mercredi, 21 janvier 2015

Pain seigle et fruits secs

Qui n’a jamais rêvé de présenter, le torse gonflé d’orgueil, un pain fait-maison, encore chaud, croustillant à souhait ? J’attends des réponses.

Pain seigle et fruits secs, pain de seigle, fruits secs

Pour 1 beau pain
Ingrédients : 100 g de farine de seigle type 130, 450 g de farine type 55, 10 g de levure sèche, 7 g de sel, 35 cl d’eau, 20 g de cassonade, 1 poignée de noix décortiquées, 1 poignée de gros raisins secs.
Préparation : 15 min + levée de la pâte – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans une petite tasse d’eau. Mélangez les 2 farines, faites un creux au centre et versez la levure. Continuez avec le reste de l’eau, le sel, la cassonade et les fruits secs. Pétrissez la pâte pendant 5 minutes. Moi, je le répète, c’est Robbie, mon robot, qui le fait. Quand vous obtenez une belle boule de pâte lisse et non collante, déposez-la sur une plaque à pâtisserie farinée, couvrez la boule d’un linge propre. Faites-la lever 2 heures au moins dans un endroit chaud de la cuisine.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 225°c, chaleur tournante. Entaillez le pain à plusieurs endroits et enfournez d’abord pendant 30 minutes puis baissez sur 180°c et laissez encore 20 à 30 minutes. Le pain est cuit lorsqu’il sonne creux quand vous tapez sur le fond.

jeudi, 15 janvier 2015

Verrines acidulées au tartare de saumon

Doublez les quantités pour faire de ce mélange une entrée particulièrement rafraîchissante. Pas de salicorne ? Pas de problème, prenez des câpres.

Verrines acidulées au tartare de saumon, saumon fumé, salicorne, câpres, pommes

Pour 6 verrines
Ingrédients : 200 g de saumon fumé, 200 g de pommes de terre, 2 petites pommes acidulées, quelques tiges de ciboulette, ¼ d’oignon blanc, ½ citron, un peu de salicorne au vinaigre, sel, poivre blanc. Facultatif : crème liquide.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : couteau et 6 verrines
Faites cuire les pommes de terre à la peau dans un peu d’eau pendant 15 minutes. Passez-les sous l’eau froide pour les faire refroidir rapidement puis épluchez-les et coupez-les en fins petits morceaux. Réservez.
Détaillez le saumon en tout petits dés. Ciselez finement le morceau d’oignon blanc et la ciboulette. Pressez le jus du demi-citron. Coupez la salicorne comme le saumon. Pelez, épépinez et coupez aussi les pommes en très petits morceaux.
Mélangez tous ces ingrédients aux pommes de terre. Salez très légèrement, poivrez et répartissez cette petite salade très rafraîchissante dans les verrines. Mangez aussitôt en ajoutant une petite lichette de crème liquide si vous en avez envie.

mercredi, 14 janvier 2015

Palets au coco coulis de mangue

Un peu caramélisés sur les bords, franchement moelleux au milieu et parfumés à la mangue… Mais on ne se refuse plus rien, la Cocotte !

Palets au coco coulis de mangue, palets, noix de coco, mangue

Pour 18 palets
Ingrédients : 1 noix de coco, 100 g de cassonade, vanille, 2 blancs d’œuf, 5 cl de crème liquide, gros raisins secs jumbo, 1 mangue, ½ citron.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * -ustensile : hachoir  et fouet électriques
Préchauffez le four à 200°c, chaleur tournante. Cassez la noix de coco et récupérez la chair en enlevant la pellicule marron autour de la chair. Avec un couteau bien aiguisé, c’est facile. Passez la chair au hachoir. Montez les 2 blancs en neige ferme, ajoutez-les à la chair. Passez également la cassonade au hachoir pour la réduire en poudre. Ajoutez-la au mélange, incorporez la crème liquide et saupoudrez le tout d’une bonne pincée de vanille.
Formez 18 palets de 6 à 7 cm de diamètre sur du papier cuisson, décorez-les d’un gros raisin au centre et passez-les au four 15 minutes.
Pelez la mangue, enlevez le noyau et passez-la au hachoir, versez le jus du demi-citron et un peu de cassonade. Mélangez et accompagnez vos palets de ce coulis.

dimanche, 11 janvier 2015

Pintade ail et coing

Pour obtenir une sauce riche, épaisse, onctueuse, le coing sera parfait. Mais n’oubliez pas de le peler avant la cuisson.

Pintade ail et coing, pintade, ail, coing

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 belle pintade fermière, huile d’olive, 10 gousses d’ail, 1 coing, 2 citrons bio, thym, sel, poivre, eau.
Préparation : 10 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : cocotte en fonte, mixeur plongeant et chinois.
Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans la cocotte et faites-y dorer la pintade sur tous les côtés.
Pelez l’ail et ajoutez les gousses telles quelles. Coupez, pelez et épépinez le coing. Lavez les citrons et coupez-les en 4. Ajoutez ces fruits dans la cocotte puis le thym. Salez, poivrez, versez 25 cl d’eau, couvrez et laissez cuire 45 minutes.
Au bout de ce temps, enlevez la pintade (gardez-la au chaud), enlevez les morceaux de citron et le thym de la cocotte. Passez la sauce au mixeur puis filtrez-la à l’aide du chinois. Ajoutez un peu d’eau si nécessaire de manière à obtenir une belle sauce. Rectifiez l’assaisonnement. Découpez la pintade, servez avec des légumes de saison et nappez volaille et légumes de sauce.

dimanche, 04 janvier 2015

Râble de lapin pruneaux et Jenlain d’Alain Capelle, Auberge de l’Hermitage à Beaufort

« Aux Etats-Unis, dans la hiérarchie, vous avez Dieu, puis le cuisinier français et après, y’a tous les autres. »

Râble de lapin pruneaux et Jenlain d’Alain Capelle, Auberge de l’Hermitage à Beaufort, râble de lapin pruneaux et Jenlain, lapin, pruneaux, Jenlain, Alain Capelle, Auberge de l'Hermitage, Beaufort, le Chef et la Cocotte, la Cocotte

Entrez donc à l’Auberge de l’Hermitage à Beaufort, remarquez les verres en cristal, la belle vaisselle, les lourdes nappes, installez-vous très confortablement, laissez-vous tenter par un râble de lapin pruneaux et Jenlain et écoutez Alain Capelle, le maître des lieux. Ce cuisinier généreux, amoureux de son terroir vous dira ses études à Strasbourg chez Emile Jung, « c’est l’apprenti qui choisit son maître, moi j’ai choisi le meilleur ». Il vous dira ses fréquents voyages aux Etats-Unis pour donner des cours de cuisine, à Beaufort en Caroline du Nord, les barbecues dégustés là-bas, les repas avec le doyen de l’université, le gouverneur. Il vous dira… Vous passerez 2 heures magnifiques et vous repartirez heureux.

Auberge de l'Hermitage, 51, route nationale, 59330 Beaufort, 0327678959, auberge.hermitage@orange.fr


Râble de lapin pruneaux et Jenlain
Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 râbles de lapin, 1 oignon, 1 carotte, 1 poireau, thym, laurier, 1 gousse d’ail, beurre, 28 gros pruneaux dénoyautés, 33 cl de Jenlain ambrée ou brune, sel, poivre, sucre.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : ** - difficulté : ** - ustensile : ficelle de cuisine

Râble de lapin pruneaux et Jenlain d’Alain Capelle, Auberge de l’Hermitage à Beaufort, râble de lapin pruneaux et Jenlain, lapin, pruneaux, Jenlain, Alain Capelle, Auberge de l'Hermitage, Beaufort, le Chef et la Cocotte, la Cocotte


Coupez les râbles en deux le long de l’os. Dégraissez-les, enlevez les rognons et prélevez les filets mignons sur les os. Déposez 4 pruneaux et les filets mignons sur chaque râble et roulez les râbles. Ficelez les extrémités pour maintenir les pruneaux à l’intérieur. Salez et poivrez.
Faites fondre le beurre, ajoutez os concassés des râbles, carotte en rondelles, oignon ciselé, ail, un bouquet garni de poireau, thym et laurier. Mouillez à la bière, ajoutez une pincée de sucre. Faites cuire 30 minutes. Filtrez puis mixez le jus en ajoutant 4 pruneaux pour lier la sauce.
Ensuite dorez les râbles farcis dans un peu de beurre une dizaine de minutes. Il ne faut pas les faire cuire trop longtemps car ça devient trop sec.
Servez avec des rattes du Touquet, des carottes glacées et une compotée de chou rouge/pommes et vin rouge.

Textes et photos : Odile Bazin

mercredi, 31 décembre 2014

Chocolate’n orange cupcake

Certains lisent l’avenir dans le marc de café des fonds de tasse. La Cocotte le lit dans les tasses de chocolat à l’orange, elle vous prédit un moment de bonheur.

Chocolate’n orange cupcake, chocolat, orange


Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g d’oranges non traitées, 1 citron bio, 230 g de sucre en poudre, 1 bâton de cannelle, 100 g de chocolat noir à pâtisserie, 75 g de beurre, 2 œufs, 1 cuillère à soupe de farine.
Préparation : 30 min – cuisson 1 h 30 – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 tasses à café
Marmelade : Lavez les fruits et coupez-les en rondelles. Faites-les compoter dans une casserole avec 130 g de sucre en poudre et le bâton de cannelle pendant 1 petite heure.
Préchauffez le four à 175°c, chaleur tournante.
Fondant : Faites fondre le chocolat au bain-marie et faites fondre le beurre. Mêlez les deux.
Battez les 2 œufs entiers, ajoutez 100 g de sucre et la cuillère de farine. Battez à nouveau puis ajoutez le mélange beurre-chocolat. Mélangez à nouveau.
Répartissez la marmelade dans les tasses puis le fondant au chocolat. Enfournez les tasses dans le four pendant 10 à 12 minutes. Servez aussitôt.
Vous pouvez préparer ce dessert à l’avance. Mais faites-le cuire au dernier moment.

lundi, 29 décembre 2014

Chou rouge à la poire

Scène de la vie suédoise : « - Gudrun, qu’as-tu préparé en ce jour qui ne se lève jamais ? Du chou rouge ? – Oui, Sven. A table, Olof, Helge et Einar ! »

Chou rouge à la poire, chou rouge, poire, saucisses de toulouse, confiture d'airelles

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 chou rouge, huile, graines de cumin, 3 poires Conférence, 6 saucisses de Toulouse, confiture d’airelles, sucre, sel, poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Débarrassez-vous des premières feuilles du chou, enlevez aussi le cœur dur. Puis coupez le chou en très fines tranches. Une trancheuse est bienvenue. Dans une cocotte en fonte, faites dorer le chou dans un peu d’huile. Ajoutez une pincée de graines de cumin. Salez et poivrez. Ajoutez un verre d’eau, couvrez et laissez cuire 30 minutes.
Pendant ce temps, lavez et coupez en deux dans la longueur les poires Conférence. Faites-les doucement confire dans une poêle, côté chair dans le fond, avec un peu de sucre.
Au bout des 30 minutes, ajoutez saucisses de Toulouse et poires confites sur le chou et laissez encore cuire 30 minutes.
Servez ce plat en proposant de la confiture d’airelles.

mercredi, 24 décembre 2014

Bûche pomme spéculoos

Fouillez dans vos tiroirs et ressortez petites figurines de nains qui rient avec scie dans les mains, traîneaux, sapins, rennes… Les mariés, c’est pour autre chose.

Bûche pomme spéculoos, bûche, génoise, pommes, spéculoos

Pour 6 personnes
Ingrédients : Génoise : 50 g de sucre, 2 œufs, 50 g de farine, 25 g de fécule de pomme de terre, 8 à 10 cl de lait, ½ sachet de levure chimique. Crèmes : 100 g de pâte de spéculoos, 250 ml de crème liquide, 3 pommes Karmyn, sucre, citron et 3 spéculoos,
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : **
Génoise : Fouettez sucre et jaunes d’œuf pour qu’ils blanchissent. Incorporez farine, fécule, lait et levure. Montez les blancs d’œuf en neige et incorporez-les au mélange. Répartissez et égalisez sur le papier sulfurisé posé sur la plaque à pâtisserie.  Enfournez 10 mn. Retournez la génoise sur un linge humide, enlevez le papier cuisson. Roulez le linge comme une bûche et laissez refroidir.
Pelez et épépinez les pommes. Faites-en une compote avec 20 g de sucre et un filet de jus de citron.
Mélangez pâte de spéculoos et 50 ml de crème liquide. Montez les 20 cl restants en chantilly et mélangez à la pâte de spéculoos. Déroulez la bûche, garnissez-la de mousse au spéculoos puis de compote de pommes. Roulez la bûche, répartissez un peu de crème chantilly et saupoudrez de miettes des 3 spéculoos écrasés. Mettez au frais.

mardi, 23 décembre 2014

Vin des îles de Noël

Les gens du nord ont dans leur vin chaud le soleil qu’ils n’ont pas dehors, à défaut de passer Noël sous les tropiques…

Vin des îles de Noël, vin blanc, jus de pommes, bananes, ananas victoria

Pour 10 personnes
Ingrédients : 1 l de jus de pomme, 1 bouteille de vin blanc (côtes de Gascogne), 8 cl de rhum, 1 ananas Victoria, sucre de canne, piment en poudre, vanille, gingembre, 3 bananes, raisins secs blonds.
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *
Mélangez jus de pomme et vin dans une grande casserole. Ajoutez une pincée de piment en poudre, 5 cl de rhum et 100 g de raisins secs. Epluchez les bananes, coupez-les en rondelles et ajoutez-les à la casserole. Couvrez et mettez à bouillir doucement.
Enlevez la peau de l’ananas, coupez-le en rondelles puis en morceaux. Versez 3 cuillères à soupe de sucre de canne dans une poêle, ajoutez les ananas et faites caraméliser quelques minutes. Versez 3 cl de rhum et faites flamber l’ananas. Enfin saupoudrez d’un peu de vanille en poudre et d’une cuillère à café de gingembre également en poudre.
Ajoutez le contenu de la poêle dans la casserole. Arrêtez le feu dès que ça bouillonne. Laissez les raisins gonfler puis servez chaud ou tiède, avec les fruits.
Pour les enfants, faites la même chose mais évidemment sans alcool.

vendredi, 19 décembre 2014

Pomme-boudin au four

Noir, c’est noir, il n’y a plus d’espoir. Non mais il y a du boudin et de la pomme de terre et il y a un peu de poire.

Pomme-boudin au four, pommes de terre, boudin noir, poire

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 énormes pommes de terre Bintje, 3 boudins noirs, 1 grosse poire, lait, crème fraîche, sel et poivre. Facultatif : oignons
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 200°c. Lavez et séchez très soigneusement les pommes de terre et sans les éplucher, faites-les cuire au four pendant 1 heure.
Coupez-les en deux dans l’épaisseur, raclez la chair à l’intérieur et gardez la peau pour la farcir. Vous obtenez 6 « coupes ». Ecrasez la chair en ajoutant un peu de lait, de la crème fraîche, la poire pelée et coupée en petits dés et les boudins débarrassés de leur peau. Mélangez pour en faire une belle purée. Assaisonnez comme il vous plaît.
Puis remplissez les 6 coupes en peau de pommes de terre avec ce mélange.
Faites réchauffer pendant 15 minutes au four.
Si vous voulez, faites dorer 1 ou 2 oignons pelés et ciselés dans un peu de beurre et déposez ces oignons sur les pommes de terre à la sortie du four.

mercredi, 17 décembre 2014

Biscuits de Noël à l’orange

Un sapin décoré, des petits chaussons devant la cheminée, un bol de chocolat chaud, des enfants sages et des biscuits de Noël.

Biscuits de Noël à l’orange, oranges confites, cannelle, cacahuètes

Pour 40 biscuits
Ingrédients : 100 g de beurre salé, 150 g de cacahuètes non salées, 150 g de miel, ½ càc de cannelle, 10 clous de girofle broyés, 1 pincée de bicarbonate de soude, 100 g d’oranges confites, 2 œufs, 200 g de farine, chocolat noir et cassonade
Préparation : 30 min – cuisson : 12 min – coût : * - difficulté : *
Faites fondre le beurre. Battez les œufs. Mélangez beurre, œufs, miel, cacahuètes en poudre, cannelle, clous de girofle, bicarbonate et petits dés d’oranges confites. Ajoutez la farine et formez une grosse boule compacte. Enfermez-la dans un sac hermétique et laissez-la au réfrigérateur 2 heures.
Au bout des 2 heures, préchauffez le four à 175°c, chaleur tournante.
Avec la pâte formez les boules grosses comme des noix. Aplatissez-les sur du papier cuisson pour faire les biscuits. Saupoudrez la moitié des biscuits de cassonade et enfournez 12 minutes.
Sortez les biscuits et faites-les refroidir sur une grille. Pour ceux sans cassonade, trempez le dessus dans du chocolat fondu et laissez refroidir aussi.
Enfermez-les dans une boîte hermétique et dégustez-les dans la semaine.

dimanche, 14 décembre 2014

Coq en pâte

Ah, il est heureux, ce coq ! Il est chéri, il est parfumé aux oranges et on est aux petits oignons avec lui… Comme un coq en pâte, quoi !

Coq en pâte, coq, oignons, oranges

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux de coq sans la peau, 20 g de beurre, huile, 5 cl de genièvre, 500 g d’oignons, 3 oranges non traitées, sel, poivre, farine et eau.
Préparation : 15 min – cuisson : 2 h – coût : * - difficulté : ** - ustensile : grande terrine avec couvercle
Préchauffez le four à 180°c. Dans une cocotte, faites chauffer beurre et un peu d’huile et faites-y dorer les morceaux de coq sur tous les côtés. Versez le genièvre, faites flamber.
Pelez et coupez les oignons en rondelles. Lavez et coupez les oranges en tranches. Dans la terrine, répartissez une couche d’oignons, une couche d’oranges avec la peau et le coq. Remettez une couche d’oignons et d’oranges, salez, poivrez et versez de l’eau à hauteur.
Mélangez farine et eau et formez une pâte un peu collante. Roulez cette pâte en boudin et posez-le sur le bord de la terrine, posez le couvercle par-dessus, appuyez bien pour rendre le tout hermétique et mettez la terrine au four. Comptez 1 h à 180°c puis baissez la température sur 150° et laissez encore 35 à 40 minutes. Pour ouvrir la terrine, cassez la croûte de pâte et dégustez le coq avec des pâtes ou du riz.

mercredi, 10 décembre 2014

Saint-Mathieu au massepain

Ah, les papillotes de la Cocotte ! Le plaisir d’ouvrir sa papillote et de découvrir le trésor à l’intérieur… C’est déjà un cadeau !

Saint-Mathieu au massepain, poires Saint-Mathieu, massepain

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 poires Saint-Mathieu, 3 bâtons de cannelle, 12 clous de girofle, 100 g de poudre d’amandes, 100 g de cassonade, 1 orange.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : vide-pomme et film à papillotes
Préchauffez le four à 175°c (chaleur tournante). Mélangez la poudre d’amandes avec la cassonade. Versez le mélange dans une assiette creuse. A l’aide du vide-pomme, évidez les poires. Pelez les poires en laissant la peau une fois sur deux, ça fait un joli motif.
Roulez-les dans le mélange amandes-cassonade. Dans le creux laissé par le vide-pomme, enfichez la moitié d’un bâton de cannelle et 2 clous de girofle. Coupez l’orange en 6 rondelles.
Déposez une rondelle d’orange dans chacune des papillotes, posez une poire dessus et répartissez le reste de mélange amandes-cassonade. Fermez joliment les 6 papillotes et déposez-les dans un plat et enfournez-les pendant 1 petite heure.
Laissez-les tiédir dans le four et servez ce dessert simplement bon avec un vin doux naturel.

mercredi, 03 décembre 2014

Cramique de Noël chocolat et orange

Tino Rossi et Petit Papa Noël en fond musical, une confiture d’oranges à la cannelle, notre cramique… Père Noël, on est presque prêt !

Cramique de Noël chocolat et orange, cramique, orange, chocolat

Pour 1 gros cramique
Ingrédients : 450 g de farine, 20 g de levure de boulanger, 20 cl de lait, 2 œufs, 100 g de beurre salé, 100 g de sucre en poudre, raisins, chocolat noir, eau de fleur d’oranger, sucre perlé.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h environ – coût : * - difficulté : *
Faites gonfler 50 g de raisins secs de Corinthe dans 5 cl d’eau de fleur d’oranger. Emiettez la levure et délayez-la dans une petite tasse de lait. Faites tiédir le reste du lait et faites fondre le beurre. Battez les deux œufs t le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Faites un puits dans la farine, ajoutez la levure, continuez avec le lait tiédi, les œufs battus au sucre et le beurre.
Pétrissez jusqu’à obtenir une belle pâte lisse et sans grumeau. Couvrez et laissez lever 2 heures dans un endroit chaud.
Au bout de ce temps, ajoutez les raisins et l’eau de fleur d’oranger et 50 g de chocolat noir cassé en petits morceaux. Mélangez à nouveau, déposez dans un moule à cake avec du papier-cuisson, couvrez et laissez lever 1 h.
Au moment d’enfourner, badigeonnez de lait et parsemez de sucre perlé. Faites cuire le cramique dans un four préchauffé à 180°c  de 50 minutes à 1 heure. Sortez le cramique et faites refroidir sur une grille.

mercredi, 26 novembre 2014

Riz au lait orangé

La Cocotte déclenche le compte à rebours de ses recettes pour Noël. Le thème cette année, c’est l’orange. Top départ, riz au lait orangé.

Riz au lait orangé, riz rond, riz au lait, orange

Pour 6 personnes
Ingrédients : 180 g de riz rond, 4 ou 5 oranges Navel bio, 50 g de sucre en poudre, 30 à 40 cl de lait, 1 bâton de cannelle, quelques clous de girofle, un peu de crème fraîche.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : zesteur et presse-agrumes.
Prélevez le zeste de 2 ou 3 oranges puis pressez les oranges pour en recueillir le jus, au moins 20 cl.
Versez le jus dans une casserole, ajoutez le sucre en poudre et mettez à bouillir pour faire comme un sirop. Ajoutez le lait, les clous de girofle et le bâton de cannelle. Dès que le liquide bout, ajoutez le riz et laissez-le cuire le temps indiqué sur le paquet (20 à 25 minutes en général).
Quand le riz est cuit, enlevez le bâton de cannelle et les clous de girofle, laissez le riz refroidir à couvert puis ajoutez une belle cuillère de crème fraîche. Mélangez et répartissez dans 6 jolies verrines ou comme moi, dans les demi-oranges dont l’intérieur a été bien nettoyé.
Saupoudrez ces moitiés d’orange de zestes d’orange et dégustez ce beau dessert tout simple.

samedi, 22 novembre 2014

Tarte aux 2 pommes

L’angoisse de la page blanche, plus rien à dire, horreur, malheur ! Nooooonnnn ! Mais enfin ressaisis-toi, La Cocotte, un peu de dignité !

Tarte aux 2 pommes, pommes, pommes de terre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de farine, 10 g de levure du boulanger, 15 à 20 cl d’eau, 30 g de beurre, sel, poivre, 2 pommes Karmijn, un peu de crème fraîche, 2 pommes de terre, quelques noix et 3 fines tranches de jambon cru.
Préparation : 20 min – cuisson : 12 à 15 min – coût : * - difficulté : *
Emiettez et délayez la levure dans un peu d’eau. Mélangez-la à la farine, ajoutez le beurre fondu, un peu de sel et de l’eau jusqu’à former une belle boule lisse et sans  grumeaux. Pétrissez-la 5 bonnes minutes puis étalez-la en un grand cercle sur un plan fariné.
Déposez ce cercle dans une tourtière farinée elle aussi. Couvrez la pâte et laissez-la lever 2 heures dans un endroit bien chaud de la cuisine.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 210°c. Pelez les pommes et les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles. Tartinez la pâte d’une belle cuillère de crème fraîche, répartissez pommes et pommes de terre par-dessus. Déchirez le jambon en languettes, décortiquez les noix et répartissez le tout sur la tarte. Salez légèrement et poivrez et enfournez pendant 12 à 15 minutes, le temps qua la pâte gonfle joliment mais ne brûle pas.

vendredi, 14 novembre 2014

Velouté chicon-marron

Les sanglots longs des violons de l’automne blessent mon cœur d’une langueur monotone. C’est pile-poil le moment pour faire du velouté chicon-marron.

Velouté chicon-marron, velouté, endives, marrons, châtaignes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 5 endives, 3 pommes de terre moyennes, 300 g de crème de marrons, sel, poivre blanc, beurre, noix muscade et eau.
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min à partir de la « rotation de la soupape » – coût : * - difficulté : * - ustensiles : autocuiseur et mixeur plongeant.
Coupez la queue des endives, ouvrez-les en deux dans la longueur et enlevez le cœur dur. Ensuite coupez les endives en tronçons. Pelez et coupez les pommes de terre en petits dés.
Faites fondre un peu de beurre dans l’autocuiseur et faites-y dorer les endives et les pommes de terre, pendant 2 ou 3 minutes. Salez, poivrez et ajoutez un peu de noix muscade. Couvrez d’eau, un peu moins d’un litre devrait suffire. Fermez l’autocuiseur et comptez 10 minutes à partir du moment où la soupape tourne.
Quand la pression est retombée, ajoutez les 300 g de crème de marrons et mixez le contenu de l’autocuiseur avec le mixeur plongeant. Rectifiez l’assaisonnement au besoin, ajoutez un peu d’eau si c’est trop épais et servez ce velouté avec des petits croûtons frits dans l’huile et des cerneaux de noix légèrement grillées.

mercredi, 12 novembre 2014

Poires au Vin Santo

Malheureux ceux qui confondent Vin Santo et Vino Santo car ils brûleront en enfer. Le Vin Santo est un vin doux, si doux que c’en est un péché.

Poires au Vin Santo, poires, vin santo

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 petites poires pas trop mûres, 50 g de sucre, quelques gouttes de Tabasco, eau, 30 cl de Vin Santo, 50 g d’amandes décortiquées, 50 g de chocolat au massepain ou à défaut un bon chocolat noir.
Préparation : 10 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : Sauteuse, poêle, 6 verrines et grosse râpe
Déposez le chocolat au freezer quelques dizaines de minutes avant de servir les poires pour vous faciliter la tâche quand vous devrez le râper.
Pelez les poires mais ne coupez pas la queue. Déposez-les dans une sauteuse et versez un grand verre d’eau et ajoutez 50 g de sucre et quelques gouttes de Tabasco. Faites pocher ces poires pendant 20 minutes.
Pendant qu’elles cuisent, faites griller les amandes à sec dans une poêle mais ne les faites pas brûler !
Coupez-les grossièrement en deux ou trois.
Répartissez les poires dans les verrines, laissez refroidir complétement puis répartissez le Vin Santo bien frais et les amandes grossièrement effilées.
Au moment de servir, râpez grossièrement le chocolat et saupoudrez-en chaque verrine.
Pour faire couleur locale, servez ces poires avec des petits biscuits Cantucci et vous serez au paradis.

mercredi, 05 novembre 2014

Pudding moelleux pommes-poires

Non, je te jure, Maman, ton pudding aux fruits, j’en ai repris qu’une seule fois. Je te jure que c’est pas moi qui ai tout mangé.

Pudding moelleux pommes-poires, pudding, pommes, poires


Pour 1 beau pudding
Ingrédients : 600 g de pommes (Melrose), 600 g de poires (Beurré Hardy), 100 g de beurre, 2 œufs, 150 g de farine, 250 g de sucre en poudre, ½ cuillère à café de bicarbonate de soude, vanille, raisins secs.
Préparation : 15 min – cuisson : 2 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe, papier-cuisson et plat à gratin.
Préchauffez le four à 175°c. Faites gonfler les raisins dans un peu d’eau bouillante.
Faites fondre le beurre. Dans un grand plat creux, fouettez 2 œufs entiers, ajoutez le sucre et la farine tout en mélangeant vigoureusement. Continuez avec une belle pincée de vanille en poudre et le bicarbonate de soude. Terminez et ajoutant le beurre fondu et une grosses poignée de raisins secs.
Pelez poires et pommes et râpez-les gros avec la râpe. Incorporez-les aussitôt au mélange précédent.
Couvrez un plat à gratin de papier-cuisson, versez le mélange par-dessus.
Lissez le pudding et enfournez d’abord 1 heure à 175°c puis baissez la température sur 130/150°c et laissez encore 1 heure.
Laissez le pudding refroidir entièrement avant de le démouler. Enfermez-le dans du papier-aluminium et dégustez-le le lendemain si vous arrivez à tenir jusque là.
Avec une crème à la vanille, une crème chantilly, une crème chocolat…

dimanche, 02 novembre 2014

Pintade braisée à la poire du verger de Frank Duquenne, l'Auberge de la Croix ou pile à Beuvry la forêt

pintade braisée à la poire du verger,auberge de la croix ou pile,beuvry la forêt,frank duquenne,le chef et la cocotte,la voix du nord« Moi, je reste dans ma cuisine, je suis bien. »
Il existe au moins un homme heureux, la Cocotte l’a rencontré. Dans un décor de carte postale, au cœur de la forêt de Marchiennes, Frank Duquenne assouvit sa passion pour la cuisine dans le calme et le bon air, avec vue sur les chevreuils, les lapins, les p’tits oiseaux… « Je reste dans ma cuisine, je suis bien ». Frank travaille au feeling, « je vois les produits qu’on reçoit chaque matin et allez, c’est parti, les idées sont là. »  Pintades de l’élevage des Rosières, champignons de la forêt, courgettes du jardin, escargots de Râches, fromages de Marchiennes…, carte « terroir » avalisée par le Parc naturel régional Scarpe-Escaut, « avec de bons produits, on arrive toujours à avoir quelque chose de bon ». Oui Frank, ça doit être ça, le bonheur.

Pintade braisée à la poire du verger, Auberge de la Croix ou Pile, Beuvry la Forêt, Frank Duquenne, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord

L'auberge de la Croix ou Pile, rue du Bon Ballon, 59310 Beuvry la Forêt

La Recette
Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 pintade fermière, 3 poires, 2 cuillères à soupe de vergeoise brune, 30 g de beurre, 1 échalote, 1 petit verre de poire Williams, 25 cl de bière brune, 60 g de fond de volaille déshydraté, huile d’olive, sel, poivre, aromates, potiron, lait, noix de muscade.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 à 40 min – coût : * - difficulté : *

Pintade braisée à la poire du verger, Auberge de la Croix ou Pile, Beuvry la Forêt, Frank Duquenne, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord

Préparez le fond de volaille en le diluant dans un litre d’eau. Réservez. Pelez et ciselez l’échalote. Pelez, épépinez et coupez les poires en dés. Faites suer l’échalote dans une noisette de beurre. Ajoutez les dés de poires et la cassonade et laissez caraméliser légèrement. Déglacez à la poire Williams et faites flamber. Puis ajoutez la bière brune et une bonne partie du fond de volaille. Assaisonnez et laissez épaissir pour faire la sauce.
Pendant ce temps, coupez la pintade en morceaux. Faites-les dorer dans un peu de beurre et d’huile d’olive. Ajoutez le reste du fond de volaille, assaisonnez et laissez cuire 20 minutes environ. Vous pouvez ajouter des aromates dans votre sauce, thym, laurier…
Piquez régulièrement la viande pour vérifier la cuisson, les blancs cuisant plus vite que le reste. Réservez les blancs dès qu’ils sont cuits et prolongez la cuisson pour le reste.
Faites cuire les morceaux de potiron dans du lait. Lorsqu’ils sont fondants, égouttez-les bien, faites-en une purée et ajoutez un peu de sel, poivre et noix de muscade.
Servez la pintade, la sauce et la purée de potiron et pourquoi pas, accompagnez-les de poires rôties au four, d’autres purées de légumes du moment et/ou de courgettes fondantes (comme sur la photo).

Texte et photos : Odile Bazin