samedi, 07 novembre 2015

Sanglier du Rhône

T’as le mauvais chasseur, c’est l’gars qu’a un fusil, il voit un truc qui bouge, ben il tire. Alors que le bon chasseur, il voit un truc… ben il tire mais c’est pas pareil.

Sanglier du Rhône, sanglier, vin rouge, Côtes du Rhône

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de cuissot de sanglier, 1 bouteille de bon Côtes du Rhône, 1 oignon, 10 baies de genièvre, sel, poivre, 1 bouquet de thym frais, matière grasse, 1 petite boîte de concentré de tomates, 1 kg de pommes de terre Marabel, 1 kg de tomates allongées, 20 olives noires, origan.
Préparation : 30 min – cuisson : 3 h – coût : ** - difficulté : * - ustensile : grande cocotte en fonte
Dégraissez le sanglier et coupez-le en dés. Pelez et ciselez l’oignon. Faites mariner le sanglier avec l’oignon, les baies de genièvre, la moitié du thym frais, sel, poivre et le vin pendant 24 heures.
Egouttez le sanglier (réservez le jus de la marinade) et faites-le dorer quelques instants dans la matière grasse. Ajoutez le concentré de tomates et le jus de la marinade.
Préchauffez le four à 160°c. Pelez les pommes de terre, coupez-les en rondelles et répartissez-les sur la viande. Pelez les tomates, coupez-les aussi en rondelles et répartissez-les au dessus des pommes de terre. Répartissez les olives, l’autre moitié du bouquet de thym et l’origan. Couvrez et mettez au four d’abord 1 heure. Puis baissez la température entre 100 et 120°c et laissez encore 2 heures.

lundi, 28 septembre 2015

Fond de jambon et de bouteille

Pfff, regardez-moi ça, Madame Michu. On sait qui est la préférée du charcutier, c’est la Cocotte. Il lui met toujours des fonds de jambon de côté.

Fond de jambon et de bouteille, fond de jambon, vin rouge

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de fond de jambon braisé, 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol, 25 cl de vin rouge corsé, 10 feuilles de sauge fraîche, poivre, thym, laurier, 10 baies de genièvre, 1 cuillère à soupe de farine, 1 botte de carottes.
Préparation : 10 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : *
Pelez les carottes, frottez-les simplement avec une brosse si elles sont bios. Farinez le fond de jambon braisé. Faites chauffer l’huile dans une cocotte en fonte et faites-y dorer le fond de jambon pendant 10 minutes. Ajoutez le vin, les baies de genièvre, thym, laurier et le poivre. Ajoutez les carottes. Ne salez pas, le jambon l’est déjà. Couvrez et laissez cuire 30 minutes à feu doux en retournant le jambon de temps en temps.
Au tout dernier moment, lavez et ciselez finement la sauge et parsemez-en le fond de jambon.
Servez avec des légumes verts, des pâtes ou du riz et nappez de sauce.

mercredi, 03 septembre 2014

Prunes au vin de girofle

Si vous allez fureter sur les marchés, vous trouverez toujours de belles variétés de prunes, non calibrées mais délicieusement sucrées et parfumées.

Prunes au vin de girofle, prunes, vin rouge, clous de girofle

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de prunes (Reine-Claude ou Doullens), 50 cl de vin rouge bien corsé (genre Cahors), 1 grosse poignée de raisins secs, 10 cl d’eau de fleur d’oranger, 100 g de sucre et 5 clous de girofle.
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : faitout ou casserole et coupes à fruits
Versez le vin rouge dans le faitout ou la casserole et ajoutez le sucre. Faites-le dissoudre en remuant le liquide. Ajoutez les 5 cl d’eau de fleur d’oranger, les raisins secs et les clous de girofle. Mettez à chauffer et laissez bouillonner 5 petites minutes.
Lavez les prunes soigneusement et séchez-les. Arrêtez la cuisson du vin et plongez-y les prunes. Laissez refroidir un peu et répartissez ces prunes gonflées dans des grandes coupes, arrosées de vin parfumé, encore tiède. Répartissez également les raisins mais n’oubliez pas d’enlever les clous de girofle parce que quand on tombe dessus, ce n’est vraiment pas bon !
Vous pouvez aussi déguster ce dessert bien froid. Dans ce cas, mettez-le au réfrigérateur jusqu’au moment de le servir.

mercredi, 20 août 2014

Vin d’été à la groseille

Coupez les pailles en biseau et utilisez-les pour piquer les morceaux de pomme coincés dans le fond des verres. Maligne, la Cocotte !

Vin d’été à la groseille, groseilles, vin rouge, pommes Discovery

Pour 1,5 litre
Ingrédients : 1 kg de groseilles, 300 g de sucre en poudre, 1 bouteille de vin rouge bien corsé, 5 cl d’alcool de framboise, 3 pommes Discovery et 50 cl de limonade.
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : extracteur de jus et tamis
Passez les groseilles à l’extracteur de jus. Si vous n’avez pas d’extracteur, faites chauffer les groseilles égrappées dans une casserole puis quand les fruits ont éclaté, passez-les au mixeur.
Au tamis, filtrez le jus que vous avez extrait pour obtenir un liquide très fluide et sans morceaux. Vous devriez récupérer 400 à 450 g de jus de groseilles. Versez-le dans un gros bocal d’1,5 litre minimum ou un grand saladier. Versez le sucre dans le bocal et remuez pour le faire dissoudre. Ajoutez la bouteille complète de vin et l’alcool de framboise.
Pelez et épépinez les pommes, coupez-les en petits morceaux et ajoutez-les au vin. Mélangez puis mettez au frais jusqu’au moment de servir.
Servez ce vin très frais dans des verres à long drink. Remplissez la moitié des verres avec le vin, ajoutez des morceaux de pomme puis complétez avec la limonade. Proposez des pailles pour boire ce vin très rafraîchissant avec modération. Ajoutez des groseilles congelées, elles serviront de glaçons.
Vraiment maligne, la Cocotte !

dimanche, 15 décembre 2013

Sirop de Noël

Petit Papa Noël, quand tu descendras du ciel avec tes jouets par milliers, n’oublie pas ma petite bouteille de sirop de Noël. J’ai été très sage, moi.

Sirop de Noël, vin rouge, cannelle, oranges, vin chaud, cardamome, anis étoilé

Pour 2 petites bouteilles, environ 40 cl
Ingrédients : 1 bouteille de vin rouge léger (style Chinon), 5 capsules de cardamome, 5 étoiles de badiane, 5 clous de girofle, 1 bâton de cannelle, 1 orange bio de table et 2 oranges bio à jus, 300 g de sucre en poudre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min environ – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 2 jolies petites fioles
Versez le vin dans une casserole, ajoutez les capsules de cardamome fendues, les étoiles de badiane, les clous de girofle et le bâton de cannelle. Lavez et coupez l’orange de table en rondelles, ajoutez-la au vin. Faites chauffer à couvert pendant 15 min. Ensuite filtrez le liquide et remettez-le dans la casserole. Pressez les 2 oranges à jus, ajoutez le jus d’orange au vin et versez les 300 g de sucre. Faites bouillir le mélange à découvert jusqu’à ce qu’il réduise de moitié. Versez dans les fioles bien nettoyées. Bouchez-les aussitôt et laissez refroidir. Servez votre sirop de Noël avec du vin blanc, un crémant d’Alsace, du cidre… Seulement si vous aussi, vous avez été sages.

vendredi, 01 juin 2012

Saucisses sardes vin rouge et ziti

Si vous ne trouvez pas de saucisses sardes (épaisses, serrées et très parfumées), optez pour des chipolatas mais ce plat n’aura définitivement pas le même goût.

saucisses sardes au vin rouge et ziti, saucisses sardes, ziti, vin rouge

Pour 6 personnes
Ingrédients : 750 g de saucisses sardes fraîches (à défaut, des chipolatas), 1 verre de vin rouge de Sardaigne (Cannonau di Sardegna), 12 olives noires, du romarin, 250 ml de coulis de tomates, ail, sel, poivre, sucre et huile d’olive, 500 g de ziti (gros spaghetti troués)
Préparation : 5 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - Difficulté : *
Dans une petite cocotte en fonte, faites chauffer de l’huile d’olive, faites-y revenir les saucisses en les retournant souvent. Puis versez un verre de 20 cl de bon vin rouge, ajoutez les olives noires et le romarin. Poivrez, couvrez et laissez cuire 30 minutes à feu doux. Pendant ce temps, faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une casserole, versez le coulis de tomates. Assaisonnez avec de l’ail épluché et pilé, du sel, du poivre, un morceau de sucre. Couvrez et laissez chauffer le temps que les saucisses cuisent. Enfin faites chauffer une grande quantité d’eau salée pour les pâtes. Cuisez-les suivant le temps indiqué sur le paquet. Servez pâtes et saucisses, nappez de sauce tomate et ajoutez un brin de romarin, pour faire joli.

01.06.2012

vendredi, 18 mai 2012

Sauté de porc aux pruneaux, oignon et vin rouges

La Cocotte voit rouge, tout rouge. Un oignon rouge, un peu de vin rouge et le porc devient rouge, lui aussi. Prévoyez 3 ou 4 pruneaux par personne.

sauté de porc aux pruneaux, oignons et vin rouges, sauté de porc, pruneaux, oignons rouges, vin rouge

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de porc (épaule, jarret, palette ou échine), des pruneaux, 40 cl de vin rouge, farine, 1 oignon rouge, thym, sauge, laurier, sel, poivre et huile de tournesol.
Préparation : 15 mn – cuisson : 45 mn – Coût : * - Difficulté : *
Faites tremper les pruneaux en les couvrant de vin rouge. Coupez le porc en gros cubes et farinez-les en les enfermant dans un sac-plastique. Faites chauffer l’huile dans une cocotte en fonte. Ajoutez le porc et faites-le dorer de tous côtés. Quand le porc est bien doré, réservez-les puis remplacez-le par l’oignon rouge épluché et coupé en rondelles. Laissez-le devenir transparent puis rajoutez le porc. Egouttez les pruneaux, gardez le vin. Ajoutez les pruneaux et tout le vin*. Mélangez. Salez, poivrez. Continuez en ajoutant les aromates, un peu de thym, quelques feuilles de sauge et une feuille de laurier. Laissez cuire à feu doux pendant 45 minutes en mélangeant régulièrement et en ajoutant un peu d’eau si nécessaire. Il faut obtenir une belle sauce bien onctueuse.  Servez ce sauté de porc avec des pommes de terre vapeur ou des nouilles.

18.05.2012

*Après rectification, égouttez les pruneaux, récupérez le vin. Ajoutez le vin dans la cocotte. 20 minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez les pruneaux.