu de beurre. Rectifiez l’assaisonnement. Dressez le plat en faisant des quenelles de carottes, des ronds d’endives à l’emporte-pièce, répartissez l’effilochée de poireaux sur le poisson et versez la sauce.  

samedi, 13 janvier 2018

Gigolette de poulet de Licques braisée à la bière de Julien Rigaux, chef du restaurant l’Auberge Saint-Hubert à Haspres

Dans la famille Rigaux, je voudrais la grand-mère qui cuisinait avec Julien quand il était petit et à qui il doit l’amour de la cuisine. Je voudrais aussi le père sans qui Julien n’aurait pas pu ouvrir son restaurant, « c’est mon père qui m’a lancé, on travaille maintenant la main dans la main, on est une vraie équipe avec d’autres membres de la famille.  C’est ce que je voulais ». Enfin je voudrais Julien, un fou de boulot, qui ne s’arrête jamais et qui va ouvrir une boucherie à la fin du mois de février pour développer son activité traiteur. Il dort 3 à 4 heures par nuit et le reste du temps, il pense à son restaurant et aux bons petits plats qu’il va préparer.

Auberge Saint-Hubert, 62 rue Arthur Bonnet 59198 Haspres, sur Facebook

Gigolette de poulet de Licques braisée à la bière de Julien Rigaux, chef du restaurant l’Auberge Saint-Hubert à Haspres, le Chef et la Cocotte, la Cocotte, la Voix du Nord

Gigolette de poulet de Licques braisée à la bière
Pour 4 personnes
Ingrédients : 2 suprêmes et 2 cuisses de poulet de Licques, 200 g de veau haché, 200 g de porc haché, 2 œufs, 1 gousse d’ail, sel, poivre, thym, 2 cl d’Armagnac, huile d’olive, beurre, 1 oignon, 1 carotte, 4 cl de fleur de bière, 1 bouteille de bière du Ch’ti, 400 gr de crème fraîche.
Préparation : 30 min – cuisson : 45 min – coût : ** - difficulté : ** - Ustensile : chinois

Gigolette de poulet de Licques braisée à la bière de Julien Rigaux, chef du restaurant l’Auberge Saint-Hubert à Haspres, le Chef et la Cocotte, la Cocotte, la Voix du Nord

Ouvrez les suprêmes comme des escalopes. Désossez l’intérieur des cuisses du poulet. Mélangez veau et porc, ajoutez œufs, ail pilé, sel, poivre, thym, Armagnac. Farcissez les suprêmes et roulez-les comme des escargots. Farcissez l’intérieur des cuisses et reformez comme des poires. Saisissez-les dans le beurre et l’huile. Ajoutez oignon et carotte coupés en petits dés. Flambez à la fleur de bière et déglacez à la bière. Faites cuire les morceaux de volaille 15 minutes de chaque côté.
Ajoutez la crème fraîche. Assaisonnez et passez la sauce au chinois pour avoir une belle sauce lisse et onctueuse. Servez avec des endives braisées, des petites poires pochées à la sangria et une mousseline de carottes.

mardi, 26 décembre 2017

Crème de panais, foie gras et genièvre

Nul besoin de dépenser des fortunes dans le foie gras que vous allez choisir. Mais quand même, n’allez pas me prendre n’importe quoi.

Crème de panais, foie gras et genièvre, La Cocotte, La Voix du Nord, foie gras, paanis

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de panais, 1 pomme à cuire, 100 g de foie gras, 20 g de graisse d’oie, sel, poivre blanc, 15 cl de crème liquide, 1 cuiller à café de genièvre de Houlle
Préparation : 20 min – cuisson : 25 min – coût : ** - ustensiles : mixeur plongeant, chinois, 6 verrines
Pelez et coupez les panais en petits morceaux. Faites-les bouillir 15 minutes dans une casserole d’eau. Egouttez-les. Faites dorer les panais dans la graisse d’oie. Pelez, épépinez et coupez la pomme en petits morceaux et ajoutez-les aux panais. Poivrez et versez 500 ml d’eau. Couvrez et laissez cuire 10 minutes. Passez le tout au mixeur plongeant pour avoir une soupe assez liquide et passez-la au chinois pour ne plus avoir de morceaux. Ajoutez la crème liquide, versez le genièvre et rectifiez l’assaisonnement. Gardez au chaud. Coupez le foie gras en dés. Versez la crème de panais dans des verrines puis les dés de foie gras.

jeudi, 16 novembre 2017

Côtes au Beaujolais

C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme, tatatin. Moi la mer elle m'a pris, j'me souviens un mardi. Pour Renaud et la Cocotte, y’a que le mardi d’important dans la semaine. Mais faut reconnaître que ce n’est pas totalement vrai.

Le dimanche est sanglant pour les Irlandais, le samedi soir a de la fièvre chez John Travolta, le vendredi est en cendres chez les catholiques, le mercredi est radieux pour les orthodoxes, le lundi est complètement fou chez les Bangles, il est ravioli pour Etienne Chatiliez et au soleil pour Cloclo…

Et le jeudi, la Cocotte ? Il est comment, le jeudi ? Le jeudi, c’est le jour où le nouveau Beaujolais, le Beaujolais primeur revient. Mais pas n’importe quel jeudi, le troisième jeudi de novembre ! Et paf, c’est aujourd’hui. Oui, c’est aujourd’hui qu’on va lui trouver un goût d’ananas, de bananes ou de fruits rouges et qu’on va en boire et reboire et que si on ne le boit pas avec modération, on va devenir noir. Noir comme quoi ? Comme le jeudi !

Mais ce soir, de 17 h à 22 h, la Cocotte ne sera pas noire, elle gardera toutes ses capacités pour vous dédicacer ses livres si vous venez à l’Entre Mets à Villeneuve d’Ascq, une belle boucherie de l’avenue de Montalembert.

Venez nombreux , on trinquera ensemble !

Côtes de porc au Beaujolais, Beaujolais nouveau, traiteur L'Entre Mets, Villeneuve d'Ascq

Côtes du Beaujolais

Pour 6 personnes

Ingrédients : 6 côtes de porc, 250 g d’échalotes, beurre, huile d’arachide ou de tournesol, thym, laurier, 5 baies de genièvre, 1 cuillère à soupe de farine, 1 càs de fond de veau, 30 cl de Beaujolais, 10 à 15 cl d’eau, sel, poivre, 1 kg de petites pommes de terre.

Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique, gril en fonte

Lavez soigneusement les pommes de terre, déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau et laissez-les cuire à couvert pendant 20 minutes. Réservez-les au chaud.

Pelez, coupez les échalotes en petits morceaux et passez-les au hachoir. Faites fondre dans une poêle une belle noix de beurre et 1 cuillère à soupe d’huile. Faites-y fondre les échalotes, ajoutez du thym, 3 feuilles de laurier et 5 baies de genièvre écrasées. Quand les échalotes sont transparentes, ajoutez la farine, le Beaujolais et le fond de veau. Salez et poivrez. Mélangez et laissez réduire à couvert 15 minutes. Allongez à l’eau au besoin.

Faites griller les côtes de porc et retournez-les régulièrement sur le gril. Dès qu’elles sont cuites, assaisonnez-les et servez-les avec les pommes de terre. Nappez-les de sauce préalablement débarrassée des herbes, mixée et filtrée.

Côtes de porc au Beaujolais, Beaujolais nouveau, traiteur L'Entre Mets, Villeneuve d'Ascq

vendredi, 28 octobre 2016

Veau doux en cocotte

Le vendredi soir, le même rituel, dans le canapé, au calme, après leur semaine de travail, Nathalie et Dominique lisent la recette de la Cocotte.

Veau doux en cocotte, veau

Pour 6 personnes
Ingrédients : 750 g de veau-casserole (épaule, poitrine, collier…), 50 g de raisins secs jumbo, 8 cl de muscat, 25 g de beurre, 1 cuillère à soupe d’huile, 1 gros oignon doux, 1 cuillère à café de muscade moulue, sel, poivre blanc, 250 g de tomates-cerises.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 minutes – coût : ** - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Faites gonfler les raisins secs dans le muscat pendant une petite heure. Coupez le veau en dés de 2 à 3 cm de côté. Faites chauffer le beurre et l’huile dans la cocotte et ajoutez les morceaux de veau pour les faire bien dorer. Pelez et ciselez finement l’oignon. Ajoutez-le dans la cocotte. Continuez avec le bol de raisins secs et le muscat. Salez, poivrez et ajoutez la muscade. Couvrez et faites cuire à feu doux pendant 15 à 20 minutes. Au bout de ce temps, ajoutez les tomates-cerises entières et un peu d’eau si nécessaire et rectifiez l’assaisonnement.
Servez avec des ronds de polenta ou du riz, des pâtes (tagliatelles, linguines…) ou des pommes de terre, du quinoa ou du chou-fleur.

mardi, 04 octobre 2016

Foie sauce au vin

Déposez les lamelles de foie dans un sac-plastique, ajoutez la farine, fermez le sac et secouez-le frénétiquement mais amoureusement.

Foie sauce au vin

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 tranches de foie de génisse, 20 g de farine, huile d’olive, 2 gros oignons rouges ou jaunes, 25 cl de vin rouge bien corsé, herbes de Provence, 2 branches de sauge fraîche, sel et poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 20 à 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : papier absorbant
Enveloppez les tranches de foie dans du papier absorbant pour bien les essuyer et pour qu’elles soient bien sèches. Coupez le foie en grosses lamelles. Farinez-les légèrement.
Faites chauffer un peu d’huile dans une sauteuse et faites-y dorer 5 à 7 minutes les lamelles de foie sur tous les côtés. Remplacez-les par les oignons pelés et coupés en fins quartiers. Faites-les fondre puis ajoutez le vin. Salez, poivrez, ajoutez une bonne pincée d’herbes de Provence et la sauge lavée.
Couvrez et laissez cuire doucement 10 minutes.
Enlevez la sauge de la sauteuse, remettez-y les lamelles de foie pour les réchauffer 2 ou 3 minutes, rectifiez l’assaisonnement et servez le foie avec des pommes sautées et/ou des pêches pochées.

dimanche, 18 septembre 2016

Mirabelles glacées façon granité

La saison des mirabelles est très courte, d’août à septembre. Courez vite chez votre primeur préféré et faites le plein de ces petites billes d’or.

Mirabelles glacées façon granité, mirabelles, granité

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de mirabelles, 250 g de sucre, 5 cl d’eau-de-vie de mirabelles ou de prunes.
Préparation : 30 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : tamis
Lavez soigneusement les mirabelles. Déposez-les dans une casserole, ajoutez les 250 g de sucre, couvrez la casserole et mettez-la à cuire à petits bouillons pendant 15 minutes. Laissez refroidir puis dénoyautez les mirabelles. Gardez le jus produit lors de la cuisson. Déposez les mirabelles cuites sur un tamis et raclez pour en récupérer un maximum de chair. Débarrassez-vous des petites peaux. Mélangez la chair au jus que vous avez mis de côté.  
Versez dans un petit plat creux, ajoutez les 5 cl d’eau-de-vie, mélangez et mettez au congélateur pendant au moins 10 h. Grattez et mélangez régulièrement la masse à la fourchette pour former une sorte de granité épais.
Quand le granité a bien pris, répartissez-le dans 6 jolis petits verres et servez-le en proposant des biscuits ou des madeleines.

dimanche, 19 juin 2016

Rouleaux mojito

Ça ressemble à du mojito, ça a la couleur du mojito et c’est du mojito ! Ça, c’est très malin ! Bien joué, la Cocotte.

Rouleaux mojito, feuilles de riz, mojito, kiwi, citron, menthe, rhum

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 feuilles de riz, 3 kiwis pas mous, 1 mangue mûre, 10 feuilles de menthe, 1 poignée de pistaches non salées, 1 petite poignée de noix de cajou non salées également, 1 poignée de raisins secs blonds, 2 citrons verts, 3 cl de rhum, 3 cuillères à soupe de sucre roux.
Préparation : 20 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensile : linge
Pelez les kiwis, coupez-les en 4 puis en fins morceaux. Dénoyautez la mangue et coupez-la elle aussi en petits morceaux. Ciselez la menthe. Pressez les citrons verts. Mélangez fruits, menthe, raisins secs, pistaches et noix de cajou broyées, 3 cuillères à soupe de sucre roux, rhum et citron vert.
Humidifiez un linge propre. Passez une feuille de riz sous l’eau et posez-la sur le linge. Déposez 2 bonnes cuillères à soupe de fruits dans le bas de la feuille, au centre. Rabattez les côtés vers le centre et faites un rouleau en le serrant bien. Rangez-les dans un film-plastique et mettez-les au frais avant de les consommer.

mercredi, 18 mai 2016

Fraises au vin d’orange

Oh ! Celle-là, je la colle sur le frigo. Et dès que le temps permet de manger en terrasse, je la fais pour les copains. Oh oui !

Fraises au vin d’orange, fraises, vin blanc, oranges, grand-marnier

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de belles fraises de saison, 50 g de sucre-glace, 2 oranges, 50 g d’écorces d’oranges confites, quelques centilitres d’alcool d’orange (Grand-Marnier, Cointreau…), 5 feuilles de menthe, 75 g de nougat dur, 50 cl de vin blanc (pétillant ou pas).
Préparation : 10 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : *
Lavez et équeutez les fraises. Coupez-les en 2 ou en 4 selon leur grosseur. Prélevez les zestes d’une orange et pressez-la pour en recueillir le jus. Mélangez le jus d’orange au sucre-glace et versez le mélange sur les fraises. Pelez l’autre orange et coupez les quartiers en petits morceaux. Ajoutez-les aux fraises. Continuez avec l’alcool d’orange choisi et les zestes d’oranges.
Mettez au frais quelques heures puis au moment de servir, cassez le nougat en petits morceaux. Répartissez les fraises dans de jolis verres. Parsemez de nougat, d’écorces d’oranges confites coupées en tout petits dés et de menthe ciselée et couvrez de vin blanc pétillant bien frais.

mercredi, 04 mai 2016

Pommes-poires en gelée de vin

Voulez-vous une petite astuce pour gagner du temps à table ? Faites ce dessert avec un peu de fromage. C’est délicieux et vous gagnez un quart d’heure.

Pommes-poires en gelée de vin, pommes, poires, gelée, vin

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 pommes à cuire, 3 poires à cuire pas trop mûres, 20 cl de jus de pomme, 30 cl de vin blanc doux, 2 cuillères à soupe de miel d’acacia, 1 poignée de raisins secs, 3 feuilles de gélatine alimentaire. Facultatif : du fromage bleu (Roquefort ou Fourme d’Ambert)
Préparation : 15 min – cuisson : 25 min – coût : -* - difficulté : *
Faites tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Mélangez jus de pomme et vin blanc. Ajoutez le miel et les raisins secs et mettez à chauffer. Dès les premiers petits bouillons, baissez la température au minimum.
Pelez et coupez pommes et poires en 4. Épépinez-les. Faites pocher les fruits pendant 20 minutes dans le mélange vin-jus de pomme.
Retirez les fruits de la casserole, déposez-les dans des ramequins. Ajoutez la gélatine dans le jus de cuisson de la casserole et mélangez. Répartissez le jus sur les fruits et laissez la gelée prendre au réfrigérateur. Avant de servir, si vous en avez envie, parsemez ce dessert d’un peu de fromage bleu ou de picodon bien sec.