vendredi, 11 septembre 2020

M’semen chorizo et fromage

Une fois que vous maîtriserez le principe de la crêpe m’semen, vos invités vous voueront un amour éternel.

M’semen chorizo et fromage, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 crêpes
Ingrédients : 150 g de semoule de blé très fine, 150 g de farine, 25 cl d’eau environ, 5 g de sel, huile de tournesol, 12 rondelles de chorizo, tomates, 2 poivrons en dés, mozzarella râpée.
Préparation : 30 min – cuisson : quelques minutes – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : grande planche stratifiée et grande poêle
Mélangez à la main la semoule et la farine, ajoutez le sel, 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol et versez l’eau petit à petit. Mélangez 10 à 15 minutes pour avoir une boule de pâte très souple, presque plus collante et sans grumeaux. 25 cl d’eau devraient suffire amplement. Farinez-vous les mains et formez 6 boules de poids égal. Rangez-les sur une plaque en bois farinée et couvrez d’un linge. Laissez reposer 30 minutes.
Sur la planche stratifiée huilée, aplatissez une boule un peu huilée elle aussi, étirez petit à petit à la main et formez 1 crêpe d’une trentaine de centimètres. Déposez la crêpe dans une poêle non huilée et faites-la cuire à feu doux en la retournant une fois. Garnissez le centre des crêpes de poivrons, tomates en rondelles, fromage râpé et rondelles de chorizo. Formez un portefeuille avec les crêpes et faites-les réchauffer quelques instants.

mercredi, 09 septembre 2020

Gâteau-biscuits au citron vert

Vous aimez le lait concentré sucré, le citron vert et le mascarpone ? Ne bougez surtout pas, j’ai ce qu’il vous faut.

Gâteau-biscuits au citron vert, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 œufs, 200 g de lait concentré sucré, 150 g de mascarpone, 1 quinzaine de biscuits secs style Petit Lu, 2 citrons verts, glace à la vanille. Pour décorer : 1 ou 2 clémentines
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique et zesteur et plat à bord haut
Prélevez le zeste sur les 2 citrons verts bien lavés et bien séchés. Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Montez les blancs en neige ferme au fouet électrique. Dans les jaunes d’œuf, ajoutez le lait concentré sucré, le mascarpone et la moitié des zestes. Mélangez. Délicatement et petit à petit incorporez les blancs d’œufs au mélange précédent.
Dans le plat à bord haut, versez un peu de la préparation, disposez des biscuits puis à nouveau de la préparation. Recommencez l’opération 2 ou 3 fois en terminant par la préparation. Mettez-la au frais minimum 3 heures et avant de la servir, ajoutez une belle boule de glace et parsemez du reste des zestes de citron.

lundi, 07 septembre 2020

Lasagnes de courgettes

Dans le plat, des aromates, dans le plat, du lard en tranchettes ! C’est la fête à la tomate, c’est la fête à la courgette !

Lasagnes de courgettes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 petites courgettes ou 3 moyennes, 24 tranches très fines de lard fumé ou de bacon, 200 g de fromage à pâte un peu ferme (Morbier, Saint-Nectaire, Gouda jeune…), 3 tomates de saison, ail, thym, huile.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 180°C. Lavez les courgettes et coupez-leur les extrémités. Pelez-les si elles ne sont pas bio. Tranchez-les en 4 dans la longueur. Lavez et tranchez très finement les tomates débarrassées de leur cœur. Tranches très finement le fromage. Huilez légèrement un plat à gratin. Posez la première tranche de courgette dans le fond du plat, posez du bacon ou du lard dessus puis des rondelles de tomates et enfin des tranchettes de fromage. Reconstituez de la sorte toute la courgette et faites de même pour les autres. Pelez et ciselez l’ail, parsemez-en les courgettes et dosez des branchettes de thym frais de-ci, de-là. Enfournez pendant 30 minutes et baissez la température sur 150 °C. Veillez à ce qu’il y ait suffisamment de jus, au besoin ajoutez un peu d’eau et laissez cuire encore 15 à 20 minutes.

samedi, 05 septembre 2020

Les boureks d’Amer Jarrah du restaurant le Méchoui syrien à Lille

« Alep, c’est la mère des kebbehs et des grillades ! »
Vous voulez découvrir la vraie cuisine syrienne ? D’Alep précisément ? Allez dans le restaurant d’Amer Jarrah à Lille-Sud. Amer est peu bavard et garde jalousement ses secrets de cuisine pour lui seul. Mais, au lieu de parler, il vous fera goûter avec son associé, Oubayda Badinjki, à ses kebbehs darawiche ou nayé, ses keftas de mouton, son poulet chich taouk, sa sauce toum, sa pâte de piment, ses mélanges d’épices qu’il peaufine depuis l’âge de 13 ans. Vous irez une fois, deux fois, trois fois… Leur principe, c’est satisfait ou remboursé. Pour l’instant, ils n’ont encore remboursé personne !

Les boureks d’Amer Jarrah du restaurant le Méchoui syrien à Lille, boureks, le Méchoui syrien, Amer Jarrah, Oubayda Badjiknki, le chef et la cocotte, la cocotte, la voix du nord

Le Méchoui syrien, 2 rue Augustin Drapiez, 59000 Lille

tel : 0652171071 ou 0617286279

Les boureks
Pour 6 personnes minimum
Ingrédients : 500 g de farine, 300 ml d’eau chaude, 10 g de sel, 40 g d’huile d’arachide ou tournesol, 250 g au moins de fromage syrien type halloumi, féta ou beyaz peynir, menthe séchée, huile de friture.
Préparation : 30 min – cuisson : 3 à 5 minutes par fournée – coût : * - difficulté : * - ustensiles : cellophane, rouleau à pâtisserie, moule en forme de chausson (empanadas), friteuse, papier-ménage

boureks,le méchoui syrien,amer jarrah,oubayda badjiknki,le chef et la cocotte,la cocotte,la voix du nord,les boureks d’amer jarrah du restaurant le méchoui syrien à lill


Mélangez la farine, l’eau, le sel et l’huile pour obtenir une pâte homogène. Mettez la pâte dans un plat, couvrez le plat de cellophane et laissez reposer la pâte toute une journée. Le lendemain étalez la pâte, coupez selon la forme du moule. Mettez des petites portions dans le moule, avec une petite quantité de fromage émietté au centre du chausson et de la menthe. Refermez le moule et formez les boureks les uns après les autres. Faites chauffer l’huile dans la friteuse et faites-y frire les boureks en petites quantités. Retournez-les au bout d’1 ou 2 minutes et laissez-les encore frire. Quand ils sont bien dorés, sortez-les et déposez-les sur du papier-ménage pour les égoutter. Servez-les avec de la salade, des keftas, des cornichons, des tomates, du persil, des oignons…

jeudi, 03 septembre 2020

Gâteau de courgettes

Quand on a une production ahurissante de courgettes dans son jardin, il vaut mieux connaître quelqu’un qui a de bonnes idées pour les cuisiner.

Gâteau de courgettes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 courgettes bio, 150 g de farine de pois chiches, 2 œufs, 100 g de fromage de chèvre frais, curry, ail en poudre, herbes de Provence, ½ sachet de levure chimique, sel et poivre, graines de sésame blanc ou doré.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min- coût : *- difficulté : * - ustensiles : râpe et plat à gratin
Préchauffez le four à 180°C.
Lavez soigneusement les courgettes. Passez-les à la râpe à gros trous. Dans un saladier mélangez courgettes, farine de pois chiches, les 2 œufs battus, le fromage écrasé, une cuillère à café de curry en poudre, une cuillère à café d’ail en poudre et la levure chimique.
Salez, poivrez, ajoutez une bonne pincée d’herbes de Provence et mélangez une nouvelle fois. Déroulez une feuille de papier-cuisson dans le plat à gratin, répartissez le mélange aux courgettes, égalisez le dessus et mettez au four. Au bout de 30 minutes, saupoudrez le plat de sésame et remettez au four 15 minutes. Servez le gâteau chaud ou tiède.

mardi, 01 septembre 2020

Moules à la salsa verde

Ce n’est pas parce qu’on est privé de braderie de Lille cette année qu’on ne peut pas manger de moules. Voici une p’tite recette pour nous consoler.

Moules à la salsa verde, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 litres de moules, 2 branches de thym frais, 1 bouquet de persil plat, 3 branches de céleri, 1 oignon, 1 piment séché pas trop fort, poivre, crème fraîche ou crème liquide.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : marmite et hachoir électrique
Lavez bien les moules et enlevez les petits « poils » si besoin. Faites-les cuire dans la marmite avec du thym, le temps qu’elles s’ouvrent. Décoquillez-les et réservez-les. Filtrez le jus et réservez-en 25 à 30 cl. Lavez persil et céleri, coupez-les en petits morceaux et passez-les au hachoir avec l’oignon pelé. Ajoutez un peu de jus des moules pour faciliter le hachage.
Versez ce mélange dans une petite casserole avec le piment rouge, ajoutez le reste du jus, poivrez mais ne salez pas et faites chauffer 10 minutes à découvert. Enfin ajoutez la crème et laissez épaissir quelques instants encore. Terminez par les moules. Servez ces moules en sauce verte avec une semoule fine parfumée au safran.

dimanche, 30 août 2020

Sauce tomate

Oh mon dieu, ça sent l’Afrique dans ma sauteuse. Ça sent Haïti, la Guadeloupe et la Martinique aussi. On embarque pour le bon.

Sauce tomate, la cocotte, la voix du nord

Les mammas italiennes ont toutes leur recette de sauce tomate, des tomates fraîches transformées en coulis avec de l’ail, des oignons parfois, de l’origan. Cette sauce va enrober les pâtes, les boulettes, dégouliner de la pizza. En Afrique, ajoutée à quelques ingrédients incontournables, la même sauce se transmettra de mère en fille. Adjointe au beurre de cacahuètes pour l’épaissir, la sauce tomate parfumera l’attiéké, le riz cassé… En Espagne, elle imbibera les batatas bravas… Au Mexique, en Argentine, elle sera froide, aux oignons et coriandre, au citron vert et aux piments… On peut faire le tour du monde avec la sauce tomate.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 gros oignons, 4 gousses d’ail, un peu de beurre, un peu d’huile de colza, 1 petite boîte de concentré de tomates, 1 morceau de sucre, herbes de Provence, sel, poivre, piment fort, eau.
Préparation : 10 min – cuisson : 1 h – coût : * - ustensile : sauteuse avec couvercle

Sauce tomate, la cocotte, la voix du nord


Pelez et ciselez ail et oignons. Faites fondre un peu de beurre et d’huile dans la sauteuse et ajoutez ail et oignons. Mélangez et laissez cuire à couvert jusqu’à ce que les oignons soient translucides. Ajoutez alors le concentré de tomates et le sucre. Mélangez, allongez avec 5 cl d’eau et mélangez à nouveau. Ajoutez de l’eau dès que la précédente soit absorbée. Salez, poivrez, ajoutez une bonne pincée d’herbes de Provence et dosez le piment fort. Versez encore un peu d’eau, laissez mijoter à feu très doux et à couvert en surveillant constamment que cela n’attache pas. Vous ne devriez ajouter que 20 cl d’eau petit à petit. Servez avec des pommes de terre cuites à la peau, du riz, de la semoule de blé ou de manioc, de la polenta…

vendredi, 28 août 2020

Aubergines du soleil

On fait du cabotage sur la Méditerranée. De port en port, on s’arrête chez les gens et on goûte à leurs aubergines.

Aubergines du soleil, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 aubergines, gros sel, huile d’olive, 1 poivron vert, 2 tomates, 2 gousses d’ail, 3 ou 4 oignons nouveaux, poivre du moulin, 1 citron vert, graines de sésame.
Préparation : 20 min – cuisson : 25 à 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : poêle antiadhésive
Lavez et coupez les aubergines en 2 dans la longueur. Incisez la chair des aubergines en faisant des petits croisillons. Saupoudrez de gros sel et laissez dégorger pendant 2 heures. Frottez-les pour enlever le sel. Faites chauffer un peu d’huile dans la poêle et faites cuire les aubergines côté chair vers le fond pendant 30 minutes en les retournant de temps en temps.
Pelez le poivron vert et coupez-le en tout petits dés, coupez les tomates en tout petits dés. Prélevez le zeste du citron et pressez le citron. Réservez le jus. Pelez et ciselez très finement ail et oignons. Mélangez poivron, tomates, zestes de citron, ail et oignons. Ajoutez le jus du citron vert, poivrez et mélangez. Répartissez cette sauce sur les aubergines, parsemez de graines de sésame et mangez-les encore chaudes en râclant l’intérieur de l’aubergine sans en manger la peau.

lundi, 24 août 2020

Gros fayots à la grecque

Goûtez régulièrement les haricots. Il faut qu’ils soient al dente, c’est-à-dire qu’ils résistent un tout petit peu sous la dent.

gros fayots à la grecque,la cocotte,la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 g de gros haricots blancs secs, gros sel, thym frais, 200 g de fromage de féta, vinaigre de Xérès, huile d’olive d’excellente qualité, moutarde douce, 2 gousses d’ail, des petites olives noires, 1 poignée de pignons de pin, poivre du moulin, fleur de sel, origan frais, menthe fraîche.
Préparation : 25 min + 1 nuit de trempage – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : 1 faitout
Faites tremper les haricots blancs dans de l’eau toute une nuit. Egouttez-les et déposez-les dans le faitout, couvrez-les d’eau, ajoutez une branche de thym, salez un peu avec le gros sel et faites bouillonner 1 heure à couvert en écumant régulièrement. Egouttez-les et rincez-les. Préparez la vinaigrette en mélangeant 2 cuillères à soupe de vinaigre, 3 d’huile, 1 cuillère à café de moutarde et 2 gousses d’ail pelé et ciselé. Versez-la sur les gros haricots. Coupez le fromage de féta en petits morceaux, disposez-le sur la salade. Parsemez d’une vingtaine d’olives noires et de pignons de pin.
Salez à la fleur de sel et poivrez. Terminez par quelques feuilles d’origan frais et des feuilles de menthe fraîchement coupées et ciselées.

samedi, 22 août 2020

Filets de vives et huile vierge de Céline Brulez, cheffe du restaurant La petite auberge à Cucq

« Je suis simple, ma cuisine l’est aussi. »
Céline Brulez est tombée dans la marmite par hasard. Elle qui voulait être paysagiste s’est retrouvée à faire la plonge dans un établissement hospitalier. Ça lui a plu et de fil en aiguille, a expérimenté tous les postes dans une cuisine jusqu’à celui de cheffe. Sa cuisine est traditionnelle, parfaite pour une clientèle d’habitués qui ne veulent pas que certains plats disparaissent de la carte. Et sa cuisine est aussi très colorée, les aromates y ont une belle place. Ile flottante à la verveine, glace au foin, curry de lotte et spaghettis de courgettes… « On essaie d’être créatif ! »

Filets de vives et huile vierge de Céline Brulez, cheffe du restaurant La petite auberge à Cucq, la petite auberge à Cucq, Céline Brulez, le chef et la cocotte, la voix du nord

La petite auberge, 933 avenue de la Libération, 62 780 Cucq, +33(0)3 21 94 33 03

Filets de vives et huile vierge
Pour 6 personnes
Ingrédients : 180 g de filets de vives* par personne, 1 poivron rouge, 1 jaune, 1 vert, 1 oignon rouge, 10 tomates-cerises, ½ concombre, jus de citron, huile d’olive, sel, poivre, ciboulette ou aneth ou coriandre, beurre.
Préparation : 20 min- cuisson : 5 min - coût : * - difficulté : *

Filets de vives et huile vierge de Céline Brulez, cheffe du restaurant La petite auberge à Cucq, la petite auberge à Cucq, Céline Brulez, le chef et la cocotte, la voix du nord

Lavez et coupez tous les légumes en brunoise (en petits dés de 2 millimètres de côté). Faites une vinaigrette avec de l’huile d’olive, du jus de citron, sel, poivre et 15 brins de ciboulette. « Il faut que la vinaigrette sente bien le citron mais il faut que ce soit doux en bouche. » Assemblez légumes et vinaigrette et mélangez bien. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement.
Faites fondre du beurre dans une poêle et faites cuire les filets de vives, côté peau dans le beurre. Assaisonnez et laissez roussir la peau. Retournez les filets et laissez cuire encore 2 minutes à peine.
Accompagnez ce plat d’une bonne purée-maison à l’ancienne, des fenouils rôtis et du flan de chou-fleur à l’estragon, comme sur la photo.
*Demandez à votre poissonnier de lever les filets des vives. Les épines dorsales de ces poissons peuvent s’avérer très douloureuses si elles vous piquent.

jeudi, 20 août 2020

Pickles de petits concombres

A peine salés, tout frais, très parfumés, ces petits concombres ne feront qu’un déjeuner de soleil ! Bienvenue dans le monde merveilleux de la fermentation.

Pickles de petits concombres, la Cocotte, la voix du nord


Pour 1 grand bocal
Ingrédients : 1 kg de petits concombres ou de mini-concombres, gros sel, 5 feuilles de laurier, 5 feuilles de cerisier, graines de moutarde, carvi, fenouil et poivre noir, 3 gousses d’ail, 2 cuillères à café d’aneth séché et 1 piment séché.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : 1 grand bocal très propre
Passez les concombres sous l’eau, couvrez-les de 3 cuillères à soupe de gros sel et laissez-les dégorger 2 heures. Rincez-les. Faites bouillir 1 bon litre d’eau avec 2 càs de gros sel 5 minutes.
Dans le fond du bocal disposez feuilles de laurier et de cerisier. Ajoutez toutes les épices, l’ail pelé et le piment séché. Rangez les concombres debout dans le bocal en les serrant bien. Saupoudrez d’aneth, versez la saumure encore chaude et couvrez-en bien les concombres. Laissez-les 4 à 5 jours tels quels, avec une étamine posée par-dessus ou de la gaze, le temps que la fermentation démarre puis fermez le bocal et rangez-les au réfrigérateur. Dégustez les concombres dans la quinzaine suivante.

mardi, 18 août 2020

Salade de saucisse en tagliatelles

Salade de saucisse en tagliatelles, la Cocotte, la voix du nord

Vous avez vu ? La Cocotte pense à vous, elle sait que vous êtes en vacances et que vous avez autre chose à faire que la cuisine.  Pour

6 personnes

ngrédients : 1 saucisse de viande achetée chez votre charcutier, 1 oignon rouge, 1 cuillère à café de harissa ou de pâte de piment asiatique, 2 cuillères à soupe de vinaigre de Xérès, 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol et si vous en trouvez, des petits poivrons-gouttes en bocal.

Préparation : 10 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : *

Débarrassez-vous de la peau de la saucisse. Coupez-la dans la longueur en tranches assez fines puis coupez ces tranches à nouveau dans la longueur pour en faire des tagliatelles. Si vous avez une mandoline, c’est le moment de l’utiliser.  Mélangez huile, vinaigre et pâte de piment. Pelez et ciselez l’oignon rouge. Rincez 2 ou 3 cuillères à soupe de poivrons-gouttes.  Dans un plat de service, dressez tagliatelles de saucisse, oignons et poivrons-gouttes. Versez la vinaigrette par-dessus et mélangez bien. Rangez cette salade au frais avant de la déguster.  

dimanche, 16 août 2020

Petits pois à la menthe

Cette purée de petits pois est un plat à lui tout seul. Il peut se manger sans accompagnement mais toujours avec plaisir.

Petits pois à la menthe, la cocotte, la voix du nord

Laissons nos préjugés de côté et soyons curieux pour une fois. Entrons dans un pub en Angleterre et commandons l’un des plats les plus populaires des lieux de ce type. Commandons une purée de petits pois à la menthe. Un camaïeu de vert pour le plaisir des yeux et du ventre. L’été est là, nous avons le temps d’écosser ces petits pois, c’est la saison, et de deviser sur le bon goût ou pas de nos voisins les Anglais en matière de cuisine. Mangeons, que dis-je, régalons-nous de cette purée aussi parfumée qu’acidulée, avec un fish and chips. Ou soyons encore un peu plus fous, osons un steak and kidney pie.

Petits pois à la menthe, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de petits pois à écosser, 3 gousses d’ail nouveau, 1 bel oignon nouveau, du thym frais, 15 feuilles de menthe fraîche, 25 g de beurre, 1 citron, sel et poivre.

Petits pois à la menthe, la cocotte, la voix du nord


Préparation : 30 min – cuisson : 30 min environ – coût : * - difficulté : * - ustensiles : cuillère en bois, presse-citron
Ecossez les petits pois et rincez-les. Déposez-les dans une casserole, ajoutez 20 à 25 cl d’eau. Salez. Pelez et coupez grossièrement les gousses d’ail et l’oignon nouveaux. Ajoutez-les dans la casserole avec quelques branches de thym frais. Couvrez et faites bouillonner pendant 30 minutes. Vérifiez la cuisson. Il faut que l’eau s’évapore et que les petits pois deviennent tendres. Mélangez-les régulièrement à la cuillère en bois et en fin de cuisson, enlevez le thym et écrasez les petits pois sans pour autant les transformer en fine purée. Pressez le citron, lavez et ciselez les feuilles de menthe et mélangez citron et menthe au beurre ramolli. Au moment de servir, mélangez le beurre parfumé aux petits pois grossièrement écrasés. Salez et poivrez et dégustez avec une viande rôtie ou simplement comme ça.

vendredi, 14 août 2020

Spaghettis olives et menthe

Vous pouvez faire sécher vos tomates-cerises en les coupant en deux et en les laissant sécher 2 heures au four à 65/70° C sur du papier-cuisson.

Spaghettis olives et menthe, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de spaghettis, 12 anchois à l’huile, 100 g d’olives dénoyautées, piment séché, 100 g de tomates-cerises (fraîches et sèches si vous en trouvez), 100 g de parmesan fraîchement râpé, menthe fraîche, huile d’olive, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *
Faites bouillir une marmite d’eau additionnée de sel et de quelques gouttes d’huile d’olive et faites-y cuire les spaghettis al dente. Rincez les anchois sous l’eau et coupez-les en petits morceaux. Coupez également les olives en petits morceaux. Mélangez olives, tomates-cerises et anchois. Ajoutez une pincée de piment séché, du poivre, une « louchette » d’eau de cuisson des pâtes et un peu d’huile d’olive. Ajoutez les ¾ du parmesan râpé à cette sauce et mélangez une dernière fois rapidement. Lavez et ciselez la menthe. Egouttez les pâtes et mélangez-les à la sauce olives-tomates. Parsemez-les de menthe et du reste du parmesan et mangez-les aussitôt.

lundi, 10 août 2020

Tomate frappée aux épices

Variation sur le thème de la soupe à la tomate. Il fait chaud, il fait beau. C’est l’été et on a grand besoin de légèreté.

Tomate frappée aux épices, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 belles tomates, 2 poivrons orange ou rouges, 2 gousses d’ail, 1 piment rouge, 1 cuillère à café de cumin en poudre et 1 de coriandre, sel, poivre, eau, huile d’olive et origan. Facultatif : menthe
Préparation : 15 min – cuisson : 5 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : épluche-légumes, blender et chinois
Faites bouillir une petite casserole d’eau. Piquez le haut des tomates avec une fourchette et plongez-les 30 secondes dans l’eau bouillante. Pelez-les ensuite très facilement. Pelez à vif les poivrons épépinés. Lavez et épépinez le piment. Dans le bol du blender assemblez tomates, poivrons, ail, piment, cumin et coriandre. Mixez finement. Tamisez avec le chinois. Allongez d’un demi-litre d’eau, voire un peu plus pour avoir un beau velouté. Salez et poivrez à votre convenance. Versez dans des verres ou des bols transparents. Ajoutez quelques gouttes d’huile d’olive, une pincée d’origan et si vous en avez envie, une feuille de menthe. Servez ces bols très frais et proposez des gressins.

dimanche, 02 août 2020

La vraie sauce béarnaise

De l’estragon en permanence dans votre cuisine ? Faites-le sécher posé sur du papier-ménage, au micro-ondes, de 30 secondes en 30 secondes.

La vraie sauce béarnaise, la cocotte, la voix du nord

Mon sujet de bac en histoire : l’histoire, une histoire ou des histoires ? Beau sujet qui s’applique à moult choses. A la sauce béarnaise par exemple. On la dit originaire de là-bas, du Béarn. On la dit hommage à Henri IV qui venait du dit Béarn. On la dit aussi créée par un restaurateur de Saint-Germain en Laye pour l’ouverture de la ligne de chemin de fer Paris-Saint-Germain-en-Laye dans les années 1830. Pourquoi béarnaise, me direz-vous ? Tout simplement parce que son restaurant se nommait la Béarnaise. L’histoire ne dit pas si ce gâte-sauce était encore de ce monde à l’arrivée du tramway !

Pour 1 petit bol
Ingrédients : 100 g de beurre, 3 tiges d’estragon, quelques branches de cerfeuil, 3 échalotes, 10 cl de vinaigre blanc, 2 jaunes d’œuf, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : ** - ustensile : fouet

La vraie sauce béarnaise, la cocotte, la voix du nord

Clarifiez le beurre. Lavez et ciselez estragon et cerfeuil. Partagez ces fines herbes en deux. Pelez et ciselez les échalotes. Faites-les « tomber » dans le vinaigre. Ajoutez la moitié des fines herbes et faites réduire la sauce à 3 cuillères à soupe. Salez et poivrez. Filtrez la sauce si vous voulez. Dans un bain-marie fouettez les 2 jaunes d’œuf avec une cuillère à soupe d’eau et versez le beurre clarifié petit à petit. Veillez à ce que les œufs ne coagulent pas. Fouettez la sauce en permanence. Quand le mélange s’épaissit, ajoutez à nouveau de l‘estragon et le cerfeuil lavés et ciselés. Servez cette sauce aussitôt avec une viande grillée, du poisson cuit à la vapeur et des légumes cuits à l’eau. Mais si vous voulez une sauce plus légère, remplacez le beurre par du fromage blanc et les œufs fouettés par des jaunes d’œufs cuits durs et écrasés. Les recettes d’avant ont franchement besoin d’être allégées.

jeudi, 23 juillet 2020

Salade rouge de lentilles des Flandres

Ces deux lentilles sont produites dans le Nord. Cherchez bien. Dans les magasins de producteurs, vous devriez les trouver facilement.

Salade rouge de lentilles des Flandres, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de lentilles roses, 250 g de lentilles noires, 1 gros oignon rouge, 3 échalotes, 1 botte de radis, 250 g de tomates-cerises (séchées ou pas), du sumac, 5 baies roses, vinaigre de Xérès, huile de tournesol, sel, poivre et eau.
Préparation : 20 min – cuisson : 25 min environ – coût : * - difficulté : *
Versez les lentilles roses dans une casserole, couvrez-les d’eau, salez un peu et démarrez la cuisson à couvert. Laissez cuire 25 minutes. Faites la même chose avec les noires mais laissez-les moins longtemps. 20 minutes devraient suffire. Goûtez-les régulièrement. Elles doivent être al dente. Egouttez-les. Lavez et coupez les radis en fines rondelles. Lavez et coupez les tomates en deux. Pelez et ciselez finement oignon et échalotes. Mélangez lentilles, radis, tomates, oignon et échalotes.
Faites une vinaigrette avec 3 cuillères à soupe d’huile, 2 de vinaigre et 5 cl d’eau. Salez, concassez les baies roses et ajoutez-les à la salade. Mélangez à nouveau et saupoudrez d’une belle pincée de sumac. Mangez cette salade très fraîche.

mardi, 21 juillet 2020

Souris au safran

Le poivre et le curcuma sont à ajouter au dernier moment sinon leur goût s’altère beaucoup voire se perd à la cuisson.

Souris au safran, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 souris d’agneau, 3 oignons, 3 gousses d’ail, 10 filaments de safran, 6 carottes, 1 petit chourave, curcuma, sel et poivre, 1 morceau de gingembre de 25 à 30 g, huile d’olive.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : ** - difficulté : * - ustensile : tajine
Faites infuser le safran dans une tasse d’eau bouillante. Pelez et ciselez ail et oignons. Faites chauffer 3 cuillères d’huile dans le tajine et faites-y dorer ail et oignons. Quand ils sont bien dorés, sortez-les du tajine et mélangez-les au safran infusé. Réservez.
Faites dorer les souris d’agneau. Pelez le gingembre en le grattant avec une petite cuillère et ajoutez-le au tajine. Pelez et coupez les carottes et le chourave en bâtonnets assez épais (comme des grosses frites) et ajoutez-les aussi au tajine. Salez, remettez ail et oignons avec le safran infusé dans le tajine et versez un bol d’eau chaude. Couvrez le tajine et laissez cuire 30 minutes. Couvrez le plat. Au dernier moment retirez le morceau de gingembre du tajine, poivrez, saupoudrez d’un peu de curcuma et servez ce tajine tel quel ou accompagné de couscous. 
 

vendredi, 17 juillet 2020

Morue grillée aux herbes

Si vous n’allez pas au Portugal cet été, le Portugal s’invitera chez vous. De la morue, des olives, de l’ail et des oignons et vous y êtes !

Morue grillée aux herbes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 beaux morceaux de morue à dessaler, huile d’olive, romarin, thym frais, 2 feuilles de laurier, 1 gros oignon, 3 gousses d’ail, paprika, piment en poudre, petites olives noires ou violettes
Préparation : 15 min – cuisson : 20 à 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Faites tremper la morue, côté peau vers le fond du plat, dans un grand saladier d’eau pendant 3 ou 4 jours en renouvelant l’eau souvent.
Au moment de la cuisiner, préchauffez votre four en position gril. Versez une lichette d’huile d’olive dans le fond du plat, posez sur l’huile romarin, thym, laurier, l’ail pelé et ciselé, une pincée de piment, du paprika et quelques rondelles de l’oignon pelé. Posez les morceaux de morue et terminez de répartir les rondelles d’oignon sur la morue. Versez à nouveau un filet d’huile d’olive et enfournez le plat. Laissez-le 10 minutes en position gril puis répartissez quelques olives par-dessus et remettez le plat au four. Remettez le plat au four et mettez-le cette fois-ci en chaleur conventionnelle. Laissez la morue cuire encore 10 à 15 minutes. Servez cette morue avec du riz ou des pommes de terre cuites à la vapeur. 

lundi, 13 juillet 2020

Nippon chou-rave

Aimez-vous le chou-rave ? Cuisinez-vous le chou-rave ? Aimeriez-vous une cuisine simple et parfumée avec du chou-rave ?

Nippon chourave, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 chou-rave, sel, vinaigre blanc, 1 citron, 1 pincée de carvi, 1 cuillère à café de pâte de gingembre, 1 cuillère à café de miel d’acacia, graines de sésame, graines de courge et graines de tournesol, poivre, 5 cl de sauce soja peu salée (tamari), 2 cuillères à soupe d’huile de colza, citron.
Préparation : 15 min - cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : mandoline
Pelez et coupez le chou-rave à l’aide de la mandoline en fines tranches. Déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau, sale un peu, ajoutez 5 cl de vinaigre et la pincée de carvi. Couvrez et faites bouillonner 10 minutes. Egouttez le chourave et laissez-le refroidir.
Pressez le citron. Mélangez la pâte de gingembre, le miel, la sauce soja, l’huile de colza et le jus du citron. Disposez les fines tranches de chou-rave dans un grand plat de service, ajoutez la sauce et parsemez de graines de sésame, courge et/ou tournesol. Mettez le plat de service au réfrigérateur jusqu’au moment de le servir en entrée.