lundi, 10 novembre 2014

Pesto roquette aux amandes

Un bouquet de roquette cueillie dans la journée, un paquet de gressins sur le plan de travail, des copains qui passent à l’improviste. Il ne faut rien de plus.

Pesto roquette aux amandes, roquette, pistou, basilic, ail, amandes, pignons de pin

Pour 1 grand bol
Ingrédients : 1 bouquet de roquette, 10 olives violettes, 5 cl d’huile d’olive, 1 gousse d’ail, 1 petite poignée de pignons de pin, 50 g d’amandes décortiquées, sel, poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Dénoyautez les olives violettes. Pelez et pilez l’ail. Passez les amandes au hachoir électrique pour les réduire en une poudre grossière.
Lavez soigneusement les feuilles de roquette, rincez et passez à l’essoreuse à salade. Coupez les queues les plus dures des feuilles. Coupez les feuilles en 3 ou 4 parties puis passez-les en petites quantités au hachoir électrique.
Dans le hachoir ajoutez les olives, la gousse, les amandes en poudre. Allongez avec l’huile et formez une belle masse onctueuse.
Poivrez, salez légèrement, les olives le sont déjà beaucoup. Mélangez à nouveau. Versez dans un joli bol de présentation et déposez quelques pignons de pin et un filet d’huile d’olive sur le dessus.
Proposez des gressins ou utilisez cette sauce pour un beau plat de pâtes.

mardi, 14 octobre 2014

Spaghetti pistou jambon

Pisto basilicum, pistas basilicum, pistat basilicum, pistamus basilicum…  Je broie du basilic, tu broies du basilic, il broie du basilic, nous broyons du basilic….

Spaghetti pistou jambon, spaghetti, pistou, sauce au pistou, basilic

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de spaghetti, 200 g de fond de jambon ou une belle tranche de jambon blanc, ½ bouquet de basilic, 3 gousses d’ail, 300 ml de coulis de tomates, huile d’olive, beurre, sel et poivre. Pour servir : parmesan râpé
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique, pilon et mortier
Faites chauffer une marmite d’eau salée pour les pâtes. Moi, j’ajoute toujours un petit filet d’huile d’olive. Passez le jambon au hachoir. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une casserole et faites dorer quelques instants le jambon. Réservez.
Effeuillez le basilic et lavez les feuilles. Pelez l’ail. Passez ces deux ingrédients au mortier pour les réduire en « purée ». Mélangez-les au coulis de tomates, ajoutez 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et 2 ou 3 petites noix de beurre. Salez, poivrez et ajoutez le jambon mis de côté.
Faites cuire les pâtes selon le temps indiqué sur le paquet.
Lorsqu’elles sont égouttées, mélangez-les à la sauce, faites-les réchauffer quelques instants et servez-les en proposant du parmesan.

mercredi, 28 août 2013

Potage pesto pastel

Fan de chichourle, vous les entendez, les cigales ? Moi, avec ce potage, je suis repartie en vacances. Je suis en Provence. Adessias !

Potage pesto pastel, pâtes à potage, pistou, pesto, basilic

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 carcasse de poulet, thym, laurier, herbes de Provence, 300 g de haricots verts extra-fins, 3 carottes jaunes, ail, basilic, huile d’olive, 200 g de pâtes à potage, sel et poivre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : pilon et mortier
Préparez un bouillon dans une grande marmite avec 2 litres d’eau, plongez-y la carcasse de poulet, du thym, du laurier et des herbes de Provence. Salez et poivrez. Faites bouillir 30 mn. Filtrez le bouillon. Équeutez les haricots et coupez-les en tronçons d’1 à 2 cm. Épluchez les carottes et coupez-les en très petits dés, comme les haricots.
Versez le bouillon filtré dans une casserole et faites-y cuire les dés de carottes pendant 15 minutes puis ajoutez les haricots et comptez 10 mn supplémentaires. Ensuite versez les pâtes à potage et laissez-les cuire suivant le temps indiqué sur le paquet. Lavez et ciselez ½ bouquet de basilic, pelez et pilez 1 gousse d’ail. Passez les deux ingrédients au mortier et ajoutez 5 cl d’huile d’olive en même temps. En fin de cuisson du potage, ajoutez votre pesto, rectifiez l’assaisonnement, arrêtez la cuisson et servez dans des grands bols en proposant du parmesan.

lundi, 05 août 2013

Patates pistou et agneau

Pas besoin de graisser le gigot d’agneau, la pellicule de graisse présente sur le dessus suffit à le rendre moelleux. Comptez 15 minutes de cuisson pour 500 g.

Patates pistou et agneau, pommes de terre Charlotte, pommes de terre Trésor, gigot d'agneau, pistou, basilic, pignons de pin

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de petites pommes de terre (grenaille ou trésor), 1 bouquet de basilic, 1 petite poignée de pignons de pin, 3 gousses d’ail, huile d’olive, gigot d’agneau, sel et poivre.
Lavez les feuilles de basilic et ciselez très finement. Mélangez-les à une gousse d’ail pilée, les pignons de pin et 5 cl d’huile d’olive. Réservez.
Incisez la pellicule de graisse présente sur le gigot d’agneau, parfumez-le avec les deux gousses d’ail restantes en les piquant à l’intérieur du gigot ou en les disposant autour, salez et poivrez et enfournez dans un four chauffé à 200°c pendant 30 minutes.
Lavez et séchez soigneusement les pommes de terre et faites-les cuire dans une peu d’huile d’olive, à feu moyen pendant 10 mn puis à feu doux, pendant 15 à 20 minutes, dans une sauteuse. Quand la lame d’un couteau passe facilement à travers, arrêtez la cuisson des pommes de terrer et versez votre préparation au basilic par-dessus, mélangez bien puis servez avec le gigot coupé en tranches.

05.08.2013

samedi, 29 septembre 2012

Chou romanesco au pistou

Vous n’êtes pas obligé de faire rissoler les bouquets de chou. Vous pouvez simplement laisser fondre un morceau de beurre sur le chou et le croquer tout chaud.

chou romanesco au pistou, chou romanesco, pistou

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 choux romanesco, 1 bouquet de basilic, 50 g de beurre, 50 g de pignons de pin, sel et poivre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 8 à 10 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : hachoir électrique
Cette recette est à faire juste avant de manger. Le chou romanesco noircit très vite, une fois qu’il est cuit. Séparez les deux choux en petits bouquets. Passez-les sous l’eau pour les laver. Déposez ces bouquets dans un panier-vapeur. Faites bouillir de l’eau salée dans une marmite. Déposez le panier-vapeur dans la marmite et faites cuire le chou de 8 à 10 mn. Piquez une lame de couteau pour vérifier la cuisson, il faut qu’elle entre assez facilement.
Lavez le basilic, effeuillez-le et passez-le au hachoir électrique avec le beurre ramolli, un peu de sel et de poivre et les pignons de pin.
Faites fondre ce beurre au pistou dans une poêle et faites revenir très rapidement les bouquets de chou. Servez aussitôt en parsemant vos bouquets de pignons de pin grillés et accompagnez ce plat rapide d’une belle côte de veau ou une cuisse de poulet grillé. Ou encore plus simple, dégustez-le à l’apéritif !
29.09.2012

Et en prime une photo parce qu'un chou romanesco, c'est vraiment beau.

chou romanesco au pistou,chou romanesco,pistou


dimanche, 29 juillet 2012

Boulettes-minute et pistouriz

On fait toujours des pâtes ou de la soupe au pistou. Pourquoi ne ferait-on pas du riz au pistou ?
Et pourquoi ne le servirait-on pas avec des boulettes ? Pourquoi ?

boulettes-minute et pistouriz, boulettes, pistou, riz, basilic

Pour 6 personnes
Ingrédients : 600 g de viande hachée de porc et de bœuf en quantités égales, 50 g de mie de pain, un peu de lait, 1 œuf,  sel, poivre, origan, huile d’olive, 300 g de riz, 1 bouquet de basilic, une gousse d’ail pilé (facultatif) , 30 g de beurre.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : hachoir électrique
Emiettez la mie de pain et faites-la gonfler dans un petit verre de lait (8 à 10 cl). Faites bouillir l’eau salée pour le riz. Mélangez les viandes, la mie de pain égouttée, l’œuf (pour lier), l’origan, salez et poivrez. Faites cuire ces boulettes, à la poêle, dans un peu d’huile d’olive pendant 20 minutes en les retournant fréquemment et en ajoutant un verre d’eau pour faire un peu de sauce.  Ensuite lavez le basilic, séchez-le puis dans passez-le au hachoir électrique en lui ajoutant des petits cubes de beurre, la gousse d’ail pilé et 5 cl d’huile d’olive. Salez et poivrez.
Servez les boulettes accompagnées du riz sur lequel vous déposerez une grosse noix de beurre au pistou.

29.07.2012

dimanche, 11 octobre 2009

Zucca al pesto ou courge-spaghetti au pistou

 

P1110308.jpgA la Saint-Denis, achète une courge-spaghetti.

A la Saint-Firmin, mange-la avec tes copains.

Vous connaissez le dicton. La Cocotte ne vous apprend rien.

Alors qu'est-ce qu'on va manger dimanche ? De la courge-spaghetti.

Une toute petite précision pour ceux (peu nombreux) qui ne connaîtraient pas encore ce légume :

Une courge-spaghetti, c'est une grosse courge de plus de 20 cm de haut, de plus de 10 cm de diamètre, d'un beau jaune-orange, avec des pépins à enlever et qui se transforme en spaghetti après cuisson.

Une courge-spaghetti, c'est un tour de passe-passe culinaire. Mais ici point besoin de baguette magique, non ! Une marmite d'eau bouillante et une cuillère à soupe suffisent à transformer ce gros Zeppelin couleur poussin en cheveux d'ange qui se mangent.

C'est la saison des courges. Le weekend dernier, Marchiennes et ses Cucurbitades les mettait à l'honneur, comme tous les ans et ce, depuis près de 20 ans.

Sur les marchés, en ce moment, vous trouverez sans mal un assortiment de courges, plus bizarres les unes que les autres mais qu'il ne faut pas avoir peur de cuisiner.

Aujourd'hui la Cocotte vous propose de cuisiner votre courge version pistou.

Ça vous dit ?

Allora Andiamo !

 

P1110339-1.jpgIl vous faut :

1 courge-spaghetti

½ bouquet de basilic

½ bouquet de persil

1 gousse d'ail

de l'huile d'olive

des tomates séchées (à l'huile) coupées en lanières

sel, poivre et parmesan

 

P1110356-1.jpgFaites bouillir une marmite d'eau salée. Coupez dans la longueur votre courge, enlevez les pépins. Et plongez-y les deux parties quand l'eau bout. Laissez cuire une bonne vingtaine de minutes. La lame d'un couteau doit passer sans résistance à travers la pulpe.

Quand cela vous semble cuit, videz l'eau de la marmite et avec des maniques, sortez vos deux moitiés de courge.

Raclez l'intérieur de ces moitiés avec une cuillère à soupe.

Et c'est là, l'instant magique ! Devant vos yeux ébahis, la transformation s'opère. Votre chrysalide devient plat de pâtes. Emu(e), vous criez au génie et appelez toute la famille pour assister à ce miracle de la nature.

Une fois passée l'émotion, faites chauffer un peu d'huile dans une poêle et faites revenir vos spaghetti de légumes, à feu doux pendant 10/12 minutes. Salez et poivrez.

Pendant ce temps, passez persil, ail et basilic au mixeur avec u peu d'huile d'olive et ajoutez ce mélange dans la poêle. Mélangez ! C'est prêt !

Servez vos spaghetti en les accompagnant de parmesan et de lanières de tomates séchées.

Un p'tit conseil, ce n'est qu'un légume alors vous pouvez l'accompagner d'un peu de semoule ou de riz. Parce que c'est pas ça tout seul qui va nourrir son homme !

vendredi, 26 juin 2009

De la soupe au pistou

P1080182-1.jpgDepuis quelques années, les diétiticiens, l'état, les grands magasins nous ordonnent de manger plus de 5 légumes par jour. Ce n'est pas toujours facile. La vie moderne, le temps qui file, le stress nous poussent à faire les choses vite et pas forcément bien.

La Cocotte vous propose ce weekend de consacrer un peu de temps à vous faire plaisir en toute simplicité, en cuisinant 8 légumes d'un coup. Rien que ça ! Des vitamines jusqu'à dimanche soir et un petit air de vacances en avance.

Ca vous dit ?

 

Sur votre marché préféré, puisque c'est la saison, vous allez acheter :

5 ou 6 carottes, 3 courgettes, 500 gr de haricots verts, 500 pommes de terre, de l'ail nouveau (ou vieux, c'est pas bien grave), un gros bouquet de basilic.

P1020511-1.jpgVous allez chez votre épicier italien préféré (le mien est situé rue de l'Alma à Roubaix ou dans es Halles de Wazemmes), vous lui faites couper un beau morceau de parmesan et vous lui achetez une petite boîte de concentré de tomates.

Ensuite vous achetez des haricots coco. Vous voyez de quoi je parle ? Ce sont des petits haricots avec de jolies traces rouges, comme sur la photo !

Si vous les trouvez frais, c'est très bien. Sinon vous choisissez des secs et vous en jetez une grosse poignée (200 ou 300 gr) dans de l'eau que vous laissez gonfler pendant 12 heures.

Au bout de ce temps, vous les faites cuire dans de l'eau pendant 30 à 40 minutes à feu normal. Surveillez-les de près. Il ne faut pas en faire de la purée !

 

Allez on commence :

Vous épluchez les carottes et les pommes de terre et vous les coupez, tout comme les courgettes, en petits dés d'un cm de coté. Vous détaillez les haricots verts en tronçons de 2 ou 3 cm.

Dans une grosse marmite, vous déposez tous ces légumes coupés et les cocos égouttés, vous couvrez d'eau et vous laissez cuire doucement, gentiment pendant une heure.

Pendant ce temps, vous pilez 5 ou 6 gousses d'ail et une grosse poignée de basilic. Vous ajoutez de l'huile d'olive (10 cl) et le concentré de tomate, du sel, du poivre et vous mélangez bien. Enfin vous ajoutez tout ça à votre soupe, vous mélangez bien et vous arrêtez la cuisson. Le basilic ne supporte pas le chaud, ça le fait noircir.

C'est le moment de râper le parmesan et d'en parsemer très, très, très généreusement les bols fumants plein de soupe au pistou.

Une petite bouteille de Rosé bien frais, bien agréable dans un coin du jardin et vous êtes déjà en Provence.

Vous me raconterez ?