vendredi, 27 mars 2015

Merguez à l’étouffée

Ouech, ouech, t’as vu la guez ? Nan, tu l’as pas vue ! Elle est cachée sous les pommes de terre, entre les oignons et les olives.

Merguez à l’étouffée, merguez, pommes de terre, oignons, olives violettes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de merguez, 1,5 kg de pommes de terre Bintje, 3 oignons rosés de Roscoff, 50 cl de bouillon de légumes, 1 citron confit, 20 olives violettes, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : 1 grande terrine avec couvercle
Epluchez et lavez les pommes de terre. Coupez-les en rondelles relativement fines et faites-les cuire 15 minutes dans de l’eau bouillante. Pelez et coupez les oignons aussi en rondelles et faites-les fondre 15 minutes à l’huile d’olive dans une sauteuse, à feu doux. Ajoutez 15 cl de bouillon, salez et poivrez.
Préchauffez le four à 200°c. Enlevez la peau des merguez.
Dans la terrine, répartissez en couches, pommes de terre, oignons et merguez. Ajoutez olives dénoyautées et citron confit coupé en tout petits morceaux de-ci, de-là.  Mouillez le tout avec 35 cl de bouillon, rectifiez l’assaisonnement et couvrez la terrine. Enfournez-la pendant 30 minutes.

jeudi, 16 octobre 2014

Pastilla de poisson

Choisissez des filets de poisson du moment. A Nausicaa, Mister Goodfish recommande le merlan ou encore l’églefin. Malin !

Pastilla de poisson, pastilla, feuilles de brick, poisson

Pour 6 personnes
Ingrédients : 700 à 800 g de filets de poisson, huile d’olive, 1 gousse d’ail, 1 gros oignon, ½ citron confit, 4 tomates pelées, coriandre et gingembre en poudre, safran, olives vertes, 3 œufs, 12 feuilles de brick, beurre fondu, sel, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : tourtière et pinceau
Faites cuire le poisson 10 minutes à la vapeur puis effeuillez-le. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une sauteuse et ajoutez la gousse d’ail pilé, l’oignon pelé et ciselé, les tomates pelées et coupées en petits morceaux, le ½ citron confit en petits morceaux, une cuillère à café de coriandre et une de gingembre, les olives vertes coupées en morceaux et un peu de safran. Salez et poivrez, laissez cuire 5 minutes. Hors du feu, ajoutez le poisson en morceaux et les trois œufs entiers. Mélangez.
Préchauffez le four à 180°c. Beurrez une tourtière et déposez 2 feuilles de bricks dans le fond en les badigeonnant de beurre. Puis répartissez 8 feuilles de brick légèrement humidifiées pour les assouplir, tout autour des deux premières feuilles. Badigeonnez-les de beurre à chaque fois. Versez dans la tourtière la préparation au poisson, posez dessus les deux dernières feuilles et rabattez les huit autres vers le centre pour former une tourte. Badigeonnez de beurre le dessus de la pastilla et mettez au four pendant 30 minutes.

samedi, 24 août 2013

Makbouba La Chebba

J’aimerais tant voir Syracuse, l’île de Pâques et Kairouan, surtout Kairouan… Je ne serais pas loin de la Chebba et j’irais manger de la makbouba.

Makbouba La Chebba, makbouba, poivrons, tomates, oignons rouges

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 gros oignons rouges, 1 poivron rouge, 1 poivron jaune, 5 belles tomates, huile d’olive, raisins secs jumbo, sel et poivre. Facultatif : piment.
Préparation : 10 mn – cuisson : 30 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : tajine
Faites tremper une poignée de raisins secs dans un bol d’eau chaude. Lavez les poivrons, enlevez-leur la queue, les pépins et les parties blanches à l’intérieur. Coupez-les en grosses lamelles. Pelez et ciselez les oignons grossièrement. Pilez l’ail. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans le tajine et faites revenir rapidement oignons, ail et poivrons. Couvrez et laissez cuire 10 mn. Pendant ce temps, pelez les tomates en les plongeant l’une après l’autre quelques secondes dans une casserole d’eau bouillante. Coupez-les en gros morceaux et ajoutez-les au tajine, avec les raisins égouttés. Les raisins vont adoucir les tomates. Couvrez et laissez cuire à feu doux encore 15 mn. Salez, poivrez et si vous voulez, ajoutez un peu de piment. Mangez la makbouba chaude, tiède ou froide. C’est un plat idéal pour les belles journées d’été. Et avec les panelles de jeudi dernier, c’est le top !

24.08.2013

lundi, 12 août 2013

Fèves au piment

Aïe, aïe, aïe, âmes sensibles, s’abstenir de manger les rondelles de piment. Mais quel bonheur, ces petites fèves juste cuites, quelle merveille !

Fèves au piment, fèves, piment rouge

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de fèves, cumin en poudre, 1 piment rouge fort, huile d’olive, sel et poivre.
Préparation : 5 mn – cuisson : 8 mn – coût : * - difficulté : *
Lavez et épépinez le piment fort puis coupez-le en fines rondelles. Faites-le ramollir quelques minutes en le faisant chauffer tout doucement dans un peu d’huile d’olive. Réservez. Ecossez les fèves. D’un petit coup d’ongle, enlevez la petite peau qui entoure la fève et jetez cette « peau ».
Déposez les fèves dans une casserole et couvrez-les à peine d’eau. Mettez-les à cuire à feu doux. En 4 à 5 minutes, elles devraient être cuites. Goûtez-les régulièrement pendant la cuisson, il faut qu’elles restent fermes sous la dent, il ne faut pas en faire de la purée. Quand elles sont cuites, égouttez-les. Versez l’huile avec les rondelles de piment par-dessus, saupoudrez d’une petite cuillère à café de cumin en poudre, salez et poivrez très légèrement et laissez les fèves refroidir avant de les servir en apéritif.

samedi, 10 août 2013

Tomates-cerises farcies

Vous êtes en vacances et vous vous ennuyez ? Pas de souci, la Cocotte pense à vous. Atelier petites mains pour l’apéro.

tomates-cerises farcies, tomates-cerises, boeuf, ras-el-hanout, harissa

Pour 30 tomates-cerises
Ingrédients : 30 tomates-cerises, 250 g de bœuf haché, 2 cuillères à café de ras-el-hanout, sel, poivre, harissa, matière grasse.
Préparation : 30 mn – cuisson : 10 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : 1 cuillère à moka
Lavez et séchez soigneusement les petites tomates. Coupez le chapeau puis videz-les très délicatement avec la cuillère à moka. Retournez-les sur du papier absorbant et laissez-les s’égoutter le temps de préparer la viande.
Mélangez le bœuf et le ras-el-hanout, salez, poivrez puis farcissez-en les tomates l’une après l’autre. Recouvrez-les de leur petit chapeau.
Préchauffez le four à 180°c. Mélangez une petite cuillère à soupe d’huile d’olive ou de tournesol à une cuillère à café de harissa et huilez avec cette préparation un petit plat à gratin. Rangez consciencieusement toutes vos tomates sur le plat en les serrant bien pour ne pas qu’elles basculent et enfournez pendant une petite dizaine de minutes. Mangez dès la sortie du four.

10.08.2013

tomates-cerises farcies,tomates-cerises,boeuf,ras-el-hanout,harissa

Et bien, moi, j'vous le dis, ouvrir le journal et lire ce petit mot dès le matin, ça fait plaisir. Merci HD.

Lundi 12 août 2013

dimanche, 28 juillet 2013

Baguette merguez

On est paresseux ou on ne l’est pas. Voici pour les vrais paresseux, un sandwich-merguez déjà fait. Y’a plus qu’à le dévorer. On dit merci qui ?

Baguette merguez, merguez, baguette

Pour 1 belle baguette
Ingrédients : 300 g de farine type 55, 200 g de farine type 80, 1 cube de levure de boulanger, sel, 2 oignons, huile d’olive, 5 merguez, 1 tomate bien mûre.
Préparation : 20 mn + 2 h 30 de levée – cuisson : 25 mn – coût : * - difficulté : *
Mélangez les farines, ajoutez 7 g de sel fin. Emiettez la levure et délayez-la dans une petite tasse d’eau tiède. Pétrissez la pâte en versant 25 cl d’eau tiède environ. Formez une belle boule de pâte lisse qui ne colle pas, couvrez-la et laissez-la lever 1 h 15 dans un endroit chaud.
Epluchez les oignons et ciselez-les. Faites-les fondre quelques instants dans un peu d’huile d’olive. Réservez. Débarrassez-vous de la peau des merguez. Ecrasez la chair.
Etalez la pâte en un grand rectangle de 30 x 40 cm environ. Frottez la surface avec la tomate bien mûre coupée en deux, étalez les oignons puis la chair des merguez. Roulez la baguette, couvrez à nouveau et laissez encore relever 1 h 15. Au bout du temps de levée, préchauffez le four à 225°c.
Enfournez la baguette d’abord 15 mn à 225°c puis baissez la température sur 200°c et laissez encore 10 mn. Coupez la baguette en tranches et dévorez-la sur le champ !

28.07.2013

samedi, 27 juillet 2013

Tajine froid aubergines et courgettes

Si on ne mange pas de courgettes et d’aubergines en ce moment, on en mangera quand ? C’est le moment ou jamais alors on s’y met.

Tajine froid aubergines et courgettes, tajine, courgettes, aubergines, harissa, sumac

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 grosse aubergine, 2 courgettes, gros sel, huile d’olive, harissa, poivre, sumac et eau.
Préparation : 15 mn – cuisson : 30 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : tajine
Lavez et coupez l’aubergine en rondelles. Déposez-les dans un grand plat, saupoudrez de gros sel et laissez-les dégorger pendant quelques heures. Rincez-les rapidement.
Lavez et coupez les courgettes en rondelles également.
Faites chauffer un peu d’huile dans un tajine et déposez une couche d’aubergines puis une couche de courgettes. Recommencez l’opération si vous avez encore des rondelles de légumes. Poivrez légèrement entre chaque couche mais ne salez pas.
Délayez une cuillère à café de harissa dans 20 cl et versez-le sur les légumes. Couvrez et laissez cuire à feu vif pendant 25 à 30 minutes. En fin de cuisson, arrosez le dessus du plat avec ce qu’il reste de jus de cuisson. Laissez entièrement refroidir avant de manger ces légumes que vous saupoudrerez d’un peu de sumac pour donner un petit acidulé.

27.07.2013

lundi, 11 mars 2013

Galettes rouges aux pois chiche

Bon à savoir, la farine de pois chiche ne contient pas de gluten. Et faites sans farine de blé, ces galettes seront tout aussi bonnes.

galettes rouges aux pois chiche,farine de pois chiche

Pour 12 galettes
Ingrédients : 2 œufs entiers, 75 g de farine de pois chiche, 100 g de farine de blé type 55, poivre blanc, sel, huile d’olive, 2 cuillères à soupe de concentré de tomates, 30 à 35 cl d’eau, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude.
Préparation : 5 mn – Cuisson : 1 à 2 mn par galette – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : blender, mixeur plongeant ou fouet et poêle anti-adhésive
Si vous n’avez pas de blender ou de mixeur plongeant, utilisez le fouet pour mélanger les œufs, la farine, un peu d’huile d’olive, le concentré de tomates, l’eau tiède et le bicarbonate de soude.
Vous devez obtenir un mélange assez liquide. Salez et poivrez.
Faites chauffer et graissez un peu la poêle. Versez au centre l’équivalent d’une petite louche de liquide pour avoir une galette de 15 cm de diamètre environ.
Dès que la surface est sèche et constellée de petits trous, retournez-la et laissez chauffer encore quelques secondes de l’autre côté.
Faites toutes vos galettes de la sorte et servez-les avec par exemple une salade de carottes-oranges à la cannelle ou de fromage turc et roquette.

11.03.2013

lundi, 04 mars 2013

Carottes au gingembre et keftas

T'attends un bébé et t'as envie de vomir ? Mange du gingembre.
T'es dans le bus ou sur le bateau et tu ne supportes pas la conduite du chauffeur ou du capitaine ? Mange du gingembre.
T'as mal à la tête ? Mange du gingembre.
T'as mal au dos ? Mange du gingembre.
T'as ton nez qui coule ? Mange du gingembre.
Ton repas de midi ne passe pas ? Mange du gingembre.
T'es toudis à t'plaindre ? Mange du gingembre ! Pendant ce temps-là, on ne t'entendra pas.
En poudre, en capsule, en confit, en tranches, en sirop, en infusion, dans un cake, dans une soupe, cru ou cuit, cuit ou cru, râpé, glacé, petit coupé/petit coupé.... Mange du gingembre.
C'est pas le sirop typhon mais presque. Il paraît même que c'est aphrodisiaque. Même si rien n'est prouvé, manges-en quand même, c'est sûrement placebo.
T'as des carottes, des navets, des panais et t'as fait des keftas ? Alleluiah ! Ajoute du gingembre et voilà !

carottes au gingembre et keftas, carottes, gingembre, keftas, navets, panais

C’est la fête à la carotte. En promo toute la semaine. Mangez-la en soupe, avec de la morue ou avec des panais, c’est la fête à la carotte !
Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 carottes, 3 navets, 2 panais, ail, paprika, gingembre en poudre, 500 g de bœuf haché, 1 œuf, 1 oignon, coriandre moulue, sel, poivre, huile d’olive.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - difficulté : * - Ustensiles : gril et piques à brochettes
Epluchez les légumes. Coupez-les en morceaux égaux. Dans une cocotte, faites chauffer 5 cl d’huile d’olive, ajoutez 1 gousse d’ail pilé, 1 cuillère à café de paprika et de gingembre. Salez et poivrez. Faites dorer rapidement puis ajoutez les légumes. Versez de l’eau jusqu’à couvrir les légumes. Couvrez la cocotte et faites cuire à feu modéré pendant 20 à 25 minutes.
Pendant ce temps, épluchez et ciselez l’oignon, mélangez-le au bœuf haché, ajoutez l’œuf entier, une cuillère à café de coriandre moulue, salez et poivrez. Autour des piques à brochettes, formez des sortes de saucisses courtes mais épaisses. Faites chauffer le gril en le huilant légèrement et faites cuire les keftas pendant 10 minutes.
Servez légumes et viande avec un peu de couscous fin ou du boulgour.

04.03.2013

mardi, 22 janvier 2013

Tajine d’agneau aux figues

Vous pouvez demander à votre boucher de couper le collier en 6 morceaux mais ne trouvez-vous pas que c’est beau quand un gros morceau de viande trône au centre du tajine ?

Tajine d’agneau aux figues, agneau,figues, tajine

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de collier d’agneau pas trop gras, huile d’olive, 12 figues sèches, 1 morceau de gingembre frais, 3 ou 4 belles carottes, sel et poivre.
Préparation : 5 mn – Cuisson : 1 h 30 – Coût : ** - Difficulté : * - Ustensile : tajine
Faites chauffer 3 cuillères à soupe d’huile d’olive dans le tajine et faites dorer sur les deux côtés le morceau de collier. Ajoutez le morceau de gingembre épluché, versez un grand verre d’eau et couvrez. Laissez mijoter 1 h en retournant la viande régulièrement. Au bout de ce temps, enlevez la viande et remplacez-la par les figues. Laissez-les gonfler 10 à 15 mn. Pendant ce temps, épluchez les carottes et coupez-les en biseau. Remettez la viande dans le tajine, disposez les figues autour, ajoutez les carottes, salez et poivrez et ajoutez un verre d’eau si nécessaire. Couvrez et laissez cuire le temps que les carottes se laissent facilement transpercer avec la lame d’un couteau.
Vous pouvez servir votre tajine avec un peu de boulgour parfumé au paprika fort et à la coriandre moulue.

22.01.2013

mardi, 18 décembre 2012

Tajine pommes de terre à la coriandre

Si vous n’avez pas encore de tajine dans vos placards, achetez-en un en terre, non-vernissé, brut. Quand vous le laverez, il dégagera une bonne odeur de terre. Moi, j’adore !

Tajine pommes de terre à la coriandre, pommes de terre, bettes, coriandre en grains, coriandre moulue

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de pommes de terre type Charlotte, 1 belle botte de bettes, huile d’olive, 2 gousses d’ail, 1 càc de coriandre moulue, 1 càc de graines de coriandre, 1 càc de paprika, citron, sel et poivre.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : tajine
Coupez les feuilles des bettes, ne gardez que les tiges. Coupez-les en tronçons de 5 à 6 cm de long et faites-les blanchir 10 mn à l’eau bouillante, un peu salée et citronnée. Egouttez et réservez.
Epluchez les pommes de terre, lavez-les et séchez-les. Faites chauffer de l’huile d’olive dans le tajine et ajoutez l’ail pilé, la coriandre en poudre et en grains. Continuez avec le paprika et faites chauffer 2 minutes. Déposez les pommes de terre coupées en quartiers, salez et poivrez et ajoutez un grand verre d’eau. En 20 mn, l’eau doit s’être évaporée et les pommes de terre doivent être cuites. Piquez-les avec la lame d’un couteau pour vérifier.  Au bout de ces 20 mn, ajoutez les tronçons de bettes, vérifiez qu’il y ait encore un peu de liquide dans le fond du tajine, au besoin ajoutez-en un peu, couvrez et laissez cuire encore 5 mn. Servez aussitôt avec une viande grillée et une salade.

18.12.2012

lundi, 29 octobre 2012

Courge Delicata farcie à la Farkhana

Avec plus de 800 variétés de courge et autant de noms ou de surnoms, on pourrait y perdre son latin. Mais pas du tout ! On l’entretient en réalité et on fait même des progrès en anglais.

Voici la courge delicata, surnommée sweet potato. Sœur de la courgette, la citrouille ou la patidou, cette bien-nommée est tout en délicatesse. Non loin de Desvres, à Rimboval, François Wiart la voit pousser mais ne peut y goûter, ses clients mangent tout !

courge delicata farcie à la farkhana,courge delicata,courge sweet potato,françois wiart,rimboval,le chêne dans le courtil,femina,la voix du nord,la cocotte

La recette
Facile : 1 Cocotte, prix : 1 Caddie, temps : 1 horloge
Pour 6 personnes
3 courges Delicata moyennes (400/500 g environ), thym, huile d’olive, 1 oignon, 2 gousses d’ail, 300 g de bœuf haché, 6 merguez, 3 carottes, 20 olives noires dénoyautées, 10 filaments de safran infusé, 1 cuillère à café de gingembre et de coriandre moulus, sel et poivre

Coupez les courges en deux dans la longueur. Enlevez les pépins. Déposez les morceaux dans une sauteuse, couvrez d'eau, ajoutez du thym, un peu de sel et de poivre. Mettez à bouillir et laissez cuire 20 mn. Egouttez et réservez.
Dans la sauteuse, faites chauffer l’huile, ajoutez l’oignon et l’ail ciselés. Faites-les dorer. Continuez avec la viande de bœuf et les merguez en morceaux ou sorties de leur boyau. Epluchez les carottes et coupez en petits dés. Incorporez-les dans la sauteuse. Ajoutez les olives, le safran, le gingembre et la coriandre. Raclez l’intérieur des courges en laissant 7 à 8 mm de chair sur la courge, ajoutez la chair « raclée » dans la sauteuse. Mouillez avec un bon verre d’eau. Salez et poivrez. Couvrez et laissez cuire 30 mn à feu doux.
Préchauffez le four à 180°c. Farcissez les courges de ce mélange. Déposez-les dans un plat à gratin, versez un filet d’huile d’olive sur les courges et mettez à gratiner pendant 25 mn. Vous pouvez saupoudrer vos farcis de parmesan si vous en avez. Mangez-les à la sortie du four.

Courge Delicata farcie à la Farkhana, courge delicata, courge sweet potato, François Wiart, Rimboval, le chêne dans le courtil, Femina, la Voix du Nord, la CocotteLe producteur : François Wiart
A Rimboval, dans le val qui lui sert de champ, François n’est pas près de dormir. Depuis 2 ans, cet ancien informaticien qui vivait en appartement et qui voulait changer de vie cultive un grand jardin. Passionné de botanique, il fait enfin à 50 ans ce qu’il aimait faire étant gamin. Avec ses cultures, il découvre et fait découvrir un vaste de choix de légumes, dont ceux qu’on a oubliés comme le chou-rave ou le panais. Les courges, il les choisit selon leur nom et leur aspect puis laisse faire la météo.
La courge Delicata, il n’a pas le temps de la cuisiner. « Il paraît que cuit, ça a un goût de châtaigne. »
Le chêne dans le courtil, 62990, Rimboval

Courge Delicata farcie à la Farkhana, courge delicata, courge sweet potato, François Wiart, Rimboval, le chêne dans le courtil, Femina, la Voix du Nord, la CocotteTrucs et astuces
Oui, François, vous avez tout à fait raison, une fois cuite, la courge Delicata a un subtil goût de châtaigne avec la texture d’une pomme de terre en robe des champs. La Cocotte vous le jure, cette courge, c’est une merveille !
Pesant de 300 g à 1 kg, elle arrive fin septembre. Si vous la rangez dans un endroit sec et aéré, vous la conserverez de 4 à 6 mois !
Crue, elle ressemble à une pomme. Ajoutez-la râpée dans vos salades et parsemez-les de graines de courge.
Cuite, elle parfume tartes, soufflés, confitures, gratins…
Certains en font même des sorbets. Alors François, qu’est-ce qui vous tente ?

Odile Bazin

Courge Delicata farcie à la Farkhana, courge delicata, courge sweet potato, François Wiart, Rimboval, le chêne dans le courtil, Femina, la Voix du Nord, la Cocotte

Retrouvez cet article dans le cahier central du magazine Version Femina édition Nord Pas de Calais du samedi 27 octobre 2012 ou sur le site de la Voix pour les Femmes en cliquant ici.

vendredi, 10 août 2012

Serpentin aux épinards

Ah quel bonheur ! De la pâte phyllo ! En avez-vous déjà touché ? C’est incroyablement doux et chaud. Et à la cuisson, ça devient croustillant. Un bonheur, vous dis-je !

serpentin aux épinards, serpentin, épinards, pate phyllo, filo

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg d’épinards, 200 g de fromage de brebis turc, 2 gousses d’ail ou 1 oignon, 1 œuf, huile d’olive, 6 feuilles phyllo, 50 g d’amandes pilées, sel et poivre, beurre.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 35 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : moule à tarte.
Equeutez les feuilles d’épinards. Lavez et essorez-les soigneusement. Coupez-les si elles sont grosses. Epluchez l’ail ou l’oignon et ciselez. Faites fondre un peu d’huile d’olive dans une sauteuse et faites suer l’ail ou l’oignon dans l’huile. Ajoutez les épinards. Faites-les chauffer 4 à 5 mn jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Poivrez. Laissez refroidir.
Préchauffez le four à 180°c. Quand les épinards ont refroidi, émiettez le fromage turc, ajoutez-le dans la sauteuse, goûtez et rectifiez en sel, s’il le faut. Ajoutez l’œuf et les amandes pilées. Mélangez.
Etalez les feuilles de phyllo sur une grande table, pour former une grande bande. Faites-les se chevaucher un peu pour qu’elles tiennent ensemble. Répartissez le mélange aux épinards sur le bas de la bande. Puis roulez-la du bas vers le haut. Ensuite formez un serpentin. Déposez ce serpentin sur du papier sulfurisé, dans un moule à tarte. Déposez quelques noisettes de beurre sur le serpentin et faites cuire pendant 30 minutes au four. Servez aussitôt.

10.08.2012

samedi, 21 juillet 2012

Salade de lentilles à la semoule d'orge

Ce mariage arrangé entre lentilles et orge pourrait bien déboucher sur une véritable histoire d’amour. Essayez, vous verrez !

salade de lentilles à la semoule d'orge, lentilles, semoule d'orge, dattes, tchicha

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de lentilles vertes, 250 g de semoule d’orge (tchicha), thym, citron, huile d’olive, vinaigre, oignons nouveaux, 1 ou 2 càc de harissa, sel, poivre et 20 dattes.
Préparation : 15 mn – cuisson : 30 mn – Coût : * - Difficulté : *
Mettez les lentilles dans une casserole, ajoutez trois fois leur volume en eau. Salez, ajoutez une branche de thym et faites cuire les lentilles 30 minutes à partir des premiers bouillons. Arrêtez la cuisson et laissez les lentilles gonfler encore dans la casserole. Faites bouillir 250 ml d’eau. Versez la semoule d’orge dans un grand plat, ajoutez une càs d’huile, salez et poivrez et mélangez. Quand l’eau bout, couvrez-en la semoule d’orge. Laissez gonfler et égrainez à la fourchette au bout de dix minutes. Si ce n’est pas assez cuit, repassez 2 ou 3 minutes au micro-ondes. Egouttez les lentilles.
Quand lentilles et semoule sont froides, mélangez-les. Ajoutez-leur des oignons nouveaux ciselés, le jus d’un citron, un peu d’huile d’olive, le sel, le poivre et la harissa. Mélangez et laissez encore gonfler au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Dénoyautez les dattes, coupez-les en deux et décorez-en votre plat. Servez bien frais.

21.07.2012

samedi, 16 juin 2012

Salade au couscous complet

En attendant l’été, on va s’entrainer à faire des salades. Quand l’été arrivera, on sera fin prêt. Y’aura plus qu’à démarrer le barbecue. Ça va être long ?

salade au couscous complet, oignons rouges, citrons confits

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de couscous complet, 3 citrons confits, 100 g d’olives vertes dénoyautées, 2 oignons rouges, sel, poivre, huile d’olive, menthe, jus de citron.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 5 mn – Coût : * - Difficulté : *
Faites bouillir de l’eau un peu salée. Versez le couscous dans un grand saladier assez plat, ajoutez 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et mélangez le couscous. Quand l’eau bout, couvrez-en à peine le couscous. Pour 500 g de graines, 300 à 350 ml d’eau devraient suffire. Laissez la semoule gonfler. Avec une fourchette, égrainez-la pour éviter d’avoir de gros paquets. Détaillez les olives en rondelles, coupez les citrons confits en très petits morceaux et épluchez et ciselez finement les oignons rouges. Quand le couscous a entièrement refroidi, ajoutez olives, citrons et oignons dans le saladier.
Assaisonnez votre salade avec 5 à 6 cuillères à soupe d’huile et le jus de citron, selon votre goût. Ne salez pas, les citrons le sont déjà mais ajoutez du poivre. Conservez-la au réfrigérateur avant de la consommer. Ciselez quelques feuilles de menthe et parsemez-en votre salade.

16.06.2012

jeudi, 07 juin 2012

Tchicha au lieu noir

Montre-moi tes cheveux, je te dirai quoi manger. C’est en substance le sujet d’un livre de recettes qui vient de sortir et qui s’intitule « Blondes, brunes et rousses en cuisine ».
La Cocotte ne raconte pas de bêtise, pour une fois... Ce livre existe bel et bien.
tchicha au lieu noir,tchicha,lieu noir,orge concassée,orgeSachez qu’on ne peut pas faire ni manger n’importe quoi dès lors qu’on est blonde, brune ou rousse.
Vous êtes blonde et vous voulez plus que tout au monde que « vos éclats de rire aillent droit au cœur des hommes » ?  Alors il faut nourrir vos cheveux en vitamine C. Oui, c’est le secret de la brillance. Gavez-vous donc de goyave, citron, framboise, épinard, brocoli, carotte, oignon, ail et persil… Vous resterez « spirituelle et légère mais non dénuée d’humour, de finesse et d’intelligence ! »
Si vous êtes « intelligente, stable, équilibrée, fiable et bien dans votre tête »,  alors vous êtes brune. Vous voulez  que les hommes aient « toujours envie de passer leur main dans votre épaisse chevelure noire » ? Vous êtes bonne pour faire la cuisine aux olives, anchois, chocolat, café, fruits rouges !!!???…
Et enfin, vous aurez beau cacher que vous êtes rousse, votre caractère « flamboyant, éclatant, ardent, sensuel » vous trahira sûrement, et votre cuisine à base de rougets barbet, poireau au saumon fumé ou cake à la carotte parlera à votre place. Mais après tout, qu’importe ! Mesdames les rousses, n’êtes-vous pas « de merveilleuses stars de la vie ? »
Et toutes les pages de cet ouvrage sont de cet acabit. Mais on arrête tout, là ! Il y a quand même un truc qui ne va pas, dans ce livre.
Quid des hommes ? Ils ne comptent pas ?
Quid des filles aux cheveux gris ou blancs ? C’est trop tard ? C’est ça ? On ne peut rien pour elles ? On s’en fiche si leurs cheveux ne brillent pas ?
Et les femmes qui se font des teintures ? Doivent-elles manger suivant leur vraie couleur ou mélanger olives et goyaves ?
Et que doivent manger les chauves ? Ont-ils le droit de saler leurs frites ? 
Et les frisés ? Oui, parlons-en des frisés ! Ils doivent suivre un régime spécial ? Peuvent-ils manger du riz ?
La Cocotte a cherché dans tout le livre ! Rien ! Si vous n’êtes ni blonde, ni brune, ni rousse, tout le monde s’en fout !
Non, non ! Ça ne va pas ! Il faut qu’on sache. Les auteurs de ce livre ont-ils prévu une série, « Chauve à 40 ans, comment assaisonner vos vinaigrettes ? », « Cheveux blancs et meringue, l’accord parfait », « Cheveux gris, cuisine polaire » ?
Aujourd’hui en attendant le prochain livre « Cheveux gras, cuisine au beurre ou cuisine à l’huile ?»,  la Cocotte vous livre une recette pour tous types de cheveux, y compris pour les chauves.

Tchicha au lieu noir
Et c’est reparti, elle nous demande encore un truc impossible à trouver ! De la tchicha, c’est quoi ce truc ?  Et si on n’en trouve pas, qu’est-ce qu’on fait, la Cocotte ?*

Tchicha au lieu noir, tchicha, lieu noir, orge concassée, orge

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux de filet de lieu noir, 400 g de tchicha, huile d’olive, 1 oignon, 3 gousses d’ail, du thym, eau, sel et poivre.
Epluchez et ciselez oignon et gousses d’ail. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans un faitout ou une sauteuse et faites revenir quelques instants l’oignon et l’ail pour qu’ils deviennent transparents.
Ajoutez la tchicha, mélangez et versez de l’eau comme si vous cuisiniez un risotto. 500 ml au début puis ajoutez-en petit à petit. Salez et poivrez, ajoutez une branchette de thym et laissez cuire à feu doux pendant 30. 15 mn avant la fin, préparez le poisson, passez-le sous l’eau puis séchez-le bien avec du papier-ménage. Parfumez les filets de thym, salez et poivrez. Faites cuire les filets à la vapeur pas plus de 10 mn. Il faut qu’ils soient tout juste blancs. Vérifiez si la tchicha est tendre. Servez-la dans les assiettes et ajoutez les filets de lieu noir par-dessus.
*Si vous ne trouvez pas de tchicha, remplacez-la par du boulghour. Autrement dit, si vous ne trouvez pas d’orge concassée, remplacez-la par du blé concassé et ajoutez ces deux nouveaux mots dans votre dictionnaire.
07.06.2012

jeudi, 03 mai 2012

Pâtes al Maghrib'

- « Messieurs, vous êtes à égalité de temps de parole. Passons aux pâtes aux merguez, si vous le voulez bien Les Français ont envie de vous entendre sur le sujet.
- Oui, parfaitement, parlons-en ! Et le prix du poivron, vous le connaissez ? Ne nous mentez pas ! Ne mentez pas aux Français ! Soyez honnête. Ah, vous regardez vos fiches ! Vous ne le connaissez même pas ! Et vous dites que vous voulez rassembler les Français !?
- Oui, vous voulez le prix du poivron ? Vous voulez le prix du poivron ? Ne tentez pas de faire desv digressions. Et bien, je vais vous le donner le prix du poivron. Dès demain les journalistes en feront leur litière. Selon le BIT et l’ASN, nous sommes les premiers avec la Suède, vous entendez ? Les premiers avec la Suède avec un prix du poivron par habitant qui dépasse de très loin celui de nos voisins allemands. Oui parfaitement, nos voisins allemands.
- Donc ? Nul besoin de citer le BIT et l’ASN. Il est à combien le poivron ?
- Ah, vous vous posez en Zapatero du poivron maintenant ! Les Français jugeront. Les Français n’ont pas besoin d’approximation, un président doit savoir. C’est une question de responsabilité. Il faut être capable d’assumer.
- Messieurs, nous avons dépassé de beaucoup le temps imparti à cette question. Il nous faut vraiment parler des pâtes maintenant. Ouvrez-vous les frontières pour les pâtes ? Oui ? non ? A vous, Monsieur.
-Oui, parfaitement, parlons-en des frontières ! Et…

Pâtes al Maghrib’
Pour tous les frustrés du barbecue, les impatients de juillet-août, voici une recette à base de merguez. Ces saucisses concentrées en épices s’unissent aux pâtes.

pâtes al maghrib', pâtes, merguez, poivron

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 merguez, 3 carottes moyennes, 1 poivron rouge, 1 poivron jaune, 1 boîte de tomates pelées, 1 paquet de pâtes de votre choix (de préférence, des gros tubes), sel, poivre, huile d’olive.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 25 mn – Coût : * - Difficulté : *
Pour les pâtes, faites chauffer de l’eau salée avec un peu d’huile dans une marmite. Epluchez les carottes et coupez-les en fines rondelles. Faites chauffer un peu d‘huile dans une casserole, ajoutez les rondelles de carottes, mélangez puis allongez avec un petit  verre d’eau. Lavez les poivrons, épépinez-les et coupez-les également en rondelles. Ajoutez-les aux carottes. Enlevez la peau des merguez et ajoutez ces merguez en morceaux aux carottes et poivrons. Salez légèrement, poivrez et versez les tomates pelées dans la casserole. Couvrez et laissez cuire à feu doux le temps que les pates cuisent. Au moment de servir, mélangez pâtes et sauce aux légumes et merguez.
Les épices contenues dans les saucisses vont parfumer votre plat tout simplement.
Pour les pâtes, choisissez des tubes, comme des penne, cannaroni, rigatoni, tortiglioni…. Ma !

03.05.2012

mardi, 24 avril 2012

Bricks à la soubressade

Soubressade : Préparation à base de viande de porc et d’épices, en forme de saucisson, spécialité des Baléares. Elle est souvent utilisée dans la cuisine pied-noir.

bricks à la soubressade, bricks, soubressade

Pour 12 bricks
Ingrédients : 3 feuilles de bricks, 200 g de soubressade douce ou piquante (c’est vous qui choisissez), 1 oignon rouge, 5 ou 6 tomates séchées à l’huile, coriandre fraîche.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 15 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : plaque à pâtisserie et papier-cuisson
Préchauffez le four à 180°c. Ouvrez la soubressade en deux et récupérez la chair. Jetez la peau. Epluchez et ciselez l’oignon rouge très finement. Egouttez les tomates séchées à l’huile et détaillez-les en fines lamelles. Lavez et ciselez quelques branches de coriandre fraîche.
A la main, mélangez tous les ingrédients ci-dessus dans un plat creux. Coupez les feuilles de brick en 4 quartiers. Prélevez un peu de la préparation à la soubressade et formez un petit boudin compact. Placez-le au bas d’un quartier de feuille de brick, rabattez le bas de la feuille sur le boudin puis les deux côtés de la feuille. Serrez bien et roulez la feuille jusqu’en haut. A l’aide d’un pinceau trempé dans un peu d’eau ou du blanc d’œuf, badigeonnez le haut de la brick et scellez-la. Formez les 11 autres bricks. Déposez tous ces roulés sur du papier-cuisson et enfournez pendant 15 minutes. Au sortir du four, déposez les bricks sur du papier-ménage et dégustez chaud ou froid.

24.04.2012

samedi, 07 avril 2012

Souris d’agneau aux pruneaux

Le fameux agneau pascal prend le large et se dore à l’orientale. Laissez aux souris le temps de cuire doucement et ajoutez l’eau petit à petit. Réussi, ce plat est une merveille.

souris d'agneau aux pruneaux

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 souris d’agneau, 12 pruneaux, 50 g d’amandes, huile d’olive, 3 gousses d’ail, safran, gingembre, sel, poivre et 50 cl d’eau environ.
Préparation : 15 mn + 1 h de trempage – Cuisson : 1 h 30 – Coût : ** - Difficulté : *
Faites gonfler les pruneaux et ramollir les amandes dans un bol d’eau chaude pendant 1 heure. Epluchez et ciselez les gousses d’ail. Dans un tajine, faites chauffer 5 cl d’huile d’olive, ajoutez l’ail, quelques pistils de safran. Faites dorez l’ail puis mettez-le de côté pour l’instant. Remplacez par les souris d’agneau. Saupoudrez d’une cuillère à café de gingembre en poudre. Faites dorer les souris de toutes parts. Remettez l’ail parfumé au safran. Salez, poivrez et versez 20 cl d’eau au début. Couvrez et faites cuire à feu doux pendant 1 h 30 en ajoutant de l’eau très régulièrement. Les souris d’agneau vont confire et devenir moelleuses. 10 minutes avant la fin de la cuisson, égouttez les pruneaux et les amandes et ajoutez-les au tajine. Servez vos souris d’agneau avec du riz basmati, du boulgour ou du couscous fin et nappez de sauce aux pruneaux et aux amandes.
Conseil : Vous pouvez monder les amandes en les faisant tremper 30 secondes dans de l’eau bouillante. La peau partira facilement.

07.04.2012

dimanche, 12 février 2012

Pastilla à la rose

Qui c’est qui a toujours rêvé de faire de la pastilla ? C’est vous ! Qui c’est qui va se régaler ? C’est vous. Et qui c’est qui va dire merci à la Cocotte ? C’est encore vous.

pastilla à la rose, pastilla, eau de rose

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 paquet de feuilles de brick, 50 g de beurre, 1 l de lait, 200 g de sucre en poudre, 1 gousse de vanille, 1 bâton de cannelle, 2 œufs, 30 g de maïzena, 50 g de noisettes en poudre, 50 g d’amandes concassées, 5 cl d’eau de rose. Facultatif : 10 g d’éclats de rose.
Préparation 15 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : *
Faites bouillir le lait, délayez-y le sucre, ajoutez la gousse de vanille et la cannelle. Battez les œufs avec la maïzena et ajoutez au lait en fouettant. Laissez la crème s’épaissir puis arrêtez la cuisson. Laissez refroidir. Au moment de servir, mélangez l’eau de rose à la crème à la vanille et enlevez la vanille et la cannelle. Puis faites chauffer une grande poêle anti-adhésive. Faites-y fondre un peu de beurre pour dorer rapidement les feuilles de brick de chaque côté. Vous pouvez en faire 2 à chaque fois en ajoutant du beurre. Ensuite dans un grand plat déposez 2 feuilles de brick, couvrez de crème, saupoudrez d’amandes et de noisettes. Recommencez en posant 2 feuilles, la crème puis les fruits secs. Terminez par deux feuilles et saupoudrez d’un peu de sucre et d’éclats de rose. Servez aussitôt en découpant votre pastilla très délicatement.

12.02.2012