samedi, 06 février 2016

Duo de bruschette del Sur

Vos copains arrivent et vous ne savez pas quoi leur donner à manger. Mais dites donc, vous feriez quoi sans la Cocotte ?

Duo de bruschette del Sur, bruschette

Pour 30 bruschette
Ingrédients : 1 baguette de pain un peu rassis, 10 tranches très fines de salami piquant, 100 g de fromage de chèvre frais, 6 anchois à l’huile, 10 olives vertes dénoyautées, 20 câpres, 1 petite boîte de thon en saumure, 2 carrés de fromage frais, huile d’olive.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 180°c. Coupez toute la baguette en tranches fines. Disposez-les sur une plaque à pâtisserie et faites-les sécher au four pendant 10 minutes.
Bruschette au salami : Coupez les tranches de salami en très petits morceaux. Mélangez-les au fromage de chèvre frais et répartissez la crème sur la moitié des tranches de pain.
Bruschette au thon : Ecrasez les anchois et les câpres. Coupez les olives vertes en petits morceaux. Mélangez anchois, câpres et olives vertes. Ajoutez le thon égoutté, les petits carrés de fromage et allongez avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Répartissez ce mélange sur le reste du pain et mangez ces bruschette à l’apéritif.

vendredi, 29 janvier 2016

Rectangles-crevettes au safran

Ou comment utiliser quelques crevettes rescapées d’un plateau de fruits de mer. C’est tout simple et c’est tout bon !

Rectangles-crevettes au safran, crevettes, safran

Pour 24 rectangles
Ingrédients : 250 g de crevettes à décortiquer, 2 œufs, 100 g de farine, 100 g de lait, 50 g de crème fraîche, 5 g de levure chimique, safran, baies roses, sel.
Préparation : 30 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique et moules à financiers en silicone
Préchauffez le four à 175°c. Faites infuser quelques filaments de safran dans le lait tiédi pendant quelques minutes. Décortiquez les crevettes et passez-les au hachoir électrique. Battez les 2 œufs, ajoutez la farine, le lait au safran, les crevettes hachées, la crème fraîche et ½ cuillère à café de baies roses. Salez légèrement et ajoutez la levure chimique au dernier moment. Mélangez bien pour éviter les grumeaux et versez dans les moules à financiers.
Mettez au four pendant 15 minutes. Passez un cure-dent à travers un rectangle pour voir si c’est cuit. S’il ressort sec, c’est bon.
Servez ces financiers parfumés avec de la crème et du saumon fumé, un tartare de hareng saur ou des rillettes de la mer.

samedi, 23 janvier 2016

Morue à la crème d’oignons

Après la communauté portugaise et ses quelque 800 000 représentants, la Cocotte est la plus grande consommatrice de morue en France.

Morue à la crème d’oignons, morue, oignons, crème liquide

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de morue à dessaler, 1,5 kg de pommes de terre à tout faire, 2 càs d’huile d’olive, 500 g d’oignons, 3 gousses d’ail, 1 boîte de tomates pelées, 25 cl de crème liquide, moutarde, laurier, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h 15 – coût : ** - difficulté : *
Faites dessaler la morue dans une grande quantité d’eau fraîche pendant 36 à 48 heures. Changez souvent l’eau. Faites-la pocher ensuite 20 minutes dans de l’eau.
Pelez les pommes de terre, lavez-les et coupez-les en grosses rondelles. Faites-les cuire 10 minutes à l’eau bouillante.
Pelez et coupez les oignons en grosses rondelles. Faites-les suer dans un peu d’huile d’olive, ajoutez l’ail pelé et pilé, les tomates, 1 grosse cuillère de moutarde forte, sel, poivre et laurier. Laissez compoter 10 minutes puis ajoutez la crème liquide.
Préchauffez le four à 180°c. Déposez les pommes de terre dans le fond d’un plat huilé, couvrez-les de morue et de sauce aux oignons à la crème. Mettez au four 35 à 40 minutes.

mardi, 22 décembre 2015

Saint-Jacques à la chapelure d’ail

Petit Papa Noël, comme cadeau cette année, je voudrais une recette de coquilles Saint-Jacques toute simple et savoureuse. Tu aurais ça dans ta hotte ?

Saint-Jacques à la chapelure d’ail, coquilles Saint-jacques, chapelure, chapelure d'ail, ail

Pour 6 personnes
Ingrédients : 18 noix de Saint-Jacques, 3 gousses d’ail, 1 pincée de piment de Cayenne, 50 g de chapelure, 2 échalotes, 5 cl de vermouth sec, ½ bouquet de persil plat, ciboulette, 25 g de beurre, 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol, fleur de sel de Guérande, poivre blanc.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : *** - difficulté : * - ustensiles : 2 poêles antiadhésives
Pelez et coupez l’ail en tout petits dés. Mélangez-le à la chapelure. Faites chauffer une poêle antiadhésive et faites dorer à sec (dorer pas brûler !) ail et chapelure pendant 1 à 2 minutes. Salez, poivrez et ajoutez le piment. Réservez au chaud.
Faites fondre un peu de beurre et d’huile dans l’autre poêle, faites-y suer 3 à 4 minutes les échalotes pelées et ciselées très finement. Mouillez-les avec le vermouth sec. Ajoutez les noix de Saint-Jacques, retournez-les en cours de cuisson. Quand elles deviennent nacrées (2 à 3 minutes), ajoutez le persil et la ciboulette. Mélangez puis répartissez le contenu de la poêle dans des coquilles. Saupoudrez de chapelure d’ail encore bien chaude et servez aussitôt en entrée.

vendredi, 18 décembre 2015

Concassée de légumes-racine au saumon

Une entrée légère et colorée avec un trio de légumes-racine écrasés et parfumés et un saumon sauvage de l’Alaska. C’est cadeau !

Concassée de légumes-racine au saumon, carottes, céleri, saumon

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de céleri-rave, 250 g de carottes orange, 250 g de carottes jaunes, 10 cl de crème liquide, curcuma, raifort, fromage de chèvre, sel, poivre, 3 tranches de saumon fumé sauvage, lait.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : mousseur à lait et mixeur
Pochez 5 minutes 1 des 3 tranches de saumon dans 15 cl de lait et laissez infuser. Pelez les légumes et coupez-les en petits morceaux. Faites-les bouillir séparément à l’eau légèrement salée pendant 10 minutes chacun. Puis toujours séparément, écrasez-les au mixeur ou presse-purée. Dans le céleri, ajoutez un peu de crème fraîche et du sel. Dans les carottes jaunes, ajoutez une pointe de curcuma, du sel et du fromage de chèvre frais. Et dans les carottes orange, un peu de lait et une ½ cuillère à café de raifort.
Coupez les 3 tranches de saumon en tout petits dés.
Dans de belles verrines, déposez carottes orange, carottes jaunes et céleri. Ajoutez des dés de saumon. Faites mousser le lait infusé au saumon et versez-en un peu sur chaque verrine. Mangez chaud ou tiède.

samedi, 21 novembre 2015

Smorbrod au tartare de maquereau

Choisissez un beau pain de campagne ou de seigle ou du pain allemand fort brun avec un petit goût de caramel ou du pain aux céréales ou...

Smorbrod au tartare de maquereau, smorbrod, tartare de maquereau, maquereau

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 petits maquereaux, gros sel, quelques feuilles de batavia, crème fraîche, moutarde, jus de citron, 1 pomme, poivre, pain.
Préparation : 20 min + temps de salage – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : **
Coupez la tête et les nageoires des maquereaux. Ouvrez-les et enlevez les viscères. Avec le pouce, suivez l’arête centrale des poissons pour l’enlever, d’un côté et de l’autre. L’arête vient très facilement. Coupez les maquereaux en deux et lavez-les très soigneusement. Déposez-les dans un plat et couvrez-les de gros sel entre chaque couche. Couvrez le plat d’un linge propre et rangez-le au réfrigérateur pendant 3 jours. Rincez-les abondamment, laissez-les tremper dans une eau bien propre pendant quelques heures. Egouttez-les et enlevez la première peau très fine des poissons. Coupez les poissons en très petits cubes et mélangez-les au jus d’un citron. Poivrez. Mélangez crème fraîche, lamelles de batavia, un peu de moutarde, la pomme en petits dés, tartinez-en le pain et couvrez de tartare de maquereau.

vendredi, 13 novembre 2015

Waterzooï de maquereaux

Il ne faut pas vraiment pas grand-chose à la Cocotte pour rigoler. Il lui a suffi de lire qu’un biscuit rescapé du Titanic venait d’être vendu 21000 euros lors d’une vente aux enchères à Londres pour pleurer de rire.
Imaginez-vous, les Fenwick, un couple de jeunes mariés part en lune de miel sur le paquebot Carpathia en avril 1912. Croisant dans les eaux froides de Terre-Neuve, le Carpathia entend les signaux de détresse du Titanic et change de route pour venir en aide au misérable paquebot.
James Fenwick, l’heureux époux, récupère un biscuit provenant d’une ration de survie sur un petit canot de sauvetage du Titanic. Religieusement, il conserve ce petit biscuit dans un emballage de photo Kodak et le dit-biscuit reste dans la famille jusqu’à maintenant. Et là, vous vous demandez bien ce qui peut faire rire la Cocotte.
La Cocotte a simplement imaginé les scènes de transmission du biscuit. Elle a vu le notaire réunir toute la famille du défunt pour une lecture du testament : « Je lègue mon biscuit du Titanic à mon fils bien-aimé, James Junior. Il en prendra soin comme si c’était son enfant ».
La Cocotte a juste imaginé le James Junior refiler le biscuit à ses descendants,  et eux, se battant, s’étripant, s’entretuant pour obtenir le gâteau sec. « Non, c’est à moi qu’il doit revenir, c’était moi le préféré à Papa. » « Non, s’écrie James James junior, le cadet, c’est moi qui dois l’avoir, moi j’ai tondu la pelouse à chaque fois qu’on me le demandait. » Et le dernier de la fratrie qui hurle, « mais moi, je lui grattais toujours le dos à Papa ! »… Et des batailles à n’en plus finir, jusqu’au jour de la vente où un commissaire-priseur doit évaluer le prix d’un biscuit plus que centenaire et qui se doute certainement que ça peut coûter bonbon.
Vous voyez un peu le ridicule, non ?
Là, hilare, la Cocotte veut faire partager son fou rire à son chéri et vient le déranger sous la douche, « non mais écoute ça », entre deux hoquets. Et là, le chéri la calme d’un « ben oui, c’est ça, une collection, ça peut prendre de la valeur ! » Ben oui, le chéri, il avait tout compris.
Après quelques recherches, la Cocotte découvre que le James 1er du nom était un collectionneur averti, et qu’il avait emmagasiné des tas d’objets présents lors du naufrage du Titanic.
Et la Cocotte qui dit, "mais c’est ridicule de collectionner des biscuits…"
Et là son chéri lui rétorque, "c’est une collection comme une autre. "
Alors c’est décidé, la Cocotte rangera soigneusement sa collection d’images de la vache qui rit, sa collection de petits canards en plastique, sa collection de pavés des villes visitées, sa collection de boîtes de concentré de tomates en 140 ml, sa collection de bols jaunes, sa collection de petits camions de bière, sa collection de planches de petit-déjeuner de villes allemandes, sa collection de cuillères en bois, sa collection de…
Imaginez, un jour peut-être, on ne sait jamais, si elle prend le bateau avec toutes ses collections et que le bateau chavire ou autre chose…., ça pourrait avoir de la valeur.

La recette
En flamand, waterzooï signifie eau qui bout. Waterzooï de maquereaux signifie alors eau qui bout avec du maquereau. Ça y est, je parle flamand !

Waterzooï de maquereaux, waterzooï, maquereaux

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 ou 7 maquereaux, eau, 2 oignons, thym, laurier, 20 g de beurre, 3 pommes de terre, 3 poireaux, 3 carottes, 20 cl de crème liquide, persil plat, sel et poivre.
Préparation : 15 min - cuisson : 1h – coût : * - difficulté : *
Videz les maquereaux, coupez les têtes, enlevez les arêtes et levez les filets que vous réservez pour la fin de la recette. Faites 2 litres de bouillon avec les têtes de poisson et les arêtes. Salez et poivrez, ajoutez un oignon grossièrement coupé, du thym et du laurier. Faites cuire le bouillon pendant 30 minutes puis filtrez le jus de cuisson.
Lavez et coupez poireaux, carottes et pommes de terre en petits morceaux. Pelez et ciselez l’oignon restant.
Dorez l’oignon émincé, poireaux et pommes de terre dans un peu de beurre. Ajoutez les carottes, encore un peu de thym et versez le bouillon. Laissez cuire 30 minutes. Puis ajoutez les filets de poisson et la crème liquide et arrêtez la cuisson. Couvrez et laissez 5 minutes. Rectifiez l’assaisonnement et servez le waterzooi en parsemant de persil plat lavé et ciselé.

vendredi, 30 octobre 2015

Spaghetti coques et céleri

Grande promo sur le céleri ! Quand y’en a plus, y’en a encore ! Après l’osso buco, voici donc les coques qui en veulent aussi.

Spaghetti coques et céleri, spaghettis, coques, céleri

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de spaghetti, 1 kg 500 de coques, huile, 2 branches de céleri, 3 tomates confites, 3 gousses d’ail, thym, sel, poivre, 3 tranches de jambon cru (San Daniele par exemple), crème liquide.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : ** - difficulté : *
Faites bouillir l’eau des pâtes dans une grande marmite avec un peu de sel. Faites-les cuire le temps indiqué sur le paquet. Dans le même temps, lavez les coques à grandes eaux. Pelez et pilez l’ail, faites-le dorer dans un peu d’huile. Lavez et ciselez le céleri. Ajoutez-le à l’ail, continuez avec les tomates coupées en petits morceaux et le jambon en fines lanières. Mélangez et ajoutez les coques, une branche de thym et poivrez bien. Couvrez et laissez cuire 8 à 10 minutes.
Servez les pâtes dans de grandes assiettes creuses, répartissez les coques sur les pâtes, ajoutez une lichette de crème liquide dans le fond de la casserole des coques et versez la sauce sur chacune des assiettes. Ajoutez un peu de céleri frais et de lanières de jambon sur le dessus.

jeudi, 22 octobre 2015

Riz rouge aux gambas

Bon, c’est quoi, le pimenton ? On trouve ça où ? C’est du paprika fumé et ça se trouve au Portugal. Chéri, fais les valises, on va à Porto !

Riz rouge aux gambas, riz, gambas

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 chorizo courbé fort, 1 carcasse de poulet, 1 bouquet garni, feuilles de laurier, safran, 200 g de haricots verts ou des petits pois surgelés, 360 g de riz, huile d’olive, oignon, 24 gambas, ail, persil, pimenton, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : ** - difficulté : * - ustensile : plat à paella
Faites un bouillon avec la carcasse de poulet, le bouquet garni, des feuilles de laurier, du sel et du poivre. Quand il a bouilli pendant 30 minutes, arrêtez le feu et ajoutez quelques filaments de safran, laissez infuser. Faites dorer le chorizo coupé en rondelles et l’oignon ciselé dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez le riz, faites-le devenir transparent et mouillez le riz petit à petit avec le bouillon, comme pour un risotto.
Pelez et pilez 3 gousses d’ail, ciselez également le persil, mélangez ail, persil et 1 belle cuillère à soupe de pimenton et roulez les gambas dedans. Quand le riz est presque cuit, faites dorer les gambas sur un gril ou dans une poêle antiadhésive. Laissez-les rosir.
Ajoutez les haricots verts en tronçons ou les petits pois dans le riz et disposez les gambas sur le riz.

vendredi, 16 octobre 2015

Kippers grillés à la crème de safran

On vous a offert des kippers et vous ne savez pas quoi en faire. Bon, c’est la dernière fois que la Cocotte vous aide… Mais non, elle vous aidera encore demain.

Kippers grillés à la crème de safran, kippers, safran

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 kippers, 1 kg de baby-potatoes bio, 10 filaments de safran, 1 petite tasse de lait, 100 g de fromage frais, ½ oignon blanc, thym frais, poivre blanc.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four en position gril. Faites chauffer le lait et faites-y infuser le safran 15 minutes.
Ecrasez le fromage frais et ajoutez la petite tasse de lait au safran. Poivrez et mélangez. Lavez les pomment de terre et faites-les cuire le temps qu’un couteau les transperce assez facilement. Puis piquez-les sur des piques à brochettes.
Sur la grille du four, disposez des branches de thym frais puis les poissons côté peau sur la grille. Remettez quelques branches de thym et posez sur chacun des poissons une brochette de petites pommes de terre.
Passez sous le gril pendant 10 minutes. Pelez et coupez l’oignon en fines rondelles. Servez les kippers grillés et les brochettes de pommes de terre en les nappant de crème au safran et de rondelles d’oignon.

mardi, 13 octobre 2015

Croissants marins au fenouil

On vous a offert de belles branches de fenouil et vous ne savez pas quoi en faire ? Pas de souci, la Cocotte a toujours une idée.

Croissants marins au fenouil, croissant, fenouil

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 croissants pur beurre, 250 g de filet de poisson, 40 g de beurre, 1 poireau, 2 cuillères à soupe de farine, 25 cl de lait, 50 g de gruyère râpé, 1 cuillère à café de fumet de poisson en poudre, persil, 1 ou 2 branches de fenouil, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : *
Lavez et ciselez le poireau. Faites fondre le beurre dans une casserole. Laissez fondre le poireau dans le beurre. Ajoutez la farine, le lait, la cuillère de fumet de poisson en poudre. Quand la sauce est belle et bien lisse, ajoutez le gruyère râpé et le filet de poisson. Remuez jusqu’à ce que les morceaux de poisson se détachent. Ajoutez le persil, un peu de fenouil ciselé, salez légèrement et poivrez généreusement.
Préchauffez le four à 175°c. Ouvrez les croissants en deux, tartinez-les de sauce blanche au poisson et refermez-les. Parsemez le dessus des croissants d’un peu de fromage râpé et mettez au four pendant 15 minutes.

dimanche, 11 octobre 2015

Gratin de harengs doux à la sauce blanche

Longtemps je n’ai pas aimé le hareng. Mais avec le temps, ce petit poisson au goût fort prend de plus en plus de place dans ma vie.

Gratin de harengs doux à la sauce blanche, gratin, harengs doux, sauce blanche

Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de harengs fumés doux, 600 g de purée de pommes de terre, 25 g de beurre, 25 g de farine, 200 g d’eau, 1 oignon, 10 petits cornichons, 5 cl de lait, fromage râpé, sel, poivre, thym.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Faites dorer l’oignon pelé dans le beurre, ajoutez la farine et l’eau pour faire une sauce blanche. Laissez épaissir et ajoutez les cornichons coupés en petits morceaux. Salez, poivrez et ajoutez un peu de thym. Laissez refroidir.
Préchauffez le four à 180°c.
Coupez les harengs doux et mixez-les au hachoir.  Mélangez les harengs mixés à la purée et ajoutez la sauce blanche refroidie et donc, en « bloc ». Mélangez doucement. Versez un peu de lait dans un plat à gratin et répartissez le mélange purée/harengs/sauce blanche. Parsemez le plat de fromage râpé et mettez à gratiner au four pendant 30 minutes.
Vous pouvez aussi faire des petites galettes de ce mélange et les faire dorer à la poêle.

vendredi, 09 octobre 2015

Tajine d’aubergines aux supions

Alors là, nous sommes sur un beau camaïeu parme, violet dans le tajine. Remarquez cette belle teinte que laissent supions et aubergines…

Tajine d’aubergines aux supions, aubergines, supions, têtes de calamars, calamars

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau kilo d’aubergines, 1 kg de têtes de calamars, huile d’olive, coriandre en poudre, ail, harissa, sel et poivre, 500 g de couscous fin. Facultatif : coriandre fraîche et citron
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : tajine
Lavez les aubergines, enlevez-leur la queue et coupez-les en cubes assez gros.
Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans le tajine et faites-y dorer les têtes de calamars quelques instants. Quand ils sont tendres, mettez-les de côté. Dans le tajine remplacez les calamars par les aubergines. Ajoutez un peu d’huile d’olive à nouveau et faites-les sauter 5 minutes. Versez un grand verre d’eau, salez, poivrez, ajoutez une gousse d’ail pilé et une cuillère à café de coriandre en poudre et 1 de harissa. Couvrez le tajine et laissez cuire 10 minutes.
Au bout de ce temps, déposez les têtes de calamars sur les aubergines, laissez encore cuire 2 ou 3 minutes, le temps de faire la semoule. Servez en ajoutant un peu de coriandre fraîche et un filet de jus de citron.

mardi, 29 septembre 2015

Crabe croquettes au pastis

Laissez vraiment refroidir la pâte sinon vous risqueriez d’être déçus, tristes, désemparés. Et pour ça, la Cocotte s’en voudrait beaucoup.

Crabe croquettes au pastis, croquettes, crabe, pastis

Pour 18 croquettes
Ingrédients : 40 g de beurre, 70 g de farine, 30 cl de lait, 1 cuillère à café de fumet de poisson en poudre, piment de Cayenne, safran, ciboulette, 3 cl de pastis, 1 jaune d’œuf, 1 cuillère à soupe de crème fraîche, 200 g de miettes de crabe. Pour paner : farine, 2 œufs, chapelure.
Préparation : 30 min – cuisson : 15 min + 3 min à chaque fournée de croquettes – coût : * - difficulté : ** - ustensile : friteuse
Faites fondre le beurre, ajoutez la farine pour faire un roux. Ajoutez le lait tout en mélangeant. Continuez avec le fumet de poisson, le piment, le safran, le pastis, la ciboulette ciselée. Quand la sauce est bien lisse et bien épaisse, arrêtez la cuisson. Ajoutez les miettes de crabe bien égouttées, le jaune d’œuf et la crème, rectifiez l’assaisonnement (le fumet de poisson est très salé), mélangez et laissez la sauce refroidir et durcir toute une nuit au réfrigérateur.
Le lendemain avec la pâte, formez des boulettes grosses comme des noix. Passez-les dans la farine, les œufs battus puis la chapelure et faites-les frire 2 à 3 minutes. Déposez-les sur du papier absorbant puis servez-les en entrée avec une salade.

jeudi, 24 septembre 2015

Bricks thon et légumes

Nom d’une pipe en bois ! Je n’en reviens, je n’en crois pas mes yeux. Je me dis oh ! Je me dis ah ! Je me dis que ça doit être bon, ces bricks au thon !

Bricks thon et légumes, feuille de brick, thon, tomate, courgette

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de thon en boîte, 6 grandes feuilles de brick, 2 grosses tomates, 1 courgette, 1 oignon, 100 g de fromage blanc, 1 œuf, quelques branches de basilic, sel et poivre, huile.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : *
Pelez les tomates et coupez-les. Laissez-les s’égoutter sur une passoire. Ensuite faites-les chauffer dans une casserole pour que le jus s’évapore complètement. Ajoutez la courgette lavée et coupée en très petits dés. Laissez cuire 2 minutes. Pelez et ciselez l’oignon, ajoutez-le dans la casserole. Continuez avec le thon bien égoutté et le fromage blanc. Arrêtez la cuisson. Lavez et ciselez le basilic, incorporez-le à la préparation, salez et poivrez. Cassez l’œuf par-dessus et mélangez une dernière fois. Déposez 2 belles cuillères à soupe de cette préparation dans le centre au bas d’une feuille de brick. Roulez-la et rabattez les deux côtés pour former une enveloppe. Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle antiadhésive et faites dorer quelques instants les enveloppes au thon. En cours de cuisson retournez-les délicatement pour ne pas les craquer. 10 minutes de cuisson suffiront. Servez ces bricks avec une salade de tomates.

dimanche, 20 septembre 2015

Moules-patates au fromage

Aujourd'hui la Cocotte est à Saint-Omer, à la Maison du Marais. Elle y anime un atelier de cuisine où tout le monde mettra la main à la pâte. Elle y dédicace aussi son livre "La Cocotte ne perd pas le Nord". Avec Franck, le directeur de la Maison du Marais et Gautier, chargé de la communication, elle est allée faire son petit marché vendredi après-midi chez les producteurs du coin. Ils ont ramené plein de bon produits pour ses recettes.

Au menu du jour, carottes de Tilques de la ferme Bédague à Tilques, chou-fleur, salade, endives,... de la Créssonnière de Tilques, des pommes de la Fraiseraie de l'Aa à Saint-Omer et du fromage Batistin de la ferme du Milou à Tatinghem. Pour les journées du patrimoine, venez visiter le patrimoine culinaire de l'Audomarois. La Cocotte vous attend. Et si vous arrivez au bon moment, vous pourrez discuter avec les producteurs de leur métier et de leur savoir-faire. Et bientôt, elle vous racontera tout !

moules-patates au fromage,moules de bouchot,pommes de terre,fromage

Sur la photo, en haut à gauche Flore Capelle de la Ferme du Milou, à côté d'elle, Alexandre Bédague de Tilques, En dessous, à gauche, Frédéric Stopin, de la Frasieraie de l'Aa à Saint-Omer et à côté, la famille Ledoux de la Créssonnière de Tilques.

Maison du Marais, avenue du Maréchal Joffre, 62500 Saint-Martin au Laërt, 0321119610

La recette

Décoquillez, trempez, mélangez, mangez ! Décoquillez, trempez, mélangez, mangez ! Décoquillez, trempez, mélangez, mangez !

Moules-patates au fromage, moules de bouchot, pommes de terre, fromage

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 litres de moules de bouchot, 1 gousse d’ail, thym, laurier, 750 g de pommes de terre, 100 g de fromage râpé type Emmental, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, ciboulette, persil et poivre blanc.
Préparation : 30 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : faitout et assiettes creuses
Pelez et coupez les pommes de terre en fins morceaux. Faites-les bouillir jusqu’à ce qu’elles soient tendres dans une casserole d’eau non salée. En moins de 10 minutes, cela devrait être cuit. Laissez au chaud dans la casserole.
Grattez les moules et lavez-les à grandes eaux. Déposez-les dans un faitout. Ajoutez l’ail pelé et pilé, un peu de thym et 3 feuilles de laurier. Poivrez bien, mélangez les moules et mettez à chauffer jusqu’à ce que les moules s’ouvrent. En moins de 10 minutes, c’est fait.
Quand les moules sont cuites, répartissez les pommes de terre égouttées dans les assiettes, ajoutez un peu de crème fraîche, du fromage râpé et servez les moules par-dessus. Ajoutez une louche de jus bouillant de cuisson des moules et parsemez de persil et de ciboulette. Servez très chaud pour que le fromage fonde sous les moules et fasse une belle sauce.

vendredi, 18 septembre 2015

Jamon bar

Est-ce que quelqu’un peut me dire si les « pinces » pour retourner le poisson sont efficaces ? J’ai déjà tellement de trucs dans les tiroirs de ma cuisine…

Jamon bar, bar, jambon de trevelez, poivron


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 petits bars, 12 fines tranches de jambon de Trevelez, farine, beurre, huile d’olive, poivre, poivrons rouges pelés en saumure, 2 gousses d’ail.
Préparation : 20 min – cuisson :    - coût : ** - difficulté : **
Pelez et ciselez l’ail finement. Coupez les poivrons rouges en fines lamelles ou en petits morceaux. Faites-les sauter rapidement dans un peu d’huile d’olive. Quand les poivrons sont fondants, ajoutez l’ail ciselé et arrêtez la cuisson. Poivrez et réservez. Nettoyez les poissons, videz-les et écaillez-les. Coupez les nageoires. Essuyez-les, passez-les dans la farine et entourez chaque poisson de 2 fines tranches de jambon de Trevelez.
Faites chauffer dans une poêle un peu de beurre et d’huile d’olive puis faites-y dorer les poissons.
Retournez-les délicatement pour que le jambon colle bien au poisson et pour ne pas abîmer la peau du poisson. Arrosez-les régulièrement avec le beurre et l’huile de la poêle. Quand l’intérieur des poissons est blanc nacré, arrêtez la cuisson, 10 minutes devraient suffire. Poivrez-les et servez-les en disposant les poivrons à l’ail par-dessus.

jeudi, 10 septembre 2015

Poisson-poivron

Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcIl était une fois une dame de Haute-Savoie qui avait découvert les tripes de porc lors de vacances dans le Nord. De retour chez elle, elle fait le tour des boucheries-charcuteries-triperies-porcheries mais rien, nada, keutsch, pas de tripes de porc. « Pas de ça chez nous, ma petite dame ! »
Désespérée, elle se tourne vers Internet et lance un appel au secours sur un forum. Dans un souci d’humanité, toujours là pour aider, la Cocotte chope l’appel et répond à la dame. « Je vais me renseigner et j’vous dis quoi ». La Cocotte entame alors un véritable voyage à travers la tripe de porc et rapidement, elle est en mesure de dire quoi à la dame de Haute-Savoie. L’abattoir du boucher bio de la Cocotte ne s’emm… plus à conserver ces intestins qui empestent, il les jette ! Son boucher-
pêcheur-blagueur aimerait bien en faire mais c’est du boulot et ça pue, son boucher du samedi en fait mais en sous-vide ! Impossible de les envoyer, quoi !
Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcLa Cocotte trouve alors la solution, elle va les cuisiner, les mettre en conserve, stériliser les pots et les envoyer tout là-bas, là-bas, en Haute-Savoie. La dame de là-bas s’amuse de la situation et raconte à ses collègues de travail les échanges entre elle et la bonne samaritaine à plumes et bec.
La Cocotte commande alors 3 beaux kilos de tripes de porc à son boucher-pêcheur-blagueur. Elle établit son camp de base dans le jardin parce que ça pue, les tripes de porc, les fait cuire le temps qu’il faut avec bouquet garni, carottes et tout, et tout, appertise les pots, fait un beau carton avec plein de paille et envoie 3 grands bocaux du côté du lac Léman.
La dame les reçoit, bien heureuse, les ouvre et son mari, le malheureux, se sauve dans le jardin parce que les tripes de porc, ça pue, quoi ! Mais ça, vous le savez déjà. Elle les cuisine avec une persillade, peut-être du vin blanc. Tous deux les dégustent et apprécient et puis voilà, quoi ! C’était en novembre l’an dernier.
Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcLe vendredi de la braderie de Lille 2015, la Cocotte reçoit un petit message « On est dans le Nord, un petit café, ça vous dit ? » Toujours là pour aider, toujours là pour rencontrer de nouvelles personnes, la Cocotte répond bien sûr, quoi ! Elle enfourche son vélo et la voilà près de la Citadelle, à la recherche d’une dame en rose et d’un mari en orange. Pas daltonienne pour deux sous, elle repère le couple et commande une eau gazeuse. Et les voilà partis à discuter de tout, de rien, du Nord, des belles vacances qu’on peut y passer, des nains dans les petits jardins bien entretenus de Bruay la Buissière, de la braderie, de leur passage dans le journal de milieu de journée sur France 2 le jour-même, des conversations de bistrot à Dunkerque, des kilos et des kilos de gras de bœuf achetés dans une friterie pour leurs copains savoyards, du Last Post à Ypres, de Maroilles, de Chimay, d’Ostende, de tripes, de soupe de bulots, d’escavêche à la chimacienne… Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcImaginez donc, des gens de Haute-Savoie qui viennent depuis 3 ans passer les seuls moments de répit annuel chez nous, dans le Nord ! Trois curieux de tout qui aiment discuter, le Nord et les tripes de porc ! Samedi après-midi, la dame et l’homme de Haute-Savoie étaient à Ypres sur les conseils de la Cocotte. Et à l’heure où elle écrit ces lignes, ils doivent être chez eux avec des souvenirs estivaux froids mais beaux, la Cocotte pense à eux très fort, à eux et aux tripes de porc.

Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porc

La recette d'aujourd'hui : Poisson-poivron

« Et qu’est-ce qu’elle veut, la petite dame ? C’est la saison des tomates et des poivrons, je vous en mets combien ? »

Pour 6 personnes
Ingrédients : 800 g de filets de poisson, 1,250 kg de pommes de terre assez petites, 2 poivrons verts, 1 kg de tomates, huile d’olive, olives noires, 3 feuilles de laurier, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 35 à 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat en terre cuite

Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porc

Pelez les pommes de terre et faites-les cuire à la vapeur pendant 20 minutes. Pelez les tomates à cru si elles sont dures, sinon pelez-les à l’eau bouillante. Coupez-les en gros morceaux. Lavez, épépinez et coupez les poivrons en lamelles épaisses. Coupez les filets de poisson en morceaux pas trop fins.
Préchauffez le four à 180°c.
Faites chauffer le plat en terre cuite sur le feu avec un peu d’huile d’olive. Dorez-y les poivrons, ajoutez les tomates, 15 cl d’eau, les olives noires et les feuilles de laurier et laissez bouillonner, le temps que les pommes de terre cuisent.
Ensuite disposez les pommes de terre dans le plat en argile et les morceaux de poisson. Salez et poivrez. Mélangez un peu, mettez au four et laissez cuire 15 minutes.

 

Et si vous voulez la recette des tripes de porc, cliquez ici. Mais attention, il faut qu'elles soient déjà précuites. Si vous voulez la recette pour les précuire, faites-moi signe.

dimanche, 30 août 2015

Ronds d’encornets fenouil et poivrons

Au moment de servir, un petit filet d’huile d’olive et un trait de jus de citron. Oui, comme ça…, en passant, l’air de rien…

Ronds d’encornets fenouil et poivrons, encornets, poivrosn, fenouil

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg d’encornets nettoyés, 3 poivrons verts longs, 1 oignon blanc, 1 gousse d’ail, piment d’Espelette, 1 bulbe de fenouil avec ses feuilles, huile d’olive, sel et poivre blanc.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Passez les encornets sous l’eau, lavez-les et séchez-les soigneusement. Coupez-les en rondelles d’1 gros centimètre d’épaisseur. Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et faites-y revenir les anneaux d’encornets pendant 10 minutes. Au bout de ce temps, le jus formé par les encornets s’est évaporé. Ajoutez alors les poivrons lavés, épépinés et coupés également en rondelles et le bulbe de fenouil coupé en fines lamelles. Salez légèrement et ajoutez une pincée de piment d’Espelette et de poivre blanc.
Laissez cuire 5 minutes. En fin de cuisson, parsemez le plat d’oignon blanc et l’ail finement ciselés. Et quand le plat a complètement refroidi, parsemez-le des tiges de fenouil ciselé. Dégustez ce petit plat comme un tapas, à l’apéritif.

mardi, 25 août 2015

Maquereaux au citron

Si vous voulez tout savoir, le maquereau « cuit » dans le sel mais aussi quand vous versez le bouillon encore chaud dans le plat.

Maquereaux au citron, maquereaux, citron

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de petits maquereaux, du gros sel gris de Guérande, quelques branches de céleri, 2 citrons, persil plat, 2 oignons nouveaux, thym-citron, 15 cl de coulis de tomates, poivre noir en grains.
Préparation : 30 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Coupez la tête et la queue des maquereaux. Videz-les et enlevez l’arête centrale, coupez les nageoires. Lavez-les soigneusement puis séchez-les sur du papier absorbant. Versez du gros sel dans un plat et placez les maquereaux, côté intérieur dans le sel. Finissez par une nouvelle couche de sel et laissez « mariner » pendant une journée.
Le lendemain faites bouillir 15 cl d’eau avec quelques tiges de céleri, le coulis de tomates et le jus de 2 citrons. Laissez bouillir 10 minutes.
Rincez les maquereaux très soigneusement. Pelez et coupez les oignons en 4. Déposez tiges de céleri cuit, oignon et thym-citron en bas de chaque maquereau et roulez-les. Piquez d’un pique en bois pour faire tenir. Rangez dans un plat et couvrez de bouillon aux tomates et citron. Parsemez de persil plat, ajoutez du poivre noir en grains et rangez au frais jusqu’au moment de servir.