vendredi, 31 octobre 2014

Muffins potimarron-marron

Aujourd’hui la Cocotte a 4 ans et plus de 1400 recettes quotidiennes, elle se souhaite un très joyeux anniversaire. On n’est jamais si bien servi….

Muffins potimarron-marron, muffins, potimarron, marrons, crème de marrons

Pour 6 muffins
Ingrédients : 1 morceau de potimarron de 400 g, 5 g de sel, 200 g de farine, 8 g de levure sèche, 50 g de beurre fondu, 2 dl d’eau, 50 g de crème de marron, noisettes décortiquées.
Préparation : 15 min + 1 h de repos – cuisson : 40 min  - coût : * - ustensiles : râpe et moules à muffin en silicone
Délayez 8 g de levure sèche dans un peu d’eau. Pelez le potimarron, enlevez les graines et râpez-le gros. Mélangez le potimarron râpé, 5 g de sel, la levure délayée et la farine. Ajoutez le beurre fondu et formez une pâte sans grumeaux. Déposez les moules en silicone sur une plaque à pâtisserie et garnissez-les à moitié de pâte au potimarron. Au cœur de la pâte, déposez une belle cuillère de crème de marron et une noisette. Recouvrez de pâte en veillant à ce que la crème de marron soit bien recouverte.
Couvrez la plaque à pâtisserie d’un linge propre et laissez lever la pâte dans un endroit chaud pendant 1 petite heure.
Ensuite préchauffez le four à 180° et quand il est chaud, enfournez les muffins pendant 40 minutes. Piquez les muffins avec un pique en bois pour voir s’il ressort sec. Si c’est le cas, arrêtez la cuisson, sinon continuez encore un peu. Faites refroidir sur une grille et dégustez-les avec du fromage ou une soupe.

muffins potimarron-marron,muffins,potimarron,marrons,crème de marrons

jeudi, 30 octobre 2014

Mille-feuille de St-Jacques et finettes au citron vert confit

Les Saint-Jacques sont arrivées. Qu’on se le dise ! Ce n’est pas compliqué à nettoyer et c’est bien meilleur que des congelées. Qu’on se le dise aussi !

Mille-feuille de St-Jacques et finettes au citron vert confit, coquilles saint-jacques, citron vert, citron vert confit

Pour 6 personnes
Ingrédients : 18 coquilles Saint-Jacques, 2 ou 3 pommes de terre moyennes, huile, ½ citron vert confit, sel, poivre blanc.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : ** - difficulté : ** - ustensiles : mandoline et couteau bien aiguisé
Débarrassez les noix de Saint-Jacques de leur barbe, manteau et foie. Ne gardez que la noix. Ou demandez à votre poissonnier de le faire pour vous. Nettoyez-les bien en les passant sous l’eau et séchez-les soigneusement sur du papier absorbant. Rangez-les au congélateur 30 minutes pour les durcir. Pendant ce temps, pelez les pommes de terre, lavez-les et séchez-les bien. Coupez-les en tranches très fines à la mandoline. Huilez une poêle et déposez-y ces tranches de pommes de terre en les superposant pour former comme des petits éventails. Dès qu’ils sont légèrement dorés en dessous, retournez-les délicatement et laissez-les encore un peu. Réservez-les au chaud. Coupez les noix de Saint-Jacques en fines rondelles et faites-les dorer à peine quelques secondes dans la même poêle. Salez et poivrez.
Coupez le citron confit en très fins morceaux. Montez les 6 mille-feuilles en alternant éventails de pommes de terre et Saint-Jacques, remettez-les un peu à chauffer et parsemez de tout petits morceaux de citron vert confit au moment de servir en entrée.

mercredi, 29 octobre 2014

Poires à la mélisse

Avant que la bise nous prenne au dépourvu, on court au jardin, on cueille des bouquets de mélisse-citronnelle et on les fait sécher.

Poires à la mélisse

Pour 6 personnes
Ingrédients : 9 belles poires, 1 bouquet de mélisse citronnelle, eau, cassonade, amandes, noisettes, beurre.
Préparation : 30 min – cuisson : 20 à 30 min – coût : * - difficulté : * -ustensile : papier-cuisson
Lavez le bouquet de mélisse et plongez-le dans un petit litre d’eau frémissante. Laissez-le infuser pendant 10 à 12 minutes. Ensuite enlevez le bouquet de l’eau infusée.
Dans une sauteuse versez 50 à 70 g de cassonade et 20 cl d’eau infusée à la mélisse. Faites chauffer pour que le mélange se transforme en sirop. Pendant ce temps, pelez et épépinez les poires. Faites-les pocher 15 minutes dans le sirop, à couvert.
Broyez très grossièrement une belle poignée d’amandes et une belle poignée de noisettes. Dans une poêle anti-adhésive, versez à nouveau de la cassonade, laissez caraméliser puis ajoutez les fruits secs broyés. Mélangez. Quand le caramel est assez brun, ajoutez une noix de beurre et arrêtez la cuisson.
Laissez refroidir en versant le caramel sur du papier-cuisson.
Sortez les poires de la sauteuse, déposez-les dans les assiettes de service, nappez de caramel à la mélisse, broyez le caramel aux fruits secs et parsemez-en les poires. Servez aussitôt.

mercredi, 22 octobre 2014

Tatin poires échalions

On se connaît depuis suffisamment longtemps maintenant pour que vous me fassiez confiance, non ? Allez-y, cette tarte tatin, c’est une tuerie !

Tatin poires échalions, poires, échalions

Pour 1 belle tarte tatin
Ingrédients : 1 grosse noix de beurre, sel, sumac, poivre blanc, 400 g d’échalions (variété d’oignon connue aussi sous le nom de cuisse de poulet), 600 g de poires Beurré hardy ou Comice rouge pas trop mûres, 1 rouleau de pâte feuilletée. Facultatif : fromage bleu (Roquefort, fourme d’Ambert, bleu des Causses, d’Auvergne…)
Préparation : 15 min – cuisson : 60 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : tourtière
Préchauffez le four à 175°c.
Beurrez la tourtière. Salez, poivrez et saupoudrez de sumac. Pelez poires et échalions et coupez ces deux ingrédients en 8 quartiers. Enlevez les pépins des poires.
Dans la tourtière, disposez en étoile poires et échalions en les alternant. Quand vous avez tout réparti, beurrez à nouveau encore un peu puis déroulez par-dessus la préparation un rouleau de pâte feuilletée. Rentrez les bords dans la tourtière et enfournez d’abord pendant 40 minutes. Puis baissez la température sur 100°c et laissez encore 20 minutes.
A la sortie du four, retournez la tarte tatin sur le plat de service, saupoudrez à nouveau d’un peu de sumac et si vous en avez envie, parsemez de brisures de fromage bleu. Dégustez tiède ou froid.

lundi, 20 octobre 2014

Citrons verts confits

Mais qu’est-ce que vous attendez là ? Vous n’êtes pas encore partis chercher vos citrons verts ? Allez, allez, on se dépêche !

Citrons verts confits, citrons verts, citron vert

Pour 2 ou 3 petits pots
Ingrédients : 500 g de citrons verts bio, gros sel, huile d’olive, feuilles de sauge et de laurier fraîches.
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : petits bocaux bien propres
Lavez soigneusement les citrons puis essuyez-les tout aussi soigneusement. Lavez les feuilles de sauge et de laurier également. Coupez les citrons en quartiers mais n’allez pas jusqu’au bout. Il faut garder les citrons entiers. Tenez-les bien dans la main et farcissez-les de gros sel.
Ensuite déposez dans chacun des bocaux, des feuilles de sauge et de laurier puis remplissez les bocaux de citrons au sel. Remplissez les bocaux jusqu’en haut et tassez bien pour que les citrons perdent un peu de jus.
Puis versez de l’huile d’olive jusqu’en haut. Il n’en faut pas beaucoup si vous avez bien tassé les citrons.
Fermez les bocaux puis mettez-les à l’ombre, à la cave ou dans un placard et oubliez-les un petit mois avant de les déguster, en petites quantités, coupés et ajoutés à différents plats, comme du poisson, des salades, des fruits au sirop. Des recettes vont bientôt arriver, soyez prêts. Je vous promets que l’odeur de ces citrons verts à l’ouverture des bocaux est à tomber. On en mangerait !

dimanche, 19 octobre 2014

Quasi de veau Kalamata

Vous en conviendrez avec moi, l’olive kalamiote et le raisin corinthien sont géographiquement faits pour s’entendre.

Quasi de veau Kalamata, quasi de veau, olives de Kalamata, raisins de Corinthe

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau morceau de quasi de veau, huile d’olive, 50 g de raisins secs de Corinthe, 20 olives noires de Kalamata, branches de basilic, menthe et origan frais, sel et poivre. Facultatif : langues d’oiseaux et féta.
Préparation : 10 min – cuisson : 35 à 40 min – coût : ** - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Faites bouillir de l’eau et faites-y gonfler les raisins secs.
Pendant ce temps, faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et faites-y dorer le quasi de veau en le retournant régulièrement. Puis ajoutez un petit verre d’eau. Couvrez et laissez braiser 15 minutes.
Au bout de ce temps, ajoutez les raisins secs égouttés et gonflés et les olives. Salez et poivrez. Faites un beau bouquet ficelé avec le basilic, la menthe et l’origan et ajoutez le bouquet dans la cocotte.
Couvrez à nouveau et laissez encore 20 minutes. Retournez régulièrement le veau pendant le temps de cuisson.
Faites cuire les langues d’oiseaux puis lorsqu’elles sont égouttées, ajoutez une bonne poignée de fromage de féta râpé.
Au moment de servir, retirez le bouquet d’herbes et présentez le quasi de veau coupé en petites tranches avec des langues d’oiseaux au fromage de féta et nappez de sauce aux olives et raisins.

mercredi, 15 octobre 2014

Linzer Torte

linzer torte,confiture de groseilles,confiture de fruits rouges,groseillesHep, là-bas, toi ! Oui, toi ! Toi qui as les yeux collés sur ton écran d’ordinateur à lire la prose de la Cocotte, t’aurais pas envie qu’on te raconte une histoire ? Ou plutôt des histoires ? Tu voudrais pas en prime une petite recette sympa et originale ? Mais bien sûr que tu le veux. Tous les gens aiment qu’on leur raconte des histoires.
Alors imprime la recette d’aujourd’hui, la Linzer Torte est à faire urgemment, c’est une tuerie. Colle-la sur ton frigo, à côté de toutes les autres, éteins ton ordi ou mets-le en veille si tu sais où se trouve la touche « sleep » et va chez ton marchand de journaux le plus proche. Prépare 3,90 euros et demande-lui poliment un exemplaire du hors-série cuisine « Secrets de cuisine du Nord Pas de Calais » édité par la Voix du Nord. Retourne chez toi, laisse l’ordi éteint, installe-toi confortablement dans ton canapé et ouvre ce hors-série. Tu y découvriras  le contenu des valises de Vincenza et du mari de Marie-Sophie, le prochain défi culinaire de Fabienne, le totchiska de Guergana, les petits secrets du cheesecake de Marie, ce qui est écrit sur le tablier de Nadine, combien 75 grammes font chez Annie, qui a donné la recettes de boulettes de Liège à Cécile, la relation très spéciale que Viviane et jef entretiennent avec le beurre… Tu y apprendras peut-être pourquoi Marie-Laurence tourne la sauce toujours dans le sens des aiguilles d’une montre, pourquoi y’a un trou dans la cuillère d’Erik. Tu verras à qui Odile a offert des petits couteaux comme le sien, tu verras le beau cahier de grand-mère de Nathalie et qui surveille Marilo du haut de la hotte…
Tu y apprendras à parler créole avec Marie-Sophie, polonais avec Cindy, sicilien avec Vincenza, bulgare avec Guergana…
Ca et plein d’autres histoires et plein d’autres recettes. Ce n’est pas les contes des 1001 nuits mais ça te tiendra éveillée jusqu’à ce soir. Et au moment d’aller te coucher repue et comblée, n’oublie pas d’éteindre vraiment ton ordinateur. C’est que ça consomme, ces p’tites choses-là…
Et reviens demain chez la Cocotte, y’aura encore une recette. Et après-demain et après-après-demain...

La recette

Vous avez le droit de prendre n’importe quelle confiture de fruits rouges et vous avez le devoir de faire comme bon vous semble. C’est vous, le chef !

Linzer Torte, confiture de groseilles, confiture de fruits rouges, groseilles

Pour une belle tarte
Ingrédients : 100 g de farine, 100 g d’amandes en poudre, 100 g de sucre, sel, cannelle, le zeste d’1 citron, un clou de girofle pilé, 3 jaunes d’œuf, 100 g de beurre, 1 pot de 250 g de confiture de groseilles. Facultatif : sucre-glace
Préparation : 30 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : papier cuisson et tourtière
Mélangez la farine, les amandes, le sucre, une pincée de sel et de cannelle, le zeste d’un citron coupé finement et le clou de girofle. Battez les 3 jaunes d’œuf et ajoutez-les au mélange. Puis ajoutez le beurre bien ramolli et pétrissez la pâte pendant 5 minutes.
Rangez-la dans un sac plastique et laissez-la durcir au réfrigérateur au moins 1 h pour pouvoir la travailler facilement.
Préchauffez le four à 180°c. Déposez du papier-cuisson dans le fond d’une tourtière et répartissez les 8/10 de la pâte dessus en remontant sur les bords de la tourtière. Versez le pot de confiture sur la pâte. Puis avec le reste de pâte, faites des languettes et posez-les sur la confiture pour faire des croisillons.
Enfournez pendant 40 minutes environ, le temps que le dessus soit bien doré.
Laissez refroidir sur une grille et saupoudrez d’un peu de sucre-glace au moment de servir.

mercredi, 08 octobre 2014

Feuilletés aux poires

Dans mon jardin, les poires abondent. Conséquence, dans le journal, les recettes de poires vont abonder.

Feuilletés aux poires, poires, feuilleté

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de pâte feuilletée pur beurre, un peu de farine, 3 poires, crème fraîche, 50 g de sucre en poudre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : rouleau à pâtisserie, mandoline, papier cuisson et plaque à pâtisserie.
Préchauffez le four à chaleur conventionnelle à 180°c. Etalez la pâte feuilletée sur un plan de travail fariné et coupez 6 carrés de 15 centimètres de côté. Déposez-les sur le papier cuisson posé sur la plaque à pâtisserie. Répartissez sur chacun des carrés une cuillère à café de crème fraîche puis saupoudrez d’un peu de sucre.
Lavez les poires et coupez-les en tranches très fines à l’aide de la mandoline. Répartissez toutes ces tranches sur les carrés de pâte et rabattez les bords de la pâte ver le milieu, comme pour former une enveloppe. Saupoudrez encore d’un peu de sucre pour caraméliser légèrement le dessus et mettez au four.
Laissez cuire pendant 30 minutes. Quand les feuilletés sont bien dorés, sortez-les puis laissez-les refroidir quelques minutes sur une grille.

vendredi, 03 octobre 2014

Dhal coco Daho

Daho chante « dans un monde multicolore, les mélanges ça nous rend encore plus fort ». Lentilles corail, oignons et coco, très fort !

Dhal coco Daho, dhal, noix de coco, lentilles corail, lentilles rouges

Pour 6 personnes
Ingrédients : 350 g de riz basmati, 400 g de lentilles corail, huile, 2 oignons jaunes, curry en poudre, 25 cl de lait de coco, eau, noix de coco râpée, 1 oignon rouge, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût :* - difficulté : * - ustensile : faitout
Rincez le riz et faites-le cuire dans une grande quantité d’eau salée puis égouttez-le et réservez.
Pelez et émincez les 2 oignons jaunes. Faites chauffer une cuillère d’huile dans un faitout et faites dorer les oignons. Ajoutez les lentilles corail, le lait de coco, un peu de sel, du poivre et 2 cuillères à soupe de curry. Mélangez et laissez chauffer jusqu’à ce que les lentilles disparaissent et forment une belle sauce jaune épaisse. Vous aurez certainement besoin d’ajouter de l’eau en cours de cuisson. Dès que ça vous paraît trop sec, versez l’eau et remuez.
Pendant ce temps, râpez un peu de noix de coco et réhydratez une vingtaine de grammes de noix de coco déshydratée.
Quand tout est cuit, servez riz, dal et saupoudrez de noix de coco râpée.
Pas besoin de viande mais si vous en voulez à tout prix, accompagnez ce plat de blancs de volaille.
Parsemez de quelques rondelles d’oignon rouge cru.

mercredi, 24 septembre 2014

Figues alla mozza

N’attendez pas que la mozzarella refroidisse et qu’elle forme un bloc. Non, mangez vite ou plutôt dévorez vite ce dessert tutti frutti.

Figues alla mozza, figues, mozzarella


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de figues violettes, 2 ou 3 nectarines, 1 boule de mozzarella, beurre, 50 g de poudre d’amandes, pistaches décortiquées, amandes effilées, miel liquide.
Préparation : 10 min – cuisson : 20 min- coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Préchauffez le four à 180°c. Beurrez le plat à gratin et répartissez la moitié de la poudre d’amandes sur le beurre. Détaillez la boule de mozzarella en fines tranches. Lavez les figues, séchez-les délicatement. Coupez-leur la queue et ouvrez-les en quatre sans les couper jusqu’au centre. Déposez-les dans le plat et glissez à l’intérieur des tranches de mozzarella.
Lavez les nectarines et coupez-les en quartiers fins. Répartissez-les également dans le plat à gratin.
Ajoutez 3 ou 4 cuillères à café de miel sur les fruits et le reste de la poudre d’amandes et enfournez le plat pendant 20 min.
A la sortie du four, la mozzarella a fondu et les fruits sont confits juste comme il faut. Parsemez de pistaches et d’amandes effilées. Servez chaud ou tiède. Vous pouvez également parsemer le gratin de quelques feuilles de menthe ciselée.

figues alla mozza,figues,mozzarella

lundi, 22 septembre 2014

Confit rouge aux échalions

L’échalion serait un peu, comme qui dirait, la fusion d’un oignon et d’une échalote. Et comme qui dirait aussi, ce serait bien bon.

Confit rouge aux échalions, échalions, betteraves, pommes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de betteraves crues, 500 g d’échalions, 500 g de pommes (3 ou 4), 100 g de beurre salé, poivre en grains et un peu de sel.
Préparation : 10 min – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : * - ustensile : petite cocotte en fonte
Pelez les betteraves et coupez-les en forme de frites. Pelez les échalions et coupez-les en 4 ou 6 dans la longueur. Faites fondre le beurre dans la cocotte en fonte et ajoutez betteraves et échalions. Salez très légèrement et poivrez comme il plaît. Couvrez et commencez la cuisson à très petits bouillons, histoire de faire fondre le beurre. Puis baissez le feu au maximum et laissez compoter pendant 1 h 15. Ne remuez pas les légumes dans la casserole pendant la cuisson. Les quartiers d’échalions resteront entiers.
Au bout de ce temps, coupez les pommes en deux, ne les pelez pas mais enlevez les pépins. Posez les moitiés de pommes, côté chair sur les betteraves et les échalions. Remettez le couvercle et laissez encore pendant 15 minutes.
Servez ce confit qu’on peut laisser cuire encore plus longtemps avec une viande blanche ou de belles tranches de rôti de porc ou de veau.

vendredi, 19 septembre 2014

Mini-flans aux 2 raisins

Leçon 785 : le halva, sa vie, son œuvre. Si vous ne connaissez pas encore, laissez-vous faire, soyez curieux, goûtez et appréciez.

Mini-flans aux 2 raisins, raisin blanc, raisin noir, halva

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de raisins blancs, 250 g de raisins noirs, 75 g de sucre en poudre, 2 œufs, 25 cl de lait, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude, cannelle, 50 g de poudre d’amandes, un peu de halva*, pistaches décortiquées, pignons de pin. Facultatif : menthe fraîche.
Préparation : 10 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 verrines
Préchauffez le four à 175°c. Lavez soigneusement les raisins et égrappez-les. Répartissez-les dans les verrines. Dans un plat creux, battez deux œufs entiers, le sucre en poudre, la poudre d’amandes et le lait. Ajoutez une pincée de cannelle et la cuillère à café de bicarbonate de soude. Répartissez ce mélange sur les raisins. Enfournez les verrines pendant 15 minutes.
Dès la fin de la cuisson, émiettez un peu de halva sur chacune des verrines et décorez d’un peu de pistaches décortiquées et de pignons de pin. Remettez dans le four éteint et laissez refroidir.
Si vous voulez, vous pouvez ajouter un peu de menthe ciselée au moment de servir ces mini-flans.
*Le halva est une pâte de sésame assez sèche et sucrée, parfois agrémentée de pistaches, d’amandes, de noisettes… ou de chocolat. On en trouve sans difficulté dans les épiceries orientales.

mercredi, 17 septembre 2014

Compote de prunes aux épices

Osez le gingembre, mes amis. Pelé, pilé et mélangé, le gingembre saura vous toucher. Mais dosez, mes amis, dosez !

Compote de prunes aux épices, prunes, gingembre, citron vert

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de belles prunes du marché, 150 g de cassonade, 1 citron vert bio, 30 g de gingembre frais.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : presse-ail et faitout.
Lavez les prunes et ouvrez-les en deux pour les dénoyauter.
Déposez-les dans un grand plat, couvrez-les de cassonade et laissez la cassonade se dissoudre pendant quelques dizaines de minutes.
Lavez le citron vert et coupez-le en petits quartiers. Pelez le morceau de gingembre et pilez-le au presse-ail. Ensuite déposez les prunes dans un faitout. Ajoutez quartiers de citron et gingembre pilé dans le faitout. Faites cuire les prunes pendant 30 minutes, à petits bouillons et sans couvrir le faitout pour qu’il n’y ait pas trop de jus. Ne mélangez pas pour essayer de garder les morceaux de prunes bien comme il faut.
Laissez refroidir et déguster cette compote tiède ou froide avec des yaourts-nature et/ou des biscuits au beurre écrasés, comme un crumble.

lundi, 15 septembre 2014

Crème brocoli et citron confit

Rendons grâce à Catherine de Médicis qui a emmené d’Italie plein de bonnes choses que les Français ne connaissaient pas, dont les brocolis.

Crème brocoli et citron confit, brocolis, brocoli, citron confit, lard en poudre, poudre de lard

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 brocolis bien frais, 50 g de lard fumé ou jambon cru, ½ citron confit, 500 ml de lait, 3 cuillères à soupe de crème fraîche, sel et poivre. Facultatif : des croûtons.
Préparation : 10 min – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique, poêle, blender et casserole.
Coupez le lard en très petits dés et faites-les cuire sans ajouter de matière grasse dans une poêle antiadhésive. Quand le lard est bien doré et bien sec, arrêtez la cuisson et passez le lard au hachoir pour le réduire en poudre. Détachez les bouquets des brocolis, lavez-les puis faites-les cuire à la vapeur pendant 20 minutes. Déposez-les dans le blender, ajoutez le lait et la crème et mettez en marche pour obtenir une belle crème bien veloutée. Ajoutez un peu plus de lait si vous voulez une consistance assez liquide. Faites chauffer le velouté.
Coupez le demi-citron confit en tout petits morceaux. Incorporez les morceaux au velouté. Poivrez selon votre goût, ne salez pas trop, le lard et le citron le sont déjà.
Servez aussitôt le velouté en répartissant le lard en poudre dessus et proposant des petits croûtons.

mercredi, 03 septembre 2014

Prunes au vin de girofle

Si vous allez fureter sur les marchés, vous trouverez toujours de belles variétés de prunes, non calibrées mais délicieusement sucrées et parfumées.

Prunes au vin de girofle, prunes, vin rouge, clous de girofle

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de prunes (Reine-Claude ou Doullens), 50 cl de vin rouge bien corsé (genre Cahors), 1 grosse poignée de raisins secs, 10 cl d’eau de fleur d’oranger, 100 g de sucre et 5 clous de girofle.
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : faitout ou casserole et coupes à fruits
Versez le vin rouge dans le faitout ou la casserole et ajoutez le sucre. Faites-le dissoudre en remuant le liquide. Ajoutez les 5 cl d’eau de fleur d’oranger, les raisins secs et les clous de girofle. Mettez à chauffer et laissez bouillonner 5 petites minutes.
Lavez les prunes soigneusement et séchez-les. Arrêtez la cuisson du vin et plongez-y les prunes. Laissez refroidir un peu et répartissez ces prunes gonflées dans des grandes coupes, arrosées de vin parfumé, encore tiède. Répartissez également les raisins mais n’oubliez pas d’enlever les clous de girofle parce que quand on tombe dessus, ce n’est vraiment pas bon !
Vous pouvez aussi déguster ce dessert bien froid. Dans ce cas, mettez-le au réfrigérateur jusqu’au moment de le servir.

mercredi, 27 août 2014

Sandwich perdu aux prunes sautées

Prenez ces jolies prunes jaunes et rouges, presqu’aussi grosses que des pêches, sucrées et juteuses à souhait. Hum…

sandwich perdu aux prunes sautées

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 grandes tranches de pain (pain de mie, pain brioché, pain bis…), 2 œufs, 10 cl de lait, de la vanille, beurre, 1 kg de prunes, 150 g de sucre en poudre, 1 pincée de piment d’Espelette, un peu de sucre-glace et de sucre-candi.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : Emporte-pièce rond, 2 grandes poêles
Lavez les prunes, coupez-les en deux et dénoyautez-les. Déposez-les dans une grande poêle, couvrez-les des 150 g de sucre et laissez-les quelques instants. A l’aide d’un emporte-pièce rond de 6 à 7 cm de diamètre découpez 12 disques dans les tranches de pain.
Dans une assiette creuse, battez les deux œufs entiers, ajoutez le lait et de la vanille en poudre.
Faites fondre un peu de beurre dans une grande poêle antiadhésive, trempez les ronds de pain dans la préparation aux œufs et faites-les dorer dans la poêle. Retournez une ou deux fois en cours de cuisson. En moins de 5 minutes, c’est fait.
Pendant qu’ils dorent, faites sauter les prunes quelques minutes avec le sucre à feu vif. Ajoutez la pincée de piment d’Espelette.
Puis montez les sandwiches de prunes en alternant tranches de pain et prunes sautées. Terminez par des prunes, saupoudrez d’un tout petit peu de sucre-glace et de sucre-candi et servez aussitôt.

dimanche, 24 août 2014

Tomates-ananas au citron vert

Quatre heures de cuisson pour ces tomates d’un jaune intense, mêlées au zeste du citron vert… Votre patience sera récompensée.

Tomates-ananas au citron vert

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de tomates-ananas, 10 g de gros sel, 1 citron vert bio de préférence, 1 citron jaune, huile d’olive, fleur de sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 4 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plaques pour le four et papier sulfurisé.
Préchauffez le four à 80/100°c.
Lavez et séchez soigneusement les tomates-ananas. Coupez-les en tranches de 4 à 5 millimètres.
Déposez des feuilles de papier sulfurisé sur des plaques qui vont au four, style plaque à pâtisserie. Répartissez les rondelles de tomates sur les plaques, saupoudrez d’un peu de gros sel et enfournez pendant 4 heures. En milieu de cuisson, retournez-les délicatement.
Au bout des 4 heures, sortez les tomates et laissez-les refroidir et sécher à l’air quelques heures. Elles ne sont pas sèches mais leur goût est concentré.
Pressez le citron jaune et prélevez le zeste du citron vert.
Déposez en couches les tomates dans un petit plat de service, ajoutez du jus de citron, un peu de zeste de citron vert, du poivre et un tout petit peu de fleur de sel. Terminez avec un trait d’huile d’olive et servez ces tomates d’une belle couleur jaune au moment de l’apéritif, avec un peu de pain grillé.

mercredi, 20 août 2014

Vin d’été à la groseille

Coupez les pailles en biseau et utilisez-les pour piquer les morceaux de pomme coincés dans le fond des verres. Maligne, la Cocotte !

Vin d’été à la groseille, groseilles, vin rouge, pommes Discovery

Pour 1,5 litre
Ingrédients : 1 kg de groseilles, 300 g de sucre en poudre, 1 bouteille de vin rouge bien corsé, 5 cl d’alcool de framboise, 3 pommes Discovery et 50 cl de limonade.
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : extracteur de jus et tamis
Passez les groseilles à l’extracteur de jus. Si vous n’avez pas d’extracteur, faites chauffer les groseilles égrappées dans une casserole puis quand les fruits ont éclaté, passez-les au mixeur.
Au tamis, filtrez le jus que vous avez extrait pour obtenir un liquide très fluide et sans morceaux. Vous devriez récupérer 400 à 450 g de jus de groseilles. Versez-le dans un gros bocal d’1,5 litre minimum ou un grand saladier. Versez le sucre dans le bocal et remuez pour le faire dissoudre. Ajoutez la bouteille complète de vin et l’alcool de framboise.
Pelez et épépinez les pommes, coupez-les en petits morceaux et ajoutez-les au vin. Mélangez puis mettez au frais jusqu’au moment de servir.
Servez ce vin très frais dans des verres à long drink. Remplissez la moitié des verres avec le vin, ajoutez des morceaux de pomme puis complétez avec la limonade. Proposez des pailles pour boire ce vin très rafraîchissant avec modération. Ajoutez des groseilles congelées, elles serviront de glaçons.
Vraiment maligne, la Cocotte !

samedi, 16 août 2014

Pommes de terre à la crème d’avocat

Pour garder des avocats plus longtemps, rangez-les dans le bac à légumes du réfrigérateur et sortez-les quelques heures avant de les cuisiner.

Pommes de terre à la crème d’avocat, pommes de terre, avocat, La Cocotte

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de pommes de terre pour cuire à la vapeur (Chérie ou Charlotte…), 3 petits avocats bien mûrs, 1 citron, sel, poivre et quelques tiges de ciboulette.
Préparation : 10 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Faites cuire les pommes de terre à la vapeur pendant 15 minutes environ, le temps qu’un couteau les transperce facilement. Egouttez-les, passez-les sous l’eau froide et laissez-les refroidir.
Ensuite pelez-les en coupez-les en rondelles assez fines.
Pressez le citron. Coupez les avocats en deux, raclez la pulpe à l’intérieur des fruits et les noyaux et écrasez la pulpe en l’aspergeant aussitôt de jus de citron. Ne jetez pas les enveloppes des avocats et nettoyez-les. Lavez et ciselez la ciboulette. Ajoutez-la à la pulpe écrasée, salez et poivrez et mélangez aux pommes de terre.
Farcissez les enveloppes des avocats avec cette salade toute fraîche. Mettez au réfrigérateur jusqu’au moment de la servir en entrée.
Vous pouvez ajouter des oignons nouveaux ciselés ou un oignon doux ciselé également et ajoutez également quelques gouttes de Tabasco ou du piment d’Espelette.

mercredi, 13 août 2014

Gelée de groseilles

Avoir des beaux-parents qui font pousser des groseilles dans leur jardin et qui les récoltent pour vous peut s’avérer très utile.

Gelée de groseilles, groseilles, La Cocotte

Pour 8 à 10 bocaux de 250 ml environ
Ingrédients : 3 kg de groseilles, entre 1 et 2 kg de sucre en poudre, des beaux-parents.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 à 40 min environ – coût : * - difficulté : * - ustensiles : marmite, passoire et linge épais ou torchon qui ne craint rien et des bocaux très propres, petite coupelle.
Egrappez toutes les groseilles. Rincez-les grossièrement. Déposez-les dans la marmite, couvrez la marmite et mettez à cuire. Quand les groseilles sont éclatées, arrêtez la cuisson et laissez refroidir quelques temps. Puis déposez le linge choisi dans le fond de la passoire, posez la passoire sur une autre marmite ou un grand plat, versez les groseilles éclatées par-dessus et laissez le jus passer à travers le linge pendant la nuit. Le lendemain, pressez le linge pour en faire sortir le jus restant. Déposez une coupelle au congélateur. Pesez le jus, versez-le dans la marmite. Comptez en sucre le poids du jus moins 10 %. Ici, j’avais 1,5 kg de jus donc j’ai mis 1,4 kg de sucre en poudre.
Mélangez le sucre au jus et faites bouillir. Après 5 minutes d’ébullition sortez la coupelle du congélateur et versez 2 ou 3 gouttes de gelée dessus. Si le jus fige aussitôt, arrêtez la cuisson. Sinon prolongez-la de quelques minutes. Remplissez vos bocaux, fermez-les, retournez-les aussitôt pour faire le vide d’air et pour vérifier qu’ils sont bien étanches puis remettez-les d’aplomb. Laissez-les refroidir et rangez vos bocaux dans un endroit sombre. Dégustez-les quand il vous chante.