vendredi, 01 avril 2016

Tempura de gambas

Faites la pâte à tempura au dernier moment pour que l’eau gazeuse reste bien fraîche. C’est le secret d’un tempura croustillant.

Tempura de gambas, tempura, gambas, radis noir, carottes, sauce soja, tamari

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de gambas, 100 g de farine de blé, 1 jaune d’œuf, eau gazeuse qui sort du réfrigérateur, sel, tamari (sauce soja), ½ radis noir, ½ carotte, 1 citron, quelques tiges de ciboulette, poivre blanc, huile de friture.
Préparation : 15 min – cuisson : quelques minutes – coût : * - difficulté : ** - ustensile : friteuse ou bassine à frites
Pelez radis noir et carotte. Râpez-les et mélangez-les au citron pressé, 1 cuillère à café de sauce soja, la ciboulette lavée et ciselée, un peu de sel et de poivre blanc. Réservez.
Faites chauffer l’huile de friture.
Décortiquez les gambas en gardant la queue pour la tremper dans le tempura.
Mélangez la farine, le jaune d’œuf et un peu d’eau gazeuse jusqu’à obtenir une pâte à crêpe bien lisse et bien fluide mais pas liquide. Trempez rapidement les crevettes dans le tempura et faites frire quelques instants. Déposez les crevettes sur du papier absorbant et servez avec la sauce radis noir et carotte.

vendredi, 27 février 2015

Nems carotte et vermicelles

Du croquant, du moelleux, du piquant, du doux, du croustillant, du chaud, du goûteux, du parfumé… Tout ça dans un nem !

Nems carotte et vermicelles, nems, carottes, vermicelles, crabe

Pour 18 nems
Ingrédients : 18 feuilles de riz de 22 cm de diamètre, 300 g de viande hachée de porc, 1 boîte de miettes de crabe, 2 carottes, piment, 50 g de vermicelles de riz (ou chinois), 1 gousse d’ail, sel, poivre. Pour servir : sauce aigre-douce.
Préparation : 30 min – cuisson : 3 ou 4 min – coût : * - difficulté : ** - ustensile : friteuse
Faites tremper les vermicelles dans un grand bol d’eau puis faites-les cuire à l’eau bouillante pendant 3 minutes. Râpez les carottes et pelez et pilez l’ail. Mélangez vermicelles, viande hachée, crabe, ail et carottes. Assaisonnez à votre goût.
Passez une feuille de riz dans une assiette d’eau froide, posez ensuite la feuille de riz sur un torchon humide, déposez une quantité de farce au centre-bas de la feuille, rabattez les côtés et roulez le nem bien serré.
Faites de même pour les 17 autres feuilles de riz. Faites chauffer la friteuse. Puis passez 6 nems à la fois quelques minutes dans la friture. Déposez-les sur du papier-absorbant avant de les déguster avec de la sauce aigre-douce.

jeudi, 04 avril 2013

Calamars et aubergines thaï sauce coco

Non mais allô ! T'es une fille et tu connais pas l’aubergine thaï ?! Non mais allô, c’est comme si t’étais une fille et que t’avais pas de shampooing ! J’hallucine ! Non mais allô !
L’aubergine thaï, c’est rond et c’est vert mais c’est pas un petit pois.
Non mais, c’est plus gros qu’un petit pois.  Non mais je le sais, ça, j’en ai un qui tourne tout seul dans ma tête ! Si j’avais une boule grosse comme une aubergine thaï dans ma tête, j’aurais tout le temps mal à ma tête et on devrait me faire une lobotomie de ma tête parce que ça ferait tout le temps du bruit, vu que dans ma tête, y’a pas grand-chose ! C'est Kévin qui m'le dit !
Non mais allô, tu connais pas non plus la citronnelle ? T’es une fille ou quoi ? Attends, tu connais pas la citronnelle ! Non mais le délire ! Tu sors d’où, toi ?
La citronnelle, moi je sais,  c'est Kévin qui m'l'a dit, c’est une grande tige avec un gros cul tout en bas, tu vois le truc ? Tu sais, comme l’autre naze, la moche, là, la fille qui dit qu’elle est ma voisine parce qu’elle habite à côté de chez moi, celle qu’a un gros cul et des petites jambes. Ouais, c’est elle, c’est Mélinda ! Et ben, Mélinda, elle ressemble à d’la citronnelle ! Non mais tu vois ?
Allô ? Allô ? Ben alors y’a quelqu’un ? C’est qui qui est au téléphone ? Eh, je parle à qui ? Allô ? Mélinda, c’est toi ? Allô ?

La recette

Les aubergines thaï sont toutes petites et noircissent très vite une fois coupées. N’oubliez pas de les citronner dès le début de la cuisson.

Calamars et aubergines thaï sauce coco, calamars, aubergines thaï, sauce coco, lait de coco

Pour 6 personnes
Ingrédients : 750 g d’anneaux de calamars, 750 g de pommes de terre (Charlotte), 6 aubergines thaï, 1 citron, huile d’olive, 2 gousses d’ail, 1 tige de citronnelle, quelques branches de coriandre fraîche, 50 cl de lait de coco, sel et poivre.
Préparation : 20 mn – cuisson : 30 mn – coût : * - difficulté : *
Faites cuire les pommes de terre à la peau 15 mn puis épluchez-les et coupez-les en gros dés. Dans une sauteuse, faites chauffer de l’huile d’olive, coupez la citronnelle très finement et ajoutez-la. Continuez avec les aubergines coupées en quartiers, citronnez-les aussitôt pour éviter qu’elles noircissent. Ajoutez les dés de pommes de terre, le lait de coco et une gousse d’ail pilé. Salez et poivrez. Couvrez et laissez cuire à feu doux 15 mn. Séchez soigneusement les anneaux de calamars. Faites-les revenir 5 à 6 mn dans un peu d’huile d’olive. Au dernier moment, ajoutez la coriandre ciselée et la seconde gousse d’ail ciselé. Salez et poivrez et servez les calamars avec les légumes en sauce coco.

04.04.2013

mardi, 26 mars 2013

Truites et courge à la poudre de wasabi

Les petits pois au  wasabi, vous aimez ? Les truites, oui ! Le wasabi, rien de tel pour réveiller un plat et exciter les papilles.

Truites et courge à la poudre de wasabi, truite, courge, pois au wasabi, wasabi

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 truites, farine, piment de Cayenne, 750 g de courge, noix muscade, crème fraîche, sel, poivre, 30 g de pois au wasabi, beurre.
Préparation : 10 mn – cuisson : 15 mn – coût : ** - difficulté : ** - Ustensile : blender, poêle anti-adhésive et pilon
Demandez à votre poissonnier de vider les truites. Passez-les sous l’eau, séchez-les bien. Dans une assiette mélangez un peu de farine à du piment de Cayenne. Roulez chaque truite dans ce mélange. Réservez.
Pelez le morceau de courge et enlevez les graines. Coupez la courge en gros morceaux. Mettez-les dans une casserole et couvrez d’eau. Salez légèrement et mettez à cuire à petits bouillons pendant 8 à 10 mn. Egouttez bien. Passez les morceaux au blender, allongez avec une cuillère à soupe de crème fraîche, ajoutez de la noix muscade râpée. Gardez au chaud. Faites fondre un morceau de beurre et cuisez les truites 5 à 6 minutes en les arrosant régulièrement avec le beurre et en les retournant souvent. Salez et poivrez.
Passez les petits pois au wasabi au pilon pour les écraser très grossièrement.
Déposez une truite et une verrine de courge sur chaque assiette et saupoudrez généreusement de petits pois pilés. Mangez aussitôt.

26.03.2013

dimanche, 17 mars 2013

Porc soja-sésame

On dirait les nougats au sésame qu’on a en cadeau quand on a fini son assiette dans les restaurants chinois sauf qu’ici, c’est à servir en début de repas.

Porc soja-sésame, porc, soja, sésame

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de porc relativement maigre (filet mignon, échine, épaule), 1 cuillère à soupe d’huile neutre, 2 cuillères à café de sauce soja, poivre blanc, miel, 4 gousses d’ail et graines de sésame doré, vinaigre de cidre, sel, huile de colza et mâche.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : ** - Ustensile : film-plastique
Faites chauffer l’huile neutre dans une casserole et faites-y dorer sur tous les côtés le ou les morceaux de porc. Ajoutez les cuillères de sauce soja et répartissez-le sur toute la viande, versez 5 cl d’eau, poivrez et couvrez. Laissez cuire 15 mn à feu doux. Ne salez pas, le soja s’en charge.
Au bout de ce temps, pelez et pilez l’ail, ajoutez-le à la casserole, mélangez et laissez évaporer le liquide formé. Arrêtez la cuisson. A l’extérieur de la casserole, badigeonnez le porc de miel.
Versez les graines de sésame sur un film-plastique et roulez le porc sur les graines de sésame, mettez-en bien partout. Ensuite refermez le film-plastique en serrant bien et laissez refroidir.
Servez le porc en fines tranches avec une salade de mâche assaisonnée avec l’ail confit dans la casserole, le vinaigre, un peu de sel et 1 cuillère à soupe d’huile de colza.

17.03.2013

dimanche, 17 février 2013

Cha bao au porc

Petites brioches fourrées au porc, ces cha bao sont dévorées en Chine, au Japon, en Indonésie. Au Vietnam, on les mange au petit déjeuner et on est calé pour la journée.

Cha bao au porc

Pour 12 cha bao
Ingrédients : 400 g de farine type 55, 75 g de farine de riz, ½ cube de levure du boulanger, 25 à 30 cl de lait, 1 pincée de sel, 75 g de sucre en poudre, 300 g de chair à saucisse, 1 grosse échalote, 20 g de champignons noirs secs, 2 càs de sauce soja, 1 càs de sauce nuoc mam, sel, poivre et un peu de persil.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : **
Faites tiédir le lait. Délayez la levure dans une petite tasse de lait tiède. Mélangez la farine à la levure, le sucre, le sel et le lait. Formez une boule, couvrez-la et laissez-la lever 2 heures dans un endroit chaud. Pendant ce temps, faites tremper les champignons pour les réhydrater. Ciselez l’échalote. Faites cuire doucement la viande, ajoutez les champignons égouttés, l’échalote, le persil, les sauces soja et nuoc mam. Poivrez et réservez.
Au bout des 2 heures, partagez la pâte en 12 parts. Etalez ces parts en galette de 15 cm environ. Farcissez le centre des galettes avec la viande cuite. Refermez les galettes comme une aumônière en pinçant bien le haut. Posez les cha bao sur du papier sulfurisé et faites-les cuire, 3 ou 4 à la fois, à la vapeur pendant 8 mn. Les cha bao vont gonfler, gonfler alors laissez-leur de la place dans le panier-vapeur. Mangez ces « brioches » joliment gonflées dès qu’elles sont cuites.

17.02.2013

samedi, 02 février 2013

Potage tapioca et soja

On m’appelle perle du Japon, je suis utilisé en cuisine pour épaissir soupes ou desserts, on m’utilise beaucoup en Amérique du sud, en Chine… et je viens du manioc. Je suis, je suis ?

Potage tapioca et soja, tapioca, soja, sauce soja

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1, 5 litre de bouillon de viande, 300 g de champignons de Paris, 2 belles carottes, 40 g de tapioca, 1 œuf, sel, poivre, 2 càs de sauce soja, un peu de gingembre en poudre.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 15 mn – Coût : * - Difficulté : *
Portez à ébullition le bouillon de viande. Ajoutez une pincée de gingembre en poudre, les deux cuillères à soupe de sauce soja, salez et poivrez. Nettoyez et coupez les champignons en fines lamelles. Plongez-les dans le bouillon et laissez chauffer 5 minutes. Epluchez les carottes et râpez-les très gros ou coupez-les en fins bâtonnets. Ajoutez le tapioca au bouillon, mélangez bien. Quand le tapioca est bien cuit, en 6 ou 7 minutes, c’est fait, ajoutez les carottes grossièrement râpées. Laissez encore cuire 2 ou 3 minutes. Il faut que les carottes restent croquantes. Puis battez un œuf, arrêtez la cuisson et versez l’œuf battu dans le potage, mélangez un peu. Mettez le couvercle et attendez 3 minutes que l’œuf se soit solidifié. Rectifiez l’assaisonnement et proposez une sauce au piment pour servir ce potage.

02.02.2013

dimanche, 23 décembre 2012

Soupe tout crevette

Cadeau n° 6 : Pas de sel dans cette recette, c’est la pâte de crevettes qui sale. Attention, son odeur est forte mais ça disparaît à la cuisson et ça renforce le goût de la crevette.

Soupe tout crevette, soupe à la crevette, potimarron

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 potimarron de 600 à 700 g, 2 pommes de terre Bintje, 500 g de queues de crevettes, 2 cuillères à café de pâte de crevettes, huile de tournesol, citron vert, piment et poivre.
Préparation : 10 mn – cuisson : 15 mn – coût : ** - Difficulté : * - Ustensile : blender
Epluchez le potimarron, enlevez les graines puis coupez la courge en petits morceaux. Faites chauffer une cocotte et versez 2 cuillères à soupe d’huile. Ajoutez les cuillères de pâte de crevettes et mélangez. Faites dorer dans cette sauce les queues de crevettes décortiquées. Retirez-les. Remplacez-les par le potimarron. Continuez avec les pommes de terre épluchées et coupées en dés.
Mouillez avec 750 cl d’eau. Poivrez et ajoutez une pointe de piment. Couvrez et laissez cuire 15 mn. Au bout de ce temps, ajoutez la moitié des crevettes cuites et passez la soupe au blender. Rectifiez l’assaisonnement. Faites réchauffer les crevettes mises de côté. Servez la soupe et ajoutez les crevettes réchauffées. Proposez des quartiers de citron vert. Et si vous en trouvez, ciselez de la coriandre thaï et proposez-la également pour donner un goût résolument acidulé à cette soupe exotique et chic. La pâte de crevettes s’achète dans les épiceries asiatiques.

23.12.2012

vendredi, 14 décembre 2012

Wontons au porc et consommé aux champignons

Aujourd’hui c’est la Sainte-Odile fait ce qui lui plaît. Et ce qui lui plaît aujourd’hui, ce sont des ravioli chinois au porc. On aurait pu tomber plus mal, non ?

Wontons au porc et consommé aux champignons, wontons, ravioli chinois, champignons

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 paquet de wontons (ravioli chinois), 200 g de porc, 1 carotte, 1 petit oignon, 1 gousse d’ail, 1 càc de gingembre en poudre, 1 pincée de cannelle, un peu de piment, 2 càs de sauce soja, 1 cube de bouillon de volaille, sel, poivre et 250 g de champignons rosés.
Préparation : 20 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - Difficulté : *
Coupez le porc en très petits morceaux ou hachez-le. Epluchez et râpez la carotte, ajoutez la moitié de la carotte au porc, continuez avec l’oignon épluché et ciselé, ½ càc de gingembre, un peu de piment et la pincée de cannelle. Salez, poivrez et mélangez. Déposez une noix de ce mélange au centre de la feuille de wonton, humidifiez les bords et fermez le wonton comme une pyramide (comme sur la photo). Réservez. Préparez le consommé en faisant bouillir 1 litre d’eau avec le cube de bouillon, ajoutez le reste de carotte, la gousse d’ail pilé, la ½ cuillère de gingembre et la sauce-soja. Salez légèrement et poivrez. Quand ça bout, ajoutez les champignons lavés et émincés, laissez cuire 10 mn puis ajoutez les wontons. Laissez cuire 5 à 6 mn. Si vous avez des paniers-vapeur, vous pouvez les poser au-dessus du bouillon. Servez wontons et consommé dans des bols.

14.12.2012

jeudi, 13 décembre 2012

Papier Ganesh

Quand l’hiver point, la Cocotte tricote. Une maille à l’endroit, une maille à l’envers, une maille à l’endroit…
Rien de bien compliqué. Elle tricote pour se dégourdir les doigts, elle tricote pour se réchauffer les bras, elle tricote pour réchauffer les cous, les têtes, les corps de ceux qu'elle aime.
Rien de bien compliqué. Elle tricote bonnets et écharpes, écharpes et bonnets. De temps en temps un pull quand c’est jour de fête !
Rien de bien compliqué. Un pull, c’est un carré avec un trou au milieu pour la tête et deux longues bandes qui figurent les manches.
Non, non, rien de bien compliqué. Sous une lumière tamisée, elle tricote le soir, ses lunettes sur le nez, les pieds sur la table basse, un  gros coussin sous le bras droit et sa petite dernière à côté d’elle.  La petite dernière ne tricote pas, elle trouve ça compliqué. La petite dernière pomponne pour agrémenter les bonnets. Mère et fille, fille et mère, elles se complètent. Et toutes deux, elles discutent.
Rien de bien compliqué. Elles discutent de la journée passée à l’école, des copains, des copines, des pas-copains, des pas-copines, une maille à l’endroit, une maille à l’endroit… La fille se raconte, se livre, se dévoile, la fille parle d'elle en parlant des autres, doucement au fil de la laine. La mère écoute, ajuste ses lunettes, la mère entend et tire sur le fil doucement.
Rien de bien compliqué. Quand l’hiver point, la Cocotte tricote, une maille à l’endroit, une maille à l’envers…

Quand l'hiver point, la Cocotte fait aussi des galettes. Et vous ? Que faites-vous quand point l'hiver ?

La recette

Ces grandes galettes aussi fines que du papier à musique sont à déchirer, émietter, exploser au-dessus d’une soupe épicée ou d’un curry parfumé.

Papier Ganesh, galette, curcuma, coriandre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 100 g de farine type 55, 1 cuillère à café de curcuma en poudre, 1 càc de coriandre en poudre, ½ càc de bicarbonate de soude,1 càs de crème fraîche, huile d’olive, sel et poivre, eau et beurre.
Préparation : 10 mn – cuisson : 2 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : rouleau à pâtisserie et poêle en fonte
Dans un plat creux, mélangez la farine avec curcuma, coriandre, sel, poivre et bicarbonate. Ajoutez l’eau au fur et à mesure. Un petit verre devrait suffire. Continuez avec une cuillère à soupe d’huile et la crème fraîche. Vous devez obtenir une boule de pâte lisse et souple. Laissez-la reposer quelques instants. Puis coupez la boule en six parties égales, farinez votre plan de travail et aplatissez chaque boulette le plus finement possible. Vous devez obtenir une « crêpe » d’une vingtaine de centimètres de diamètre. Faites chauffer un peu de beurre et d’huile d’olive dans la poêle et faites cuire la crêpe aussi fine que du papier à musique pendant 30 secondes à peine d’un côté. Retournez-la et laissez-la encore trente secondes.
Faites toutes les crêpes de la sorte et gardez-les enfermées dans un linge propre jusqu’au moment de les servir pour accompagner un curry.

13.12.2012


vendredi, 30 novembre 2012

Curry de poireaux Thaï

Si vous utilisez des légumes bio, pas besoin de les éplucher. Vous gagnez du temps et vous gardez les vitamines contenues dans la peau de ces légumes. On dit merci qui ?

Curry de poireaux Thaï, poireaux, curry thaï, curry Panang

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 poireaux, 3 carottes moyennes, 3 ou 4 pommes de terre moyennes (Charlotte), 1 cuillère à soupe de pâte de curry Panang (curry rouge de Thaïlande), beurre, 250 ml de lait de coco, 1 yaourt nature, ½ bouquet de coriandre fraîche.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - Difficulté : *
Enlevez le bout touffu des poireaux et une partie du vert. Lavez et coupez les poireaux en tronçons.
Essorez-les. Epluchez carottes et pommes de terre et coupez-les en rondelles de 2 à 3 mn.
Faites cuire ces deux légumes séparément dans de l’eau bouillante salée le temps qu’un couteau les transperce assez facilement. 5 à 6 minutes devraient suffire. Mélangez le curry Panang au yaourt. Faites fondre un peu de beurre dans une sauteuse, ajoutez les tronçons de poireaux, faites-les suer pendant 10 mn. Versez le mélange curry et yaourt, ajoutez-le aux poireaux puis continuez avec les carottes et les pommes de terre. Terminez en versant le lait de coco. Servez le plat avec la coriandre fraîche ciselée. Vous pouvez l’accompagner d’un peu de riz jasmin.

30.11.2012

lundi, 20 août 2012

Wontons aux crevettes

Madame, le droit de navigation sur le Yang Tse Kiang nous est formellement reconnu par la convention du 3 août 1885. Contesteriez-vous ce fait ? Je ne conteste rien…

wontons aux crevettes, wontons, crevettes, sauce aigre-douce

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 paquet de wontons (dans les épiceries chinoises), 250 g de crevettes décortiquées, 1 cube de bouillon de volaille, des feuilles de lime, du poivre vert, 2 cuillères à café de gingembre moulu, 2 carottes, 1 navet, 2 gousses d’ail, 1 œuf, coriandre fraîche, sauce aigre-douce, sauce chinoise pimentée, sel et poivre.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - difficulté : *
Faites 2 litres de bouillon avec le cube, les feuilles de lime, le poivre vert et le gingembre. Salez et poivrez et laissez cuire pendant 15 minutes. Epluchez et râpez le navet et les carottes. Mélangez-les aux crevettes égouttées, ajoutez l’ail épluché et pilé et l’œuf entier battu. Salez et poivrez. Placez les wontons en losange sur un plan de travail. Déposez une cuillère à café de cette préparation dans le triangle du bas. Humidifiez le bord et scellez le wonton en pliant le triangle du haut sur la farce. Faites de même avec tous les wontons. Puis faites-les cuire dans le bouillon jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface. Servez-les accompagnés de sauce aigre-douce et/ou de sauce pimentée et saupoudrez-les de coriandre fraîchement ciselée. Vous pouvez aussi les servir dans des petits bols avec une petite louche de bouillon.

20.08.2012

mardi, 10 juillet 2012

Rouleaux aux petits pois

Dans la série « mangez 5 fruits et légumes par jour », ce rouleau aux petits pois va vous plaire. A préparer d’avance et à dévorer en pique-nique. Idéal pour l’été !

rouleaux aux petits pois

Pour 6 rouleaux
Ingrédients : 500 g de petits pois à écosser, 3 avocats mûrs, 1 citron, 1 concombre, 6 grandes feuilles de laitue, 6 feuilles de riz de 25 cm de diamètre, 1 poignée de cacahuètes, feuilles de menthe, vinaigre, huile d’arachide, sel, poivre et moutarde.
Préparation : 20 mn – Cuisson : 5 mn – Coût : * - difficulté : * - Ustensile : torchon propre
Ecossez les petits pois et faites-les cuire 5 mn à l’eau bouillante salée. Egouttez-les et laissez-les refroidir. Prélevez les 6 plus grandes feuilles d’une laitue, lavez et essorez-les. Enlevez les côtes centrales. Epluchez et coupez le concombre en bâtonnets de 10 cm de long. Videz les avocats et réduisez-les en purée en les citronnant pour éviter de les faire noircir. Mouillez un torchon propre, passez rapidement une feuille de riz sous l’eau et posez-la sur le torchon. Couvrez-la d’une feuille de laitue, déposez dans le bas au milieu un peu de purée d’avocats, des petits pois et des bâtonnets de concombre. Rabattez les côtés de la feuille et roulez-la jusqu’en haut en serrant bien. Faites de même pour les 6 autres. Broyez grossièrement les cacahuètes et mélangez-les à 3 càs d’huile et 2 de vinaigre. Ajoutez de la moutarde, salez et poivrez et parsemez de menthe ciselée. Trempez les rouleaux dans cette sauce très fraîche.

10.07.2012

jeudi, 26 avril 2012

Mignon aux kiwis-oignons

Il faut aller loin pour trouver l’inspiration de la cocotte pour son filet mignon. Embarquement pour le Japon avec une escale en Nouvelle-Zélande. Voyage, voyage !

filet mignon kiwis-oignons, salade kiwis et oignons, kiwis, oignons

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 filets mignons de porc, sauce de soja épaisse, 3 feuilles de nori, 4 kiwis, 2 oignons moyens, 5 cl de jus de citron ou vinaigre blanc, sel et poivre.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 10 mn par filet – Coût : ** - Difficulté : * - Ustensile : papier-aluminium, grill ou poêle en fonte
Coupez tous les filets mignons en deux. Dans une assiette creuse, versez 5 à 8 cl de sauce de soja puis passez chaque morceau de filet dedans. Il faut que les morceaux en soient bien imprégnés. Enfermez-les dans le papier-aluminium et laissez mariner quelques instants. Pendant ce temps, épluchez oignons et kiwis. Coupez les kiwis en très petits morceaux et ciselez les oignons. Mélangez-les dans un saladier, ajoutez les 5 cl de jus de citron ou du vinaigre blanc, selon vos préférences. Salez très légèrement et poivrez. Faites chauffer un grill ou une poêle en fonte et faites cuire les filets mignons pendant 10 minutes en les tournant très souvent et en appuyant dessus pour chauffer rapidement le cœur. Il faut que les filets soient encore rosés. Coupez les feuilles de nori en deux et roulez chaque morceau de filet mignon dans une moitié de feuille, égalisez les bords au couteau. Servez les filets mignons chauds ou tièdes accompagnés de la petite salade très rafraîchissante de kiwi-oignon.

26.04.2012

mercredi, 22 février 2012

Peanut wontons

Mais qu’est-ce qu’elle dit, la Cocotte ? C’est pas français, ça ! Non, en effet. Peanut, ça  signifie cacahuète et wonton, c’est un carré de pâte à ravioles chinoises.

peanut wontons, peanut butter, wontons, ravioles, beurre de cacahuète

Pour 20 petits beignets
Ingrédients : 20 wontons (à acheter dans les épiceries asiatiques), 2 poires Conférence pas trop dures, 3 cuillères à soupe de beurre de cacahuète avec morceaux, 10 cl de crème liquide, sucre glace et 60 cl d’huile de tournesol.
Préparation : 5 mn – Cuisson : 1 mn 30 par beignet – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : pinceau et papier-ménage.
Faites chauffer de l’huile dans une casserole moyenne. Epluchez les poires, enlevez le cœur et coupez les quartiers en petits morceaux. Dans un plat creux, mélangez le beurre de cacahuète et la crème liquide pour avoir un mélange facile à travailler. Attention, il ne faut pas que cela soit liquide. Incorporez les morceaux de poires. Déposez une belle cuillère à café de cette préparation au centre d’une feuille de wonton. Avec le pinceau trempé dans l’eau, badigeonnez un angle du carré puis rabattez l’angle sec sur celui qui est mouillé. Appuyez bien pour souder le triangle ainsi formé. Préparez tous vos wontons de la sorte. Faites-les frire 1 minute 30 dans l’huile bien chaude. Retournez-les en cours de cuisson puis posez-les au fur et à mesure sur du papier-ménage pour enlever l’excédent d’huile.
Saupoudrez de sucre glace et dégustez aussitôt.

22.02.2012

lundi, 23 janvier 2012

Nouilles chinoises aux trois légumes

Bonne année à tous les Chinois ! Cette nouvelle année est placée sous le signe du dragon d’eau. Pour fêter ça, la Cocotte vous cuisine des nouilles. Xīn nián hǎo !

nouilles chinoises aux trois légumes, nouilles chinoises, nouvel an chinois

Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de nouilles chinoises, 100 g de haricots mange-tout surgelés, 1 carotte moyenne, 1 topinambour, 1 gousse d’ail fumé, un peu d’huile, 1 càs de sauce soja, 1/2 càc de gingembre en poudre, sel et poivre. Facultatif : 1 œuf.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 15 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : wok
Epluchez carotte et topinambour et coupez-les en rondelles très fines. Faites-les bouillir avec les haricots dans de l’eau pendant 3 mn. Réservez. Faites cuire les nouilles chinoises dans une grande quantité d’eau salée. Faites-les cuire suivant les indications données sur le paquet. Mais veillez à ce qu’elles soient al dente. Dans un wok, faites revenir à l’huile carotte, topinambour et tronçons de haricots. Ajoutez la sauce soja, la ½ cuillère à café de gingembre, le poivre, l’ail épluché et ciselé. Laissez cuire 2 mn. Il faut que les légumes soient encore craquants. Ajoutez les nouilles, remuez bien avec des baguettes. Goûtez avant d’ajouter du sel. La sauce soja l’est déjà beaucoup. Laissez cuire 2 mn.
Facultatif : Battez un œuf et faites-le cuire en omelette très fine dans une poêle anti-adhésive. Découpez l’omelette en lamelles et parsemez-en les nouilles au moment de servir.

23.01.2012

jeudi, 05 janvier 2012

Agneau tandoori

Si, comme tant d’autres, vous êtes un frustré du tandoori, ne restez pas avec vos interrogations, ne vous laissez plus pourrir la vie, osez en parler. La Cocotte est là pour vous aider.
Tout comme vous, elle sait ô combien il est difficile de vivre avec cette souffrance chevillée au corps,  seul dans son coin.  Tout comme vous, elle a erré des années durant, avant de se lancer. Tout comme vous, elle a pleuré des jours entiers, ne sachant que faire, ne connaissant pas les gestes adéquats. Tout comme vous, elle a renoncé.
Mais, nom d’un p’tit bonhomme, elle a pris sur elle, elle a retroussé ses manches, a compulsé des centaines de livres, retourné des bibliothèques entières et rencontré les plus grands maîtres es-tandoori du monde.
Et maintenant elle irradie d’un bonheur intense car elle sait. Et ce qu’elle sait, elle peut… elle veut vous le dire.
Vous n’avez pas besoin d’un tandoori ! Non ! Ne cherchez pas à posséder. Théodore Monod vous le dira, nous sommes possédés par nos possessions.
Nul besoin de creuser un trou dans le fond de votre jardin, nul besoin d’y enterrer une immense jarre en terre cuite. Nul besoin d’y faire brûler pendant des heures et des heures du bois afin d’obtenir une bonne braise. Vous pouvez dépasser vos envies et vos frustrations. Vous pouvez vous passer d’un tandoor !
Vous pouvez préparer n’importe quelle recette avec le mot tandoori dedans, rien qu’en enduisant d’un mélange de yaourt et d’épices à tandoori, n’importe quelle viande ou même n’importe quel légume.
Oui, désormais vous savez !

Agneau tandoori
Il paraît que le curcuma sera tendance cette année !? Alors soyons nous aussi tendance, cuisinons le curcuma. Additionnons-le aux multiples épices d’un plat tandoori.

agneau tandoori, tandoor, agneau

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg d’agneau à griller (côtelette, poitrine, collier ou épaule), 1 yaourt nature, 2 càs de garam masala (mélange de coriandre moulue, fenugrec, graines de moutarde, clous de girofle et curcuma), 1 càc de gingembre moulu, 1 pincée de piment de Cayenne, 3 gousses d’ail, un peu d’huile d’olive, sel, poivre, le jus d’un citron.
Préparation : 10 mn + 24 h de repos – cuisson : 30 mn – Coût : ** - Difficulté : *
Préparez votre mélange d’épices en broyant dans un mortier le garam masala avec  gingembre, sel, poivre et piment de Cayenne.  Vous pouvez en garder dans une boîte hermétique si vous en avez beaucoup. Dans ce mélange,  ajoutez l’ail épluché et pilé. Versez un peu d’huile pour obtenir une pâte épaisse, continuez avec le jus de citron et le yaourt. Badigeonnez l’ensemble de la viande. Enfermez-la dans un film étirable et mettez-la au frais pendant 24 heures.
Préchauffez le four à 200°c (th. 6/7). Débarrassez la viande de l’excédent de sauce au yaourt et déposez-la dans un plat qui va au four. Faites-la cuire pendant 30 mn en la retournant souvent. Servez avec de la sauce raïta, du riz, de la semoule…

05.01.2012

jeudi, 17 novembre 2011

Balti cabillaud

 A la recherche de la nouvelle poêle

Pour être un cuisinier, voire un bon cuisinier, il ne suffit pas de savoir cuisiner, encore faut-il avoir les bons instruments. Par bons instruments, la Cocotte entend instruments utiles, sur lesquels on peut difficilement faire l’impasse. On peut sans problème se passer d’une pocheuse en silicone mercerisé pour œufs de calibre 3, on peut également zapper le presse-glace spaghetti en acier inox, le découpe-salade qui peut ne découper qu’une moitié de cœur à la fois, la paire de lunettes spécial oignons, unisexe, en polycarbonate et mousse élastomère ou  l’épluche-tomates en métal profilé à lames dentelées, recommandé par Mme Michu, de la Trimouille dans la Vienne, qui en a offert à toute sa famille et ses amis, «Rendez-vous compte, ça fait aussi les poivrons ! »

 En revanche, se dire qu’on va faire des pâtes sans avoir de marmite, les choses se compliquent. Monter des œufs en neige sans fouet, qu’il soit électrique ou non, la tâche devient ardue.

 Prenez la poêle par exemple. Comment la choisir ? Fonte, acier, acier inox, revêtement anti-adhésif, téflon, céramique ? Et une poêle pour quoi faire ? Des œufs, un steak, des crêpes, du poisson… ?

 Autant de questions que le cuisinier se pose au moment d’ouvrir le porte-monnaie. Porte-monnaie que d’ailleurs vous devez avoir bien garni car certaines poêles coûtent un bras et vu le poids de certaines, vos deux bras ne seront pas de trop.

La Cocotte est perpétuellement en recherche de la meilleure poêle. Elle a tout essayé !

Les lourdes, les pas lourdes, les en fonte, les en alu,  les à fond plat, les en téflon, les rouges, les vertes, les bleu-pétrôle… les à manche en bois, les à manche en inox pas étanche, qui passent au lave-vaisselle et qui se gorgent d’eau, comme ça, quand on les chauffe, l’eau restée dans le manche commence à chauffer et dès qu’on prend cette p… de poêle, on se brûle la main droite !

Tout, elle a tout essayé.

Suivant les conseils très avisés de son chéri, ayant passé un temps fou à étudier la question, se documentant sur tel et tel produit, lisant les forums étonnamment nombreux sur la question, elle a investi dans, paraît-il, la Rolls Royce du gâte-sauce, le nec plus ultra du marmiton, le top du top du chef. Et en plus, ses deux bras sont toujours là, alors même qu’elle a acheté deux poêles de 2 tailles différentes. Deux belles poêles en tôle d’acier, qui nécessitent d’être culottées, deux belles poêles qui doivent devenir noires à l’usage et qu’on doit purifier de temps en temps, deux belles poêles qui provoquent la réaction de Maillard dès que la température passe à 140°c. Imaginez-vous la réaction de Maillard, les aliments sont saisis, leurs sucs se caramélisent en surface, c’est ça qui donne le bon goût !

Ah, enfin ! La Cocotte va pouvoir cuisiner ! Il était temps.

Balti cabillaud

Vous avez tous dans vos placards une karhai ? Cette sauteuse indienne qui ressemble à un wok ? Non ? Bon, on va s’arranger. Ce serait dommage de passer à côté de cette recette.

cabillaud balti, balti, cabillaud, poêle, karhai

Pour 6 personnes

Ingrédients : 800 g de filets de cabillaud, 1 poireau, 3 gousses d’ail, 1 piment vert, 3 càs d’huile de tournesol,  1 briquette de lait de coco, 1 citron vert, coriandre fraîche, sel et poivre.

Préparation : 10 mn – Cuisson : 10 à 15 mn – Coût : * - Ustensile : petit mixeur et wok

Enlevez le bout touffu et le vert du poireau, enlevez les premières feuilles,  coupez-le en tronçons et passez-les sous l’eau. Epluchez l’ail, lavez et épépinez le piment vert lavé. Mêlez tous ces ingrédients dans un mixeur, ajoutez l’ail et mixez finement pour obtenir une crème.  Faites chauffer le wok ou la poêle. Versez la crème et faites cuire 2 ou 3 minutes en la mélangeant régulièrement. Baissez la température et allongez avec le lait de coco, pressez le citron et versez le jus recueilli dans la poêle. Salez et poivrez légèrement, il y a déjà un piment vert dans la sauce. Coupez le cabillaud en gros tronçons et ajoutez-les dans la poêle. Ne mélangez pas. Couvrez le wok ou la poêle et laissez le poisson devenir blanc. En 4 ou 5 minutes, ça devrait être fait. Arrêtez la cuisson et saupoudrez de coriandre fraîche ciselée. Servez aussitôt avec du riz ou des naans.

17.11.2011

dimanche, 12 juin 2011

Curry Thaï de porc

curry de porc, thaï, basilic thaïSi vous aimez faire la cuisine, vous avez dans vos placards, un mortier et un pilon. Sortez-les, ils vont servir à préparer une pâte de curry-maison.

Pour 6 personnes

Ingrédients : 1, 5 kg de palette de porc ou d'échine, 5 piments rouges allongés, 3 échalotes, 3 gousses d'ail, 1 bâton de citronnelle, 30 g de galanga frais râpé (à défaut du gingembre), 3 feuilles de citron keffir, 1 càc de cumin moulu, 1 càc de graines de coriandre, huile, sel, 50 cl de lait de coco, 1 ou 2 yaourts nature et 1 bouquet de basilic thaï.

Préparation : 15 mn – Cuisson : 1 h 30 – Coût : * - Difficulté : *

Passez au pilon les piments en rondelles, les échalotes et l'ail émincés, le blanc de la citronnelle découpé en tronçons, les feuilles de keffir détaillées finement, le galanga épluché et râpé, le cumin et les graines de coriandre. Ajoutez de l'huile de tournesol jusqu'à obtenir une pâte épaisse, salez.

Dans une cocotte en fonte, faites chauffer 2 càs d'huile et faites dorer le porc dégraissé et découpé en dés de 2 cm. Ajoutez 2 cuillères de pâte, mélangez bien et ajoutez le lait de coco.

Couvrez et laissez cuire 1 h 30 en remuant de temps en temps. Au moment de servir, goûtez le curry, s'il est trop fort, adoucissez-le avec du yaourt. Saupoudrez de basilic thaï émincé et servez le curry avec du riz thaï.

Conseil : Gardez le reste de pâte de curry au réfrigérateur dans un bocal fermé et utilisez-la rapidement.

12.06.2011

vendredi, 03 juin 2011

Rouleaux de printemps au poisson

rouleaux de printemps, menthe, poissonEnvie de pique-niquer mais pas envie de sandwich ? La Cocotte vous propose un rouleau de printemps, à faire en un rien de temps, parfumé et savoureux.

Pour 6 personnes

Ingrédients : 12 feuilles de riz, 200 g de filet de poisson blanc, 1 càs d'huile de sésame, 1 gousse d'ail, sauce poisson (nuoc mam), quelques feuilles de salade, des feuilles de menthe, 50 g de vermicelle chinois, 1 carotte, 1 càs de sauce soja, du poivre.

Préparation : 20 mn – cuisson : 5 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : 1 vieux drap

Faites ramollir les vermicelles dans un bol d'eau. Enlevez toutes les arêtes du morceau de poisson et coupez-le en petits morceaux. Dans une poêle, faites chauffer l'huile de sésame, ciselez l'ail et dorez-le, ajoutez le poisson et laissez cuire 5 mn. Lavez les feuilles de salade et détaillez-les en lanières. Râpez la carotte. Mélangez ces ingrédients avec la menthe, les vermicelles égouttés, la sauce soja, le nuoc mam, le poivre et le poisson.

Passez rapidement une feuille de riz sous l'eau, posez-la sur le vieux drap un peu humide, laissez la feuille se ramollir. Déposez au milieu en bas, une portion du mélange, couvrez avec le bord du dessous, rabattez les côtés vers le centre et roulez la feuille en serrant bien pour obtenir un rouleau compact. Faites de même avec les 11 autres feuilles. Gardez au frais avant de servir. Dégustez avec une sauce aigre-douce et/ou une sauce aux piments.