mardi, 14 juillet 2015

Velouté de betteraves au gingembre

Pour les fainéants, il est conseillé d’utiliser des betteraves déjà cuites. La Cocotte est en vacances, elle ne le saura pas.

Velouté de betteraves au gingembre, betteraves, radis, gingembre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 betteraves, 25 g de gingembre frais, ½ cube de bouillon de légumes, eau de cuisson des betteraves, 50 g de crème fraîche, le jus d’un citron, 1 botte de radis roses, sel et poivre blanc.
Préparation : 10 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : blender ou hachoir électrique
Epluchez à cru les betteraves. Faites-le sous l’eau, vos mains seront moins tachées. Coupez-les en fines rondelles. Déposez-les dans une casserole, couvrez d’eau, salez, ajoutez le demi-cube de bouillon et mettez à bouillir. Comptez 20 minutes de cuisson.
Versez dans le blender avec 15 à 20 cl d’eau de cuisson et mixez pour obtenir un velouté bien épais. Pelez et pilez le morceau de gingembre, ajoutez-le au blender, salez, poivrez et mixez une nouvelle fois. Versez ce mélange dans les verrines. Mélangez crème fraîche et jus de citron et ajoutez-en une cuillère à café dans chacune des verrines. Mettez au frais jusqu’au moment de servir et décorez de radis équeutés et lavés.

jeudi, 16 avril 2015

Verrines aux radis

Comment faire aimer les radis aux enfants ? En les mixant, tout simplement. C’est joli, c’est frais et c’est délicieux.

Verrines aux radis, radis

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 botte de radis avec leurs fanes, huile de tournesol, 200 g de fromage frais, un peu de piment, sel, poivre et quelques biscottes ou biscuits secs salés. Facultatif : lait ou crème liquide
Préparation : 10 min – cuisson : 3 minutes – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique ou blender.
Prélevez les feuilles de la botte de radis mais ne prenez pas les queues (trop dures). Lavez les feuilles, essorez-les et faites-les fondre 2 ou 3 minutes dans une petite casserole avec une cuillère d’huile de tournesol, comme si vous faisiez cuire des épinards. Mixez finement à l’aide du hachoir électrique. Salez et poivrez et laissez refroidir.
Enlevez les queues aux radis et passez les radis sous l’eau. Mixez très finement au hachoir les ¾ des radis avec le fromage frais. Salez et poivrez également et ajoutez une petite pointe de piment. Vous pouvez allonger avec un peu de lait pour faire une belle crème.
Dans les verrines, versez les radis au fromage puis la « crème » de fanes et émiettez des biscottes par-dessus pour amener un peu de croustillant à cette recette simplissime.

mercredi, 10 septembre 2014

Radis et carottes à l'aneth

Pour les radis, on veut des bâtonnets des 2 millimètres d'épaisseur et de 5 cm de long, sinon on renvoie. Non mais !

Radis et carottes à l'aneth, radis, carottes, aneth

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau radis blanc, 2 carottes moyennes, du gros sel, 1 yaourt brassé, 2 pommes acidulées (style Granny Smith), sel, poivre, aneth frais ou déshydraté, jus de citron.
Préparation : 15 min - cuisson : aucune - coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe et mandoline avec le peigne à julienne.
Pelez le radis blanc et coupez-les en julienne avec le peigne à julienne de la mandoline. Si vous n'en avez pas, coupez le radis en fines lamelles. Déposez-les dans une passoire et recouvrez de 2 ou 3 cuillères à soupe de gros sel. Laissez dégorger pendant 1 heure. Ensuite rincez le radis pour enlever l'excédent de sel et séchez-le rapidement.
Pelez et râpez les carottes. Mélangez-les aux lamelles de radis.
Mélangez le yaourt avec une belle quantité d'aneth, ajoutez 1 cuillère à soupe de jus de citron, salez et poivrez et versez la sauce sur les 2 légumes mélangés.
Lavez les pommes, enlevez-leur le trognon, coupez-les très finement avec la mandoline et citronnez les tranches pour éviter qu'elles ne noircissent. Servez cette salade très rafraîchissante aussitôt.

dimanche, 29 juin 2014

Petits gâteaux de truite et radis crème

Sur sa palette, rose et orange pastel se mêlent et se confondent. La Cocotte peint. Cézanne n’a qu’à bien se tenir.

Petits gâteaux de truite et radis crème, truite, radis

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 belles truites vidées et étêtées, 3 cuillères à soupe de crème fraîche, 1 œuf, piment de Cayenne, sel, poivre, ½ botte de radis, un peu de lait.
Préparation : 30 min- cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : verrines et hachoir électrique.
Préchauffez le four à 175°c. Faites chauffer de l’eau dans une sauteuse. Nettoyez les truites puis posez-les sur un panier-vapeur. Quand l’eau bout, posez le panier-vapeur dans la sauteuse, couvrez et laissez cuire les truites 10 minutes.
Ensuite enlevez la peau et les arêtes des poissons puis écrasez la chair. Ajoutez l’œuf entier battu, un peu de piment, la crème fraîche, salez et poivrez. Déposez dans 6 verrines préalablement beurrées et faites cuire au bain-marie dans le four pendant 20 à 25 minutes.
Pendant ce temps, nettoyez les radis, coupez-leur la queue puis passez-les au hachoir électrique en ajoutant un peu de lait (5 à 8  cl) pour en faire une crème épaisse. Salez et poivrez légèrement. Mettez au frais.
Laissez entièrement refroidir les verrines à la truite, démoulez les petits gâteaux de truites, disposez-les dans les assiettes et recouvrez-les de crème au radis.

mardi, 29 avril 2014

Rouleaux radis et avocat

Au ski, le plus important, c’est le planter de bâton. Et dans cette recette, c’est le rouler de rouleau. Roule, ma poule !

Rouleaux radis et avocat, galettes de riz, radis, avocat

Pour 30 rouleaux
Ingrédients : 30 galettes de riz de 22 cm de diamètre, 1 batavia, 1 botte de radis, 250 g de germes de soja frais, 2 avocats bien mûrs, piment en poudre, quelques feuilles de menthe, jus de citron, moutarde, huile, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : grande assiette creuse et 1 vieux torchon de cuisine
Lavez et essorez la salade. Coupez-la en lamelles. Lavez les radis et coupez-les en fines rondelles. Faites une vinaigrette avec jus de citron, huile, moutarde, sel, poivre et 10 cl d’eau. Dans un grand saladier, mélangez salade, radis, germes de soja, 2 feuilles de menthe ciselée. Ajoutez la vinaigrette et brassez la salade.
Humidifiez le torchon et posez-le sur le plan de travail. Emplissez d’eau une assiette creuse. Passez une galette de riz dans l’eau puis posez-la sur un torchon, attendez quelques secondes qu’elle ramollisse puis déposez une quantité de salade dans le bas de la galette. Rabattez les deux côtés vers le centre puis roulez la galette en la serrant bien pour former un rouleau. Faites de même avec les autres galettes. Ecrasez 2 avocats, ajoutez du jus de citron, un peu de piment et 2 feuilles de menthe ciselée et proposez cette sauce pour y tremper vos rouleaux tout frais.

lundi, 17 mars 2014

Radis lassi

radis lassi,radis,lassi,la cocotteÊtes-vous du genre ordonné ? Quand vous cuisinez, rangez-vous immédiatement après vous en être servi louches, passoires, maniques, casseroles et autres cuillères en bois ?

Pour la Cocotte, c’est non, non, non et non. Elle fait la cuisine, utilise moult ustensiles, salit nombre de couverts, nombre de récipients. D’ordinaire, elle cuisine, mange ce qu’elle a cuisiné puis range ce qu’elle a dérangé. Mais parfois il lui arrive de ne rien ranger du tout. Elle n’en a pas le temps. On ne lui laisse pas le temps en vérité. Quelqu’un s’en charge à sa place. Ça, c’est quand ce quelqu’un est à la maison alors qu’elle cuisine, ce qui n’arrive pas souvent.
Pour vérifier la cuisson du poulet dans le four, elle utilise une manique pour ne pas se brûler. Elle ouvre le four de la main gauche, prend la manique de la main droite, effectue un petit mouvement de tension pour sortir le plat, se satisfait de la bonne avancée des travaux, effectue un petit mouvement de pression sur le plat pour le remettre à sa place, et manique toujours en main droite, referme le four de la main gauche. A peine a-t-elle reposé la manique que le quelqu’un est passé par là et qu’il a rangé la manique. Le quelqu’un se déplace vite. En moins de deux secondes, la manique retrouve sa place habituelle, à 20 cm de l’évier et 3 mètres du four.
La Cocotte ne s’aperçoit encore de rien mais comme elle est éminemment consciencieusement quand il s’agit de faire cuire un poulet, elle évalue, juge et jauge le volatile de nombreuses fois. Mue par un mouvement devenu réflexe, elle ouvre la porte du four de la main gauche, sans regarder, pose la main droite sur l’endroit supposé de la manique. Et là, plus de manique. C’est la panique !
Elle tâte le coin rituel du plan de travail, sa main va à droite, puis à gauche puis encore à droite. Elle sort la tête du four, laisse la porte ouverte, la température du four baisse, le poulet gémit, râle, sa peau perd de son croustillant et la Cocotte se souvient alors que le quelqu’un est là aujourd’hui. Oui, oui, il est là, tapi dans l’ombre, monté sur coussins d’air, peut-être même en lévitation, il ne fait pas de bruit, il l’épie, attend la faute, prêt à bondir dès qu’elle posera la cuillère en bois près de l’évier, la louche sur la planche à découper, la salière dans le salon et la poivrière à côté de l’ordinateur.
Il est là, ne dit rien, il s’est introduit dans la cuisine, a observé chaque mouvement de la Cocotte et il a non moins consciencieusement rangé tout ce que la Cocotte a utilisé pour cuisiner le poulet. Tout ! Absolument tout !
Oui, à ce moment précis, la Cocotte se souvient que le quelqu’un traîne dans les parages, elle se souvient de son honteuse manie de tout remettre en place quand il ne faut pas. Et elle hurle, trépigne, fait pipi par terre et se roule dedans, invoque les dieux lares, la mère Poulard, la mère Michel et la mère Denis réunies : « Quand comprendras-tu que dans la cuisine, c’est moi le chef, que quand je me mets aux fourneaux, c’est moi le chef, que  quand tu n’as absolument pas pris part à la décision du plat, c’est moi le chef ! Sors d’ici, manant, vilain, fripon, gredin, saligaud ! Tu n’es pas le bienvenu ! » …Enfin ça, c’est quand elle a décidé d’être polie. Mais ça, ça n’arrive pas souvent !
Et instantanément le petit salopiot, le maniaque de la manique serre les poings, prêt à bondir, lui, le quelqu'un, l’atrabilaire mêle-tout, le trieur fou, le compulsif de l'organisation fulmine. De la fumée sort de son nez, de ses oreilles, ses yeux, sa bouche… Et là, la Cocotte se dit qu’il doit être bien cuit, à point et qu’il est vraiment temps de le sortir. Mais oh, pas de chance pour lui (ou pour elle), elle n’a plus sa manique !

La recette

Oh vous, mes petits radis, vous allez passer au hachoir. Je vais vous couper menu-menu. Et je vais vous mélanger à du fromage. Vous allez adorer.

radis lassi,radis,lassi,la cocotte

Pour 6 petites verrines
Ingrédients : 100 g de radis roses et ronds, 100 g de fromage blanc à la faisselle, 100 g de fromage de chèvre frais, gros sel gris de Guérande.
Préparation : 10 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Débarrassez-vous des tiges vertes et de la petite queue des radis. Lavez les radis soigneusement, séchez-le puis coupez-les en quatre. Déposez-les dans le bol du hachoir et actionnez le hachoir quelques secondes.
Quand les radis ne sont pas encore complétement hachés, sortez-en un peu du bol et réservez.
Puis ajoutez le fromage blanc et le fromage frais de chèvre dans le hachoir, ajoutez également du gros sel gris de Guérande et mixez jusqu’à obtenir une crème liquide et parfaitement lisse.
Goûtez et rectifiez l’assaisonnement au besoin. Ici pas besoin de poivre, le radis pique assez.
Répartissez ce mélange dans les verrines ou de toutes petites bouteilles puis couvrez de radis hachés mis de côté. Et mettez au frais jusqu’au moment de servir.
Doublez toutes les quantités si vous voulez proposer votre lassi en petite soupe fraîche et originale.

mardi, 18 juin 2013

Taboulé à la betterave

Ce plat est magique, il change de couleur tout seul. Orange au début, il vire au fuchsia. Ça serait pas des fois de la betterave ? Hein ? Si, y’en a aussi.

Taboulé à la betterave, couscous, betterave, radis, oignon rouge

Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 g de couscous fin, 1 betterave moyenne, ½ botte de radis, 1 oignon rouge, vinaigre de vin rouge, huile de tournesol, sel, poivre et sumac.
Préparation : 10 mn – cuisson : 25 mn – coût : * - difficulté : *
Epluchez la betterave, coupez-la en rondelles puis en petits cubes. Mettez-les dans une casserole, couvrez de 500 ml d’eau, salez un peu et faites cuire pendant 20 à 25 minutes.
Pendant ce temps, versez le couscous dans un plat et ajoutez une cuillère d’huile. Salez et poivrez et mélangez à la main.
Quand les dés de betterave sont cuits, égouttez-les en conservant le jus de cuisson.
Recouvrez le couscous du jus de cuisson et laissez le couscous gonfler 5 mn puis égrainez avec la fourchette ou les mains.
Lavez les radis et coupez-les en rondelles. Pelez et ciselez l’oignon rouge.
Mélangez radis, dés de betteraves et oignon rouge au couscous devenu tout rouge. Ajoutez un peu d’huile et de vinaigre et parsemez de sumac pour donner un petit goût acidulé.

18.06.2013

jeudi, 02 mai 2013

Pommes au four et tomme au radis

Sur l’appui de la fenêtre de ma cuisine, trône un pot dans lequel pousse un magnifique pied d’origan.
Y’a qu’à tendre la main pour se servir.

Pommes au four et tomme au radis, pommes de terre au four, radis, tomme de chèvre, origan

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 grosses pommes de terre (Bintje) , 1 botte de radis, tomme de chèvre très fraîche, lait, crème fraîche, origan frais, ail, gros sel, sel et poivre.
Préparation : 10 mn – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : papier-alu.
Préchauffez le four à 200°C. Lavez les pommes de terre et séchez-les soigneusement. Déposez une couche de gros sel sur 6 carrés de papier-alu. Posez une pomme de terre sur chaque carré, remettez du sel et enfermez les pommes de terre dans l’alu en serrant bien les papillotes. Mettez au four à 200°c pendant 1 h.
Pendant ce temps, émiettez la tomme de chèvre. Mélangez-la à une petite tasse de lait et de la crème fraîche, des feuilles d’origan frais et 1 gousse d’ail ciselé. Salez et poivrez et mélangez pour obtenir une crème épaisse et grossière. Nettoyez les radis et coupez-les en fines rondelles.
Sortez les pommes de terre du four, ouvrez-les en deux, répartissez la crème par-dessus et décorez des fines rondelles de radis et de quelques feuilles d’origan. Mangez aussitôt.

02.05.2013

vendredi, 13 avril 2012

Radis muffins

On me pose souvent la question : « Yo la Cocotte, que fais-tu de tes fanes de radis ? » Mais voyons, je les mange. J’ai même plein de recettes. Eh man, t’en veux une ?

radis muffins, muffins aux radis, muffins, radis

Pour 12 muffins moyens
Ingrédients : 1 botte de radis très frais, 150  g de farine,  2 œufs, 1 yaourt nature, 1 oignon,  huile de tournesol, 1 cuillère à café de levure chimique, sel et poivre.
Préparation : 5 mn – Cuisson : 25 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : moules à muffins en silicone
Préchauffez le four à 170°c. Coupez les fanes de radis au niveau des feuilles. Réservez les radis. Ciselez les feuilles et passez-les sous l’eau. Essorez-les à l’essoreuse à salade. Epluchez et ciselez l’oignon. Dans un saladier, mélangez les fanes, la farine, les deux œufs battus, l’oignon, le yaourt nature. Remplissez la moitié du pot de yaourt d’huile de tournesol et versez-la dans le saladier.
Salez et poivrez. Et comme d’habitude, ajoutez la levure chimique au dernier moment. Mélangez vigoureusement. Répartissez la préparation de façon égale dans les moules à muffins et enfournez pour 25 minutes.
Piquez les muffins avec un cure-dents en bois pour voir s’ils sont cuits. Les cure-dents doivent ressortir secs. Laissez refroidir sur une grille. Nettoyez les radis et dégustez-les avec les muffins, un peu de beurre et du sel fin.

13.04.2012

mardi, 15 juin 2010

Salade de radis jolie, jolie, jolie

 

P1180615b.jpgVous avez remarqué que c'était la saison des radis ? Elle dure pas mal de temps la saison des radis ! Si vous regardez bien, toute l'année, vous en trouvez des radis. Mais le problème, c'est que toute l'année, vous ne trouvez pas forcément d'idée de recettes à base de radis.

Au bout de deux, trois, quatre mois, on a beau aimer les radis, ça finit par lasser !

Vous les mangez comment, les radis ? La Cocotte prend du pain frais, une noisette de beurre, du sel fin. Elle tartine de beurre le pain frais, trempe le radis dans le sel et croque alternativement pain et radis.

Mais ce régime-là, pendant quatre mois, six mois, huit mois, ça finit par lasser.

Alors avant d'en avoir marre, avant de craquer et de ne plus croquer, voici une petite recette piquée en Allemagne. Les Allemands n'ont peur de rien, ils font parfois des choses en cuisine qui nous dépassent mais le résultat est souvent très bon. La Cocotte paraphrase Audiard et déclare que les Allemands, c'est comme les cons, ils osent tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît ! Vous allez voir !

 

Il vous faut :

1 botte de radis

2 pommes bien acidulées

1 yaourt nature

jus d'un citron

1 cuillère à café de moutarde

50 gr de leerdammer, d'emmental ou de mimolette

un peu de persil ciselé

sel, poivre

 

P1070805.JPGLavez soigneusement les radis et découpez-les en biseau pour faire beau.

Épluchez les pommes, coupez-les en quartiers, enlevez les pépins et recoupez-les en petits morceaux, itou pour faire beau. Versez un peu de jus de citron pour éviter que les pommes noircissent.

Découpez le fromage en fines tranches puis en bâtonnets égaux... également pour faire beau !

Mélangez le yaourt, la moutarde, le jus de citron, le persil,le sel, le poivre.

Dans un verre, alternez radis en biseau, pommes en morceaux et fromage en bâtonnets égaux et servez votre sauce au yaourt à côté.