vendredi, 10 octobre 2014

Tartare orange camaïeu

Ranger les légumes en strates et faire un dégradé de couleurs ne fait pas avancer le schmilblick mais ça fait du bien et ça fait beau.

Tartare orange camaïeu, pommes de terre, carottes, potiron, Vache qui rit

Pour 6 personnes
Ingrédients : 350 g de pommes de terre, 350 g de carottes, 350 g de potiron, 12 portions de Vache qui rit, 15 à 20 cl de lait, sel, poivre blanc, paprika doux.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 verrines
Préchauffez le four à 180°c.
Pelez les pommes de terre, coupez-les en dés d’1 cm de côté. Faites-les cuire dans de l’eau bouillante salée pendant 5 minutes. Faites la même chose avec les carottes mais laissez-les cuire un peu plus longtemps.
Faites fondre les portions de Vache qui rit et mélangez-les aux 15 à 20 cl de lait pour obtenir une crème fluide.
Pelez le morceau de potiron et coupez-le aussi comme les pommes de terre et les carottes.
Versez dans le fond des verrines un peu de mélange fromage-lait puis répartissez d’abord les carottes. Couvrez du mélange lait-fromage puis répartissez les morceaux de potiron. Remettez du mélange lait-fromage et terminez par les pommes de terre. Ça va du plus orange au moins orange et c’est beau. Versez le reste du mélange lait-fromage. Salez et poivrez et déposez une petite pointe de paprika doux. Mettez au four pour une trentaine de minutes, le temps que le dessus des verrines soit joliment gratiné. Servez avec une viande blanche ou une salade d’endives.

dimanche, 08 décembre 2013

Foie gras dauphinois

N’y aurait-il pas des fêtes à la fin du mois ? Manqueriez-vous d’idées de recettes ? N’est-elle pas sympa, cette Cocotte ?

Foie gras dauphinois, foie gras, pommes de terre, potiron

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 pommes de terre moyennes (10/120 g chacune), 200 g de potiron, 200 g de foie gras d’oie ou de canard, 1 œuf, 1 cuillère à soupe de crème fraîche, sel, poivre blanc, fromage râpé.
Préparation : 20 mn – cuisson : 45 mn – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : 6 ramequins
Faites cuire les pommes de terre à la peau pendant 20 minutes dans de l’eau bouillante un peu salée. Laissez refroidir complétement puis pelez-les. Coupez-les en fines rondelles. Détaillez le foie gras en fines lamelles. Râpez finement le morceau de potiron épluché.
Préchauffez le four à 175°c. Dans le fond des ramequins, déposez un peu de graisse récupérée sur le foie gras. Puis répartissez pommes de terre, potiron et foie gras en couches. Terminez par des pommes de terre. Battez l’œuf et la crème fraîche, salez, poivrez et versez cette préparation sur les ramequins.
Saupoudrez d’un peu de fromage râpé et mettez au four pour 25 minutes.
Servez avec une belle volaille de fête et des petites pluches de différentes salades.

samedi, 30 novembre 2013

Black boulettes

Noir, c’est noir mais y’a de l’espoir. L’espoir de trouver du pain noir pour préparer ces jolies boulettes sombrement délicieuses.

Black boulettes, boulettes, chair à saucisse, pain noir, potiron

Pour 12 boulettes
Ingrédients : 400 g de chair à saucisse, 50 g de pain de seigle rassis, 100 g de potiron, 2 cuillères à café de concentré de tomates, 1 œuf, farine, paprika fort, sel et poivre blanc, beurre.
Préparation : 20 mn – cuisson : 25 mn – coût : * - difficulté : *
Faites griller le pain au grille-pain puis réduisez-le en chapelure fine. Réservez. Pelez et râpez finement le morceau de potiron. Mélangez la chair à saucisse, le potiron râpé, le concentré de tomates, le sel, le poivre blanc et une pointe de paprika fort. Formez 12 grosses boulettes de 50 g environ.
Préparez 3 assiettes, 1 de farine, 1 avec l’œuf battu et 1 avec la chapelure. Passez les boulettes dans chaque assiette. D’abord la farine, puis l’œuf et enfin la chapelure.
Faites fondre un peu de beurre dans une poêle et dorez-y les boulettes en les retournant souvent pendant 10 mn. Ensuite retirez-les. Dans la poêle, ajoutez une cuillère à soupe de farine puis petit à petit, un grand verre d’eau. Mélangez bien pour éviter les grumeaux. Remettez les boulettes et faites-les cuire encore 15 mn à feu tout doux.

lundi, 11 novembre 2013

Riz crémeux au potiron et saucisses de Morteau

Tout crémmmmeux, le riz, hummmm, c’est vraiment trop bon. Et ces petites graines de potiron grillées, tu nous gâtes, la Cocotte.

Riz crémeux au potiron aux saucisses de Morteau, riz, potiron, saucisse de Morteau

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 saucisses de Morteau, 300 g de riz long, 500 g de potiron épluché, 75 g de crème fraîche, huile, sel, poivre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 20 mn – coût : * - difficulté : *
Récupérez les graines du potiron, lavez-les et séchez-les grossièrement. Plongez les saucisses de Morteau dans de l’eau frémissante pendant 15 minutes. Pendant ce temps, coupez en morceaux le potiron épluché, déposez-les dans une casserole et ajoutez les 75 g de crème fraîche. Salez et poivrez, couvrez et laissez cuire 20 minutes. Au bout de ce temps, le potiron est tout mou et vous pouvez l’écraser en purée.
En même temps que cuit le potiron, faites cuire le riz dans de l’eau bouillante salée.
Egouttez et réservez. Dans une petite poêle faites dorer quelques instants les graines de potiron dans un peu d’huile, salez et poivrez.
Coupez les saucisses de Morteau en rondelles. Mélangez le riz à la crème de potiron. Rectifiez l’assaisonnement. Servez le riz avec les rondelles de saucisses autour et disposez quelques graines de potiron sur le riz.

mercredi, 31 octobre 2012

Doigts de sorcière au parmesan et bouillie de squelette au potiron

Doigts de sorcière au parmesan et bouillie de squelette au potiron, parmesan, potiron, Halloween

Pour 6 personnes
Ingrédients : Pour une vingtaine de doigts : 150 g de farine, 50 g de beurre fondu, 1 œuf, piment d’Espelette, 60 g de parmesan, graines de courge ou amandes émondées. Bouillie : 800 g de potiron, 200 g de pommes de terre, sel, poivre, noix muscade, mozzarella et olives noires. Facultatif : du ketchup.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 15 mn – Coût : * - Difficulté : *
Mélangez farine, beurre fondu, œuf entier, une pincée de piment d’Espelette et parmesan. Formez une grosse boule de pâte bien lisse et bien compacte. Enfermez-la dans un plastique et laissez-la 1 h au réfrigérateur. Au bout de ce temps, préchauffez le four à 180°c. Coupez la boule en morceaux de 15 g. Roulez-les pour former des doigts, enserrez une graine de courge ou une amande en haut pour l’ongle. Déposez ces doigts sur du papier-cuisson et enfournez pour 10 à 12 mn.
Epluchez potiron et pommes de terre, déposez-les dans une casserole, ajoutez un petit peu d’eau, salez, poivrez et râpez un peu de noix muscade. Faites cuire 15 mn à couvert. Ecrasez grossièrement en bouillie.
Découpez des ronds de mozzarella et des petits morceaux d’olives noires pour faire les yeux.
Servez la soupe bien chaude, enfoncez un peu les yeux dedans et proposez les doigts de sorcière trempés dans du ketchup. Brrr !

31.10.2012

vendredi, 25 novembre 2011

Mousseline Pommes-potiron

Si vous n’aimez pas les oignons, vous pouvez les enlever de la recette. Mais ne zappez pas les pommes sucrées, leur petit goût acidulé est délicieux dans cette purée.

mousseline pommes-potiron, pommes, pommes de terre, potiron, butternut, courge butternut

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de pommes de terre farineuses, 300 g de potiron ou de courge butternut, 300 g de pommes sucrées, 20 à 30 cl de lait,  1 oignon, 6 rondelles de chorizo, un peu de beurre, sel et poivre.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 20 mn en tout – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : presse-purée
Epluchez l’oignon, détaillez-le finement et faites-le doucement cuire dans du beurre pour qu’il devienne translucide. Epluchez les pommes de terre et la courge que vous avez choisie. Enlevez les pépins de celle-ci. Coupez la courge en gros dés et faites-les cuire dans une casserole avec un peu d’eau salée, dans un panier-vapeur. Laissez cuire 10 mn puis ajoutez les pommes de terre. Laissez cuire 10 mn encore.  Au bout de ce temps, passez les deux légumes au presse-purée, sans trop écraser. Puis ajoutez le lait petit à petit, remuez pour avoir une purée dense mais pas compacte. Epluchez les pommes, enlevez les pépins et coupez les pommes en quartiers puis en morceaux. Incorporez-les à la purée et laissez sur feu très doux. Découpez les rondelles de chorizo en lamelles et faites-les cuire 1 mn. Mélangez l’oignon à la purée, salez et poivrez puis répartissez les lamelles de chorizo sur la purée au moment de servir.

25.11.2011

mardi, 25 octobre 2011

Rouleaux de chou chinois au potiron

Aussi faciles à faire que des nems, mes rouleaux sont aux légumes et au fromage. Remplacez le cervelas par du saucisson à l’ail ou zappez-le. Au choix…

rouleaux de chou chinois au potiron, chou chinois, potiron

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 grandes feuilles de chou chinois, 500 g de potiron, 150 g de mimolette jeune ou d’emmental, 1 cervelas, sel, poivre, 2 càs de crème fraîche, un peu de beurre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 10 mn + 30 mn – Coût : * - Difficulté : *
Préchauffez le four à 180°c. Faites bouillir une grande casserole d’eau salée et pochez les feuilles de chou pendant 10 mn. Il faut que les côtes se plient facilement. Egouttez les feuilles et laissez-les refroidir. Epluchez et détaillez le potiron en petits morceaux, mettez de côté la moitié dans une casserole. Détaillez le fromage et le cervelas en lamelles. A plat, posez une feuille de chou devant vous puis posez-en une dans l’autre sens en les chevauchant. Au bas des feuilles, déposez un peu de potiron, du fromage et du cervelas. Salez, poivrez. Et roulez le chou pour en faire un gros cigare. Déposez les rouleaux sur un plat à gratin beurré. Quand les 6 rouleaux sont prêts, déposez une noix de beurre et enfournez 30 minutes. Dans la casserole contenant la moitié du potiron, versez deux càs de crème fraîche et faites fondre doucement.
Au moment de servir, déposez une cuillère de sauce sur les rouleaux. Servez avec une viande blanche.

25.10.2011

jeudi, 16 décembre 2010

Soupe de betteraves à la russe

Soupe de betteraves à la russe.jpgLe mois de décembre est un mois qui fait mal à la tête. On se la creuse pour trouver des idées de cadeaux. On se la creuse pour trouver ce qu'on va faire à manger à Noël et au Nouvel an.

On n' a pas une minute de répit. Quand enfin, on a trouvé la bonne idée de cadeau, il faut se farcir non la dinde mais les magasins et quand on a trouvé ce qu'on allait donner à manger à nos invités, il faut se farcir la dinde après s'être farci les magasins.

En décembre, on a aussi mal à la tête parce qu'il fait froid et que c'est par la tête que s'échappe la chaleur de notre corps. On a mal à la tête parce qu'on attrape vite un rhume, vu qu'on a pas mis de chapeau, pas d'écharpe à 5 tours, pas de gants et de caleçons fourrés polaire, pilou, thermolactyl, gore-tex, etc, etc..., et qu'on s'est fait attraper par le froid, comme des bleus.

Et quand on s'est protégé un maximum avec un chapeau, une écharpe à 5 tours, des gants et des caleçons fourrés polaire, pilou, thermolactyl, gore-tex, etc, etc..., le premier invité qui passe la porte nous refile ses microbes.

C'est décidé, cette année, la Cocotte offrira des aspirines à tout le monde ! Des aspirines contre les migraines, les digestions difficiles et les rhumes. Voilà un cadeau utile ! Et hop, envolé le mal de tête. On va pouvoir faire la fête !

 

Soupe de betteraves à la russe

Originale, étonnante, intrigante, cette soupe va en dérouter plus d'un. Servez-la dans de jolis petits verres et accompagnez-la de blinis. Au réveillon, succès garanti.

Pour 6 personnes

Ingrédients : 500 g de betteraves crues, 500 g de potiron, 1 bouillon-cube ou un bouquet garni, 3 branches de persil plat, sel, poivre, 10 cl de vodka* et 1, 5 litre d'eau.

Préparation : 5 mn – Cuisson : 1 h – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : mixeur

N'épluchez pas les betteraves et cuisez-les 1 h dans de l'eau bouillante, 30 à 40 mn en auto-cuiseur ou 20 mn dans un peu d'eau au micro-ondes. Laissez-les refroidir puis épluchez-les facilement en les passant sous l'eau. La peau s'en ira tout de suite. Pelez le potiron et débarrassez-vous de ses graines. Versez 1, 5 litre d'eau dans un faitout, ajoutez le bouillon-cube ou le bouquet garni, salez et faites bouillir. Plongez les betteraves et le potiron coupés tous les deux,en gros morceaux dans le faitout et faites cuire pendant 30 mn. Quand la lame d'un couteau passe facilement à travers les légumes, enlevez le bouquet garni et mixez la soupe très finement. Allongez avec un peu d'eau si cela vous paraît épais. Poivrez selon votre goût et ajoutez la vodka. Ciselez le persil, saupoudrez-en votre soupe et servez aussitôt. Vous pouvez remplacer le persil par de l'aneth.

* Pour ceux qui aiment et qui ont l'âge.

samedi, 13 novembre 2010

Gratin de potiron et pommes de terre

 

Gratin pdt-potiron_1.jpgL'assiette de la Cocotte ressemble à son jardin. En jaune et orange, l'automne s'invite dans son gratin. Patates et potiron pour un plat de saison.

Pour 6 personnes

Ingrédients :

1 kg de potiron, 750 g de pommes de terre à purée, 1 feuille de laurier, du thym, 200 g de tome de chèvre assez sèche, 100 g de crème liquide ou de fromage frais, sel, poivre, noix de muscade, 1 tasse de lait,100 g de gruyère et paprika doux

Préparation : 10 mn – Cuisson : 50 mn ( 20 + 30) – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : moulin à légumes

Épluchez le potiron et les pommes de terre. Détaillez ces 2 légumes en gros morceaux. Faites-les cuire à la vapeur pendant 20 minutes, dans une marmite, en parfumant l'eau de laurier et de thym.

Préchauffez le four à 180°c (th. 6).

Passez les légumes au moulin à légumes ou au presse-purée.

Mélangez-les à la cuillère en bois. Râpez grossièrement la tome de chèvre. Ajoutez la tome et la crème liquide aux légumes. Salez, poivrez, finissez par une pointe de muscade et mélangez à nouveau.

Dans un plat à gratin, versez la tasse de lait puis la purée de légumes au fromage. Égalisez bien le plat. Parsemez de gruyère que vous aurez râpé ou découpé en fines languettes.

Saupoudrez d'un peu de paprika et faites gratiner au four pendant 30 minutes.

Vous pouvez améliorer votre purée en y ajoutant des dés de lard fumé ou de jambon et/ou des oignons frits.

13.11.2010

mercredi, 27 janvier 2010

Lasagnes au potiron

 

P1140976-1.jpgL'inventeur de la machine à pâtes est un certain Giovanni Machina della Pasta ! Le mardi 3 décembre 1896, au sous-sol de sa maison, dans son petit atelier de Little Italy, New York City, il met au point une machine qui va révolutionner le monde de la nouille.

Pour fêter dignement l'anniversaire de sa petite femme chérie, Giovanni prépare une pâte feuilletée pour faire une tarte aux pommes toute bête. Un peu paresseux, il cherche un moyen d'étaler la pâte le plus rapidement possible. Il déclarera plus tard : « J'avais pas que ça à faire, il fallait que je me grouille ! » Ayant repéré deux rouleaux à pâtisserie qui traînaient là et une manivelle de moulin à poivre (la femme de Giovanni n'était pas une fée du rangement !), en quelques heures, il fabrique une première machine qui écrase la pâte en lui donnant une forme étonnamment plane. Certes l'ébauche de cette machine nécessite des modifications, des perfectionnements. Mais l'essentiel est là.

Fier de lui, il nomme son œuvre très sobrement machina della pasta. Fou de joie, la machine sous le bras, il court retrouver sa femme à l'étage. Il veut lui expliquer le mécanisme, négligeant la tarte dans le four. De retour au sous-sol, la tarte a trop cuit et n'est pas très présentable. Il décide alors de cacher les défauts en la retournant sur un joli plat et se rend compte qu'il vient d'inventer la tarte tatin.

Si on vous raconte une autre version à propos de l'origine de ces deux inventions géniales, n'en croyez rien. Ce ne sont que mensonges et billevesées. La version de la Cocotte est la seule authentifiée.

 

Il vous faut :

Pour les lasagnes :

400 gr de farine

4 oeufs

1 cuillère d'huile d'olive

un peu de sel

3 ou 4 cuillères à soupe d'eau

Si vous n'avez pas de machine, optez pour des lasagnes toutes prêtes. Elles cuiront dans le four avec les autres ingrédients.

 

Pour la farce des lasagnes

600 à 700 gr de potiron

200 gr de lardons

1 oignon

1 branche de thym

sel et poivre

1 petit pot de fromage blanc et du lait

1 cuillère à soupe d'huile d'olive

Fromage râpé

 

P1010430.jpgPréparez votre pâte à lasagne comme suit :

On met tous les ingrédients (pour les lasagnes) dans un robot puis on met le robot en marche pendant 5 minutes. Au besoin, on ajoute un peu d'eau pour obtenir une belle boule de pâte bien lisse.

On coupe la boule en 5 ou 6 parties égales. Puis sur la machine à pâtes, on règle la position au plus épais. On passe chacune des boules de pâte dans la machine jusqu'à ce qu'elles pètent. Oui elles doivent finir par péter, c'est l'air qui sort de la pâte. On les dépose au fur et à mesure sur un grand drap. Il n'est pas besoin de les fariner.

Une fois passées au plus épais, on descend l'épaisseur en repassant plusieurs fois les plaques obtenues. On arrive au point le plus fin. Nos plaques sont magnifiques et n'ont pas besoin de passer dans l'eau bouillante pour cuire. Elles cuiront directement dans le four avec les autres ingrédients.

 

Pendant ce temps, coupez les oignons en lamelles. Coupez en dés le potiron et les lardons. Faites chauffer l'huile et faites revenir oignons et lardons puis les dés de potiron. Salez, poivrez. Vous pouvez ajouter un bouillon-cube si cela vous chante. Quand vos dés de potiron sont réduits en purée, ajoutez le fromage blanc et un peu de lait et arrêtez la cuisson.

Dans un plat qui va au four, versez du lait puis une première couche de lasagnes, recouvrez de la préparation potiron/lardons/oignons et recommencez jusqu'à épuisement des feuilles de lasagnes.

N'hésitez pas à ajouter du lait à chaque couche de pâte pour éviter que le plat soit trop sec.

Terminez par des lasagnes et du fromage râpé. Déposez une ou deux noisettes de beurre et faites cuire au four à 150°c pendant 40 à 45 minutes.

jeudi, 17 septembre 2009

Potiron tandoori, rösti de potiron

 

potirontandori-la cocotte2.jpgUn problème à démêler ? Une souffrance à exprimer ? Un conseil à demander ? La Cocotte est là pour vous aider. Envoyez-lui vos lettres, toutes seront lues et certaines publiées.

Après avoir lu l'article sur le pâtisson en fricassée, Véronique. P, Lomme écrit :

Ta recette tombe à pic ma cocotte !!! En allant cueillir mes légumes à la Ferme du Paradis comme chaque Samedi, j'ai acheté un superbe pâtisson. Je me demandais bien comment le cuisiner.... et voilà, tu m'apportes la solution. Alors, merci à toi la cocotte !!! As-tu quelque chose avec un petit potiron ?

 

En vous lisant, Véronique, je sens la détresse d'une femme sur le point de se lancer dans une nouvelle aventure. Le doute vous habite, la peur de faire une erreur mais aussi de l'inconnu.

Avant de passer à l'acte, il est bon d'appréhender chaque chose, récolter toutes les informations possibles, peser le pour et le contre. Mais vous êtes assez adulte pour comprendre qu'il ne faut jamais rester avec ses questions.

Gaston Bachelard ne disait-il pas : «Toute connaissance est une réponse à une question » ?

Alors, je peux le dire, « Oui, Véronique, j'ai quelque chose avec un petit potiron.

J'ai même quelque chose avec un gros potiron. »

 

Une belle tranche de ce cucurbitacé généreusement callypige coûte entre 1 et 2 euros sur les marchés. Alors on en achète tout de suite !

Le nom scientifique du potiron est « CUCURBITACEAE Cucurbita maxima », il provient d'Amérique centrale et arrive en Europe au XVIe siècle.

Diètétiquement parlant, ce légume possède de nombreuses vertus : Il est diurétique, laxatif, sédatif et vermifuge, riche en vitamine A, mais pas avare en vitamines B1, B2, B3, C, D, E et F.

Ce légume, au goût plus ou moins fort de noisette se cuisine de toutes les façons. Salé, sucré, gratiné, en velouté, en soupe, en potage, en purée, en tarte, en soufflé, en confiture, en muffin...

Vous voyez, Véronique, que le potiron est un continent à découvrir.

Voici deux petites recettes pour commencer.

L'une explore avec joie la gastronomie indienne, l'autre est là pour montrer à une non-moins fidèle lectrice que, tout comme la pomme de terre, le potiron peut se râper.

Si vous voulez d'autres recettes testées et approuvées, vous savez que la cocotte est là.

 

Poulet tandoori

il vous faut :

une belle tranche de potiron

2 pommes de terre

une cuillère d'huile

2 cuillères de poudre à tandoori

C'est une poudre que vous pouvez préparer seul, poudre à base de gingembre, cumin, cardamome, ail, poivre, curcuma et paprika.

Le tandoori est également un four et un mode de cuisson en Inde. Mais ça, ça fera l'objet d'un autre article.

1 gousse d'ail

de l'eau

1 yaourt

sel, poivre

facultatif : des cacahuètes à éplucher

 

Épluchez le potiron, enlevez les graines et coupez-le en gros dés.

Dans une marmite, faites chauffer l'huile, faites revenir l'ail ciselé, déposez les dés de potiron et les pommes de terre épluchées et en dés, elles aussi. Ajoutez deux cuillères de votre préparation d'épices à tandoori. Salez, poivrez et couvrez d'eau. Laissez cuire pendant 20 minutes. Mixez.

Puis dans une poêle, faites griller quelques cacahuètes à sec.

Dans un bol, déposez dans le fond deux ou trois cacahuètes, deux belles cuillères de yaourt puis la soupe mixée. Et hop, c'est prêt.

Amusez-vous, à l'aide de la pointe d'un couteau ou d'un cure-dent à faire ressortir le yaourt.

Véronique, acceptez qu'il n'y a pas de mal à se faire du bien.

 

pdtpotiron1.jpgRösti de potiron

200 à 300 gr de potiron

3 pommes de terre

1 oeuf

sel et poivre

huile

 

Râpez les deux légumes épluchés. Mélangez-les en ajoutant l'oeuf. Faites chauffer l'huile dans une poêle. Idéalement, faites chauffer un tout petit peu d'huile de courge mais bon... on n'en trouve pas partout. Attention, le goût est très marqué.

Déposez des tas de légumes râpés et aplatissez-les avec le dos de la cuillère. Retournez-les au bout de 3 ou 4 minutes, laissez encore cuire doucement pendant 5 minutes. Et c'est prêt. Accompagnez une viande et une salade de ces pommes-potiron paillasse.

Si vous le désirez, ajoutez un oignon râpé lui aussi ou de l'ail ou des dés de lard fumé, des épices, des aromates...

Laissez aller vos émotions, mettez de côté vos frustrations, faites-le pour vous. Vous avez le droit au bonheur !