samedi, 02 avril 2016

Poulet à la bière

La famille, les amis, une flamiche au maroilles en entrée, un poulet à la bière en plat et une pomme au four en dessert. C’est le Nooooord !

Poulet à la bière, poulet, bière

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau poulet de ferme, 25 g de saindoux, 10 baies de genièvre, 1 cuillère à soupe de farine, 2 càs de cassonade, 1 cuillère à café de muscade, 50 cl de bonne bière bonde, 3 poireaux, ½ bouquet de persil plat, thym, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : faitout ou cocotte en fonte
Coupez le poulet en gros morceaux. Enlever la peau sur les filets. Faites chauffer le saindoux dans un faitout et faites-y dorer les morceaux de poulet sur tous les côtés. Au pilon, écrasez les baies de genièvre et ajoutez-les dans le faitout. Couvrez de la cuillère à soupe de farine, ajoutez la cassonade et la muscade et remuez. Mouillez avec la bière.
Débarrassez-vous des parties blanches et du bout touffu des poireaux et ciselez-les. Lavez le persil. Faites un bouquet garni avec le demi bouquet de persil plat et le thym. Ajoutez poireaux et bouquet garni, salez et poivrez. Couvrez et laissez mijoter pendant 1 heure. Servez avec de la purée, du riz ou mieux encore, des frites !

dimanche, 07 juin 2015

Cocottes ch’tis de Mathias Vigliano, chef de La Cocotte à Dunkerque

« Faut pas être à la diète quand on vient manger chez moi ! »
Quand la Cocotte rencontre une autre Cocotte, qu’est-ce qu’elles se racontent ? Des histoires de cocottes ! Et des cocottes, ici, il y en a des tonnes ! C’est le principe du restaurant de Mathias Vigliano. Tout en cocotte, des plats bien de chez nous, à base de produits frais et de saison, des petites cocottes individuelles aux grandes cocottes posées à même la table, dans lesquelles on se sert et se ressert à la bonne franquette. Et ça marche ! Sur la digue de Malo, touristes et clientèle d’habitués adorent et affluent ! « Et spécialement pour vous, la Cocotte, on va cuisiner une…. cocotte ! »

La Cocotte, 55 digue de mer, 59140 Dunkerque

Cocottes ch’tis de Mathias Vigliano, chef de La Cocotte à Dunkerque, cocottes ch'tis, La Cocotte Dunkerque, La Cocotte Malo-les-baisn, la Cocotte, le Chef et la Cocotte


Cocottes ch’tis
Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 pommes de terre Charlotte, 6 endives, 30 g de beurre, 20 g de vergeoise, 12 tranches de pain d’épices, 12 spéculoos, 10 cl de bière, sel et poivre, 50 g de lardons, 2 oignons, 6 tranches de jambon cru, 360 g de Maroilles, 50 g de gruyère, crème liquide.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 petites cocottes

Cocottes ch’tis de Mathias Vigliano, chef de La Cocotte à Dunkerque, cocottes ch'tis, La Cocotte Dunkerque, La Cocotte Malo-les-baisn, la Cocotte, le Chef et la Cocotte


Faites cuire les pommes de terre à la peau. Pelez-les et coupez-les en rondelles et tapissez-en le fond des cocottes. Préchauffez le four à 180°c. Coupez les endives dans la longueur, enlevez le cœur, coupez-les à nouveau en deux et émincez-les. Faites fondre le beurre dans une casserole et faites suer les endives, ajoutez la vergeoise, le pain d’épices coupé en petits morceaux et les spéculoos émiettés. Déglacez à la bière, assaisonnez et réservez. Dorez les lardons dans une poêle sans matière grasse. Pelez, ciselez les oignons et faites-les dorer avec les lardons.
Dans les cocottes, ajoutez ce mélange sur les pommes de terre, répartissez la fondue d’endives par-dessus. Ajoutez le jambon cru. Coupez le maroilles en tranches et disposez-les sur le jambon. Terminez avec un peu de gruyère râpé et un peu de crème liquide pour éviter que cela soit trop sec et mettez 20 minutes au four.

Texte : Odile Bazin
Photos : Marc Demeure

cocottes ch’tis de mathias vigliano,chef de la cocotte à dunkerque,cocottes ch'tis,la cocotte dunkerque,la cocotte malo-les-baisn,la cocotte,le chef et la cocotte

jeudi, 12 février 2015

Petit gayon feuilleté au poireau

Il n’y a guère que les habitants de Ligny en Cambrésis qui connaissent cette recette faite avec de la pâte sablée. La Cocotte met sa p’tite touche.

Petit gayon feuilleté au poireau, gayon, feuilleté au poireau, poireaux

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 rouleaux de pâte feuilletée, 4 poireaux, 20 g de beurre, un peu de lait, 1 œuf, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : emporte-pièce rond
Préchauffez le four à 180°c en chaleur conventionnelle. Débarrassez les poireaux de leur bout touffu et d’une partie du vert. Coupez en rondelles assez fines et passez-les sous l’eau. Puis égouttez-les bien.
Faites fondre le beurre dans une casserole et faites-y suer les poireaux quelques minutes. Ajoutez 10 à 15 cl de lait. Salez et poivrez un peu. Couvrez et laissez cuire 7 à 8 minutes. Arrêtez la cuisson, cassez un œuf sur les poireaux, mélangez et réservez.
Découpez 12 ronds de 7 à 8 cm dans la pâte feuilletée. Déposez une belle cuillère de poireaux sur 6 ronds puis couvrez-les d’un autre rond. Scellez les bords, faites de jolis dessins dessus avec des petits morceaux de pâte feuilletée restante et mettez au four pendant 20 minutes.

lundi, 09 février 2015

Pomme Tchiot Biloute

Pour que les pommes de terre ne s’écroulent pas dans le four, plantez-leur un pique en bois dans l’épaisseur. Ce sera plus facile à servir.

Pomme Tchiot Biloute, pommes de terre, fromage, fromage Tchiot Biloute

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 belles pommes de terre Bintje, 12 fines tranches de lard fumé, 2 fromages Tchiot Biloute, poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *
Lavez soigneusement les pommes de terre et essuyez-les avec un linge propre. Sans les éplucher, faites-les cuire à l’eau bouillante jusqu’à ce que la lame d’un couteau passe à travers.
Egouttez-les et passez-les sous l’eau froide.
Coupez les tranches de lard en 3 morceaux. Coupez les fromages en plusieurs rondelles. Pour vous faciliter la tâche, mettez les fromages quelques dizaines de minutes au congélateur.
Préchauffez le four à 200°c. Coupez les pommes de terre en rondelles épaisses en essayant de ne pas les couper jusqu’au bout et intercalez lard et fromage. Déposez-les dans un plat qui va au four, poivrez et faites cuire 15 à 20 minutes, le temps que le fromage fonde.

dimanche, 12 janvier 2014

Endives farcies au Vieux-Lille

C’est pour qui la belle recette ch’ti ? C’est pour nous. Endives, Vieux-Lille et Voix du Nord, on n’est pas heureux, ici ?

Endives farcies au Vieux-Lille, endives, Vieux-Lille, fromage Vieux-Lille

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 grosses endives, 300 g de chair à saucisse, 1 oignon, 1 gousse d’ail, du thym, sel, poivre, 200 g de fromage de Vieux-Lille.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 à 40 min – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 180°c. Pelez l’oignon et l’ail et ciselez-les finement. Ajoutez-les à la chair à saucisse, continuez avec un peu de thym, du sel et du poivre. Mélangez.
Coupez les endives en deux dans la longueur. Coupez une partie du « pied » de l’endive, c’est trop dur et ce n’est pas bon à manger mais gardez une petite base pour que les feuilles ne se détachent pas. Evidez le cœur de l’endive. Gardez les feuilles que vous retirez pour en faire une salade et jetez le cœur vraiment trop dur.
Farcissez les endives avec la chair à saucisse. Déposez les endives farcies dans un plat à gratin, ajoutez un petit verre d’eau et enfournez pour une trentaine de minutes. Vers la fin de la cuisson, enlevez l’excédent d’eau et déposez sur chaque moitié d’endives des tranches de Vieux-Lille. Remettez au four pour que le fromage fonde puis servez avec des pommes-vapeur. Si les endives ne sont pas assez cuites, couvrez-les de papier alu et laissez encore un peu de temps au four.

samedi, 21 décembre 2013

Hochepot de queue de veau

Mais quoi ? Mais qu’ois-je ? Tu es du Nord et tu ne connais pas le hochepot ? Non, je n’y crois pas, j’en reste coite.

Hochepot, Hochepot de queue de veau, queue de veau

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux de queue de veau, 500 g de poitrine demi-sel, 1 kg de plat de côtes, 1 saucisson à l’ail à cuire, 6 pommes de terre, 3 poireaux, 3 carottes, 6 petits navets, 1 chou frisé, oignon, bouquet garni, clous de girofle, baies de genièvre, saindoux, sel et poivre en grains.
Préparation : 30 min – cuisson : 3 h – coût : ** - difficulté : *
Faites dessaler la poitrine demi-sel dans de l’eau 2 h. Plongez le morceau de plat de côtes dans une marmite d’eau (3 l), ajoutez un bouquet garni, l’oignon piqué de clous de girofle et les baies de genièvre. Salez au gros sel et poivrez. Menez à ébullition. Ecumez régulièrement. Faites cuire 30 min. Ajoutez poireaux nettoyés, carottes et navets épluchés. Enlevez les grosses côtes du chou, ficelez-le et ajoutez-le au bouillon.
Dans une sauteuse, faites chauffer du saindoux. Faites dorer queue de veau et poitrine demi-sel. Salez et poivrez puis ajoutez ces viandes dans la marmite. Couvrez et laissez cuire 2 h à petits bouillons. Pelez les pommes de terre et ajoutez-les 30 à 40 mn avant la fin de la cuisson avec le saucisson à l’ail. Servez le bouillon en entrée. Puis servez le hochepot avec une bonne bière des Flandres.

lundi, 23 septembre 2013

Gaufres fourrées cassonade et chicorée

Gaufres fourrées cassonade et chicorée, gaufres fourrées, cassonade, chicorée, gaufrier, Téfal, LagrangeMadame Cocotte,
Pouvez-vous me donner la référence d’un gaufrier avec les plaques à gaufrettes du Nord ? Je suis allée dans trois magasins d’appareils de cuisine avec votre recette de gaufrettes au chocolat noir et aucun ne connaît ces plaques. Je pense qu’avec cet appareil, je pourrais faire des gaufres fourrées si j’en avais la recette et le gaufrier adéquat. Merci à l’avance de votre réponse.
Suzanne
PS : Je suis abonnée à la Voix du Nord depuis plus de 60 ans !

Voici sa réponse :
Chère Suzanne,
Ce que vous demandez à la Cocotte est très sérieux. Voici une liste exhaustive des solutions qui s’offrent à vous.
1.    Si vous hantez les braderies, vous pouvez retomber sur ces antiques gaufriers, avec un long manche, qu’on met sur le feu et qui font une gaufre à la fois. Mais il faut avoir le temps, beaucoup de temps, des maniques qui ne craignent rien et du gaz, beaucoup de gaz.  En somme 3 choses qu’on ne trouve pas réunies si facilement que ça.
2.    La Cocotte utilise 2 gaufriers, l’un que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, qui fait croque-monsieur et gaufrier de gaufres normales mais qui fait aussi ces petites gaufrettes (dont vous êtes si friande) grâce à un jeu de plaques vendues en option, achetées il y a 15 ans dans un magasin de pièces détachées. Malheureusement des comme ça, on n’en fait plus, ma brave dame ! Le second gaufrier dont la Cocotte a déjà parlé vient d’un discounter teuton. Elle ne l’a acheté que pour faire des petites gaufrettes du Nord avec de jolis dessins dessus. Et malheureusement des gaufres fourrées, il n’en fait pas ... quoique…

Par conséquent la cocotte a cherché sur internet et aussitôt, deux marques se sont détachées. L’une, c’est normal, elle est réputée pour ne pas adhérer, Téfal et l’autre au nom qui fleure la campagne, c’est Lagrange.
3.    Chez Téfal, un conseiller lui a dit que les gaufrettes du Nord n’étaient pas leur cible première et que la marque était résolument tournée vers l’innovation, ce à quoi la Cocotte lui a répondu qu’il fallait savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va et que c’était dommage d'ignorer quelque 4 millions de clients potentiels. Ben oui, comptons-nous, nous sommes à peu près 4 millions à habiter la région Nord-Pas de Calais, 4 millions de gens qui adorons les gaufres fourrées et qui avons parfois envie d’en faire nous-mêmes. Ce bon conseiller lui a quand même assuré qu’un gaufrier nommé Snack'N clean SW 37 remplirait le contrat si on lui adjoint les plaques Gaufrette *2. Seulement voilà, Suzanne, il faut les trouver, ces plaques et là, ce n’est pas facile.
4.    Chez Lagrange, ils ont répondu très gentiment à la Cocotte que deux gaufriers pouvaient faire ça, le Premium et le Super 2, tous deux munis d’un jeu de plaques à gaufrettes idoine. Parfait !
Mais Suzanne, s’il vous faut du temps pour l’antique gaufrier, il vous faudra de l’argent pour les récents. Il vous faudra débourser entre 80 et 110 euros.
5.    Si c’est trop cher pour vous, il vous reste alors la solution d’aller sur « le bon coin » et de rester à l’affût du bon coup. Des gaufriers comme celui de la Cocotte, on peut en trouver en cherchant bien.
6.    Malgré tout, la Cocotte a essayé pour vous, Suzanne, rien que pour vous, le petit gaufrier teuton. Prévu initialement pour les petites gaufrettes, il pourrait vous satisfaire pour les gaufres fourrées à une seule condition, ne pas presser le gaufrier quand vous le refermez. Il ne faut pas que les dessins des plaques marquent trop la pâte car ensuite, les gaufres se découpent difficilement et vous vous retrouvez avec 4 petits morceaux à fourrer au lieu d’un grand. Au bout de quelques essais infructueux, elle est arrivée à sortir une gaufre digne de ce nom et à la fourrer comme il faut.
Malheureusement, Suzanne, la Cocotte aurait bien voulu vous en envoyer dans une belle boîte métallique mais il appert qu’elle a été victime d’un cambriolage. On ne lui a pas volé grand-chose, elle croit même qu’on ne lui a volé que les 4 boîtes métalliques emplies de gaufres fourrées qui ramollissaient sagement pour que ce soit meilleur, paraît-il ! La Cocotte ne peut même pas vous dire si elles étaient bonnes. Tout ce qu’elle peut vous dire, c’est qu’à chaque fois qu’elle se plaignait de ne plus retrouver ces boîtes, son poulailler avait un p’tit sourire en coin et semblait se moquer d’elle. Non, vraiment, elle ne comprend pas !

Gaufres fourrées cassonade et chicorée, gaufres fourrées, cassonade, chicorée, gaufrier, Téfal, Lagrange

La recette
Pour Suzanne qui, dans son lit, à 6 heures tous les matins, à côté de son mari qui dort encore, lit la Voix du Nord depuis 1956.
Pour 20 gaufres
Ingrédients : 500 g de farine, ½ cube de levure de boulanger, 300 g de beurre salé, 10 cl de lait, 100 g de sucre en poudre, ½ càc de vanille en poudre, 3 œufs, 350 g de cassonade, 5 cl de chicorée liquide.
Préparation : 20 mn – Cuisson : 2 ou 3 mn par gaufre – coût : * - difficulté : * - ustensile : gaufrier avec plaques à gaufres fourrées
Faites chauffer un peu le lait et délayez-y la levure. Ajoutez 125 g de beurre en très petits morceaux pour qu’il fonde. Continuez avec la farine, la vanille, le sucre en poudre et les œufs battus. Pétrissez la pâte et laissez-la lever 1 h. Ensuite retravaillez-la et formez 40 à 50 boulettes égales. Faites-les lever 1 h dans un endroit chaud.
Travaillez les 175 g de beurre restant avec la cassonade et la chicorée.
Faites chauffer le gaufrier. Posez les « boulettes » sur les plaques, refermez le gaufrier sans trop appuyer et laissez cuire 2 à 3 mn. Sortez les gaufres, ouvrez-les aussitôt en 2 dans l’épaisseur, laissez-les refroidir. Sur 1 moitié étalez 1 grosse noix du mélange beurre-cassonade et couvrez-la de l’autre moitié. Enfermez-les dans du papier-alu, rangez-les dans des boîtes métalliques et laissez-les « ramollir » quelques heures avant de les dévorer.

samedi, 21 septembre 2013

Glace chicorée-candi

Oh vindiouss ! Eut’ glace, eum’ Cocotte, ch’est du bon ! Ch’est quoi qu’t’as mis ’dins ? Deul’ chicorée ? Y’a du chuc, aussi ? Bin, ch’est du nanan !

Glace chicorée-candi, glace, chicorée liquide, sucre candi

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 jaunes d’œuf, 100 g de sucre en poudre, 30 cl de lait, 15 cl de crème fraîche épaisse, 5 cl de chicorée liquide, 50 g de sucre candi.
Préparation : 15 mn + congélation – cuisson : 10 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : sorbetière
Faites chauffer le lait dans une casserole. Mélangez les jaunes d’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Quand le lait se met à bouillir, versez-le sur le mélange œufs-sucre. Mélangez puis remettez le tout dans la casserole, faites chauffer doucement en mélangeant. Arrêtez la cuisson dès que le mélange nappe la cuillère en bois. Mettez à refroidir 1 ou 2 heures. Incorporez la chicorée et la crème fraîche et mettez la préparation dans la sorbetière. Mettez la sorbetière en route. Quand la glace commence à prendre, incorporez 30 g de sucre candi. Faites prendre la glace au congélateur puis au moment de servir, écrasez très grossièrement 20 g de sucre-candi et saupoudrez-en les boules de glace que vous formerez.
Servez avec des spéculoos et un petit café serré. Bienvenue chez vous.

vendredi, 20 septembre 2013

Carbonnades flamandes

Doit-on rechercher l’origine de ce plat dans notre passé minier ? De la carbonnade au charbon, y’a pas bien loin ! Ça veut dire qu’on doit les laisser brûler ?

Carbonnades flamandes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de bœuf (paleron, bourguignon), 25 g de saindoux, 3 oignons, baies de genièvre, laurier, thym, sauge, pain, moutarde, cannelle, farine, sucre roux, 50 cl de bière brune, sel et poivre.
Préparation : 20 mn – cuisson : 1 h 15 – coût : **- difficulté : *
Dégraissez et coupez le bœuf en carrés assez fins de 5 cm de côté sur 1 cm d’épaisseur. Faites fondre le saindoux dans une marmite et faites-y dorer la viande. Farinez-la légèrement puis mettez-la de côté quelques instants. Pelez et ciselez les oignons et faites-les également dorer dans la marmite. Remettez la viande. Ajoutez 10 baies de genièvre, 2 feuilles de laurier, 1 branche de thym, 5 feuilles de sauge et 1 pincée de cannelle. Mouillez la viande avec 50 cl de bière brune. Saupoudrez de 2 cuillères à soupe de sucre roux ou de cassonade. Salez et poivrez et mélangez bien. Tartinez de moutarde une tartine de pain de campagne et insérez-la dans les carbonnades. Couvrez et laissez cuire à feu moyen pendant 1 h à 1 h 15. Les morceaux doivent être tendres. Au besoin, prolongez la cuisson. Servez avec des frites, des pommes de terre à l’eau ou un petit gratin de pommes de terre au maroilles.

lundi, 23 janvier 2012

Mini moka trifle

Pas besoin de carte routière, ni de GPS  pour trouver l’entrepôt de torréfaction de Betty et Franck à Aire sur la Lys. Il suffit d’humer l’air et de se laisser guider par la bonne odeur de café. Une fois arrivée, à la vue de tous les gros sacs de jute, la Cocotte a fait le tour du monde. Pour vous, elle a choisi un 100% Arabica du Costa Rica et a préparé un petit dessert vraiment trop fort… de café !

mini moka trifle, le comptoir du lys, Franck Boitez, Betty Rivière, Aire sur la lys, Femina, laCocotte

Mini moka trifle
Pour 6 personnes, Facile : 1 Cocotte, Prix : 1 Caddie, Temps : 1 horloge
½ litre de lait, 2 cuillères à café de café expresso, 2 œufs, 75 g de sucre en poudre, des biscuits (Casse-croûte, spéculoos, sablés…), 1 bocal de cerises Amarena ou à l’eau de vie, 3 pommes à cuire
20 g de beurre, un peu de cassonade, le jus d’un citron, cannelle en poudre, 6 verrines assez grandes

Faites bouillir le demi-litre de lait. Versez les deux doses de café expresso,  laissez infuser à petits bouillons 3 minutes. Filtrez le lait pour enlever le café.
Battez vigoureusement les deux œufs et le sucre en poudre. Quand le mélange a blanchi, versez-le sur le lait filtré tout en mélangeant et remettez sur le feu. Quand la crème a bien épaissi, arrêtez la cuisson et réservez.
Epluchez les pommes et coupez-les  en morceaux après avoir enlevé le trognon. Dans une poêle, faites fondre le beurre, ajoutez les pommes et le jus de citron, saupoudrez de cassonade et d’une pincée de cannelle et laissez caraméliser 3 minutes.
Récupérez le jus dans lequel les cerises se trouvent. Imbibez de ce jus, les biscuits. Déposez les biscuits dans le fond des verrines. Recouvrez-les de cerises. Versez 3 cuillères de crème au café puis les pommes caramélisées à la cannelle. Terminez avec la crème au café et quelques cerises, s’il vous en reste.
Mettez les verrines au frais et servez-le au minimum 2 heures après.


mini moka trifle, le comptoir du lys, Franck Boitez, Betty Rivière, Aire sur la lys, Femina, la CocotteLes producteurs : Betty Rivière et Franck Boitez
Depuis plus de vingt ans, Betty et Franck voyagent par correspondance. Le frère et la sœur reçoivent des sacs de café vert du monde entier, Kenya, Brésil, Indonésie, Guatemala, Colombie, Ethiopie…. Dans une belle et antique machine, ils torréfient les grains puis les assemblent pour obtenir plus de trente sortes de cafés subtils, légers, fruités ou suaves, forts ou acidulés, qu’ils conseillent de boire à certaines heures de la journée. Franck permet même aux clients de choisir le degré de mouture en fonction de leur moyen d’infusion. Et un café ! Un !
Le Comptoir du Lys, 10 rue des Alliés, Aire sur la Lys, 0321392220, www.lecomptoirdulys.com

mini moka trifle, le comptoir du lys, Franck Boitez, Betty Rivière, Aire sur la lys, Femina, la CocotteTrucs et astuces
-« Franck, vous qui êtes de bon conseil, pour un dessert, je choisis quel café ?  -Hum, un Moka Sidamo d’Ethiopie. Et pour corser le goût, ajoutez quelques gouttes d’extrait de café. »
-« Et mes paquets de café, je les conserve comment ? -Au congélo, la Cocotte et ne prélevez que la quantité nécessaire. »
-« Franck, et le matin, je bois quoi ? –Hum, un café riche en robusta le matin, un Arabica du Brésil, le soir et, à la place d’un « déca », un Santos du Brésil, très léger en caféine. »
-« Eh, la Cocotte, un p’tit café d’Afrique de l’Est, un Kenya, à l’arôme sauvage, ça vous dit ? Et un café, un !»

mini moka trifle, le comptoir du lys, Franck Boitez, Betty Rivière, Aire sur la lys, Femina, la Cocotte

Odile Bazin

Retrouvez ce reportage sur le site La Voix pour les Femmes, dans la rubrique Cuisine et dans le magazine Version Femina, cahier central, n°512 du 21 janvier 2012.