lundi, 27 juillet 2020

Tarte oignons rouges-sardines

Ce serait l’été. On s’installerait confortablement devant la Méditerranée. On se délecterait de cette tarte. On serait bien.

Tarte oignons rouges-sardines, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 oignons rouges, 6 belles sardines fraîches ou 12 petites, beurre, huile d’olive, 1 morceau de sucre, 1 cuillère à café de concentré de tomates, sel, poivre, 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre
Préparation : 15 min – cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique, papier-ménage et tourtière
Pelez les oignons et passez-les au hachoir électrique. Faites fondre un peu de beurre et d’huile dans une petite casserole et faites cuire les oignons hachés 15 minutes à couvert en ajoutant le concentré de tomates, le morceau de sucre, du sel et du poivre.
Préchauffez le four à 180°C. Coupez la tête et la queue des sardines, videz-les de leurs entrailles, enlevez l’arête centrale et nettoyez-les très soigneusement. Etalez la purée d’oignons sur le fond de tarte déposé dans la tourtière sur du papier-cuisson. Posez par-dessus les sardines nettoyées et essuyées dans du papier-ménage. Vous pouvez ajouter quelques branchettes de thym frais, quelques olives violettes et un filet d’huile d’olive et enfournez 20 minutes. Attention, ne faites pas brûler les sardines.

samedi, 25 juillet 2020

Le Dunk de Valentin Bonnaillie, chef-pâtissier du Princess Elizabeth à Dunkerque

« J’aime tout dans la pâtisserie »
Des madeleines ou charlottes au goût d’enfance aux pâtisseries plus élaborées qu’exige son métier, Valentin parle avec envie et étincelles dans les yeux. Ses repas pourraient ne se composer que de mets sucrés. A bord du Princess Elizabeth, bateau-restaurant chargé d’histoire, amarré dans le port de Dunkerque, il a carte blanche sur les desserts. « On change de carte tous les 3 mois et on travaille selon les saisons. » Cet été, sablé breton à la crème mascarpone et framboise, fondant chocolat et cœur pistache ou encore fraisier avec crème diplomate, fraises et chantilly... La Cocotte embarque sur le champ !

Le Dunk de Valentin Bonnaillie, chef-pâtissier du Princess Elizabeth à Dunkerque, la cocotte, la voix du nord, le chef et la cocotte, Dunk, princess Elizabeth à Dunkerque

Princess Elizabeth sur Facebook et sur le Net, quai de l'Estacade, 59140 Dunkerque 07 82 63 99 09
 
Le Dunk
Pour 6 personnes
Dacquoise : 180 g blanc d’œuf, 50 g sucre semoule, 125 g poudre d’amandes, 125 g sucre-glace. Croustillant : 100 g chocolat au lait, 300 g praliné noisettes, 150 g feuillantine (biscuit-crêpe très fin). Mousse : 250 g lait, 55 g jaune d’œuf, 20 g sucre, 2 feuilles de gélatine, 1 càs chicorée en grains, 150 g chocolat noir, 300 g crème liquide montée en chantilly.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : **

Le Dunk de Valentin Bonnaillie, chef-pâtissier du Princess Elizabeth à Dunkerque, la cocotte, la voix du nord, le chef et la cocotte, Dunk, princess Elizabeth à Dunkerque

Dacquoise : montez les blancs d’œufs en neige et versez le sucre-semoule. Mélangez amandes et sucre-glace et incorporez délicatement aux blancs d’œufs. Etalez sur une plaque à pâtisserie et mettez au four 15 minutes à 180°C. Retournez la dacquoise une fois cuite. Croustillant : mélangez chocolat fondu, praliné et feuillantine écrasée et étalez sur la dacquoise.
Mousse : trempez la gélatine dans de l’eau froide. Faites infuser la chicorée dans le lait bouilli. Filtrez. Faites blanchir sucre et jaunes d’œuf. Mélangez lait, sucre et jaunes d’œuf et mettez à cuire à la nappe (85°C). Versez le mélange sur le chocolat noir. Laissez refroidir. Incorporez la chantilly à la ganache et versez le tout sur la dacquoise recouverte du croustillant.
 

jeudi, 23 juillet 2020

Salade rouge de lentilles des Flandres

Ces deux lentilles sont produites dans le Nord. Cherchez bien. Dans les magasins de producteurs, vous devriez les trouver facilement.

Salade rouge de lentilles des Flandres, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de lentilles roses, 250 g de lentilles noires, 1 gros oignon rouge, 3 échalotes, 1 botte de radis, 250 g de tomates-cerises (séchées ou pas), du sumac, 5 baies roses, vinaigre de Xérès, huile de tournesol, sel, poivre et eau.
Préparation : 20 min – cuisson : 25 min environ – coût : * - difficulté : *
Versez les lentilles roses dans une casserole, couvrez-les d’eau, salez un peu et démarrez la cuisson à couvert. Laissez cuire 25 minutes. Faites la même chose avec les noires mais laissez-les moins longtemps. 20 minutes devraient suffire. Goûtez-les régulièrement. Elles doivent être al dente. Egouttez-les. Lavez et coupez les radis en fines rondelles. Lavez et coupez les tomates en deux. Pelez et ciselez finement oignon et échalotes. Mélangez lentilles, radis, tomates, oignon et échalotes.
Faites une vinaigrette avec 3 cuillères à soupe d’huile, 2 de vinaigre et 5 cl d’eau. Salez, concassez les baies roses et ajoutez-les à la salade. Mélangez à nouveau et saupoudrez d’une belle pincée de sumac. Mangez cette salade très fraîche.

mardi, 21 juillet 2020

Souris au safran

Le poivre et le curcuma sont à ajouter au dernier moment sinon leur goût s’altère beaucoup voire se perd à la cuisson.

Souris au safran, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 souris d’agneau, 3 oignons, 3 gousses d’ail, 10 filaments de safran, 6 carottes, 1 petit chourave, curcuma, sel et poivre, 1 morceau de gingembre de 25 à 30 g, huile d’olive.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : ** - difficulté : * - ustensile : tajine
Faites infuser le safran dans une tasse d’eau bouillante. Pelez et ciselez ail et oignons. Faites chauffer 3 cuillères d’huile dans le tajine et faites-y dorer ail et oignons. Quand ils sont bien dorés, sortez-les du tajine et mélangez-les au safran infusé. Réservez.
Faites dorer les souris d’agneau. Pelez le gingembre en le grattant avec une petite cuillère et ajoutez-le au tajine. Pelez et coupez les carottes et le chourave en bâtonnets assez épais (comme des grosses frites) et ajoutez-les aussi au tajine. Salez, remettez ail et oignons avec le safran infusé dans le tajine et versez un bol d’eau chaude. Couvrez le tajine et laissez cuire 30 minutes. Couvrez le plat. Au dernier moment retirez le morceau de gingembre du tajine, poivrez, saupoudrez d’un peu de curcuma et servez ce tajine tel quel ou accompagné de couscous. 
 

dimanche, 19 juillet 2020

Tarte au sucre

Une toute petite tarte au sucre à partager avec toute la famille, est-ce assez ? La réponse est non, doublez, triplez les quantités !

Tarte au sucre, la cocotte, la voix du nord

Montre-moi ta tarte au sucre, je te dirai d’où tu viens. Toi, tu viens du Nord, tu utilises de la vergeoise. Et toi, tu viens de Belgique, tu mets de la cassonade dans ta pâte à tarte. Mais à dire vrai, on parle de la même chose sans le savoir. La vergeoise et la cassonade sont faits à partir d’un sirop de sucre qui peut être de betteraves ou de canne. Ce sirop est cuit, recuit et la cuisson donne plusieurs tons à la vergeoise. On en trouve de la blonde ou de la brune. Le goût en est plus ou moins prononcé. Adoptez les deux, testez-les sur vos pannecouckes, vos tartes, vos yaourts et régalez-vous.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 ml de lait, ¼ paquet de levure de boulanger, 300 g de farine, 80 g de sucre en poudre, 1 œuf, sel, 10 à 15 cl de crème liquide, 40 g de vergeoise.
Préparation : 15 minutes + repos 1 h 30 - cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : tourtière et papier sulfurisé

Tarte au sucre, la cocotte, la voix du nord

Faites tiédir le lait, effritez la levure dans celui-ci et mélangez. Versez la farine dans un plat creux, faites un puits au centre, ajoutez lait et levure. Incorporez les 80 g de sucre, l’œuf entier et une pincée de sel.  Mélangez vigoureusement pour obtenir une pâte bien lisse. Étalez la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte d'une feuille de papier-cuisson. Couvrez la pâte d’un linge propre et laissez-la monter 1 bonne heure dans un endroit chaud de la cuisine. Préchauffez le four à 180° C.
Enfoncez les doigts dans la tarte par-ci, par-là et répartissez la crème liquide par-dessus.
Saupoudrez la tarte d’un peu de vergeoise et enfournez-la 25 minutes. Servez-la tiède ou froide.

vendredi, 17 juillet 2020

Morue grillée aux herbes

Si vous n’allez pas au Portugal cet été, le Portugal s’invitera chez vous. De la morue, des olives, de l’ail et des oignons et vous y êtes !

Morue grillée aux herbes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 beaux morceaux de morue à dessaler, huile d’olive, romarin, thym frais, 2 feuilles de laurier, 1 gros oignon, 3 gousses d’ail, paprika, piment en poudre, petites olives noires ou violettes
Préparation : 15 min – cuisson : 20 à 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Faites tremper la morue, côté peau vers le fond du plat, dans un grand saladier d’eau pendant 3 ou 4 jours en renouvelant l’eau souvent.
Au moment de la cuisiner, préchauffez votre four en position gril. Versez une lichette d’huile d’olive dans le fond du plat, posez sur l’huile romarin, thym, laurier, l’ail pelé et ciselé, une pincée de piment, du paprika et quelques rondelles de l’oignon pelé. Posez les morceaux de morue et terminez de répartir les rondelles d’oignon sur la morue. Versez à nouveau un filet d’huile d’olive et enfournez le plat. Laissez-le 10 minutes en position gril puis répartissez quelques olives par-dessus et remettez le plat au four. Remettez le plat au four et mettez-le cette fois-ci en chaleur conventionnelle. Laissez la morue cuire encore 10 à 15 minutes. Servez cette morue avec du riz ou des pommes de terre cuites à la vapeur. 

mercredi, 15 juillet 2020

Glace au gingembre confit

Si vous avez la chance d’avoir une turbine à glace, ne vous privez pas de l’utiliser. Votre glace sera plus aérée, plus souple.

Glace au gingembre confit, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 150 g de gingembre, 125 g de sucre, 15 cl d’eau, 3 jaunes d’œufs, 35 à 40 cl de crème liquide, noisettes ou noix de cajou concassées
Préparation : 30 min – Cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Epluchez le gingembre en le grattant avec une petite cuillère et coupez-le en fines rondelles. Déposez les morceaux et couvrez-les d’eau. Faites bouillir pendant 5 minutes et égouttez. Renouvelez l’opération 3 fois de suite. Dans une casserole, faites un sirop avec 100 g de sucre en poudre et 15 cl d’eau. Portez à ébullition. Quand le sucre s’est dissous, ajoutez les rondelles de gingembre et laissez confire 1 heure à feu très doux. Arrêtez la cuisson dès que le mélange brunit un peu et laissez refroidir. Mixez avec 5 cl de crème liquide. Fouettez les jaunes d’œufs et mélangez-les au gingembre confit. Fouettez le reste de la crème liquide en chantilly et incorporez-la délicatement au mélange œufs et gingembre. Versez dans un bac et mettez la crème au congélateur pendant 3 heures, le temps qu’elle prenne. Servez cette glace très épicée parsemée de noix ou noisettes concassées.

lundi, 13 juillet 2020

Nippon chou-rave

Aimez-vous le chou-rave ? Cuisinez-vous le chou-rave ? Aimeriez-vous une cuisine simple et parfumée avec du chou-rave ?

Nippon chourave, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 chou-rave, sel, vinaigre blanc, 1 citron, 1 pincée de carvi, 1 cuillère à café de pâte de gingembre, 1 cuillère à café de miel d’acacia, graines de sésame, graines de courge et graines de tournesol, poivre, 5 cl de sauce soja peu salée (tamari), 2 cuillères à soupe d’huile de colza, citron.
Préparation : 15 min - cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : mandoline
Pelez et coupez le chou-rave à l’aide de la mandoline en fines tranches. Déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau, sale un peu, ajoutez 5 cl de vinaigre et la pincée de carvi. Couvrez et faites bouillonner 10 minutes. Egouttez le chourave et laissez-le refroidir.
Pressez le citron. Mélangez la pâte de gingembre, le miel, la sauce soja, l’huile de colza et le jus du citron. Disposez les fines tranches de chou-rave dans un grand plat de service, ajoutez la sauce et parsemez de graines de sésame, courge et/ou tournesol. Mettez le plat de service au réfrigérateur jusqu’au moment de le servir en entrée.

samedi, 11 juillet 2020

Kirmacha d’Awat Hawramy du restaurant Yol à Lille

« Partager le moment »
Entrez au Yol, installez-vous confortablement, laissez-vous bercer par les chants kurdes, voyez les tentures, les instruments de musique, les photos, les livres qui parlent de ce petit coin de Kurdistan irakien en plein cœur de Lille. Ecoutez Awat le sage, Awat le poète, conter son pays, son peuple, son histoire, sa musique, sa cuisine. Le Yol, c’est un voyage. « On a tout au Kurdistan, oranges, grenades, abricots, miel… mais ce que tu partages au cours d’un repas est plus important que la nourriture. » Entrez au Yol et comme la Cocotte, écoutez Awat, dégustez sa cuisine et devenez ses amis.

kirmacha d’awat hawramy du restaurant yol à lille,la cocotte,la voix du nord,le chef et la cocotte,le yol,awat hawramy

Le Yol, sur Facebook, restaurant kurde, place Jacquard, 59000 Lille, 09 50 25 56 57
 
Kirmacha
Pour 6 personnes
Ingrédients : 900 g de bœuf haché, 400 g d’oignons, 4 gousses d’ail, sel, poivre, origan, 450 g de féta, 400 g de crème fraîche, huile.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *

kirmacha d’awat hawramy du restaurant yol à lille,la cocotte,la voix du nord,le chef et la cocotte,le yol,awat hawramy

Préchauffez le four à 170°C. Mélangez la viande hachée, les oignons pelés et ciselés, 2 gousses d’ail pelé et ciselé, 2 petites cuillères à café de sel et 2 de poivre. Ajoutez de l’origan et formez des galettes. Coupez 250 g de féta en petits morceaux et insérez-en dans les galettes.
Déposez les galettes dans un plat huilé qui va au four et faites-les cuire 10 minutes environ. Retournez les galettes pendant la cuisson. Vous verrez quand elles sont cuites. Selon Awat, « la viande parle toute seule. »
Dans une casserole, pour la sauce, mélangez un peu d’eau, la crème fraîche et 200 g de féta. Mélangez bien à la spatule, ajoutez 2 gousses d’ail pelé et ciselé et faites chauffer. Salez et poivrez. Servez le kirmacha coupé et versez de la sauce par-dessus. Servez ce plat avec du riz, du boulgour, de la salade…
Sur la photo, Awat entouré de ses cuisiniers, Sarhast et Hawar

jeudi, 09 juillet 2020

Mille-feuilles asperges et jambon

La saison des asperges va bientôt se terminer et il serait dommage que vous passiez à côté de cette recette légère, légère, légère…

Mille-feuilles asperges et jambon, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 bottes d’asperges très fines, 12 très fines tranches de jambon blanc, herbes de Provence, 2 yaourts nature ou 250 g de fromage blanc, moutarde, 3 œufs, des gressins, sel, poivre, 1 citron jaune, un peu de persil plat
Préparation : 20 min – cuisson : 10 à 15 min – coût : * - difficulté : *
Pelez les asperges du bas vers le haut en les posant bien à plat sur du papier-journal. Faites-les cuire à la vapeur avec un peu de sel et d’herbes de Provence de 10 à 15 minutes. Il faut que la lame d’un couteau passe facilement à travers. Laissez-les refroidir sur une grille pour qu’elles perdent un maximum de jus. Faites cuire les 3 œufs pour les avoir durs. Mélangez yaourts, un peu de moutarde, sel, poivre et persil plat lavé et ciselé. Pressez le citron et ajoutez le jus à la sauce. Mélangez à nouveau. Faites 6 mille-feuilles en alternant asperges et tranches de jambon découpées. Nappez de sauce et disposez des rondelles d’œufs durs sur la sauce. Servez ces mille-feuilles bien frais accompagnés de gressins pour saucer.

mardi, 07 juillet 2020

Petits pois burrata

Mardi dernier j’ai acheté des petits pois fraichement cueillis chez mon maraîcher et je les ai mangés avec de la burrata. C’est toujours un mardi.

Petits pois burrata, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de petits pois à écosser, thym frais, 2 oignons nouveaux, sel, huile d’olive, 500 g de pommes de terre nouvelles grenaille bio, 250 g de burrata, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - * - difficulté : *
Ecossez les petits pois, rincez-les et déposez-les dans une casserole. Couvrez-les d’eau, ajoutez un peu de sel, 3 branches de thym frais, les oignons nouveaux pelés, couvrez la casserole et faites-les cuire 10 à 15 minutes. Goûtez-les de temps en temps pour les avoir « al dente ». Lavez et brossez les pommes de terre. Couvrez-les d’eau dans une casserole et faites-les cuire 10 à 15 minutes. Egouttez pois et pommes de terre. Faites chauffer un peu d’huile dans une sauteuse et déposez-y les petits pois puis les pommes de terre. Ajoutez 2 nouvelles branches de thym, salez et poivrez et faites remonter en température en ajoutant un petit verre d’eau. Déchirez la burrata et déposez-la dans la sauteuse, couvrez-la et laissez cuire à feu très doux encore 5 minutes. Dégustez avec ou sans viande.

petits pois burrata,la cocotte,la voix du nord

 

dimanche, 05 juillet 2020

Dürüm poulet-sumac

Avez-vous déjà vu les cuisinières turques, assises en tailleur dans leur restaurant et faisant les dürüms avec leur très fin rouleau à pâtisserie ?

Dürüm poulet-sumac, la cocotte, la voix du nord

Dans la grande famille des sandwiches, vous avez le kebab et vous avez son cousin, le dürüm. Le kebab est un pain rond. Et le dürüm, comme chacun sait, est une galette cuite sur un tawa, une grande plaque de cuisson antiadhésive. Une plaque en fonte fera très bien l’affaire. La galette est farcie de plein de bonnes choses, on la roule et la déguste dans la rue. On peut ajouter de la sauce, à l’ail le plus souvent et on s’en met partout si on n’est pas doué. Avec tous les légumes d’été, bien épicé, bien pimenté, avec de l’agneau, du bœuf ou du poulet, le dürüm est fait en 2 minutes et se déguste encore plus vite.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de farine type 55, 3 g de sel, 25 g de ghee ou beurre fondu, 20 cl d’eau tiède, ½ sachet de levure chimique, 500 g de blancs de poulet, huile d’olive, paprika, piment, sel, origan, sirop de grenade, salade iceberg, oignons nouveaux et blancs, petites tomates et sumac.
Préparation !30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plaque en fonte, rouleau à pâtisserie

Dürüm poulet-sumac, la cocotte, la voix du nord

Mélangez farine, sel, ghee, eau tiède et levure chimique. Faites 6 boules égales et laissez-les reposer 30 minutes. Etalez-les en cercle le plus fin possible et faites-les cuire sur la plaque en fonte à peine quelques secondes de chaque côté pour les garder souples. Rangez-les sous un linge épais en attendant que la viande cuise. Coupez très finement le poulet et faites-les dorer dans un peu d’huile. Saupoudrez de paprika, piment et origan. Salez et versez un peu d’eau pour éviter que ce soit trop sec. Lavez et détaillez la salade. Pelez et ciselez les oignons. Coupez les tomates en rondelles. Parsemez les dürüms de salade, viande, légumes, versez quelques gouttes de sirop de grenade et parsemez généreusement de sumac. Roulez les galettes et mangez-les aussitôt

vendredi, 03 juillet 2020

Champignons farcis au fromage grec

Féta et origan et nous voilà partis en Grèce. Si on ne peut pas y aller en vrai, allons-y dans notre aissette. Simple et bon.

Champignons farcis au fromage grec, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 gros champignons de Paris, 300 g de chair à saucisse, 100 g de féta, 1 œuf, poivre, origan frais, 1 oignon rouge, poivre, 10 g de chapelure, huile d’olive.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Préchauffez le four à 180 °C. Pelez et ciselez l’oignon rouge. Coupez le fromage de féta en tout petits cubes. Effeuillez quelques branches d’origan frais. Dans un plat creux, mélangez chair à saucisse, dés de féta, l’œuf entier, l’oignon rouge, l’origan frais et un peu de poivre. Ne salez pas, la chair à saucisse l’est déjà et souvent, elle l’est trop. Enlevez les queues des champignons, passez-les rapidement sous l’eau.
Farcissez chaque champignon d’un peu de farce. Couvrez-les d’un peu de chapelure. Graissez légèrement le plat à gratin à l’huile d’olive, déposez-y les champignons et passez-les au four pendant 30 minutes. En fin de cuisson, baissez la température. Servez-les avec du riz, des langues d’oiseaux ou de la polenta.

mercredi, 01 juillet 2020

Fraises frappées coco

Vous avez oublié une barquette de fraises dans le frigo, elles sont un peu molles et elles font grise mine ? Non, ne les jetez pas !

Fraises frappées coco, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de fraises un peu trop mûres, 1 boîte de 400 ml de lait de coco, 20 cl de crème liquide, 100 g de sucre très fin. Facultatif : noix de coco déshydratée et/ou sirop de menthe blanche
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender et fourchette
Lavez et équeutez les fraises. Déposez-les dans le bol du blender, ajoutez tout le contenu de la boîte de lait de coco et le sucre. Mixez très finement jusqu’à obtenir une belle crème. Allongez-la de crème liquide. Goûtez la crème pour savoir si elle est assez sucrée. Au besoin ajoutez un peu de sucre.
Versez la crème dans un plat et mettez-le au congélateur. Au bout d’une heure, grattez la crème en surface puis en profondeur. Remettez-la au congélateur et répétez l’opération de grattage 2 fois en 2 heures. Quand enfin la glace est « prise », servez-la en la saupoudrant de noix de coco déshydratée et d’un petit filet de sirop de menthe blanche.

lundi, 29 juin 2020

Chou fermenté à la carotte

Si le liquide se trouble dans le bocal, ce n’est pas grave. C’est le signe que la fermentation a bien commencé.

chou fermenté à la carotte, la cocotte, la voix du nord

Pour 3 bocaux
Ingrédients : ½ chou blanc bien serré, 2 carottes, 1 gros oignon jaune, 10 g de gros sel gris de Guérande, 20 grains de coriandre, 10 de poivre blanc et 3 de baies de genièvre, ½ cuillère à café de carvi.
Préparation : 30 min – cuisson : aucune – Coût : * - difficulté : * - ustensiles : 3 bocaux de 500 ml environ et une râpe
Enlevez les premières feuilles du chou et débarrassez-vous du trognon. Passez le chou à la râpe. Pelez et coupez les carottes en très fines rondelles. Pelez et râpez aussi l’oignon. Pilez coriandre, poivre blanc et baies de genièvre. Mélangez chou, carottes, oignons, sel et tous les autres ingrédients. Laissez « dégorger » 1 heure. Déposez le tout dans un plat creux et pressez jusqu’au moment où du jus se dégage. Mais surtout conservez ce jus. Nettoyez très soigneusement les bocaux avec de l’eau bouillante et remplissez-les de chou et du reste. Versez le jus et complétez d’eau. Il faut que du liquide recouvre le tout. Refermez les bocaux. La fermentation démarre au bout de 2 jours. Rangez les bocaux au réfrigérateur ou à la cave au bout d’une semaine et mangez-les en salade au bout d’un mois.

samedi, 27 juin 2020

Gnocchis, betteraves et œufs confits de Mike Massaro, chef du restaurant « le Présentoir » à Lille

« On dépend complètement des saisons »
Le globe-trotter Mike Massaro est un chef, bien dans son époque et heureux de vivre à Lille « les gens d’ici sont chaleureux et festifs ». Il vient de Seattle, a vécu à Hawaii, en Espagne, en Italie… Ses influences n’ont pas de frontières. Sa cuisine est très réactive, des produits du moment chez les petits producteurs. Ça donne carpaccio de poulpe, choux de Bruxelles au yuzu, fermentation de shiso, de cédrats... Avec Ariane Laurent, la patronne et Thibault Martel, le sous-chef, ils échangent beaucoup, ils goûtent aussi beaucoup. La cuisine est ouverte sur la salle et sur le monde. « Ça crée une richesse rare.»

Gnocchis, betteraves et œufs confits de Mike Massaro, chef du restaurant « le Présentoir » à Lille, Mike Massaro, le Présentoir, le chef et la cocotte, la cocotte, la voix du nord

Le Présentoir,  sur Facebook et sur le Net, 24 rue Pierre Mauroy, 59800 Lille, 06 44 64 43 29
 
Gnocchis, betteraves et œufs confits
Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de pommes de terre, 350 g de farine type 55, 4 jaunes d’œuf et 6 pour confire, 3 betteraves rouges, 50 g de Comté, 1 bouquet de menthe, 100 g de noix, beurre, gros sel, huile de pépins de raisin, ail, jus de citron, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h 30 – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : tamis, papier alu, blender

Gnocchis, betteraves et œufs confits de Mike Massaro, chef du restaurant « le Présentoir » à Lille, Mike Massaro, le Présentoir, le chef et la cocotte, la cocotte, la voix du nord

Faites cuire 2 betteraves au four dans de l’alu 1 h à 200°C. Pelez-les et coupez-les en larges tranches. Réservez. En même temps faites cuire les pommes de terre non pelées aussi 1 h au four sur du gros sel. Froides, passez-les au tamis, ajoutez les 4 jaunes d’œuf, farine et sel. Mélangez. Divisez la pâte en 4, formez des cylindres et coupez-y des gnocchis. Plongez-les dans l’eau bouillante. Dès qu’ils remontent à la surface, plongez-les dans de l’eau glacée et égouttez-les. Passez la dernière betterave au blender avec un peu d’eau pour faire un jus. Assaisonnez et faites infuser avec une gousse d’ail et le jus du citron. Couvrez les jaunes d’œuf d’huile de pépin de raisin et passez-les 15 minutes à 65°C au four.
Dans 1 poêle bien chaude, faites chauffer un peu de beurre et snackez les gnocchis. Déposez-les dans 1 plat qui va au four avec les tranches de betteraves, enfournez-les 4 minutes à 180°C et ajoutez le jus. Servez les gnocchis, un peu de jus, la menthe fraîche, le Comté et les noix et posez le jaune d’œuf à côté.

jeudi, 25 juin 2020

Petite mousse d’asperges

Vous serez certainement heureux d’apprendre que la France est dans les 10 plus gros pays producteurs d’asperges. Non ? Ah bon !

Petite mousse d’asperges, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 belle botte d’asperges blanches, herbes de Provence, sel, 3 feuilles de gélatine, 25 g de beurre, 25 g de farine, 35 cl de crème liquide, poivre blanc, 1 citron
Préparation : 20 min – Cuisson : 30 min – Coût : * - difficulté : * - Ustensiles : sauteuse, mixeur électrique, chinois
Pelez les asperges bien posées à plat, de la base vers la tête. Coupez les queues. Déposez-les dans un panier-vapeur au-dessus d’un litre d’eau. Salez les asperges et ajoutez une pincée d’herbes de Provence. Faites cuire 15 à 20 minutes à couvert. Piquez régulièrement les asperges avec la lame d’un couteau pour vérifier leur cuisson. Quand elles sont cuites, réservez-les et réservez également l’eau de cuisson. Faites tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
Dans une casserole, faites fondre 25 g de beurre, ajoutez 25 g de farine et faites un roux. Versez des louches de jus de cuisson des asperges petit à petit pour obtenir un beau velouté.
Ajoutez l’une après l’autre les feuilles de gélatine égouttées. Incorporez les asperges coupées en petits morceaux et mixez finement. Passez au chinois. Poivrez et ajoutez le citron pressé. Rectifiez en sel si besoin et laissez entièrement refroidir. Quand le velouté a refroidi, montez la crème liquide en chantilly et incorporez-la au velouté. Répartissez le mélange dans les verrines et mettez au frais 3 à 4 heures avant de déguster ces verrines en entrée

mardi, 23 juin 2020

Pâté de travers

Si vous choisissez un bon cochon élevé en plein air, bio si possible et produit dans la région, alors vous aurez tout bon avec ma recette.

Pâté de travers, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de travers ou de poitrine de porc un peu gras, 15 g de sel, 2 g de poivre, thym frais, 3 gousses d’ail, 2 échalotes, 1 oignon jaune, 1 pincée de noix muscade, 1 pincée de piment fort.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir à viande et terrine
Désossez et découennez le morceau de porc en laissant le gras sur la viande. Coupez la viande en dés et passez-les plusieurs fois au hachoir en changeant le disque du plus gros au plus petit pour obtenir une viande finement hachée. Ajoutez le thym frais, une pincée de noix muscade et le piment fort selon votre goût. Pelez et ciselez ail, échalotes et oignon. Ajoutez-les à la viande. Continuez avec le sel et le poivre. Mélangez cette masse à la main, goûtez-la pour voir si c’est suffisamment salé. Un pâté pas assez salé, c’est pas bon ! Déposez la viande dans une terrine, tassez-la bien et laissez-la reposer 12 heures minimum au frais. Préchauffez le four à 180°C. Faites cuire la terrine d’abord 35 à 40 minutes à 180°C puis pendant les 30 à 35 minutes suivantes, baissez régulièrement la température pour arriver à 110/120°C. Laissez la terrine refroidir et rangez-la au frais avant de la consommer le lendemain.
 

dimanche, 21 juin 2020

Sardines au beurre

La simplicité a du bon et c’est bien ça qui fait d’un plat ordinaire un classique intemporel. Les sardines au beurre en sont l’exemple parfait.

Sardines au beurre, la cocotte, la voix du nord

La sardine est originaire de l’île de la Sardaigne où elle frayait en grande quantité quand les Grecs donnaient des noms à tout. La pleine saison de ce petit poisson est pile-poil en ce moment et dure jusqu’en septembre. Oui, c’est en été que la sardine emmagasine de la graisse pour l’hiver et prend du goût. Autrefois appelée « pain des mers » car elle nourrissait un très grand nombre de familles de pêcheurs, la sardine est un plat très bon marché et permet une multitude de recettes. L’appertisation nous offre des merveilles mais fraîche, la sardine est à cuisiner tout l’été en toute simplicité.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de sardines, gros sel et sel fin, huile de friture, beurre, 1 ou 2 citrons, poivre blanc.
Préparation : 30 min – cuisson : 5 min par bain – coût : * - difficulté : * - ustensiles : friteuse, papier absorbant, papier aluminium

Sardines au beurre, la cocotte, la voix du nord

Passez les sardines sous l’eau et frottez un peu la peau pour enlever les écailles. Coupez-leur la tête à l’aide d’un couteau, la queue et les nageoires avec des ciseaux. A l’aide d’un couteau, ouvrez le ventre et sortez les viscères. Trempez-les 1 à 2 heures dans de l’eau salée de 2 cuillères à soupe de gros sel.  Séchez-les soigneusement. Faites chauffer de l’huile et plongez les sardines 5 minutes. Egouttez-les sur du papier absorbant. Encore chaudes, déposez-les sur du papier aluminium, déposez des noisettes de beurre et des rondelles de citron. Enfermez les sardines et laissez-les reposer une journée au réfrigérateur. Le lendemain, faites-les réchauffer tout doucement pendant quelques minutes dans le beurre, salez-les, poivrez-les et servez-les sur du pain toasté. C’est délicieux !
 

vendredi, 19 juin 2020

Crêpe de pois chiche à la merguez

Tout le parfum de la crêpe est dans la merguez. Trouvez-la chez votre charcutier préféré. Lui sait donner du goût aux choses.

Crêpe de pois chiche à la merguez, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 g de farine de pois chiches, 4 œufs, 1 litre d’eau, ½ sachet de levure chimique, sel, poivre, huile d’olive, 6 merguez, cumin en poudre.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min - coût : * - difficulté : * - ustensiles : mixeur électrique ou blender, grande tourtière, papier-cuisson.
Dans un blender ou au mixeur électrique, mélangez la farine de pois chiches à l’eau. Ajoutez les œufs battus, un peu de sel, un peu de poivre, la levure et 5cl d’huile d’olive.
Enlevez la peau des merguez et avec la viande récupérée, formez des petites boulettes.
Préchauffez le four à 220°C. Tapissez la tourtière de papier-cuisson et versez la préparation aux pois chiches dessus. Répartissez les boulettes de merguez sur la pâte et enfournez la tourtière pendant 15 à 20 minutes, le temps que la crêpe se forme et soit dorée.
Sortez la crêpe du four, sortez-la de la tourtière, déposez-la sur une planche à découper et saupoudrez-la d’un peu de cumin en poudre. Coupez-la en carrés et servez-la en apéritif ou en entrée et dégustez-la aussitôt.

Crêpe de pois chiche à la merguez, la cocotte, la voix du nord