vendredi, 02 janvier 2015

Tripes à la polonaise

Avec des tonnes de bons produits, des centaines de recettes simples et une bonne dose de bonne humeur, la Cocotte vous présente ses vœux.

Tripes à la polonaise, tripes de boeuf, marjolaine

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de tripes de bœuf, sel, poivre, laurier, beurre, 1 oignon, farine, 2 belles carottes, marjolaine, paprika doux, muscade.
Préparation : 15 min – cuisson : 2 h 30 – coût : * - difficulté : *
Faites bouillir les tripes dans une grande cocotte en ajoutant laurier, sel et poivre. Comptez 2 bonnes heures pour que les tripes soient bien molles.
Ensuite égouttez-les en gardant le bouillon. Coupez les tripes en languettes.
Faites fondre du beurre dans la cocotte et faites-y dorer un oignon ciselé. Saupoudrez d’une cuillère à soupe de farine puis ajoutez les tripes et les carottes pelées et coupées en rondelles. Couvrez de bouillon. Salez, poivrez, ajoutez une belle cuillère à soupe de paprika et une de marjolaine, de la muscade et laissez cuire encore 30 minutes à couvert. A la fin, saupoudrez encore d’un peu de marjolaine. Servez avec pain et moutarde.
Conseil : vous pouvez ajouter du bouillon de façon à avoir une belle soupe.

lundi, 29 décembre 2014

Chou rouge à la poire

Scène de la vie suédoise : « - Gudrun, qu’as-tu préparé en ce jour qui ne se lève jamais ? Du chou rouge ? – Oui, Sven. A table, Olof, Helge et Einar ! »

Chou rouge à la poire, chou rouge, poire, saucisses de toulouse, confiture d'airelles

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 chou rouge, huile, graines de cumin, 3 poires Conférence, 6 saucisses de Toulouse, confiture d’airelles, sucre, sel, poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Débarrassez-vous des premières feuilles du chou, enlevez aussi le cœur dur. Puis coupez le chou en très fines tranches. Une trancheuse est bienvenue. Dans une cocotte en fonte, faites dorer le chou dans un peu d’huile. Ajoutez une pincée de graines de cumin. Salez et poivrez. Ajoutez un verre d’eau, couvrez et laissez cuire 30 minutes.
Pendant ce temps, lavez et coupez en deux dans la longueur les poires Conférence. Faites-les doucement confire dans une poêle, côté chair dans le fond, avec un peu de sucre.
Au bout des 30 minutes, ajoutez saucisses de Toulouse et poires confites sur le chou et laissez encore cuire 30 minutes.
Servez ce plat en proposant de la confiture d’airelles.

dimanche, 28 décembre 2014

Jambette à la choucroute

On dit que j’ai de belles jambettes mais j’serais pas la Cocotte si j’étais pas comme ça… Imaginez donc avec choucroute et carottes jaunes !

Jambette à la choucroute, jambette, choucroute, carottes jaunes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 jambette, oignon, thym, clous de girofle, baies de genièvre, 1,5 kg de choucroute crue, couenne de lard fumé, huile, cumin, 3 carottes jaunes, sel, poivre, paprika.
Préparation : 10 min – cuisson : 2 h – coût : * - difficulté : *
Faites bouillir 1 h la jambette dans un bouillon avec oignon, thym, clous de girofle, baies de genièvre, sel et poivre.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 180°c. Déposez la jambette dans un plat, huilez-la légèrement, saupoudrez-la de paprika et enfournez pour une petite heure.
En même temps, lavez la choucroute à grandes eaux puis faites-la dorer dans un peu d’huile, dans une cocotte en fonte. Sous la choucroute, glissez la couenne de lard, ajoutez un peu d’eau, une pincée de cumin en graines (pour la digestion) et laissez confire à couvert. Surveillez qu’il y ait toujours assez d’eau. Quand la jambette est joliment dorée, déposez-la sur le chou dans la cocotte en fonte, pelez et coupez les carottes en rondelles, ajoutez-les et laissez encore cuire doucement 15  bonnes minutes.

vendredi, 26 décembre 2014

Ravioles au pot-au-feu

Le Père-Noël aurait-il déposé dans votre cheminée une machine à pâtes ? Ce serait bien pour vous, ça vous faciliterait la tâche.

Ravioles au pot-au-feu, ravioles, pot-au-feu

Pour 1 cinquantaine de petites ravioles
Ingrédients : farce : 500 gr de bœuf cuit et passé au hachoir, 1 oignon, 1 gousse d'ail, du pain trempé dans 1 peu de lait, 1 œuf, du persil, sel, poivre, paprika. Pâte à ravioles : 500 gr de farine, 1 bonne pincée de sel, 125 cl d'eau tiède, 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin, 70 ml d'huile. 1,5 litre de bouillon
Préparation : 30 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : ** - ustensile : rouleau à pâtisserie ou machine à pâtes
Pour la farce, passez tout au hachoir ou au blender et réservez au frais.
Pour la pâte, faites une pâte à pâtes classique avec les ingrédients ci-dessus, laissez-la reposer au frais également. Puis étalez-la en plusieurs fois, sur un plan fariné et faites des plaques de 1 à 2 mm d'épaisseur. Ensuite découpez à l'aide d'1 roulette dentelée ou d'1 couteau tout simple, des rectangles de pâte de 14 cm x 7 cm. Farcissez tous vos rectangles d'une cuillère de farce. Refermez le rectangle en scellant bien.
Faites cuire dans le bouillon bouillant pendant 5 ou 6 minutes et servez les ravioles dans des bols en ajoutant le bouillon. Prévoyez 6 ou 7 ravioles par personne.

dimanche, 21 décembre 2014

Filet mignon au foie gras

Tâche n°22 : Faire un petit amuse-gueule au foie gras. Trouver une petite terrine et un beau torchon qui fait rustique et chic.

Filet mignon au foie gras, filet mignon, foie gras

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 filet mignon, 300 g de foie gras frais, poivre mignonette, baies roses et fleur de sel de Guérande parfumé à la truffe.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : *** - difficulté : * - ustensiles : film alimentaire, linge propre et petite terrine
Dénervez le foie gras si besoin. Broyez très grossièrement une dizaine de baies roses.
Ouvrez le filet mignon en deux dans le sens de la longueur. Déposez le foie gras à l’intérieur du filet mignon et refermez le filet mignon. Roulez le filet dans du poivre, des baies broyées et un peu de sel. Enfermez le filet au foie gras dans un film alimentaire en serrant bien pour former un boudin.
Plongez le paquet bien serré dans une sauteuse remplie d’eau chauffée à 75/80°c et laissez cuire 30 minutes.
Ensuite laissez entièrement refroidir, enlevez le plastique et emballez le filet mignon dans un linge propre. Serrez bien et déposez-le dans une petite terrine (plus petite que le paquet) pour que le filet reste bien serré. Gardez au frais.
Dégustez au bout de 2 ou 3 jours en fines tranches sur des toasts de cramique aux raisins.

vendredi, 19 décembre 2014

Pomme-boudin au four

Noir, c’est noir, il n’y a plus d’espoir. Non mais il y a du boudin et de la pomme de terre et il y a un peu de poire.

Pomme-boudin au four, pommes de terre, boudin noir, poire

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 énormes pommes de terre Bintje, 3 boudins noirs, 1 grosse poire, lait, crème fraîche, sel et poivre. Facultatif : oignons
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 200°c. Lavez et séchez très soigneusement les pommes de terre et sans les éplucher, faites-les cuire au four pendant 1 heure.
Coupez-les en deux dans l’épaisseur, raclez la chair à l’intérieur et gardez la peau pour la farcir. Vous obtenez 6 « coupes ». Ecrasez la chair en ajoutant un peu de lait, de la crème fraîche, la poire pelée et coupée en petits dés et les boudins débarrassés de leur peau. Mélangez pour en faire une belle purée. Assaisonnez comme il vous plaît.
Puis remplissez les 6 coupes en peau de pommes de terre avec ce mélange.
Faites réchauffer pendant 15 minutes au four.
Si vous voulez, faites dorer 1 ou 2 oignons pelés et ciselés dans un peu de beurre et déposez ces oignons sur les pommes de terre à la sortie du four.

jeudi, 18 décembre 2014

Velouté jurassien de butternut et lingots

Ce n’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule. La Cocotte n’a rien à dire donc elle l’ouvre. Enfin, rien à dire, rien à dire, c’est vite dit. Il faut qu’elle vous dise, elle a cassé son p’tit économe. C’est peut-être un détail pour vous mais pour elle, ça veut dire beaucoup. Elle l’avait depuis des années. Il était rangé… enfin, rangé, c’est vite dit aussi. Il trônait sur tous les objets du deuxième tiroir à partir du haut, sur les piques à brochettes, la plaque à ravioli, les emporte-pièce carrés, la boule à glace, la cuillère à miel…, là, dans le placard à côté du lave-vaisselle. C’était le premier objet qu’on voyait, celui que sa main droite choisissait toujours à tâtons avertis.
Il faut vous dire qu’il était las, un peu rouillé sur les bords, qu’il donnait des signes de faiblesse depuis quelque temps. En pelant la courge butternut de la recette d’aujourd’hui, la lame s’est brisée nette. Oh non, elle en aurait pleuré !
Il gît depuis ce jour dans le fond du sac en plastique de la poubelle. RIP, petit économe !
Que va-t-elle faire sans lui ? Y’a-t-il la possibilité d’un après ? La vie de la Cocotte est-elle finie sans lui ? Que nenni !
La Cocotte a de la ressource, la Cocotte a de l’entrain. Le samedi suivant le drame, elle est allée, sur le petit marché de sa ville, a trouvé là où elle savait qu’elle trouverait, un beau petit économe, fringant, brillant, prêt à affronter butternut, carottes et pommes de terre pendant des lustres et des lustres. Et comme c’est Noël et qu’elle aime les contes, en hommage à Charles Dickens, elle a baptisé son économe «Mister Scrooge », du nom de cet infâme grippe-sou, ronchon invétéré, méchant patenté, qui, en fin de conte, est touché par la bonté ! Please welcome Mister Scrooge !

La recette
Faut que je vous dise, j’ai cassé mon éplucheur en pelant la courge butternut. Oh non, mon petit éplucheur qui m’a accompagné tant d’années !

velouté jurassien de butternut et lingots,courge butternut,lingots,saucisse de morteau,morbier

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 courge butternut de 500 g, 100 g de lingots secs, ail, sel, poivre, laurier, 1 saucisse de Morteau et 150 g de Morbier (fromage du Jura).
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : faitout, mixeur et bols
Faites tremper 6 heures les lingots dans de l’eau. Puis faites-les cuire 30 minutes dans un faitout, avec une gousse d’ail pelé et une feuille de laurier. Coupez la courge en 2, pelez, épépinez et râpez-la. Egouttez les lingots. Remettez-les dans le faitout, ajoutez la courge butternut râpée, couvrez d’un bon litre d’eau. Salez et poivrez et faites cuire 10 minutes.
Préchauffez le gril du four à 200°c. Coupez la saucisse de Morteau en rondelles et faites-les dorer quelques instants à la poêle. Déposez-les sur du papier absorbant. Coupez le Morbier en tranchettes.
Retirez le laurier du faitout et mixez butternut et lingots, rectifiez l’assaisonnement. Versez dans 6 bols, couvrez de Morbier et de rondelles de saucisse et mettez à gratiner au four pendant 10 à 15 minutes. Servez aussitôt après.

mardi, 16 décembre 2014

Bricks bacon au cerfeuil

Tout est dans le pliage de la feuille de brick. Rabattez le bord droit puis le bord gauche, le bord haut puis le bord bas et retournez la brick.

Bricks bacon au cerfeuil, feuilles de brick, bacon, cerfeuil

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 feuilles de brick, 12 tranches de bacon, 4 œufs, 1 bouquet de cerfeuil, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, poivre blanc.
Préparation : 10 min – cuisson : 15 min – coût : - difficulté : * - ustensile : assiette creuse.
Préchauffez le four à 175°c, chaleur tournante.
Battez les œufs. Lavez et ciselez le cerfeuil. Mélangez-le aux œufs, ajoutez la crème fraîche et poivrez légèrement. Ne salez pas, le bacon l’est déjà.
Passez très rapidement 2 feuilles de brick dans un fond d’eau dans l’évier. Posez-les dans une assiette creuse, posez une tranche de bacon au centre et versez 1/6 de la préparation aux œufs dans le fond. Ajoutez l’autre tranche de bacon et refermez la brick comme une enveloppe. Retournez-la délicatement et posez-la sur du papier-cuisson. Bien fermée, ça ne fuit pas.
Faites de même pour les 5 autres bricks.
Glissez le papier-cuisson sur une plaque à pâtisserie et enfournez pendant 15 minutes. Mangez aussitôt.

vendredi, 12 décembre 2014

Feuilleté au boudin blanc

Tâche n° 11 : Avant les fêtes, goûter à tous les boudins blancs du coin. Parce qu’un mauvais boudin blanc, c’est un mauvais feuilleté.

Feuilleté au boudin blanc, boudin blanc, pâte feuilletée, feuilleté

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 rouleaux de pâte feuilletée, 3 boudins blancs, 2 poireaux, 20 g de beurre, 20 g de farine, 10 cl de Riesling, eau, sel, poivre blanc, muscade.
Préparation : 30 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : ** - ustensile : emporte-pièce rond
Préchauffez le four à 180°c, chaleur conventionnelle. Dans la pâte feuilletée formez 18 cercles, superposez-les par trois et passez-les au four pendant 20 minutes. Au bout de ce temps, ils ont gonflé et feuilleté. Coupez le chapeau et évidez l’intérieur pour former les vol-au-vent.
Enlevez les premières feuilles des poireaux et une partie du vert. Coupez les poireaux en fines rondelles. Faites fondre le beurre dans une casserole et ajoutez-y les poireaux. Faites-les suer quelques instants, ajoutez la farine et mouillez avec le vin et un peu d’eau pour une sauce onctueuse.
Coupez les boudins blancs en fines rondelles et ajoutez-les à la sauce. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de muscade. Remplissez les vol-au-vent de cette sauce, couvrez du chapeau et passez au four 10 à 15 minutes. Dégustez en entrée.

jeudi, 11 décembre 2014

Carpaccio de sucrine rôtie et porc pané

FOC ou la cuisine mnémonique : FOC = farine, œuf, chapelure. Dans cet ordre, voici les 3 lettres d’or pour paner ce que vous voulez.

Carpaccio de sucrine rôtie et porc pané, sucrine du Berry, escalope de porc panée

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 tranches de rôti de porc cru, farine, 2 œufs, chapelure, 1 sucrine du Berry (variété de courge), huile de tournesol, thym libanais, beurre, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : marteau à attendrir, mandoline et papier-cuisson
Préchauffez le four à 180°c. Découpez la sucrine en fines rondelles avec la mandoline. Enlevez les pépins présents au centre de la sucrine. Huilez légèrement le papier-cuisson, déposez les rondelles de sucrine par-dessus, huilez aussi très légèrement le dessus et saupoudrez-les de thym libanais, de sel et de poivre. Faites-les dorer au four pendant que vous préparez la viande.
Aplatissez les tranches de rôti de porc avec le marteau. Essayez de les faire doubler de taille. Passez-les dans la farine puis dans l’œuf battu et dans la chapelure. Faites-les cuire en les saisissant dans un peu de beurre et d’huile. Retournez-les souvent en cours de cuisson pour ne pas qu’elles brûlent. Servez viande et rondelles de sucrine ensemble avec des pâtes en sauce tomate.

samedi, 06 décembre 2014

Carotte de bœuf Tarragona

La carotte de bœuf se situe au niveau de l’omoplate de la bête. Morceau pas gras et tendre à souhait, on ne résiste pas.

Carotte de bœuf Tarragona

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de carotte de bœuf ou jumeau ou macreuse, 1 cuillère à soupe de farine, 50 cl de vin espagnol Tarragona, 1 chorizo courbé, ½ tête d’ail, piment fort en poudre, huile d’olive, sel et poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 1 h 30 – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : cocotte en fonte et chinois
Coupez le bœuf en tranches d’1 cm d’épaisseur. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une cocotte et faites-y dorer les morceaux de bœuf. Quand le jus libéré par la viande a disparu, ajoutez une cuillère à soupe de farine, mélangez pour répartir la farine puis mouillez avec le vin. Mélangez une nouvelle fois.
Coupez le chorizo en grosses rondelles et ajoutez-les dans la cocotte. Continuez avec l’ail pelé et ajoutez une pointe de piment fort en poudre. Salez un peu, poivrez tout aussi peu et couvrez. Laissez mijoter pendant 1 h 15.
Au bout de ce temps, enlevez bœuf et chorizo et mixez la sauce. Passez ensuite cette sauce au chinois et reversez-la dans la cocotte.
Préparez une purée pommes de terre et céleri-rave ou une simple purée de carottes pour accompagner ce plat plus ou moins relevé. C’est vous qui déciderez.

vendredi, 05 décembre 2014

Croustilles à l’endive

Christian : - « Moi, j’aime les endives au jambon ».  Denise : - « Moi aussi. » La Cocotte : - « Ben alors moi, je vous offre cette recette. »

Croustilles à l’endive, endive, endives, jambon, maroilles

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 belles endives, 1 quart Maroilles, 3 tranches de jambon, pâte feuilletée, sel, poivre blanc.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : petits ramequins à oreilles de 10 à 12 cm de diamètre, papier-cuisson.
Préchauffez le four à 180°c en position chaleur conventionnelle.
Enlevez le cœur dur de 3 des endives. Puis coupez celles-ci en fins tronçons. Coupez le jambon en petits morceaux également. Mélangez endives et jambons, salez un peu et poivrez.
Découpez des ronds de papier-cuisson de la taille des ramequins et disposez-les dans le fond de chaque ramequin. Détaillez le Maroilles en fines tranches et répartissez-les dans les ramequins.
Répartissez le mélange endives-jambon par-dessus.
Découpez des ronds de pâte feuilletée un peu plus grands que les ramequins et disposez-les sur la préparation endives-jambon. Rentrez bien les bords de la pâte dans les ramequins.
Mettez au four pendant 30 minutes puis retournez délicatement les croustilles et enlevez tout aussi délicatement le papier-cuisson.
Coupez la dernière endive en fins tronçons et répartissez-les sur les croustilles encore chaudes. Servez aussitôt.

samedi, 29 novembre 2014

Côtes aux 3 oignons

Préparez vos mouchoirs. Cette recette n’est pas triste mais avec les oignons utilisés, vous risquez bien de verser une petite larme.

Côtes aux 3 oignons, côtes de porc, oignons-grelots, oignons jaunes, oignons rouges


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 côtes de porc, 200 g de lardons, 3 oignons jaunes, 3 oignons rouges, une vingtaine d’oignons-grelots, sel, poivre, thym, beurre, huile.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : mixeur plongeant, gril et 6 piques à brochettes en bois
Pelez les oignons-grelots et faites-les mariner quelques instants dans un peu d’huile.
Ciselez finement oignons jaunes et oignons rouges. Dans une casserole, faites chauffer un peu de beurre et d’huile. Faites dorer les lardons puis ajoutez les oignons ciselés. A feu doux, laissez fondre les oignons régulièrement et laissez épaissir. Poivrez mais ne salez pas, les lardons le sont déjà. Si ça attache, ajoutez un peu d’eau.
Pendant que les oignons compotent, faites cuire les côtes de porc à la poêle pendant 20 minutes en les retournant souvent. Salez et poivrez. Passez les oignons au mixeur plongeant puis filtrez-les pour avoir une belle sauce épaisse et lisse.
Avec les oignons-grelots, faites des brochettes en en piquant 4 ou 5 sur chaque pique à brochette.
Faites-les dorer sur le gril quelques instants. Servez les côtes nappées de sauce et garnies avec les brochettes.


lundi, 24 novembre 2014

Bœuf-agneau gratin rouge

D’après la légende, l’inventeur des pâtes langues d’oiseaux était tout bêtement féru d’ornithologie. On n’échappe pas à son destin !

Bœuf-agneau gratin rouge, langues d'oiseaux, boeuf, agneau

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de bœuf haché, 250 g d’agneau haché, 500 g de pâtes langues d’oiseaux, 1 boîte de concentré de tomates, 2 gousses d’ail, 10 feuilles de menthe, quelques tiges de thym citronné, 1 tige de romarin, 200 g de feta, huile d’olive, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plat à gratin ou 6 ramequins à oreilles
Préchauffez le four à 180°c.
Lavez les aromates et hachez-les finement au couteau, surtout le romarin.
Faites cuire les langues d’oiseaux en suivant les indications de cuisson sur le paquet puis réservez-les au chaud.
Faites chauffer un peu d’huile dans une sauteuse et faites-y dorer l’ail pelé et pilé, ajoutez les deux viandes. Ajoutez le concentré de tomates et allongez avec de l’eau pour avoir une belle sauce bien onctueuse. Saupoudrez des herbes hachées, salez, poivrez, mélangez et laissez mijoter 15 min.
Mélangez langues d’oiseaux et viandes en sauce. Emiettez 200 g de feta. Huilez légèrement un plat à gratin ou des ramequins, versez le mélange, parsemez de feta puis enfournez et laissez gratiner pendant 30 minutes.

dimanche, 23 novembre 2014

Hamburger Mamamouchi

Nom burlesque utilisé par Molière pour donner une dignité turque à son bourgeois gentilhomme et nom du hamburger façon turque de la Cocotte.

Hamburger Mamamouchi, hamburger, sauce tomate, tomates, épices

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de viande hachée, menthe, piment en poudre, 1 boîte de concentré de tomates, miel, eau, ail, coriandre en poudre, sel, poivre, 6 pains à hamburger, cornichons doux, fromage Beyaz peynir ou Feta, oignon blanc, huile d’olive.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : marmite et panier-vapeur
Dans une petite casserole, faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, ajoutez le concentré de tomates, 2 gousses d’ail pilé, 1 cuillère à soupe de miel, un peu de menthe et de coriandre  en poudre. Allongez d’un peu d’eau pour faire une belle sauce, poivrez, salez et laissez cuire 15 minutes.
Pendant ce temps mélangez la viande, 1 pincée de menthe et du piment en poudre, salez, poivrez et formez 6 steaks bien plats de la taille du pain. Faites-les griller quelques instants.
Tartinez allègrement de sauce l’intérieur des pains, déposez un steak dans chacun, des rondelles de cornichons doux, rondelles d’oignon blanc et tranchettes de fromage. Fermez les pains, couvrez-les d’une cuillère à soupe de sauce et faire cuire les pains à la vapeur 1 à 2 minutes dans le panier-vapeur d’une marmite. Servez-les avec plein de serviettes en papier. On en met partout mais qu’est-ce que c’est bon, ces pains tout moelleux !

vendredi, 21 novembre 2014

Soupe aux chouboulettes

Ah, l’hiver, ses choux, ses soupes, ses soupes au chou… Ah, la Cocotte, ses soupes au chou, ses boulettes, ses soupes aux chouboulettes…

Soupe aux chouboulettes, soupe au chou, chou blanc, boulettes


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petit chou blanc, gros sel, beurre, 1 oignon, 3 carottes, 3 pommes de terre, 10 baies de genièvre, thym, laurier, paprika, 300 g de chair à saucisse, eau, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : * - ustensiles : mandoline et cocotte en fonte
Enlevez les premières feuilles du chou puis coupez-le en fines lamelles avec la mandoline. Attention à vos doigts ! Déposez le chou dans une passoire, couvrez-le de sel, posez un gros poids dessus et laissez-le se « ramollir » pendant 2 à 3 heures. Ensuite rincez-le pour le débarrasser du sel.
Faites fondre un peu de beurre dans la cocotte, ajoutez l’oignon ciselé et le chou. Faites braiser quelques instants puis ajoutez 2 cuillères à soupe de paprika, thym, laurier et baies de genièvre. Salez et poivrez. Couvrez d’eau (1 litre à 1,5 litre) et laissez bouillonner pendant 1 heure.
Au bout de ce temps, pelez et coupez les pommes de terre en petits morceaux et les carottes en fines rondelles. Ajoutez-les au chou.
Formez des petites boulettes de chair à saucisse et déposez-les sur les légumes. Couvrez la cocotte et laissez cuire encore une bonne vingtaine de minutes. Vérifiez la cuisson des légumes en les transperçant d’un couteau. Au besoin, prolongez la cuisson.

dimanche, 16 novembre 2014

Porc caramélisé en potée

Le froid frappe à la porte, les gros manteaux, les gants et les bonnets sortent des armoires et les recettes de potée sont les bienvenues.

Porc caramélisé en potée, porc, sauté de porc, pommes de terre, navets, cassonade


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de sauté de porc, 20 g de beurre, 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol, 2 oignons, 20 baies de genièvre, 3 cuillères à soupe de cassonade, cannelle, 1 bouquet de thym, marjolaine, 500 g de navets, 500 g de pommes de terre, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 50 min – coût : ** - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Pelez et coupez les oignons en fines rondelles. Broyez les baies de genièvre au mortier.
Dans la cocotte, faites chauffer beurre et huile et faites-y dorer les oignons. Pendant ce temps, coupez les morceaux de sauté de porc en fines tranchettes.
Enlevez les oignons de la cocotte et remplacez-les par le porc. Faites dorer. Quand le jus de cuisson a disparu, ajoutez la cassonade, les baies de genièvre, une bonne pincée de cannelle et les herbes. Salez, poivrez et mélangez.
Pelez et coupez en fines rondelles pommes de terre et navets et ajoutez-les en couches dans la cocotte. Versez un grand verre d’eau sur les aliments. Couvrez la cocotte et laissez cuire 45 minutes à feu moyen.
Vérifiez de temps en temps pour voir s’il y a assez d’eau pour ne pas que la viande attache. Au besoin ajoutez-en un peu.

jeudi, 13 novembre 2014

Veau grillé pommes-navets

Rose, des navets et des baies. Rosé, la couleur du veau grillé en deux temps et trois mouvements. Et rose, la couleur du plaisir.

Veau grillé pommes-navets, poitrine de veau, pommes, navets, baies roses

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 fines tranches de poitrine de veau, 2 cuillères à soupe de baies roses, huile de tournesol, fleur de sel, 1 botte de petits navets, 2 pommes, beurre, sucre ou cassonade.
Préparation : 15 min + temps de marinade – cuisson : 30 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : plat hermétique et gril
Broyez grossièrement les baies roses. Dans un plat hermétique, déposez les tranches de veau, huilez-les légèrement, parsemez-les de fleur de sel et de baies roses, fermez le plat et laissez-les mariner 12 h au réfrigérateur.
Pelez les navets et faites-les revenir quelques instants dans du beurre. Saupoudrez d’une bonne cuillère de sucre ou de cassonade, d’une cuillère à café de baies roses et laissez-les cuire à feu doux pendant 20 minutes. Ils doivent se laisser facilement transpercer d’un couteau.
Au bout de ce temps, lavez les pommes et coupez-les en quartiers, enlevez les pépins puis ajoutez-les aux navets et laissez-les caraméliser.
Faites chauffer le gril et faites griller les tranches de veau en les retournant délicatement plusieurs fois pendant la cuisson. En moins de 5 minutes, c’est fait. Rectifiez leur assaisonnement et servez avec pommes et navets.

mardi, 11 novembre 2014

Tomates farcies « rouge et or »

Si vous ne trouvez plus de tomates chez les maraîchers, remplacez-les par des courgettes et prenez du coulis de tomates pour allonger la sauce.

Tomates farcies « rouge et or », tomates, courgettes jaunes, chair à saucisse

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 tomates pas trop grosses, 2 courgettes jaunes moyennes, 300 g de chair à saucisse ou 1 mélange bœuf et porc haché, 50 g de mie de pain, lait, origan séché, 1 oignon rouge, ail, sel et poivre. Pour servir : de la semoule.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe, plat à gratin et hachoir électrique
Lavez les tomates, videz-les et retournez-les sur du papier absorbant pour qu’elles s’égouttent.
Faites gonfler la mie de pain coupée en tout petits morceaux dans du lait. Pelez et râpez les courgettes jaunes. Si elles sont bio, vous n’avez pas besoin de les peler. Pelez et ciselez ail et oignon.
Mélangez viande, mie de pain au lait, courgettes, ail et oignon, ajoutez une belle pincée d’origan et assaisonnez de sel et de poivre. Farcissez les tomates de la moitié de ce mélange.
Déposez les tomates dans le plat à gratin et faites-les cuire dans un four chaud pendant 30 minutes. Pendant ce temps, préparez la semoule et faites chauffer dans une petite casserole le reste de la farce, mixez pour en faire une sauce. Servez les tomates et la semoule et nappez avec la sauce.

samedi, 08 novembre 2014

Sandwich bœuf au foin

Pain, moutarde, cornichon, tranches très fines de bœuf, pain, moutarde, cornichon, tranches très fines de bœuf, pain, moutarde, cornichon…

Sandwich bœuf au foin, boeuf, poitrine de boeuf, foin


Pour 12 sandwiches
Ingrédients : 1 gros morceau de poitrine de bœuf de 1,5 kg, 250 g de sel fin, moutarde douce, thym frais, poivre, tranches de pain de campagne, cornichons, foin bio.
Préparation : 15 min + temps de trempage – cuisson : 4 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : étamine, grande marmite et papier-alu.
Faites dissoudre les 250 g de sel dans une grande quantité d’eau et faites tremper la viande 12 heures dans ce mélange.
Ensuite rincez-la et séchez-la puis badigeonnez-la allègrement de moutarde douce et emballez-la dans une étamine. Déposez du foin lavé dans une grande marmite, des branches de thym et l’étamine avec la viande, poivrez, recouvrez de foin, versez un grand verre d’eau et mettez sur le feu pendant 2 h.
Ensuite sortez la viande de la marmite, emballez-la cette fois-ci dans de l’alu et laissez-la 2 heures au four à 160/170°c.
Au bout de ce temps, la viande est tendre et juteuse à souhait. Coupez la viande en très fines tranches. Toastez du pain de campagne, tartinez-le de moutarde douce, agrémentez de rondelles de cornichons et de morceaux de viande et faites de gros sandwiches bien chauds.