jeudi, 25 avril 2013

Blinis verts et mousse d’avocat

On dirait que le printemps est là. Pour le remercier de s’être enfin montré, offrons-lui une recette aux couleurs vert tendre, il aura peut-être envie de rester.

Blinis verts et mousse d’avocat, roquette, avocats, blini, blinis

Pour 30 blinis
Ingrédients : 300 g de farine de blé type 45, 2 œufs, 30 cl de lait, 20 cl d’eau, ½ sachet de levure chimique, 5 cl d’huile d’olive, sel, 125 g de roquette, 2 avocats mûrs, 1 citron, 100 g de fromage turc en saumure, poivre blanc.
Préparation : 15 mn – cuisson : 1 à 2 mn par blini – coût : * - difficulté : * - ustensile : blender
Faites bouillir une casserole d’eau, plongez la roquette pendant 20 secondes dedans et égouttez. Laissez refroidir. Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Battez les blancs en neige et réservez. Dans le blender, mélangez la farine, le lait, l’eau, les jaunes d’oeuf, l’huile et une pincée de sel. Ajoutez la roquette égouttée et mettez le blender en marche. Mixez finement la préparation puis incorporez délicatement les blancs en neige. Faites chauffer une poêle anti-adhésive en la badigeonnant d’un peu d’huile. Déposez trois petites louches de pâte pour faire 3 blinis de 10 cm de diamètre. Laissez chauffer 1 mn 30 à peine puis retournez les blinis. Laissez encore 30 secondes. Faites tous les blinis.
Ensuite mixez les avocats avec le fromage turc, ajoutez le jus du citron pour garder la mousse d’avocats bien verte et un peu sel et de de poivre blanc.
Servez les blinis tartinés de mousse d’avocat. Il faut que les blinis soient verts et non brûlés.

25.04.2013

mercredi, 24 avril 2013

Cookies noisettes et gingembre

Une petite dose de gingembre pour pimenter le cookie, des noisettes pour le craquant et des raisins pour le moelleux. Y’a tout ce qu’il faut.

Cookies noisettes et gingembre, cookies, noisettes, gingembre, gingembre en poudre

Pour 20 gros cookies
Ingrédients : 200 g de farine, 2 œufs, 125 g de beurre, 150 g de sucre roux, gingembre, bicarbonate de soude, 50 g de raisins secs, 50 g de noisettes décortiquées, 75 g de chocolat, sel.
Préparation : 15 mn  - cuisson : 15 mn – coût : * - difficulté : *
Faites gonfler quelques instants les raisins dans un peu d’eau tiède. Egouttez et réservez. Cassez le chocolat noir en gros morceaux. Broyez les noisettes très grossièrement.
Préchauffez le four à 180°c.
Dans un plat creux, mélangez la farine, le sucre roux, une cuillère à café rase de gingembre en poudre et une pincée de sel. Faites fondre le beurre. Ajoutez-le à la préparation et continuez avec les œufs battus, les raisins secs égouttés et les noisettes. Et terminez par une cuillère à café de bicarbonate de soude. Mélangez pour obtenir une grosse boule de pâte bien compacte.
Formez une vingtaine de boules avec cette pâte. Aplatissez-les sur du papier-cuisson en les espaçant bien et enfournez pendant 12 à 15 mn. Puis sortez-les quand ils sont encore un peu mous et laissez-les refroidir sur une grille.

24.04.2013

lundi, 22 avril 2013

Pain de figues

Spécialité espagnole, ce pain de figues n’a rien contre la cannelle ou les graines de sésame. Et si ça vous fait envie, faites tremper les figues dans du vin cuit.

Pain de figues, figues, amandes, fromage de chèvre

Pour 1 petit pain
Ingrédients : 200 g de figues sèches, 50 g d’amandes, miel de printemps non liquide, clous de girofle, anis étoilé ou graines d’anis.
Préparation : 10 mn + temps de trempage – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique et linge propre.
Coupez la petite queue des figues. Recouvrez les figues d’eau et laissez-les gonfler pendant 1 heure.
Au bout de ce temps, égouttez-les et séchez-les bien pour enlever un maximum d’eau.
Passez les figues au hachoir pour les réduire en purée. Pilez 3 clous de girofle, quelques graines d’anis ou une fleur d’anis étoilé. Ajoutez les amandes, les épices et une cuillère à soupe de miel à la purée de figues. Mélangez et donnez une forme de gros saucisson à la préparation.
Si ça colle trop, vous pouvez réaliser cette opération en enfermant la purée dans du film-plastique puis en le roulant, vous formerez le « saucisson ». Déposez ce saucisson dans un torchon propre et laissez-le sécher quelques jours à l’air libre dans la cuisine. Quand il a durci, coupez-le en fines rondelles et servez-le en accompagnement de fromages de chèvre secs ou frais.

22.04.2013

mardi, 16 avril 2013

Avocats au tarama

Pas de sel dans la recette, les œufs de poisson sont déjà très salés. Mais du citron. Ne lésinez pas sur le citron. Ca équilibre avec le sel.

Avocats, tarama

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 beaux avocats mûrs à point, 50 g d’œufs de cabillaud, 50 g de mie de pain, un peu de lait, jus de citron, poivre et huile d’olive.
Préparation : 20 mn – Cuisson : 0 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : mixeur
Coupez la mie de pain en petits dés et faites-les tremper dans une tasse de lait. Quand le pain est bien détrempé, enlevez l’excédent de lait et passez le pain au mixeur avec les œufs de cabillaud, du jus de citron, du poivre et un peu d’huile d’olive. Il faut obtenir une belle mousse dense sans grumeaux.
Coupez les avocats en deux, enlevez le noyau puis enlevez la chair. Gardez la peau pour en faire le contenant. Citronnez l’intérieur de la peau pour éviter qu’elle ne noircisse. Passez les avocats au mixeur en ajoutant du jus de citron.
Puis assemblez tarama et avocats mixés et farcissez-en les « peaux » d’avocats.
Vous pouvez aussi mettre la mousse obtenue dans des verrines ou alternez des couches d’avocats et des couches de tarama. Mettez au frais avant de servir rapidement à l’apéritif.

16.04.2013

mercredi, 03 avril 2013

Biscotti noisettes et cerises

Leçon d’italien n° 17 : Biscotti signifie cuit deux fois. Leçon de Français n° 58 : Biscuit signifie cuit deux fois. Répétez après moi.

Biscotti noisettes et cerises, biscotti, noisettes, cerises, cerises confites

Pour 50 à 60 biscotti
Ingrédients : 250 g de farine normale, 175 g de sucre en poudre ou de cassonade*, 2 œufs, ½ sachet de levure chimique, 75 g de noisettes décortiquées, 75 g de cerises confites.
Préparation : 15 mn – cuisson : 50 mn – coût : * - difficulté : * - ustensiles : papier-cuisson et couteau à pain
Préchauffez le four à 180°c (th. 6). Battez les deux œufs entiers avec le sucre ou la cassonade.  Ajoutez la farine mélangée à la levure. Coupez les noisettes et les cerises en deux. Ajoutez à la préparation. Mélangez jusqu’à obtenir une belle pâte sans grumeaux. Déposez du papier-cuisson sur une plaque à pâtisserie. Formez deux gros boudins de pâte de 30 à 35 cm de long et déposez-les sur la plaque. Enfournez 30 mn. Sortez et attendez que les boudins refroidissent puis coupez-les en fines tranches avec le couteau à pain. Etalez les tranches sur le papier-cuisson et remettez au four, cette fois-ci à 140°c pendant 20 mn. Retournez-les souvent. Sortez-les, laissez-les refroidir complétement avant de les enfermer dans une boîte hermétique. Gardez-les jusqu’à 4 semaines. Dégustez-les avec du thé ou du café.
*Avec le sucre, les biscotti seront blancs. Avec la cassonade, ils seront dorés.

03.04.2013

mercredi, 27 mars 2013

Scones au kiwi mais pas que

Dis-moi la Cocotte, je cherche une recette de scones, t’en aurais une ? Mais bien sûr, mon amie. Elle est pour toi, à l’heure du thé.

Scones au kiwi mais pas que, scones, kiwi, chocolat blanc, lait de coco

Pour 20 scones
Ingrédients : 250 g de farine à pâtisserie, 50 g de poudre de noisettes, 1 sachet de levure chimique, 50 g de sucre en poudre, sel fin, 100 g de beurre, 200 ml de lait, 3 kiwis, 100 g de chocolat blanc, 5 cl de lait de coco ou de lait.
Préparation : 15 mn – cuisson : 12 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : papier-cuisson
Préchauffez le four à 180°c (th. 6). Faites fondre le beurre au micro-ondes ou au bain-marie. Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre de noisettes, le sucre, une pincée de sel, le lait, le beurre fondu et la levure chimique. Sur le papier-cuisson, déposez 20 grosses noix de pâte pour former des ronds de 5 cm de diamètre. Espacez-les suffisamment pour ne pas qu’ils collent et enfournez pendant 12 mn. Les scones doivent être dorés. Sortez-les et laissez-les refroidir sur une grille.
Faites fondre le chocolat blanc, allongez-le d’un peu de lait ou de lait de coco. Pelez les kiwis et coupez-les en rondelles. Délicatement coupez les scones dans leur épaisseur, déposez une belle cuillère à café de chocolat blanc fondu, deux rondelles de kiwi et refermez-les. Dégustez aussitôt ou enfermez-les dans une boîte métallique deux jours maximum.

27.03.2013

lundi, 25 mars 2013

Petits navets boule d’or sucrés-salés

Tout ce qui est petit est gentil. En plus d’être gentils, ces navets boule d’or sont dorés à souhait et sucrés-salés et délicieusement parfumés.

Petits navets boule d’or sucrés-salés, navets boule d'or; sucré-salé

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de petits navets boule d’or (navets jaunes), thym, miel d’acacia, vinaigre balsamique, 50 g de gros raisins secs jumbo, sel, poivre blanc.
Préparation : 10 mn – cuisson : 20 mn – coût : * - difficulté : *
Epluchez les navets, lavez-les puis déposez-les dans une casserole, ajoutez un peu de thym et de sel, couvrez d’eau et faites cuire pendant 10 mn à partir de l’ébullition. La lame d’un couteau doit passer à travers sans résistance. Mais il ne faut pas qu’ils soient trop mous car ils vont encore cuire. Egouttez les navets.
Dans une casserole faites fondre une belle cuillère de miel d’acacia et plongez-les les petits navets. Faites-les dorer, ajoutez les raisins secs et un peu d’eau pour faire gonfler les raisins.
Laissez cuire à feu moyen jusqu’à ce que l’eau se soit évaporée. A ce moment-là, déglacez avec 3 à 4 cl de vinaigre balsamique. Arrêtez la cuisson dès que le vinaigre a disparu. Salez et poivrez légèrement. Couvrez et laissez refroidir. Mangez les petits navets tièdes accompagnés d’une viande blanche et/ou de riz.

25.03.2013

mercredi, 20 mars 2013

Clafoutis Pommes Poires Pavot

Bon, on dirait qu’il ferait beau et que ce serait le printemps, qu’on irait se promener et qu’on jouerait dehors. Tu veux jouer avec moi ?

Clafoutis Pommes Poires Pavot, clafoutis, pomme, poire, pavot

Pour 8 personnes
Ingrédients : 3 œufs, 40 cl de lait, vanille en poudre, 100 g de farine, 100 g de sucre de canne, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude, 2 pommes, 2 poires, 1 cuillère à soupe de graines de pavot, un peu de beurre.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 35 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Fouet ou blender
Préchauffez le four à 180°c (th 6). Dans un plat creux, cassez les œufs entiers, ajoutez le lait et commencez à fouetter ce mélange. Ajoutez la vanille, la farine, le sucre de canne et la cuillère de bicarbonate de soude. Vous obtenez une belle crème lisse et sans grumeaux. Vous pouvez aussi passer tous ces ingrédients au blender.
Beurrez un plat à gratin ou des ramequins à oreilles. Versez un peu du mélange dans le fond du plat. Epluchez pommes et poires, enlevez les pépins et coupez les fruits en quartiers. Déposez une rangée de pommes, une rangée de poires, une autre rangée de pommes et une autre rangée de poires bien serrées. Versez le reste du mélange en prenant soin que les fruits ne bougent pas. Enfournez pendant 35 mn. Laissez refroidir dans le four. Au moment de servir, saupoudrez de graines de pavot et de sucre en poudre ou de sucre-glace.

20.03.2013

mercredi, 13 mars 2013

Cheesy nougat à l’orange

Et voici la cerise sur le gâteau… enfin sur le nougat. A déguster avec une toute petite larmichette de chocolat fondu, toute petite.

Cheesy nougat à l’orange, fromage frais, cottage cheese, oranges confites, cerises confites, miel

Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 g de cottage cheese ou fromage frais, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 50 g de noisettes en poudre, 1 grosse cuillère à soupe de bon miel épais, 25 g d’écorces d’oranges confites, 25 g de cerises confites, 2 oranges non traitées, un peu de sucre en poudre.
Préparation : 10 mn + 2 h de temps de réfrigération – Cuisson : 3 mn – mn  Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : mixeur et petits moules en silicone
Dans le bol du mixeur, mélangez le cottage cheese égoutté, la crème fraîche, la poudre de noisettes et le miel. Battez quelques secondes pour que le mélange soit mousseux et bien homogène. Coupez les fruits confits en petits morceaux et ajoutez-les au mélange précédent. Mélangez à la cuillère.
Répartissez dans les petits moules en silicone (style moules à muffins) et mettez au freezer pendant 2 heures. Au bout de ce temps, pelez les oranges, enlevez bien tout le blanc de l’écorce et coupez les oranges en rondelles. Faites fondre un peu de beurre dans une poêle et ajoutez les rondelles d’oranges pour qu’elles caramélisent, retournez-les une fois. En à peine 3 minutes, c’est fait.
Servez vos nougats au fromage frais sur les rondelles d’oranges caramélisées.

13.03.2013

lundi, 11 février 2013

Crêpes flambées aux agrumes

Il y a mille et une recettes de crêpes. On ne va pas en faire ici l’inventaire. En France, chaque région a la sienne et chaque famille aussi. En voici une qui fera plaisir à Emile Waast des Moulins Waast, à Mons en Pévèle. A la simple évocation du flambage de ces galettes caramélisées et parfumées aux agrumes, son œil pétille. Et vous, ça vous fait quelque chose ?

Crêpes flambées aux agrumes, Emile Waast, les moulins Waast, Mons en Pévèle, La Cocotte, Femina, la Voix du Nord

Crêpes flambées aux agrumes
Pour 12 crêpes
Facile : 1 Cocotte, prix : 1 Caddie, temps : 2 horloges

250 g de farine Veloutine (farine de blé type 55 sans grumeaux), 2 œufs, 70 g de beurre, 150 g de sucre, ½ càc de sel, vanille en poudre, 250 ml de lait, 250 ml d’eau, 3 citrons verts, 2 oranges à jus, 5 cl de rhum blanc

Dans un plat creux battez les œufs entiers, ajoutez 30 g de beurre fondu, 100 g de sucre en poudre, la ½ cuillère à café de sel, un peu de vanille en poudre, le lait et l’eau. Continuez de mélanger au fouet puis ajoutez petit à petit la farine. Dès qu’il n’y a plus de grumeaux, laissez reposer votre pâte pendant 2 heures. Ensuite graissez légèrement une crêpière et faites vos 12 crêpes.
Vous pouvez les préparer à l’avance.
Au moment de servir, déposez un peu de beurre et de sucre sur chacune des crêpes, pliez-les en 2 puis en 4 et en 8. Prélevez un peu de zeste de citron et d’orange. Pressez les citrons verts et les oranges. Versez le rhum dans le jus récolté. Dans une poêle anti-adhésive, faites fondre 30 g de beurre, ajoutez 50 g de sucre et laissez le mélange caraméliser légèrement. Versez ensuite le jus des agrumes et laissez épaissir. Enfin ajoutez les 12 crêpes dans la poêle, retournez-les quand elles sont bien dorées puis laissez-les dorer encore quelques minutes de l’autre côté.
Disposez toutes les crêpes sur un plat de service, parsemez des zestes coupés fin, versez une lichette de rhum et faites flamber le tout devant vos invités ébahis.

Crêpes flambées aux agrumes, Emile Waast, les moulins Waast, Mons en Pévèle, La Cocotte, Femina, la Voix du NordProducteur : Emile Waast
Il est difficile de réduire 80 ans de vie en 600 caractères. Pour faire court, Emile Waast « n’a jamais travaillé de sa vie, il a toujours vaqué à ses occupations. C’est une manière d’être.» En 1950, l’entreprise n’a que 3 employés, son père, un chauffeur et lui-même. En 2013, Emile est toujours là avec ses fils et plus de 20 employés qui produisent et livrent plus de 100 sortes de farines dans le monde entier. « Mais la première cliente de l’entreprise, c’est ma voisine d’en face qui consomme 1 kg de farine par mois.»
Moulins Waast, 40 rue du Moulin,  Mons en Pévèle. Magasin ouvert de 14 à 18 h la semaine et de 8 à 12 h samedi matin. Site internet : Moulins Waast

Crêpes flambées aux agrumes, Emile Waast, les moulins Waast, Mons en Pévèle, La Cocotte, Femina, la Voix du NordTrucs et astuces
Le principe de la crêpe est presque toujours le même, farine, œufs, un peu de matière grasse et un liquide. Alors pour varier les plaisirs, variez les farines !
Pour faire Français, farine de froment mélangée ou pas à la farine de sarrasin en Bretagne, farine de châtaigne en Corse, farine de pois chiche à Nice, farine de maïs au pays Basque.
Faites le tour du monde rien qu’en faisant vos crêpes ! En Italie, mêlez farine de blé et semoule plus ou moins fine pour faire la carta da musica, de la semoule extra-fine pour les crêpes « mille trous » du Maroc, pour des tortillas ou quesadillas mexicaines, optez pour la farine de maïs…

Odile Bazin

Retrouvez cet article dans le cahier central de Femina édition Nord Pas de Calais du samedi 9 février 2013.

jeudi, 07 février 2013

Orangettes

Allo, la Cocotte ? Tu veux des oranges, des belles oranges ? Elles viennent de Sicile, entre Catane et Syracuse, elles sont à tomber, elles sont bio, elles sont produites par un agriculteur qui n’arrivait plus à vivre de sa production parce que les commerçants lui achetaient à des prix tellement bas que ça en devenait indécent. De guerre lasse, cet agriculteur décide de changer de moyen de distribution. En 2005/2006, il entre en contact avec des GAS de l’Italie du nord, des groupements d’achat solidaire (l’équivalent des AMAP en Italie) et son affaire repart.
Ciao les intermédiaires, Buon giorno les circuits courts !
Son affaire repart tellement bien qu’il doit faire appel à d’autres producteurs pour assurer la demande en agrumes.
Ensemble ils montent une coopérative, "Le Galline Felici*", et donnent un emploi à une dizaine d’ouvriers. Ils disent que les GAS ont changé leur vie. Des échanges basés sur la confiance se développent.  Les consommateurs s’organisent pour recevoir les oranges, ils s’investissent dans la distribution… Je te passe les détails mais l'économie utopique devient réalité. C’est pas l’argent qui compte mais le contact, l'échange. Tout le monde est traité d’égal à égal, le plus gros comme le plus petit. Ils discutent, ils partagent, tous ensemble… C’est beau, non ? Si ça marche bien, on pourra se fournir en oranges de façon régulière. Et en plus, tu sais ce que ça veut dire Galline Felici ? Les poules heureuses. Alors la Cocotte, ces oranges, elles sont forcément pour toi ! J’t’en mets une caisse ?

La recette

Il est vraiment important de choisir de belles oranges non-traitées. Les miennes venaient de Sicile, elles étaient parfumées ! Oh la la c’était une merveille !

orangettes, oranges de Sicile, legallinefelici.it

Pour 1 trentaine d’orangettes
Ingrédients : 2 ou 3 oranges bio ou non-traitées, sucre en poudre, 50 g de chocolat de pâtisserie et une tasse de Grand-Marnier
Préparation : 15 mn + 24 h de repos  – cuisson : 45 mn – Coût : * - Difficulté : * -  Ustensile : grille de pâtisserie et papier sulfurisé
Pressez vos oranges pour en faire du jus en faisant attention de ne pas abîmer l’écorce. Buvez le jus. Grattez l’intérieur de l’écorce avec une cuillère à café pour enlever les traces de pulpe et détaillez l’écorce en petits bâtonnets. Plongez ces bâtonnets dans une casserole d’eau, faites bouillir puis jetez l’eau. Recommencez deux fois cette opération. Ensuite pesez les bâtonnets égouttés et mettez-les dans une casserole, ajoutez leur poids en sucre en poudre, couvrez d’eau et mettez à cuire à petits bouillons pendant 30 à 40 mn. Il faut que les bâtonnets deviennent translucides. Egouttez les bâtonnets et déposez-les sur une grille. Laissez-les sécher 24 h minimum. Ensuite faites fondre le chocolat, ajoutez-lui 5 cl de Grand-Marnier, mélangez  et trempez une grande partie des bâtonnets dans le chocolat fondu. Déposez vos orangettes sur du papier sulfurisé et consommez-les quand le chocolat a durci.

07.02.2013

*legallinefelici

mercredi, 30 janvier 2013

Gaufres fourrées poire-spéculoos

Comme dirait ma mère « Après ça, on peut aller se coucher sans souper. » Oui, c’est vrai, une gaufre fourrée à la poire suffit à nous rassasier. Deux, ce serait pécher !

Gaufres fourrées poire-spéculoos, gaufres, poires, crème de spéculoos

Pour 6 gaufres fourrées
Ingrédients : 300 g de farine, 100 g de beurre, 2 œufs, 50 g de sucre, 1 sachet de levure chimique, 3 poires Saint-Mathieu, 6 cuillères à soupe de crème de spéculoos
Préparation : 15 mn – Cuisson : 3 à 4 mn pr 2 gaufres – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : gaufrier
Faites fondre le beurre. Mélangez au blender ou au mixeur plongeant  la farine, le beurre, les œufs entiers battus, le sucre en poudre et la levure chimique. Faites chauffer le gaufrier et préparez 12 gaufres. Dès qu’elles sortent du gaufrier, enfermez-les sous un film-plastique pour ne pas qu’elles durcissent. Epluchez les poires et pochez-les à l’eau bouillonnante pendant 30 minutes. Coupez-les en rondelles assez épaisses. Dans une poire, on en fait 6 ou 7. Garnissez une gaufre de 3 ou 4 rondelles, étalez sur une autre gaufre une cuillère de crème de spéculoos. Posez cette gaufre (crème de spéculoos à l’intérieur) sur la première gaufre et repassez-la au gaufrier chaud pendant 30 secondes.
Faites de même avec les 10 autres gaufres. Et mangez-les quand elles sont encore bien chaudes.

30.01.2013

dimanche, 27 janvier 2013

Carrelet carottes et agrumes

Pssitt ! Ne le répétez pas ! C’est un secret entre vous et moi. En ce moment, le carrelet, il est pour rien, une misère ! Mais faut faire vite, y’en n’aura pas pour tout le monde.

Carrelet carottes et agrumes, carrelet, carottes, agrumes, oranges, citron vert

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petit carrelet  par personne, 3 carottes, 1 orange à jus, 2 citrons verts, beurre, sel, poivre, persil plat et un peu de farine.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 15 mn – Coût : * - Difficulté : **
Demandez à votre poissonnier de préparer les carrelets. Epluchez les carottes, coupez-les en julienne, c’est-à-dire en fins bâtonnets. Faites-les cuire 5 minutes à l’eau bouillante puis égouttez-les. Pressez une orange. Dans une casserole, faites fondre une noix de beurre, ajoutez les carottes et versez le jus d’orange. Laissez mijoter à feu doux pendant 5 minutes, poivrez et réservez.
Coupez les nageoires et la queue des poissons. Veillez à ce qu’ils soient bien vidés. Lavez-les soigneusement puis essuyez-les avec du papier-ménage. Passez-les dans la farine.
Dans une poêle, faites fondre une grosse noix de beurre, déposez les carrelets, côté coloré dans le fond, retournez-les très vite puis laissez-les cuire 4 à 5 minutes à feu doux. Prélevez quelques zestes de citron vert puis pressez les citrons. Versez le jus sur les carrelets. Salez et poivrez. Servez les carrelets accompagnés des carottes à l’orange et parsemez quelques zestes de citron vert par-dessus et de persil plat ciselé.

27.01.2013

mercredi, 23 janvier 2013

Pancake géant pommes-poires-chicorée

Moi, Madame,  j’aime bien les desserts de chez nous. Pommes, poires, chicorée, sucre candi, c’est difficile de faire plus couleur locale. Et en prime, du lait battu. Chapeau, l’artiste !

Pancake géant pommes-poires-chicorée

Pour 6 personnes
Ingrédients : 100 g de farine, 20 cl de lait battu, 1 œuf, ½ càc de levure, 20 g de beurre, 50 g de sucre en poudre, 1 belle pomme, 1 grosse poire, 3 càs de chicorée liquide et un peu de sucre candi.
Préparation : 10 mn – cuisson : 10 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : poêle anti-adhésive
Battez ensemble l’œuf entier, le lait battu, la levure, 20 g de sucre et 10 g de beurre fondu. Ajoutez petit à petit la farine. Mélangez vigoureusement. Un blender fait ça très bien ! Couvrez et laissez reposer une petite heure dans un endroit bien chaud.
Epluchez la pomme et la poire et coupez les fruits en tranches relativement fines. Dans la poêle, déposez le reste du beurre et le reste du sucre et faites caraméliser quelques instants. Puis ajoutez les rondelles de fruits. Versez les cuillères de chicorée et laissez dorer 2 à 3 minutes. Baissez le feu puis versez la pâte levée sur les fruits. Ne touchez à rien. Attendez que sur le dessus de la crêpe, il n’y ait plus de traces de « liquide ».  Arrêtez la cuisson. En 5 mn à peine, c’est fait. Posez un plat de présentation sur la poêle et retournez-la. Saupoudrez votre pancake géant de quelques petits morceaux de sucre candi et mangez aussitôt.

23.01.2013

mardi, 22 janvier 2013

Tajine d’agneau aux figues

Vous pouvez demander à votre boucher de couper le collier en 6 morceaux mais ne trouvez-vous pas que c’est beau quand un gros morceau de viande trône au centre du tajine ?

Tajine d’agneau aux figues, agneau,figues, tajine

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de collier d’agneau pas trop gras, huile d’olive, 12 figues sèches, 1 morceau de gingembre frais, 3 ou 4 belles carottes, sel et poivre.
Préparation : 5 mn – Cuisson : 1 h 30 – Coût : ** - Difficulté : * - Ustensile : tajine
Faites chauffer 3 cuillères à soupe d’huile d’olive dans le tajine et faites dorer sur les deux côtés le morceau de collier. Ajoutez le morceau de gingembre épluché, versez un grand verre d’eau et couvrez. Laissez mijoter 1 h en retournant la viande régulièrement. Au bout de ce temps, enlevez la viande et remplacez-la par les figues. Laissez-les gonfler 10 à 15 mn. Pendant ce temps, épluchez les carottes et coupez-les en biseau. Remettez la viande dans le tajine, disposez les figues autour, ajoutez les carottes, salez et poivrez et ajoutez un verre d’eau si nécessaire. Couvrez et laissez cuire le temps que les carottes se laissent facilement transpercer avec la lame d’un couteau.
Vous pouvez servir votre tajine avec un peu de boulgour parfumé au paprika fort et à la coriandre moulue.

22.01.2013

mercredi, 26 décembre 2012

Pomme-surprise

La délice d’or est une pomme à chair ferme, croquante à souhait et sucrée juste ce qu’il faut. Choisissez-les pas trop petites et évidez-les soigneusement.

Pomme-surprise, pomme, pomme délice d'or, chocolat

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 pommes Délices d’or, 200 g de chocolat au lait ou au caramel, 200 g de noisettes, un peu de lait, un peu de beurre, du sucre en poudre.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 25 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : cuillère à melon et chalumeau de cuisine
Préchauffez le four à 180°c. Broyez grossièrement les noisettes. Faites fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. Au besoin ajoutez un tout petit peu de lait pour bien mélanger. Lavez les pommes et essuyez-les. Coupez le haut sur 1 cm et évidez les pommes avec la cuillère à melon. Laissez 6 à 7 mm d’épaisseur sur les pommes. Prenez garde de ne pas trouer les parois. Mélangez chocolat et noisettes. Farcissez-en les pommes. Couvrez-les avec le « petit chapeau » que vous avez coupé. Rangez les pommes dans un plat qui va au four. Déposez une noisette de beurre sur chacune d’elles et saupoudrez-les d’un peu de sucre.
Enfournez pendant 25 mn. A la sortie du four, saupoudrez à nouveau d’un peu de sucre et passez le dessus des pommes au chalumeau de cuisine pour les caraméliser.
Servez-les aussitôt avec une belle crème anglaise. Simple mais efficace, non ?

26.12.2012

mercredi, 12 décembre 2012

Poires pochées aux fruits secs

On saisit sa petite cuillère dans la main, on entame la poire, on prend un peu de chocolat et de fruits secs, on ferme les yeux et on mange. Chut ! Vous entendez comme c’est bon ?

Poires pochées aux fruits secs, poires, poires conférence, fruits secs, noix, noisettes, pistaches, pignons

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 poires Conférence, 1 bâton de cannelle, 2 étoiles d’anis étoilé, noix, noisettes, pignons de pin, pistaches non salées…, un peu de beurre, 5 cl de rhum, cannelle en poudre, 50 g de sucre roux, 100 g de très bon chocolat à fondre.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 25 mn – Coût : * - Difficulté : *
Grillez à sec tous les fruits pendant quelques instants dans une poêle en fonte. Broyez-les très grossièrement et réservez. Epluchez les poires avec un économe mais laissez la petite queue dessus. Déposez-les dans une sauteuse, ajoutez 2 verres d’eau, le bâton de cannelle et l’anis étoilé. Faites pocher 15 mn à partir des premiers petits bouillonnements. Egouttez puis faites fondre le beurre dans une poêle et faites dorer les poires. Flambez-les au rhum, saupoudrez de sucre roux et de cannelle et faites caraméliser. En même temps faites fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain-marie, ajoutez-lui un peu d’eau si nécessaire pour qu’il soit bien lisse. Quand les poires sont joliment caramélisées, couvrez-les de chocolat et parsemez de fruits grillés et broyés. Dégustez aussitôt.
Le flambage au rhum n’est évidemment pas obligatoire mais recommandé.

12.12.2012

lundi, 10 décembre 2012

Magrets de canard aux marrons et chanterelles

Parce qu’un bon repas avec de bons produits peut être un beau cadeau, la Cocotte vous offre une recette. Les magrets et le foie gras, elle les a trouvés à Landas, au Palais du foie gras, chez David Delbergue. Elle a noté tout ce qu’il lui a dit et a suivi ses conseils à la lettre.  Le résultat, un plat qu’elle et ses invités ne sont pas prêts d’oublier. Pour vous, c’est cadeau ! Joyeuses fêtes !

Magrets de canard aux marrons et chanterelles, le Palais du Foie gras, David Delbergue, Landas, Femina, la Cocotte

Pour 6 personnes
Facile : 1 Cocotte, prix : 2 Caddies, temps : 1 horloge
3 magrets de canard de 450 g chacun, 100 g de foie gras mi-cuit, 18 marrons, 500 g de chanterelles fraîches, 1 belle échalote, 1 briquette de, crème liquide, sel et poivre blanc du moulin
Avec un couteau pointu, faites une incision en forme de croix sur le haut des marrons et plongez-les 10 minutes dans une casserole d’eau bouillante. Egouttez-les et pelez-les aussitôt. Nettoyez rapidement sous un filet d’eau les chanterelles et séchez-les soigneusement. Ciselez finement l’échalote. En formant des croisillons de 5 mm à 1 cm, incisez  le gras des magrets. Faites chauffer une poêle à feu vif et posez les magrets côté peau dans la poêle. Laissez cuire 2 mn puis baissez la température et comptez 6 minutes supplémentaires. Salez et poivrez. Retournez et laissez encore 3 mn. Vous pouvez laisser un peu plus longtemps si vous ne voulez pas que vos magrets soient saignants. Pendant que vous cuisez les magrets, prélevez un peu de gras dans la poêle et faites revenir chanterelles, marrons et échalote dans une autre poêle pendant 5 minutes. Versez la crème liquide sur les champignons et les marrons, salez, poivrez et arrêtez la cuisson. Détaillez les magrets en suivant les croisillons. Coupez de fins morceaux de foie gras et disposez-les sur les magrets et leur accompagnement et servez aussitôt.

magrets de canard aux marrons et chanterelles,le palais du foie gras,david delbergue,landas,femina,la cocotteLe producteur : David Delbergue
Au hasard d’un stage de formation, David Delbergue découvre le Gers. Et que fait-on dans le Gers ? Du foie gras ! De retour dans le Nord, David décide de faire quoi ? Du foie gras. Aujourd’hui aidé de 2 employés, il élève 3400 canards par an. Ses protégés vivent dans des grands boxes paillés et sont nourris au maïs entier. Rien à voir avec le gavage dans certains pays de l’Est. « On est éleveur parce qu’on aime les bêtes. »  Il élève également poulets, lapins, pintades et pour les fêtes, poulardes, chapons, oies…
Palais du foie gras, 200 rue de la Multerie, 59310 Landas, 0650240359

Trucs et astuces
Parce que les canards de David se promènent tous les jours, bougent, font aller leurs ailes, s’amusent dans l’eau et ont plein d’espace, leur viande est musclée et pas grasse, elle ne rétrécit ni ne gonfle à la cuisson. C’est une merveille !
Comptez 1 magret de canard de 450 g pour 2 personnes. Emballés sous-vide, les magrets se conservent 2  semaines. Le goût du magret étant fort, David vous conseille de l’accompagner d’une sauce toute aussi forte. Au poivre, aux morilles… c’est parfait. Cuisez-les exactement comme dans la recette et tranchez-les en pavés ou en tranches d’un bon centimètre. Régalez-vous.
Odile Bazin

Retrouvez cet article dans le cahier central du magazine Version Femina, édition Nord Pas de Calais du samedi 8 décembre 2012 et sur le site de la Voix pour les Femmes en cliquant ici.

jeudi, 06 décembre 2012

Champignons Maryse aux marrons

Depuis 2 ans, avec une régularité qui défriserait un horloger sénégalais ou mozambicain, La Cocotte et quelques amies se réunissent pour commenter les livres qu’elles ont lus.
Sans prétention, sans a priori et sans connaissances particulièrement poussées de la littérature, elles discutent. Avec fougue, avec retenue, avec légèreté ou gravité, elles discutent. Autour de petits plats concoctés par les unes et en vidant quelques bouteilles amenées par les autres, elles discutent.
Elles discutent, dissèquent, critiquent, digressent, rient, pleurent, frissonnent, s’insurgent, s’affrontent ou se retrouvent sur les auteurs du moment, ceux d’hier ou d’avant-hier et sur ceux de demain. Des romanciers font l’unanimité, Gaudé, Khadra, Dubois, Besson, Mankell, Kennedy, Barbéry, Teulé…, des pépites sont révélées, des classiques sont mis au rebut !
Imitant les héros du livre « le cercle littéraire des amateurs des épluchures de patates », la guerre en moins, celles qui se sont surnommées les éplucheuses échangent livres et pensées, impressions et réflexions.
Parenthèses enchantées, mensuelles, bimestrielles ou un peu plus..., sans leurs hommes, sans leurs enfants, les rencontres se font chez l’une ou chez l’autre. Inconsciemment un fil rouge s’en dégage toujours, les enfants, les gros mots, les hommes, l’école, la médecine, la guerre, les camps de concentration, la mémoire, les gaffes, les sex-toys, les parents, les fous rires, les films…
Les éplucheuses ne rateraient ce rendez-vous de 2 ou 3 heures pour rien au monde ou presque.
Quand la parenthèse se referme, elles se lèvent de concert, rangent tous les livres qu’elles se sont échangés, récupèrent plats à tarte et verrines, vident le vin blanc ou le cidre, s’embrassent et décident de la prochaine hôtesse d’accueil et de la date.
« Euh, la Cocotte, avant de partir, j’ai des champignons à te donner. Ça t’intéresse ? »

La recette

Lardons, marrons sont des mots qui vont très bien ensemble, très bien ensemble. Champignons, ça va aussi avec et ajoutés aux marrons et lardons, qu’est-ce que c’est bon !

champignons Maryse aux marrons, champignons, marrons

Pour 6 champignons
Ingrédients : 6 énormes champignons de Paris, 400 g de marrons, 100 g de lard fumé, 1 verre de lait, un peu de matière grasse, poivre et jus de citron.
Préparation : 20 mn – Cuisson : 40 mn – Coût : * - Difficulté : *
Nettoyez les champignons en enlevant la peau sur le chapeau. Enlevez également toute la queue. Déposez les champignons dans un saladier d’eau citronnée. Incisez les marrons en croix sur le dessus et faites-les bouillir 10 mn dans de l’eau puis pelez-les. Découpez le lard en petits lardons. Faites-les rissoler dans une casserole, ajoutez les marrons, faites cuire puis écrasez les marrons à la fourchette.
Ajoutez le lait pour former une sorte de purée. Poivrez mais ne salez pas. Farcissez les chapeaux de champignons de cette purée. Faites fondre un peu de matière grasse dans une sauteuse puis déposez les champignons. Laissez-les mijoter sans y toucher, à couvert,  pendant 20 mn à feu doux.
S’il vous reste un peu de farce, passez-la au mixeur, allongez-la de lait ou de crème et servez-la en accompagnement.

06.12.2012

mercredi, 05 décembre 2012

Biscuits de Noël aux épices

Vous avez été bien sages ? Voici des petits biscuits parfumés clous de girofle et cannelle et recouverts de chocolat.  Pour vous, mon premier cadeau de Noël.

Biscuits de Noël aux épices, épices, clous de girofle, cannelle, fruits confits, Noël, biscuits

Pour 30 biscuits
Ingrédients : 100 g de fruits confits (orange et citron), 75 g de beurre, 75 g de sucre, 125 g de farine, 80 g de noix, 50 g de raisins secs, 5 clous de girofle, 1 càs de cacao en poudre, 1 pincée de sel, ½ càc de cannelle en poudre, 1 càc de levure chimique, 2 œufs, 125 g de chocolat à fondre, 3 cl de rhum.
Préparation : 30 mn + repos de la pâte – cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : papier cuisson
Coupez les fruits confits en petits morceaux. Faites fondre le beurre, broyez grossièrement les noix, écrasez en poudre les clous de girofle. Mélangez  fruits confits, beurre, sucre, farine, noix, raisins secs, clous de girofle, cacao, sel, cannelle et levure chimique. Ajoutez les deux œufs entiers et formez une grosse boule bien compacte. Enfermez-la dans un sac plastique et laissez-la 24 h au frais.
Le lendemain, préchauffez le four à 200°c. Etalez des petits tas ronds sur du papier cuisson, aplatissez-les pour faire un cercle de 5 cm environ, vous devriez en obtenir une trentaine et passez au four pendant 20 mn. A la sortie, déposez-les sur une grille. Faites fondre le chocolat et le rhum, mélangez bien à la cuillère et passez le dessus du biscuit dans le chocolat. Enfermez vos biscuits dans une boîte métallique et attendez un ou deux jours avant de les dévorer.

05.12.2012