jeudi, 28 janvier 2016

Tajine carottes et navets au gingembre

Puisque l’hiver ne nous permet pas d’avoir une multitude de légumes, utilisons ceux qu’on a sous la main pour voyager, nous évader…

Tajine carottes et navets au gingembre, carottes, navets, gingembre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de carottes, 500 g de navets, 1 patate douce, huile d’olive, 3 gousses d’ail, pâte de poivrons, 1 morceau de 30 g de gingembre, 1 petite boîte de tomates pelées, sel, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : tajine
Pelez les carottes et coupez-les en biseau en plusieurs morceaux. Pelez et coupez les navets en 4. Pelez et coupez en rondelles épaisses la patate douce. Dans le tajine, faites chauffer 4 cuillères à soupe d’huile, ajoutez l’ail pelé et pilé, 1 grosse cuillère à soupe de pâte de poivron et les 3 légumes. Pelez le gingembre pour enlever la peau puis continuez à le râper jusqu’aux fibres. Jetez les fibres et ajoutez le gingembre au tajine. Coupez les tomates en 4 et ajoutez-les avec le jus de la boîte. Salez, poivrez. Enfin versez un grand verre d’eau dans le tajine. Couvrez et laissez cuire 45 minutes.
Au bout de ce temps, vérifiez la cuisson des carottes en les piquant avec un couteau. Au besoin prolongez un peu la cuisson. Servez avec un grand pain arabe et des boulettes de viande de bœuf.

mardi, 29 décembre 2015

Blanquette de légumes choisis

Sur les légumes que vous avez choisis chez votre maraîcher préféré, une sauce blanche qui sent bon les recettes de grand-mère. Tout simplement !

Blanquette de légumes choisis, pommes de terre, carottes, navets, panais, sauce blanche

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 carottes, 3 navets, 3 panais, 3 pommes de terre, 1 carcasse de poulet, oignon, clous de girofle, laurier, farine, beurre, sel, poivre, 1 citron, persil plat, estragon, ciboulette, cerfeuil…
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Dans une marmite faites bouillir 3 litres d’eau avec la carcasse de poulet, l’oignon piqué de clous de girofle, laurier, sel et poivre. Laissez bouillir 45 minutes.
Au bout de ce temps, pelez carottes, navets, panais et pommes de terre. Coupez tous ces légumes en dés plus ou moins gros mais il faut que les dés aient tous la même taille. Faites-les cuire séparément dans un peu de bouillon prélevé dans la marmite.  8 à 12 minutes par légume suffiront. Goûtez régulièrement pour les garder un peu croquants.
Dans une casserole faites un roux avec 50 g de beurre et 50 g de farine. Allongez de 3 ou 4 louches de bouillon filtré pour obtenir une belle sauce blanche et onctueuse. Salez et poivrez et laissez cuire à petits bouillons 5 minutes. Terminez en ajoutant le jus d’un citron pressé. Servez les légumes nappés de sauce et parsemez d’un peu de persil plat, estragon, cerfeuil et/ou ciboulette fraîchement ciselés…

dimanche, 16 novembre 2014

Porc caramélisé en potée

Le froid frappe à la porte, les gros manteaux, les gants et les bonnets sortent des armoires et les recettes de potée sont les bienvenues.

Porc caramélisé en potée, porc, sauté de porc, pommes de terre, navets, cassonade


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de sauté de porc, 20 g de beurre, 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol, 2 oignons, 20 baies de genièvre, 3 cuillères à soupe de cassonade, cannelle, 1 bouquet de thym, marjolaine, 500 g de navets, 500 g de pommes de terre, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 50 min – coût : ** - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Pelez et coupez les oignons en fines rondelles. Broyez les baies de genièvre au mortier.
Dans la cocotte, faites chauffer beurre et huile et faites-y dorer les oignons. Pendant ce temps, coupez les morceaux de sauté de porc en fines tranchettes.
Enlevez les oignons de la cocotte et remplacez-les par le porc. Faites dorer. Quand le jus de cuisson a disparu, ajoutez la cassonade, les baies de genièvre, une bonne pincée de cannelle et les herbes. Salez, poivrez et mélangez.
Pelez et coupez en fines rondelles pommes de terre et navets et ajoutez-les en couches dans la cocotte. Versez un grand verre d’eau sur les aliments. Couvrez la cocotte et laissez cuire 45 minutes à feu moyen.
Vérifiez de temps en temps pour voir s’il y a assez d’eau pour ne pas que la viande attache. Au besoin ajoutez-en un peu.

jeudi, 13 novembre 2014

Veau grillé pommes-navets

Rose, des navets et des baies. Rosé, la couleur du veau grillé en deux temps et trois mouvements. Et rose, la couleur du plaisir.

Veau grillé pommes-navets, poitrine de veau, pommes, navets, baies roses

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 fines tranches de poitrine de veau, 2 cuillères à soupe de baies roses, huile de tournesol, fleur de sel, 1 botte de petits navets, 2 pommes, beurre, sucre ou cassonade.
Préparation : 15 min + temps de marinade – cuisson : 30 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : plat hermétique et gril
Broyez grossièrement les baies roses. Dans un plat hermétique, déposez les tranches de veau, huilez-les légèrement, parsemez-les de fleur de sel et de baies roses, fermez le plat et laissez-les mariner 12 h au réfrigérateur.
Pelez les navets et faites-les revenir quelques instants dans du beurre. Saupoudrez d’une bonne cuillère de sucre ou de cassonade, d’une cuillère à café de baies roses et laissez-les cuire à feu doux pendant 20 minutes. Ils doivent se laisser facilement transpercer d’un couteau.
Au bout de ce temps, lavez les pommes et coupez-les en quartiers, enlevez les pépins puis ajoutez-les aux navets et laissez-les caraméliser.
Faites chauffer le gril et faites griller les tranches de veau en les retournant délicatement plusieurs fois pendant la cuisson. En moins de 5 minutes, c’est fait. Rectifiez leur assaisonnement et servez avec pommes et navets.

vendredi, 23 mai 2014

Navets aux foies de volaille

Avant, je n’aimais pas les navets. Mais ça, c’était avant de goûter ceux de la Cocotte, accompagnés de foies de volaille et flambés à la vodka.

Navets aux foies de volaille, navets, foies de volaille, La Cocotte

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 petits navets nouveaux, 20 g de beurre, 100 g de foies de volaille, 3 cl de vodka, 6 très fines tranches de lard fumé, sel, poivre, eau et crème liquide.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : cocotte en fonte, cure-dents et mixeur (facultatif)
Pelez les navets s’ils ne sont pas bio. Laissez-leur un peu de leur queue. Rincez-les. Nettoyez les foies de volaille, séchez-les puis coupez-les en très petits morceaux. Faites fondre le beurre dans la cocotte et faites dorer les navets nouveaux. Versez la vodka et faites flamber les navets. Ensuite ajoutez les petits morceaux de foies de volaille. Laissez dorer quelques instants encore puis versez un verre d’eau. Entourez 6 navets d’une fine tranche de lard, piquez-les d’un cure-dent pour ne pas que le lard se détache et remettez les navets dans la cocotte. Salez et poivrez les navets puis couvrez-les et faites-les cuire à feu doux pendant 30 à 35 minutes.
Ensuite si vous voulez, passez la sauce au mixeur puis allongez-la d’un peu de crème. Sinon allongez tout simplement la sauce non mixée à la crème liquide. Laissez épaissir quelques instants et servez vos petits navets avec une volaille.

lundi, 04 mars 2013

Carottes au gingembre et keftas

T'attends un bébé et t'as envie de vomir ? Mange du gingembre.
T'es dans le bus ou sur le bateau et tu ne supportes pas la conduite du chauffeur ou du capitaine ? Mange du gingembre.
T'as mal à la tête ? Mange du gingembre.
T'as mal au dos ? Mange du gingembre.
T'as ton nez qui coule ? Mange du gingembre.
Ton repas de midi ne passe pas ? Mange du gingembre.
T'es toudis à t'plaindre ? Mange du gingembre ! Pendant ce temps-là, on ne t'entendra pas.
En poudre, en capsule, en confit, en tranches, en sirop, en infusion, dans un cake, dans une soupe, cru ou cuit, cuit ou cru, râpé, glacé, petit coupé/petit coupé.... Mange du gingembre.
C'est pas le sirop typhon mais presque. Il paraît même que c'est aphrodisiaque. Même si rien n'est prouvé, manges-en quand même, c'est sûrement placebo.
T'as des carottes, des navets, des panais et t'as fait des keftas ? Alleluiah ! Ajoute du gingembre et voilà !

carottes au gingembre et keftas, carottes, gingembre, keftas, navets, panais

C’est la fête à la carotte. En promo toute la semaine. Mangez-la en soupe, avec de la morue ou avec des panais, c’est la fête à la carotte !
Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 carottes, 3 navets, 2 panais, ail, paprika, gingembre en poudre, 500 g de bœuf haché, 1 œuf, 1 oignon, coriandre moulue, sel, poivre, huile d’olive.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - difficulté : * - Ustensiles : gril et piques à brochettes
Epluchez les légumes. Coupez-les en morceaux égaux. Dans une cocotte, faites chauffer 5 cl d’huile d’olive, ajoutez 1 gousse d’ail pilé, 1 cuillère à café de paprika et de gingembre. Salez et poivrez. Faites dorer rapidement puis ajoutez les légumes. Versez de l’eau jusqu’à couvrir les légumes. Couvrez la cocotte et faites cuire à feu modéré pendant 20 à 25 minutes.
Pendant ce temps, épluchez et ciselez l’oignon, mélangez-le au bœuf haché, ajoutez l’œuf entier, une cuillère à café de coriandre moulue, salez et poivrez. Autour des piques à brochettes, formez des sortes de saucisses courtes mais épaisses. Faites chauffer le gril en le huilant légèrement et faites cuire les keftas pendant 10 minutes.
Servez légumes et viande avec un peu de couscous fin ou du boulgour.

04.03.2013

vendredi, 07 septembre 2012

Navets marinés

La betterave n’est pas là pour donner du goût mais pour donner de la couleur. En quelques minutes, vos navets tout blancs vont virer au rose. C’est trop mignon !

navets marinés, navets, betterave rouge

Pour 4 pots moyens
Ingrédients : 500 g de navets, 1 betterave rouge, 700 ml de vinaigre blanc, 30 grains de poivre noir, thym-citron, feuilles de laurier, gros sel.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 10 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : bocaux
Dans une casserole, versez les 700 ml de vinaigre blanc. Ajoutez les grains de poivre et deux grosses cuillères de gros sel. Couvrez et portez à ébullition. Pendant que le vinaigre chauffe, épluchez les navets et coupez-les comme si vous faisiez des frites. Epluchez la betterave rouge et coupez-la de la même façon que les navets. Nettoyez à l’eau bouillante vos bocaux. Répartissez les navets et les betteraves, les branchettes de thym-citron et les feuilles de laurier. Puis versez le vinaigre bouillant sur les légumes. Remplissez les bocaux jusqu’en haut. Complétez avec de l’eau bouillante si nécessaire. Répartissez les grains de poivre et fermez les bocaux. Attendez trois petits jours avant de consommer vos navets au vinaigre. Ils accompagneront à merveille tous les plats d’un mezzé libanais, du poulet au tahineh par exemple. Mais pour ça, il faudra revenir demain.
Conseil : Vous pouvez ajouter des gousses d’ail épluché dans les bocaux avant de les refermer.

07.09.2012

lundi, 17 mai 2010

Le sacrifice du croûton

P1170569b.jpgChez vous, quand la famille est réunie autour d'un poulet, qui demande la peau, le blanc, l'aile ou la cuisse ?

Et de ce poulet, dans quelle assiette finit la carcasse ? Qui se jette sur le cou, le croupion, le foie ou le gésier ? Qui a le privilège du sot-l'y-laisse ?

Qui aime l'os à moelle du pot-au-feu ? Qui récupère la peau du lait chaud ?

Sur un oeuf dur, y'a t-il chez vous des gens qui ne mangent que le jaune et d'autres que le blanc ?

Qui trempe son pain dans la poêle à steak et se régale de la sauce ? Qui prend l'entame d'un rôti ?

Avez-vous remarqué qu'au sein de la famille, toutes ces répartitions alimentaires mettent des années à s'établir ? Au début, il y a le couple, à lui le fromage gratiné sur un plat d'endives, à elle les endives.

A lui, l'ail du rôti, à elle, les p'tits morceaux qui bardent la viande... Puis quand les enfants arrivent, il faut se sacrifier et donner un peu de ce qu'on aime, même si un droit d'aînesse s'institue tout naturellement.

Si on ne peut plus imposer son autorité en tant que parent pour récupérer l'os à moelle, à quoi ça sert de faire des enfants ?

Si vous êtes en bons termes avec votre boucher, il vous donnera plusieurs os à moelle et le problème sera résolu.

On met toute une vie à trouver ces solutions, à contenter toute la famille, à tout faire pour que le repas se passe au mieux.

Mais quand un étranger à cette famille vient perturber cet ordre établi depuis plus de 20 ans, que se passe t-il ?

Samedi, chez la Cocotte, deux personnes supplémentaires étaient à table, une petite blonde au visage de gamine, qui sourit en permanence et son amoureux, un clone de John Cleese, même dégaine, même humour, même pays... Le dîner était parfait, les discussions vives et cordiales,  les interventions des uns et des autres toujours pertinentes quand tout à coup, l'amoureux demande, avec son accent anglais délicieux : «Je peux prendre le croûton ? ».

Là, 4 paires d'yeux familiers à la Cocotte se tournent vers elle, justement, attendant avec effroi sa réponse. Oui, tout le monde sait bien que dans la famille, c'est la Cocotte qui prend le croûton.

Vous savez, celui de la baguette un peu trop cuite, qui croustille affreusement, qui fait plein de miettes et qui est absolument irrésistible avec un petit peu de beurre au sel de Guérande...

Et là, avec son petit air angélique, il insiste : « Chez nous, c'est toujours moi qui le prends ! Je peux ? »

« Va, elle te le donne la Cocotte, ce croûton qui te fait tant envie, ce croûton qui aura ce petit goût amer du trop-cuit, comme tu dis !. Prends-le, car tu es mon ami, mon compagnon ! » C'est ça, l'amitié. Étymologiquement, un compagnon n'est-il celui avec qui on partage le pain ?

« Tiens, prends-le ce croûton, tu pourras saucer ce plat succulent et tu pourras même récupérer les navets.

Les navets, c'est pas la tasse de thé de la Cocotte ! »

 

Il vous faut :

500 gr de sauté de porc

1 oignon

un peu de farine

de l'eau

thym, laurier, sel et poivre

une botte de navets nouveaux

 

P1170546b.jpgDétaillez en lamelles épaisses les morceaux de porc.

Dans une cocotte, faites revenir ces lamelles dans un peu de matière grasse.

Ajoutez l'oignon finement ciselé, le thym, le sel et le poivre puis terminez par une belle cuillère de farine. Allongez avec de l'eau pour lier votre sauce.

Lavez les nouveaux navets. Vous n'êtes pas obligé de les éplucher. Mais en les épluchant, vous enlèverez quand même un peu de l'amertume de ce légume.

Déposez-les dans la cocotte, couvrez et laissez cuire ce petit ragoût pendant une quarantaine de minutes. Au besoin, ajoutez un peu d'eau et c'est tout !

Invitez des amis et partagez ce plat ainsi que votre pain.

Et vous, c'est quoi votre croûton à vous ?