mardi, 27 septembre 2016

Variante aux navets blancs

Un morceau de navet, un moreau de carotte jaune, un morceau de carotte orange, un morceau de poivron, un morceau de navet, un morceau de…

Variante aux navets blancs, variante, navets blancs, carottes, poivrons

Pour 2 bocaux
Ingrédients : 1 botte de navets blancs, 1 petite botte de carottes jaunes ou orange, 2 poivrons rouges, gros sel, graines de coriandre, poivre noir en grains, laurier, 1 oignon doux, vinaigre blanc.
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 2 bocaux moyens
Pelez carottes et navets et coupez-les en quartiers. Epépinez les poivrons, enlevez aussi les parties blanches à l’intérieur et coupez-les poivrons en lamelles épaisses.
Lavez tous ces légumes et plongez-les dans un plat creux rempli d’eau et de gros sel, 1 litre d’eau pour 200 g de gros sel. Laissez mariner les légumes 24 heures.
Le lendemain, faites bouillir 300 à 400 ml de vinaigre blanc avec coriandre et poivre noir.
Dès les premiers bouillons, arrêtez le feu.
Égouttez les légumes en saumure et rincez-les. Stérilisez les bocaux. Répartissez navets, carottes et poivrons dans les bocaux. Pelez et coupez l’oignon en quartiers. Ajoutez-les. Terminez avec 2 feuilles de laurier. Remplissez de vinaigre très chaud. Fermez les bocaux, retournez-les aussitôt pour faire le vide d’air puis rangez-les à l’ombre. Consommez-les au bout d’une petite semaine. Rangez-les au réfrigérateur et mangez-les dans la semaine suivante.

vendredi, 23 septembre 2016

Légumes de fin d’été à l’étouffée

Histoire d’enfermer toutes les saveurs d’un été qui finit, voici le plat qui rassemble tous les légumes de la saison.

Légumes de fin d’été à l’étouffée, tomates, aubergines, courgettes, poivrons, pommes de terre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 belle aubergine, 2 courgettes vertes, 2 courgettes jaunes, 6 tomates, 2 poivrons verts, 4 pommes de terre pelées et cuites à la vapeur, 4 gousses d’ail confit, huile d’olive, 100 g de fromage aux herbes, romarin.
Préparation : 20 min – cuisson : 2 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : mandoline, grand plat à gratin et papier-aluminium
Préchauffez le four à 150° C. Lavez aubergine et courgettes et coupez-les en fines tranches avec la mandoline. Faites dégorger les aubergines quelques instants avec du sel fin.
Coupez tomates, poivrons verts épépinés et pommes de terre en petits morceaux, écrasez-les grossièrement. Ajoutez les 4 gousses d’ail, le fromage aux herbes, un peu de romarin haché et mélangez.
Huilez légèrement le plat à gratin, alternez comme pour un tian, les tranches d’aubergine et de courgettes. Versez la préparation tomates-pommes de terre par-dessus, couvrez de papier-alu et enfournez pendant 1 heure. Au bout de ce temps, enlevez la feuille d’alu et laissez cuire à découvert encore 15 minutes. Dégustez chaud, tiède ou froid.

jeudi, 25 août 2016

Felfel wallah

Bonjour m’sieur l’épicier, ils piquent vos piments verts ? Alors là ma p’tite dame, c’est le coup de chance. Vous me direz la semaine prochaine !

Felfel wallah, tomates, poivrons

Pour 1 grand bol
Ingrédients : 2 tomates, 3 poivrons (vert ou rouge), 1 ou 2 piments longs (vert très clair), 1 gousse d’ail, fleur de sel de Guérande, poivre du moulin, huile d’olive, pain frais.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : papier aluminium
Préchauffez le four à 200° C. Lavez les poivrons et les piments et enfermez-les chacun dans de l’alu. Faites-les cuire au four pendant 50 minutes à 1 heure. Laissez-les refroidir puis pelez-les très facilement, épépinez-les et déposez-les dans une passoire pour qu’ils s’égouttent bien. Coupez-les en petits morceaux. Pelez les tomates avec un couteau cranté et coupez-les en morceaux. Mélangez petits morceaux de poivrons et piments et dés de tomates. Ajoutez une gousse d’ail pelé et pilé et de la fleur de sel et un peu de poivre. Versez un beau filet d’huile d’olive. Mangez cette salade écrasée sur du pain bien frais. Vous pouvez vous passer des piments si vous n’aimez pas ça.  

vendredi, 12 août 2016

Thon-tamari aux p’tits légumes

Le thon ne cuit que d’un côté et l’autre côté se réchauffe avec les légumes qu’on pose par-dessus.
Attention, grand moment !

Thon-tamari aux p’tits légumes, thon, tamaei, aubergines, poivrons

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 belles tranches de filet de thon rouge, 2 aubergines, 2 poivrons rouges, 1 oignon rouge, 5 cl de tamari, 1 cuillère à café d’ail en poudre, piment, sel, poivre, huile de tournesol.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : poêle antiadhésive, sauteuse ou wok et papier cuisson
Lavez et coupez les aubergines en tranches épaisses puis en grosses lamelles de 5 ou 6 cm de long. Plongez-les dans de l’eau bien salée pendant 1 heure puis égouttez-les. Faites-les sauter dans un peu d’huile. Réservez. Remplacez-les par les poivrons rouges épépinés et coupés aussi en grosses lamelles. Ajoutez l’oignon pelé et ciselé, l’ail, le piment et le tamari. Couvrez et laissez compoter 5 minutes puis remettez les aubergines dans la sauteuse.
Pendant ce temps, faites chauffer la poêle antiadhésive légèrement graissée, posez le poisson sur du papier cuisson et déposez ces papiers dans la poêle. Attention de ne pas faire dépasser le papier de la poêle sinon il brûle. Faites cuire le thon à l’unilatérale 3 à 4 minutes et couvrez-le avec les morceaux de légumes tout chauds pour le servir. Poivrez si vous voulez.

vendredi, 15 avril 2016

Champignons en tapas

Dis, toi, t’aurais pas envie de faire la fête avec moi ? J’ai fait des tapas aux champignons et j’ai pas envie de les manger tout seul.

Champignons en tapas, champignons, tapas, chorizo, poivrons, mangue

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 beaux champignons de Paris ou 24 petits champignons, 100 g de chorizo fort, ½ mangue, 1 œuf, 30 g de chapelure, 2 gousses d’ail, huile d’olive.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 180° C. Coupez le chorizo en tout petits morceaux. Faites de même avec la demi-mangue. Pelez et pilez l’ail. Enlevez la queue des champignons et la peau. Passez-les très rapidement sous l’eau et séchez-les bien.
Mélangez chorizo, dés de mangue, ail pilé, œuf et chapelure. Formez une espèce de pâte et farcissez-en les champignons.
Graissez un petit plat à gratin et déposez-y les champignons. Versez à nouveau un filet d’huile d’olive sur les champignons et enfournez-les pendant 20 à 25 minutes. Dégustez-les tièdes en tapas à l’apéritif.

jeudi, 11 février 2016

Osso buco poivrons-carottes

Si les veaux avaient 8 pattes, on aurait plein de jarrets et donc potentiellement plein d’osso buco. Mais le veau n’a que 4 pattes. C’est d’un triste !

Osso buco poivrons-carottes, osso buco, carottes, poivrons


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux d’osso buco, huile d’olive, farine, eau, 2 gousses d’ail, 400 g de poivrons rouges pelés (1 grand bocal), 3 carottes, quelques branches de persil plat, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : cocotte en fonte et hachoir électrique.
Farinez légèrement les morceaux d’osso bucco. Dans une cocotte en fonte faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile et faites dorer les morceaux d’osso buco de chaque côté. Ajoutez un grand verre d’eau. Salez, poivrez et couvrez. Faites cuire à feu doux pendant 30 minutes.
Pelez l’ail et pilez-le. Passez les poivrons rouges pelés et l’ail dans le hachoir électrique.
Pelez les carottes et coupez-les en petits cubes ou en très fines rondelles.
Au bout des 30 minutes de cuisson de l’osso buco, ajoutez dans la cocotte la sauce aux poivrons et les carottes. Laissez encore cuire le temps que les carottes se laissent facilement transpercer.
Lavez et ciselez le persil. Parsemez-en l’osso buco au moment de le servir.

jeudi, 08 octobre 2015

Spaghettis aux légumes

Une des raisons pour lesquelles il faut manger bio pourrait être la paresse. Ici tomates et courgettes ne se pèlent pas et la Cocotte est fainéante.

Spaghettis aux légumes, spaghettis, courgettes, tomates, poivrons


Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de spaghettis, 2 poivrons rouges allongés, 2 courgettes bios, 3 tomates bios, huile, ½ oignon, 1 petite poignée de raisins secs, 12 olives noires, sel, poivre, origan, 100 g de tomates-cerises.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle antiadhésive. Ajoutez-y le demi-oignon pelé et grossièrement émincé puis les poivrons lavés, épépinés en coupés en rondelles. Enlevez le cœur des tomates, coupez-les en petits morceaux et ajoutez-les dans la poêle. Baissez le feu et laissez compoter 5 minutes. Puis lavez et râpez gros les courgettes. Ajoutez-les à la poêle en même temps que les raisins secs et les olives et laissez encore cuire 2 minutes. Les raisins secs casseront l’acidité de la tomate et donneront un peu de moelleux avec les courgettes. Assaisonnez, couvrez et gardez au chaud. Faites cuire les pâtes pendant que les légumes cuisent et servez-les agrémentées de tomates-cerises et parsemez d’un peu d’origan frais.

jeudi, 10 septembre 2015

Poisson-poivron

Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcIl était une fois une dame de Haute-Savoie qui avait découvert les tripes de porc lors de vacances dans le Nord. De retour chez elle, elle fait le tour des boucheries-charcuteries-triperies-porcheries mais rien, nada, keutsch, pas de tripes de porc. « Pas de ça chez nous, ma petite dame ! »
Désespérée, elle se tourne vers Internet et lance un appel au secours sur un forum. Dans un souci d’humanité, toujours là pour aider, la Cocotte chope l’appel et répond à la dame. « Je vais me renseigner et j’vous dis quoi ». La Cocotte entame alors un véritable voyage à travers la tripe de porc et rapidement, elle est en mesure de dire quoi à la dame de Haute-Savoie. L’abattoir du boucher bio de la Cocotte ne s’emm… plus à conserver ces intestins qui empestent, il les jette ! Son boucher-
pêcheur-blagueur aimerait bien en faire mais c’est du boulot et ça pue, son boucher du samedi en fait mais en sous-vide ! Impossible de les envoyer, quoi !
Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcLa Cocotte trouve alors la solution, elle va les cuisiner, les mettre en conserve, stériliser les pots et les envoyer tout là-bas, là-bas, en Haute-Savoie. La dame de là-bas s’amuse de la situation et raconte à ses collègues de travail les échanges entre elle et la bonne samaritaine à plumes et bec.
La Cocotte commande alors 3 beaux kilos de tripes de porc à son boucher-pêcheur-blagueur. Elle établit son camp de base dans le jardin parce que ça pue, les tripes de porc, les fait cuire le temps qu’il faut avec bouquet garni, carottes et tout, et tout, appertise les pots, fait un beau carton avec plein de paille et envoie 3 grands bocaux du côté du lac Léman.
La dame les reçoit, bien heureuse, les ouvre et son mari, le malheureux, se sauve dans le jardin parce que les tripes de porc, ça pue, quoi ! Mais ça, vous le savez déjà. Elle les cuisine avec une persillade, peut-être du vin blanc. Tous deux les dégustent et apprécient et puis voilà, quoi ! C’était en novembre l’an dernier.
Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcLe vendredi de la braderie de Lille 2015, la Cocotte reçoit un petit message « On est dans le Nord, un petit café, ça vous dit ? » Toujours là pour aider, toujours là pour rencontrer de nouvelles personnes, la Cocotte répond bien sûr, quoi ! Elle enfourche son vélo et la voilà près de la Citadelle, à la recherche d’une dame en rose et d’un mari en orange. Pas daltonienne pour deux sous, elle repère le couple et commande une eau gazeuse. Et les voilà partis à discuter de tout, de rien, du Nord, des belles vacances qu’on peut y passer, des nains dans les petits jardins bien entretenus de Bruay la Buissière, de la braderie, de leur passage dans le journal de milieu de journée sur France 2 le jour-même, des conversations de bistrot à Dunkerque, des kilos et des kilos de gras de bœuf achetés dans une friterie pour leurs copains savoyards, du Last Post à Ypres, de Maroilles, de Chimay, d’Ostende, de tripes, de soupe de bulots, d’escavêche à la chimacienne… Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcImaginez donc, des gens de Haute-Savoie qui viennent depuis 3 ans passer les seuls moments de répit annuel chez nous, dans le Nord ! Trois curieux de tout qui aiment discuter, le Nord et les tripes de porc ! Samedi après-midi, la dame et l’homme de Haute-Savoie étaient à Ypres sur les conseils de la Cocotte. Et à l’heure où elle écrit ces lignes, ils doivent être chez eux avec des souvenirs estivaux froids mais beaux, la Cocotte pense à eux très fort, à eux et aux tripes de porc.

Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porc

La recette d'aujourd'hui : Poisson-poivron

« Et qu’est-ce qu’elle veut, la petite dame ? C’est la saison des tomates et des poivrons, je vous en mets combien ? »

Pour 6 personnes
Ingrédients : 800 g de filets de poisson, 1,250 kg de pommes de terre assez petites, 2 poivrons verts, 1 kg de tomates, huile d’olive, olives noires, 3 feuilles de laurier, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 35 à 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat en terre cuite

Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porc

Pelez les pommes de terre et faites-les cuire à la vapeur pendant 20 minutes. Pelez les tomates à cru si elles sont dures, sinon pelez-les à l’eau bouillante. Coupez-les en gros morceaux. Lavez, épépinez et coupez les poivrons en lamelles épaisses. Coupez les filets de poisson en morceaux pas trop fins.
Préchauffez le four à 180°c.
Faites chauffer le plat en terre cuite sur le feu avec un peu d’huile d’olive. Dorez-y les poivrons, ajoutez les tomates, 15 cl d’eau, les olives noires et les feuilles de laurier et laissez bouillonner, le temps que les pommes de terre cuisent.
Ensuite disposez les pommes de terre dans le plat en argile et les morceaux de poisson. Salez et poivrez. Mélangez un peu, mettez au four et laissez cuire 15 minutes.

 

Et si vous voulez la recette des tripes de porc, cliquez ici. Mais attention, il faut qu'elles soient déjà précuites. Si vous voulez la recette pour les précuire, faites-moi signe.

dimanche, 23 août 2015

Stratatouille

Oui, mon petit, vous avez bien compris ma démarche artistique. Il s’agit là de déstructurer, d’exploser la ratatouille pour mieux la sublimer.

Stratatouille, tomates, aubergines, courgettes, poivrons

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 aubergines, 4 poivrons rouges, 1 courgette bio, 2 belles tomates, 1 oignon blanc, 1 gousse d’ail, basilic, citron, huile d’olive, sel et poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : ** - ustensile : mixeur
Faites cuire les poivrons 30 minutes au four en position gril en les retournant souvent. Sortez-les quand la peau est boursoufflée, emballez-les dans du l’alu, laissez refroidir un peu pour mieux les peler. Mixez-les avec un oignon blanc pelé. Salez un peu.
Coupez les aubergines en 2 et faites-les cuire à la vapeur 25 minutes. Raclez la chair et mixez-la avec une gousse d’ail. Salez et poivrez.
Lavez la courgette et mixez-la non-pelée avec un peu de basilic et un peu de jus de citron.
Pelez les tomates à cru et mixez-les avec un peu d’huile d’olive.
Dans des jolis verres, montez la ratatouille en strate et servez-la très fraîche avec des pailles.

lundi, 29 juin 2015

Fruits de mer aux poivrons

Comment joindre l’utile à l’agréable ? Passer ses vacances à la mer, ramasser des fruits de mer et acheter un stock de poivrons.

Fruits de mer aux poivrons, fruits de mer, poivrons

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 sachet d’1 kg de fruits de mer congelés, huile d’olive, 1 belle courgette bio, tahineh, ail, 1 poivron rouge, 1 citron, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique Pressez le citron. Pelez le poivron rouge à cru. Enlevez la queue et les graines. Dans le hachoir, mixez le poivron avec une cuillère à soupe de tahineh, la gousse d’ail pilé, un peu de sel et de poivre et le jus du citron. Réservez.
Dans une poêle, faites sauter les fruits de mer dans de l’huile d’olive. Dès que le jus des fruits de mer s’est évaporé, arrêtez la cuisson, ajoutez la purée de poivron au tahineh et mélangez.
Coupez la courgette en rondelles d’1 bon centimètre d’épaisseur et faites-les dorer quelques instants dans un peu d’huile d’olive. Il faut qu’elles cuisent mais pas trop, il faut les garder assez fermes. Sur les rondelles de courgette, disposez le mélange fruits de mer et purée de poivron et servez aussitôt en entrée.

vendredi, 12 juin 2015

Muhammara (sauce aux poivrons)

Je parie que cette sauce accompagnera tous vos barbecues cet été. Libre à vous d’ajouter ail, menthe, cumin moulu…

Muhammara (sauce aux poivrons), muhammara, sauce aux poivrons, poivrons

Pour un grand bol
Ingrédients : 300 g de poivrons pelés en bocal, 1 piment rouge, 100 g de noix décortiquées, 25 à 30 g de pain, 5 à 8 cl de jus de citron, 1 cuillère à soupe de sucre, un peu d’huile d’olive, sel.
Préparation : 10 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : grille-pain et hachoir électrique
Faites griller le pain puis coupez-les en petits morceaux. Rincez et égouttez les poivrons. Mixez les poivrons et le piment. Ajoutez les noix et les morceaux de pain. Mélangez le jus de citron au sucre puis ajoutez au mélange*. Versez l’huile petit à petit pour obtenir une belle crème. Salez légèrement, rectifiez l’assaisonnement (il faut que ce soit relevé) et mettez au frais jusqu’au moment de servir. Tartinez de cette crème des pains libanais ou des kebabs ou proposez cette sauce en accompagnement de viande rôtie, de brochettes d’agneau ou de petites boulettes de viande.
*La vraie recette contient de la mélasse de grenade mais on n’en trouve pas encore facilement. Jus de citron et sucre sont une bonne alternative.

mardi, 27 janvier 2015

Palette en sauce rouge

Quand on manque de soleil dans notre cuisine, il nous reste toujours les légumes en bocal. Si c’est pas l’Amérique, ça y ressemble bien.

Palette en sauce rouge, palette, sauce rouge, poivrons

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 palette de porc, thym, laurier, 3 oignons, clous de girofle, sel, poivre, farine, lardons, concentré de tomate, poivrons pelés en bocal, marjolaine, beurre et huile.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : *
Plongez la palette de porc pendant 1 bonne heure dans une marmite d’eau bouillante salée, additionnée de thym, laurier, poivre et 1 oignon piqué de clous de girofle. Vers la fin de la cuisson de la palette, faites revenir 2 oignons ciselés dans une sauteuse, dans un peu de beurre et d’huile. Ajoutez une cuillère à soupe de farine et 50 cl de bouillon de palette. Mixez cette sauce. Puis ajoutez 100 g de lardons, 1 cuillère à soupe de concentré de tomate et 2 poivrons pelés et coupés en petits bâtonnets.
Salez et poivrez suivant votre goût et terminez par une cuillère à café de marjolaine séchée.
Servez cette palette coupée en petites tranches et accompagnez-la de légumes à pot-au-feu.

jeudi, 18 septembre 2014

Poivrons farcis à la féta

Faites vite ! Bientôt nous n’aurons plus de tomates. On arrive à la fin de la saison. Et de plus, les récoltes n’ont pas été bonnes à cause du mildiou.

Poivrons farcis à la féta, poivrons, aubergines, tomates, féta

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 poivrons rouges moyens, 2 aubergines, 3 tomates, 1 piment rouge, 1 gousse d’ail, fromage de Feta, basilic, huile, sel, gros sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : passoire et plat à gratin
Lavez les aubergines, coupez-les en tranches épaisses puis en cubes, couvrez-les de 2 ou 3 cuillères à soupe de gros sel et faites-les dégorger dans une passoire pendant 1 heure.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 180°c, pelez 3 belles tomates en les plongeant quelques secondes dans de l’eau bouillante. Faites chauffer un peu d’huile dans une sauteuse et faites dorer les dés d’aubergines. Ajoutez les tomates et le piment rouge épépiné et coupé en rondelles. Faites cuire le temps que les dés d’aubergines se laissent transpercer par un couteau. En 15 minutes, c’est fait. Salez, poivrez, ajoutez la gousse d’ail pilé. Terminez par 100 g de féta râpée et une dizaine de feuilles de basilic ciselées. Mélangez.
Lavez, coupez le couvercle des poivrons et épépinez-les, farcissez-les avec les légumes, couvrez-les avec leur « petit chapeau ». Déposez les poivrons farcis dans un plat légèrement huilé et faites-les cuire au four pendant 40 minutes.

vendredi, 21 mars 2014

Poulet à la Niçoise

Au lieu de jeter des citrons lors du Carnaval, moi, je les mets dans le poulet, j’ajoute un peu d’herbes de Provence. Et ça y est, je suis à Nice.

Poulet à la Niçoise, poulet, poivrons, citrons, La Cocotte

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau poulet de ferme, 1 citron bio, herbes de Provence, huile d’olive, crème d’ail, sauge, sel, poivre, poivrons rouges en bocal et riz.
Préparation : 10 min – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : * - ustensile : mixeur ou hachoir.
Préchauffez le four à 200°c. Badigeonnez le poulet de crème d’ail et d’un peu d’huile d’olive. Farcissez-le d’herbes de Provence, de sauge et du citron bio lavé et coupé en quartiers. Salez et poivrez-le. Enfournez le poulet. Arrosez-le du jus de cuisson pendant une heure puis baissez la température sur 150/160°c et laissez-le cuire encore 30 minutes.
Egouttez 3 ou 4 poivrons en bocal, passez-les sous l’eau puis mixez-les en ajoutant un peu de sel et de poivre.
Faites cuire votre riz comme vous en avez envie.
Puis faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une petite casserole et faites chauffer doucement les poivrons mixés. Vous pouvez ajouter une gousse d’ail pilé ou une cuillère à café de crème d’ail.
Pour servir le poulet, sortez-le du four, laissez-le reposer 10 minutes puis coupez-le et mangez-le. Servez avec le riz et les poivrons mixés.

mardi, 10 décembre 2013

Escalopes de porc à la gitane

Attendrir mes escalopes, fariner mes escalopes, cuire mes escalopes et les servir à mes enfants est pour eux une preuve d’amour.

Escalopes de porc à la gitane, escalopes de porc, poivrons, oignons

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 escalopes de porc de 100 à 150 g, farine, huile, 1 gros oignon, 2 poivrons rouges, 50 cl de coulis de tomate, sel et poivre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 15 à 20 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : attendrisseur
Avec l’attendrisseur, aplatissez les escalopes très finement. Passez ces escalopes dans la farine et réservez. Lavez les poivrons rouges et enlevez-leur toutes les petites graines. Puis coupez les poivrons en lamelles. Pelez et ciselez l’oignon. Dans une casserole, faites chauffer un peu d’huile de tournesol et faites dorer l’oignon. Ajoutez les lamelles de poivrons et le coulis de tomate. Salez et poivrez. Laissez compoter à feu modéré pendant 15 minutes. Les poivrons doivent être tendres mais pas en purée.
Dans une grande poêle faites dorer les escalopes de porc dans un peu d’huile. Prenez-vous-y en plusieurs fois. Quand toutes les escalopes sont cuites, servez-les nappées de sauce aux poivrons.
Accompagnez-les de frites, de riz ou de pâtes.

samedi, 09 novembre 2013

Tarhonya aux poivrons

Petites pâtes hongroises qu’on laisse sécher à l’air, poivrons de la couleur que vous voulez, paprika doux ou fort, champignons sautés. What else ?

Tarhonya aux poivrons, tarhonya, poivrons

Pour 6 personnes
Ingrédients : tarhonya : 400 g de farine, 2 gros œufs, sel. Accompagnement : beurre, 2 poivrons, 250  de champignons de Paris, sel, poivre et paprika.
Préparation : 20 mn + temps de séchage des pâtes – cuisson : 20 mn – coût : * - difficulté : ** - ustensile : râpe à fromage
Mélangez la farine, une pincée de sel et les œufs battus. Formez une belle boule bien ferme. Séparez-la en 3 ou 4 morceaux et râpez-les à l’aide de la râpe. Etalez les petits tarhonya sur un linge propre et laissez sécher quelques heures. Ensuite faites-les cuire dans une grande quantité d’eau salée. Cuisez-les al dente. Ça va très vite. Réservez.
Lavez les poivrons, coupez-les en lamelles. Faites chauffer un peu de beurre dans une sauteuse et faites revenir les poivrons, ajoutez-les les champignons coupés finement. Faites cuire 3 à 4 minutes. Salez, poivrez et saupoudrez de paprika. Mélangez pâtes Tarhonya et légumes et servez aussitôt.
Si vous laissez sécher les tarhonya sur le linge, 2 ou 3 jours, vous pourrez les mettre en sachet et les conserver.

vendredi, 04 octobre 2013

Variante chou-fleur et poivrons

Et pour varier encore plus les plaisirs de cette variante, ajoutez des olives violettes. C’est beau à regarder et bon à déguster.

Variante chou-fleur et poivrons, chou-fleur, poivrons, olives violettes

Pour 3 bocaux de 500 ml
Ingrédients : 1 chou-fleur, 2 poivrons rouges pas trop mûrs, 2 litres d’eau, 75 g de sel fin, 3 cuillères à soupe de gros sel, 30 cl de vinaigre blanc.
Préparation : 10 mn – cuisson : 10 mn – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 3 bocaux de 500 ml
Préparez une saumure avec 1 litre d’eau et 50 g de sel. Détaillez le chou-fleur en petits bouquets et faites-les tremper dans la saumure pendant 2 heures. Rincez. Lavez les poivrons, enlevez les graines, le pédoncule et les parties blanches et coupez-les en carrés de 2 cm de côté. Mélangez 1 litre d’eau à 15 cl de vinaigre blanc et 25 g de sel. Faites bouillir, ajoutez les bouquets de chou-fleur et faites-les blanchir 2 minutes à la reprise de l’ébullition. Sortez les bouquets de la casserole et remplacez-les par les poivrons en carrés. Laissez bouillir 5 minutes et égouttez. Gardez le jus.
Dans les bocaux stérilisés à l’eau bouillante, déposez 1 cuillère à soupe de de gros sel, 5 cl de vinaigre blanc, les légumes puis versez le jus dans lequel ils ont bouilli en remplissant les bocaux jusqu’à ras bord. Fermez bien, laissez refroidir, mettez au réfrigérateur et consommez-les dans la semaine.

dimanche, 22 septembre 2013

Roussette à la courge

Ne vous fatiguez pas à faire cuire les poivrons pour les peler. Avec un économe, pelez le poivron coupé en plusieurs morceaux posés bien à plat. Facile !

Roussette à la courge, roussette, courge, poivrons


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de petite roussette, 1 cuillère à soupe de miel d’acacia, 500 de courge, 3 poivrons rouges, sel, poivre, herbes de Provence, laurier, farine, huile de tournesol et 2 cuillères à soupe de graines de courge broyées, jus de citron.
Préparation : 15 mn – cuisson : 15 mn – coût : * - difficulté : *
Faites un court-bouillon avec 1 l d’eau, des herbes de Provence, du laurier, du sel et du poivre. Pochez les morceaux de roussette pendant 5 mn. Egouttez-les puis essuyez-les bien. Farinez-les très légèrement. Pelez le morceau de courge. Enlevez les graines et les parties molles du cœur et coupez la courge en petits dés d’1 cm à 1, 5 cm de côté. Dans une poêle, faites fondre le miel et faites-y sauter les dés de courge. Arrêtez la cuisson quand ils sont encore un peu durs. Réservez.
Pelez à cru les poivrons puis coupez-les en tout petits morceaux. Faites-les sauter dans la poêle avec un peu d’huile, ajoutez les dés de courge et terminez par les morceaux de roussette. Laissez dorer quelques instants.
Salez et poivrez. Servez les morceaux de roussette et les légumes, saupoudrez-les de graines de courge broyées. Et pour donner un petit coup de peps, arrosez d’un peu de jus de citron.

jeudi, 12 septembre 2013

Gelée de légumes

Dans les années 70, on mangeait des œufs en gelée, avec une horrible macédoine de légumes baignant dans la mayonnaise.  On oublie tout !

Gelée de légumes, pois, poivrons, carottes, haricots verts, gelée

Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 g de haricots verts extra-fins, 200 g de petits pois surgelés, 2 carottes, 1 poivron rouge, 3 feuilles de gélatine, 10 cl de vinaigre de cidre, 15 cl d’eau, estragon, sel et poivre noir.
Préparation : 15 mn – cuisson : 20 mn – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 grosses verrines
Faires tremper la gélatine dans de l’eau pendant 10 mn. Equeutez les haricots et coupez-les en morceaux d’1 cm. Faites-les cuire à l’eau bouillante salée pendant 10 mn. Egouttez et réservez. Epluchez les carottes, coupez-les en fines rondelles et cuisez-les à l’eau bouillante salée 12 à 15 mn. La lame d’un couteau doit passer facilement à travers. Faites bouillir les petits pois très rapidement. Les miens étaient surgelés et déjà cuits. Lavez le poivron, enlevez le pédoncule, les graines et les parties blanches à l’intérieur et coupez-le en petits morceaux. Faites bouillir le vinaigre et l’eau, faites-y dissoudre la gélatine égouttée, salez et poivrez.
Répartissez les légumes, séparément, pour faire de jolies couches bien distinctes. Ajoutez quelques feuilles d’estragon et recouvrez du mélange vinaigre et gélatine. Mettez au réfrigérateur jusqu’à ce que la gelée soit prise (3 à 4 h). Servez avec une terrine.
Vous pouvez faire cette gelée dans un petit plat à cake et la couper en tranches.

samedi, 24 août 2013

Makbouba La Chebba

J’aimerais tant voir Syracuse, l’île de Pâques et Kairouan, surtout Kairouan… Je ne serais pas loin de la Chebba et j’irais manger de la makbouba.

Makbouba La Chebba, makbouba, poivrons, tomates, oignons rouges

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 gros oignons rouges, 1 poivron rouge, 1 poivron jaune, 5 belles tomates, huile d’olive, raisins secs jumbo, sel et poivre. Facultatif : piment.
Préparation : 10 mn – cuisson : 30 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : tajine
Faites tremper une poignée de raisins secs dans un bol d’eau chaude. Lavez les poivrons, enlevez-leur la queue, les pépins et les parties blanches à l’intérieur. Coupez-les en grosses lamelles. Pelez et ciselez les oignons grossièrement. Pilez l’ail. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans le tajine et faites revenir rapidement oignons, ail et poivrons. Couvrez et laissez cuire 10 mn. Pendant ce temps, pelez les tomates en les plongeant l’une après l’autre quelques secondes dans une casserole d’eau bouillante. Coupez-les en gros morceaux et ajoutez-les au tajine, avec les raisins égouttés. Les raisins vont adoucir les tomates. Couvrez et laissez cuire à feu doux encore 15 mn. Salez, poivrez et si vous voulez, ajoutez un peu de piment. Mangez la makbouba chaude, tiède ou froide. C’est un plat idéal pour les belles journées d’été. Et avec les panelles de jeudi dernier, c’est le top !

24.08.2013