samedi, 17 novembre 2018

Potimarron déclinaison d’Etienne Hazelaere, chef du restaurant l’Âme au vert à Avelin

« Qu’est-ce qu’on peut faire avec un potimarron, un salsifis, un chou-fleur… ?
Ce fils de bouchers, amateur de très bonne viande est un militant du « mangeons moins mais mangeons mieux ». Aussi dans les 4 entrées et 4 plats à la carte, se plaît-il à offrir des plats végétariens. Se prendre la tête à décliner un seul produit, c’est ce qu’il aime. « C’est fou tout ce qu’on peut faire avec un légume. On le travaille à fond mais de manière différente ». Les variations sont illimitées et chez lui, ça sonne comme un défi, « il faut oser ». Attention, après travaux, le restaurant rouvrira le 21 novembre. Mais avant, osons le potimarron !

L'âme au vert, 14 rue de la Becque, 59710 Avelin

Potimarron déclinaison d’Etienne Hazelaere, chef du restaurant l’Âme au vert à Avelin, déclinaison potimarro, Etienne Hazelaere, l'âme au vert, Avelin, le chef et la cocotte, la cocotte, la voix du nord


Potimarron déclinaison à la truffe
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 mini-potimarrons, 1 courge butternut, 50 g de beurre, 300 g de crème liquide, 10 g de sel, huile de truffe, huile d’olive, 1 truffe d’automne, poivre, sucre en poudre, mimolette vieille.
Préparation : 20 min – cuisson :  40 min - coût : ** - difficulté : * - ustensiles : blender, râpe à truffe et râpe à parmesan

Potimarron déclinaison d’Etienne Hazelaere, chef du restaurant l’Âme au vert à Avelin, déclinaison potimarro, Etienne Hazelaere, l'âme au vert, Avelin, le chef et la cocotte, la cocotte, la voix du nord

Coupez en petits dés 1 morceau de 500 g de butternut. Faites-les cuire à l’eau bouillante salée et égouttez-les juste cuits pour éviter qu’ils se gorgent d’eau. Coupez le beurre en petits morceaux et laissez-le fondre sur les dés de butternut. Passez le tout au blender, ajoutez la crème et un filet d’huile de truffe et réservez au chaud.
Coupez des carrés de butternut d’½ cm d’épaisseur. Badigeonnez-les de beurre, salez, poivrez et saupoudrez d’un peu de sucre et enfournez-les 15 minutes à 200° C. Râpez un peu de butternut comme une truffe et assaisonnez-le d’huile d’olive et huile de truffe. Salez et poivrez. Faites cuire les petits potimarrons entiers 15 minutes à l’eau salée, plongez-les dans de l’eau glacée. Evidez-les, remplissez-les de la purée de butternut et parsemez-les de mimolette râpée. Râpez la truffe par-dessus et servez aussitôt.

potimarron déclinaison d’etienne hazelaere,chef du restaurant l’Âme au vert à avelin,déclinaison potimarro,etienne hazelaere,l'âme au vert,avelin,le chef et la cocotte,la cocotte,la voix du nord

jeudi, 15 novembre 2018

Flan de courge à la châtaigne et la Cocotte à Villeneuve d'Ascq

Le dimanche 18 novembre, la Cocotte vous attend nombreux à l'espace Concorde, au salon du livre de Villeneuve d'Ascq. Elle y préparera des soupes et dédicacera ses livres mais pas en même temps parce que sinon elle risque de tout salir et ça, c'est pas top ! Oh non, c'est pas top !

flan de courge à la châtaigne,courge,châtaigne,la cocotte,la voix du nord, salon du livre de Villeneuve d'Ascq, librairie le Kiosque de Villeneuve d'Ascq,espace Concorde, Villeneuve d'Ascq

Librairie le Kiosque, sur Facebook

La Recette

Choisissez la courge que vous voulez. L’idée est de la goûter avec la p’tite dose de farine de châtaigne. C’est doux, c’est moelleux, c’est délicieux.

Flan de courge à la châtaigne, courge, châtaigne, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de courge (potiron, potimarron, butternut…), 2 œufs, 50 g de farine de châtaigne, 1 yaourt-nature, 100 ml de lait, ½ oignon, ½ bouquet de persil plat, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender, 6 ramequins et plat qui va au four suffisamment grand pour accueillir 6 ramequins.
Faites préchauffer le four à 175°C. Versez 3 cm d’eau dans le plat qui va au four et enfournez le plat.
Pelez le demi oignon. Lavez et ciselez le persil. Pelez la courge et coupez-la en petits morceaux. Déposez-les dans le blender. Continuez avec les œufs, la farine, le yaourt-nature, le lait, le demi oignon pelé, le persil, le sel et le poivre.
Mixez longtemps pour avoir une crème bien lisse. Répartissez cette crème dans les ramequins, posez-les dans le plat au four et remettez le plat au four pour 30 minutes.
Laissez les petits flans refroidir quelques dizaines de minutes. Dégustez-les tièdes ou froids avec une salade.

mardi, 13 novembre 2018

Encornets tomate et polenta au basilic

Le bouchon dans les encornets est un des grands mystères de la création toujours pas résolus. Des tas de chercheurs s’y sont cassés les dents.

Encornets tomate et polenta au basilic, encornets, polenta, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 800 g de tentacules d’encornets, huile d’olive, 3 gousses d’ail, pâte de piment rouge, 500 ml de coulis de tomates, sel, poivre, 250 à 300 g de polenta à prise rapide, 100 g de mozzarella, basilic, eau, 1 bouchon de liège.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : fouet
Coupez les tentacules en petits morceaux. Pelez et ciselez les 3 gousses d’ail. Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans une sauteuse et ajoutez les morceaux de tentacules. Faites revenir en laissant s’évaporer le jus de cuisson. Dès que c’est fait, ajoutez l’ail ciselé et 1 cuillère de pâte de piment. Faites sauter, versez le coulis de tomates, salez, poivrez et ajoutez le bouchon de liège pour ramollir les tentacules (oui !). Couvrez et laissez cuire 20 minutes. Pendant ce temps, préparez la polenta comme indiqué sur le paquet. Coupez la mozzarella en petits morceaux et ajoutez-les à la polenta. Remuez vivement au fouet pour avoir un mélange souple et non compact. Lavez quelques feuilles de basilic, ciselez-les et parsemez-en le plat.

mercredi, 07 novembre 2018

Pain d’épices aux fruits créoles

Qui résistera à l’odeur enivrante de ce pain d’épices ? Qui dévorera tous ces petits fruits gorgés de rhum ? Qui ?

Pain d’épices aux fruits créoles, pain d'épices, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 ou 8 personnes
Ingrédients : 6 figues sèches, 6 abricots secs, 10 pruneaux, 50 g de raisins secs, 10 cl de rhum, 100 g de fruits confits (citrons ou oranges), 500 g de farine, 150 g de beurre, 2 œufs, 100 g de sucre brun, 1 càc de cannelle en poudre, 1 càs de gingembre en poudre, 1 anis étoilé, 1 sachet de levure chimique.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 2 moules à cake et papier-cuisson
Dénoyautez les pruneaux. Coupez-les en petits morceaux et les figues aussi. Faites-les tremper avec les raisins plusieurs heures dans le rhum.
Préchauffez le four à 180° C. Faites fondre le beurre, battez-le avec le sucre et les œufs, ajoutez la farine petit à petit, les fruits confits, la cannelle, le gingembre et l’anis étoilé broyé.  
Versez les fruits secs imbibés de rhum et le rhum aussi dans la préparation. Ajoutez la levure chimique, mélangez une dernière fois et versez dans les moules tapissés de papier-cuisson. Mettez au four 30 minutes et baissez la température sur 125° C pendant 30 autres minutes. Laissez refroidir avant de consommer en tranches.

lundi, 05 novembre 2018

Bacalhau salade

Attention, attention, pour la Cocotte, voici le quart d'heure célébrité selon Andy Warhol, ses 15 minutes de "Je me la pète grave", ses 900 secondes de "mais oui, mais oui, vous avez bien vu, vous ne rêvez pas !". Si vous ne le savez pas encore, sachez que la semaine prochaine, la Cocotte sera en Haïti, invitée par l'Alliance Française pour le premier salon du livre international et numérique.

En compagnie de Patrick Poivre d'Arvor, Marie Darrieussecq, Jean-Paul Hirsch, Bofane In-Koli, Florence Tsagué, Dominique de Loppinot, Cholé Savoie-Bernard et Sylvestre Bouquet, elle présentera ses livres, les dédicacera et cuisinera ses recettes simples pour tous les îliens haïtiens et pour tous les autres. Pourquoi elle ? Elle ne le sait pas mais elle vous racontera avec un plaisir non dissimulé ses aventures très prochainement sur son blog. Revenez vite.

bacalhau salade,morue,riz,la cocotte,la voix du nord

Et maintenant la recette d'aujourd'hui

Auriez-vous remarqué que la Cocotte aimait beaucoup la morue ? En 9 ans, elle l’a cuisinée dans 20 recettes. Elle ne s’en lasse pas.

Bacalhau salade, morue, riz, la Cocotte, la Voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de morue effilée, 500 g de pois chiches cuits, 1 oignon, 1 gousse d’ail, 12 olives, 3 œufs, 6 tomates-cerises, 1 càs de câpres en saumure, persil plat, huile d’olive, jus de citron, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Faites dessaler la morue dans de l’eau fraîche régulièrement changée pendant au moins 24 heures.
Puis faites-la bouillir 15 minutes à l’eau. Egouttez-la et réservez-la. Faits cuire les œufs pour les avoir durs, soit 10 minutes. Ecalez-les et coupez-les en 4. Coupez les tomates en deux. Pelez et coupez finement l’oignon et l’ail. Lavez et ciselez quelques branches de persil plat.
Versez les pois chiches dans un saladier, au centre déposez la morue. Décorez tout autour avec tomates, olives, œufs et câpres. Mélangez 3 cuillères à soupe d’huile, 2 càs de jus de citron, poivre, persil plat ciselé, poivrez un peu et versez cette vinaigrette sur les pois chiches et la morue. Mangez cette salade très fraîche avec du bon pain frais.

samedi, 03 novembre 2018

Lieu, champignons, panais d’Alexandre Laboureur et Maëllie Poynard du restaurant A la maison à Lille

« Il n’y a pas d’échecs, il n’y a que des leçons »
Des grandes maisons de Paris à leur petit resto lillois, Alexandre et Maëllie tracent une route libre et singulière, à l’image de leur cuisine. La taille riquiqui du lieu les oblige à être pratiques et organisés, à aller à l’essentiel. La carte est dépouillée et le menu tient en quelques mots. « On n’écrit que quelques ingrédients, le lien avec le client se fait aussitôt, il nous pose des questions. On explique juste comment c’est et c’est parti ». Place alors à l’imaginaire en mêlant cru et cuit, chaud et froid, sucré et salé. Singulièrement bon !

A la maison, 147 rue Pierre Mauroy, 59000 Lille

mail : alamaison@outlook.fr 0648489769

Lieu, champignons, panais d’Alexandre Laboureur et Maëllie Poynard du restaurant A la maison à Lille, Lieu champignons panais, Restaurant A la maison à Lille, Alexandre Laboureur, Maëllie Poynard, le Chef et la Cocotte, la Cocotte, la voix du nord

Lieu, champignons, panais
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux de dos de lieu, 9 panais, 4 à 5 champignons de Paris par personne, 300 g de shiitakés, 2 poires, miel, huile vierge, crème, beurre, sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : *

Lieu, champignons, panais d’Alexandre Laboureur et Maëllie Poynard du restaurant A la maison à Lille, Lieu champignons panais, Restaurant A la maison à Lille, Alexandre Laboureur, Maëllie Poynard, le Chef et la Cocotte, la Cocotte, la voix du nord

Faites cuire les panais à l’anglaise. S’ils sont bio, nul besoin de les peler. Mixez-en 6 pour faire une purée avec beurre et crème. Réservez.
Faites cuire les autres panais coupés en 2 dans la longueur dans une poêle en ajoutant de l’eau aux ¾. Ajoutez un peu de miel, du sel et du poivre et mettez le feu à fond. Laissez réduire, retournez 2 ou 3 fois, « ça va faire un caramel et quand il n’y a plus d’eau, c’est cuit ! » Réservez au chaud.
Faites griller les morceaux de lieu en graissant les écailles à l’huile. Faites cuire 5 minutes sans retourner les morceaux et en les couvrant.
Détaillez champignons de Paris, shiitakés et poires en petits cubes et faites-les sauter rapidement à l’huile. Salez et poivrez. Dressez les assiettes en servant purée, petits légumes sautés et poisson avec un champignon cru coupé en lamelles par-dessus.

jeudi, 01 novembre 2018

Soupe acidulée céleri-champignons

Le céleri haché donne beaucoup de peps à cette recette et mêlé au gingembre et au citron kaffir, le lait de coco adoucit l’ensemble.

Soupe acidulée céleri-champignons, céleri, citron kaffir, champignons, lait de coco, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petite botte de céleri en branches, 500 g de champignons de Paris, 20 g de beurre, jus de citron, thym, 3 feuilles de citron kaffir (en pots dans les bonnes épiceries), 1 càc de graines de coriandre, 1 càs de gingembre moulu, 200 ml de lait de coco, 500 g de gambas cuites, ½ bouquet de persil plat, sel, poivre, eau.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : *
Faites bouillir 800 ml à 1 litre d’eau. Lavez et ciselez le céleri. Pelez les champignons et coupez-les en fines lamelles. Dans un faitout faites fondre le beurre et ajoutez le céleri. Ajoutez les champignons et le thym, couvrez d’un peu de jus de citron et faites sauter les champignons 2 ou 3 minutes.
Versez alors l’eau bouillante, salez et poivrez l’ensemble, ajoutez la coriandre en grains, le gingembre moulu, les feuilles de citron kaffir et le lait de coco. Couvrez le faitout et laissez cuire 15 minutes à feu moyen. Décortiquez les gambas, lavez et ciselez le persil plat. Ajoutez-les 2 minutes avant de servir cette soupe.