mardi, 17 mai 2016

Salade riz rouge aux cacahuètes

Cive ou cébette, c’est la même chose. C’est comme un tout petit oignon nouveau avec une longue tige verte. C’est tout frais, c’est tout bon.

Salade riz rouge aux cacahuètes, riz, poivrons rouges, cacahuètes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de riz blanc, 250 g de poivrons rouges pelés, huile de tournesol, 1 botte de cives, 1 gousse d’ail, 4 tomates séchées, 1 grosse poignée de cacahuètes salées, 1 citron, sel, poivre, 1 pincée de piment de Cayenne. Facultatif : des tomates-cerises pour décorer
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Faites cuire le riz suivant les indications données sur votre paquet. Mixez les poivrons égouttés et faites-les réduire 20 minutes dans un peu d’huile. Ciselez grossièrement les cives et l’ail.
Passez au hachoir électrique le poivron rouge, les tomates séchées, les cacahuètes, les cives et l’ail. Pressez le citron. Faites une sauce avec 3 cuillères à soupe d’huile de tournesol, le jus du citron pressé et les ingrédients mixés. Salez, poivrez et ajoutez le piment suivant vos goûts.
Quand le riz est cuit, égouttez-le et refroidissez-le sous l’eau. Mélangez le riz à la sauce aux cacahuètes et servez ce plat tout frais décoré de tomates-cerises.

mercredi, 11 mai 2016

Gâteau tout canne

Euh… gâteau, vous avez dit gâteau ? Quel gâteau ? Moi, j’ai rien vu. Et les miettes dans mon assiette et sur ma cravate ? Euh, je ne sais pas. Un courant d’air ?

Gâteau tout canne, gâteau, sucre de canne, sirop de sucre de canne

Pour 8 à 10 personnes
Ingrédients : 100 g de beurre, 100 g de sucre brun, 125 ml de sirop de sucre de canne, 2 œufs, 10 cl d’eau, ½ sachet de levure chimique, 250 g de farine, 1 pincée de cannelle, 1 pincée de muscade, sel, 75 g de noix de pécan, 1 poignée de cranberries séchées.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : moule à cake ou tourtière
Préchauffez le four à 180° C. Faites fondre le beurre doucement et mélangez-le au sucre brun. Battez les 2 œufs et ajoutez-les au beurre. Continuez avec l’eau et le sirop de sucre de canne. Mélangez farine, levure, 1 pincée de sel, cannelle et muscade et ajoutez-les au mélange. Terminez avec les noix de pécan grossièrement broyées et les cranberries. Mélangez jusqu’à obtenir une belle pâte sans grumeaux.
Versez la pâte dans le moule choisi et enfournez pendant une petite trentaine de minutes. Laissez refroidir avant de déguster avec une glace à la vanille et des noix de pécan caramélisées.

mardi, 10 mai 2016

Riz rouge et jaune

Pour jouer sur les couleurs, choisissez du riz rouge de Camargue. Mais augmentez dans ce cas le temps de cuisson. C’est beau, non ?

Riz rouge et jaune, riz, poivron, mangue

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de riz, 1 cube de bouillon, un peu d’huile, 1 gros oignon, quelques filaments de safran, 1 poivron rouge, 1 poivron jaune, ½ mangue, sel, poivre, piment de Cayenne, quelques branches de persil plat et beurre.
Préparation : 15 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à paella ou grande poêle.
Délayez le cube de bouillon dans un bon litre d’eau bouillante. Ajoutez une dizaine de filaments de safran et laissez infuser.
Pelez et coupez l’oignon en petits morceaux. Lavez, épépinez et coupez les poivrons en petits dés.
Dans le plat à paella ou une grande poêle, faites chauffer un peu d’huile. Faites-y suer oignon et poivrons. Puis ajoutez le riz. Salez, ajoutez une pincée de piment de Cayenne en poudre et poivrez. Versez le bouillon petit à petit, comme si vous faisiez un risotto. Comptez une vingtaine de minutes de cuisson.
Coupez la mangue en petits dés et ajoutez-les quelques instants avant la fin de la cuisson. Lavez et ciselez le persil. Parsemez le plat de beurre et de persil plat et servez aussitôt.

mercredi, 04 mai 2016

Pommes-poires en gelée de vin

Voulez-vous une petite astuce pour gagner du temps à table ? Faites ce dessert avec un peu de fromage. C’est délicieux et vous gagnez un quart d’heure.

Pommes-poires en gelée de vin, pommes, poires, gelée, vin

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 pommes à cuire, 3 poires à cuire pas trop mûres, 20 cl de jus de pomme, 30 cl de vin blanc doux, 2 cuillères à soupe de miel d’acacia, 1 poignée de raisins secs, 3 feuilles de gélatine alimentaire. Facultatif : du fromage bleu (Roquefort ou Fourme d’Ambert)
Préparation : 15 min – cuisson : 25 min – coût : -* - difficulté : *
Faites tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Mélangez jus de pomme et vin blanc. Ajoutez le miel et les raisins secs et mettez à chauffer. Dès les premiers petits bouillons, baissez la température au minimum.
Pelez et coupez pommes et poires en 4. Épépinez-les. Faites pocher les fruits pendant 20 minutes dans le mélange vin-jus de pomme.
Retirez les fruits de la casserole, déposez-les dans des ramequins. Ajoutez la gélatine dans le jus de cuisson de la casserole et mélangez. Répartissez le jus sur les fruits et laissez la gelée prendre au réfrigérateur. Avant de servir, si vous en avez envie, parsemez ce dessert d’un peu de fromage bleu ou de picodon bien sec.

jeudi, 28 avril 2016

Poulet sandwich au bleu

- Bonjour la Cocotte, j’suis instit’, j’aime mes élèves, je pars à la retraite et j’aimerais leur faire un petit cadeau avant de partir. Vous accepteriez de venir faire la cuisine avec eux.
- Mais bien évidemment, avec plaisir. On pourrait se faire un p’tit goûter ch’ti…
Et c’est parti, les dates sont posées, les élèves avertis, l’instit ravie et la Cocotte aussi.
C’était mardi. Vous avez l’habitude, la Cocotte ne l’écrira pas, elle vous laissera juste compléter, « c’est toujours un…. ! »
2 heures, 23 gamins hauts comme 3 ou 4 pommes à cuire, la maîtresse, tout le matériel dans la belle caisse, tablier vissé à la taille et des recettes toutes simples.
2 heures pendant lesquelles des anges passent et repassent, l’un avec une poêle, l’autre avec du maroilles, l’autre encore avec des p’tites boulettes, l’autre encore, encore avec des pannecouckes, l’autre encore, encore et encore avec les doigts pleins de confiture de lait, l’autre encore, encore, encore et encore avec un saladier d’endives aux pommes littéralement vidé, raclé, nettoyé.
2 heures pendant lesquelles la directrice passe et repasse et essaie de goûter aux plats. En vain car les anges goûtent, les anges dégustent, les anges dévorent tout, tout, tout !
2 heures à éplucher, ciseler, taillader, tartiner, rissoler, mixer, gratter, tortillonner, rouler et plus si affinités…
2 heures à goûter et partager et bien plus, car affinités !
Puis à la fin, des p’tites dédicaces de la Cocotte sur les feuilles des recettes et des dessins faits par les anges rien que pour elle.
Et puis, et puis à la toute fin, la voix d’un p’tit ange « dis, la Cocotte, quand tu reviens, on pourra faire de la tarte au maroilles ? »

poulet sandwich au bleu,poulet,fromage bleu

La recette
Le plus dur, c’est de réussir à mettre de côté du poulet. Y’a quelqu’un chez la Cocotte qui doit passer ses nuits dans le frigo et le matin, pfuitt, le poulet a disparu…

Poulet sandwich au bleu, poulet, fromage bleu

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 pains ronds pour sandwich, 400 g de restes de blancs de poulet rôti, 1 jaune d’œuf, 1 cuillère à soupe de moutarde forte, 20 cl d’huile de tournesol, sel, 1 pincée de piment de Cayenne en poudre et 1 de curcuma, 1 salade sucrine, des tomates-cerises, 150 g de roquefort, quelques noix et noix de cajou.
Préparation : 20 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet, hachoir électrique
Mélangez au fouet jaune d’œuf et moutarde, ajoutez l’huile en filet sans cesser de fouetter. Salez, ajoutez une pincée de piment de Cayenne et une de curcuma. Passez le poulet en morceaux dans le hachoir. Mélangez poulet et mayonnaise.
Préparez la salade, lavez les tomates-cerises et coupez-les en deux. Émiettez le roquefort et hachez très grossièrement les noix. Ouvrez les pains en deux, étalez allègrement le poulet en mayonnaise, ajoutez salade, tomates, roquefort et noix. Refermez les sandwiches et enfermez-les dans un sac-plastique si vous les voulez tout mous à souhait.

mardi, 19 avril 2016

Poulet cajou-cannelle

Wesh Rastaman ! La recette à ta daronne, elle est grave à tomber, c’est une tuerie, c’est d’la bombe,  c’est juste un kiff ! Wesh !

Poulet cajou-cannelle, poulet, noix de cajou, cannelle

Pour 6 personnes
Ingrédients : 750 g de blancs de poulet, ½ cube de bouillon de volaille, huile d’olive, 1 noix de beurre, 2 citrons, 3 gousses d’ail, sel, poivre, cannelle en poudre, 1 grosse poignée de noix de cajou et une pincée de piment en poudre.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 à 25 min – coût : * - difficulté : *
Plongez les blancs de poulet dans de l’eau bouillante avec le 1/2 cube de bouillon de volaille. Laissez bouillir 10 minutes puis égouttez-les et effilochez-les grossièrement.
Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et la noix de beurre dans une poêle et faites-y dorer les morceaux de poulet pendant 10 à 15 minutes. Salez et poivrez. Réservez.
Pelez et pilez les gousses d’ail, pressez les citrons. Mélangez ail, citron et 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Ajoutez le poulet et parsemez de cannelle, de noix de cajou et d’une pointe de piment en poudre. Mélangez et servez tiède.

vendredi, 15 avril 2016

Champignons en tapas

Dis, toi, t’aurais pas envie de faire la fête avec moi ? J’ai fait des tapas aux champignons et j’ai pas envie de les manger tout seul.

Champignons en tapas, champignons, tapas, chorizo, poivrons, mangue

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 beaux champignons de Paris ou 24 petits champignons, 100 g de chorizo fort, ½ mangue, 1 œuf, 30 g de chapelure, 2 gousses d’ail, huile d’olive.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 180° C. Coupez le chorizo en tout petits morceaux. Faites de même avec la demi-mangue. Pelez et pilez l’ail. Enlevez la queue des champignons et la peau. Passez-les très rapidement sous l’eau et séchez-les bien.
Mélangez chorizo, dés de mangue, ail pilé, œuf et chapelure. Formez une espèce de pâte et farcissez-en les champignons.
Graissez un petit plat à gratin et déposez-y les champignons. Versez à nouveau un filet d’huile d’olive sur les champignons et enfournez-les pendant 20 à 25 minutes. Dégustez-les tièdes en tapas à l’apéritif.

mercredi, 13 avril 2016

Biscotti oranges et amandes

Maintenant que vous savez faire les oranges confites-maison, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas faire des biscotti-maison. C’est quand même meilleur, hein ?

Biscotti oranges et amandes, biscotti, oranges confites, amandes

Pour 50 à 60 biscotti
Ingrédients : 250 g de farine à pâtisserie, 150 g de sucre en poudre, 50 g de beurre, 2 œufs, ½ sachet de levure chimique, 75 g d’amandes, 75 g de dés d’oranges confites.
Préparation : 15 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : papier-cuisson et couteau à pain
Préchauffez le four à 180° C (th. 6). Battez les deux œufs entiers avec le sucre.  Ajoutez la farine mélangée à la levure et le beurre mou ou fondu. Ajoutez amandes grossièrement broyées et oranges à la préparation. Mélangez jusqu’à obtenir une belle pâte sans grumeaux. Formez deux boudins de pâte de 20 à 25 cm de long et déposez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Enfournez 25 minutes. Sortez-les et attendez qu’ils refroidissent (3 ou 4 heures) pour les couper en fines tranches avec le couteau à pain. Étalez les tranches sur le papier-cuisson et remettez au four, cette fois-ci à 140° C pendant 15 minutes. Retournez-les en cours de cuisson. Sortez-les, laissez-les refroidir complétement sur une grille avant de les enfermer dans une boîte hermétique pour les garder quelques semaines. Dégustez-les avec du thé ou du café ou trempés dans du marsala.

mercredi, 30 mars 2016

Oranges confites maison

Rien ne se jette, tout se transforme : une simple orange à jus et voilà des petits cubes dorés, sucrés, fondants, confits, délicieux…

Oranges confites maison, oranges, oranges à jus

Pour 2 bocaux moyens
Ingrédients : 500 g de peaux d’oranges bio (6 ou 7 oranges), 500 g de sucre en poudre.
Préparation : 15 min – cuisson : 2 h environ – coût : * - difficulté : * - ustensiles : casserole à fond épais, 2 bocaux moyens.
Pressez les oranges et buvez le jus recueilli. Raclez l’intérieur des peaux d’oranges pour enlever toute la chair restante mais pas la partie blanche. Nettoyez soigneusement les peaux et coupez-les en petits dés. Déposez-les dans la casserole et couvrez-les de sucre en poudre. Mélangez bien puis mettez à chauffer à couvert et à feu doux.
Laissez le sucre fondre, mélangez souvent et attendez que le liquide qui se forme s’évapore. Cela devrait prendre entre 1 heure 30 et 2 heures.
Quand il n’y a plus trace de liquide, mettez les petits dés d’oranges encore bouillants dans les bocaux passés dans l’eau bouillante. Fermez les bocaux et rangez-les à la cave. Utilisez ces oranges confites pour faire des cakes, des madeleines, des gâteaux…

samedi, 26 mars 2016

Pommes séchées à la cannelle

Aujourd’hui j’ai deux heures à perdre. Je vais ranger mes placards de cuisine et en même temps, je vais faire des pommes séchées.

Pommes séchées à la cannelle, pommes, cannelle

Pour 1 grand bol
Ingrédients : 4 pommes Karmijn, 10 g de sucre-glace, ½ cuillère à café de cannelle moulue.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 30 à 2 h – coût : difficulté : * - ustensiles : mandoline et papier sulfurisé
Préchauffez le four à 100° C. Lavez et essuyez bien les pommes. Sans les éplucher, coupez-les finement à la mandoline et déposez-les sur du papier sulfurisé en prenant soin de ne pas les faire se chevaucher.
Enfournez-les et laissez-les cuire d’abord 1 heure. Ouvrez le four régulièrement pour faire partir la vapeur. Au bout de cette heure, retournez délicatement les rondelles de pommes et remettez au four entre 30 et 45 minutes. Ouvrez toujours le four régulièrement pour la vapeur.
Quand elles sont bien sèches (vous devrez peut-être les laisser encore un petit quart d’heure), sortez-les du four et déposez-les dans un saladier. Mélangez sucre-glace et cannelle et saupoudrez-en les pommes. Secouez doucement le saladier pour que le mélange se répartisse et servez ces pommes en apéro ou pour accompagner une boule de glace. Mangez-les vite pour ne pas qu’elles ramollissent.

jeudi, 24 mars 2016

Terrine de foie gras en habit rose

Chéri, Pâques arrive et je ne sais pas quoi faire ! Va donc m’acheter le journal, la Cocotte nous sortira à coup sûr de cette impasse.

Terrine de foie gras en habit rose, foie gras, pistaches, baies roses, cranberries, canneberges

Pour 1 petite terrine
Ingrédients : 1 beau foie gras fermier de 500 à 600 g, 25 g de pistaches décortiquées, 15 g de cranberries séchées, 5 g de baies roses, 5 g de fleur de sel et 1 tour de moulin de poivre noir.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : *** - difficulté : **
Faites bouillir une petite quantité d’eau dans une casserole et pochez pendant 5 minutes les pistaches et les cranberries. Laissez-les gonfler dans cette eau quelques instants.
Dénervez le foie gras en ouvrant les deux lobes délicatement et en suivant le nerf avec le bout du doigt ou la pointe d’un petit couteau.
Déposez la moitié du foie gras dans une terrine puis disposez sur cette moitié les fruits secs bien égouttés, la fleur de sel, les baies roses et le tour du moulin de poivre noir. Posez par-dessus le reste du foie gras et couvrez la terrine. Faites cuire au bain-marie pendant 30 minutes à petits bouillons.
Laissez-le refroidir, égalisez la surface du foie, couvrez-le puis laissez-le 2 à 3 jours minimum au réfrigérateur avant de le consommer avec des tranches de pain aux fruits secs que vous ferez toaster.

lundi, 21 mars 2016

Salade de rutabagas à la pomme

Réhabilitons le rutabaga. Avec un peu de pomme, avec un peu d’orange, il passe très bien dans une salade. Si, si, vous pouvez me croire.

Salade de rutabagas à la pomme, rutabagas, oranges, pommes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de rutabagas, 300 g de pommes à cuire, 30 g de sucre en poudre, ½ citron, ½ orange bio, sel, poivre blanc, vinaigre de cidre.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : *
Épluchez les rutabagas et coupez-les en petits dés. Déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau, salez très légèrement et faites-les cuire 10 minutes à couvert.
Égouttez-les et laissez-les refroidir complètement.
Pressez le demi-citron. Pelez la demi-orange, coupez la chair en dés. Lavez l’écorce et coupez-la en très fines lamelles.
Pelez les pommes, enlevez trognon et pépins et coupez les pommes en dés un peu plus gros que les rutabagas. Déposez-les dans une casserole, ajoutez le sucre, les lamelles d’orange et le jus de citron. Faites cuire 5 à 7 minutes, le temps que le sucre fonde.
Mélangez rutabagas et pommes à l’orange. Ajoutez un peu de vinaigre de cidre. Salez et poivrez et mangez la salade bien fraîche.

vendredi, 18 mars 2016

Petits oignons aux raisins et tomates

N’ayez pas peur du vinaigre présent dans ce plat. Son goût indispensable est nettement atténué par le sucre et les raisins secs. Osez !

Petits oignons aux raisins et tomates, oignons sauciers, tomates, raisins sces

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g d’oignons-sauciers, 5 gousses d’ail, huile d’olive, 200 g de raisins secs, 20 cl de vinaigre de cidre, 100 g de sucre en poudre, 1 petite boîte de concentré de tomates, 2 feuilles de laurier, 1 branche de thym, sel et poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : casserole à fond épais
Pelez les oignons et les gousses d’ail. Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans la casserole et faites-y dorer rapidement les oignons sauciers et les gousses d’ail. Ajoutez les raisins secs et le sucre.
Délayez le concentré de tomates dans le vinaigre de cidre et versez ce mélange dans la casserole. Versez également une grande tasse d’eau. Ajoutez 1 branche de thym et 2 feuilles de laurier.
Salez et poivrez et portez à ébullition. Dès les premiers bouillons, baissez la température et laissez cuire jusqu’à ce que le liquide se soit presque complétement évaporé. Rectifiez l’assaisonnement et servez tiède ou froid en accompagnement d’un pâté de viande.

mercredi, 16 mars 2016

Mango-mousse au citron vert

Oh rien de bien compliqué dans cette recette ! Rien qu’une association de goûts exotiques, d’une facilité déconcertante à consommer.

Mango-mousse au citron vert, mangue, lait de coco, citron vert, kiwi, banane

Pour 6 verrines
Ingrédients : 1 mangue bien mûre, 3 kiwis bien mûrs également, 1 banane, 450 ml de lait de coco, 1 citron vert, 20 g de sucre-glace et un peu de sucre de canne.
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : zesteur, blender et fouet électrique
Lavez le citron vert, prélevez les zestes puis pressez le citron pour en recueillir le jus. Pelez la mangue à l’aide d’un couteau-économe. Coupez la chair tout autour du noyau. Pelez les kiwis et la banane et coupez-les en petits morceaux. Assemblez dans le blender mangue, kiwis et banane, versez le jus de citron vert pour ne pas que la banane noircisse et mettez le blender en marche. Mixez jusqu’à obtenir une belle crème sans morceaux. Allongez avec 300 ml de lait de coco. Mixez à nouveau.
Répartissez dans 6 verrines et mettez-les au frais. Au moment de servir montez le lait de coco restant en chantilly en ajoutant le sucre-glace.
Répartissez-le dans les verrines puis saupoudrez-les d’un peu de sucre de canne et de zestes de citron vert.

vendredi, 11 mars 2016

Bleu karmijn

Oui, vous avez compris ma démarche artistique. J’ai voulu simplement déstructurer cette pomme pour mieux la sublimer. C’est cela, oui !

Bleu karmijn, fromage bleu, pomme Karmijn, pomme karmyn

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 pommes à cuire Karmijn, 200 g de jambon blanc, 150 g de Roquefort, poivre blanc, un peu de lait.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique, vide-pomme, plat à gratin et papier aluminium
Préchauffez le four à 220° C.
Coupez le jambon en dés et passez-les au hachoir. Emiettez le roquefort. Dans un plat creux assemblez le roquefort et le jambon blanc mixé, poivrez, versez un peu de lait et mélangez pour faire comme une crème très épaisse (5 cl de lait devraient suffire).
Lavez les pommes et séchez-les bien. Enlevez les pépins avec le vide-pomme. Coupez les pommes en trois dans la grosseur. Tartinez les étages de pommes de crème jambon-roquefort et reformez chaque pomme. Emballez chaque pomme dans du papier aluminium, déposez-les dans le plat à gratin et enfournez pendant 30 minutes.
Servez les pommes farcies sur une belle salade bien relevée assaisonnée au vinaigre de cidre.

dimanche, 06 mars 2016

Eclairs farcis au céleri et glacés au cresson de Franck Garbez, chef de l’Ortolan à Fresnes les Montauban

« Je travaille avec ce que je trouve »
Le fait-maison pour Franck, ce n’est pas plus compliqué que ça. Il fait avec ce qu’il a en travaillant avec des productrices du coin. Au téléphone tous les jours, il voit ce qu’elles proposent. Un jour, France lui dit « j’ai des choux de Bruxelles ». Alors les clients mangeront des choux de Bruxelles. Un autre jour Sandrine lui dit « j’ai fait pousser des pommes de terre Celtiane, ça t’intéresse ? » Alors les clients découvriront ce beau tubercule allongé comme une banane et se régaleront. Aujourd’hui il y a du céleri. En pâtissier de formation, Franck en farcit des éclairs qu’il a glacés au cresson. Beau travail, non ?

Eclairs farcis au céleri et glacés au cresson de Franck Garbez, chef de l’Ortolan à Fresnes les Montauban, Franck Garbez, L'Ortolan, Fresnes les Montauban, La Cocotte, le Chef et la Cocotte, La Voix du Nord

L'Ortolan, 17 route Nationale, 62490 Fresnes les Montauban 0321588181. Cliquez sur le nom du restaurant pour accéder à son site.

Eclairs farcis au céleri et glacés au cresson
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 éclairs (à faire ou à acheter chez le pâtissier), ½ tête de céleri-rave râpé, 2 jaunes d’œuf, moutarde, huile d’olive, huile de tournesol, sel, poivre, 250 g de crème liquide, 6 feuilles de gélatine, 1 bouquet de cresson, 2 avocats, chair de crabe, 3 pamplemousses, sauce nuoc-mam.
Préparation : 30 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : ** - ustensile : mixeur plongeant

Eclairs farcis au céleri et glacés au cresson de Franck Garbez, chef de l’Ortolan à Fresnes les Montauban, Franck Garbez, L'Ortolan, Fresnes les Montauban, La Cocotte, le Chef et la Cocotte, La Voix du Nord

Faites une rémoulade avec les jaunes d’œuf, 1 cuillère à soupe de moutarde et moitié huile d’olive et moitié huile de tournesol. Salez, poivrez et mélangez au céleri.
Faites blanchir à l’eau les feuilles de cresson. Egouttez-les et mettez-les aussitôt dans de l’eau avec des glaçons. Egouttez-les en les pressant bien pour enlever toute l’eau. Trempez les feuilles de gélatine dans de l’eau quelques minutes. Faites bouillir la crème liquide et faites-y dissoudre les feuilles de gélatine bien égouttées. Ajoutez le cresson. Mixez et laissez prendre au réfrigérateur. Ouvrez les éclairs en deux, réchauffez doucement le glaçage au cresson et trempez le haut des éclairs. Faites-le 2 ou 3 fois pour avoir un beau glaçage.
Quand le glaçage a pris, farcissez les éclairs de céleri-rémoulade, tranches d’avocat, chair de crabe et segments de pamplemousses. Assaisonnez d’un peu de nuoc-mam, posez le haut glacé des éclairs, décorez de salade, crevettes roses et grises et mangez en entrée.

Texte : Odile Bazin
Photos : Johan Ben Azzouz

mercredi, 02 mars 2016

Black crockets aux fruits

Bien évidemment vous pouvez ne mettre que des kiwis, mettre des kiwis et des poires, mettre des kiwis, des poires, des bananes, mettre des kiwis…

Black crockets aux fruits, chocolat noir, kiwis

Pour 6 personnes
Ingrédients : 150 g de chocolat au lait, 10 cl de crème liquide, 75 g de pétales de maïs, 3 kiwis, 2 poires, 2 bananes, 30 g de sucre en poudre, fécule de pomme de terre.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : 6 ronds de présentation, papier sulfurisé et hachoir électrique.
Cassez le chocolat en petits morceaux. Déposez-les dans une casserole, ajoutez 5 cl de crème et faites fondre doucement. Versez les pétales de maïs grossièrement écrasés dans la casserole et mélangez pour répartir le chocolat.
Sur du papier sulfurisé, disposez les ronds de présentation, remplissez-les de la préparation au chocolat en tassant bien la masse pour l’égaliser.
Pelez et mixez les fruits. Délayez une petite cuillère à soupe de fécule de pomme de terre dans la crème liquide restante, mélangez-la aux fruits, ajoutez le sucre et faites cuire. Arrêtez la cuisson dès les premiers bouillons. Réservez et quand le mélange « prend », répartissez-le sur les ronds de pétales au chocolat. Mettez au frais 3 heures minimum.

jeudi, 25 février 2016

Lapin aux dattes

Dans la série « on ne jette rien, on recycle tout » : Si vous utilisez des câpres au vinaigre, utilisez donc le vinaigre pour faire votre petite sauce de fin.

Lapin aux dattes, lapin, dattes, câpres, raisins

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux de lapin, 12 dattes, 1 gros oignon, farine, huile d’olive, sel, poivre, romarin, eau, câpres, vinaigre, ½ botte de persil plat.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 15 – coût : ** - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Dénoyautez les dattes. Farinez les morceaux de lapin. Faites chauffer 3 cuillères à soupe d’huile d’olive dans la cocotte en fonte et faites-y dorer les morceaux de lapin sur tous les côtés. Pelez et ciselez l’oignon et répartissez-le sur les morceaux de viande. Salez, poivrez, ajoutez 1 branche de romarin et les dattes et versez de l’eau à hauteur de la viande. Couvrez, laissez cuire à feu moyen 45 minutes.
Mélangez 5 cl de vinaigre de cidre ou de vin à 2 grosses cuillères à soupe de câpres dessalées et le persil plat lavé et ciselé et versez ce mélange sur la viande. Rectifiez l’assaisonnement. Laissez cuire à découvert encore 15 minutes et servez ce lapin avec une purée de légumes.

mercredi, 24 février 2016

Poires au sirop de lait

Poires, j’ai. Lait, j’ai. Sucre brun, j’ai. Vanille, j’ai et galanga, itou. Pour un peu de bonheur, 5 choses seulement en tout et pour tout.

Poires au sirop de lait, poires, sirop de lait, galanga

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 belles grosses poires Saint-Mathieu, 500 ml de lait, 75 g de sucre brun, ½ gousse de vanille, 1 petite cuillère à café de galanga ou de gingembre en poudre*.
Préparation : 15 min – cuisson : 2 h – coût : * - difficulté : *
Coupez les poires en deux et enlevez-leur le cœur avec les pépins. Avec une cuillère parisienne, ça marche très bien. Pelez les poires.
Versez le lait dans une casserole épaisse, ajoutez le sucre brun, la ½  gousse de vanille fendue et la petite cuillère de galanga. Mélangez bien pour que le sucre fonde. Posez les demi-poires, côté chair dans le fond. Mettez à chauffer à feu doux puis très doux pendant 2 heures. Vous pouvez laisser plus encore sans problème. Retournez les poires de temps en temps. Ensuite faites refroidir mais pas au réfrigérateur et servez vos demi-poires avec la sauce au lait et saupoudrez-les de poudre d’amande, de pralin ou de chocolat noir râpé…. ou des trois !
*Le galanga est plus doux que le gingembre.

lundi, 22 février 2016

Galettes de banane plantain

Papa, il n’y en avait qu’un comme toi :
Râleur-caféïnomane hurlant 10 fois par jour de ta chambre ou de ton labo « Mireille un jus »,
Professionnel patenté du p’tit oiseau qui va sortir,
Couche-tard et réveille-encore plus tard,
Bricoleur de l’infini, Géo-trouve-tout des machines à laver, Professeur Tournesol des micro-ondes,
Raconteur de blagues mention spéciale Cafougnette et Toto,
Anarcho-conservateur fan de Ferrat, Brassens, Léo Ferré et… du général De Gaulle,
Ferrovipathe en escale à la gare de Limoges,
Diseur de devinettes de chat du curé qui n’aime pas les os, de melons achetés au marché, de Nabuchodonosor Roi de Babylone,
Développeur de méthodes et de principes toujours vachement simples,
Rendeur de services en tous genres,
Asthmatique de mauvaise foi fumant pour respirer,
Touilleur de café pendant des heures, buveur de lait,
Bavard invétéré, collectionneur de clous, de boulons,
Voleur de nez d’enfants et petits-enfants…
Tu étais tout ça et encore plus et il n’y en avait qu’un comme toi. Tu n’étais pas impeccable, tu étais deuxpeccable.

galettes de banane plantain,banane plantain,galettes


Ces trois dernières années, tu es resté là, petit oiseau perdu dans une bulle, dans un monde parallèle, avec ta casquette vissée sur ta drôle de tête de piaf, ta poigne de fer et tes bisous qui claquent.
Ton esprit est parti avant toi, emmenant avec lui tous les souvenirs de ta vie et une partie de la nôtre.
Ta mémoire est tombée en panne ? Tu n’as pas réussi à la réparer ?
Ne te fais pas de souci. Pour l’instant, la nôtre fonctionne encore et on ne t’oubliera pas.
Tu étais, tu es et tu seras toujours Philippe, Papa, Pinpin, Phiphi, Philou, Papou.
On t’aimait, on t’aime et on t’aimera.
Ciao babouille Papou Alfred Bwana.

La recette
Pourquoi de la farine 65 ou 80 ? Parce que ça donnera un p’tit côté rustique aux galettes. Et nous, on aime le rustique.

Galettes de banane plantain, banane plantain, galettes


Pour 12 petites galettes
Ingrédients : 2 bananes plantain mûres, 50 g de farine type 65 ou 80, le jus d’un demi citron, 1 gousse d’ail, sel, poivre, huile de friture.
Préparation : 15 min – cuisson : 5 à 7 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : poêle antiadhésive et papier absorbant.
Pelez les bananes et coupez-les en fines rondelles. Versez de suite le citron dessus pour ne pas qu’elles noircissent. Ecrasez les rondelles de banane en ajoutant la farine, l’ail pelé et pilé, le sel et le poivre. Il faut que le mélange soit bien homogène. Faites chauffer de l’huile dans une poêle antiadhésive et déposez 12 petits ronds de pâte aux bananes. Faites-les cuire 2 à 3 minutes de chaque côté à feu moyen et égouttez-les sur du papier absorbant.
Servez-les avec un poulet en sauce ou avec une belle sauce tomate épaisse à l’oignon et bien épicée.
Vous pouvez les préparer à l’avance et les faire réchauffer rapidement.