jeudi, 19 février 2015

Pâté à l’ail

Paraît que consommer 2 gousses d’ail par jour vous prévient de nombreuses maladies. A ce compte-là, la Cocotte vivra bicentenaire !

Pâté à l’ail

Pour 1 beau pâté d’1 kg environ
Ingrédients : 300 de gorge de porc, 300 g de porc maigre (rouelle, côtes, jambon…), 300 g de foie de porc, 15 g de sel, 2 g de poivre noir, 3 gousses d’ail, 5 ou 6 feuilles de sauge et 4 feuilles de laurier.
Préparation : 15 min + repos de la viande – cuisson : 2 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir à viande et terrine
Passez les trois viandes au hachoir. Hachez d’abord gros puis hachez plus fin. En même temps, passez l’ail pelé. Mélangez les viandes, ajoutez le poivre et le sel. Lavez la sauge et ciselez les feuilles. Ajoutez-les aux viandes. Mélangez longtemps. Dans le fond de la terrine déposez deux feuilles de laurier, versez la viande puis mettez les 2 autres feuilles de laurier. Couvrez et mettez au frais au moins 12 h.
Puis préchauffez le four à 180°c. Faites cuire 1 heure et baissez la température sur 125°c et laissez cuire encore 1 heure. Laissez entièrement refroidir avant de mettre la terrine couverte au réfrigérateur.

dimanche, 15 février 2015

Sanglier-Cocotte

Pour bien faire, il faudrait inviter les gens deux jours de suite. Ce plat est encore meilleur une fois réchauffé.

Sanglier-Cocotte, sanglier

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de cuissot de sanglier, 25 g de saindoux, 4 oignons, 1 petite branche de sauge, ½ bouquet de persil, branches de thym, 1 carotte, 2 poireaux, 500 g de champignons de Paris, sel, poivre et paprika, fécule de pommes de terre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 30 à 2 h – coût : ** - difficulté : *
Découpez le cuissot de sanglier en petits morceaux, comme pour une carbonnade. Faites fondre le saindoux dans une marmite en fonte et faites dorer les morceaux de viande de tous les côtés. Attendez que le jus de la viande disparaisse pour ajouter les 4 oignons pelés et ciselés et un gros bouquet garni fait avec le persil, le thym et la sauge. Ajoutez la carotte en fines rondelles et les poireaux détaillés finement. Salez, poivrez et ajoutez 2 ou 3 grosses cuillères de paprika. Couvrez d’eau, couvrez la cocotte et laissez cuire à feu moyen pendant 1 h 30.
Au dernier moment ajoutez les champignons de Paris nettoyés. Laissez cuire 5 minutes. Rectifiez l’assaisonnement et liez la sauce avec un peu de fécule de pommes de terre délayée dans une tasse d’eau.

vendredi, 13 février 2015

Bettes et agneau à l’ail fumé

Vous voulez une confidence ? Moi, je broie la coriandre en grains pour la réduire en poudre. Elle a plus de goût. Essayez.

Bettes et agneau à l’ail fumé, bettes, agneau, ail fumé

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux d’agneau (collier, baron…), 3 gousses d’ail fumé, paprika, coriandre en poudre, sel, poivre blanc, huile d’olive, 1 citron, 1 botte de bettes, 3 carottes, 3 pommes de terre.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min à 1 h – coût : ** - difficulté : * - ustensile : tajine
Mélangez ail pilé, 1 cuillère à soupe de coriandre en poudre et 1 de paprika, 5 cl d’huile d’olive et le jus d’un citron. Salez, poivrez et couvrez-en les morceaux d’agneau. Laissez-les mariner 2 heures.
Puis faites-les cuire 15 minutes dans un four à 180°c.
Pendant ce temps, dans un plat à tajine, faites chauffer un peu d’huile d’olive (vous pouvez utiliser le jus de la marinade) et faites dorer les tiges des bettes coupées en petits tronçons, ajoutez pommes de terre et carottes coupées en rondelles, 1 verre d’eau, couvrez et laissez cuire.
Quand l’agneau a fini de cuire dans le four, coupez les feuilles de bettes et posez-les sur les légumes. Posez les morceaux de viande par-dessus, couvrez et laissez cuire jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Rectifiez l’assaisonnement avant de servir.

dimanche, 08 février 2015

Côté de rumsteck à l’anglaise

Vous arrivez bien tard pour le marché, la Cocotte ! Vous avez de la chance, il me reste un petit côté de rumsteck. Vous allez adorer.

Côté de rumsteck à l’anglaise, côté de rumsteck, rumsteck, pommes de terre, carottes, panais

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 côté de rumsteck de 800 g, 2 panais, 2 carottes, 6 pommes de terre moyennes, 5 cl de chicorée, 25 g de saindoux, sel, poivre, thym.
Préparation : 15 min – cuisson : 40 min – coût : ** - difficulté : *
Sortez le rôti du réfrigérateur 1 heure avant de le faire cuire. Epluchez tous les légumes et coupez-les en cubes de 2 cm de côté. Dans un faitout, versez de l’eau, ajoutez la chicorée et posez un panier-vapeur par-dessus avec les légumes. Faites-les cuire 20 minutes. Puis dans une sauteuse, faites-les dorer dans un peu de saindoux. Salez, poivrez et ajoutez une branche de thym. Déposez-les dans un plat qui va au four.
Préchauffez le four à 220°c. Glissez le plat de légumes dans le bas du four. Massez le rumsteck avec un peu de saindoux. Posez-le sur une grille dans le four, au-dessus du plat de légumes. Le jus de la viande va imbiber les légumes et ce sera délicieux. Retournez la viande au bout de 10 minutes et laissez-la cuire encore 10 minutes.

vendredi, 06 février 2015

Burger à la parmigiana

Aïe, aïe, aïe, mais qu’est-ce que t’as encore fait, la Cocotte ? C’est quoi ce burger d’enfer ? Pourquoi toute cette bonté ?

Burger à la parmigiana, burger, parmesan

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 faluches, 300 g de bœuf haché, 300 g de viande de porc hachée, 1 gousse d’ail fumé, 2 cuillères à soupe de concentré de tomate, 1 carotte, 50 g de parmesan, 1 cuillère à soupe de crème fraîche, eau, sel et poivre blanc.
Préparation : 10 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : poêle et grille-pain
Délayez le concentré de tomate dans un verre d’eau. Faites-le chauffer dans une casserole, ajoutez une carotte râpée, le parmesan et la crème fraîche. Ne salez pas, le parmesan l’est suffisamment mais poivrez. Faites chauffer à feu doux.
Mélangez bœuf et porc, ajoutez une gousse d’ail pelé et pilé. Poivrez, salez et formez 6 steaks de la taille des faluches. Faites-les griller sur la poêle.
Faites griller également les faluches coupées en deux au grille-pain.
Tartinez de sauce au parmesan l’intérieur des 2 morceaux d’une faluche, posez un steak de viande et refermez. Faites de même pour les 5 autres et mangez aussitôt.

jeudi, 05 février 2015

Linguine aux champignons et guanciale

Si vous ne trouvez pas de guanciale, remplacez-le par de la pancetta. Mais ce ne sera pas tout-à-fait pareil.

Linguine aux champignons et guanciale, linguine, guanciale, champignons de Paris, tomates séchées

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de linguine, 24 fines tranches de guanciale (joue de cochon italienne), 500 g de petits champignons de Paris, 6 tomates séchées, sel et poivre blanc. Facultatif : huile d’olive.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Faites bouillir une grande marmite d’eau salée pour les pâtes. Ajoutez un filet d’huile d’olive si vous voulez et faites-les cuire suivant les indications du paquet.
Faites tremper 1 heure les tomates séchées dans 20 cl d’eau puis faites-les bouillir dans cette eau pour les regonfler à bloc. Gardez l’eau.
Faites dorer les tranches de guanciale dans une poêle sans ajouter de graisse. Quand elles sont dorées, retirez-les. Dans la poêle un peu graissée grâce au guanciale, faites sauter les champignons nettoyés et coupés en 4. Ajoutez les tomates séchées détaillées en lamelles épaisses et mouillez petit à petit avec 10 à 15 cl du jus de cuisson des tomates. Salez un peu et poivrez.
Laissez chauffer 5 petites minutes. Servez les pâtes, couvrez de champignons aux tomates et déposez 4 tranches de guanciale sur chaque assiette.

lundi, 02 février 2015

Crêpes chèvre et bacon

Boudiou ! Ne serait-ce pas aujourd’hui qu’on doit faire sauter le crapiau ou la galette, faire tournoyer le bourriol et faire virer la bouquette ?
Mais bien sûr que si ! Hourra ! C’est la chandeleur, la fête des chandelles ! Au départ, fête païenne symbolisant l’ours qui sort de son hibernation, l’église l’a remplacée par le jour de «la présentation de Jésus au temple ». Ca ne rigole pas !
Vous vous demandez alors pourquoi en ce jour,  on mange des crêpes  plutôt que des chandelles. L’histoire ne le dit pas mais la Cocotte a sa petite idée. Parce que les chandelles, c’est pas bon. 

En fait, cette époque de l’année correspondait aux semis d’hiver et on mangeait l’excédent de farine en faisant quoi ? … des crêpes, nom d’une pipe ! 
Y’en a pas beaucoup qui suivent !
Avec le menhir et le pâté Hénaff, la crêpe est certainement la contribution la plus importante de la Bretagne au patrimoine gastronomique national, voire mondial. Toutes les régions de France ont imité les Bretons. Chaque département a sa version, chaque foyer, sa recette. Et c’est pareil pour le reste du monde. Bricks, chapatis, tortillas, msemmen, tamales et autres blinis sont autant de variantes de ces cercles censés symboliser le soleil…

Aujourd'hui, chez la cocotte, ce sera des crêpes chèvre et bêêêcon !
Et chez vous, ce sera quoi ?

La recette

Séparez les blancs des jaunes d’œufs et montez les blancs en neige. Vos crêpes seront légères, légères et gonflées, gonflées !

Crêpes chèvre et bacon

Pour 12 crêpes
Ingrédients : 2 œufs, 150 g de farine, 50 cl de lait, 50 g de fromage de chèvre frais, 1/2 sachet de levure chimique, 50 g de beurre, fromage de chèvre sec ou en bûche et 12 fines tranches de bacon
Préparation : 15 min – cuisson : quelques minutes par crêpe – coût : * - difficulté : * - ustensiles : crêpière et blender
Faites fondre le beurre. Battez les œufs avec la farine, le lait, le fromage de chèvre frais au blender. Ajoutez le beurre fondu et la levure chimique au tout dernier moment. Ne salez pas, les 2 fromages utilisés dans la recette le sont déjà.
Graissez un peu la crêpière et déposez une petite louche de pâte à crêpe pour former un disque d’une quinzaine de cm de diamètre. Faites cuire le temps que des petits trous se forment à la surface puis retournez la crêpe et laissez-la encore quelques secondes. Quand elle est cuite, farcissez la moitié de la crêpe de fromage de chèvre en bûche et d’1 tranche de bacon et refermez-la. Faites toutes les crêpes de la sorte et gardez-les au chaud dans un four à 75 °c.

samedi, 31 janvier 2015

Salade d’hiver

Si vous aimez les betteraves, cette recette est pour vous. La betterave dans tous ses états mais surtout dans toutes ses couleurs.

Salade d’hiver, betteraves crapaudines, betteraves golden, betteraves chioggia, viande de pot-au-feu, pot-au-feu

Pour 6 personnes
Ingrédients : 150 g de restes de viande à pot-au-feu, 1 petite betterave chioggia, 1 petite betterave golden, 1 betterave crapaudine, sel, poivre, huile de tournesol, vinaigre de cidre, moutarde.
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : mandoline et couteau
Pelez les betteraves et coupez-les d’abord en tranches fines à la mandoline (2 mm d’épaisseur).
Puis coupez les rondelles en deux et détaillez-les toutes en fins bâtonnets. Attention à la betterave crapaudine, elle tâche très facilement les mains. Epluchez-la sous l’eau du robinet.
Effeuillez la viande froide de pot-au-feu. Ça fait comme les bâtonnets de betteraves. Mélangez viande et légumes. Faites une vinaigrette avec 3 cuillères à soupe d‘huile et 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre. Salez, poivrez et ajoutez une cuillère à café de moutarde.
Avec un rond ou un carré de présentation, disposez la salade au centre des assiettes.

jeudi, 29 janvier 2015

Mini meatloafs

Si vous avez un petit supplément de viande de plat-de-côtes pour cette recette, gardez-en un peu pour samedi. On va en avoir besoin.

Mini meatloafs, meatloaf, pain de viande

Pour 6 mini meatloafs
Ingrédients : 500 g de viande cuite de pot-au-feu, beurre, 2 échalotes, 1 gousse d’ail, eau, 2 œufs, 75 g de farine, 25 cl de lait, 1 sachet de levure chimique, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir à viande, gros moules à muffins.
Passez viande, ail et échalotes au hachoir à viande. Faites fondre un peu de beurre dans une sauteuse et dorez la viande en ajoutant un peu d’eau pour éviter que cela soit trop sec. Comptez 15 à 20 minutes pour la cuisson. Laissez un peu refroidir.
Préchauffez le four à 180°c (chaleur tournante).
Sur la viande, cassez deux œufs, ajoutez la farine, le lait et la levure chimique, salez et poivrez comme vous aimez et mélangez vigoureusement. Répartissez cette masse dans 6 moules à muffins et faites cuire au four pendant 30 minutes. Servez-les aussitôt avec une salade d’endives à la moutarde.

mardi, 27 janvier 2015

Palette en sauce rouge

Quand on manque de soleil dans notre cuisine, il nous reste toujours les légumes en bocal. Si c’est pas l’Amérique, ça y ressemble bien.

Palette en sauce rouge, palette, sauce rouge, poivrons

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 palette de porc, thym, laurier, 3 oignons, clous de girofle, sel, poivre, farine, lardons, concentré de tomate, poivrons pelés en bocal, marjolaine, beurre et huile.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : *
Plongez la palette de porc pendant 1 bonne heure dans une marmite d’eau bouillante salée, additionnée de thym, laurier, poivre et 1 oignon piqué de clous de girofle. Vers la fin de la cuisson de la palette, faites revenir 2 oignons ciselés dans une sauteuse, dans un peu de beurre et d’huile. Ajoutez une cuillère à soupe de farine et 50 cl de bouillon de palette. Mixez cette sauce. Puis ajoutez 100 g de lardons, 1 cuillère à soupe de concentré de tomate et 2 poivrons pelés et coupés en petits bâtonnets.
Salez et poivrez suivant votre goût et terminez par une cuillère à café de marjolaine séchée.
Servez cette palette coupée en petites tranches et accompagnez-la de légumes à pot-au-feu.

dimanche, 25 janvier 2015

Rouelle longue durée

Qui n’a jamais rêvé d’amener à table une rouelle avec des beaux traits dessus….. ? Mais tais-toi donc, la Cocotte et laisse-nous dormir !

Rouelle longue durée, rouelle

Pour  personnes
Ingrédients : rouelle de porc, huile, quelques branches de thym, 2 citrons, poivre et sel.
Préparation : 15 min – cuisson : 3 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : gril
Pressez 1 des 2 citrons et mélangez son jus à 3 ou 4 cuillères à soupe d’huile. Ajoutez du thym, du sel et du poivre. Versez sur la rouelle et laissez-la mariner pendant 12 h dans ce jus en la retournant de temps en temps.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 175°c, chaleur tournante.
Faites chauffer le gril et faites griller pendant quelques minutes la rouelle sur les 2 faces.
Coupez le second citron en rondelles et garnissez-en le fond d’un plat qui va au four. Ajoutez du thym et posez la rouelle par-dessus. Enfournez pendant 1 h en la retournant plusieurs fois pendant la cuisson. Puis baissez la température sur 120°c et laissez la rouelle encore 2 petites heures. Retournez-la de temps en temps et arrosez-la du jus de cuisson.
Servez avec des lingots du Nord, des pommes-vapeur, des carottes…

mardi, 20 janvier 2015

Entrecôtes à l’échalote et pommes-paille

Qui n’a pas rêvé de couper son entrecôte avec un beau petit couteau qu’on déplie comme le faisaient les anciens ? Oui, qui ?

Entrecôtes à l’échalote et pommes-paille, entrecôtes, échalotes, beurre d'échalotes, pommes-paille

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 entrecôtes, 2 belles échalotes, vinaigre de vin, 50 g de beurre, fleur de sel, poivre-mignonnette, 1,5 kg de pommes de terre Bintje, huile.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : gril, friteuse ou bassine à frites
Pelez et ciselez finement les échalotes. Faites-les fondre 2 ou 3 minutes dans un peu de beurre et une cuillère à soupe de vinaigre de vin. Salez et poivrez. Laissez refroidir puis incorporez le reste du beurre. Mettez au freezer le temps de cuire la viande et les pommes-paille.
Mettez la friteuse en marche à 170°c. Pelez et coupez les pommes de terre en très fines frites, 5 millimètres d’épaisseur. Séchez-les soigneusement et faites-les frire une première fois 3 minutes puis une seconde fois, encore 3 minutes. Egouttez-les sur du papier absorbant et salez-les.
Pendant ce temps, huilez légèrement les entrecôtes et faites-les griller sur un gril très chaud. Salez, poivrez et pour servir, ajoutez une belle noix de beurre aux échalotes.

dimanche, 18 janvier 2015

Rôti miel au thym

La dernière de la Cocotte n’aimant pas les spätzles (la misérable !) a eu droit à des pommes de terre. On se croirait au restaurant !

Rôti miel au thym, rôti de porc, thym, miel

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau rôti de porc dans le filet, 2 cuillères à soupe de miel assez liquide (acacia, c’est parfait), 2 branches de thym, paprika doux, 1 cuillère à soupe d’huile, sel et poivre. Facultatif : des pommes de terre*.
Préparation : 10 min – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : * - ustensiles : poêle et terrine
Préchauffez le four à 200°c. Dans une poêle, faites dorer le rôti sur tous les côtés quelques minutes dans une cuillère à soupe d’huile. Salez et poivrez. Pendant ce temps, versez 2 cuillères à soupe de miel dans le fond de la terrine, ajoutez les branches de thym, 1 cuillère à soupe de paprika doux et 10 cl d’eau. Mélangez. Roulez le rôti dans le mélange miel et thym et couvrez la terrine. Enfournez d’abord pendant 1 h puis baissez la température sur 125°c et laissez encore à couvert 30 minutes.
*Si vous voulez, pelez et coupez en rondelles 1 kg de pommes de terre et ajoutez-les autour du rôti avant de le mettre au four. Dégustez avec une salade de chou et des spätzles.

mardi, 13 janvier 2015

Mouton-carottes

Il n’y a que l’ail et la tomate qui parfument ce plat. Le mouton donne alors tout son goût aux légumes et à la sauce. Un régal tout simple.

Mouton-carottes, poitrine de mouton, carottes


Pour 6 personnes
Ingrédients : 600 g de poitrine de mouton Soay, huile d’olive, 1 cuillère à soupe de concentré de tomates, 1 gousse d’ail, 500 g de carottes, 1 bocal de 500 g de pois chiche, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : sauteuse
Coupez les morceaux de poitrine de mouton. Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive dans la sauteuse et faites-y dorer les morceaux de poitrine. Ajoutez une cuillère de concentré de tomates et la gousse d’ail pelé et pilé. Mouillez avec 300 ml d’eau, salez, poivrez, mélangez, couvrez la sauteuse et laissez cuire 15 minutes.
Au bout de ce temps, pelez et coupez les carottes en biseau. Ajoutez-les dans la sauteuse, couvrez à nouveau, vérifiez qu’il y ait encore assez d’eau et laissez cuire 10 minutes.
Egouttez les pois chiche, rincez-les et ajoutez-les dans la sauteuse. Laissez cuire encore 5 minutes.
Rectifiez l’assaisonnement et servez avec de la polenta ou de la semoule de couscous.

samedi, 10 janvier 2015

Pâté en croûte de thym

Si cela vous tente, à la sortie du four, versez de la gelée par le trou de la cheminée et vous aurez un pâté en croûte et en gelée.

Pâté en croûte de thym, pâté en croûte

Pour 1 belle terrine
Ingrédients : pâte : 300 g de farine, 175 g de beurre, 5 g de sel, 1 œuf, lait et thym. Pâté : 250 g de porc maigre, 250 g de porc gras et 250 g de foie de porc, 10 g de sel, poivre, quelques noisettes, pistaches et noix.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : ** - ustensile : longue terrine
Faites une pâte brisée en mélangeant farine, sel, thym, œuf et beurre fondu de manière à obtenir une belle boule de pâte. Au besoin ajoutez un peu de lait. Enfermez la pâte dans un sac hermétique et mettez-la au frais au moins 2 heures.
Hachez les viandes, assaisonnez et ajoutez quelques fruits secs broyés grossièrement. Laissez reposer également.
Préchauffez le four à 170°c. Etalez la pâte brisée sur un plan fariné. Tapissez la terrine de papier cuisson et étalez la pâte. Ajoutez la viande, couvrez-la de pâte brisée. Scellez les bords. Faites 1 petite cheminée en alu sur le dessus pour que l’air s’échappe. Et enfournez le pâté en croûte pendant 1 h. Baissez la température sur 130°c et laissez encore 30 minutes. Dégustez une fois le pâté bien refroidi, le lendemain par exemple.

lundi, 05 janvier 2015

Portefeuilles à la coppa

Tout ce qui ressemble de près ou de loin à une pizza met la Cocotte en joie. Alors des portefeuilles à la coppa, pas de surprise, ça lui va !

Portefeuilles à la coppa, coppa

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de farine, 15 g de levure fraîche, eau, 5 g de sel, coulis de tomate, 20 rondelles fines de coppa, pistou (basilic, huile d’olive et ail), poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : papier cuisson et plaque à pâtisserie
Emiettez la levure et délayez-la dans un peu d’eau. Mélangez farine, sel et levure. Ajoutez un peu d’eau pour former une belle boule de pâte. Farinez-la, couvrez-la et laissez-la lever dans un endroit chaud de la cuisine pendant 2 heures.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 225°c. Etalez la pâte en un grand rectangle de 40 cm sur 50 cm, tartinez-le de pistou, de 3 ou 4 cuillères à soupe de coulis de tomate et de rondelles de coppa. Poivrez un peu. Rabattez le rectangle en 3 pour en faire un portefeuille puis coupez 6 morceaux égaux. Disposez-les sur du papier cuisson, lui-même sur la plaque à pâtisserie et faites-les cuire 8 à 10 minutes, le temps qu’ils soient bien gonflés et bien dorés. Servez aussitôt avec de la roquette au vinaigre balsamique et copeaux de parmesan.

dimanche, 04 janvier 2015

Râble de lapin pruneaux et Jenlain d’Alain Capelle, Auberge de l’Hermitage à Beaufort

« Aux Etats-Unis, dans la hiérarchie, vous avez Dieu, puis le cuisinier français et après, y’a tous les autres. »

Râble de lapin pruneaux et Jenlain d’Alain Capelle, Auberge de l’Hermitage à Beaufort, râble de lapin pruneaux et Jenlain, lapin, pruneaux, Jenlain, Alain Capelle, Auberge de l'Hermitage, Beaufort, le Chef et la Cocotte, la Cocotte

Entrez donc à l’Auberge de l’Hermitage à Beaufort, remarquez les verres en cristal, la belle vaisselle, les lourdes nappes, installez-vous très confortablement, laissez-vous tenter par un râble de lapin pruneaux et Jenlain et écoutez Alain Capelle, le maître des lieux. Ce cuisinier généreux, amoureux de son terroir vous dira ses études à Strasbourg chez Emile Jung, « c’est l’apprenti qui choisit son maître, moi j’ai choisi le meilleur ». Il vous dira ses fréquents voyages aux Etats-Unis pour donner des cours de cuisine, à Beaufort en Caroline du Nord, les barbecues dégustés là-bas, les repas avec le doyen de l’université, le gouverneur. Il vous dira… Vous passerez 2 heures magnifiques et vous repartirez heureux.

Auberge de l'Hermitage, 51, route nationale, 59330 Beaufort, 0327678959, auberge.hermitage@orange.fr


Râble de lapin pruneaux et Jenlain
Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 râbles de lapin, 1 oignon, 1 carotte, 1 poireau, thym, laurier, 1 gousse d’ail, beurre, 28 gros pruneaux dénoyautés, 33 cl de Jenlain ambrée ou brune, sel, poivre, sucre.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : ** - difficulté : ** - ustensile : ficelle de cuisine

Râble de lapin pruneaux et Jenlain d’Alain Capelle, Auberge de l’Hermitage à Beaufort, râble de lapin pruneaux et Jenlain, lapin, pruneaux, Jenlain, Alain Capelle, Auberge de l'Hermitage, Beaufort, le Chef et la Cocotte, la Cocotte


Coupez les râbles en deux le long de l’os. Dégraissez-les, enlevez les rognons et prélevez les filets mignons sur les os. Déposez 4 pruneaux et les filets mignons sur chaque râble et roulez les râbles. Ficelez les extrémités pour maintenir les pruneaux à l’intérieur. Salez et poivrez.
Faites fondre le beurre, ajoutez os concassés des râbles, carotte en rondelles, oignon ciselé, ail, un bouquet garni de poireau, thym et laurier. Mouillez à la bière, ajoutez une pincée de sucre. Faites cuire 30 minutes. Filtrez puis mixez le jus en ajoutant 4 pruneaux pour lier la sauce.
Ensuite dorez les râbles farcis dans un peu de beurre une dizaine de minutes. Il ne faut pas les faire cuire trop longtemps car ça devient trop sec.
Servez avec des rattes du Touquet, des carottes glacées et une compotée de chou rouge/pommes et vin rouge.

Textes et photos : Odile Bazin

vendredi, 02 janvier 2015

Tripes à la polonaise

Avec des tonnes de bons produits, des centaines de recettes simples et une bonne dose de bonne humeur, la Cocotte vous présente ses vœux.

Tripes à la polonaise, tripes de boeuf, marjolaine

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de tripes de bœuf, sel, poivre, laurier, beurre, 1 oignon, farine, 2 belles carottes, marjolaine, paprika doux, muscade.
Préparation : 15 min – cuisson : 2 h 30 – coût : * - difficulté : *
Faites bouillir les tripes dans une grande cocotte en ajoutant laurier, sel et poivre. Comptez 2 bonnes heures pour que les tripes soient bien molles.
Ensuite égouttez-les en gardant le bouillon. Coupez les tripes en languettes.
Faites fondre du beurre dans la cocotte et faites-y dorer un oignon ciselé. Saupoudrez d’une cuillère à soupe de farine puis ajoutez les tripes et les carottes pelées et coupées en rondelles. Couvrez de bouillon. Salez, poivrez, ajoutez une belle cuillère à soupe de paprika et une de marjolaine, de la muscade et laissez cuire encore 30 minutes à couvert. A la fin, saupoudrez encore d’un peu de marjolaine. Servez avec pain et moutarde.
Conseil : vous pouvez ajouter du bouillon de façon à avoir une belle soupe.

lundi, 29 décembre 2014

Chou rouge à la poire

Scène de la vie suédoise : « - Gudrun, qu’as-tu préparé en ce jour qui ne se lève jamais ? Du chou rouge ? – Oui, Sven. A table, Olof, Helge et Einar ! »

Chou rouge à la poire, chou rouge, poire, saucisses de toulouse, confiture d'airelles

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 chou rouge, huile, graines de cumin, 3 poires Conférence, 6 saucisses de Toulouse, confiture d’airelles, sucre, sel, poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Débarrassez-vous des premières feuilles du chou, enlevez aussi le cœur dur. Puis coupez le chou en très fines tranches. Une trancheuse est bienvenue. Dans une cocotte en fonte, faites dorer le chou dans un peu d’huile. Ajoutez une pincée de graines de cumin. Salez et poivrez. Ajoutez un verre d’eau, couvrez et laissez cuire 30 minutes.
Pendant ce temps, lavez et coupez en deux dans la longueur les poires Conférence. Faites-les doucement confire dans une poêle, côté chair dans le fond, avec un peu de sucre.
Au bout des 30 minutes, ajoutez saucisses de Toulouse et poires confites sur le chou et laissez encore cuire 30 minutes.
Servez ce plat en proposant de la confiture d’airelles.

dimanche, 28 décembre 2014

Jambette à la choucroute

On dit que j’ai de belles jambettes mais j’serais pas la Cocotte si j’étais pas comme ça… Imaginez donc avec choucroute et carottes jaunes !

Jambette à la choucroute, jambette, choucroute, carottes jaunes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 jambette, oignon, thym, clous de girofle, baies de genièvre, 1,5 kg de choucroute crue, couenne de lard fumé, huile, cumin, 3 carottes jaunes, sel, poivre, paprika.
Préparation : 10 min – cuisson : 2 h – coût : * - difficulté : *
Faites bouillir 1 h la jambette dans un bouillon avec oignon, thym, clous de girofle, baies de genièvre, sel et poivre.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 180°c. Déposez la jambette dans un plat, huilez-la légèrement, saupoudrez-la de paprika et enfournez pour une petite heure.
En même temps, lavez la choucroute à grandes eaux puis faites-la dorer dans un peu d’huile, dans une cocotte en fonte. Sous la choucroute, glissez la couenne de lard, ajoutez un peu d’eau, une pincée de cumin en graines (pour la digestion) et laissez confire à couvert. Surveillez qu’il y ait toujours assez d’eau. Quand la jambette est joliment dorée, déposez-la sur le chou dans la cocotte en fonte, pelez et coupez les carottes en rondelles, ajoutez-les et laissez encore cuire doucement 15  bonnes minutes.