vendredi, 20 novembre 2015

Pommes à la carbonara

- Dis-moi, la Cocotte, aurais-tu un secret pour rendre les gens heureux ?
- Oui, les pommes de terre au four. Ne me demande pas pourquoi.

Pommes à la carbonara, pommes de terre, carbonara

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 grosses pommes de terre (Marabel ou Bintje), 250 g de lard fumé, 150 g de crème fraîche, 20 à 25 cl de lait, 100 g de parmesan râpé, poivre, muscade.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 20 environ – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 200°c. Lavez et séchez très soigneusement les pommes de terre. Placez-les dans le four sur une feuille d’alu et faites-les cuire 1 h.
Dégraissez et coupez le lard en très fins lardons.
Coupez les pommes de terre en deux et raclez-en l’intérieur pour recueillir la chair. Gardez la peau.
Mélangez lardons et chair des pommes de terre, ajoutez crème fraîche et lait pour faire une purée épaisse. Ajoutez le parmesan et une pincée de muscade. Poivrez, mélangez à nouveau et remplissez les peaux de pommes de terre de ce mélange. Parsemez de parmesan et remettez au four pendant 20 minutes en baissant un peu la température.

jeudi, 19 novembre 2015

Petits bourgeois poulet-merguez

Ceux qui se sont inscrits au stage formation de galettes de viande et de boules de pommes de terre sont priés de signer la feuille d’émargement.

Petits bourgeois poulet-merguez, poulet, erguez, pommes de terre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de filet de poulet fermier, 4 merguez, 1 oignon, 1 tomate, 500 g de pommes de terre, 1 œuf, huile, sel et poivre, fromage à pâte molle, huile.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : râpe
Coupez le poulet en tout petits dés. Sortez la chair des merguez. Mélangez poulet et merguez, ajoutez l’oignon finement ciselé. Salez légèrement.
Pelez les pommes de terre, lavez-les et râpez-les grossièrement. Mettez-les dans un torchon propre et serrez le torchon pour extraire l’amidon des pommes de terre. Ensuite mélangez-les à l’œuf et formez 12 petites galettes de 8 cm de diamètre que vous faites frire dans une poêle bien huilée et antiadhésive. Salez et poivrez.
Pendant ce temps formez des galettes de viande de la taille des galettes de pommes de terre et faites-les dorer dans une autre poêle. Puis montez des « burgers » avec pommes de terre, viande, tomate et lamelles de fromage. Refermez avec une galette de pomme de terre et mangez vite.

mardi, 17 novembre 2015

Veau d’or

Avec le dérèglement climatique, on finira par faire pousser du curcuma dans nos contrées… Et des cocotiers aussi !

Veau d’or, veau, curcuma

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 tranches pas trop épaisses de tendrons ou poitrine de veau, 1 cuillère à café de curcuma, 1 cuillère à café de cumin, ½ cuillère à café de poivre-mignonnette, sel et huile de tournesol
Préparation : 10 min – cuisson : 5 min – coût : ** - difficulté : * - ustensile : gril en fonte
Dans un plat hermétique, mélangez curcuma, cumin en poudre, poivre-mignonnette et sel. Ajoutez 6 à 8 cl d’huile de tournesol. Déposez les tranches de veau dedans, recouvrez-les de sauce et mettez-les au frais pour qu’ils marinent dans cette sauce pendant 12 heures.
Ensuite faites chauffer le gril à forte température puis grillez les tranches de veau débarrassées de la marinade.
Laissez 2 minutes d’un côté, retournez les tranches, arrêtez le feu et laissez les tranches sur le gril pour les servir quelques minutes après. Rectifiez l’assaisonnement et servez avec des légumes parfumés au lait de coco (carottes, chou-fleur, navets….).

dimanche, 15 novembre 2015

Langue de porc gribiche

En Suisse, une gribiche est une femme méchante, acariâtre. Et pourquoi est-elle méchante ? Parce qu’elle n’a jamais goûté à la sauce du même nom !

Langue de porc gribiche, langue de porc, sauce gribiche

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 petites langues de porc, oignon, clous de girofle, thym, laurier. Sauce : huile, 2 œufs, persil plat, ciboulette, estragon, quelques cornichons, moutarde, câpres, 1 échalote, ½ oignon, 1 gousse d’ail, sel, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Lavez soigneusement les langues de porc et faites-les cuire à la cocotte-minute pendant 1 petite heure dans un bouillon avec 1 oignon piqué de clous de girofle, laurier, thym, sel et poivre. Sortez les langues du bouillon et laissez-les refroidir complètement. Le mieux étant de les consommer le lendemain.
Faites cuire les deux œufs durs. Ecalez-les puis séparez les blancs des jaunes. Ecrasez les jaunes et montez-les comme une mayonnaise avec l’huile. Ajoutez moutarde, échalote, ail et ½ oignon ciselés, persil plat, ciboulette et estragon lavés et ciselés, câpres dessalées et égouttées et enfin, cornichons coupés en petits morceaux. Terminez par les blancs d’œufs coupés aussi en tout petits dés. Salez et poivrez la sauce comme il vous plaira. Coupez les langues très finement et proposez-les en sandwich, nappées de sauce.

samedi, 07 novembre 2015

Sanglier du Rhône

T’as le mauvais chasseur, c’est l’gars qu’a un fusil, il voit un truc qui bouge, ben il tire. Alors que le bon chasseur, il voit un truc… ben il tire mais c’est pas pareil.

Sanglier du Rhône, sanglier, vin rouge, Côtes du Rhône

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de cuissot de sanglier, 1 bouteille de bon Côtes du Rhône, 1 oignon, 10 baies de genièvre, sel, poivre, 1 bouquet de thym frais, matière grasse, 1 petite boîte de concentré de tomates, 1 kg de pommes de terre Marabel, 1 kg de tomates allongées, 20 olives noires, origan.
Préparation : 30 min – cuisson : 3 h – coût : ** - difficulté : * - ustensile : grande cocotte en fonte
Dégraissez le sanglier et coupez-le en dés. Pelez et ciselez l’oignon. Faites mariner le sanglier avec l’oignon, les baies de genièvre, la moitié du thym frais, sel, poivre et le vin pendant 24 heures.
Egouttez le sanglier (réservez le jus de la marinade) et faites-le dorer quelques instants dans la matière grasse. Ajoutez le concentré de tomates et le jus de la marinade.
Préchauffez le four à 160°c. Pelez les pommes de terre, coupez-les en rondelles et répartissez-les sur la viande. Pelez les tomates, coupez-les aussi en rondelles et répartissez-les au dessus des pommes de terre. Répartissez les olives, l’autre moitié du bouquet de thym et l’origan. Couvrez et mettez au four d’abord 1 heure. Puis baissez la température entre 100 et 120°c et laissez encore 2 heures.

jeudi, 05 novembre 2015

Rouelle patate

Ça, c’est le genre de plat de grand-mère qui me plaît bien. On laisse mijoter et ça réchauffe toute la famille les jours de grand froid.

Rouelle patate, rouelle de porc, pommes de terre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de rouelle de porc, un peu d’huile de tournesol, 10 baies de genièvre, laurier, eau, 1,5 kg de pommes de terre à tout faire (Marabelle), 2 oignons, moutarde, thym, sel, poivre en grains.
Préparation : 15 min – cuisson : 3 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Faits chauffer 3 cuillères à soupe d’huile dans une cocotte et faites-y dorer la rouelle des deux côtés. Ajoutez 10 baies de genièvre, du poivre en grains et 5 feuilles de laurier. Salez, couvrez et baissez la température au minimum. Laissez cuire pendant 2 heures, en vérifiant de temps en temps que la viande ne colle pas au fond de la cocotte. Au besoin, ajoutez un peu d’eau.
Au bout de ces 2 heures, effilochez la viande avec une fourchette. Couvrez-la de 2 cuillères à soupe de moutarde, de 2 oignons pelés et coupés en fines rondelles, un peu de thym et  20 cl d’eau. Pelez et coupez en rondelles les pommes de terre et déposez-les dans la cocotte. Laissez cuire encore 1 heure, toujours à couvert et à feu très doux. Vérifiez s’il y a toujours assez de liquide. Mangez avec une salade.

dimanche, 01 novembre 2015

Chou farci du chef Simon Pagès du restaurant le Gabbro à Lille

« Faire à manger et boire un verre de vin »
Quand un cuisinier rencontre un sommelier, ils ont forcément des choses à partager. Quand Simon Pagès et Matthieu Durand font connaissance dans les cuisines de la Laiterie de Lambersart, ils savent qu’un jour ils créeront ensemble un restaurant. Leur concept est d’une simplicité déconcertante, « faire à manger et boire un verre de vin ». Ils ouvrent le Gabbro en 2013, un restaurant de copains, « comme un bistrot de quartier, comme des aubergistes », avec une cuisine d’envie qui se décide marché faisant, une cuisine du dimanche, une cuisine de maman, généreuse et sans prétention. Des amis, de bons petits plats et un bon verre de vin, tout ce qui plaît à la Cocotte !
Simon Pagès et Matthieu Durand, Le Gabbro, 55 rue de Saint-André 59000 Lille, 03 20 39 05 51

Chou farci du chef Simon Pagès du restaurant le Gabbro à Lille, Simon Pagès, le Gabbro

Chou farci
Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 gros chou frisé, 200 g de marrons-vapeur, 800 g de poitrine de veau, 800 g d’échine de porc, 1 tête d’ail, 1 bouquet de persil plat, 5 cl de cognac, 50 g de beurre, huile d’olive, 2 carottes, 2 oignons, 1 poireau, 200 g de champignons de Paris, 200 g de lard fumé, thym, laurier, romarin, 1 litre de vin rouge, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h 30 – coût : ** - difficulté : **

Chou farci du chef Simon Pagès du restaurant le Gabbro à Lille, Simon Pagès, le Gabbro


Faites blanchir les 6 premières feuilles du chou. Réservez dans l’eau froide et dégrossissez la côte centrale des feuilles.
Mixez veau, échine, moitié de la tête d’ail pelé, 1 oignon. Salez, poivrez et ajoutez le cognac. Coupez le reste du chou en lamelles et faites-le confire dans le beurre avec les marrons. Mélangez à la farce. Ajoutez persil et romarin ciselés. Faites 6 grosses boules de farce et enfermez-les dans les 6 feuilles. Ficelez-les comme des paupiettes.
Préchauffez le four à 180°c. Taillez carottes, poireau, oignon en petits dés. Emincez les champignons. Faites suer ces légumes dans une grande marmite dans huile et beurre avec le reste d’ail, le lard fumé en morceaux et les herbes. Déposez les paupiettes de chou par-dessus. Mouillez avec le vin et dès la première ébullition, assaisonnez et mettez au four ¾ d’heure. Arrosez les choux avec la sauce pendant la cuisson.

Texte : Odile Bazin
Photos : PIB

mardi, 27 octobre 2015

Osso buco bière et céleri

Ah mais oui, je le sens bien le céleri ! Ce ne serait pas ça qui donne ce petit côté acidulé à votre osso buco, la Cocotte ?

Osso buco bière et céleri, osso buco, bière, céleri

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux d’osso buco, farine, huile et beurre, 50 cl de bière blonde, 1 boule de céleri et 3 branches de céleri, 1 oignon, 3 feuilles de laurier, 10 baies de genièvre, sel, poivre. Facultatif : pommes de terre
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 15 – coût : ** - difficulté : *
Enlevez les feuilles des branches de céleri et réservez-les. Coupez les 3 branches du céleri en très petits dés ou tronçons. Farinez les morceaux de veau. Dans une marmite, faites chauffer un peu d’huile et de beurre et faites-y dorer le veau. Ajoutez la bière, les baies de genièvre, le poivre et les feuilles de laurier et les petits dés de céleri. Pelez et ciselez l’oignon et ajoutez-le aussi dans la marmite. Couvrez et laissez cuire à feu doux 45 minutes à 1 heure.
Au bout de ces 45 minutes, ciselez les feuilles de céleri, ajoutez-les dans la marmite et laissez encore cuire 15 minutes. Salez le plat et servez avec la boule de céleri transformée en purée avec des pommes de terre (si vous voulez).

dimanche, 25 octobre 2015

Queue de bœuf à la grappa

Choisissez les gros morceaux de la queue de bœuf pour cette recette. Plus ils cuiront et plus fondants ils seront.

Queue de bœuf à la grappa, queue de boeuf, grappa

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 gros kilo de queue de bœuf en morceaux, huile et beurre, farine, 5 cl de grappa, 1 gros oignon, 3 gousses d’ail, 3 feuilles de laurier, ½ bouquet de thym, 50 cl de coulis de tomates, câpres au vinaigre, persil, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 3 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Préchauffez le four à 175°c. Farinez les morceaux de viande. Faites-les dorer dans une grande marmite dans un peu de beurre et d’huile. Faites flamber à la grappa, ajoutez l’oignon pelé et ciselé, le thym, le laurier et les gousses d’ail pelé. Versez le coulis de tomate et ajoutez 20 à 30 cl d’eau. Salez, poivrez et faites bouillir. Dès la première ébullition, arrêtez le feu, couvrez la cocotte et mettez-la au four. Comptez d’abord 30 minutes à 175°c puis baissez la température sur 100/110°c et laissez cuire 2 h à 2 h 30. En fin de cuisson, ajoutez 2 grosses cuillères de câpres rincées et ½ bouquet de persil plat lavé et ciselé. Servez avec des petites pâtes ou du riz.

samedi, 24 octobre 2015

Tarte feuilletée au potimarron

Docteur, j’adore le jambon mixé. Est-ce grave ? Non, la Cocotte mais installez-vous sur ce fauteuil, allongez les jambes, on va discuter un peu.

Tarte feuilletée au potimarron, potimarron, pâte feuilletée

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 250 g de potimarron, 2 œufs, 200 g de fromage de chèvre frais, 2 tranches de jambon, 1 oignon blanc, muscade, sel, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 à 40 min - coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe et tourtière
Préchauffez le four à 180°c à chaleur conventionnelle.
Pelez et épépinez le potimarron. Râpez-le avec une râpe à gros trous. Pelez et râpez également l’oignon. Coupez les tranches de jambon en tout petits morceaux. Vous pouvez aussi le mixer. Ecrasez le fromage de chèvre et mélangez-le aux 2 œufs. Ajoutez potimarron, oignon, jambon. Salez très légèrement, poivrez et ajoutez une belle pincée de muscade. Déroulez la pâte feuilletée dans une tourtière et étalez la préparation sur la pâte. Rabattez les bords de la pâte feuilletée en les pinçant pour faire joli et enfournez pendant 30 minutes. Si le feuilleté est doré, sortez la tarte, sinon laissez-la encore peu. Dégustez-la tiède ou froide avec une salade verte ou des endives.

mardi, 20 octobre 2015

Petits pâtés de foie aux oignons

Petit pâté de foie aux oignons, quand te dépetit-pâté-de-foie-aux-oignoneras-tu ? Je me dépetit-pâté-de-foie-aux-oignonerai quand j’aurai tout mangé.

Petits pâtés de foie aux oignons, pâté de foie, pâté de foie aux oignons

Pour 3 terrines de 300 g
Ingrédients : 400 g de foie de porc, 300 g de chair de porc, 50 g de biscottes, 1 œuf, 150g de lait, sel, poivre, 1 oignon, muscade, laurier, de la crépine.
Préparation : 20 min - cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : 3 petites terrines
Préchauffez le four à 150°c. Enfournez un plat à gratin avec de l’eau pour un bain-marie.
Emiettez les biscottes et versez le lait dessus pour qu’elles ramollissent. Pelez l’oignon et émincez-le grossièrement. Mixez ensemble le foie de porc coupé en morceaux et la chair de porc, ajoutez les biscottes au lait, l’œuf entier,  l’oignon et la muscade. Ajoutez 10 g de sel et poivrez selon votre goût.
Coupez la crépine en 3 morceaux égaux. Sur chacun des morceaux, déposez une feuille de laurier et répartissez la viande mixée. Formez des grosses crépinettes et déposez-les dans des terrines.
Mettez au four et faites cuire au bain-marie pendant 1 petite heure à 150°c puis baissez la température sur 110°c et laissez encore 30 minutes. Laissez refroidir complètement les terrines avant de les consommer.

samedi, 17 octobre 2015

Andouillettes pommes-maroilles

Oyez, oyez, braves gens. Vous le savez déjà, l’andouillette de Cambrai, la vraie, l’unique, est revenue. Faites passer l’info.

Andouillettes pommes-maroilles, andouillettes de Cambrai, andouillettes, pommes, maroilles

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 andouillettes, 4 pommes, cannelle, 25 g de sucre, beurre, 200 g de maroilles, moutarde, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : 6 ramequins à oreilles
Préchauffez le four à 180°c. Pelez les pommes et coupez-les en dés. Faites-les dorer dans un peu de beurre et 25 g de sucre. Ajoutez une cuillère à café de moutarde, une bonne pincée de cannelle et mélangez. Arrêtez la cuisson quand les cubes sont tendres mais pas en purée. Salez et poivrez.
Coupez les andouillettes en grosses rondelles. Répartissez-les dans les ramequins à oreilles. Faites-les précuire 10 minutes au four. Puis quand les pommes sont cuites, répartissez-les au centre de chaque ramequin. Grattez un peu la peau du maroilles pour en adoucir le goût, coupez-le en fines lamelles et répartissez-le sur les rondelles d’andouillettes. Remettez au four pendant 20 minutes, le temps que le maroilles ait fondu et un peu gratiné.

samedi, 10 octobre 2015

Soupe façon carbonade

Une petite idée comme ça, en passant : toastez quelques tranches de pain d’épices pour accompagner votre soupe. Ben oui, quoi !

Soupe façon carbonade, soupe, pommes de terre, oignons, carottes, boeuf, bière

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de bœuf (paleron, bourguignon…), 500 g de pommes de terre, 500 g de carottes, 20 g de saindoux, 3 oignons, un peu de farine, moutarde, 50 cl de bière blonde, 50 c d’eau, thym, baies de genièvre, laurier, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : cocotte
Coupez le bœuf en petits morceaux. Pelez et coupez carottes et pommes de terre en petits dés. Pelez et ciselez les oignons. Faites fondre le saindoux dans la cocotte pour faire dorer le bœuf. Quand le bœuf est bien doré, ajoutez les oignons ciselés et laissez-les fondre. Puis saupoudrez d’1 bonne cuillère à soupe de farine. Mélangez et mouillez la viande avec la bière et l’eau. Mélangez encore pour éviter les grumeaux. Ajoutez thym, laurier et quelques baies de genièvre. Salez et poivrez.
Ajoutez enfin les pommes de terre et les carottes. Laissez cuire à couvert pendant 45 minutes à 1 heure. Rectifiez l’assaisonnement et ajoutez 1 cuillère à soupe de moutarde forte au moment de servir dans des bols.

mardi, 06 octobre 2015

Côtes de porc Rio Grande

Et dans la tête de la Cocotte, trotte la chanson de Schmoll, « ça commence comme dans un film noir,
un jeune couple embarqué dans une sale histoire…

Côtes de porc Rio Grande, côtes de porc, torillas, fromage, pili-pili

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 côtes de porc, matière grasse, 200 g de gouda  jeune, crème liquide, pili-pili, chips tortillas goût fromage ou pimentés.
Préparation : 10 min – cuisson : 20 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : grande poêle et couvercle de la taille de la poêle
Faites cuire les 6 côtes de porc dans la matière grasse que vous aurez choisie. Retournez-les souvent en cours de cuisson.
Pendant ce temps, coupez le gouda en petits morceaux ou mieux, râpez-le. Faites-le fondre dans une casserole en lui ajoutant un peu de crème liquide pour faciliter le travail. Mélangez bien pour avoir une belle crème et versez-y quelques gouttes de pili-pili.
Ecrasez grossièrement les tortillas.
Quand les côtes sont cuites, répartissez sur chacune d’entre elles la sauce au fromage de gouda et saupoudrez-les de tortillas écrasées. Posez le couvercle sur la poêle et laissez cuire encore 2 à 3 minutes à feu doux. Ne salez pas, le fromage l’est déjà et les tortillas aussi et ne poivrez pas, le pili-pili suffit.

dimanche, 04 octobre 2015

Filet mignon à l’Avesnoise de Jacques Chaillet, chef du « Bistrot d’en face » à Valenciennes

« Passion, dextérité, sensibilité »
Quand Jacques Chaillet a appris la cuisine, le temps comptait autant que la qualité. Après 40 ans de métier, il est resté dans cet esprit. Dans son restaurant, une blanquette ne cuit pas en 45 secondes au micro-ondes mais plutôt en 3 heures. « Un fond de sauce, c’est 4 heures ! » Chez lui, rien que des produits frais travaillés avec « passion, dextérité et sensibilité ». Pour Jacques, être cuisinier, c’est saisir des opportunités au hasard des courses quotidiennes et en faire profiter le client. « La Saint-Jacques arrive, je vais la décliner sous toutes ses formes. Je vais bientôt recevoir de beaux champignons. Le froid revient, je vais refaire de la tête de veau… »

Filet mignon à l’Avesnoise de Jacques Chaillet, chef du « Bistrot d’en face » à Valenciennes, filet mignon à l'avesnoise, le Bistrot d'en face, Jacques Chaillet, Valenciennes


Filet mignon à l’Avesnoise
Pour 6 personnes
Ingrédients : 900 g de filet mignon de porc, 4 pommes à cuire, 30 à 40 cl de crème liquide, poivre mignonnette, sel, moutarde, 150 g de Maroilles, 1 canette de bière brune, graisse d’oie, vinaigre balsamique.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : ** - difficulté : ** - ustensiles : poêle et chinois

Filet mignon à l’Avesnoise de Jacques Chaillet, chef du « Bistrot d’en face » à Valenciennes, filet mignon à l'avesnoise, le Bistrot d'en face, Jacques Chaillet, Valenciennes

Coupez les filets mignons en tranches d’1 cm d’épaisseur. Aplatissez-les avec la paume des mains. Pelez, épépinez et coupez les pommes en gros morceaux. Faites-les sauter quelques instants dans la poêle, dans la graisse d’oie bien chaude. Réservez les pommes au chaud. Puis remplacez-les par les morceaux de porc. Poivrez, retournez quand c’est doré puis salez. Laissez dorer encore l’autre côté et réservez. Enlevez la graisse de la poêle et déglacez avec du vinaigre balsamique. Versez la bière et mélangez avec un fouet pour récupérer tous les sucs de cuisson. Ajoutez le Maroilles coupé en morceaux, avec ou sans croûte, selon vos goûts. Mélangez toujours jusqu’à ce que le Maroilles soit fondu. Allongez à la crème liquide, mélangez toujours au fouet. Quand la sauce a bien réduit, ajoutez la moutarde. Passez la sauce au chinois s’il y a encore des petits morceaux. Remettez les morceaux de filet mignon dans la sauce, pour les réchauffer. Servez avec un gratin dauphinois  et des endives braisées.

Texte : Odile Bazin

Photos : Bruno Fava

vendredi, 02 octobre 2015

Gratin d’aubergines au bœuf

Si vous êtes du genre maniaque, lâchez-vous. Faites une couche de bœuf, une d’aubergines, une de pommes de terre et recommencez 5 ou 6 fois.

Gratin d’aubergines au bœuf, aubergines, boeuf

Pour 6 personnes
Ingrédients : 750 g de pommes de terre, 750 g d’aubergines, 500 g de bœuf haché, 40 g de beurre, 60 g de farine, 60 cl de lait, origan, 2 gousses d’ail, sel, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Faites fondre le beurre dans une casserole, ajoutez la farine pour faire un roux puis le lait en remuant sans cesse. Faites épaissir, salez, poivrez et ajoutez une belle pincée d’origan et une gousse d’ail pelé et pilé. Laissez épaissir à feu doux. Pendant ce temps, faites dorer le bœuf haché dans une poêle avec un peu de matière grasse et une gousse d’ail pelée et pilé. Assaisonnez.
Préchauffez le four à 160°c. Pelez aubergines et pommes de pommes de terre et coupez-les en rondelles de 3 à 4 mm d’épaisseur. Versez un peu de lait dans le fond du plat, ajoutez la viande dorée puis alternez rangées de rondelles de pommes de terre et rangées de rondelles d’aubergines. Couvrez de sauce, saupoudrez d’origan et mettez au four pendant 1 heure.

lundi, 28 septembre 2015

Fond de jambon et de bouteille

Pfff, regardez-moi ça, Madame Michu. On sait qui est la préférée du charcutier, c’est la Cocotte. Il lui met toujours des fonds de jambon de côté.

Fond de jambon et de bouteille, fond de jambon, vin rouge

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de fond de jambon braisé, 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol, 25 cl de vin rouge corsé, 10 feuilles de sauge fraîche, poivre, thym, laurier, 10 baies de genièvre, 1 cuillère à soupe de farine, 1 botte de carottes.
Préparation : 10 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : *
Pelez les carottes, frottez-les simplement avec une brosse si elles sont bios. Farinez le fond de jambon braisé. Faites chauffer l’huile dans une cocotte en fonte et faites-y dorer le fond de jambon pendant 10 minutes. Ajoutez le vin, les baies de genièvre, thym, laurier et le poivre. Ajoutez les carottes. Ne salez pas, le jambon l’est déjà. Couvrez et laissez cuire 30 minutes à feu doux en retournant le jambon de temps en temps.
Au tout dernier moment, lavez et ciselez finement la sauge et parsemez-en le fond de jambon.
Servez avec des légumes verts, des pâtes ou du riz et nappez de sauce.

samedi, 26 septembre 2015

Pain syrien à l’agneau

pain syrien à l’agneau,pain,agneauSi c’est en forgeant qu’on devient forgeron, si c’est en sciant que Léonard de Vinci, alors c’est certainement en boulangeant qu’on devient boulanger. S’il y a bien une chose que la Cocotte aime faire dans sa cuisine, c’est travailler la pâte, pâte à pain, pâte à pizza, pâte à tarte… La deuxième chose qu’elle aime est de voir une pâte gonfler sous l’effet de la chaleur. Et là, elle arrêtera la liste des choses qu’elle aime car elle se doute bien que vous n’avez pas toute la journée à lire ses histoires.
Aussi, quand la Cocotte fait du pain, c’est toujours un grand moment. Depuis 25 ans, elle boulange à sa manière, dans son petit coin. Elle choisit son jour, son heure, son émission de radio ou son chanteur du moment. Elle met son tablier, va chercher à la cave ses beaux sacs de farine bio, sort planche en bois et torchons adéquats et dans une concentration quasi monastique, se lance dans la boulange pour en ressortir blanchie et heureuse.
Sur son blog, on ne compte plus recettes de pizza, de petits pains, de pains exotiques qu’en mélangeant farine, eau, levure on obtient avec bonheur. Grande consommatrice d’ouvrages français ou étrangers sur le sujet, elle agrémente sa bibliothèque en conséquence.
Mais elle sait que tout le monde n’est pas comme elle. Tout le monde ne connaît pas encore le plaisir de mettre ses doigts dans la pâte pour la faire retomber, tout le monde ne connaît l’intense et sensuel moment du pétrissage. Et pas avare pour deux sous, elle pousse toujours ses amis à l’imiter dans sa passion.
pain syrien à l’agneau,pain,agneauOr vlatipa que cette semaine, elle reçoit un livre. Non, non, pas un livre, elle reçoit Le livre ! Oui elle reçoit le livre qu’elle pourrait offrir à tous ceux qu’elle aime et qui ne connaissent pas encore le bonheur de la boulange. Elle reçoit « Les secrets de la boulange bio » de Marie Chioca et Delphine Paslin aux éditions Terre Vivante. Du pain, du bio, tout ce qui importe à la Cocotte !
Blutage, raffinage, dégazage, pétrissage, façonnage, on vous dit tout. Levain, levure sèche, levure fraîche, on vous montre tout. Epeautre, grand ou petit, seigle, kamut, orge, manioc, maïs, gluten ou sans gluten, on vous explique tout. Des astuces pour mesurer l’eau, pour faire monter plus vite la pâte, pour le sel, pour la congélation, tout, tout, tout, on vous parle de tout.
Une fois que vous aurez assimilé les 50 belles premières pages, vous pourrez vous lancer dans l’aventure.
50 pages, ça peut paraître beaucoup mais rassurez-vous ! La lecture est facile et les illustrations sont vraiment chouettes ! Et les 250 autres pages, elles vont vous faire tant baver que vous courrez dans votre magasin bio le plus proche pour vider le rayon farine. La Cocotte n’en dira pas plus. Elle gardera intact votre bonheur de la découverte.
Tiens, d’ailleurs, la recette d’aujourd’hui tombe à pic pour illustrer son propos ! Farine, viande et légumes bios, voici un pain syrien qu’elle partage avec vous, vous qui êtes ses copains. Pain, copains, vous avez pigé ?

Retrouvez-moi au Furet de Lille cette après-midi, de 15 à 18 h, pour une dédicace de mon livre "La Cocotte ne perd pas le Nord". Si vous arrivez suffisamment tôt, vous aurez le droit à des cookies ou des mini-muffins.

La recette

Mon ami, mon copain, dis-moi ce que tu manges et je devinerai d’où tu viens. Puis ensemble on partagera ce pain.

Pain syrien à l’agneau, pain, agneau

Pour 6 petits pains
Ingrédients : 300 g de farine type 65, 7 g de levure sèche, 5 g de sel fin, 25 cl d’eau, 600 g de poitrine d’agneau, 2 aubergines, thym, sumac, 1 càc de graines de sésame blanc, 3 gousses d’ail, un peu d’huile, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : tajine et hachoir électrique
Délayez la levure dans un peu d’eau. Mélangez farine et sel et au robot, pétrissez farine, eau et levure délayée. Faites 6 petits pâtons, déposez-les sur un plan fariné et laissez-les lever 3 heures.
Aplatissez-les rapidement au rouleau en des disques de 20 cm de diamètre et faites-les cuire 3 à 4 minutes dans un tajine couvert. Retournez en cours de cuisson.
Désossez et dégraissez la poitrine d’agneau, passez la viande au hachoir. Dans le tajine faites dorer dans un peu d’huile et l’ail pelé et pilé. Ajoutez la viande, les aubergines pelées et coupées en petits dés et parsemez d’un peu de thym, de sumac et de sésame. Salez, poivrez et laissez cuire 20 minutes à feu doux. Répartissez la viande sur les pains, roulez-les et dégustez-les bien chauds.

vendredi, 25 septembre 2015

Porc recuit aux courgettes

Une carte postale sur le mur de mon bureau m’emmène à Rome sur le Campo de’ Fiori. Belle idée ! Je vais y trouver mes courgettes.

Porc recuit aux courgettes, poitrine de porc, courgette, paprika

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau kilo de poitrine de porc, 3 feuilles de laurier, plusieurs feuilles de sauge, poivre, gros sel, paprika, 3 belles courgettes rondes, huile de tournesol.
Préparation : 20 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : *
Faites bouillir 2 litres d’eau en y ajoutant du gros sel, du poivre, quelques feuilles de laurier et de sauge. Désossez la poitrine de porc. Quand l’eau bout, plongez-y la poitrine de porc et laissez-la cuire à petits bouillons 30 minutes à partir du moment où l’eau bout à nouveau. Sortez la poitrine du bouillon, laissez-la refroidir un peu. Coupez-la en tranches épaisses puis coupez les tranches en 2 morceaux et faites-les mariner dans un mélange huile et paprika. Laissez mariner quelques heures et faites-les griller sur un gril quelques minutes.
Parallèlement à cela, coupez les courgettes en gros quartiers, enlevez les pépins et utilisez le jus de la marinade du porc pour imbiber les courgettes et les faire griller quelques minutes en même temps que la poitrine. Salez et poivrez. Servez-les avec les morceaux de poitrine de porc et de sauge fraîche lavée et ciselée.

mardi, 22 septembre 2015

Biscuits peperoncino et chorizo

Un p’tit biscuit, très chère madame ? Oh non, j’en ai déjà pris 3, ce serait abuser… Non, vous en avez déjà pris 7 mais allez-y, prenez le dernier.

Biscuits peperoncino et chorizo, parmesan, peperoncino, chorizo, biscuits

Pour 50 biscuits
Ingrédients : 250 g de farine type 55, 100 g de beurre, 100 g de parmesan râpé, 3 œufs, ½ cuillère à café de levure chimique, 20 cl de lait, 25 rondelles de chorizo, du peperoncino ou à défaut du piment d’Espelette.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique et papier sulfurisé
Préchauffez le four à 175°c. Faites fondre le beurre au micro-ondes. Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Mélangez la farine, les jaunes d’œuf, le beurre fondu et le parmesan. Ajoutez le lait et la petite cuillère à café de levure chimique. Mélangez jusqu’à former une belle pâte lisse et sans grumeaux. Montez ensuite les blancs en neige et incorporez-les délicatement à la préparation.
Sur deux grandes feuilles de papier sulfurisé posées sur des plaques qui vont au four, déposez des petites cuillères de pâte. Posez une rondelle de chorizo sur 25 biscuits et saupoudrez de peperoncino les 25 autres. Enfournez pendant 15 minutes. Il faut qu’ils soient bien dorés. Sortez-les et laissez-les reposer sur une grille.