lundi, 11 janvier 2021

Feuilletés aux poireaux et à la livèche

Si vous ne trouvez pas de livèche (herbe très usitée dans les pays de l’est) dans les magasins, vous pouvez utiliser quelques branches effeuillées de céleri-branche ou aller dans votre jardin et récolter quelques branches de céleri perpétuel, c’est à peu de choses près, la même herbe. Le tout étant bien sûr de connaître et reconnaître le céleri perpétuel.  

Feuilletés aux poireaux et à la livèche, la Cocotte, la voix du nord

 

Pour 6 personnes

6 poireaux, 200 g de blancs de poulet, bouillon-cube de volaille, 30 g de beurre, 30 g de farine, 2 cuillères à soupe de livèche déshydratée, 6 feuilles de brick, sel et poivre

Préparation : 30 min – Cuisson : 1 h 30 – Coût : * - Difficulté : *

Progression : Faites cuire les poireaux lavés et préparés 15 minutes à la vapeur. Déposez-les dans une sauteuse avec un peu de beurre et laissez-les confire 30 minutes à feu très doux. Pendant ce temps, faites bouillir les blancs de poulet 15 minutes dans 50 cl d’eau additionnée du bouillon-cube. Réservez le bouillon, sortez le poulet et coupez-le finement. Dans la sauteuse contenant les poireaux, ajoutez la farine et mélangez à la cuillère en bois. Allongez avec le bouillon pour faire une sauce épaisse et sans grumeaux. Ajoutez la livèche et les morceaux de blancs de poulet. Salez et poivrez. Répartissez cette préparation au centre de 6 feuilles de brick, refermez-les comme des enveloppes et passez-les au four pendant 15 minutes.

Dressage : dégustez ces feuilletés dorés avec quelques feuilles de salade.

 

 

samedi, 09 janvier 2021

Cervelle de canut

De visite à Lyon pour la première fois, entrez tôt le matin dans un bouchon (petit restaurant de la ville) et commandez un mâchon. Il y a fort à parier que vous vous retrouviez face à une assiette de cochonnailles avec tripes et andouillettes, un p’tit verre de Beaujolais et de la cervelle de canut. Dès le matin, ça cale et ça fait du bien. C’est ce que les canuts, les ouvriers-tisserands de la soie, déjeunaient avant d’entamer leur journée. On raconte qu’ils n’étaient pas assez bien payés pour s’offrir de la cervelle, ils la remplacèrent donc par du fromage blanc. Personnellement je préfère le fromage blanc. Et vous ? 

Cervelle de canut, la Cocotte, la Voix du Nord

La recette
Pour 1 grand bol
250 g de fromage blanc à la faisselle, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, quelques tiges de cerfeuil, persil plat, ciboulette et estragon, 1 grosse échalote, 1 gousse d’ail, sel, poivre du moulin, vinaigre de vin, huile d’olive. Pour servir : baguette très fraîche et 12 petites pommes de terre ou 6 grosses
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : essoreuse à salade

cervelle de canut,la cocotte,la voix du nord


Progression : Laver les pommes de terre et sans les éplucher, les faire cuire au four le temps que la lame d’un couteau les transperce facilement. 1 heure suffit largement. 
Laisser le fromage blanc en faisselle s’égoutter pendant 2 heures. Enlever les tiges des herbes et laver soigneusement les feuilles de cerfeuil, persil plat, ciboulette et estragon. Essorer ces herbes à l’aide de l’essoreuse à salade et les hacher. Peler et ciseler très finement échalote et ail. Mélanger fromage blanc bien égoutté et crème fraîche, ajouter herbes, ail et échalote. Ajouter 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin et 3 d’huile d’olive. Saler et poivrer. 
Dressage : Servir la cervelle de canut très fraîche avec de la baguette et/ou les pommes de terre au four.

mardi, 05 janvier 2021

Galette de pommes de terre et poireaux au maroilles, recette sur France Bleu Nord ce mardi 5 janvier

Pour 6 personnes
2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre, 6 poireaux, 6 pommes de terre Bintje, un peu de beurre, du thym frais, 1 petit maroilles, 20 cl de crème fraîche, ½ bouquet de persil plat, 2 échalotes, 1 œuf, sel et poivre

Préparation et cuisson : 1 h 30
Ustensiles : papier-cuisson, plaque de cuisson

Galette de pommes de terre et poireaux au maroilles, la cocotte, France bleu nord

Débarrassez les poireaux de leur bout touffu. Ôtez une bonne partie du vert, toujours un peu plus sec que le blanc et gardez cette partie au congélateur pour en faire une soupe. Coupez-les dans la longueur, enlevez-leur le cœur dur qui fait comme une tige. Coupez le reste des poireaux en tronçons et lavez-les soigneusement. Faites-les bouillir 15 minutes dans de l’eau additionnée de thym et de sel. Egouttez-les et réservez-les. 
Pelez, lavez, essuyez et détaillez les pommes de terre en fines rondelles. Grattez un peu la peau du maroilles et coupez-le en tranchettes. 
Déposez un rouleau de pâte feuilletée sur la plaque de cuisson garnie d’une feuille de papier-cuisson. Répartissez pommes de terre, maroilles et tronçons de poireaux en alternance. Assaisonnez comme il plaît. Battez rapidement l’œuf et badigeonnez d’œuf le bord de la galette. Posez le second rouleau de pâte feuilletée et scellez bien les bords. Badigeonnez le dessus de la galette. Enfournez-la 40 minutes dans le four préchauffé à 170°C. 
Lavez et ciselez le persil plat. Pelez et ciselez les échalotes. 
A la fin des 40 minutes, sortez la galette du four, découpez un cercle sur le dessus, retirez délicatement ce cercle. Mélangez persil, échalotes et crème liquide et versez le mélange dans le trou de la galette ainsi fait. Recouvrez avec le rond de pâte découpée et remettez 15/20 minutes à four. Servez la galette coupée en parts avec une salade de mâche et régalez-vous.

Gratin de pommes de terre à la sauge

La Cocotte l'a dit, la Cocotte l'a répété : qui a de la sauge dans son jardin n'est jamais malade et  pareil dans son gratin.

gratin de pommes de terre à la sauge,la cocotte,la voix du nord

 
Pour 6 personnes
1 kg de pommes de terre à chair ferme, 300 g de chair à saucisse, 1 cuillère à soupe d’huile, 1 gros oignon, ½ cube de bouillon bio de légumes, 10 feuilles de sauge, paprika, 75 g de fromage râpé (Comté, Gruyère, Emmental…), poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : sauteuse et plat à gratin
Progression : Pelez et ciselez finement l’oignon. Faites chauffer la cuillère d’huile dans une sauteuse et faites-y dorer l’oignon ciselé. Emiettez le demi-cube de bouillon par-dessus. Ajoutez la chair à saucisse et les feuilles de sauge. Mélangez bien et versez ½ litre d’eau. Couvrez et laissez bouillonner 15 minutes. Retirez la sauge de la viande, ça donne beaucoup de goût.
Préchauffez le four à 180°C. Pelez, lavez et coupez les pommes de terre en rondelles assez fines. 
Dans le plat à gratin, alternez pommes de terre et viande. Versez la sauce de la sauteuse. Couvrez de fromage râpé, saupoudrez de paprika comme vous aimez et mettez au four pour 45 minutes ou le temps que les pommes de terre se laissent facilement transpercer par la lame d’un couteau. 
Dressage : Poivrez et servez le gratin accompagné d’une salade.

 

dimanche, 03 janvier 2021

Aïgo boulido

Petite leçon de provençal, apprenez à dire eau bouillie. Répétez après moi aïgo boulido !

aÏgo-boulido,la cocotte,la voix du nord

L’aïgo boulido est un bouillon très clair qu’on servait autrefois en Provence, le soir de Noël, avant d’entamer les 13 desserts traditionnels. Maintenant on le sert entre ou juste après les fêtes, histoire de manger léger pour se remettre des agapes des deux réveillons. Avec ou sans œuf, avec ou sans pain, c’est selon votre souhait de légèreté. La sauge, tout comme le laurier ayant des vertus stomachiques et eupeptiques, comprenez qu’ils facilitent la digestion, ce bouillon sera parfait pour démarrer l’année, l’estomac et les intestins nettoyés.   

La recette

Pour 6 personnes

1,5 litre d’eau, 4 gousses d’ail pelé et pilé, 1 feuille de laurier, 3 feuilles de sauge, du thym, huile d’olive, 1 œuf, 6 tranches de pain rassis, sel, poivre 

aÏgo-boulido,la cocotte,la voix du nord

Préparation : 15 min - Cuisson : 20 min – Coût : * - Difficulté : * - ustensiles : pilon, fouet et grille-pain Progression : Pelez les gousses d’ail. Faites griller légèrement les tranches de pain et frottez-les avec 1 gousse d’ail. Dans une casserole, faites bouillir 15 minutes l’eau avec les herbes rincées et les 3 dernières gousses d’ail pelé et pilé et un peu de sel. Battez le jaune d’œuf et ajoutez-le dans le bouillon en le mélangeant vivement avec le fouet. Fouettez grossièrement le blanc d’œuf et ajoutez-le aussi en fouettant le bouillon en même temps.  Dressage : Dans des assiettes creuses, disposez les tranches de pain rassis grillé et frotté à l’ail, servez le bouillon évidemment bouillant et terminez par un mince filet d’huile d’olive et un peu de poivre. Mangez bouillant. Vous êtes parés pour cette nouvelle année que je vous souhaite bonne !

lundi, 28 décembre 2020

Pizzettes frites au fromage doux

Des p'tites bulles d'air, des p'tits nuages, des p'tits coussins tout légers, des p'tits bonheurs...

pizzettes frites au fromage doux,la cocotte,la voix du nord

Pour 18 pizzettes
200 g de farine, 1 cuillère à soupe de levure sèche de boulanger, 4 g de sel, 1 càc d’origan séché, huile d’olive, eau tiède, 150 g de fromage type Vignotte ou fromage frais, 5 à 8 cl de lait, 20 cl de coulis de tomates, huile de friture
Préparation : 15 min – Cuisson : 2 à 3 min par fournée – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : rouleau à pâtisserie, friteuse et hachoir électrique
Délayez la levure dans une petite tasse d’eau tiède. Mélangez farine, sel, 1 càs d’huile, 1 bonne pincée d’origan. Versez de l’eau tiède et pétrissez jusqu’à obtenir une boule de pâte lisse et non-collante. 150 g d’eau environ devraient suffire. Couvrez la pâte et laissez lever 1 bonne heure. Coupez la pâte en 18 boules égales et étalez-les très finement en disques. Faites-les frire dans la friteuse 2 à 3 minutes par fournée. Egouttez-les sur du papier-absorbant. Mixez le fromage avec un peu de lait pour obtenir une belle crème lisse. 
Dressage : Tartinez les pizzettes frites de coulis de tomates et déposez une cuillère de crème au fromage par-dessus.  

vendredi, 18 décembre 2020

Patacons au maroilles, recette du vendredi 18 décembre 2020 sur France Bleu Nord

Pour 6 personnes
12 pommes de terre moyennes, 2 oignons, 1 maroilles (mignon), 25 g de beurre et 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol, thym frais, muscade, sel et poivre.
Préparation et cuisson : 1 h 30
Ustensiles : base et cloche à patacons* ou poêle et haut couvercle pour la poêle

patacons au maroilles,recette du vendredi 18 décembre 2020 sur france bleu nord,la cocotte,france bleu nord


Pelez les pommes de terre, lavez-les, séchez-les et coupez-les en rondelles un peu épaisses. Pelez et coupez les oignons en fines rondelles. Grattez un peu la peau du maroilles et coupez-le en fines tranches. Faites fondre le beurre et l’huile et posez par-dessus quelques rondelles de pommes de terre. Répartissez sur les pommes de terre des rondelles d’oignons et des tranchettes de maroilles. Salez, poivrez, parsemez de thym frais et d’un peu de muscade. Recommencez la même opération jusqu’à épuisement des pommes de terre. Versez un petit verre d’eau dans la poêle, baissez la température et laissez cuire une petite heure. Le fromage va fondre, les pommes de terre et les oignons vont confire. Et les pommes de terre du fond de la poêle vont un peu coller au fond du plat, elles seront croustillantes et les gens, surtout les enfants, se battront pour avoir ces nanans d’un autre temps. 

* Découvrez les cloches à patacons dans le magasin L'homme de fer à Douai.

Soupe au chou façon goulash

Quand je serai grande, j'aimerais bien être goulash dans un bol. J'ajouterais du chou à choucroute et une bonne dose de paprika et j'irais par les villes et les campagnes m'offrir à qui veut. 

Soupe au chou façon goulash, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
500 g de chou à choucroute, 1 oignon, 1 petite boîte de concentré de tomates, 2 pommes de terre de bonne taille, 6 poivrons rouges ou verts en conserve, 2 cuillères à soupe de paprika en poudre, du piment fort, huile, sel et poivre, fromage râpé ou crème aigre.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : faitout
Progression : Rincez abondamment le chou. Faite chauffer 1 cuillère à soupe d’huile dans le faitout, pelez et ciselez l’oignon, ajoutez-le avec le chou. Saupoudrez oignon et chou de paprika et ajoutez le concentré de tomates. Versez 1, 5 l d’eau, mélangez bien et faites cuire à petits bouillons pendant 30 minutes. Pelez et coupez les pommes de terre en petits morceaux et incorporez-les à la soupe. Salez. Lavez les poivrons et ajoutez-les à la soupe 15 minutes avant la fin de la cuisson. 
Dressage : Poivrez et rectifiez l’assaisonnement avant de servir. Servez en proposant du piment et du fromage râpé ou de la crème aigre. Réchauffée, cette soupe est encore meilleure.

lundi, 14 décembre 2020

Saint-Jacques aux chips de butternut

Mes amis, entrons dans la période des fêtes à pieds joints et applaudissons cette recette des deux mains ! Nos 4 membres sont en action, ils sont heureux et nous aussi.

Saint-Jacques aux chips de butternut, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
18 noix de Saint-Jacques, 1 petit butternut, huile neutre, sauce soja, graines de sésame, pâte de gingembre, poivre blanc, quelques noix de Grenoble
Préparation : 2 min – Cuisson : 20 min – Coût : ** - Difficulté : * - Ustensiles : papier-cuisson et pinceau de cuisine
Progression : Faites mariner 2 ou 3 heures les noix de Saint-Jacques dans un peu d’huile, 2 cuillères à soupe de graines de sésame doré et 1 cuillère à soupe de sauce soja. 
Au moment de servir, huilez très légèrement la feuille de papier-cuisson. Découpez en fines tranches le butternut. Disposez ces tranches sur le papier-cuisson et faites-les dorer 15 minutes dans le four préchauffé à 180°C. Retournez-les à mi-cuisson.
Puis faites sauter les noix de Saint-Jacques dans une poêle antiadhésive à peine 3 minutes. Poivrez comme il vous plaira mais ne salez pas, la sauce soja l’est déjà. Hachez très grossièrement les noix de Grenoble. 
Dressage : Disposez les chips de butternut sur les assiettes et posez les noix de Saint-Jacques par-dessus. Ajoutez sur chacune d’entre elles un peu de pâte de gingembre et répartissez les noix de Grenoble hachées. Dégustez aussitôt.

Et voici une page de publicité :

Et ne cherchons plus le cadeau idéal pour les fêtes, il est là, juste en dessous et dans la boutique des lecteurs de la Voix du Nord en cliquant sur la photo. 

Saint-Jacques aux chips de butternut, la cocotte, la voix du nord

mardi, 08 décembre 2020

Cresson-colimaçons sur France Bleu Nord ce mardi 8 décembre 2020

Pour 6 personnes 
36 escargots au bouillon (en bocal), 1 botte de cresson, 20 g de beurre, ½ bouquet de persil, 100 g de fromage de chèvre frais, 1 gousse d’ail, 2 échalotes, 6 feuilles de brick, quelques noisettes décortiquées et concassées grossièrement, 1 citron bio, sel et poivre

Préparation et cuisson : 30 minutes
Ustensiles : hachoir électrique, vaporisateur et zesteur

Cresson-colimaçons, la Cocotte, France Bleu Nord

Préchauffez le four à 180°C.
Lavez rapidement le cresson et faites-le suer dans un peu de beurre. En 2 ou 3 minutes, c’est fait. Passez-le au hachoir et ajoutez-lui le persil, le fromage de chèvre, l’ail et les échalotes. Salez et poivrez comme vous aimez. 
Ouvrez le bocal d’escargots et prenez-en 36. Ne les rincez pas, vous enlèveriez tout le bon goût du bouillon. Egouttez-les simplement. 
Humidifiez légèrement une feuille de brick en la vaporisant d’eau. Posez la feuille sur un linge et posez en son centre, en bas, une bonne cuillère de crème au cresson. Posez dessus 6 escargots, quelques noisettes concassées et quelques zestes de citron. Rabattez les 2 côtés de la feuille vers le centre et roulez la feuille soit comme un cigare soit comme une enveloppe.
Faites les 5 autres feuilles de la sorte et posez-les sur du papier-cuisson posé sur une plaque à pâtisserie. Enfournez ces enveloppes 15 minutes et dégustez tout chaud avec quelques feuilles de salade. 

Retrouvez la recette de la Cocotte en podcastant "La Vie en Bleu" du mardi 8 décembre 2020 sur le site de France Bleu Nord.

dimanche, 06 décembre 2020

Pot-au-feu

Et vous, il est comment, votre pot-au-feu ? Vous y mettez quoi dedans ? Vous avez une marmite spéciale pour le préparer ? Vous le mangez quand et avec qui ? Il est comment, dites-moi ?

Pot-au-feu, la cocotte, la voix du nord

Le pot-au-feu est une des plus vieilles recettes qui existent. De la viande et des légumes bouillis dans un pot, sur le feu, rien de plus simple. En France les versions les plus connues sont le Kig ha farz en Bretagne, la potée lorraine ou auvergnate, la garbure du sud-ouest... Respectez ces 4 étapes : Le bouillon, la viande, les légumes et les restes. Parfumez le bouillon d’un bouquet garni. Pour la viande, entre maigre, gras ou gélatineux, c'est une question de goût. Poitrine, flanchet, plat de côtes… Pommes de terre, carottes, poireaux, céleri-boule et branches, navets... Et le lendemain, bonjour bouillon, boulettes, hachis parmentier…

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1,5 kilo de bœuf à pot-au-feu, 3 poireaux, 6 carottes, 6 petits navets, 6 pommes de terre, céleri en branches, 1 oignon piqué de clous de girofle, laurier, gros sel, poivre et des os à moëlle
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : * - ustensile : cocotte-minute

Pot-au-feu, la cocotte, la voix du nord

Pelez poireaux, carottes, navets et pommes de terre. Lavez-les et lavez également le céleri en branches. Déposez la viande dans la cocotte, ajoutez les poireaux ouverts dans la longueur, du gros sel, l’oignon piqué de clous de girofle et 1 feuille de laurier. Couvrez allègrement d’eau, mettez sous pression et faites cuire 1 h 30. Ça peut être plus long encore, la viande n’en sera que meilleure. Au bout de ce temps, ajoutez carottes, navets, pommes de terre (vous pouvez les mettre dans un panier-vapeur pour les récupérer entières) et les os à moëlle. Remettez sous pression et laissez cuire encore 30 minutes. Découpez la viande, poivrez et servez-la avec les légumes. Proposez de la moutarde. Mais avant cela, mangez la moëlle récupérée dans les os sur du pain toasté bien poivré et buvez un bol de bouillon.

vendredi, 04 décembre 2020

Wok canard sauté, chou, navets et nouilles

Il faudrait toujours avoir dans ses placards un petit wok en fonte, bien lourd, bien rond, bien creux. Un p'tit wok qui vous ferait en deux temps, deux mouvements, des p'tits plats qui vous emmèneraient le long du Yangtsé ou sur la grande muraille ou dans la cité interdite... Bref, il vous emmènerait en Chine ! 

Wok canard sauté, chou, navets et nouilles, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 magrets de canard, 5 cl de sauce soja, 1 cuillère à soupe d’huile, 2 navets boule d’or, jus de citron, 1 petit chou chinois, 300 g de nouilles chinoises, sésame, poivre de Sichouan.
Préparation :15min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe et wok en fonte
Pelez et râpez gros les navets. Couvrez-les de jus de citron.
Faites chauffer le wok à feu vif.
Coupez les magrets en fines tranches. Faites-les tremper dans la sauce soja 10 minutes.
Faites cuire les pâtes 2 à 3 minutes dans de l’eau bouillante et laissez-les dans l’eau. Lavez et détaillez le chou chinois en fines lanières. Faites-le sauter 5 minutes au wok dans une cuillère à soupe d’huile et ajoutez un peu d’eau des pâtes. Réservez-le au chaud.
Dans le wok encore très chaud, faites sauter très rapidement les tranchettes de canard. En 2 minutes, c’est bon. Réservez-les mais laissez le jus au soja dans le wok et remplacez le canard par les nouilles. Faites-les sauter 2 minutes et servez le tout bien chaud saupoudré de sésame. Ne salez pas, la sauce soja l’est déjà mais poivrez comme il plaît.

mardi, 01 décembre 2020

Escargots tomates et ricotta, sur France Bleu Nord ce matin à 10 h

Pour tous les malchanceux qui n'ont pas eu le temps de noter la recette de la Cocotte ce matin sur France Bleu Nord,  dans l'émission La vie en bleu, ce post est pour vous. Bon, il est aussi pour les autres. La Cocotte est partageuse, elle ne garde rien pour elle et en fait profiter tout le monde.

Pour 6 personnes
300 g de grosses pâtes style lumaconis ou conchiglionis, 1 gousse d’ail, 150 g de ricotta fraîche, 300 g de chair à saucisse de chez votre boucher préféré, 100 g de tapenade d’olives noires, origan, sel, poivre, 1 cuillère à soupe de concentré de tomates, huile d’olive, 700 ml de coulis de tomates, 1 cube de bouillon de légumes, eau, 100 g de parmesan râpé.

Escargots tomates et ricotta, la Cocotte, France Bleu Nord

Préparation et cuisson : 1 h
Ustensiles : grand plat qui va au four, 1 bouteille d’eau vide

Préchauffez le four à 150° C.
Pelez et pilez l’ail. Mélangez ail, ricotta, viande, tapenade, concentré de tomates et origan. Salez et poivrez. Farcissez de ce mélange les grosses pâtes. Versez un filet d’huile dans le fond du plat et ajoutez un peu de coulis de tomates.
Dans la bouteille d’eau vide, versez le coulis de tomates, le bouillon cube émietté et comblez avec de l’eau. Fermez et remuez énergiquement. Versez tout le contenu de la bouteille sur les pâtes, couvrez de parmesan et enfournez le plat pour 50 à 60 minutes.

 

mardi, 24 novembre 2020

Queue de bœuf coings-navets

Des coings et des boules, des boules et des coings !? Mais on dirait une partie de billard ! Et en plus, une queue, certes de bœuf mais une queue ! On y est, c'est du billard. A table !

Queue de bœuf coings-navets, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de queue de bœuf, bouquet garni, 750 g de coings, 750 g de navets boules d’or, huile, 2 gousses d’ail, 2 oignons, 1 càs de paprika doux, 1 càs de coriandre en poudre, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h environ - coût : * - difficulté : * - ustensiles : cocotte-minute, faitout ou tajine
Dans la cocotte-minute faites bouillir 30 minutes (plus si vous avez le temps) sous pression, les morceaux de queue de bœuf dans de l’eau salée et un bouquet garni. Pelez et ciselez ail et oignons. Dans le faitout faites chauffer un peu d’huile et faites rissoler ail et oignons ciselés. Ajoutez paprika et coriandre et les morceaux de queue de bœuf. Faites dorer quelques minutes. Pelez les navets et les coings et coupez-les en quartiers. Répartissez-les autour de la viande, versez une ou deux louches du bouillon de la viande, mélangez doucement, couvrez et laissez cuire 30 minutes. Salez un peu si le bouillon ne l’est pas suffisamment et poivrez comme il vous plaira. Servez quand la sauce est bien veloutée.

vendredi, 20 novembre 2020

Gnocchetti sardi alla zucca

Des pâtes ? Oui ! Mais des orecchietti ! Pasta ? Si ! Ma alla zucca ! 

Gnocchetti sardi alla zucca, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de gnocchetti sardi (ou toutes autres petites pâtes, orecchietti, coquillettes, langues d’oiseaux…), 300 g de courge (potimarron, courge galeuse, butternut), ail, paprika, crème liquide, sel, poivre, parmesan, quelques rondelles de coppa et quelques olives noires.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *- ustensile : mineur plongeant
Pelez le morceau de courge, coupez-le en plusieurs morceaux. Déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau. Ajoutez du sel, l’ail pelé et coupé en 3 et une cuillère à café de paprika. Faites cuire le temps que les morceaux se laissent facilement transpercer par la lame d’un couteau, 20 minutes environ. Mixez finement et allongez avec 10 cl de crème liquide. Laissez épaissir quelques instants et rectifiez l’assaisonnement.
Faites cuire les pâtes suivant le temps indiqué sur le paquet.
Mélange pâtes et sauce à la courge, laissez quelques minutes les pâtes s’imprégner de la sauce, couvrez de parmesan et disposez des rondelles de coppa garnies d’une olive noire. Mangez aussitôt.

lundi, 16 novembre 2020

Biscuits apéritifs à la pomme de terre

Allons donc mais dites-moi mame Michu, ce n'est pas parce que la Voix du Nord n'a plus de place dans la nouvelle maquette du journal, pour les petits messages de la Cocotte avant ses recettes  qu'elle ne va plus en écrire sur son blog. Non mais ! On ne va changer une formule qui a fait ses preuves et sa notoriété, une phrase à la con et une recette simple ! Non, non, sur son blog, la Cocotte fait bien ce qu'elle veut !!

40 biscuits qui donnent la patate sont 40 occasions d'être heureux. Et par les temps qui courent, on ne crache pas dessus.

biscuits apéritifs à la pomme de terre,la cocotte,la voix du nord

Pour 40 petits biscuits
Ingrédients : 2 pommes de terre, 10 tomates séchées, herbes de Provence, 2 œufs, 75 g de lard fumé, ½ sachet de levure chimique, piment en poudre, 75 g de beurre, 50 g de parmesan, 100 g de farine.
Préparation : 20 min – Cuisson : 10 min par fournée – coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : presse-purée, hachoir électrique et papier-cuisson

Recouvrez les tomates séchées d’eau bouillante et laissez-les regonfler. Faites cuire les pommes de terre 20 minutes à l’eau bouillante. Egouttez-les et laissez-les refroidir avant de les écraser en purée.
Dans le hachoir électrique, mixez les tomates avec 1 cuillère à café d’herbes de Provence, 3 branches de persil plat et le lard fumé coupé en petits morceaux.
Faites fondre le beurre. Assemblez pommes de terre, tomates, herbes et lard, œufs, beurre, parmesan râpé, levure et une pincée de piment en poudre. Ajoutez la farine, mélangez bien et formez 2 boudins très réguliers. Enfermez-les dans du film-plastique et rangez-les au congélateur pendant 2 heures. Préchauffez le four à 180° C. Découpez des tranches de 5 mm dans les boudins et déposez-les sur du papier-cuisson. Enfournez-les 10 minutes puis laissez-les refroidir hors du four.

jeudi, 12 novembre 2020

Encornets à la rouge

Les encornets rétrécissent à la cuisson. Et un kilo, ça ne fait pas tant que ça, une fois cuits ! Laissez le jus s’évaporer avant de verser le coulis de tomates.

Encornets à la rouge, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 700 ml de coulis de tomates, huile d’olive, 1 morceau de sucre, 1 kg de tentacules d’encornets, 3 échalotes, 2 gousses d’ail, sel, poivre, piment en poudre, origan.
Préparation : 20 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : *
Dans le fond d’une casserole, faites chauffer deux cuillères à soupe d’huile d’olive, ajoutez les 700 ml de coulis de tomates, une pincée de piment en poudre et le morceau de sucre, mélangez et couvrez. Faites cuire à feu vif pour faire réduire de moitié pendant 15 minutes. Réservez.
Lavez les tentacules et coupez-les en morceaux. Pelez et ciselez l’ail et les échalotes. Faites chauffer un peu d’huile dans une sauteuse pour faire fondre ail et échalotes. Ajoutez les encornets et faites cuire à feu assez vif le temps que le jus s’évapore (10 à 15 minutes).
Versez alors le coulis de tomates réduit. Goûtez avant de saler et au besoin rectifiez en sel. Poivrez et parsemez d’origan. Servez les encornets avec du riz blanc et des rondelles de citron.

dimanche, 08 novembre 2020

Baeckehofe

4 heures à passer dans les effluves de ce baeckehofe, ça va être dur. Cette odeur de vin et de viande qui vous chatouille les narines…

Baeckehofe, la cocotte, la voix du nord

Ce plat alsacien signifiant four à pain se fait dans de belles terrines de Soufflenheim, une bourgade typique de cette région. Si vous ne connaissez pas cet endroit, allez-y et profitez-en pour acheter les terrines et autres ustensiles de cuisine aux décors naïfs. Puis de retour chez vous, apprenez à luter. Entourez la terrine d’une pâte de farine et scellez le couvercle à la terrine. Ainsi, le contenu du plat fermé hermétiquement cuit sans perdre son jus et ses saveurs. L’ouverture du plat est délicate (prévoyez un couteau pointu qui ne craint rien) mais c’est assurément un grand moment.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de viande de porc et bœuf ou porc tout seul, 3 oignons, 1 poireau, 1 kg de pommes de terre, 500 g de carottes, 1 bouteille de Riesling alsacien, 10 baies de genièvre, laurier, thym, sel, poivre. Pour luter le plat : 300 g de farine environ
Préparation : 30 min – cuisson : 4 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à baeckehofe (terrine et couvercle)

Baeckehofe, la cocotte, la voix du nord

Coupez la viande en petits morceaux. Pelez et ciselez oignons, coupez finement le poireau et mélangez à la viande. Ajoutez 10 baies de genièvre, thym et laurier, salez et versez la bouteille de vin sur la viande. Mélangez et laissez mariner une journée. Le lendemain, déposez dans la terrine, pommes de terre, carottes pelées et en rondelles et viande en plusieurs couches. Versez la marinade dessus et poivrez. Mélangez la farine à un peu d’eau pour former un boudin de pâte. Disposez-le sur le bord de la terrine, posez le couvercle dessus et appuyez bien pour souder le boudin à la terrine. Enfournez dans un four préchauffé à 180°C. Laissez 30 minutes puis baissez la température sur 130/120°C et laissez cuire encore 3 h 30. Si de la vapeur s’échappe de la terrine, colmatez les brèches avec un peu de pâte à la farine. Plus la cuisson est longue, meilleur c’est.

vendredi, 06 novembre 2020

Purée pesto

Leçon d’italien n° 947, pistou se dit pesto et purée purea. Si quelqu’un me dit que c’est difficile, je lui fais manger sa copie !

Purée pesto, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de pommes de terre Bintje, gros sel, 40 à 50 cl de lait, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 20 olives noires grecques, 20 feuilles de gros basilic, 25 g de beurre, 5 cl d’huile d’olive, 1 gousse d’ail, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 à 20 min – coût : *- difficulté : * - ustensiles : presse-purée et mixeur électrique
Dénoyautez les olives et coupez-les en tout petits morceaux. Pelez, lavez et coupez les pommes de terre en quartiers. Couvrez-les d’eau dans une casserole, salez un peu et faites-les bouillir 15 à 20 minutes. La lame d’un couteau doit passer à travers facilement. Egouttez-les et écrasez-les pour les réduire en purée. Ajoutez le lait, la crème fraîche et les morceaux d’olives. Mélangez vivement, rectifiez l’assaisonnement et réservez. Lavez les feuilles de basilic, pelez et pilez l’ail. Mixez ensemble basilic, ail, beurre et huile. Assaisonnez à votre goût et ajoutez 5 cl d’eau très chaude. Mixez à nouveau. Servez la purée aux olives, faites un trou au centre et versez un peu de pistou dedans. Poivrez et servez la purée seule, avec une volaille ou une viande blanche.

samedi, 31 octobre 2020

Sabodet lyonnais aux pommes de terre

L’odeur que ce plat dégage quand il cuit est une torture. Je vous en conjure, quittez la pièce et n’y revenez qu’au bout d’une bonne heure.

Sabodet lyonnais aux pommes de terre, la cocotte, la voix du nord

Amis gourmets et donc gourmands, bonjour ! Incontournable des bouchons Lyonnais, le sabodet est un saucisson à cuire qui sent bon les plats-canailles. Saucisson de porc entièrement, fait de tête et de langue, il se plaît à braiser lentement dans un bain de beaujolais, avec des pommes de terre comme dans le plat d’aujourd’hui. Mais il est bon de savoir qu’on peut aussi le cuisiner avec des lentilles et même un pot-au-feu. Si vous ne trouvez pas de sabodet dans des épiceries fines, remplacez-le par une crépinette de pieds et oreilles de cochons. A la rigueur, un saucisson à l’ail de votre charcutier préféré…

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 sabodets, farine, 25 g de beurre, 3 cuillères à soupe d’huile, 6 échalotes, 2 poireaux, 1 bouteille de vin du Beaujolais, 1,5 kg de pommes de terre (Charlotte, rattes), sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : * - ustensile : faitout en fonte

Sabodet lyonnais aux pommes de terre, la cocotte, la voix du nord


Farinez les saucissons. Faites chauffer le beurre et l’huile dans le faitout et faites-y dorer les saucissons 5 minutes. Réservez-les sur une assiette et remplacez-les dans le faitout par les échalotes pelées et ciselées. Ajoutez ensuite les poireaux lavés et ciselés finement. Faites dorer et ajoutez 2 belles cuillères à soupe de farine. Versez alors la bouteille de vin. Epluchez les pommes de terre et coupez-les en tranches assez fines. Posez-les dans le faitout, salez, poivrez et remuez. Posez ensuite les saucissons sur les pommes de terre. Couvrez et déposez le plat dans un four préchauffé à 200°C. Laissez cuire à cette température une petite heure en surveillant de temps en temps et en versant un peu d’eau dans le faitout. Dégustez les saucissons accompagnés des pommes de terre, le tout nappé de sauce au vin.