mercredi, 13 novembre 2013

Flan-vapeur aux pruneaux

Vous avez bien 15 minutes devant vous ? La Cocotte vous propose un petit flan-express, facile à faire et léger, léger. Qu’est-ce qu’on dit ?

Flan-vapeur aux pruneaux, flan, pruneaux, faln à la vapeur

Pour 6 petits flans
Ingrédients : ½ litre de lait, 4 œufs, vanille, 100 g de sucre, 12 pruneaux.
Préparation : 15 mn + temps de trempage des pruneaux – cuisson : 15 mn environ – coût : * - difficulté : * - ustensiles : verrines et marmite avec panier-vapeur ou couscoussier.
Faites tremper les pruneaux dans un grand bol d’eau pendant une bonne heure.
Versez un fond d’eau dans une grande marmite et mettez-la à chauffer. Faites chauffer le lait dans une casserole. Grattez l’intérieur d’une gousse de vanille et mettez le contenu dans le lait. Dans un plat creux, fouetter les 4 œufs entiers avec les 100 g de sucre. Quand le lait commence à bouillir, arrêtez la cuisson et versez le mélange œufs-sucre. Mélangez bien.
Egouttez les pruneaux, dénoyautez-les et répartissez-les dans les verrines. Versez la préparation aux œufs dans les verrines. Posez le panier-vapeur sur la marmite et déposez les verrines dans le panier. Couvrez et laissez cuire pendant 15 minutes. Au bout de ce temps, le flan est pris. Si ce n’est pas le cas, prolongez la cuisson d’une ou deux minutes.
Sortez les flans du panier et laissez-les entièrement refroidir puis mettez-les au frais avant de les manger.

dimanche, 03 novembre 2013

Crème de marrons, saucisson lyonnais, sabayon double crème et copeaux de boulet de Cassel de Franck Maris, chef du restaurant Le Moulin à Beaucamps-Ligny

« Huîtres-fruits de la passion, c’est pas mon truc ! »
Si la Cocotte n’avait pas demandé à Franck Maris un plat aux couleurs locales, vous auriez eu droit à une recette d’inspiration thaï. Ce fou de la Thaïlande y va dès qu’il peut. Dans des coins où les tour-operators n’emmènent jamais leurs clients, sur des petits marchés de villes ou de villages, il puise des idées, prend des cours de cuisine. De retour en France, il met toujours à la carte un plat aux épices, aux herbes de là-bas. Sa cuisine, il la veut originale mais pas trop, avec de beaux produits.      « Huîtres-fruits de la passion, c’est pas mon truc ! » Mais pluma iberica avec une petite huile de noix, tout simplement, là oui. En ce moment, pavé de cerf, trompettes de la mort et crème de potimarron, oui aussi. Velouté de topinambour, foie gras poêlé et figues, oui encore ! Oui, oui, oui.

Crème de marrons, saucisson lyonnais, sabayon double crème et copeaux de boulet de Cassel de Franck Maris, chef du restaurant Le Moulin à Beaucamps-Ligny, Franck Maris, le Moulin, Beaucamps-Ligny, Le Chef et la Cocotte, Séverine Courbe

La recette
Pour 6 personnes
Crème de marrons, saucisson lyonnais, sabayon double crème et copeaux de boulet de Cassel de Franck Maris, chef du restaurant Le Moulin à Beaucamps-Ligny, Franck Maris, le Moulin, Beaucamps-Ligny, le chef et la Cocotte, Odile Bazin, photos Séverine CourbeIngrédients : 325 g de marrons (déjà cuits, sous-vide ou en bocal), 1 gros oignon, 1 grosse pomme de terre, 1,5 l de bouillon de volaille, 37,5 cl de crème liquide, 1 saucisson à cuire, copeaux de boulet de Cassel (fromage), sel et poivre, beurre, jeunes pousses de radis.
Préparation : 15 mn – cuisson : 30 mn – coût : * - difficulté : * - Ustensile : mixeur plongeant, 6 bols évasés
Pelez et coupez en petits dés oignons et pommes de terre. Dans une casserole faites-les suer dans un peu de beurre. Ajoutez les marrons et mouillez avec le bouillon de volaille. Laissez cuire 30 minutes.
Pendant ce temps faites cuire le saucisson 15 mn dans une eau frémissante. Enlevez la peau du saucisson puis détaillez-le en petits dés d’1 cm de côté.
Passez la préparation aux marrons au mixeur plongeant puis salez et poivrez. Fouettez légèrement la crème. Il ne faut pas qu’elle soit trop dense, il faut qu’elle disparaisse rapidement à la surface de la crème de marrons. Coupez quelques copeaux dans le boulet de Cassel.
Garnissez le fond des bols évasés avec les dés de saucisson, versez la crème de marrons, déposez une quenelle de crème fouettée et disposez quelques copeaux de boulet de Cassel par-dessus. Décorez de quelques pousses de radis et servez aussitôt.

Textes : Odile Bazin
Photos : Séverine Courbe

mercredi, 23 octobre 2013

Tarte pomme-poire à l’amande

Choisissez des fruits pas trop mûrs puis, pelez, coupez, tranchez, battez, fouettez, enfournez, cuisez et enfin, dégustez.

Tarte pomme-poire à l’amande, tarte, pomme, poire, amandes

Pour 6 ou 8 personnes
Ingrédients : 2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre, 3 pommes à cuire, 3 poires William ou conférence, 150 g d’amandes en poudre, 2 œufs + 1 jaune d’oeuf, 100 g de sucre, vanille, 100 g de crème fraîche pas trop épaisse.
Préparation : 10 mn – cuisson : 30 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : batteur et tourtière
Préchauffez le four à 180°c. Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Battez vivement les jaunes avec le sucre en poudre. Incorporez un peu de vanille en poudre ou une demi-gousse grattée, les amandes en poudre et la crème fraîche. Montez les blancs en neige et délicatement incorporez-les au mélange précédent.
Pelez les pommes et les poires, enlevez les pépins puis coupez les fruits en tranches assez fines.
Déroulez un rouleau de pâte feuilletée dans une tourtière, répartissez les fruits puis versez la crème amandes-vanille. Déroulez l’autre rouleau de pâte feuilletée au-dessus, scellez bien les bords des deux rouleaux.
Délayez le jaune d’œuf avec 1 cuillère à café d’eau. Badigeonnez la pâte de la tarte au jaune d’œuf et enfournez pendant 30 bonnes minutes. La pâte doit être dorée et bien gonflée.

mardi, 22 octobre 2013

Sandwich canaille canard

Ou comment faire manger de la salade à des ados récalcitrants. Il suffit de la cacher sous un magret de canard. Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire…

Sandwich canaille canard, sandwich, magret de canard, salade Trévise, pommes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 baguettes d’excellent pain, 2 magrets de canard, quelques feuilles de Trévise, une poignée de noisettes décortiquées, 2 pommes, vinaigre de cidre, moutarde douce, sel et poivre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 20 mn – coût : * - difficulté : *
Dans une poêle chaude, déposez le magret côté peau dans le fond. Faites cuire pendant 2 minutes à feu vif, ensuite baissez la température et laissez cuire 6 mn. Retournez les magrets et toujours à la même température, laissez cuire encore 3 ou 4 mn. Arrêtez la cuisson, réservez le canard dans de l’alu et videz la graisse formée par la cuisson. Laissez-en un peu dans la poêle. Coupez les pommes en grosses rondelles, coupez ces rondelles en deux et faites-les braiser doucement dans la poêle. Retournez-les souvent. Mélangez la Trévise aux noisettes broyées, assaisonnez de vinaigre de cidre, moutarde douce, sel et poivre. Pas besoin d’huile, les pommes et le magret apporteront un peu de matière grasse.
Détaillez les magrets en fines tranches. Dans les baguettes, répartissez la salade, les pommes passées dans la poêle et les fines tranches de magret. Si quelqu’un n’aime pas, vous me l’envoyez !

samedi, 19 octobre 2013

Coq au raisin

Syllogisme culinaire : Le jus est dans les raisins blancs, les raisins blancs sont dans la cocotte donc le jus des raisins blancs est dans la cocotte.

Coq au raisin, coq, raisin


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 beaux morceaux de coq fermier, couennes de jambon cru, huile de tournesol, farine, quelques branchettes de thym, laurier, baies de genièvre, 2 belles grosses grappes de raisin blanc (chasselas), sel et poivre.
Préparation : 10 mn – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Dans la cocotte faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol et ajoutez un morceau de couenne de jambon cru.
Faites bien dorer les morceaux de coq de tous les côtés. Ajoutez 2 cuillères à soupe de farine, mélangez bien puis mouillez la viande avec un verre d’eau. Ajoutez du thym, 3 feuilles de laurier, 20 baies de genièvre. Salez et poivrez. Couvrez et laissez cuire à feu modéré pendant 45 minutes.
Au bout de ce temps, ajoutez les deux grosses grappes de raisin bien lavé. Ne vous fatiguez pas à égrapper le raisin. Couvrez à nouveau et laissez cuire 30 minutes supplémentaires.
A la fin de la cuisson, les grains sont fendus et vides et le jus est dans la cocotte. Débarrassez-vous des grappes et du morceau de couenne de jambon cru, rectifiez l’assaisonnement et servez votre coq avec des champignons sautés à l’ail, des pâtes, une purée ou de la polenta.

mercredi, 09 octobre 2013

Glace marsala-ricotta

Si je ne me connaissais pas, je m’inviterais à manger. Imaginez de la crème de Marsala, des cerises au sirop, de la ricotta… Allez, je me réserve une table !

Glace marsala-ricotta, glace, marsala, ricotta, yaourt grec, cerises, cerises amarena

Pour 1 litre de glace
Ingrédients : 4 jaunes d’œuf, 100 g de sucre, 250 g de ricotta, 250 de yaourt grec, 8 cl de crème de marsala, 50 g de raisins secs, quelques cerises amarena (au sirop).
Préparation : 15 mn – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensile : sorbetière
Faites tremper les raisins secs dans la crème de Marsala pendant quelques instants. Fouettez vivement les jaunes d’œuf avec le sucre, ajoutez la ricotta égouttée et émiettée et le yaourt grec. Continuez à mélanger tout ça au fouet. Ajoutez la crème de Marsala dans laquelle les raisins ont trempé mais n’ajoutez pas les raisins pour l’instant.
Mettez le mélange œuf-ricotta-yaourt dans la sorbetière ou la turbine à glace et faites prendre la glace. Avant d’arrêter la sorbetière, ajoutez les raisins secs, mélangez une dernière fois puis mettez au congélateur pendant quelques heures.
Quand la glace est bien prise, formez de jolies boules, déposez-les dans des verrines et décorez d’une ou deux cerises au sirop en les accompagnant de quelques gouttes de ce sirop. Hum…

mercredi, 02 octobre 2013

Poiramisu

En cuisine, la Cocotte laisse libre cours à son imagination. Elle invente un plat et invente le nom qui va avec. Poiramisu, on sait tout de suite ce que c’est et que ce sera bon, non ?

Poiramisu, poires, mascarpone, biscuits-cuillères, figues

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 poires Williams, 6 figues sèches, 1 poignée de raisins secs, 100 g de biscuits-cuillères, 2 œufs, 150 g de sucre en poudre, 250 g de mascarpone ou de crème fraîche épaisse.
Préparation : 20 mn – cuisson : 10 mn – coût : * - difficulté : *
Epluchez les poires, coupez-les en quartiers et enlevez le cœur et les pépins. Déposez les poires dans une casserole avec les figues et les raisins, couvrez d’eau et faites bouillonner à petit feu pendant 10 minutes. Puis égouttez et laissez refroidir complétement.
Ecrasez les biscuits-cuillères grossièrement et réservez. Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez le mascarpone. Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement au mélange jaunes d’oeuf/sucre/mascarpone.
Débarrassez-vous de la queue des figues et coupez les figues en rondelles épaisses. Dans un joli plat de service en verre transparent, déposez une couche de poires, disposez les figues et les raisins. Saupoudrez de biscuits-cuillères et répartissez la moitié de la crème au mascarpone. Recommencez avec les fruits, les biscuits écrasés et terminez par la crème. Mettez au réfrigérateur une nuit et dégustez très frais.

dimanche, 29 septembre 2013

Poulet aux prunes

Vous avez remarqué que la Cocotte suivait les saisons ? Et qu’est-ce qu’on trouve en ce moment ? Des prunes. Alors qu’est-ce qu’on mange ? Des prunes !

Poulet aux prunes, poulet, prunes, slivovitz

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau poulet fermier, 2 cuillères à soupe d’huile, 5 cl de slivovitz (alcool de prunes slave), 1 poireau, 500 g de prunes, 1 ou 2 sucres, eau, sel et poivre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte.
Découpez le poulet en 6 ou 8 morceaux. Coupez un poireau en fines rondelles, lavez-le. Faites chauffer l’huile dans la cocotte, ajoutez le poireau et faites dorer les morceaux de poulet de toutes parts. Versez la slivovitz (ou tout autre alcool de prunes*) et flambez le poulet. Quand les morceaux ont bien doré, ajoutez les prunes lavées et équeutées. Couvrez la cocotte et laissez compoter 20 mn.
Au bout de ce temps, les prunes ont bien ramolli alors débarrassez-vous de leur noyau. Salez, poivrez et ajoutez 15 cl d’eau et les 2 sucres (pour casser l’acidité des prunes). Mélangez, couvrez et laissez encore 20 minutes. Rectifiez l’assaisonnement et servez le poulet aux prunes avec du riz et un légume vert.

mercredi, 25 septembre 2013

Prunes au sirop de figues

Attention aux petites épines dans la peau des figues. Ça pique et ça peut rester longtemps. C’est peut-être pour ça qu’on les dit de barbarie.

prunes au sirop de figues,prunes,figues de barbarie

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de prunes, 1 kg de figues de Barbarie, 2 pommes, 1 poignée de raisins secs, 100 g de sucre et un bâton de cannelle, fécule.
Préparation : 5 mn - cuisson : 5 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : moulin à légumes
Lavez les prunes. Déposez-les dans une casserole. Couvrez-les des 100 g de sucre. Coupez les deux extrémités des figues, faites une petite incision dans leur peau sur la longueur et enlevez-la pour ne garder que le fruit. Passez les figues au moulin à légumes pour vous débarrasser des pépins et ne garder que le jus. Versez-le dans la casserole avec les prunes, ajoutez le bâton de cannelle et les raisins secs. Epluchez les pommes et coupez-les en gros morceaux. Ajoutez-les aussi à la casserole. Mettez à chauffer, comptez 4 minutes. Au bout de ce temps, enlevez les prunes et rangez-les dans les verrines de service. Augmentez un peu la température sous la casserole. Délayez une cuillère à café de fécule avec un peu d’eau et versez ce mélange dans la casserole. Faites bouillonner 1 ou 2 minutes, enlevez le bâton de cannelle puis répartissez la « compote » dans les verrines. Laissez refroidir et servez.

mercredi, 18 septembre 2013

Mirabelles en gelée de pommes

La saison des mirabelles, c’est très court. Alors ruez-vous chez votre maraîcher préféré et faites provision de ces petites merveilles dorées.

Mirabelles en gelée de pommes, tarte aux mirabelles, mirabelles, gelée de pommes, pommes

Pour 8 personnes
Ingrédients : 500 ml de jus de pommes, 3 feuilles de gélatine, 2 œufs, 75 g de sucre en poudre, 250 g de farine, ½ sachet de levure chimique, 60 g de beurre, 500 g de mirabelles.
Préparation : 30 mn + repos – cuisson : 25 mn – coût : * - difficulté : * - ustensiles : tourtière, billes de cuisson et papier sulfurisé
Faites tremper la gélatine dans de l’eau froide pendant 10 mn. Egouttez. Faites chauffer le jus de pommes et faites-y dissoudre la gélatine. Réservez.
Battez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Mélangez farine et levure. Faites fondre le beurre. Incorporez le beurre à la farine et continuez avec le mélange œufs-sucre. Formez une boule de pâte. Laissez-la refroidir un peu au réfrigérateur. Puis étalez-la sur une tourtière tapissée de papier sulfurisé. Relevez la pâte jusqu’en haut des bords de la tourtière. Recouvrez la pâte de papier sulfurisé et déposez des billes de cuisson. Passez au four à 175°c pendant 15 mn. Coupez les mirabelles en 2, dénoyautez-les. Au bout des 15 mn, sortez la tarte, enlevez billes et papier sulfurisé du dessus. Couvrez la tarte de mirabelles en les serrant bien. Saupoudrez d’un peu de sucre et remettez au four encore 10 mn. Sortez la tarte et laissez refroidir. Puis versez la gelée de pommes et mettez au frais 4 à 5 h, jusqu’à ce que la gelée prenne.

mardi, 17 septembre 2013

Roulé libanais

Quand viendra l’été indien, on ira où tu voudras quand tu voudras et on mangera des sandwiches merguez-concombres.

Roulé libanais, pain libanais, concombre, raisins, feta, merguez, tomates

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 pains libanais, 2 gros concombres du marché, 500 g de gros raisins blancs, 6 merguez, 100 g de féta, 2 tomates, du persil plat, du thym libanais, feuilles de menthe fraîche, jus de citron, sel fin et gros sel, poivre et huile d’olive.
Préparation : 15 mn – cuisson : 10 mn – coût : * - difficulté : *
Pelez les concombres s’ils ne sont pas bio, coupez-les en 4 dans la longueur, enlevez les graines puis coupez en fines tranches. Déposez-les dans une passoire, saupoudrez de 3 ou 4 cuillères à soupe de gros sel, mélangez et laissez dégorger une bonne heure. Ensuite rincez-les et égouttez-les bien. Coupez les grains de raisins en deux et enlevez les pépins. Faites une salade avec les concombres, les raisins, un peu de menthe ciselée, de persil plat ciselé également, de tomates coupées en petits dés et de féta écrasée. Assaisonnez de thym libanais, sel, poivre, huile d’olive et jus de citron.
Faites griller les merguez. Pendant ce temps, réchauffez les pains libanais puis farcissez-les pains d’une merguez et de salade concombres et raisins. Servez-les en roulant le sandwich.

mercredi, 04 septembre 2013

Fondant aux groseilles

Des groseilles, encore des groseilles, toujours des groseilles ! Mais là, elles sont cachées. Saurez-vous les retrouver ?

Fondant aux groseilles, fondant au chocolat, groseilles, chocolat

Pour 6 fondants
Ingrédients : 200 g de groseilles, fécule, 100 g de sucre, 150 g de chocolat noir, 175 g de beurre, 1 œuf complet et 2 jaunes d’œuf, farine.
Préparation : 30 mn – cuisson : 20 mn – coût : * - difficulté : * - ustensiles : ramequins ou moules à muffin en silicone
Egrappez les groseilles et faites-les cuire dans une casserole avec 60 g de sucre en poudre pendant 5 mn. Délayez une cuillère à café de fécule dans un tout petit peu d’eau et ajoutez à la compote de groseilles. Faites épaissir et arrêtez la cuisson. Laissez refroidir.
Préchauffez le four à 180°c. Faites fondre le chocolat au bain-marie. Ajoutez le beurre en petits morceaux. Fouettez les jaunes d’œuf, l’œuf complet et le sucre restant, ajoutez au mélange chocolat-beurre et continuez avec 2 cuillères à soupe de farine. Mélangez bien. Répartissez la moitié de ce mélange dans les ramequins, ajoutez une belle cuillère à soupe de compote de groseilles et recouvrez de l’autre moitié de la préparation au chocolat.
Enfournez pendant 10 à 12 mn en surveillant. Servez après avoir laissé refroidir un peu et proposez ce qu’il reste de compote de groseilles et un peu de crème fraîche.

jeudi, 29 août 2013

Crumble cassis et spéculoos

Au moyen-âge on fouettait les enfants qui chapardaient cassis, groseilles, cerises dans les jardins. Maintenant on les envoie le faire et on leur dit merci.

Crumble cassis et spéculoos, crumble, cassis, spéculoos

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de cassis, 50 g de spéculoos, 150 g de farine, 150 g de beurre salé, 200 g de sucre roux, cannelle. Pour servir, crème fraîche ou crème chantilly
Préparation : 30 mn – cuisson : 30 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin ou à pie
Egrappez consciencieusement les cassis. Enlevez les petits morceaux de « branches ». Lavez-les et réservez-les. Ecrasez les spéculoos. Coupez le beurre bien froid en tout petits dés. Du bout des doigts, mélangez farine, beurre, 150 g de sucre et les spéculoos écrasés. Formez une pâte aussi fine que du sable. Ça prend un peu de temps mais ça vaut le coup !
Préchauffez le four à 175°c. Beurrez un plat à gratin ou un moule à pie et ajoutez les cassis, saupoudrez des 50 g de sucre restant et d’une pincée de cannelle. Mélangez rapidement puis répartissez votre « sable » par-dessus. Enfournez le crumble pendant 30 minutes.
Servez-le quand il a un peu refroidi et accompagnez-le de crème fraîche tout simplement ou de crème chantilly.

mardi, 27 août 2013

Chaussons aux fraises

Les fraises, c’est jusqu’à la fin du mois d’août. Pressez-vous donc pour dénicher les dernières et faites-vous une paire ou deux de chaussons.

Chaussons aux fraises, fraises, confiture de fraises

Pour 6 chaussons
Ingrédients : 250 g de fraises, 100 g de confiture de fraises, 200 g de farine, 15 g de levure fraîche du boulanger, 70 g de sucre roux, sel, eau.
Préparation : 20 mn – cuisson : 15 mn – coût : * - difficulté : *
Émiettez la levure et délayez-la dans un peu d’eau tiède. Mélangez la farine, 50 g de sucre roux et une pincée de sel. Ajoutez la levure, 10 cl d’eau tiède et formez une belle boule lisse et non-collante. Au besoin, ajoutez un peu de farine.
Couvrez la boule et laissez-la lever pendant 1 h.
Préchauffez le four à 200°c.
Coupez la boule en six parties égales. Étalez ces morceaux en des cercles de 10 à 12 cm de diamètre. Tartinez le dessus de confiture de fraises et répartissez les fraises lavées et coupées en deux sur une moitié de cercle. Saupoudrez d’un peu de sucre, rabattez la partie sans fraises sur celle avec les fraises et faites-en un chausson. Scellez bien, humectez très légèrement le dessus, saupoudrez de sucre et enfournez pour 15 mn. Dégustez ces chaussons encore chauds.

dimanche, 25 août 2013

Gelée de cassis simplissime

Ne pleurez plus ! Chose promise, chose due. La voici, cette nouvelle recette de cassis. Elle est simple et pas trop sucrée. Allez vite vous chercher un mouchoir.

Gelée de cassis simplissime, gelée de cassis, cassis, gelée de fruits

Avec 1 kg de cassis
Ingrédients : 1 kg de cassis, du sucre en poudre, jus de citron.
Préparation : 10 mn – cuisson : 15 mn – coût : * - difficulté : * - ustensiles : tamis, 3 ou 4 bocaux et leurs couvercles
Mettez une sous-tasse au congélateur. Faites bouillir 10 mn les bocaux et les couvercles dans une grande quantité d’eau. Laissez dans la marmite. Égrappez les cassis et déposez-les dans une casserole, versez un peu d’eau par-dessus et mettez à bouillir pendant 5 mn. Égouttez les cassis et passez-les au tamis pour en recueillir le jus.
Pesez le jus et pesez la même quantité de sucre moins 100 g ! Mélangez jus et sucre dans la casserole, ajoutez 5 cl de jus de citron et faites bouillir une dizaine de minutes. Pour savoir si votre gelée est prise, sortez la sous-tasse du congélateur. Versez une petite cuillère de gelée dans la sous-tasse refroidie. Si la gelée ne coule pas, c’est bon, elle est prise. Sinon, remettez-la un peu à cuire. Versez dans les pots propres et essuyés. Fermez les bocaux puis retournez-les rapidement pour chasser l’air. Remettez-les à l’endroit, étiquetez-les et rangez-les dans la cave jusqu’au moment de les déguster. Vous pouvez les garder plusieurs mois si vous êtes patients.

25.08.2013

mercredi, 21 août 2013

Sponge-cake aux groseilles

La cueillette, c’est chouette, c’est la Voix du Nord qui le dit. Et la cueillette des groseilles chez les grands-parents, c’est super-chouette !

Sponge-cake aux groseilles, sponge-cake, groseilles

Pour 12 personnes normales ou 6 gourmands
Ingrédients : 3 œufs, 300 g de sucre*, 1/2 sachet de levure chimique*, vanille en poudre, 50 g de farine, 50 g de fécule, 3 feuilles de gélatine, 400 g de groseilles
Préparation : 30 mn – cuisson : 20 mn – coût : * - difficulté : * - Ustensile : Robot, papier-cuisson et moule à manqué
Faites tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau chaude.
Faites chauffer 100 g de groseilles dans 30 cl d’eau. Filtrez et mettez le jus recueilli dans une casserole, ajoutez 200 g de sucre, faites bouillir 5 mn, puis égouttez la gélatine et faites-la dissoudre dans le sirop. Réservez au frais.
Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Montez les blancs en neige et réservez. Dans le batteur, battez les jaunes avec 100 g de sucre en poudre. Sans cesser de battre, ajoutez la farine, la fécule, une pincée de vanille en poudre et la levure chimique. La pâte doit être légère. Ajoutez petit à petit les blancs en neige et soulevez la masse délicatement. Préchauffez le four à 200°c. Versez la pâte dans le moule à manqué, sur du papier-cuisson posé dans le fond et sur les bords intérieurs. Faites cuire 15 mn. Quand le gâteau a refroidi, démoulez-le, répartissez les fruits frais dessus puis versez le sirop bien froid à la gélatine. Laissez prendre votre gâteau au frais et servez-le avec de la crème chantilly.

21.08.2013

*Attention, dans la recette du journal, dans les ingrédients, il n'y a pas la quantité de levure et une mauvaise quantité de sucre. Il faut 1/2 sachet de levure et 300 g de sucre (200 g pour le sirop et 100 g pour le gâteau). Mille excuses !

samedi, 17 août 2013

Glace cassis et fromage blanc

A force de faire pousser des cassis dans le jardin, il fallait bien qu’ils terminent un jour ou l’autre dans une glace. D’autres recettes vont suivre.

Glace cassis et fromage blanc, cassis, fromage blanc, glace

Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de cassis, 150 g de sucre (ou un peu plus si vous voulez), 1 citron, 200 g de fromage blanc, 2 blancs d’œuf
Préparation : 15 mn +  temps de congélation – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensile : blender, tamis et sorbetière
Egrappez 400 g de cassis, enlevez bien tous les petits morceaux de branches et lavez-les très soigneusement. Dans le blender, mélangez les cassis, le sucre et le jus de citron. Mixez très finement puis passez la préparation au tamis pour obtenir une crème sans peau, ni petit pépin. Dans un plat creux, mélangez la crème de cassis au fromage blanc. Mettez ce mélange à réfrigérer quelques dizaines de minutes. Puis montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement au mélange. Mettez dans la sorbetière et faites prendre la glace. Si vous n’avez pas de sorbetière, mettez-la au congélateur et remuez la préparation de temps en temps pendant 6 heures, avant de la consommer.

17.08.2013

dimanche, 11 août 2013

Mango iceberg

Pour former de jolies boules de glace, sortez votre préparation du congélateur un petit quart d’heure avant de servir.

Mango iceberg, glace à la mangue, mangue

Pour 1 litre de glace
Ingrédients : 2 belles mangues bien mûres, 150 g de sucre en poudre, 150 ml d’eau, 1 ou 2 yaourts-nature.
Préparation : 15 mn – cuisson : 5 mn – coût : * - difficulté : * - ustensiles : Hachoir, blender et turbine ou sorbetière
Dans une casserole, préparez un sirop en faisant chauffer pendant 5 minutes 150 ml d’eau mélangée à 150 g de sucre. Laissez refroidir entièrement.
Epluchez les mangues et enlevez le gros noyau. Coupez-les en petits morceaux puis passez-les au hachoir électrique.
Versez le sirop refroidi et le ou les yaourts dans le blender et mixez très finement. Passez ensuite cette préparation au tamis pour enlever d’éventuels morceaux de mangues. Puis mettez dans la turbine ou dans la sorbetière. Laissez prendre et placez votre glace au congélateur jusqu’au moment de servir.
Si vous n’avez pas de sorbetière ou de turbine, versez votre préparation dans un bac, déposez-le au congélateur et remuez souvent pendant les 6 heures de congélation dont vous aurez besoin pour que la glace prenne.

11.08.2013

mercredi, 07 août 2013

Abricots en poche

Des abricots, des abricots, des abricots, la Cocotte n’a mangé que ça en vacances. Un petit conseil croquant, saupoudrez-les de graines de courge écrasées.

Abricots en poche, abricots, confiture d'abricots

Pour 12 petites poches
Ingrédients : 300 g de farine, 1 sachet de levure chimique, 225 ml de lait, 50 g de beurre, 50 g de sucre, 6 abricots, 12 cuillères à soupe de confiture d’abricots.
Préparation : 15 mn – cuisson : 20 mn – prix : * - difficulté : * - ustensile : feuille de cuisson en silicone
Préchauffez le four à 180°c. Faites fondre rapidement le beurre. Mélangez-le au lait. Mélangez la farine, la levure, le lait et le beurre et le sucre en poudre. Formez une pâte lisse et qui ne colle pas. Au besoin ajoutez un peu de farine.
Coupez cette boule de pâte en 12. Etalez chaque petite portion en un carré d’une dizaine de centimètres de côté, tartinez le dessus de la pâte d’une cuillère à soupe de confiture d’abricots et refermez la poche comme une enveloppe, les quatre coins vers le centre, soudez bien les petits côtés repliés pour ne pas que la confiture s’échappe et plantez au centre de « l’enveloppe » un demi-abricot. Faites la même chose pour le reste. Déposez ces poches sur une feuille de cuisson en silicone et enfournez pendant 20 minutes. Vous pouvez saupoudrer de sucre roux à la sortie du four.

07.08.2013

mercredi, 31 juillet 2013

Glace tutti-frutti

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Non mais ça se mange dans une glace crémeuse et onctueuse, parsemée de graines de grenade.

Glace tutti-frutti, pêche, grenade, lait de coco

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 pêches bien mûres, 1 grenade, 250 ml de lait de coco, 100 g de sucre, 20 cl de crème liquide, 1 yaourt-nature.
Préparation : 15 mn + réfrigération – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender, tamis et sorbetière.
Pelez les pêches. Pour vous faciliter la tâche, mettez-les quelques secondes dans de l’eau bouillante comme pour les tomates. Dénoyautez-les et réservez. Coupez la grenade en 4 et détachez les graines. Mettez-en 1/4 de côté. Dans le blender, mixez finement le lait de coco, les pêches et les ¾ de la grenade. Passez au tamis.
Remettez dans le blender et ajoutez le sucre, la crème liquide et le yaourt-nature. Mixez longuement une nouvelle fois. Puis mettez dans la sorbetière et laissez la glace prendre.
Ensuite versez-la dans un récipient en plastique et mettez-la au congélateur jusqu’au moment de la servir en la décorant des graines de grenade mises de côté.

31.07.2013