mardi, 06 décembre 2011

Des spéculoos pour la Saint-Nicolas

Vous avez très exactement 2 heures pour courir chez nos voisins belges et acheter de beaux moules en bois. Suivez bien les conseils de la Cocotte et vous ferez des merveilles.

speculoos, spéculoos, Saint-Nicolas, La Cocotte

Pour 25 spéculoos
Ingrédients : 500 g de farine, 500 g de vergeoise brune, 125 g de beurre salé, 1 œuf, 2 càc de cannelle moulue, 5 clous de girofle, 3 ou 4 étoiles d’anis, noix de muscade, 1 càc de gingembre en poudre, eau.
Préparation : 10 mn – cuisson : 10 mn par fournée – Coût : * - Difficulté : ** - Ustensiles : moules à spéculoos et papier sulfurisé.
Réduisez en poudre les clous de girofle avec l’anis étoilé, mêlez-les à la cannelle, la noix de muscade et le gingembre.  Mélangez farine, vergeoise brune, beurre en petits dés, le mélange d’épices et l’œuf. Formez une grosse boule bien dense et non collante. Au besoin, ajoutez un peu d’eau mais une cuillère à la fois ! Enfermez la boule dans un sac plastique et mettez-la au réfrigérateur pendant 2 heures.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 200°c. Farinez généreusement les moules puis enlevez l’excédent. Prélevez une petite portion de pâte grosse comme une noix et étalez-la dans le moule. Ne mettez pas de pâte en dehors de la forme et répartissez-la uniformément. Retournez le moule, tapotez un peu, le spéculoos devrait sortir facilement. Déposez-le sur du papier sulfurisé. Répétez l’opération et mettez à cuire une fournée pendant 10 mn. Laissez refroidir sur une grille.

06.12.2011

mercredi, 30 novembre 2011

Œufs à la neige

Œufs à la neige ou île flottante ? Vous dites comment, vous ? Les gastronomes peuvent bien  se quereller, ils finissent toujours par signer un armistice en dégustant ce classique.

oeufs à la neige, île flottante

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 œufs entiers, 1 l de lait, 200 g de sucre en poudre, 1 gousse de vanille, une pincée de sel, caramel liquide.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 20 mn en tout – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Fouet
Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Réservez les jaunes dans un plat creux. Montez les blancs en neige ferme en ajoutant une pincée de sel et 50 g de sucre. Faites bouillir ½ l de lait. Plongez une cuillère à soupe dans les blancs en neige et déposez son contenu dans le lait frémissant. Pochez tous les blancs, de cette façon-là,  en plusieurs fois et en les retournant très délicatement. Réservez-les  sur un linge. Faites frémir le reste du lait dans une casserole, fendez la gousse de vanille en deux,  grattez l’intérieur et incorporez-le au lait. Mélangez les jaunes d’œuf avec les 150 g de  sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez le lait sur ce mélange en fouettant. Versez-le dans la casserole et faites épaissir la crème, en mélangeant très souvent, sur feu doux.  Attention, ne transformez pas votre crème en flan ! Laissez refroidir et mettez au frais 2 h minimum. Pour servir, versez un peu de crème anglaise, 1 ou 2 « gros flocons de neige » par-dessus et quelques gouttes de caramel liquide fait-maison ou pas.

30.11.2011

lundi, 28 novembre 2011

Pannecouckes au lait battu

Connaissez-vous les mots panqueque, panqueca, pancake ? Et pannecoucke, ça vous parle plus ? Evidemment oui ! C’est une grosse crêpe en Flandre. Et babeurre, petit lait, lait battu ou guinse en ch’ti ? Non ? Alors la Cocotte vous emmène chez Virginie Cimetière, à Toufflers, près de Roubaix. Dans sa ferme, elle vend encore ce lait battu que nos aînés achètent au bidon. Un délice à découvrir ou à redécouvrir.

pannecouckes au lait battu, lait battu, pannecouckes, pancakes, Virginie Cimetière, la Ferme Cimetière, Toufflers, Femina, La Voix du Nord, La Cocotte, guinse, babeurre, petit lait, totjespap

Pour 15 pannecouckes

Facile : *, prix : *, temps : *
250 g de farine type 55, 1 pincée de sel, 50 g de sucre en poudre, 2 œufs entiers, ½ litre de lait battu, 50 g de beurre fondu, 2 cuillères à café de levure chimique, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude, Un peu de matière grasse pour la poêle
Pour servir : de la vergeoise et le reste du litre de lait battu.

Dans un grand plat creux, mélangez la farine, le sel et le sucre en poudre. Faites fondre le beurre. Dans un autre plat creux, battez les œufs au fouet pour qu’ils soient bien vaporeux, ajoutez le lait battu puis le beurre fondu. Mélangez encore au fouet puis incorporez cette préparation à la farine.
Si vous ne souhaitez pas faire vos pannecouckes aussitôt, vous pouvez mettre ce mélange au réfrigérateur, mais pas plus d’une journée.
Au moment de faire les crêpes, ajoutez les cuillères de levure chimique et le bicarbonate de soude. Le bicarbonate adoucira le côté aigrelet du lait battu. Fouettez la pâte et faites chauffer une ou deux poêles anti-adhésives. Graissez-les légèrement et quand elles sont bien chaudes, déposez une petite louche de pâte. Laissez cuire jusqu’à ce que le dessus soit « sec » puis retournez la crêpe et laissez encore quelques secondes. Servez les pannecouckes toutes chaudes. Saupoudrez-les de vergeoise et offrez un petit verre de lait battu mélangé à un peu de vergeoise. C’est le bonheur !

pannecouckes au lait battu, lait battu, pannecouckes, pancakes, Virginie Cimetière, la Ferme Cimetière, Toufflers, Femina, La Voix du Nord, La Cocotte, guinse, babeurre, petit lait, totjespapLa productrice : Virginie Cimetière
Fille d’agriculteurs, mariée à un agriculteur, la transformation du lait en beurre, en fromage ou en yaourt n’a pas de secret pour Virginie. Poulets, pintades, chapons (au moment des fêtes), légumes à récolter… elle n’arrête pas et n’a pas une seconde à elle. Mais le lundi chez Virginie, c’est sacré. Le lundi, c’est lait battu. Après avoir battu la crème pour faire le beurre, elle récupère le petit lait et en remplit un énorme bidon que des clients de Wasquehal, Wattrelos ou Roubaix vont vider en un rien de temps.
La ferme Cimetière, 35 rue des Champs, 59390 Toufflers, 0320024077, magasin ouvert toute la semaine.

Trucs et astuces : le lait battu
Comme Virginie, les clients de son petit magasin savent bien que « le lait battu, c’est tous les bons côtés du lait, la matière grasse en moins.»
Gardez-le au réfrigérateur, jusqu’à une semaine.
Très désaltérant quand on le boit frais, nature ou sucré, son petit goût acide est inimitable.
Il entre dans des préparations cuites, comme des tartes, des gaufres, des purées.
D’ailleurs, puisqu’on parle de purée, le totjespap, vous connaissez ? Voici encore un mot flamand. C’est une purée faite avec ½ de lait battu, 50 g de beurre et 1 kg de bintjes. Régalez-vous !

pannecouckes au lait battu,lait battu,pannecouckes,pancakes,virginie cimetière,la ferme cimetière,toufflers,femina,la voix du nord,la cocotte,guinse,babeurre,petit lait,totjespap

Odile Bazin, textes et photos

Retrouvez cet article dans le supplément du samedi de la Voix du Nord, Version Femina n° 504 du 26 novembre 2011 et sur le site de La Voix pour les femmes, si vous cliquez sur le nom.

mercredi, 09 novembre 2011

Tourte 2 secondes

Vous sortez les rouleaux de pâte du paquet. Vous les déroulez. Vous  coupez les pommes. Vous les étalez sur la pâte. Et paf, une tourte aux pommes ! Magique, non ?

tourte aux pommes, apple pie

Pour 8 personnes
Ingrédients : 2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre, 4 ou 5 pommes moyennes qui se tiennent bien à la cuisson, 60 à 70 g de cassonade, une pincée de cannelle, un jaune d’œuf.
Préparation : 5 mn – Cuisson : 25 mn – Coût : * - Ustensile : plaque à pâtisserie, vide-pommes et mandoline
Préchauffez votre four à 180°c (th 6). Sur une plaque à pâtisserie, étalez un rond de pâte feuilletée en gardant le papier sulfurisé en dessous. Passez les pommes sous l’eau mais ne les épluchez pas. Enlevez le cœur des pommes avec le vide-pommes, découpez les pommes à la mandoline en tranches fines. Disposez-les régulièrement sur la pâte en partant du centre jusqu’à deux centimètres du bord de la pâte. Saupoudrez de cassonade et répétez l’opération jusqu’à épuisement des pommes. Terminez par encore un peu de cassonade et une pincée de cannelle. Recouvrez du second rouleau de pâte. Soudez bien les bords des pâtes en les humidifiant légèrement au pinceau et en les roulant  sur eux-mêmes. Dorez la surface au jaune d’œuf. Faites des petits dessins à la fourchette ou décorez de lanières de pâte puis enfournez pour 25 minutes. Servez  la tourte encore tiède, accompagnée de crème chantilly ou de glace à la vanille.

09.11.2011

mercredi, 02 novembre 2011

Langues de chat noires

Vos enfants s’ennuient pendant les vacances ? Vous vous ennuyez pendant les vacances ? Cette recette est pour vous. Ensemble faites des langues de chat au chocolat.

langues de chat noires, langues de chat, chocolat

Pour 40 à 50 langues de chat
Ingrédients : 2 blancs d’œuf, 100 g de sucre, 75 g de farine, 50 g de beurre salé, 2 ou 3 cuillères à café de poudre de cacao.
Préparation : 10 mn – cuisson : 10 mn – coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : poche à douille et papier sulfurisé.
Préchauffez le four à 130/140°c, th 4/5. Fouettez vigoureusement les blancs d’œuf. Ajoutez le sucre et la farine. Faites fondre le beurre tout doucement puis incorporez-le au mélange. Si vous voulez faire des langues de chat « normales », arrêtez-vous là et passez à la cuisson, sinon ajoutez les cuillères de cacao en poudre. Mélangez bien puis remplissez une poche à douille. Sur le papier sulfurisé, tout en haut, déposez une série de petites bandes de pâte de 3 ou 4 centimètres, espacées de 4 cm également. En dessous, déposez ces petites bandes de façon alternée. De cette façon, en cuisant,  les langues de chat ne se toucheront pas. Et ainsi de suite…
Enfournez pour une durée de huit à douze  minutes. Il faut que les langues de chat ne soient plus molles.
Décollez les langues de chat délicatement à l’aide d’un couteau puis mettez-les à refroidir sur une grille. Rangez-les dans une boîte métallique avant de tout manger.

02.11.2011

dimanche, 30 octobre 2011

Gâteau aux noisettes

Un an de recettes quotidiennes dans le journal, ça se fête ! Joyeux anniversaire, ma Cocotte. Ça vaut bien un petit gâteau à la noisette. Tu l’as bien mérité.

gâteau aux noisettes, la Cocotte

Pour 1 moule de 26 cm
Ingrédients : 250 g de farine, 125 g de beurre, 2 œufs, sel, 125 g de cassonade, 25 cl de lait, 1 sachet de levure chimique, 200 g de noisettes décortiquées, 250 g d’abricots secs, 1 verre de rhum.
Préparation : 15 mn – Cuisson : de 30 à 40 mn – Coût : * - Difficulté : *
Mettez les abricots secs à tremper dans le rhum pendant une heure.
Au bout d’une heure, préchauffez le four à 200°c, th. 6/7. Broyez grossièrement les noisettes. Mélangez la farine, le beurre fondu, les œufs entiers, une pincée de sel, la cassonade et le lait. Egouttez les abricots et coupez-les en morceaux, incorporez-les à la pâte. Incorporez également les noisettes broyées. Et en dernier lieu, ajoutez la levure. Mélangez bien puis versez dans une tourtière ou un moule en silicone et enfournez pour une trentaine de minutes. Le gâteau est cuit quand vous le transpercez d’un couteau et que sa lame en ressort sèche.
Conseil : Gardez quelques noisettes, mélangez-les à 50 g de cassonade et faites-les cuire au four sur du papier sulfurisé, en même temps que le gâteau. Puis broyez ce « pralin » grossièrement et parsemez-en le gâteau une fois refroidi.

30.10.2011

samedi, 22 octobre 2011

Pommes croquantes

Elles n'ont l'air de rien, mes pommes. Mais croyez-moi, elles sont à tomber. Caramélisées avec le sucre en dessous et croustillantes avec les fruits secs sur le dessus.

pommes croquantes, pommes, Reine de France

Pour 6 personnes

Ingrédients : 3 ou 4 pommes à cuire (Reine de France, par exemple), 50 g de cerneaux de noix, 50 g de noisettes décortiquées, 50 g de noix de cajou non salées, 50 g d'amandes, 100 g de sucre en poudre, quelques raisins, un peu de rhum, 2 blancs d'oeuf.

Préparation : 10 mn – cuisson : 15 à 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : papier sulfurisé

Préchauffez le four à 200°c (th 6/7). Faites tremper une poignée de raisins secs dans un petit verre de rhum. Dans une poêle, faite griller noisettes, noix, noix de cajou et amandes pendant quelques minutes puis quand elles ont refroidi, passez-les rapidement au mixeur. Il faut que cela soit broyé et non finement mixé.

Etalez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque qui va au four. Saupoudrez de 20 g de sucre. Mélangez les raisins égouttés, les fruits broyés et le sucre. Battez les blancs en neige et incorporez-les au mélange. Réservez. Lavez les pommes et enlevez le trognon avec un vide-pomme. Sans les éplucher, découpez-les en rondelles de 5 mm d'épaisseur. Répartissez-les sur le papier sulfurisé en les chevauchant. Versez le mélange fruits et blancs en neige sur les pommes et mettez à dorer au four pendant 15 à 20 mn.

22.10.2011

mercredi, 19 octobre 2011

Poires au vin doux et figues au raisin

poires au vin doux et figues, muscat, hors-série cuisine 2, secret de cuisine tome 2, la Voix du Nord, Saint-Mathieu, Plovinne, poires à côte d'orOn nous cache tout, on nous dit rien.

Plus on apprend, plus on ne sait rien.

On nous informe vraiment sur rien.

Christian avait-il du persil ?

On nous cache tout on nous dit rien

Michel a-t-il bu son p’tit jus ?

L’aventure est-elle dans la fondue ?

On nous cache tout on nous dit rien

La vérité sur Stéphanie ?

Son maroilles est-il bien cuit ?

La vérité sur Elisabeth ?

Quand et où met-elle sa crème fleurette ?

On nous cache tout….

STOP !!!

Non, ce n’est pas vrai, on ne nous cache pas tout.

Vous ne lisez pas le journal ? On ne parle plus que de ça dans la Voix du Nord.

Depuis aujourd’hui, la vaquette à z’yeux de Laurence n’est plus un secret, le galat polonais de Daniel sort de la clandestinité, le gâteau berrichon de Françoise arrive sur la place publique, la pintade au porto de Patrick ne se dérobe plus et la jambette de Geneviève se dévoile enfin.

Oui, Michel, Godeleine, Ghislaine, Sabine, Aya, Marie-Maxellende, Régis… ont tout dit. Ils ont tout lâché, balancé, avoué. Ils ont raconté tous leurs petits secrets de cuisine.

Retrouvez-les tous dans « Secrets de cuisine du Nord Pas de  Calais 2, le retour »*, un magnifique, un extraordinaire, un somptueux, un sublime hors-série édité par La Voix du Nord, pour la deuxième saison.

Pour vous, des journalistes ont pris tous les risques et n’ont pas hésité à goûter à tout.

…On ne cache-cache et cache-tampon

Lapin, canard et marmiton

Ce sont les reines de l'information

Et pour le même prix et parce que c'est vous, la Cocotte vous donne sa recette du jour, des poires au vin doux et figues au raisin.

Poires au vin doux et figues au raisin

Il est important de choisir des poires à cuire. La Cocotte vous donne trois variétés régionales que vous pourrez trouver sur vos marchés en ce moment. On dit merci qui ?

poires au vin doux et figues, muscat, hors-série cuisine 2, secret de cuisine tome 2, la Voix du Nord, Saint-Mathieu, Plovinne, poires à côte d'or

Pour 6 personnes

Ingrédients : 3 belles poires à cuire (Saint-Mathieu, Plovinne ou à côte d'or), 1/2 litre de vin doux naturel (Muscat, Rasteau, Banuyls), 100 g de raisins secs, 12 figues, 50 g de sucre en poudre, 30 g de beurre.

Préparation : 10 mn – cuisson : 1 h + 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : papier sulfurisé.

Mettez les raisins dans un bol, saupoudrez d'une cuillère à soupe de sucre, versez un petit verre de vin doux et laissez-les gonfler une heure. Epluchez les poires et coupez-les en deux. Déposez-les dans une sauteuse, recouvrez-les de vin doux et faites cuire à petits bouillons pendant 1 heure. Ajoutez les raisins gonflés 15 minutes avant la fin. Laissez refroidir.

Préchauffez le four à 180°c. Lavez les figues, coupez la queue et incisez les figues en croix sur le dessus. Déposez-les sur du papier sulfurisé et glissez une noisette de beurre dans chacune des figues. Saupoudrez de sucre en poudre, ajoutez quelques raisins et enfournez pendant 15 minutes.

Servez les poires bien froides, les raisins et les figues tièdes et nappez les fruits de quelques cuillères de vin doux ayant servi à la cuisson des poires.

19.10.2011

*Au prix de 3, 50 euros dans tous les kiosques ou disponible sur Internet sur la boutique des lecteurs de la Voix du Nord.

jeudi, 13 octobre 2011

Pavé de céréales au chocolat

Le saviez-vous ? Les américains faisaient déjà éclater du pop-corn 3600 ans avant Jésus Christ.

Si des traces ont été retrouvées au nouveau Mexique, on ne sait pas grand chose d'autre. Comment s'appelait le premier homme ou la première femme ayant par mégarde fait exploser des grains de maïs ? Popaul, Poppy ? Cet homme ou cette femme, a-t-il hurlé eureka en voyant ce grain grossir de trente fois son volume en un quart de seconde ? A-t-il eu peur ? A-t-il lâché son assiette et s'est-il blessé le pied ? Est-il mort de la gangrène ? Eureka signifie-t-il « Merde, je me suis brûlé avec cette saloperie de maïs » en américain du troisième millénaire avant JC ? Utilisait-il de l'huile Lesieur ou Puget ? Avait-il profité d'une offre promotionnelle ? On ne sait rien et les très nombreuses questions resteront longtemps sans réponse !

pavé de céréales

Plus récemment, chez les Aztèques il semble que le maïs soufflé ait eu une grand importance dans les cérémonies religieuses. Mais on ne sait pas exactement ce qu'ils en faisaient : Le transformaient-ils en cierges ? S'enduisaient-ils les mollets et les avant-bras de brisures de pop-corn le soir de l'équinoxe de printemps ou le matin du solstice d'été ? Passaient-ils le samedi soir au drive-in ? Les historiens sont peu diserts.

Plus récemment encore, on raconte que le pop-corn a eu son heure de gloire lors de la crise de 1929 aux USA, c'était alors un aliment pas cher et nourrissant, parfait pour les gens sans le sou.

Pendant la seconde guerre mondiale, le sucre était rationné et par conséquent, les friandises étaient chères, les Américains se goinfrèrent donc du pop-corn.

Maintenant le pop-corn est devenu la nourriture de base du cinéphile du samedi soir et ce que gagnent les salles de cinéma à vendre ce produit est énorme. Aux Etats Unis, quand une salle de cinéma pue le pop-corn, on sait que le film est mauvais !

Enfin les sociétés de transport, qui voient en lui un remplaçant écologique et biodégradable au polystyrène, en consomment également énormément. Salé ou sucré ? On ne nous le dit pas.

La Cocotte le fait exploser tout simplement, dans une casserole avec un couvercle en verre, rien que pour amuser la galerie. Et elle l'incorpore à ses recettes, pour faire joli ou pour donner un petit goût bien agréable, parfois les deux.

 La recette : Pavés de céréales au chocolat

Faites le plein d'énergie et de fibres avec mes petits pavés de céréales. Ils s'emmènent au travail ou à l'école, histoire de caler un p'tit creux. Et au chocolat, ils font dessert.

pavé de céréales, pop-corn

Pour 40 petits pavés

Ingrédients : 200 g de flocons à müesli, 75 g de raisins secs, 10 pruneaux, 2 càs de miel, 2 càs de maïs à pop-corn, 2 càs d'huile de tournesol, 20 cl de lait, 100 g de sucre en poudre, 50 g de fruits secs, 1 oeuf, 100 g de farine, 1/2 càc de levure chimique et 100 g de chocolat à pâtisser.

Préparation : 15 mn - Cuisson : 30 mn - Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Plat rectangulaire et papier sulfurisé.

Préchauffez le four à 180°c. Délayez le miel dans un  peu d'eau et faites-y tremper les raisins secs. Dénoyautez les pruneaux et ajoutez-les au miel. Broyez les fruits secs après les avoir fait griller. Dans une casserole, versez l'huile et le maïs, couvrez et arrêtez la cuisson quand tous les pop-corn ont sauté. Broyez-les rapidement. Mélangez flocons, raisins et pruneaux au miel, pop-corn broyés, lait et sucre. Ajoutez l'oeuf entier, la farine et la levure. Mélangez. Couvrez de papier sulfurisé le fond d'un plat qui va au four (env. 20 x 30 cm) et versez cette préparation. Egalisez et mettez au four 30 mn. Cela doit être doré. Laissez refroidir complètement puis découpez en petits carrés. Faites fondre le chocolat et couvrez-en les pavés.

13.10.2011

lundi, 10 octobre 2011

Omelette roulée aux pommes chez Frédéric Dessery

Où dénicher de bons œufs pour faire une bonne omelette ? Chez Frédéric Dessery à Wasnes au Bac. Dans ce petit village de la vallée de la Sensée, entre Douai, Valenciennes et Cambrai, la Cocotte a trouvé des petites poules pondeuses dorlotées, bichonnées, câlinées. De beaux œufs, de bonnes pommes de saison et un peu de sucre et voilà un dessert à tomber.

omelette roulée aux pommes, oeufs, Frédéric Dessery, Wasnes au bac, oeufs bio, Version Femina, Femina, la Cocotte, www.lacocotte.nordblogs.com

Recette : Omelette roulée aux pommes

Facile : 1 Cocotte, Prix : 1 Caddie, Temps : 1 horloge

Pour 6 personnes

Ingrédients : 6 oeufs frais, 200 g de fromage frais (type Kiri), 100 g de sucre, 1 briquette de crème liquide, 2 pommes, 50 g de raisins, 20 g de beurre

Versez la briquette de crème liquide dans une poêle, ajoutez le sucre en poudre et faites chauffer doucement. Lavez les pommes et enlevez le centre. Découpez les pommes sans les éplucher en très fines rondelles. Déposez-les sur le mélange crème-sucre, ajoutez les raisins et faites caraméliser très légèrement quelques minutes.

Dans un plat creux, écrasez le fromage frais à la fourchette. Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Mélangez les jaunes au fromage et battez les blancs en neige. Incorporez-les délicatement aux jaunes.

Dans une poêle anti-adhésive, faites fondre une petite noix de beurre et versez la préparation avec les œufs. Faites prendre l'omelette puis posez une grande assiette sur la poêle et retournez très délicatement l'omelette sur l'assiette. Faites glisser le côté non cuit dans la poêle et laissez cuire une minute à peine.

Faites glisser l'omelette dans le plat de service, étalez par dessus les pommes caramélisées à la crème et roulez votre omelette en faisant attention de ne pas la craquer.

Coupez-la en six parts égales et servez aussitôt.

omelette roulée aux pommes, oeufs, Frédéric Dessery, Wasnes au bac, oeufs bio, Version Femina, Femina, la Cocotte, www.lacocotte.nordblogs.comLe producteur : Frédéric Dessery

Pour répondre à une demande constante d'oeufs bio dans la région, Frédéric Dessery, 36 ans, a repris une partie des terres agricoles de son père et construit un grand poulailler moderne et confortable. Tous les matins, il se lève de bon cœur et rend visite à ses 3000 pensionnaires à plumes. « Elever des poules est moins contraignant qu'élever des vaches ! » 3000 poules qu'il bichonne, « les poules, ça stresse facilement. Un coup de tonnerre, un héron qui passe sur les champs et aussitôt, elles pondent moins ! » 3000 poules qui pondent près de 3000 bons œufs par jour, ça en fait des belles omelettes !

Frédéric Dessery, 3 ruelle du Marais, 59252 Wasnes-au-Bac, 0327351030

 

Trucs et astuces : les œufs

Sachez choisir les bons œufs, en regardant la coquille.

Le chiffre écrit avant FR détermine sa provenance : 0, il est bio, 1, c'est un œuf plein-air, 2, c'est un œuf au sol et 3, c'est un œuf de batterie. Celui-ci est à éviter.

Frédéric qui ne passe pas un jour sans manger d'œuf vous conseille de les conserver 28 jours grand maximum, au frais, en dessous de 15°c.

Un œuf frais du jour sera difficile à écaler. Le même œuf tout frais vous fera rater votre mayonnaise. Attendez quelques jours.

Frédéric se régale d'une omelette baveuse, avec un peu de sel, de poivre, de noix de muscade et de crème fraîche. Et vous ?

Retrouvez cet article dans le cahier central du magazine Version Femina, édition Nord Pas de Calais, du samaedi 8 octobre 2011, n° 497 ou sur internet en cliquant sur le lien suivant,  La Voix pour les femmes.

Odile Bazin

 

jeudi, 29 septembre 2011

Compote de prunes au gingembre

Deux versions pour cette compote : Sans sucre, une version condiment, chutney, accompagnement...et avec sucre, une version dessert. Vous craquerez pour laquelle ?

compote de prunes au gingembre, prunes, gingembre, la Voix du Nord, La Cocotte, www.lacocotte.norblogs.com

Pour 6 personnes

Ingrédients : 700 g de prunes bien mûres, 100 g de sucre, 100 g de raisins, 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre, 30 g de gingembre frais.

Préparation : 10 mn + 1 h de repos – cuisson : 15 à 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : Pilon et mortier

Version dessert : Mettez les raisins secs dans une casserole, saupoudrez-les de cannelle, couvrez d'eau et mettez à frémir pendant 5 mn. Arrêtez le feu et laissez les raisins gonfler pendant 1 heure.

Lavez les prunes, coupez-les en deux, enlevez les noyaux et déposez les prunes dans une casserole. Couvrez de sucre et mettez à cuire. Épluchez le gingembre, coupez-le en petits dés et passez-les au pilon. Réduisez en purée grossière et ajoutez-la aux prunes. Continuez avec les raisins égouttés. Laissez cuire encore 15 mn. Enlevez délicatement la peau de chaque moitié de prune pour que ce soit plus facile à manger. Arrêtez la cuisson et servez tiède ou froid, sur un scone !

Attention au dosage du gingembre. Avec 30 g, c'est déjà bien relevé.

Au réfrigérateur, votre gingembre se conservera plusieurs semaines. Vous pouvez également le congeler et en prélever de petites portions à chaque fois.

29.09.2011

mercredi, 28 septembre 2011

Whoopies à la noisette

Si t'es « in », tu fais des whoopies ! Deux biscuits collés ensemble avec de la crème. Dans 20 ans, on gardera le concept mais on changera le nom. Révolutionnaire !

whoopies, La Voix du Nord, La Cocotte, lacocotte.nordblogs.com

Pour 25 whoopies

Ingrédients : 120 g de poudre de noisettes, 120 g d'amandes brisées, 200 g de sucre en poudre ou de la cassonade, 3 œufs, 2 càs de fécule, une pincée de sel, 200 g de très bon chocolat de pâtissier, 2 grosses càs de crème fraîche.

Préparation : 15 mn – Cuisson : 12 à 15 mn par fournée – coût : * - Difficulté : * - Ustensile : papier-cuisson

Préchauffez le four à 170°c. Dans un plat creux, mélangez la poudre de noisettes, des amandes, le sucre, la fécule et le sel. Cassez les œufs un par un dans le saladier et mélangez vigoureusement. Étalez des feuilles de papier cuisson sur des plaques à pâtisserie. Déposez des petits tas bien espacés de pâte à l'aide de 2 petits cuillères. Mettez à cuire pendant 12 à 15 mn, le temps que les biscuits deviennent bien blonds. Faites-les refroidir sur une grille et répétez l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

Faites fondre du chocolat au bain-marie. Faites bouillir la crème et versez-la sur le chocolat fondu. Remuez et laissez refroidir, le temps que la ganache prenne. Puis garnissez un biscuit de cette ganache et posez un autre biscuit par dessus. Et voilà, whoopy !

Conseil : Ne laissez pas brûler vos biscuits !

28.09.2011

mercredi, 14 septembre 2011

Cake à la cacahuète

Vous voyez le pot de confiture ? Eh bien, en deux minutes, il était vide. De grosses cuillères sur le gâteau et plus personne ne parle. Tout le monde déguste.

cake à la cacahuète

Pour 6 personnes

Ingrédients : 150 g de farine de seigle, 75 g de farine normale, 3 oeufs, 125 g de beurre, 150 g de sucre mélangé (sucre et sucre roux ou sucre et cassonade) , 100 g de beurre de cacahuète, 2 pommes à cuire, 1 sachet de levure chimique et facultatif : quelques cacahuètes non-salées.

Préparation : 15 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : moule à cake en silicone

Préchauffez votre four à 180°c. Faites fondre le beurre. Versez-le dans un plat creux. Ajoutez les sucres et mélangez au fouet. Le mélange doit blanchir. Ajoutez les œufs entiers et le beurre de cacahuète. Mélangez jusqu'à ce que le beurre de cacahuète soit incorporé. Continuez avec les farines. Epluchez les pommes, détaillez-les en morceaux plus ou moins grands. Ajoutez-les à la préparation et terminez par la levure chimique. Si vous le voulez, vous pouvez ajouter quelques cacahuètes écrasées. Versez dans le moule en silicone et enfournez pour 30 minutes environ.

Le cake est cuit quand la lame d'un couteau passée à travers le cake ressort sèche.

La durée de cuisson est toute relative. Ça peut varier d'un four à l'autre.

14.09.2011

mercredi, 24 août 2011

Tartelettes surprise aux prunes

Mais dis-moi, la Cocotte, quel est le secret de ta tartelette ? Ne me dis pas qu'il n'y a que des fruits là-dedans ? C'est quoi ce petit goût de cannelle ?

tartelettes surprise aux prunes, prunes, tartelette

Pour 6 personnes

Ingrédients : 200 g de farine, 125 g de beurre salé en petits morceaux, 50 g de sucre en poudre, 10 cl d'eau, 500 g de prunes, 75 g de crème de spéculoos, 20 g de sucre roux pour la décoration.

Préparation : 20 mn + 2 h de repos – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : moules à tartelettes en silicone et film-plastique.

Mélangez farine, beurre, sucre et les 10 cl d'eau pour former une belle boule de pâte brisée. Enveloppez-la dans un film-plastique et mettez-la 2 heures au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 180/200°c. Etalez la pâte et garnissez-en chacun des petits moules à tartelettes.

Appuyez bien sur les côtés pour la pâte prenne la forme cannelée du moule. Tartinez le fond des tartelettes d'un peu de crème de spéculoos. Lavez les prunes, séchez-les bien, coupez-les en deux, dénoyautez-les puis garnissez-en chaque moule en les serrant bien. Saupoudrez d'un peu de sucre roux et mettez au four pendant 25 à 30 mn. La pâte doit être dorée.

Sortez, démoulez et laissez refroidir sur une grille.

24.08.2011

mercredi, 17 août 2011

Glace à la fraise

Voici une base pour préparer une délicieuse glace aux fraises. Libre à vous ensuite d'y ajouter ce que bon vous semble. C'est vous, le chef !

glace à la fraise, glace, fraise, fraises, lacocotte.nordblogs.com

Pour 6 personnes

Ingrédients : 500 à 600 g de fraises, 100 g de sucre en poudre, 2 blancs d’œuf, 30 cl de crème liquide.

Préparation : 15 mn + quelques heures de congélation – Cuisson : 0 – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : Fouet électrique et sorbetière

Passez les fraises rapidement sous l'eau. Equeutez-les. Mettez de côté 100 g de petites fraises. Coupez en deux les 500 g de fraises qui restent. Couvrez-les de sucre et laissez-les macérer pendant une petite heure. Ensuite passez-les au mixeur puis au chinois, si vous voulez une préparation parfaitement uniforme. Battez en neige les deux blancs d’œuf et incorporez-les aux fraises. Battez en chantilly la crème liquide et incorporez-la également au mélange. Puis ajoutez les 100 g de fraises mises de côté. Déposez cela dans la sorbetière et laissez la glace prendre. Mettez au congélateur pendant au moins 3 heures.

Si vous n'avez pas de sorbetière, mettez votre préparation au congélateur et remuez-la souvent à l'aide d'une fourchette.

La présence d’œufs dans la préparation vous oblige à consommer très vite la glace.

17.08.2011

dimanche, 14 août 2011

Gâteau de patates douces

Vacances, j'oublie tout, plus rien à faire du tout... Oh non ! Ça ne marche pas ! Il faut absolument que je fasse cette recette. Ça a l'air trop bon ! Cette Cocotte m'énerve...

gâteau de patates douces, patates douces, ananas, amandes, noix, lacocotte.nordblogs.com

Pour 10 personnes

Ingrédients : 1 kg de patates douces, 1 ananas mûr, 50 g de farine, 100 g de noix décortiquées, 100 g d'amandes en poudre, 100 g de noix de coco râpée, 300 g de sucre roux, 3 oeufs entiers et 2 cuillères à café de levure chimique.

Préparation : 15 mn – Cuisson : 30 à 40 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : blender et papier-cuisson

Préchauffez le four à 180°c. Epluchez les patates douces et coupez-les en gros morceaux. Couvrez-les d'eau dans une casserole et faites-les cuire 10 mn à partir du bouillonnement. Il faut qu'elles soient bien molles. Egouttez-les et réduisez-les en purée. Enlevez la peau de l'ananas, coupez 3 ou 4 fines tranches et passez le reste au blender avec les noix. Dans un plat creux, mélangez les patates douces, l'ananas et les noix, ajoutez les amandes, la noix de coco et le sucre. Cassez les oeufs puis mélangez. Continuez avec la farine et enfin, la levure chimique.

Placez une feuille de papier-cuisson dans un plat à bords hauts qui va au four, versez la préparation, disposez les tranches d'ananas et enfournez 30 mn.

Si vous mettez dans des ramequins individuels, baissez le temps de cuisson.

Dégustez le gâteau chaud ou froid avec, pourquoi pas, une mousse de lait de coco.

mercredi, 10 août 2011

Roulé pommes-prunelles et chocolat

Gâteau méthode Coué, « Je vais y arriver, je vais y arriver, je vais y arriver ». Le tout est d'y aller tout doucement, sans faiblir, en toute confiance. Oh, j'y suis arrivée !

roulé, roulé pommes prunelles et chocolat, pommes prunelles et chocolat, lacocotte.nordblogs.com

Pour 6 personnes

Ingrédients : 5 càs de cacao en poudre, 10 cl de lait, 4 oeufs, 150 g de sucre roux, 2 pommes, 350 à 400 de prunes.

Préparation : 30 mn – Cuisson : 25 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : 2 feuilles de papier cuisson, un plat de 30 x 40 à petits bords.

Mélangez le cacao à 4 càs de lait. Faites chauffer le lait restant puis délayez le mélange cacao-lait dans le lait chaud. Laissez refroidir complètement. Lavez les pommes et les prunes. Dénoyautez les prunes et coupez-les en 4. Faites-les cuire dans une casserole en ajoutant 25 g de sucre. Ajoutez les pommes, faites cuire 5 mn puis laissez refroidir complètement.

Préchauffez le four à 180°c. Battez les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu'à ce que ça blanchisse. Montez les blancs en neige. Mélangez les jaunes au lait chocolaté puis incorporez doucement aux blancs en neige. Sur une plaque de four à petits bords, étalez du papier-cuisson, versez votre préparation et enfournez 25 mn. A la sortie, couvrez la « pâte »de la seconde feuille, attendez 10 mn puis retournez la plaque et enlevez délicatement le papier-cuisson du fond. Etalez la compote puis roulez le gâteau (petit côté). Saupoudrez de cacao en poudre et de sucre roux. Mettez au frais avant de servir.

10.08.2011

mercredi, 03 août 2011

Dulce de leche

Plus connu sous le nom de confiture de lait, le dulce de leche est au Sud-Américain ce que la flamiche est au Maroilles, ce que la bise est à mon oncle... Indissociable !

dulce de leche, confiture de lait, lacocotte.nordblogs.com

Pour 3 pots de 250 g environ

Ingrédients : 1 litre de lait entier, 300 à 400 g de sucre en poudre. Facultatif : une gousse de vanille.

Préparation : 5 mn – Cuisson : 1 h 30 – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Cuillère en bois

Dans une casserole qui n'attache pas ou qui « ne craint rien », versez le lait et mettez-le à bouillir.

Dès qu'il bout, versez le sucre en pluie et mélangez avec un fouet jusqu'à complète dissolution.

Si vous voulez parfumer votre confiture de lait à la vanille, fendez une gousse dans toute sa longueur et ajoutez-la en même temps que le sucre dans le lait. Faites chauffer à petits bouillons sans trop remuer pendant une heure. Ensuite remuez à la cuillère en bois très régulièrement.

Dès que le lait couleur caramel léger nappe la cuillère, arrêtez la cuisson. Versez alors la préparation dans des pots en verre très propres. Fermez-les puis retournez-les pour chasser l'air. Remettez-les sur l'endroit et rangez-les dès qu'ils sont froids, à la cave ou dans un endroit frais.

Dès que vous entamez un pot, conservez-le au réfrigérateur. Tartinez du pain, des biscottes, des viennoiseries, des biscuits, des cookies, des spéculoos... de confiture de lait. Ou si vous êtes sympa, offrez-en autour de vous.

03.08.2011

samedi, 30 juillet 2011

Bricks aux figues

- Dites-moi, la Cocotte, vous pourriez me donner des idées de recettes avec des feuilles de bricks ?

- Mais pas de problème, Madame. En voilà une, toute simple et délicieuse !

bricks, figues, bricks aux figues, La Cocotte, nordblogs

Pour 10 personnes

Ingrédients : 1 paquet de feuilles de bricks (10 feuilles), 10 figues sucrées, 50 g de pistaches non salées, 50 g d'amandes broyées, du miel assez liquide et un peu de sucre roux.

Préparation : 5 mn – cuisson : 10 mn – Coût : * - Difficulté : *

Préchauffez le four à 160/180°c. Lavez les figues, séchez-les et coupez-les en 4 quartiers. Dans le bas d'une feuille de brick, au centre, déposez les quartiers de figues en les serrant bien. Versez sur le dessus une bonne cuillère à café de miel, parsemez de pistaches et d'amandes broyées. Saupoudrez d'une cuillère à café de sucre roux. Rabattez la base puis les côtés des feuilles de bricks sur la farce. Puis roulez la feuille en serrant bien jusqu'en haut. Vous obtenez une sorte d'étui que vous scellez en humidifiant très légèrement le haut du rabat. Déposez vos petites enveloppes sur une plaque à pâtisserie et enfournez-les pour 10 minutes.

Enlevez-les délicatement de la plaque avec une spatule. Attention, le miel peut avoir couler.

Servez vos bricks à la sortie du four et accompagnez-les d'une glace à la pistache faite maison !

Vous pouvez ajouter dans vos bricks des feuilles de menthe, des raisins secs, des abricots secs gonflés dans de l'eau de fleur d'oranger...

30.07.2011

jeudi, 14 juillet 2011

Salade de penne aux champignons

salade, penne, champignonsLeçon n°17: Peler un fruit à vif. Il vous faut un couteau particulièrement bien aiguisé et un peu de patience. A faire en revenant du bal et avant de partir pour le défilé.

Pour 6 personnes

Ingrédients : 300 g de penne, 500 g de champignons de Paris, 2 pamplemousses (pas 12 !!!!) , 50 g de tomates séchées, ail, jus de citron, huile, sel et poivre.

Préparation : 15 mn + 2 h de marinade – Cuisson : 10 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : couteau aiguisé, film-plastique

Passez les champignons rapidement sous l'eau. Coupez-leur la queue et détaillez-les en lamelles. Mettez-les dans un plat, versez du jus de citron, filmez avec un film-plastique et mettez au réfrigérateur 2 heures en les remuant de temps en temps. Faites cuire les penne comme indiqué sur le paquet. Égouttez-les puis passez-les sous l'eau froide. Réservez.

Avec un couteau bien aiguisé, coupez le haut et le bas du fruit, enlevez la peau puis les membranes blanches autour du fruit. Continuez en enlevant délicatement les membranes quartier par quartier et les pépins, pour ne garder que la pulpe. Détaillez les tomates en morceaux.

Mélangez champignons avec le jus de citron et penne refroidis, ajoutez les morceaux de tomates, l'ail émincé. Salez et poivrez. Versez un peu d'huile par dessus. Mélangez bien, rectifiez l'assaisonnement puis terminez en disposant au centre tous les quartiers de pamplemousse.