mercredi, 23 mai 2012

Panna cotta au peanut butter

Après avoir dégusté ce dessert, la Cocotte est certaine que vous vous direz que vraiment vous avez bien fait de vous abonner à la Voix du Nord.

panna cotta au peanut butter, panna cotta, chocolat blanc, peanut butter, beurre de cacahuète

Pour 6 verrines
Ingrédients : 100 g de chocolat blanc, 30 cl de crème liquide, 1 petite cuillère à café d’agar-agar, 2 belles cuillères à soupe de peanut butter, 5 cl de lait, quelques cacahuètes caramélisées.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 5 mn – Coût : * - Difficulté : *
Faites bouillir la crème liquide dans une casserole. Quand elle bout, ajoutez la cuillère d’agar-agar et fouettez vivement. Pendant ce temps, cassez les morceaux de chocolat blanc. Versez la crème sur le chocolat et fouettez encore vivement. Dans les 6 verrines, répartissez la moitié du mélange. Mettez-les à « prendre » au réfrigérateur. Au bout de 30 minutes, mélangez le peanut butter avec un peu de lait, en le versant petit à petit. Il faut que vous obteniez une belle consistance mousseuse. 5 cl de lait devraient suffire. Versez dans les verrines. Broyez quelques cacahuètes caramélisées, répartissez-les dans les verrines. Complétez à nouveau avec la crème au chocolat blanc. Egalisez en tapotant le fond de la verrine sur le plan de travail. Puis remettez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Parsemez de cacahuètes broyées quand vous servirez ces verrines honteusement délicieuses.

23.05.2012

mercredi, 16 mai 2012

Couronne aux fruits confits

En mai, fais ce qu’il te plaît. Fais donc une couronne portugaise. Ce n’est pas vraiment le moment mais la Cocotte fait toujours ce qui lui plaît !

couronne aux fruits confits, fruits confits, couronne portugaise

Pour 1 belle couronne
Ingrédients : 500 g de farine, ½ cube de levure de boulanger, 10 cl de lait tiède, 125 g de beurre, 200 g de sucre en poudre, 3 œufs, 50 g de raisins secs, 150 g de fruits confits, Porto rouge, pincée de sel.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 1 h – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : robot ménager et moule en couronne (style kouglof)
Couvrez les raisins secs de Porto rouge et laissez gonfler. Délayez la levure dans un peu de lait. Mélangez la farine, le lait tiède, le beurre en petits morceaux, le sucre, la levure, les œufs entiers, et une pincée de sel. Laissez le robot mélanger tout seul pendant 5 mn. Egouttez les raisins, coupez les fruits confits en petits morceaux et ajoutez l’ensemble de ces fruits à la pâte. Mélangez à nouveau. Farinez un saladier et laissez la pâte gonfler à couvert,  dans un endroit chaud.
Préchauffez le four à 180°c.
Beurrez le moule, retravaillez un peu la pâte avec les mains puis versez-la dans le moule. Laissez regonfler pendant quelques dizaines de minutes puis enfournez pendant 1 heure. Sortez le gâteau, déposez-le sur une grille.
Pour le servir, saupoudrez-le d’amandes effilées et/ou de sucre en poudre.

16.05.2012

mercredi, 09 mai 2012

Cherry strudels

Dans les épiceries orientales ou sur les étals turcs des marchés, vous trouverez ces grands triangles de pâte très fine qui n’attendent qu’à être roulés.

cherry strudels, strudel, cerises

Pour 12 ou 15 mini-strudels
Ingrédients : 3 ou 4 feuilles de pâte filo ou 15 grands triangles, 400 g de cerises au sirop dénoyautées, 100 g de fromage blanc ou de petit-suisse, 75 g d’amandes effilées, 75 g de sucre en poudre, un peu d’huile.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : plaque à pâtisserie
Préchauffez le four à 160/180°c. Egouttez les cerises dans une passoire. Dans un plat creux, mélangez les cerises, le fromage blanc ou les petits suisses, 50 g d’amandes effilées et 50 g de sucre. Si vous avez trouvé des feuilles de filo, coupez-les en 4 pour avoir des bandes de 15 cm sur 30 cm environ. Au bas des feuilles ou des triangles, déposez une grosse cuillère de la préparation aux cerises, rabattez les bords vers le centre et roulez les strudels. Déposez-les sur une plaque à pâtisserie légèrement huilée. S’il reste un peu de préparation, versez-la sur les strudels. Saupoudrez les strudels des 25 g restants d’amandes effilées et de sucre. Enfournez pour 20 minutes. Il faut que les roulés soient dorés. Dégustez dès la sortie du four.

09.05.2012

mercredi, 02 mai 2012

Tarte meringuée aux 3 fruits

En mai, fais de la tarte meringuée, sans te fatiguer. Tu verras, c’est vraiment très distingué et tu seras subjugué. Oh la Cocotte, arrête de monologuer !

tarte meringuée aux 3 fruits, meringue, rhubarbe, pommes, poires

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de rhubarbe, 2 pommes, 2 poires, 1 poignée de raisins secs, 50 g de cassonade, 20 g de beurre, 2 grosses meringues (entre 80 et 100 g).
Préparation : 10 mn – Cuisson : 35 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : tourtière
Préchauffez le four à 160°c. Epluchez les pommes et les poires, enlevez les pépins et coupez les fruits en gros morceaux. Dans une casserole, faites fondre 10 g de beurre, ajoutez la moitié des 50 g de cassonade et la poignée de raisins secs.  Faites fondre à feu moyen les pommes et les poires pendant 5 minutes. Enlevez les fils des tiges de rhubarbe, coupez les tiges en tronçons de 2 à 3 cm. Déposez le beurre restant en petits morceaux dans la tourtière, saupoudrez du reste de cassonade.
Versez les tronçons de rhubarbe, ajoutez les fruits chauds, mélangez rapidement pour bien répartir les fruits. Ecrasez grossièrement les meringues et répartissez les grosses miettes sur la tourtière. Enfournez pour 30 minutes. Servez la tarte, chaude ou tiède.
Conseil : Accompagnez votre tarte d’un yaourt grec fouetté. L’acidité du yaourt ira comme un gant à la rhubarbe.

02.05.2012

lundi, 23 avril 2012

Biscuits céréales, fruits secs et miel

Je vous promets un break dans ces moments de crise. Je vous promets un beau biscuit aux céréales, gonflé aux fruits secs et au miel. Votez pour moi.

biscuits céréales, fruits secs et miel

Pour 12 gros biscuits
Ingrédients : 100 g de farine, 50 g de flocons d’avoine, 50 g d’amandes broyées, 50 g de raisins secs, 50 g de pruneaux, 50 g de cassonade,  1 belle pomme, 2 œufs, 2 cuillères à soupe de miel.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : papier-cuisson
Préchauffez le four à 160°c. Dénoyautez les pruneaux et coupez-les en gros morceaux. Cassez les œufs, séparez les blancs des jaunes, ne gardez qu’un jaune et montez les blancs en neige ferme. Réservez. Dans un grand saladier, mélangez la farine, le jaune d’œuf, flocons, amandes, raisins, pruneaux et cassonade. Epluchez et épépinez la pomme, coupez-la en petits morceaux et incorporez-les au mélange. Versez les blancs en neige et soulevez délicatement la pâte. Terminez par la cassonade et les cuillères à soupe de miel. Prévoyez un miel liquide, ce sera plus facile à mélanger.
Quand le miel est réparti de façon uniforme, en déposant de grosses cuillères de préparation sur du papier-cuisson, formez 12 gros biscuits bien séparés des uns des autres. Enfournez pour 20 minutes.
Vérifiez que les biscuits sont bien dorés puis laissez-les refroidir sur une grille.
Mangez-les tièdes ou froids.

23.04.2012

samedi, 14 avril 2012

Pandoro à l’orange et l’amaretto

Histoire d’o dans une verrine. Orange, Pandoro et Amaretto. Oh, que c’est beau. Si vous ne trouvez pas de pandoro, une bonne brioche fera l’affaire.

pandoro à l'orange et amaretto, pandoro, orange, ameretto

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 tranches de pandoro (brioche italienne), 3 oranges bio ou non-traitées, sucre en poudre, 20 cl de crème liquide, 50 g d’amandes en poudre, 10 cl d’amaretto (alcool italien à base d’amandes).
Préparation : 15 mn – Cuisson : 5 mn – Coût : * - Difficulté : *
Lavez les oranges, coupez-les en rondelles. Si vous voulez, vous pouvez enlever la peau. Dans une poêle, faites fondre du sucre, ajoutez les rondelles d’orange, laissez cuire 2 minutes puis versez la moitié de l’amaretto et flambez. Faites-le en plusieurs fois pour avoir des oranges caramélisées uniformément. Laissez refroidir. Montez la crème liquide en crème chantilly. Quand la crème chantilly est prise, incorporez délicatement 30 g de sucre en poudre très fine et les 50 g d’amandes en poudre. Réservez. A l’emporte-pièce de la taille de vos verrines, découpez 12 ronds dans les tranches de pandoro.
Dans le fond de chaque verrine, déposez un rond de pandoro, versez un peu d’amaretto puis une rondelle d’orange, continuez avec la crème chantilly. Terminez par un nouveau rond de pandoro et une rondelle d’orange. Mettez au frais jusqu’au moment de servir.

14.04.2012

mardi, 10 avril 2012

Grosse bêtise chez Julien Campion, à la confiserie Despinoy

Quand la Cocotte veut retomber en enfance, elle n’a qu’à  croquer un petit cube, blanc et irrégulier, au vague look de ticket de métro et au goût mentholé. Une bêtise de Cambrai ! Imaginez  son bonheur  d’aller à Fontaine Notre Dame, chez Despinoy, à la rencontre de Julien Campion, qui fait des bêtises et qui ne se fait jamais disputer. La Cocotte l’a imité, elle a même fait une grosse bêtise. Oh la la !

Grosse bêtise, bêtises de Cambrai, Confiserie Despinoy, Julien Campion, Fontaine Notre-Dame, Femina, Version Femina, La Voix du Nord, La Cocotte

Grosse bêtise
Facile : 1 cocotte, Prix : 1 Caddie, Temps : 1 horloge

Pour 6 grosses bêtises
Biscuit :
50 g de farine, 50 g de sucre, 25 g de fécule de pommes de terre, 2 œufs, 10 cl de lait, 1/2 sachet de levure chimique, 5 cl de crème de bêtises de Cambrai
Couverture :
220 g de chocolat blanc, 30 cl de crème liquide, 2 feuilles de gélatine, 4 bêtises de Cambrai

Préchauffez le four à 180°c. Pour le biscuit, fouettez  jaunes d’œuf et  sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent.  Incorporez farine, fécule, lait et levure. Montez les blancs en neige et incorporez-les au mélange. Répartissez cette mousse  en un rectangle de 40 x 30 cm, sur du papier-cuisson posé sur une plaque à pâtisserie. Faites cuire 10 mn. A la sortie découpez 18 rectangles de 6 cm x 12 environ.  Aspergez de crème de bêtise et laissez les biscuits s’imbiber sous un torchon propre.
Faites tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau 10 mn. Faites fondre le chocolat blanc dans la crème liquide. Egouttez la gélatine et faites-la fondre dans le mélange chocolat blanc et crème. Mélangez la ganache puis mettez-la à prendre 2 heures au réfrigérateur. Ensuite pour chacune des grosses bêtises,  superposez 3 rectangles tartinés de ganache puis terminez par la ganache en couvrant les côtés.  Faites un trait sur le gâteau en faisant un caramel très rapide aromatisé à la crème de bêtise. Mettez au frais avant de servir. Cassez des bêtises de Cambrai en morceaux puis parsemez-en vos gâteaux.

Grosse bêtise, bêtises de Cambrai, Confiserie Despinoy, Julien Campion, Fontaine Notre-Dame, Femina, Version Femina, La Voix du Nord, La CocotteProducteur : Julien Campion
« Ca coulait de source, je suis né dedans », Julien Campion ne s’est pas posé de questions pour savoir ce qu’il ferait après ses études. Julien fait des bêtises, comme René, son grand-père et François, son papa. « Faire des bêtises, ce n’est pas un secret, ce sont des sucres qui cuisent un certain temps, on y ajoute de la menthe,  on les transforme en bonbon avec une ligne de caramel au-dessus. »
Un conseil, allez visiter la fabrique, l’accueil est chaleureux et si vous êtes sage, vous aurez peut-être le droit de faire aussi des bêtises.
Confiserie Despinoy, Fontaine Notre Dame, visite du lundi au vendredi de 9 à 14 h 30, sur réservation au 0327835757. Site internet : http://www.betises-cambrai-despinoy.fr/

Trucs et astuces
Si vous voulez vous amuser à cuisiner les bêtises de Cambrai, sachez qu’elles fondent rapidement à l’humidité. Alors si vous les ajoutez à une mousse au chocolat ou une glace, faites-le au tout dernier moment. Broyez les bêtises, comme dans la recette de la Cocotte et parsemez-en votre mousse ou votre glace.
Mais n’hésitez pas à parfumer votre pâtisserie grâce au sirop de bêtises ou la crème de bêtises. Il suffirait de quelques gouttes dans du thé pour vous soigner d’un rhume, c’est Anne qui fait les visites qui le dit. « Mais dites-moi, Anne, ce ne serait pas une bêtise, ça ? »

grosse bêtise,bêtises de cambrai,confiserie despinoy,julien campion,fontaine notre-dame,femina,version femina,la voix du nord,la cocotte

Retrouvez cet article dans le cahier central du magazine Version Femina, édition Nord Pas de Calais, du 7 avril 2012 ou sur le site La Voix pour les Femmes, rubrique Cuisine en cliquant sur le lien.

Odile Bazin

dimanche, 08 avril 2012

Lapin de Pâques

Cette année, on ne cache pas d’œufs dans le jardin mais des lapins, des gros lapins, des lapins énormes,  à tremper dans un bol de chocolat. Joyeuses Pâques.

lapin de Pâques

Pour un gros lapin
Ingrédients : 500 g de farine, 100 g de beurre, 120 g de cassonade blonde, 1 pincée de sel, 2 œufs, 20 cl de lait, 30 g de levure du boulanger, 75 g de raisins secs blonds,  un peu de lait et un jaune d’œuf.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 45 mn – Coût : * - Difficulté : *
Faites gonfler les raisins dans un peu de lait. Faites fondre le beurre. Faites tiédir les 20 cl de lait. Emiettez la levure et mélangez-la au lait tiédi. Mélangez la farine, le sel, la cassonade et les œufs battus. Incorporez le lait et formez une belle pâte sans grumeaux. Couvrez-la d’un linge propre et laissez-la gonfler une heure. Ensuite retravaillez la pâte sur un plan fariné, incorporez les raisins égouttés. Ajoutez un peu de farine si la pâte est un peu collante. Et formez un lapin en « collant » des  boules de pâte entre elles, sur du papier-cuisson posé sur une plaque de pâtisserie. Faites un œil avec un raisin. Couvrez du linge propre et laissez monter à nouveau, pendant une heure.
Préchauffez le four à 180/200°c. Dorez le lapin au jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau et enfournez pour 40 à 45 mn en baissant la température vers la fin. Laissez refroidir sur une grille.
Attention, c’est fragile !

08.04.2012

mercredi, 28 mars 2012

Mummy pudding

C’est dingue ce qu’on peut faire avec du pain sec ! Un pudding par exemple. Pour toute la famille, tous les amis, tout le quartier, voire plus, si affinités…

Mummy pudding, pudding

Pour 20 personnes
Ingrédients : 500 g de pain sec, 1, 5 à 2 l de lait, 10 cl de rhum, 200 g de raisins secs (blonds, bruns, petits, gros…), 1 gousse de vanille, 300 g de sucre, 4 œufs.
Préparation : 30 mn + 12 h de repos de la pâte – Cuisson : 2 h – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Papier-cuisson
Faites gonfler les raisins secs dans le rhum pendant 1 heure. Dans une marmite, cassez le pain sec en petits morceaux. Ajoutez le sucre en poudre et la gousse de vanille fendue. Versez le lait. Vous n’aurez peut-être pas besoin des 2 litres. Il faut recouvrir le pain mais pas le noyer. C’est à vous de juger. Ajoutez les raisins secs et le rhum. Mélangez vigoureusement et laissez reposer à couvert pendant toute la nuit.
Le lendemain, préchauffez le four à 180°c. Récupérez la gousse de vanille, grattez-la et mettez les graines dans le mélange. Cassez les œufs dans la marmite et mélangez le pudding, à la main, pour bien tout écraser.
Tapissez un grand plat à gratin de papier-cuisson. Il faut qu’il déborde du plat pour éviter que le pudding colle. Versez la préparation dans le plat, lissez et mettez au four pour 2 bonnes heures.
Laissez refroidir entièrement avant de servir le pudding accompagné de crème anglaise ou de confiture…

28.03.2012

samedi, 17 mars 2012

Shortcake candies au chocolat noir

Vous mangerez cette confiserie après avoir fait 35 fois le tour du pâté de maisons, en récompense de vos efforts. Puis vous referez 35 fois le tour de votre quartier.

shortcake candies au chocolat noir, shortcake, chocolat noir

Pour une trentaine de candies
Ingrédients : 400 g de biscuits « petit-beurre », 150 g de beurre, 1 boîte de lait concentré sucré, 50 g de cassonade, 200 g de chocolat noir, un peu de lait.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 10 à 15 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : petites caissettes rondes en papier sulfurisé.
Ecrasez les biscuits et mélangez-les avec 100 g de beurre ramolli. Répartissez en une couche d’1 cm dans les caissettes. Faites chauffer le lait concentré en ajoutant le reste du beurre et la cassonade.
Sans cesser de mélanger à la cuillère, faites épaissir le mélange et faites-lui prendre une couleur de caramel blond. Comme avec la « pâte à biscuits », répartissez ce mélange dans les caissettes sur un bon centimètre également. Coupez le chocolat en carrés, ajoutez quelques cuillères de lait et faites-le fondre au micro-ondes ou au bain-marie. Mélangez-le bien pour obtenir un chocolat bien lisse. Et répartissez-le dans les caissettes. Laissez refroidir les caissettes entièrement puis laissez-les prendre au moins deux heures dans le réfrigérateur.
Vous pouvez également faire la même chose avec un plat rectangulaire recouvert de papier-cuisson puis après le passage au frigo, vous découperez des petits ronds à l’emporte-pièce de 3 cm de diamètre.

17.03.2012

jeudi, 15 mars 2012

Crêpes Suzette et Mustapha

Un foulard immuablement vissé au cou, une chemise en jean’s, une paire de jean’s façon cow-boy, un sourire qu’une bouche ne peut contenir, une langue qui claque et des lèvres qu’il humecte sans cesse, pour parler et parler encore, un prénom qui sent le sable de l’Atlas, des yeux vifs qui ont lu le Monde toute leur vie, des yeux clairs qui ont vu et montré des centaines de films, l’amour de l’amitié et des grandes tablées, un couscoussier, des couscous par centaines et des crêpes au parfum d’orange…
Dans le froid de l’hiver et les murmures d’Idir,  étreint par ses amis éternels et tenant la main de filles et de femmes fidèles, Mustapha s’en est allé.

Crêpes Suzette et Mustapha
L’eau de fleur d’oranger donne un petit air méditerranéen à la recette de la Cocotte. En rêve, en pensée, la voici à Alger, suivant son guide, Mustapha.

Crêpe Suzette, crêpes Suzette et Mustapha

Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 g de farine, 2 œufs, 10 à 15 cl de lait, 10 à 15 cl d’eau, 5 cl d’eau de fleur d’oranger, 2 oranges et 2 citrons bio ou non traités, 50 g de sucre en poudre, 50 g de beurre, 1 petite tasse de Grand Marnier.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 10 mn – Coût : * - Difficulté : *
Préparez votre pâte à crêpes en mélangeant la farine, les œufs, eau, lait et eau de fleur d’oranger. Votre pâte ne doit pas être épaisse. Faites cuire les crêpes avec un peu d’huile et réservez. Prélevez les zestes d’orange et de citron. Réservez. Pressez les fruits. Dans une grande poêle bien chaude, versez le sucre en poudre et laissez-le caraméliser puis versez le jus des agrumes. Mélangez et laissez encore caraméliser. Ensuite ajoutez le beurre en petits morceaux sans cesser de mélanger. Une fois le beurre fondu et le jus réduit, flambez au Grand Marnier. Pliez vos crêpes en deux puis encore en deux et déposez-les dans la poêle. Retournez souvent les crêpes pour qu’elles s’imprègnent bien du jus d’agrumes. Servez-les avec quelques rondelles d’orange passées rapidement dans le jus et parsemez les crêpes des zestes et nappez avec le reste de la sauce.

15.03.2012

lundi, 12 mars 2012

Farmcake au beurre salé chez Véronique Painchart

A Rainsars,  petit village non loin d’Avesnes sur Helpe, en plein cœur du bocage, dans sa belle ferme aux briques rouges, chaleureuse et énergique, Véronique fait son beurre. Du bon beurre avec un joli dessin dessus. Ca la détend, dit-elle. Et vous, avez-vous besoin de vous détendre ? Malaxer de la pâte pour faire un gâteau au beurre, moelleux à souhait, ça vous ferait du bien ?  Alors c’est parti !

farmcake au beurre salé, Véronique Painchart, Ferme du pont de l'écluse, Rainsars, beurre salé, beurre, Femina, la Cocotte, Odile Bazin, la Voix du Nord

Recette : Farmcake au beurre salé
Facile : 1 Cocotte, prix : 1 Caddie, temps : 1 horloge
Pour 12 personnes
Fond :
200 g de sucre, 200 ml de crème liquide, 3 œufs, 300 g de farine, 1 sachet de levure chimique, le zeste d’un citron vert bio
Couverture :
100 g de sucre blanc et 100 g de vergeoise brune, 125 g de beurre salé, 8 cl de lait, 100 g d’amandes effilées

Préchauffez le four à 200°C. Avec un fouet, mélangez les œufs, le sucre et la crème liquide. Ajoutez la levure puis la farine petit à petit. Terminez par le zeste du citron.
Dans un moule à bords hauts en silicone, versez cette préparation et faites cuire au four pendant 10 mn.
Pendant ce temps, faites ramollir le beurre puis mélangez-le aux deux sucres. Versez le lait petit à petit pour obtenir une crème épaisse. Au bout des 12 minutes de cuisson, sortez le gâteau du four et étalez la crème au beurre et au sucre sur toute la surface du gâteau. Attention de ne pas transpercer le gâteau. Couvrez le dessus d’amandes effilées puis remettez au four. Laissez cuire pendant 20 minutes en baissant la température à 180°c au bout des dix premières minutes. Les bords vont caraméliser. Hum !
Arrêtez le four et laissez le gâteau refroidir entièrement dans celui-ci.
Conseil : Si vous n’aimez pas le beurre salé, remplacez-le par du beurre non salé mais ajoutez ½ cuillère à café de sel dans le fond du gâteau.

farmcake au beurre salé, Véronique Painchart, Ferme du pont de l'écluse, Rainsars, beurre salé, beurre, Femina, la Cocotte, Odile Bazin, la Voix du NordProductrice : Véronique Painchart
Avant de se marier, à voir sa future belle-mère toujours fatiguée, Véronique disait « Je ne ferai jamais de beurre ! » Quelque 20 ans plus tard, Véronique fait son beurre, toutes les semaines. « Mon beurre, c’est un anti-stress.  Je me retrouve toute seule, au calme. » Il est prêt le vendredi, juste à temps pour recevoir ensuite les groupes venus visiter la ferme dans le cadre de «Bienvenue à la ferme. « Des gens de tous âges, qui ne se connaissent pas se mettent à se parler. Des liens se créent. C’est très fort. »
Ferme du pont de l’écluse, 59177 Rainsars, 03 27 59 13 39. Boutique ouverte toute la semaine

farmcake au beurre salé,véronique painchart,ferme du pont de l'écluse,rainsars,beurre salé,beurre,femina,la cocotte,odile bazin,la voix du nordTrucs et astuces
Le beurre de ferme, y’a pas mieux ! Si une balade vous mène près d’une ferme qui en produit, faites le plein. Véronique le dit, « le beurre, ça se congèle très bien. »
Attention toutefois  de ne pas le mettre à côté d’aliments qui sentent fort, les poireaux ou les oignons par exemple ! Ensuite laissez-le décongeler au réfrigérateur, en respectant le principe ci-dessus et ne le gardez pas plus de trois semaines. 
Et si une balade vous mène chez Véronique, profitez-en pour acheter son fromage à graisser. Elle vous donnera ses recettes, vous allez adorer.

Odile Bazin

farmcake au beurre salé, Véronique Painchart, Ferme du pont de l'écluse, Rainsars, beurre salé, beurre, Femina, la Cocotte, Odile Bazin, la Voix du Nord

Retrouvez ce reportage dans le cahier central du magazine Version Femina, édition Nord Pas de Calais du 10 mars 2012 et sur le site La Voix pour les Femmes en cliquant ici.

dimanche, 11 mars 2012

Marmelade oranges sanguines et bergamotes

A la question, c’est bon, la Cocotte répond « Oh oui ! » A la question, à partir de quand a-t-on le droit de manger la marmelade, la Cocotte répond  « dès qu’elle aura refroidi. »

marmelade oranges sanguines et citrons bergamotes, sanguines, bergamotes, orange sanguine, bergamote, marmelade

Pour 4 pots moyens
Ingrédients : 400 g d’oranges sanguines bio, 400 g de bergamotes bio, 750 g de sucre en poudre.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 2 h 30 – Coût : * - Difficulté : *
Lavez les fruits à grandes eaux et faites-les tremper toute une nuit pour enlever un peu d’amertume. Déposez les fruits dans une marmite épaisse, recouvrez-les d’eau, sans les dépasser. Mettez un couvercle et faites cuire pendant deux heures. Sortez les fruits du jus de cuisson, coupez-les en languettes et récupérez les pépins. Enfermez-les dans un petit morceau de coton et plongez le petit sac dans le jus de cuisson, faites bouillir cinq minutes puis écrasez-le au-dessus de la cocotte pour en récupérer le jus. Remettez les languettes de fruits, la pulpe et le sucre en poudre dans la cocotte. Remettez à cuire jusqu’à ce que la marmelade prenne, en mélangeant à la cuillère en bois. Pour vérifier la prise, déposez une cuillère à café de marmelade dans une sous-tasse et placez-la dans le freezer quelques instants. Si la marmelade se « frippe » en penchant la sous-tasse, la marmelade est prise. Plus simplement, en moins de 30 minutes, ça devrait être pris.
Mettez en pots bien propres et mangez quand la marmelade a entièrement refroidi.
11.03.2012

mercredi, 07 mars 2012

Riz-bananes au lait de coco

Pour faire du riz au lait, il faut regarder de très près la qualité du riz. Il faut prendre du riz rond et il faut prendre le moins cher. Ça tombe bien, le riz rond est le moins cher.

riz-bananes au lait de coco, riz au lait, bananes, lait de coco

Pour 6 personnes
Ingrédients : 175 g de riz rond, 25 cl d’eau, 1 petite briquette de lait de coco, 50 g de cassonade, 3 bananes, 30 g de beurre, 3 cuillères à café de vergeoise brune.
Préparation : 5 mn – Cuisson : 15 à 20 mn – Coût : * - Difficulté : *
Rincez le riz à grandes eaux. Mettez-le dans une casserole, couvrez avec l’eau, ajoutez la cassonade et faites chauffer suivant les indications données sur le paquet de riz. Normalement le riz sera cuit au bout de 15 à 20 mn. Mélangez régulièrement, veillez à ce que ça n’attache pas. Vers la fin de la cuisson, ajoutez la moitié de la briquette de lait de coco. Laissez tiédir quelques instants.
Faites fondre le beurre dans une poêle, ajoutez la vergeoise et laissez cuire une petite minute. Epluchez les bananes, coupez-les en rondelles d’1 à 2 cm d’épaisseur, ajoutez-les au beurre et faites caraméliser les bananes, 30 secondes, pas plus.
Dans des coupelles, versez une belle cuillère de riz au lait de coco, quelques rondelles de bananes et un peu de sauce, répartissez le reste du lait de coco. Et si vous voulez, saupoudrez de quelques graines de sésame doré.

07.03.2012

mercredi, 29 février 2012

Petits biscuits au beurre glacés au citron vert

C’est mercredi, atelier biscuits. Les emporte-pièces pour les enfants, le glaçage pour les parents. Chacun est à sa place dans la cuisine et c’est très bien comme ça.

biscuits au beurre glacés au citron vert, biscuits au beurre,  citron vert

Pour plus de 50 biscuits
Ingrédients : Biscuits : 125 g de beurre salé, 75 g de fromage blanc frais, 150 g de sucre, 1 œuf et 350 g de farine. Glaçage : 100 g de sucre glace et un citron vert.
Préparation : 30 mn + repos – Cuisson : 12 mn par fournée – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : emporte-pièces de à 5 à 6 cm de large.
Coupez le beurre en petits morceaux et mélangez-le à tous les autres ingrédients pour les biscuits. Formez une grosse boule bien régulière. Enfermez-la dans un sac-plastique et placez-la au réfrigérateur pendant 24 heures.
Le lendemain, préchauffez le four à 180°c. Laissez la pâte se réchauffer quelques instants, prélevez un gros morceau à chaque fois puis étalez-le sur un plan de travail fariné sur 3 à 4 mm d’épaisseur. Avec les emporte-pièces, faites vos biscuits et déposez-les sur du papier cuisson. Faites cuire 12 mn environ. Sortez-les et laissez refroidir.
Ajoutez petit à petit le jus d’un citron vert dans le sucre glace sans cesser de mélanger. Quand le glaçage est bien blanc, arrêtez de mettre le jus de citron et glacez le dessus des biscuits. Si vous voulez, parsemez-les de petites perles alimentaires ou pétales cristallisés. Rangez-les dans une boîte métallique et consommez-les pendant la semaine.

29.02.2012

mercredi, 22 février 2012

Peanut wontons

Mais qu’est-ce qu’elle dit, la Cocotte ? C’est pas français, ça ! Non, en effet. Peanut, ça  signifie cacahuète et wonton, c’est un carré de pâte à ravioles chinoises.

peanut wontons, peanut butter, wontons, ravioles, beurre de cacahuète

Pour 20 petits beignets
Ingrédients : 20 wontons (à acheter dans les épiceries asiatiques), 2 poires Conférence pas trop dures, 3 cuillères à soupe de beurre de cacahuète avec morceaux, 10 cl de crème liquide, sucre glace et 60 cl d’huile de tournesol.
Préparation : 5 mn – Cuisson : 1 mn 30 par beignet – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : pinceau et papier-ménage.
Faites chauffer de l’huile dans une casserole moyenne. Epluchez les poires, enlevez le cœur et coupez les quartiers en petits morceaux. Dans un plat creux, mélangez le beurre de cacahuète et la crème liquide pour avoir un mélange facile à travailler. Attention, il ne faut pas que cela soit liquide. Incorporez les morceaux de poires. Déposez une belle cuillère à café de cette préparation au centre d’une feuille de wonton. Avec le pinceau trempé dans l’eau, badigeonnez un angle du carré puis rabattez l’angle sec sur celui qui est mouillé. Appuyez bien pour souder le triangle ainsi formé. Préparez tous vos wontons de la sorte. Faites-les frire 1 minute 30 dans l’huile bien chaude. Retournez-les en cours de cuisson puis posez-les au fur et à mesure sur du papier-ménage pour enlever l’excédent d’huile.
Saupoudrez de sucre glace et dégustez aussitôt.

22.02.2012

mardi, 14 février 2012

Biscuit-cœur et choux au caramel

A la Saint-Valentin, je t’offre mon cœur. Je t’offre mon cœur et des petits choux. Dis-moi que tu aimes mes petits choux. Dis-moi que tu m’aimes. Dis-le moi.

biscuit coeur et choux au caramel, biscuit-coeur, choux au caramel

Pour 2 personnes
Ingrédients :

Choux : 5 cl de lait, 5 cl d’eau, 40 g de beurre, 40 g de farine, 1 œuf.
Biscuit : 30 g de poudre de noisettes, 30 g de beurre, 30 g de cassonade, 1 œuf et 100 g de farine. Caramel : 30 g de sucre, 2 càs d’eau, 1 càs de crème épaisse et 10 cl de crème liquide
Préparation : 20 mn – Cuisson : 25 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : papier sulfurisé
Préchauffez le four à 180°c. Faites chauffer lait, eau et beurre dans une casserole. Versez d’un seul coup la farine, mélangez à la cuillère en bois puis ajoutez un œuf entier. Mélangez jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois. Formez des petits choux avec 2 cuillères à café et enfournez 25 mn.
Mélangez noisettes, beurre, cassonade, farine et l’œuf. Formez une boule compacte et laissez-la reposer 1 h au réfrigérateur. Découpez 2 cœurs de 10 cm de haut dans le papier sulfurisé. Aplatissez-la et découpez 2 cœurs en vous aidant des cœurs en papier. Faites cuire au four pendant 8 à 10 mn. Faites fondre sucre et eau pour faire un caramel. Quand ça devient doré, arrêtez la cuisson et ajoutez la crème fraîche. Garnissez-en les cœurs en biscuits et le dessus des choux. Battez la crème liquide en chantilly, ajoutez le reste de caramel et farcissez-en les choux.

14.02.2012

dimanche, 12 février 2012

Pastilla à la rose

Qui c’est qui a toujours rêvé de faire de la pastilla ? C’est vous ! Qui c’est qui va se régaler ? C’est vous. Et qui c’est qui va dire merci à la Cocotte ? C’est encore vous.

pastilla à la rose, pastilla, eau de rose

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 paquet de feuilles de brick, 50 g de beurre, 1 l de lait, 200 g de sucre en poudre, 1 gousse de vanille, 1 bâton de cannelle, 2 œufs, 30 g de maïzena, 50 g de noisettes en poudre, 50 g d’amandes concassées, 5 cl d’eau de rose. Facultatif : 10 g d’éclats de rose.
Préparation 15 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : *
Faites bouillir le lait, délayez-y le sucre, ajoutez la gousse de vanille et la cannelle. Battez les œufs avec la maïzena et ajoutez au lait en fouettant. Laissez la crème s’épaissir puis arrêtez la cuisson. Laissez refroidir. Au moment de servir, mélangez l’eau de rose à la crème à la vanille et enlevez la vanille et la cannelle. Puis faites chauffer une grande poêle anti-adhésive. Faites-y fondre un peu de beurre pour dorer rapidement les feuilles de brick de chaque côté. Vous pouvez en faire 2 à chaque fois en ajoutant du beurre. Ensuite dans un grand plat déposez 2 feuilles de brick, couvrez de crème, saupoudrez d’amandes et de noisettes. Recommencez en posant 2 feuilles, la crème puis les fruits secs. Terminez par deux feuilles et saupoudrez d’un peu de sucre et d’éclats de rose. Servez aussitôt en découpant votre pastilla très délicatement.

12.02.2012

mercredi, 08 février 2012

Coussin berlinois

Un peu de légèreté dans un monde de brutes ! On ralentit, on prend son temps, on prend une petite cuillère, on ferme les yeux et on déguste.

coussin berlinois, berliner luft

Pour 6 grandes verrines
Ingrédients : 4 œufs, 120 g de sucre en poudre, 1 cuillère à café d’extrait de vanille, ½ citron pressé, 3 feuilles de gélatine alimentaire, 120 ml de vin blanc (Gewurztraminer ou Coteaux du Layon), 200 g de cerises au sirop et 200 g de confiture de fraises.
Préparation : 10 mn + temps de réfrigération – Cuisson : 2 mn – Coût : * - Difficulté : *
Faites ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Quand elles sont ramollies, faites chauffer le vin blanc 1 à 2 minutes. Egouttez les feuilles de gélatine et faites-les dissoudre dans le vin. Laissez refroidir. Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Battez les jaunes avec le sucre, le jus de citron et l’extrait de vanille. Versez le vin et la gélatine et fouettez vivement. Mettez le mélange au réfrigérateur et laissez prendre une petite heure. Montez les blancs en neige. Puis incorporez-les délicatement à la préparation précédente.
Egouttez les cerises au sirop et mélangez-les à la confiture de fraises. Déposez 1 ou 2 cuillères à soupe dans le fond de chaque verrine. Couvrez de crème au vin blanc et mettez au réfrigérateur. Laissez prendre 2 heures minimum. Servez très frais.

08.02.2012

mercredi, 01 février 2012

Panna cotta au Marsala

Petite crème dessert inratable, la panna cotta se laisse facilement unir à des fruits en compote, en confiture ou marinés dans un peu d’alcool.

panna cotta au marsala, panna cotta, marsala

Pour 6 tasses
Ingrédients : 40 cl de crème liquide, 10 cl de lait, 2 feuilles de gélatine, 50 g de sucre en poudre, 1 gousse de vanille, 4 ou 5 figues séchées, 10 cl de Marsala, 25 g d’amandes.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 5 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : passette
Faites ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Faites bouillir les figues séchées dans une casserole d’eau pendant 5 mn pour les faire gonfler. Egouttez-les puis versez dessus 5 cl de  Marsala. Réservez. Fendez la gousse de vanille et grattez l’intérieur avec un couteau. Dans une casserole, versez la crème liquide, le sucre en poudre,  la vanille déposée sur le couteau et le lait. Mélangez et mettez à bouillir. Dès que cela bout, arrêtez et ajoutez les deux feuilles de gélatine égouttées et 5 cl de Marsala. Mélangez jusqu’à ce que la gélatine se dissolve puis filtrez à l’aide d’une passoire.
Versez la préparation dans 6 petites tasses à café et mettez au frais au moins pendant 2 heures, le temps que le mélange prenne.
Au moment de servir, écrasez grossièrement les amandes, parsemez-en le dessus des tasses. Coupez les figues en petits morceaux puis servez-les autour des tasses.

01.02.2012