mercredi, 14 septembre 2016

Pompe aux prunes

Ne soyez pas pressé. Laissez à votre gâteau le temps de refroidir. Faites-lui passer la nuit au réfrigérateur, il vous dira merci et vos invités aussi.

Pompe aux prunes, prunes

Pour 8 à 10 personnes
Ingrédients : 1 kg de prunes, 200 g de sucre, 4 œufs, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 125 g d’arachides en poudre, 50 g de flocons d’avoine, 1 sachet de levure chimique.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : moule à bords hauts
Lavez et dénoyautez les prunes mais gardez-les entières. Garnissez le fond d’un moule à bords hauts d’un papier sulfurisé et parsemez d’un peu de sucre. Répartissez les prunes par-dessus en les serrant bien. Parsemez-les à nouveau d’un peu de sucre.
Préchauffez le four à 180° C. Séparez les blancs des jaunes d’œufs et montez les blancs en neige. Réservez. Mélangez jaunes d’œufs, 180 g de sucre, la crème fraîche, les arachides en poudre, les flocons d’avoine et la levure chimique puis incorporez ce mélange aux blancs d’œufs. Mélangez à nouveau et versez le tout sur les prunes. Enfournez pendant 35 à 40 minutes puis baissez la température sur 150° C et laissez encore 20 minutes. Laissez le gâteau refroidir complétement avant de le retourner pour le démouler. Si vous voulez, flambez-le à l’alcool de prunes.

mercredi, 17 septembre 2014

Compote de prunes aux épices

Osez le gingembre, mes amis. Pelé, pilé et mélangé, le gingembre saura vous toucher. Mais dosez, mes amis, dosez !

Compote de prunes aux épices, prunes, gingembre, citron vert

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de belles prunes du marché, 150 g de cassonade, 1 citron vert bio, 30 g de gingembre frais.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : presse-ail et faitout.
Lavez les prunes et ouvrez-les en deux pour les dénoyauter.
Déposez-les dans un grand plat, couvrez-les de cassonade et laissez la cassonade se dissoudre pendant quelques dizaines de minutes.
Lavez le citron vert et coupez-le en petits quartiers. Pelez le morceau de gingembre et pilez-le au presse-ail. Ensuite déposez les prunes dans un faitout. Ajoutez quartiers de citron et gingembre pilé dans le faitout. Faites cuire les prunes pendant 30 minutes, à petits bouillons et sans couvrir le faitout pour qu’il n’y ait pas trop de jus. Ne mélangez pas pour essayer de garder les morceaux de prunes bien comme il faut.
Laissez refroidir et déguster cette compote tiède ou froide avec des yaourts-nature et/ou des biscuits au beurre écrasés, comme un crumble.

mercredi, 03 septembre 2014

Prunes au vin de girofle

Si vous allez fureter sur les marchés, vous trouverez toujours de belles variétés de prunes, non calibrées mais délicieusement sucrées et parfumées.

Prunes au vin de girofle, prunes, vin rouge, clous de girofle

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de prunes (Reine-Claude ou Doullens), 50 cl de vin rouge bien corsé (genre Cahors), 1 grosse poignée de raisins secs, 10 cl d’eau de fleur d’oranger, 100 g de sucre et 5 clous de girofle.
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : faitout ou casserole et coupes à fruits
Versez le vin rouge dans le faitout ou la casserole et ajoutez le sucre. Faites-le dissoudre en remuant le liquide. Ajoutez les 5 cl d’eau de fleur d’oranger, les raisins secs et les clous de girofle. Mettez à chauffer et laissez bouillonner 5 petites minutes.
Lavez les prunes soigneusement et séchez-les. Arrêtez la cuisson du vin et plongez-y les prunes. Laissez refroidir un peu et répartissez ces prunes gonflées dans des grandes coupes, arrosées de vin parfumé, encore tiède. Répartissez également les raisins mais n’oubliez pas d’enlever les clous de girofle parce que quand on tombe dessus, ce n’est vraiment pas bon !
Vous pouvez aussi déguster ce dessert bien froid. Dans ce cas, mettez-le au réfrigérateur jusqu’au moment de le servir.

dimanche, 29 septembre 2013

Poulet aux prunes

Vous avez remarqué que la Cocotte suivait les saisons ? Et qu’est-ce qu’on trouve en ce moment ? Des prunes. Alors qu’est-ce qu’on mange ? Des prunes !

Poulet aux prunes, poulet, prunes, slivovitz

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau poulet fermier, 2 cuillères à soupe d’huile, 5 cl de slivovitz (alcool de prunes slave), 1 poireau, 500 g de prunes, 1 ou 2 sucres, eau, sel et poivre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte.
Découpez le poulet en 6 ou 8 morceaux. Coupez un poireau en fines rondelles, lavez-le. Faites chauffer l’huile dans la cocotte, ajoutez le poireau et faites dorer les morceaux de poulet de toutes parts. Versez la slivovitz (ou tout autre alcool de prunes*) et flambez le poulet. Quand les morceaux ont bien doré, ajoutez les prunes lavées et équeutées. Couvrez la cocotte et laissez compoter 20 mn.
Au bout de ce temps, les prunes ont bien ramolli alors débarrassez-vous de leur noyau. Salez, poivrez et ajoutez 15 cl d’eau et les 2 sucres (pour casser l’acidité des prunes). Mélangez, couvrez et laissez encore 20 minutes. Rectifiez l’assaisonnement et servez le poulet aux prunes avec du riz et un légume vert.

mercredi, 25 septembre 2013

Prunes au sirop de figues

Attention aux petites épines dans la peau des figues. Ça pique et ça peut rester longtemps. C’est peut-être pour ça qu’on les dit de barbarie.

prunes au sirop de figues,prunes,figues de barbarie

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de prunes, 1 kg de figues de Barbarie, 2 pommes, 1 poignée de raisins secs, 100 g de sucre et un bâton de cannelle, fécule.
Préparation : 5 mn - cuisson : 5 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : moulin à légumes
Lavez les prunes. Déposez-les dans une casserole. Couvrez-les des 100 g de sucre. Coupez les deux extrémités des figues, faites une petite incision dans leur peau sur la longueur et enlevez-la pour ne garder que le fruit. Passez les figues au moulin à légumes pour vous débarrasser des pépins et ne garder que le jus. Versez-le dans la casserole avec les prunes, ajoutez le bâton de cannelle et les raisins secs. Epluchez les pommes et coupez-les en gros morceaux. Ajoutez-les aussi à la casserole. Mettez à chauffer, comptez 4 minutes. Au bout de ce temps, enlevez les prunes et rangez-les dans les verrines de service. Augmentez un peu la température sous la casserole. Délayez une cuillère à café de fécule avec un peu d’eau et versez ce mélange dans la casserole. Faites bouillonner 1 ou 2 minutes, enlevez le bâton de cannelle puis répartissez la « compote » dans les verrines. Laissez refroidir et servez.

mercredi, 10 octobre 2012

Prunes vapeurs

J’ai connu une grand-mère chinoise qui disait à chacun de ses descendants « Tu trouveras le bonheur dans ton panier-vapeur ». Avez-vous un panier-vapeur ?

Prunes-vapeurs, prunes

Pour 10 vapeurs
Ingrédients : 150 g de farine, ½ sachet de levure chimique, 1 grosse cuillère à soupe de crème fraîche,  1 œuf, 1 pincée de sel, 20 petites prunes, 1 bâton de cannelle, 1 cuillère à soupe de miel d’acacia, graines de pavot et sucre roux.
Préparation : 10 mn – cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Panier-vapeur et papier sulfurisé.
Lavez et dénoyautez 10 prunes. Dans une casserole, préparez une compote avec ces prunes et une càs de miel d’acacia. Ajoutez un bâton de cannelle. Faites cuire à feu doux pendant 10 minutes à feu doux.
Mélangez la farine, la levure de chimique, la crème fraîche, l’œuf entier et une pincée de sel. Formez une boule bien lisse. Au besoin, ajoutez un peu de farine. Séparez en 10 parties égales et étalez-les grossièrement en rond. Lavez les autres prunes, séchez-les soigneusement et recouvrez chacune d’entre elles de cette pâte. Déposez-les dans un panier-vapeur dans lequel vous déposez la feuille de papier sulfurisé et faites cuire 5 à 7 mn.
Servez les vapeurs aussitôt cuits, en les accompagnant d’un peu de compote.
Sucrez très légèrement et saupoudrez de graines de pavot.

10.10.2012

vendredi, 28 août 2009

Gâteau aux prunes

P1100693.JPGAdeptes du « slow-food », bonjour !

Ce papier est pour vous, pour moi, pour nous !

Dans un article paru récemment dans la Voix du Nord, une jeune Française de 16 ans, originaire de Marcq-en-Baroeul, racontait son séjour d'une année aux USA. Elle y décrivait de façon joyeuse et communicative sa vie là-bas. Mais une phrase a interpellé la Cocotte et l'a consternée ! Sixtine disait que sa famille d'accueil ne préparait qu'un seul repas par semaine à la maison et que les autres repas étaient pris dans des fast-foods ou des sandwicheries.

Non mais rendez-vous compte ! C'est quoi ce délire ?

Ils font quoi chez eux ? Comment se fait-il qu'ils ne soient pas capables de trouver 10 ou 15 minutes par jour pour préparer un plat et de le manger tous ensemble ?

Alors juste pour râler et pour montrer aux Américains que faire la cuisine ne prend pas tout notre temps, la Cocotte a décidé de faire un gâteau pour lequel lenteur et moelleux sont les mots-clé.

Un gâteau qui prend le temps de lever et de gonfler, gonfler, gonfler,,,,

Un gâteau de saison en plus, un gâteau aux prunes, un gâteau qui vient d'Allemagne et qu'on appelle outre-Rhin un Pflaumenkuchen, un gâteau qu'on va appeler Plumcake, juste comme ça. Non mais !

En plus, ça vous coûtera trois francs/six sous car le kilo de prunes sur le marché n'est qu'à 2 euros. Alors qu'est-ce qu'on fait ? On en achète !

 

Il vous faut

1 kg de prunes

500 gr de farine

250 ml de lait tiède

1 paquet de levure du boulanger

200 gr de sucre en poudre

1 oeuf

25 gr de beurre

1 pincée de sel

1 cuillère à soupe de sucre glace

 

Dans un bol, versez du lait tiède et une cuillère à café de sucre et émiettez votre bloc de levure. Mélangez bien. Dans un saladier, déposez la farine et faites un puits au centre. Ajoutez le contenu de votre bol et mélangez-y un peu de farine. Couvrez et laissez gonfler pendant une quinzaine de minutes.

Ensuite mélangez le reste du lait, le sucre, l'œuf, le beurre fondu et le sel tout et versez cela dans le saladier. Mélangez tous les ingrédients, couvrez et laissez à nouveau gonfler pendant une bonne quarantaine de minutes. La pâte doit doubler de volume.

Graissez et farinez un grand plat à pâtisserie et étalez votre pâte, au besoin avec les doigts, sur toute la surface.

Lavez vos prunes, coupez-les en deux, dénoyautez-les et répartissez-les, l'intérieur de la prune côté pâte, sur toute la surface du plat.

Couvrez encore une fois et laissez gonfler pendant une bonne heure.

Préchauffez votre four à 180°c et laissez votre gâteau cuire pendant une bonne trentaine de minutes. Il va encore gonfler, gonfler, gonfler et dorer, dorer, dorer.

A la sortie du four, saupoudrez-le de sucre glace.

Si cela vous dit, vous pouvez également ajouter un peu de cannelle au sucre glace et accompagner votre gâteau de crème chantilly. Mais ça, ce n'est que si vous n'avez rien mangé avant.

Si vous n'aviez rien à faire ce week-end, voilà pour vous, une saine occupation.