vendredi, 22 mai 2020

Tortilla bettes et merguez

Je vous le dis tout de go, les bettes, ce n'est pas ma tasse de thé. Parfois j’en ai dans mon panier et je dois ruser pour les manger et me régaler.

Tortilla bettes et merguez, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petite botte de bettes, 6 merguez, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, 6 œufs, 1 cuillère à café de concentré de tomates, 50 g d’emmental râpé et un verre de lait.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : tajine
Faites chauffer le tajine et ajoutez la cuillère d’huile. Sortez la chair des merguez et formez des petites boulettes. Faites-les dorer dans le tajine. Lavez et coupez les bettes en petits tronçons. Quand les merguez sont « dorées », ajoutez les tronçons de bettes et couvrez le tajine. Laissez cuire 5 minutes puis ajoutez la cuillère de concentré de tomates et 5 cl d’eau.
Dans un plat creux, battez les œufs, versez 10 cl de lait et ajoutez le fromage râpé. Versez cette préparation dans le tajine. Mélangez rapidement, couvrez et laissez l’omelette prendre. En moins de 3 minutes, ça devrait être bon. Ne salez ni ne poivrez ce plat. Les merguez contiennent déjà du sel et plein d’épices dont des piments plus ou moins forts.

Tortilla bettes et merguez, la cocotte, la voix du nord

 

lundi, 06 avril 2020

Petits pains œufs-Cocotte au maroilles

43. Quand nous ressortirons, nous irons embrasser Ginette, Ségolène, Christine, Evelyne, Viviane, Yveline, Vincente, Sara, Benoît, Théophile, Patrick, Grégory, Bébert ou bien Nanard, Nanard ou bien Bébert, Alain, Hélène, Nathalie, Elisabeth, Dominique, Jean-Marie, Pierre, Céline, Corinne, Laurence, Lise, Maryse, Anne, Marianne, Annick, Franck, Hugues, Martine, Simon, Samia, Marie-Eve, Florence, Isabelle, Philippe, Marie-André, Eric, Valérie, Patricia, Sylvie, Yannick, Jean-Yves, Marie, Jeannine, Agnès, Brigitte, Simon, Layla, Pascale, Christelle, Cécile, Claire, Benoît, …..  au pluriel pour un grand nombre d’entre eux. C’est ça quand on a des amis ! Mais en premier lieu nous couvrirons de bisous nos enfants, nous les noierons sous les câlins, nous les submergerons d'amour. Nous en aurons besoin et eux aussi. C'est comme ça quand on a des enfants.
44. Quand nous ressortirons, les bus ne tourneront plus à vide et seront remplis de gens qui eux aussi, se font la bise.
45. Quand nous ressortirons, nous jetterons nos postes de télévision, nos postes de radio et nos journaux-papier par la fenêtre et nous vivrons sans stress le moment présent.
46. Quand nous ressortirons, nous dirons merci à tout le monde, aux boucher, boulanger, caviste, balayeur, carreleur, opticien, contremaître, marin-pêcheur, analyste, statisticien, journaliste, burolier, présentateur météo, accordéoniste... et aussi au chien du voisin.
47. Quand nous ressortirons, nous compterons nos morts et nous essaierons d’être heureux.

La recette

Une petite recette au maroilles, ça marche toujours. Ça fait toujours plaisir et si en plus, c’est bon alors c’est le paradis !

Petits pains œufs-Cocotte au maroilles, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de farine, 1 cuillère à soupe de levure sèche du boulanger, 3 g de sel, 6 œufs extra-frais, 100 g de maroilles, poivre blanc et paprika.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans une petite tasse d’eau tiède. Faites un creux dans la farine et ajoutez levure et sel. Ajoutez 10 à 15 cl d’eau tiède et pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule lisse et non collante. Séparez-la en 6 boules égales et faites-les lever 2 heures sous un linge épais dans un endroit chaud de la cuisine. Faites-les ensuite cuire 12 minutes dans un four préchauffé à 240°C. Laissez-les refroidir, coupez le dessus et videz les petits pains de leur mie.
Tranchez le maroilles et garnissez-en le fond des petits pains. Cassez un œuf par-dessus, remettez du maroilles, poivrez et joutez une pincée de paprika. Enfournez ensuite 10 minutes au four à 200°C en recouvrant les petits pains de leurs chapeaux vers la fin de la cuisson. Mangez-les à la cuillère.

dimanche, 16 février 2020

Iles flottantes

Des petits nuages de douceur dans un océan de crème, tels sont les œufs à la neige ou les îles flottantes. Faciles à faire et à dévorer.

Iles flottantes, la cocotte, la voix du nord

Fouetter des œufs en neige n’est pas bien compliqué mais réussir la crème anglaise peut le devenir si on ne fait pas les bons gestes. Au bain-marie, à la cuillère en bois, avec ou sans épaississant, il y a plein de façons de la réussir. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas la quitter des yeux et sans cesse remuer pour obtenir la consistance voulue. Et quand enfin on y arrive, les portes d’un monde merveilleux s’ouvrent à nous. Oui, à nous, sabayons, egg nogs, flans, puddings et autres trifles ! Oui, à nous et à ceux qui auront la chance d’y goûter avec nous !

Iles flottantes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 œufs entiers, 500 ml de lait, 150 g de sucre en poudre, 1 gousse de vanille, une pincée de sel (facultatif).
Préparation : 10 min – Cuisson : 15 à 20 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Fouet électrique
Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Réservez les jaunes dans un plat creux. Au fouet électrique montez les blancs en neige ferme en ajoutant une pincée de sel et 50 g de sucre. Faites frémir ½ l de lait. Plongez une cuillère à soupe dans les blancs en neige et déposez son contenu dans le lait frémissant. Pochez 12 « îles » en plusieurs fois quelques secondes et retournez-les très délicatement. Réservez-les sur un linge. Dans le lait qui a servi pour pocher les œufs à la neige, fendez la gousse de vanille en deux, grattez l’intérieur et incorporez-le au lait. Mélangez les jaunes d’œuf avec le sucre restant jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez le lait sur ce mélange en fouettant. Versez-le dans la casserole et faites épaissir la crème en mélangeant très souvent, à feu doux.  Laissez refroidir et mettez au frais 2 h minimum. Servez la crème anglaise dans 6 ramequins, déposez 1 ou 2 œufs à la neige par ramequin et parsemez d’amandes effilées ou de noisettes concassées…

samedi, 25 janvier 2020

Œuf parfait, céleri, butternut et crispy de lard du chef Greg Deschodt du collège de Cassel

« Ce que je donne ici, je le donne à mes propres enfants. »
« Je préfère manger à la cantine quand Greg Deschodt fait la cuisine » pourrait-on entendre au collège Robert le Frison de Cassel. Détenteur de 3 étoiles au label « Ici je mange local », le chef Greg montre que l’excellent est possible dans un établissement scolaire. « Mes enfants, mes collégiens, c’est pareil », 60 % minimum de produits locaux et du bio au maximum, des producteurs qu’il connaît, des quantités adaptées pour réduire les déchets, de longues cuissons la nuit, compost, carré d’herbes aromatiques… « Tout le monde s’y retrouve ». Félicitations, Chef !
Collège Robert le Frison, 9 Rue de Bergues 59670 Cassel 03 28 42 43 28

Œuf parfait, céleri, butternut et crispy de lard du chef Greg Deschodt du collège de Cassel, le chef et la cocotte, la cocotte, la voix du nord, Greg Deschodt, collège Robert le Frison, Cassel

Œuf parfait, céleri, butternut et crispy de lard
Pour 6 personnes
Ingrédients : ½ céleri, bouillon de volaille, 1 oignon, ½ butternut, 6 œufs bio, 20 cl de crème liquide, 4 tranches de lard fumé, 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol, 60 g de beurre, huile de cameline de la ferme Duneleet à Leffrincoucke, persil, sel, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *

Œuf parfait, céleri, butternut et crispy de lard du chef Greg Deschodt du collège de Cassel, le chef et la cocotte, la cocotte, la voix du nord, Greg Deschodt, collège Robert le Frison, Cassel


Posez les œufs sur une plaque qui va au four et faites-les cuire 1 heure à 65°C. Pendant ce temps, pelez, émincez et faites fondre l’oignon dans un peu de beurre et d’huile. Ajoutez le céleri pelé et coupé en dés, couvrez de bouillon et laissez cuire 15 minutes. Egouttez, mixez avec la crème liquide et assaisonnez. Taillez le butternut (sans le peler s’il est bio) en dés et faites-les rôtir au beurre jusqu’à coloration. Faites dessécher le lard à la poêle. Taillez une des tranches en fines lamelles et coupez les 3 autres en 2. Dressez la purée de céleri en spirale sur les assiettes, décorez de lamelles de lard. Répartissez les dés de butternut au centre, écalez les œufs très délicatement et disposez-un sur chaque assiette. Posez ½ crispy de lard dessus. Versez quelques gouttes d’huile de cameline et des pluches de persil et servez ce beau plat en entrée.
 
Œuf parfait,céleri,le chef et la cocotte,la cocotte,la voix du nord,greg deschodt,collège robert le frison,cassel,butternut et crispy de lard du chef greg deschodt du collège deLaissez-moi vous présenter Greg Deschodt !
Ce trentenaire à la tête bien faite et bien pleine est un p'tit malin.  Il a compris depuis longtemps les enjeux du bien consommer et pourrait donner des leçons aux vieux barbons impotents de cette consommation.
Quand certains en sont encore à se demander s'il faut vraiment trier papier, verre et plastique, lui a percuté depuis belle lurette, lui a pris une belle longueur d’avance et sait que le bon sens sauvera le monde. Oui, Madame, le bon sens sauvera le monde !
Après des études classiques dans la restauration, Greg s’imagine travailler dans un restaurant gastronomique mais un job de vacances le mène dans les cuisines d’une colonie de vacances.
Là, il se dit qu’il y a un truc intéressant à faire et il aborde d’emblée son job comme un défi, celui de faire apprécier un certain type de restauration à des enfants qui n’ont pas d’autre choix que de manger sur place. « Prenez le haddock fumé sur une crème de chou-fleur, c’est gonflé. Et bien, les enfants ont aimé ! » Du haddock fumé en colo, vous imaginez ?
Puis c’est à Cassel, l’un des plus beaux villages de France, dans le collège Robert le Frison, dans lequel il œuvre depuis 2005, qu’il prend le temps de tout mettre en place pour relever une nouvelle fois le défi.
Pour cela, il faut qu’on l’entende. Et Greg, non seulement on l’entend mais on l’écoute ! Son établissement répond favorablement à ses demandes. Avec une équipe motivée, au total, 9 personnes en production, service et nettoyage, il agit. « Nous, on veut satisfaire notre public. Ce que je ne veux plus manger, je ne veux plus le donner à mes élèves. Je donne ici ce que je donne à mes propres enfants. Par conscience, on passe au local. Par conscience, on passe au bio. »
Œuf parfait,céleri,le chef et la cocotte,la cocotte,la voix du nord,greg deschodt,collège robert le frison,cassel,butternut et crispy de lard du chef greg deschodt du collège deGreg est en permanence en contact avec les producteurs, les bouchers, les charcutiers du coin. Tout ce qui arrive dans les cuisines du collège n’a pas fait plus de 35 km de route.
« Nous rendons visite à nos producteurs, nous expliquons nos contraintes. Nous échangeons. C’est important, l’échange. Nous, on veut des produits de saison et de qualité qui ont une histoire. Nous voulons rémunérer nos producteurs au juste prix, limiter les déplacements pour de retour au collège,  adapter les quantités au gramme près, favoriser les cuissons longues de nuit, gérer au mieux les déchets,... Et faire des petites économies et avec ces petites économies, gagner de l’argent ! » Et oui, Madame, faire des économies !
Dans la cuisine ouverte sur la cantine, les allergies des uns et des autres sont connues de tous. La provenance des produits est affichée en grand sur un tableau. La transparence est totale.
Le collège va même jusqu’à inviter les parents des futurs élèves de 6ème à visiter la cuisine. « Ça les rassure, on a pas mal de retours et certains parents ont choisi notre collège pour la restauration. »
Vous imaginez choisir une école sur ce critère ? Ce serait bien, non ?
Quant aux élèves, ils voient et ils apprennent. Avec les professeurs de SVT en partenariat avec l’organisme « le Savoir vert », Greg crée un lien pour que les élèves voient une cuisine familiale, saine et durable, voient pousser des herbes aromatiques, un lien pour qu’ils apprennent à gérer les déchets à la fin des repas, apprennent à faire du compost… Une autre école dans l’école, oui Madame ! !
Pour montrer également que cette approche du consommer autrement est éminemment pédagogique, Greg va même jusqu’à inviter le médiatico-terroiro-localo cuistot génial de Boeschèpe, Florent Ladeyn. « Florent est venu défendre et promouvoir la cuisine locale. Florent, lui, il sait que les collégiens sont les consommateurs de demain, il sait que ces collégiens sont aussi les clients qui viendront dans ses restaurants. » Il faut leur donner du bon et leur en donner le plus tôt possible.
Œuf parfait,céleri,le chef et la cocotte,la cocotte,la voix du nord,greg deschodt,collège robert le frison,cassel,butternut et crispy de lard du chef greg deschodt du collège deQuand Greg parle de sa cantine à ses collègues chefs de restauration, ça les intrigue. Ils viennent voir, ils viennent prendre des idées. Et il n’y a pas qu’eux que ça intrigue, Périco Légasse, journaliste-critique gastronomique à la télé, la radio et dans la presse écrite, a aussi rendu visite à Greg, lors d’une émission télé à découvrir en février.
Greg veut prouver que la collectivité a des valeurs, il veut redonner un sens à son métier, en toute humilité et parce qu’il y croit dur comme fer. Bien consommer pour limiter son impact sur l'environnement, tout est réfléchi !
Alors pas étonnant que la Région des hauts de France ait décerné au collège les trois étoiles du Label « Ici on mange local ».
Le chef Greg Deschodt, c’est le Roellinger des collectivités, le Passard des réfectoires ! Oui, Madame !

Œuf parfait,céleri,le chef et la cocotte,la cocotte,la voix du nord,greg deschodt,collège robert le frison,cassel,butternut et crispy de lard du chef greg deschodt du collège de

 

dimanche, 19 janvier 2020

La quiche lorraine

Mélanger lardons et jambon allège un peu la préparation. Vous savez, au jeu de la bonne conscience, je suis excellente !

La quiche lorraine, la cocotte, la voix du nord

Autrefois faite avec les restes de pâte à pain, la quiche est un classique de la cuisine lorraine. La migaine, comprenez mélange de crème fraîche et d’œufs, était étalée sur ladite pâte et on la cuisait dans le four du boulanger après avoir fait cuire tous les autres pains. Des similitudes avec la tarte flambée alsacienne ne sont pas fortuites. Désormais la quiche lorraine se fait avec une pâte brisée ou feuilletée et on peut y incorporer d’autres ingrédients comme du fromage blanc, des légumes, du poisson… Nous resterons classiques et nous cuirons les lardons avant, afin qu’ils n’humidifient pas la pâte ni ne la ramollissent.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 200 g de lard fumé, 1 morceau de 200 g de fond de jambon blanc, 3 œufs, 200 g de crème fraîche, sel, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : poêle et tourtière

La quiche lorraine, la cocotte, la voix du nord

Préchauffez le four à 180°C. Enlevez la couenne du morceau de lard fumé et coupez le morceau en tout petits dés. Faites-les cuire à sec 3 ou 4 minutes à la poêle pour les faire sécher. S’ils rendent de l’eau, laissez-la s’évaporer. Coupez également le jambon blanc en petits dés. Cassez les œufs dans un bol et mélangez-les à la fourchette. Ajoutez la crème fraîche, poivrez selon vos goûts et salez si le lard et le jambon ne le sont pas. Mélangez la migaine (comme disent les Lorrains) énergiquement toujours à la fourchette. Déroulez la pâte feuilletée sur la tourtière et répartissez la migaine dessus. Ensuite répartissez les dés de jambon et les petits lardons. Enfournez pendant 30 minutes. Laissez un peu plus de temps la quiche au four si elle n’est pas assez dorée. Mangez-la avec une salade.

jeudi, 09 janvier 2020

Salade pain de sucre, harengs doux et kakis et la Cocotte au salon du livre de Lambersart

Amère juste ce qu’il faut, la salade pain de sucre est de la même famille que l’endive ou la chicorée. Laissez-vous faire, vous allez adorer.

Salade pain de sucre, harengs doux et kakis, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petite salade pain de sucre, 200 g de filets de harengs doux, 2 kakis, 3 pommes de terre moyennes, 4 œufs, 1 citron, 1 yaourt-nature, 1 cuillère à soupe de moutarde, 2 échalotes, ciboulette, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : presse-citron
Pressez le citron. Lavez et essorez la salade. Pour les dessaler, faites tremper les harengs doux coupés en dés dans de l’eau fraîche en la changeant régulièrement. Faites cuire les pommes de terre non épluchées dans de l’eau bouillante 20 minutes. Egouttez-les, laissez-les refroidir, pelez-les et coupez-les en dés. Faites cuire les œufs pour les avoir durs. Egouttez les harengs, coupez la salade nettoyée en lanières, écalez et coupez les œufs en rondelles, coupez les kakis, pelez et ciselez les échalotes. Mélangez yaourt, moutarde, échalotes, jus de citron, ciboulette et jus de citron. Poivrez un peu. Mêlez pain de sucre, kakis, pommes de terre et harengs, versez par-dessus la sauce au yaourt et décorez de rondelles d’œufs durs.

salade pain de sucre,harengs doux et kakis,la cocotte,la voix du nord

 

lundi, 07 octobre 2019

Brick à la courge et la Cocotte au salon du livre de Vitry en Artois ce samedi 12 octobre

Le gomasio contient du sel mais il est « dopé » au sésame, ce qui le confère un petit goût qui fait craquer tout le monde. 

Brick à la courge, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 feuilles de brick, 600 g de courge bio (courgette verte et/ou courge-trompette…), 1 poivron rouge, 1 poivron jaune, matière grasse, 1 cuillère à soupe de gomasio (ou à défaut sel et sésame), piment en poudre (facultatif), 1 càs de graines de courge, 1 càc d’origan, 1 œuf, 150 g de ricotta fraîche ou fromage frais.
Préparation : 20 min – cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : *
Lavez les courges choisies, pelez-les en laissant un peu de peau. Coupez-les en petits cubes. Faites chauffer un peu de matière grasse dans une poêle et faites rissoler quelques instants, ajoutez poivrons en cubes, origan, graines de courge et gomasio. Laissez mijoter 5 à 8 minutes. Arrêtez le feu et ajoutez le fromage et l’œuf battu. Mélangez bien.
Superposez 2 feuilles de brick, déposez le mélange de légumes au centre de ces feuilles de brick, rabattez les côtés vers le centre et formez une enveloppe bien serrée. Faites les 10 autres de la sorte. Déposez ces enveloppes sur du papier-cuisson sur une plaque à pâtisserie et passez-les au four préchauffé à 180°C pendant 15 à 20 minutes.

Vous faites quoi ce week-end ?

La Cocotte vous attend en compagnie de plein, plein d'auteurs vraiment bien ce samedi 12 octobre 2019 au premier salon du livre de Vitry en Artois, en partenariat avec la libraire "La ruche aux livres" de Wavrin. 

Il y aura des rencontres avec notamment la mascotte Géronimo Stilton, des ateliers-lecture, des conférences avec Gilles Guillon, auteur de "la petite histoire du polar nordiste", des ateliers-coloriage et marque-page, un coin-lecture, des lectures avec l'association "Lire et faire lire", un raconte-tapis avec "la petite fille et le loup", un spectacle pour les jeunes "Alice au pays des merveilles" avec la compagnie Debout les rêves. 

De quoi occuper toute votre journée du samedi. 

On se voit là-bas ?

Médiathèque de Vitry en Artois, place du  novembre, Vitry en Artois 

Cliquez sur les photos pour les agrandir et avoir tous les renseignements. 

brick à la courge,la cocotte,la voix du nord

brick à la courge,la cocotte,la voix du nord

brick à la courge,la cocotte,la voix du nord

jeudi, 11 juillet 2019

Romaine mollet-soja

La sauce shoyu est une sauce à base de soja fermenté. On la trouve maintenant allégée en sel et ça, c’est bon pour nous.

Romaine mollet-soja, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 belle salade romaine, 6 œufs hyper-frais, 100 g de pousses de soja frais, 2 cives, 1 càc de moutarde, ½ càc de pâte de piment, 2 càs de vinaigre de cidre, 2 càs d’huile de colza, 1 càc de sauce shoyu, eau, quelques feuilles de menthe et 1 poivron vert allongé.
Préparation : 15 min – cuisson : 2 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : louche
Faites bouillir une casserole d’eau avec un peu de vinaigre dedans. Dès qu’elle bout, cassez un œuf dans la louche, créez un tourbillon dans la casserole et versez délicatement l’œuf dedans. Rabattez le blanc sur le jaune pour l’enfermer et laissez cuire 2 à 3 minutes. Réservez tous les œufs cuits de la sorte dans une assiette creuse dans de l’eau chaude. Lavez et essorez la salade. Coupez les feuilles en lanières. Mélangez cives ciselées avec les tiges, moutarde, piment, vinaigre, huile, shoyu et 5 cl d’eau dans un bol. Disposez la salade dans un grand saladier, ajoutez les pousses de soja dessus, de fines rondelles de poivron lavé et quelques feuilles de menthe ciselée. Versez la vinaigrette sur la salade et posez les oeugs mollets pour finir. Mangez aussitôt.

lundi, 05 novembre 2018

Bacalhau salade

Attention, attention, pour la Cocotte, voici le quart d'heure célébrité selon Andy Warhol, ses 15 minutes de "Je me la pète grave", ses 900 secondes de "mais oui, mais oui, vous avez bien vu, vous ne rêvez pas !". Si vous ne le savez pas encore, sachez que la semaine prochaine, la Cocotte sera en Haïti, invitée par l'Alliance Française pour le premier salon du livre international et numérique.

En compagnie de Patrick Poivre d'Arvor, Marie Darrieussecq, Jean-Paul Hirsch, Bofane In-Koli, Florence Tsagué, Dominique de Loppinot, Cholé Savoie-Bernard et Sylvestre Bouquet, elle présentera ses livres, les dédicacera et cuisinera ses recettes simples pour tous les îliens haïtiens et pour tous les autres. Pourquoi elle ? Elle ne le sait pas mais elle vous racontera avec un plaisir non dissimulé ses aventures très prochainement sur son blog. Revenez vite.

bacalhau salade,morue,riz,la cocotte,la voix du nord

Et maintenant la recette d'aujourd'hui

Auriez-vous remarqué que la Cocotte aimait beaucoup la morue ? En 9 ans, elle l’a cuisinée dans 20 recettes. Elle ne s’en lasse pas.

Bacalhau salade, morue, riz, la Cocotte, la Voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de morue effilée, 500 g de pois chiches cuits, 1 oignon, 1 gousse d’ail, 12 olives, 3 œufs, 6 tomates-cerises, 1 càs de câpres en saumure, persil plat, huile d’olive, jus de citron, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Faites dessaler la morue dans de l’eau fraîche régulièrement changée pendant au moins 24 heures.
Puis faites-la bouillir 15 minutes à l’eau. Egouttez-la et réservez-la. Faits cuire les œufs pour les avoir durs, soit 10 minutes. Ecalez-les et coupez-les en 4. Coupez les tomates en deux. Pelez et coupez finement l’oignon et l’ail. Lavez et ciselez quelques branches de persil plat.
Versez les pois chiches dans un saladier, au centre déposez la morue. Décorez tout autour avec tomates, olives, œufs et câpres. Mélangez 3 cuillères à soupe d’huile, 2 càs de jus de citron, poivre, persil plat ciselé, poivrez un peu et versez cette vinaigrette sur les pois chiches et la morue. Mangez cette salade très fraîche avec du bon pain frais.

jeudi, 14 juin 2018

Salade de haricots plats

La Cocote aime les beaux petits plats de service et aime encore plus les amis qui lui offrent ces beaux petits plats.

Salade de haricots plats, haricots plats, herbes, oeufs, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 700 g de haricots plats, 6 œufs, 2 échalotes, 100 g de fromage de chèvre sec, quelques olives vertes et noires, 2 pommes acidulées, ciboulette, huile de colza, vinaigre de cidre, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Faites cuire les œufs dans une casserole d’eau bouillante pendant 6 minutes. Passez-les sous l’eau froide pour pouvoir les écaler facilement.
Lavez et coupez en petits tronçons les haricots plats. Couvrez-les d’eau dans une casserole, faites-les cuire 15 minutes et égouttez-les.
Faites une vinaigrette avec huile et vinaigre, salez et poivrez. Pelez et ciselez les échalotes, coupez la ciboulette et le fromage de chèvre en petits morceaux. Pelez et épépinez les pommes et coupez-les en petits morceaux.
Mélangez haricots, échalotes, ciboulette, fromage de chèvre, pommes et olives et versez par-dessus la vinaigrette. Mettez la salade au frais jusqu’au moment de servir.

samedi, 02 juin 2018

Haddock blanc et jaune et asperges à la flamande d’Olivier Lannoy, « Le Chatillon » à Boulogne sur mer

« On essaie de varier, d’être dans l’air du temps ! »
Olivier Lannoy baigne dans le monde de la mer depuis sa naissance. Ce petit-fils de marin n’a jamais cherché à aller voir ailleurs, c’est à Boulogne qu’il voulait travailler. En plein cœur de Capécure, dans un restaurant qui ouvre à 4 heures du matin pour les marins qui rentrent au port et qui prennent en petit déjeuner une assiette de poissons fumés, Olivier est heureux quand il travaille lisettes, soles ou raies. Dans une ambiance familiale, il veut apporter à cette institution boulonnaise un petit coup de jeune aux grands classiques. Et vous savez ? Il est comme un poisson dans l’eau…
Le Chatillon, 6 rue Charles Tellier, 62200 Boulogne sur mer

Haddock blanc et jaune et asperges à la flamande d’Olivier Lannoy, « Le Chatillon » à Boulogne sur mer, la Cocotte, le Chef et la Cocotte, la voix du nord, Olivier Lannoy, le Chatillon à Boulogne sur mer

Haddock blanc et jaune JC DAvid et asperges à la flamande
Pour 6 personnes
Ingrédients : 80 g de haddock blanc JC David et 80 g de haddock jaune par personne, 1 l de lait, 18 asperges blanches, 18 asperges vertes, 3 œufs durs, 6 cl de beurre clarifié, feuilles de shiso ou d’huîtres (si vous en trouvez)
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : ** - difficulté : **

Haddock blanc et jaune et asperges à la flamande d’Olivier Lannoy, « Le Chatillon » à Boulogne sur mer, la Cocotte, le Chef et la Cocotte, la voix du nord, Olivier Lannoy, le Chatillon à Boulogne sur mer

Faites frémir le litre de lait dans une casserole et pochez les morceaux de poissons (blanc et jaune séparés) pendant 5 à 6 minutes. Pelez les asperges et faites-les cuire à l’anglaise dans de l’eau bouillante salée jusqu’à ce que la pointe d’un couteau passe facilement à travers. Plongez-les ensuite dans un bain d’eau glacée pour fixer la couleur. Ecrasez les œufs pour avoir des œufs mimosa. Faites chauffer le beurre et faites-y dorer les asperges rapidement. Assaisonnez, posez les asperges dans les assiettes et les morceaux de haddock dessus. Ajoutez les œufs et répartissez le beurre fondu. Terminez par des pluches de shiso ou de feuilles d’huîtres pour leur goût d’iode. Si vous servez ce plat en entrée, réduisez de moitié les quantités.

lundi, 21 mai 2018

Brouillade au jambon braisé

Votre mission, si vous l’acceptez, est de ne pas quitter la casserole des yeux et touiller sans cesse avec votre maryse.

Brouillade au jambon braisé, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 œufs, 6 tartines de très bon pain, 6 tranches de jambon, 25 g de beurre, 1 cuillère à soupe de crème fraîche, fleur de sel, poivre du moulin
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : casserole et maryse
Faites fondre le beurre dans la casserole et faites-y dorer le jambon coupé en tout petits morceaux. Retirez-le de la casserole. Remettez un peu de beurre dans la casserole et cassez-y les œufs. Mélangez à la spatule et mélangez sans arrêter à basse température, le temps que les œufs prennent. Remettez les dés de jambon dans la casserole, arrêtez la cuisson et continuez à mélanger les œufs pour avoir une belle pommade épaisse et ajoutez une belle cuillère à soupe de crème fraîche.
Faites griller le pain au grille-pain ou dans une poêle avec un peu de beurre. Servez les œufs brouillés sur les tranches de pain grillé. Salez l’ensemble très légèrement et poivrez comme il vous plaira.
Vous pouvez servir les œufs brouillés aussi avec des champignons de Paris rapidement sautés.

samedi, 21 avril 2018

Mousse glacée au genièvre de Houlle de Romain Cousin, chef de la Table de Romain à Renescure

« Je préfère m’attarder sur un bouillon que sur un pli de nappe. »
Ce que Romain Cousin aime dans la cuisine, c’est de se retrouver à 9 heures du matin, dans son beau restaurant de Renescure, devant un morceau de céleri tout terreux, se demander ce qu’il peut en faire et à midi, proposer un plat qui va faire craquer tout le monde. Sans chercher les produits de luxe, « si on n’a pas les moyens de faire des truffes, on n’en fait pas », ce cuisinier formé à la dure chez les Flamands essaie de rendre exceptionnel un pied de cochon, une joue de bœuf… « C’est ça, le boulot de cuisinier. C’est savoir cuisiner quel que soit le budget. » Et quand c’est excellent, alors là !...

Mousse glacée au genièvre de Houlle de Romain Cousin, chef de la Table de Romain à Renescure, la table de Romain, Renescure, la Cocotte, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord

La table de Romain,rue Gaston Robbe, Renescure


Mousse glacée au genièvre de Houlle, crème à la chicorée et croquette au chocolat
Pour 6 personnes (à faire la veille)
Ingrédients : Mousse : 4 jaunes d’œuf, 100 g de sucre en poudre, 50 g de genièvre Carte noire, 250 g de crème liquide. Crème : 250 g de lait, 50 g de sucre, 3 jaunes d’œuf, 5 cl de chicorée liquide. Croquettes : 145 g de chocolat noir, 115 g de beurre, 2 œufs entiers + 3 jaunes et 1 blanc, 30 g de sucre glace, chapelure.
Préparation : 30 min – cuisson : 10 min – coût : * - Difficulté : **

Mousse glacée au genièvre de Houlle de Romain Cousin, chef de la Table de Romain à Renescure, la table de Romain, Renescure, la Cocotte, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord


Mousse : battez les jaunes au fouet électrique. Versez un fond d’eau dans une casserole, ajoutez le sucre et faites cuire jusqu’à 117°C. Versez sur les jaunes d’œuf et battez jusqu’à refroidissement du mélange. Versez le genièvre. Montez la crème en chantilly, mélangez aux jaunes, répartissez dans 6 ramequins et mettez une nuit au congélateur.
Crème : faites bouillir le lait. Mélangez jaunes et sucre, versez dans le lait, ajoutez la chicorée.
Croquettes : faites fondre le beurre, ajoutez le chocolat. Faites refroidir et incorporez les œufs entiers, les jaunes et le sucre glace. Répartissez dans un bac à glaçons. Laissez 1 nuit au congélateur. Démoulez les croquettes, passez dans du blanc d’œuf battu et la chapelure et au moment de servir, faites frire quelques secondes. Démoulez la mousse glacée, nappez de crème-chicorée et posez une croquette de chocolat.

dimanche, 01 avril 2018

Spätzles-maison au fromage et oignons

La râpe à spätzles est à l’Alsacien ce que la râpe à chou est au Polonais. Elle fait partie de sa vie. En plus, elle est belle et iconique donc incontournable.

Spätzles-maison au fromage et oignons, spätzles, la Cocotte, la Voix du Nord

A l’est de la France, du côté de l’Alsace, la Souabe en Allemagne, la Suisse ou encore l’Italie, on prépare ces petites pâtes dont le nom d’origine allemande signifie étourneaux mais aussi petits zizis. Oui, oui ! Quand vous aurez fait des spätzles, vous comprendrez pourquoi. Pas sauvages pour deux sous, elles se mélangent avec délice et bonheur à des plats en sauce, un coq au Riesling, un gibier au vin, un goulasch, une daube, voire une choucroute ! Ici du boudin noir et une pomme. Si vous les faites revenir tout simplement à la poêle, dans du beurre, elles vont dorer et croustiller juste ce qu’il faut pour votre bonheur à vous.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 350 g de farine, 3 œufs, 5 g de sel, 15 à 20 cl d’eau, poivre, 3 oignons, matière grasse, 200 g de fromage râpé
Préparation : 30 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : ** - ustensile : presse-purée à levier ou râpe à spätzles

Spätzles-maison au fromage et oignons, spätzles

Battez vivement les 3 œufs, mélangez-les à la farine et au sel puis incorporez les 15 cl d’eau. Vous obtenez 1 pâte relativement liquide. Faites chauffer 1 marmite d’eau salée.
Dans le presse-purée à levier, déposez un peu de pâte. Positionnez le presse-purée au dessus de la marmite et appuyez pour former les spätzles. Des petits morceaux de pâtes tombent dans la marmite. Laissez-les cuire 3 à 4 minutes et retirez-les de la marmite, réservez-les dans un peu d’eau chaude. Recommencez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Salez, poivrez. Pelez et ciselez les oignons. Faites-les dorer dans de la matière grasse. Mélangez-les aux spätzles. Déposez 1 louche d’eau bouillante de la marmite dans le fond d’1 plat à gratin, versez votre préparation aux spätzles. Couvrez-les de fromage, mélangez et passez au four chaud 25 minutes.

mardi, 06 mars 2018

Tortilla aux restes

Mais elle est sur tous les fronts, la Cocotte ! Elle fait ses p’tites recettes dans la Voix du Nord, elle rencontre des chefs, elle sort un nouveau livre à la fin du mois, elle fait des dédicaces, elle fait des ateliers-cuisine… Mais elle est géniale ou quoi ? La réponse est oui, bien sûr ! Répétez-moi la question.
Oui mais pourquoi ? Parce qu’elle aime ça. Prenez donc les ateliers. Une invitation venant d’un club, d’une médiathèque, d’une école, d’une association de village, d’une mairie…, une petite annonce parue dans le journal municipal, sur Internet, peu importe le médium, un thème qu’elle donne, des recettes qu’elle concocte, de bons produits, 8, 10, 12 personnes qui s’inscrivent à cet atelier de la Cocotte et il n'en faut pas plus pour passer 2 ou 3 heures de bonheur simple.
Des enfants, des ados, des adultes, des seniors, des femmes, des hommes, elle accueille tout le monde. 

tortilla aux restes,poulet,oeufs,la cocotte,la voix du nord


Tenez, prenez le dernier atelier, à Allennes les Marais, à l’invitation de Marie-José du comité des fêtes, la Cocotte propose un atelier-crêpes, prépare 5 ou 6 recettes très souvent originales et toujours savoureuses et c’est parti.
Des dames arrivent les unes après les autres, franchement ou timidement, elle ne se connaissent pas toutes, l’une vient d’emménager dans le village, l’autre vient avec sa sœur, l’autre encore revient pour le second atelier, elle avait bien aimé le premier, elle n’a pas oublié son tablier. Une petite tasse de café et zou, ces belles dames se présentent, forment des petites équipes et se mettent aux fourneaux. Et ça papote, ça rigole, ça se concentre, ça papote encore et ça rigole encore plus. 3 heures après, ces dames sont autour de la table, elles goûtent à ci, elles goûtent à ça, elles commentent, elles aiment ci, elles aiment moins ça et elles demandent la date du prochain atelier. Elles rangent tout, font la vaisselle, réclament les recettes sur des fiches, elles restent encore un peu pour profiter de l’instant et la Cocotte repart dans sa p’tite auto, le sourire aux lèvres, de beaux souvenirs et de belles pensées pour la route.
C’était génial avec vous, Mesdames. Vous étiez géniales ! A bientôt, chères dames !
La prochaine fois, si vous êtes sages, elle vous racontera pourquoi elle aime les séances de dédicaces. Revenez bientôt.

Merci à Michel Lieven pour la photo et pour l'article dans la Voix du Nord.

La recette

 Découpez cette tortilla quand elle a bien refroidi et mangez-la avec la petite sauce qui va bien et une belle salade colorée.

Tortilla aux restes, poulet, oeufs, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de restes de purée de pommes de terre, 500 g de restes de blancs de poulet rôti, 500 g de champignons de Paris, 20 g de beurre, jus de citron, 1 gousse d’ail, 1 oignon, farine, eau, sel, poivre, 4 œufs, 50 g de pignons de pin, harissa et paprika
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : tourtière et papier sulfurisé
Faites fondre le beurre dans une sauteuse, ajoutez les champignons en lamelles et le jus de citron. Continuez avec ail et oignon pelés et ciselés. Faites suer et saupoudrez d’une cuillère de farine. Allongez à l’eau pour avoir une belle sauce. Mélangez aux restes de purée. Coupez les restes de poulet en petits morceaux et ajoutez-les à la purée. Ajoutez les œufs, les pignons de pin, la harissa et le paprika, salez, poivrez et mélangez bien l’ensemble.
Déposez le papier sulfurisé dans la tourtière et versez la préparation. Enfournez dans le four préchauffé à 150° C et laissez cuire pendant 30 minutes. Servez avec une salade.

mercredi, 31 janvier 2018

Crème catalo-marocaine

Moi, je dis que le meilleur dans la cuisine comme dans la vie, ce sont les mélanges ! Unir les bons goûts de partout, ça ne peut donner que du bon.

Crème catalo-marocaine, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 6 verrines
Ingrédients : 4 œufs, 750 ml de lait, 200 g de sucre en poudre + 20 g, les zestes d’un citron bio, 5 cl d’eau de fleur d’oranger, 1 pincée de cannelle en poudre, 2 petites cuillères à soupe de farine, 3 clémentines
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet, 6 petits ramequins ou verrines et chalumeau de cuisine
Séparez les blancs des jaunes d’œuf (conservez les blancs pour des meringues). Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez pincée de cannelle, eau de fleur d’oranger et zestes du citron. Ajoutez 700 ml de lait petit à petit en fouettant, versez le tout dans une casserole et mettez à chauffer doucement jusqu’à ce que le mélange épaississe. Mélangez constamment. Délayez les 50 ml de lait restant et la farine et versez dans la casserole. Quand le mélange est bien épais, versez-le dans les ramequins et laissez-les refroidir 2 heures au frais. Pour servir, saupoudrez de sucre et caramélisez-le à l’aide d’un chalumeau de cuisine. Décorez de quartiers de clémentines et servez aussitôt.

jeudi, 15 septembre 2016

Bouillon à la citronnelle

Les feuilles de salade et les petits dés de concombre apportent la petite touche croquante à la soupe. Une bonne idée. Une très bonne idée !

Bouillon à la citronnelle

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 litre d’eau, 1 cube de bouillon de volaille, 2 ou 3 morceaux de citronnelle fraîche ou en saumure, 1 bonne pincée de muscade, 1 oignon, 100 g de pâtes chinoises (ou des cappelini, du vermicelle…), 1 œuf, des feuilles de salade, concombre, vinaigre blanc, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : chinois
Coupez ¼ de concombre en très petits cubes et faites-les mariner dans un peu de vinaigre blanc. Faites bouillir l’eau dans laquelle vous avez ajouté le cube de bouillon de volaille, les morceaux de citronnelle, la pincée de muscade et les ¾ de l’oignon pelé et coupé en gros morceaux. Salez et poivrez. Faites bouillir pendant 15 minutes. Puis filtrez le bouillon à l’aide du chinois.
Remettez le bouillon sur le feu et ajoutez les pâtes. Laissez-les cuire le temps indiqué sur le paquet et arrêtez la cuisson.
Lavez, essorez et coupez la salade en fines lamelles. Ciselez le reste de l’oignon.
Battez l’œuf et versez-le sur le bouillon, mélangez rapidement. Versez le bouillon chaud dans des bols. Couvrez-le de salade et de dés de concombre que vous aurez égouttés et parsemez d’oignon ciselé.

samedi, 23 juillet 2016

Œufs et chou-fleur en sauce aux câpres

Oui, Madame, câpres, c’est féminin. On dit des câpres égouttées. On dit aussi de la coriandre mais là, je n’en ai pas mis.

Œufs et chou-fleur en sauce aux câpres

Pour 6 personnes
Ingrédients : 7 œufs, 6 filets d’anchois à l’huile, 25 g de câpres rincées et égouttées, quelques olives vertes, 1 tartine de pain dur, ¼ de bouquet de persil plat, 1 gousse d’ail, sel et poivre, 8 cl d’huile d’olive, 1 petit chou-fleur, 25 g de pignons de pin, 50 g de pistaches décortiquées, sel, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *
Détachez les bouquets du chou-fleur, déposez-les dans le panier-vapeur d’une casserole et faites-les cuire à la vapeur 15 minutes. Laissez-les refroidir un peu.
Faites cuire les 7 œufs pour les avoir durs, soit 10 minutes. Écalez-les. Récupérez le jaune de l’un d’entre eux et réservez les 6 autres. Écrasez au mortier les anchois débarrassés de leur huile, ajoutez le jaune récupéré, ajoutez les câpres égouttées, la mie du pain, le persil plat ciselé et la gousse d’ail pelé et ciselé aussi. Poivrez comme vous aimez, allongez à l’huile pour former une belle sauce avec tous ces ingrédients. Broyez grossièrement les fruits secs et les olives dénoyautées et ajoutez-les à la sauce. Rectifiez en sel.
Coupez les œufs durs en deux. Proposez chou-fleur et œufs nappés de la sauce aux câpres.

mardi, 07 juin 2016

Asperges au saumon fumé et œufs

Une asperge est cuite quand la lame d’un couteau passe facilement à travers la tête, entre 10 et 15 minutes. Vérifiez régulièrement.

Asperges au saumon fumé et œufs, asperges, saumin fumé, oeufs, câpres

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 botte d’asperges vertes, 6 tranches de saumon fumé, 4 œufs, moutarde, 7 cl d’huile d’olive, 3 cl de vinaigre de Xérès, sel, poivre, câpres au sel, 2 oignons nouveaux.
Préparation : 30 min – cuisson : 15 min – coût : ** - difficulté : * - ustensile : économe
Faites cuire les œufs pour les avoir durs, soit 10 minutes. Passez-les sous l’eau froide, écalez-les et réservez-les.
Coupez les asperges toutes à la même taille. Pelez-les de la tête vers le bas avec un économe. Pour ne pas les casser, posez-les sur le plan de travail et pelez-les tout simplement.
Faites-les cuire à la vapeur 15 minutes. Laissez-les refroidir.
Mélangez 7 cl d’huile, 3 cl de vinaigre, 1 cuillère à café de câpres passées sous l’eau pour les dessaler, 1 cuillère à soupe de moutarde. Salez et poivrez. Ajoutez les oignons nouveaux ciselés avec les tiges.
Coupez les œufs en très petits morceaux et ajoutez-les aussi à la sauce. Partagez les asperges en 6, faites-en des petits fagots et entourez-les de saumon. Répartissez les œufs et nappez d’une bonne cuillère de sauce.

lundi, 06 juin 2016

Petit déjeuner franco-anglais

Tous les nutritionnistes vous le diront : pour démarrer la journée, rien de tel qu’un bon petit déjeuner. Puisqu’on vous le dit !

Petit déjeuner franco-anglais, croissant, bacon, oeuf au plat

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 croissants pur beurre, 12 portions de formage fondant (style Vache qui rit), 50 g de parmesan, 18 fines tranches de bacon, 6 œufs et un peu de beurre, poivre blanc.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : poêle antiadhésive et papier-cuisson.
Préchauffez le four à 160° C. Ouvrez les croissants en deux mais pas complétement. Il faut pouvoir les refermer. Tartinez l’intérieur de chacun d’entre eux de fromage fondu, couvrez de parmesan et mettez au chauffer doucement au four pendant 8 à 10 minutes, sur une plaque recouverte de papier-cuisson.
Faites frire les tranches de bacon dans un peu de beurre, déposez-en 3 sur chacun des croissants.
Faites des œufs au plat en ajoutant un peu de beurre au besoin dans la poêle. Déposez 1 œuf au plat par croissant. Poivrez comme il vous plaît. Mais ne salez pas, le parmesan et le bacon le sont déjà beaucoup. Servez ces croissants accompagnés du journal du matin.