mardi, 16 octobre 2018

Courgettes farcies au piment et la Cocotte au salon Terroirs et vins d'Escaudoeuvres

On dirait qu’on ferait comme une chapelure avec des biscuits apéro. On dirait qu’on se régalerait et qu’on en reprendrait. On dirait…

Courgettes farcies au piment, la Cocotte, la voix du nord, salon du terroir d'Escaudoeuvres

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 courgettes moyennes, 400 g de chair à saucisse, purée de piment, 6 piments rouges pas très relevés, ½ paquet de biscuits apéritif type Tuc, 1 tête d’ail, huile, sel.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Préchauffez le four à 180° C. Lavez les courgettes. Si elles ne sont pas bio, pelez-les. Ouvrez-les ne deux dans la longueur et raclez l’intérieur en laissant un peu de chair sur les côtés. Tartinez d’un peu de pâte de piment l’intérieur des courgettes. Salez très légèrement.
Répartissez la chair à saucisse dans les courgettes. Emiettez les biscuits salés et répartissez-les sur les courgettes. Huilez le plat à gratin, déposez les demi-courgettes. Posez sur chacune d’elle un piment rouge. Eclatez la tête d’ail et ajoutez les gousses non pelées dans le plat. Versez un petit verre d’eau dans le fond du plat. Enfournez-le pendant 1 heure en veillant qu’il y ait suffisamment de liquide. Au besoin ajoutez un peu d’eau et baissez la température progressivement à partir de 30 minutes de cuisson. Servez avec du riz, de la semoule, du quinoa…

Et dans la série "La Cocotte en tournée", retrouvez-la en dédicace le samedi 27 octobre de 10 à 13 h, à Escaudoeuvres, pour le premier salon Vins et Terroirs, organisé par Graine de douceurs.

Courgettes farcies au piment, la Cocotte, la voix du nord, salon du terroir d'Escaudoeuvres

dimanche, 14 octobre 2018

Fondue au Gouda et la Cocotte à Téteghem

Ce dimanche, qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige ou qu'il fasse beau, vous êtes tous attendus à Téteghem pour la 5ème édition du salon Théolivres. Des auteurs comme s'il en pleuvait, des animations, des dédicaces, des tables rondes et une seule Cocotte, tout ça rien que pour vous. Vous en avez de la chance ! Allez, on se met en route, tous à Téteghem !

fondue au gouda,fondue,gouda,la cocotte,la voix du nord

L’hiver pointe son nez et vous ne savez pas quoi faire pour vous réchauffer ? La Cocotte a la solution, la fondue ! Ce plat de fromages fondus a fait ses preuves sous le froid piquant des Alpes de France et d’ailleurs. Ce plat emblématique de la Savoie ou de la Suisse réunit famille et amis à table où tous sont armés d’un pique, face à un poêlon en fonte dans lequel mijote le fromage et un panier de pains divers et variés. Un petit plateau de bonnes charcuteries, le p’tit vin ou la bière qui va bien, un gage pour qui laisse tomber son pain dans le fromage, c’est parti ! Vous pouvez l’essayer à tous les fromages, Comté, Gruyère, Appenzell, Vacherin Mont d’or… Maroilles, même ! Voici une version très personnelle de la Cocotte, au Gouda !

Fondue au Gouda, fondue, gouda, la cocotte, la voix du nord

La recette

Vous n’avez rien à faire ce week-end ? Allez en Hollande, poussez jusqu’à Gouda, faites le plein de la spécialité de cette belle ville très dépaysante.

Fondue au Gouda, fondue, gouda, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes

Ingrédients : 750 g de Gouda (vous pouvez mixer jeune et vieux), 50 g de beurre, 50 g de farine, 30 à 40 cl de bière, un peu de lait, poivre, piment, noix muscade, pain (baguette, pain aux céréales…)

Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : piques à fondue et caquelon à fondue

Faites fondre le beurre dans une casserole, ajoutez la farine et faites un roux. Allongez à la bière. Coupez le fromage en fines tranches et ajoutez-les dans la casserole. Si vous utilisez du vieux gouda, râpez finement avant de l’utiliser. Laissez le fromage fondre dans la casserole et voyez la consistance. Au besoin allongez avec du lait. Poivrez comme vous aimez, pimentez et ajoutez une bonne pincée de muscade. Mélangez constamment. Coupez le pain en tranches épaisses puis en cubes.

Versez le fromage dans le caquelon, mettez-le sur un brûleur à table et proposez des piques à fondue. Vous pouvez ajouter 5 cl de genièvre ou un peu de vin blanc mais la Hollande n’est pas connue pour ses vignobles.

vendredi, 12 octobre 2018

Saté de porc, petit déjeuner littéraire à Lambersart et Prix du Marais à Lomme

saté de porc,sauce saté,la cocotte,la voix du nordVous avez envie d'entendre de belles choses sur la cuisine, la gastronomie, la gourmandise... ?
Samedi 13 octobre 2018, dans le cadre de la Cinquième édition de "La Nuit des Bibliothèques", rendez-vous à la médiathèque de Lambersart, sur le thème de la gastronomie.
De 10 h à 12 h, la bibliothèque vous invite à un "Petit déjeuner littéraire" avec Odile Bazin , auteur de "La Cocotte ne perd pas le Nord !" et  Brigitte Cassette auteur de "Nouvelles à croquer".
Retrouvez aussi de nombreux autres rendez-vous ce jour-là pour les petits et les grands. Cliquez sur Médiathèque Jules Verne et découvrez le programme.

Bibliothèque Pour Tous du Bourg
Médiathèque Jules Verne
Pôle Animation Municipal
1 avenue du Parc
59130 Lambersart
03 20 08 44 69

 

Et dans la foulée, la Cocotte vous attend à la médiathèque de Lomme pour la soirée de clôture du Prix du marais suivi du festin de la Cocotte. Oui, oui, elle-même ! Après avoir décerné le prix, les participants au Prix du marais festoieront autour d'un bon bol de soupe. Tous les détails, ci-dessous, inscription obligatoire :

saté de porc,sauce saté,la cocotte,la voix du nord

794 Av. de Dunkerque
59160 Lomme
03 20 17 27 40



La recette d'aujourd'hui

Condiment incontournable de la cuisine de l’Asie du sud-est, le saté est une sauce qui fait merveille avec la viande ou les légumes.

Saté de porc, sauce saté, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 fines escalopes de porc, 1 càc de gingembre en poudre, jus de citron, huile de colza.

Sauce saté : 2 càs de beurre de cacahuètes, pâte de crevettes, 2 gousses d’ail pelé et pilé, 1 càs de sauce soja, 50 g de cacahuètes non salées, 1 piment rouge, 1 càs de cumin en poudre, 1 de coriandre en poudre, 50 g de gingembre frais, 1 citron vert, un peu de sucre, de l’eau.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *
Faites mariner les escalopes dans un mélange de gingembre, jus de citron et huile pendant 2 heures.
Broyez très grossièrement les cacahuètes.
Faites chauffer les 2 cuillères de beurre de cacahuètes dans un wok, ajoutez la pâte de crevettes, l’ail pilé, soja, piment rouge lavé, débarrassé de ses graines et ciselé, cumin, coriandre, gingembre pelé et râpé. Ajoutez 3 càs de sucre, le citron vert pressé et 1 grand verre d’eau. Au besoin ajoutez encore de l’eau, il faut obtenir une belle sauce veloutée. Faites réduire et ajoutez les cacahuètes broyées au dernier moment. Servez cette sauce en accompagnement des escalopes de porc coupées en lanières, mises sur des piques en bois et grillées.

mercredi, 10 octobre 2018

Tarte brisée aux figues fendues

Dépêchez-vous, la saison des figues est très courte. Choisissez-les bien rebondies et bien mûres. Elles seront certainement bien sucrées.

Tarte brisée aux figues fendues, figues, pâte brisée, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 belles figues mûres, 1 rouleau de pâte brisée ou pâte brisée maison, 1 œuf, 150 g de crème fraîche épaisse, 30 g de noix de coco râpée, 100 g de sucre de canne, fromage de chèvre en bûchette (style Saint-Maur), miel
Préparation : 15 min – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : tourtière
Préchauffez le four à 175° C. Déroulez le rouleau de pâte brisée. Dans un petit saladier, battez l’œuf entier, ajoutez la crème, une grosse partie de la noix de coco râpée et le sucre de canne. Répartissez ce mélange sur la pâte brisée. Coupez la queue des figues et coupez-les en quatre mais pas jusqu’au bout. Il faut que les figues restent « entières ». Glissez un morceau de bûchette de chèvre dans chacune d’entre elles et déposez-les sur la tarte. Enfournez la tourtière pour 25 minutes.
A la sortie du four, laissez tiédir et ajoutez une toute petite cuillère de miel sur les figues et saupoudrez de noix de coco râpée réservée. Dégustez cette tarte tiède ou froide.

lundi, 08 octobre 2018

Feuilleté de sardine aux poivrons

Véridique, « Tellement N’brick », titre de Faudel, se traduit littéralement par « j’adore les bricks, surtout celles à la sardine ».

Feuilleté de sardine aux poivrons, feuilleté, brick, la cocote, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 feuilles de brick, 12 belles sardines, 4 poivrons rouges, 1 tomate, 1 gousse d’ail, un peu d’huile d’olive, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : *
Lavez les poivrons et emballez-les dans du papier alu. Déposez-les dans un four chaud à 200° C et laissez-les 1 heure. Laissez refroidir, pelez-les très facilement et épépinez-les. Faites-en une purée avec tomate et ail pelés. Salez, poivrez et réservez.
Coupez les têtes des sardines, enlevez les viscères et l’arête et nettoyez-les très soigneusement. Epongez-les et posez chacune d’elle sur une feuille de brick posée elle-même sur du papier sulfurisé. Tartinez l’intérieur des sardines de crème de poivron et enfermez la sardine dans la brick comme une enveloppe. Huilez très légèrement toutes les enveloppes et passez-les au four toujours à 200° C pendant 15 minutes. Servez-les avec une belle salade toute colorée.

samedi, 06 octobre 2018

Cocotte de volaille au cidre d’Olivier Ducoin, chef du restaurant Le père Ducoin à Trélon

« Mon resto, c’est mon bébé. »
Si vous avez une ou deux heures à perdre, allez chez le Père Ducoin, dites bonjour à Olivier et lui, il vous dira le reste … Olivier a le bagout d’un Blier ou un Ventura chez Audiard. Un coude sur la nappe à carreaux, un verre d’eau pour étancher sa soif de bavard, il vous narre sa vie de chef de cuisine d’un bout de la France à l’autre. Lens, Lille, l’Alsace de haut en bas, Monaco, Nice, vous faites le tour de France et vous terminez dans son p’tit resto à Trélon, au bout du bout du Nord. Son resto, c’est son bébé, « je suis là, je vends le Nord, je vends l’Avesnois ! ». Des petites recettes gourmandes, les producteurs, le cidre des vergers bio d’Ohain, le musée du verre…, il parle, il parle et vous ? Eh bien, vous l’écoutez !

Cocotte de volaille au cidre d’Olivier Ducoin, chef du restaurant Le père Ducoin à Trélon, cocotte de volaille au cidre, Olivier Ducoin, le Père Ducoin à Trélon, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord, cidre des vergers bio d'Ohain, vergers bio d'Ohain

Chez le Père Ducoin, Rue Emile Zola, 59132 Trélon, France


La recette

Cocotte de volaille au cidre
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 blancs de poulet, 6 pommes bio Initial, 1 litre de cidre, 3 gros champignons de Paris, crème liquide, 6 cuillères à café de cassonade, 6 échalotes, fond brun, beurre, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *

Cocotte de volaille au cidre d’Olivier Ducoin, chef du restaurant Le père Ducoin à Trélon, cocotte de volaille au cidre, Olivier Ducoin, le Père Ducoin à Trélon, le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord, cidre des vergers bio d'Ohain, vergers bio d'Ohain

Faites fondre une noix de beurre dans une cocotte en fonte et faites-y suer les échalotes pelées et émincées. Lavez-les, coupez-les en 4 et épépinez les pommes sans les éplucher, « ça donne de la couleur ». Ajoutez-les à la cocotte. Continuez avec les champignons et la cassonade. Ajoutez les filets de poulet détaillés, « surtout pas de dinde ! ». Déglacez au cidre puis couvrez de cidre à hauteur du poulet. Laissez mijoter à couvert. Avant de mettre la crème « ça dépend si les gens aiment crémeux ou pas », ajoutez un peu de fond brun. Faites cuire 10 à 15 minutes. La sauce est liquide alors laissez-la réduire encore 5 minutes à découvert. Quand la viande a pris le goût de la pomme et de la cassonade, salez, poivrez et rectifiez en cassonade. Servez ce plat avec des bonnes frites-maison, comme chez le Père Ducoin !

cocotte de volaille au cidre d’olivier ducoin,chef du restaurant le père ducoin à trélon,cocotte de volaille au cidre,olivier ducoin,le père ducoin à trélon,le chef et la cocotte,la voix du nord,cidre des vergers bio d'ohain,vergers bio d'ohain

jeudi, 04 octobre 2018

Daïkon en saumure aigre-douce

Le raphanus sativus, vous connaissez ? Et le radis blanc ou le radis d’hiver, vous voyez de quoi on parle ? Alors essayons le daïkon.

Daïkon en saumure aigre-douce, daïkon, raphanus sativus, radis blanc, radis d'hiver, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 2 bocaux
Ingrédients : 500 g de daïkon, 30 cl d’eau, 10 cl de vinaigre, 1 cuillère à soupe de gros sel gris de Guérande, 1 cuillère à soupe de sucre, 1 petite cuillère à soupe de poivre noir en grains
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : mandoline avec l’accessoire pour bâtonnets, 2 bocaux stérilisés
Faites chauffer l’eau et le vinaigre. Pelez le morceau de daïkon avec un épluche-légumes. Passez le daïkon à la mandoline pour obtenir des bâtonnets de 1 à 2 mm d’épaisseur (un petit couteau fera aussi l’affaire). Déposez-les dans un saladier, couvrez-les d’une grosse cuillère à soupe de sel. Saupoudrez-les de sucre et ajoutez le poivre en grains. Versez le mélange eau-vinaigre sur les bâtonnets et laissez le tout mariner pendant 3 jours à l’extérieur. L’odeur est forte mais elle disparaît vite. Répartissez les bâtonnets dans les bocaux, versez le jus de la marinade par-dessus et complétez d’un peu d’eau et de vinaigre si besoin. Fermez bien les pots. Rangez-les à la cave dans le noir. Après 15 jours consommez les bâtonnets avec un sandwich, une salade, une viande froide…

mardi, 02 octobre 2018

Aubergines confites à la tomate

Il en faut peu pour être heureux, une aubergine, de la tomate concentrée, un piment et une cuisson lente et douce. Vraiment très peu pour être heureux.

Aubergines confites à la tomate, aubergines, tomates


Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 belles aubergines, gros sel gris de Guérande, huile d’olive, 1 petite boîte de concentré de tomates, piments rouges (secs ou frais épépinés), parmesan ou pecorino râpé, pain de campagne.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : * ustensile : grille-pain
Lavez et coupez les aubergines en rondelles épaisses. Saupoudrez-les de 2 à 3 cuillères de gros sel gris et laissez-les dégorger 1 heure au moins. Rincez-les et essuyez-les très grossièrement. Versez dessus un filet d’huile d’olive, disposez quelques piments par-dessus et enfournez-les dans un four préchauffé à 150°C. Laissez-les 1 heure en les retournant de temps en temps. Ensuite délayez le concentré de tomates dans un verre d’eau, couvrez-en les aubergines et remettez-les au four 30 bonnes minutes en baissant la température sur 90/100°C. Toastez des tartines de pain de campagne frais, répartissez les rondelles d’aubergines avec concentré de tomates et filet d’huile d’olive. Parsemez de fromage et servez-les aussitôt simplement en plat sans viande.