mardi, 12 février 2013

Kipper crème

Pour vous fournir en kippers, direction Dunkerque et son carnaval. Mettez-vous sous les fenêtres de l’hôtel de ville et attendez que le maire apparaisse au balcon.

Kipper crème, kipper, carnaval de Dunkerque, Dunkerque

Pour 1 bol de crème au kipper
Ingrédients : 1 kipper, 2 pommes de terre moyennes, 1 citron, poivre, 125 ml de crème liquide légère ou 1 yaourt nature.
Préparation : 10 mn – cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Mixeur ou hachoir électrique, poêle anti-adhésive
Faites cuire les deux pommes de terre non-épluchées à l’eau bouillante jusqu’à ce que la lame d’un couteau les transperce facilement. En 15 minutes, ça devait être fait. Egouttez-les, épluchez-les puis laissez-les refroidir complétement. Faites chauffer une poêle anti-adhésive et posez le kipper côté peau dans la poêle. Laissez-le cuire quelques secondes à peine pour que la peau se décolle facilement. Hors du feu, enlevez la peau et éliminez toutes les arêtes qui pourraient être présentes dans le poisson. Pressez le citron. Ecrasez grossièrement les pommes de terre.
Dans le mixeur, mélangez les morceaux de kipper, les pommes de terre, la crème liquide ou le yaourt et allongez au jus de citron. Poivrez la crème obtenue. Pas besoin de sel, le poisson est déjà suffisamment salé. Si la crème vous paraît trop épaisse, allongez-la avec un peu de crème ou de yaourt.
Servez cette crème sur des feuilles au seigle. Pour cela, reportez-vous à la recette du 18 janvier 2013.

12.02.2013

lundi, 11 février 2013

Crêpes flambées aux agrumes

Il y a mille et une recettes de crêpes. On ne va pas en faire ici l’inventaire. En France, chaque région a la sienne et chaque famille aussi. En voici une qui fera plaisir à Emile Waast des Moulins Waast, à Mons en Pévèle. A la simple évocation du flambage de ces galettes caramélisées et parfumées aux agrumes, son œil pétille. Et vous, ça vous fait quelque chose ?

Crêpes flambées aux agrumes, Emile Waast, les moulins Waast, Mons en Pévèle, La Cocotte, Femina, la Voix du Nord

Crêpes flambées aux agrumes
Pour 12 crêpes
Facile : 1 Cocotte, prix : 1 Caddie, temps : 2 horloges

250 g de farine Veloutine (farine de blé type 55 sans grumeaux), 2 œufs, 70 g de beurre, 150 g de sucre, ½ càc de sel, vanille en poudre, 250 ml de lait, 250 ml d’eau, 3 citrons verts, 2 oranges à jus, 5 cl de rhum blanc

Dans un plat creux battez les œufs entiers, ajoutez 30 g de beurre fondu, 100 g de sucre en poudre, la ½ cuillère à café de sel, un peu de vanille en poudre, le lait et l’eau. Continuez de mélanger au fouet puis ajoutez petit à petit la farine. Dès qu’il n’y a plus de grumeaux, laissez reposer votre pâte pendant 2 heures. Ensuite graissez légèrement une crêpière et faites vos 12 crêpes.
Vous pouvez les préparer à l’avance.
Au moment de servir, déposez un peu de beurre et de sucre sur chacune des crêpes, pliez-les en 2 puis en 4 et en 8. Prélevez un peu de zeste de citron et d’orange. Pressez les citrons verts et les oranges. Versez le rhum dans le jus récolté. Dans une poêle anti-adhésive, faites fondre 30 g de beurre, ajoutez 50 g de sucre et laissez le mélange caraméliser légèrement. Versez ensuite le jus des agrumes et laissez épaissir. Enfin ajoutez les 12 crêpes dans la poêle, retournez-les quand elles sont bien dorées puis laissez-les dorer encore quelques minutes de l’autre côté.
Disposez toutes les crêpes sur un plat de service, parsemez des zestes coupés fin, versez une lichette de rhum et faites flamber le tout devant vos invités ébahis.

Crêpes flambées aux agrumes, Emile Waast, les moulins Waast, Mons en Pévèle, La Cocotte, Femina, la Voix du NordProducteur : Emile Waast
Il est difficile de réduire 80 ans de vie en 600 caractères. Pour faire court, Emile Waast « n’a jamais travaillé de sa vie, il a toujours vaqué à ses occupations. C’est une manière d’être.» En 1950, l’entreprise n’a que 3 employés, son père, un chauffeur et lui-même. En 2013, Emile est toujours là avec ses fils et plus de 20 employés qui produisent et livrent plus de 100 sortes de farines dans le monde entier. « Mais la première cliente de l’entreprise, c’est ma voisine d’en face qui consomme 1 kg de farine par mois.»
Moulins Waast, 40 rue du Moulin,  Mons en Pévèle. Magasin ouvert de 14 à 18 h la semaine et de 8 à 12 h samedi matin. Site internet : Moulins Waast

Crêpes flambées aux agrumes, Emile Waast, les moulins Waast, Mons en Pévèle, La Cocotte, Femina, la Voix du NordTrucs et astuces
Le principe de la crêpe est presque toujours le même, farine, œufs, un peu de matière grasse et un liquide. Alors pour varier les plaisirs, variez les farines !
Pour faire Français, farine de froment mélangée ou pas à la farine de sarrasin en Bretagne, farine de châtaigne en Corse, farine de pois chiche à Nice, farine de maïs au pays Basque.
Faites le tour du monde rien qu’en faisant vos crêpes ! En Italie, mêlez farine de blé et semoule plus ou moins fine pour faire la carta da musica, de la semoule extra-fine pour les crêpes « mille trous » du Maroc, pour des tortillas ou quesadillas mexicaines, optez pour la farine de maïs…

Odile Bazin

Retrouvez cet article dans le cahier central de Femina édition Nord Pas de Calais du samedi 9 février 2013.

vendredi, 08 février 2013

Saumonette en escavêche

On trouve rarement de l’anguille pour préparer ce plat, spécialité de Chimay en Belgique. Mais ça marche aussi avec de la saumonette. Alors pourquoi pas ?

Saumonette en escavêche, saumonette, escavêche, Chimay

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de saumonette, un peu de farine, beurre, 50 cl de vin blanc sec, thym, estragon, baies de genièvre, laurier, sel, poivre, ½ cuillère à café d’agar-agar, 1 tasse de vinaigre blanc, 2 oignons, 1 citron bio ou non-traité.
Préparation : 10 mn – cuisson : 15 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : 1 terrine
Dans une casserole faites chauffer à petits bouillons le vin blanc aromatisé de thym, estragon et 10 baies de genièvre. Salez et poivrez et laissez cuire pendant 15 mn. Lavez et essuyez la saumonette, coupez-la en tronçons de 10 cm. Farinez légèrement les tronçons et faites-les dorer 6 à 7 mn dans une poêle avec un peu de beurre. Réservez.
Au bout des 15 mn de cuisson du bouillon, délayez la ½ cuillère d’agar-agar dans une petite tasse de vinaigre blanc, ajoutez ce mélange au bouillon de vin. Mélangez et arrêtez la cuisson au bout de 2 mn. Epluchez et coupez les oignons en fines rondelles. Lavez et coupez le citron en rondelles également. Dans une terrine, déposez  deux feuilles de laurier et vos morceaux de saumonette, répartissez les rondelles d’oignons et citron et versez le bouillon en le filtrant.
Mettez au frais pour que l’agar-agar fasse son effet et mangez froid ou tiède avec des pommes-vapeur ou des frites.

08.02.2013

mercredi, 06 février 2013

Tortilla de patatas au Maroilles

Ce serait comme qui dirait le mariage de l’Espagne et du Nord, un plat qu’on aurait pu manger lors du siège d’Arras  en 1640, un plat pour avoir la paix, avec ou sans oignon.

Tortilla de patatas au Maroilles, tortilla, maroilles, pommes de terre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 750 g de pommes de terre Bintje, 1 chorizo (fort ou doux selon votre goût), 100 g de Maroilles, 6 œufs, sel et poivre. Facultatif : 1 oignon.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - difficulté : * - Ustensile : grande poêle anti-adhésive
Faites cuire les pommes de terre à la peau dans de l’eau bouillante jusqu’à ce que la lame d’un couteau transperce facilement la chair. Laissez refroidir. Pendant ce temps, détaillez le chorizo, non dans la largeur mais dans la longueur pour avoir de grandes tranches fines.
Disposez ces tranches dans la poêle et faites chauffer. Retournez les tranches. Enlevez le gras qui va sortir du chorizo. Laissez cuire à feu doux.
Pelez les pommes de terre, écrasez-les grossièrement à la fourchette. Cassez les œufs entiers dessus et mélangez. Salez et poivrez. Coupez le Maroilles en tranches.
Couvrez le chorizo des tranches de Maroilles puis recouvrez les deux ingrédients avec la purée de pommes de terre aux œufs. Tassez et faites chauffer 10 mn puis posez un grand plat sur la poêle. Retournez la poêle et faites glisser la tortilla, côté non cuit dans la poêle, en prenant soin qu’il y ait encore un peu de matière grasse. Laissez cuire encore 10 mn et c’est prêt.

06.02.2013

jeudi, 31 janvier 2013

Palets boeuf au riz

Vous mettez du sel dans votre brioche vendéenne ?
Vous hachez menu-menu, mais vraiment menu les lardons de votre  quiche lorraine ?
Vous faites fondre le chocolat de votre mousse à une température de 65, 7°c ?
Vous n’épluchez vos carottes qu’après les avoir lavées ?
Vous utilisez les terrines que votre grand-mère vous a léguées sur son lit de mort pour faire du pâté de campagne ?
Votre fils adore les betteraves rouges ?
Votre fille ne touche jamais les pommes de terre de la main droite ?
Vous achetez votre vanille à Tahiti ?
Votre grand-père russe faisait les zakouski comme personne ?
Vous pesez toujours tout et comptez les calories ?
Votre crêpière n’a plus de poignée ?
Vous ne ratez jamais les macarons au café de Colombie mais ceux au café d'Ethiopie, c'est moyen ?
Votre chéri rentre le midi pour vos boulettes de viande ?
Vous préparez un rôti de bœuf sauce au vin le dernier dimanche du mois de février des années bissextiles ?
Votre cuisine ressemble à un champ de bataille quand vous cuisinez un quatre-quart ?
Votre mère ne fait que de la blanquette ?
Votre père adore la crème de marrons ?
Votre chat finit tous vos plats ?
Votre moule à kouglopf sert de pot de fleurs sur l’étagère à côté des casseroles ?
Vous avez appris tout Lenôtre en 15 jours ?
Vous faites les meilleures lasagnes du monde, la meilleure chorba du monde, la meilleure omelette du monde, les meilleurs palets de boeuf au riz du monde… ?

...
Manifestement vous êtes un fana de cuisine et vous avez besoin d’en parler.
Participez donc à l’aventure du quatrième « Secrets de cuisine du Nord Pas de Calais ».
Envoyez avant le 28 février, une lettre motivée à Anne Tomczak, Desk magazine, <La Voix du Nord>, 8 place du général de Gaulle, BP 549, 59 023 Lille Cédex.
Ecrivez-lui pour lui indiquer votre plat fétiche (entrée, plat ou dessert), qu’il soit typiquement du Nord/Pas-de-Calais ou hérité de vos (grands-)parents russes, tunisiens ou anglais. Précisez-lui qui vous a légué la recette, à quelle occasion vous la réalisez et pour qui. Quelle est la recette favorite de votre tribu ? Que mijotez-vous aux grandes occasions pour faire plaisir à tous ?
Dites-lui qui vous êtes, où vous habitez, à quel numéro de téléphone elle peut vous joindre.
Le but ? Prendre contact avec vous et venir vous voir, avec un photographe, dans votre cuisine. Une démonstration valant tous les grands discours, vous réaliserez votre plat favori pour la Voix du Nord.

Palets bœuf au riz
Ou comment utiliser les restes d’un pot-au-feu. Un petit conseil, faites un peu plus de bouillon que prévu et revenez samedi, on se préparera un petit potage aux champignons.

Palets bœuf au riz, hors-série cuisine 4 Secrets de cuisine du Nord Pas de Calais

Pour 12 beaux palets
Ingrédients : 200 g de restes de viande de bœuf à pot-au-feu, 200 g de riz rond, 75 cl de bouillon de viande, 1 oignon, 125 g de mozzarella, thym, persil, sel, poivre, 2 œufs, farine, chapelure et beurre.
Préparation : 20 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : hachoir électrique
Faites cuire le riz rond une quinzaine de minutes dans le bouillon. Egouttez et réservez. S’il est un peu trop cuit, ce n’est pas grave, il sera bien collant ! Passez la viande au hachoir électrique. Coupez la mozzarella en petits morceaux. Epluchez l’oignon et passez-le également au hachoir. Dans un plat creux, mélangez riz bien cuit, viande, oignon, persil ciselé et thym. Salez et poivrez. Formez 12 palets de la grosseur d’une petite pomme. Aplatissez-les puis passez-les dans la farine puis dans les œufs battus et enfin dans la chapelure.
Faites fondre du beurre dans une poêle anti-adhésive et faites dorer vos palets pendant 15 minutes en les retournant régulièrement. Mangez-les avec une salade. Je vous le dis, les enfants vont adorer.
Conseil : prenez le riz le moins cher.

31.01.2013

mercredi, 30 janvier 2013

Gaufres fourrées poire-spéculoos

Comme dirait ma mère « Après ça, on peut aller se coucher sans souper. » Oui, c’est vrai, une gaufre fourrée à la poire suffit à nous rassasier. Deux, ce serait pécher !

Gaufres fourrées poire-spéculoos, gaufres, poires, crème de spéculoos

Pour 6 gaufres fourrées
Ingrédients : 300 g de farine, 100 g de beurre, 2 œufs, 50 g de sucre, 1 sachet de levure chimique, 3 poires Saint-Mathieu, 6 cuillères à soupe de crème de spéculoos
Préparation : 15 mn – Cuisson : 3 à 4 mn pr 2 gaufres – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : gaufrier
Faites fondre le beurre. Mélangez au blender ou au mixeur plongeant  la farine, le beurre, les œufs entiers battus, le sucre en poudre et la levure chimique. Faites chauffer le gaufrier et préparez 12 gaufres. Dès qu’elles sortent du gaufrier, enfermez-les sous un film-plastique pour ne pas qu’elles durcissent. Epluchez les poires et pochez-les à l’eau bouillonnante pendant 30 minutes. Coupez-les en rondelles assez épaisses. Dans une poire, on en fait 6 ou 7. Garnissez une gaufre de 3 ou 4 rondelles, étalez sur une autre gaufre une cuillère de crème de spéculoos. Posez cette gaufre (crème de spéculoos à l’intérieur) sur la première gaufre et repassez-la au gaufrier chaud pendant 30 secondes.
Faites de même avec les 10 autres gaufres. Et mangez-les quand elles sont encore bien chaudes.

30.01.2013

vendredi, 25 janvier 2013

Tarte briochée au Carré du Vinage

Nez sensibles, s’abstenir. Le Carré du Vinage, ça déménage. Mais une fois cuit, l’odeur forte de ce fromage de caractère disparaît comme par magie. Et vous, vous fondez !

Tarte briochée au Carré du Vinage, Carré du Vinage, Ferme du Vinage, tarte briochée

Pour 1 belle tarte
Ingrédients : 300 g de farine de blé type 70, 5 g de sel, 20 cl de lait, 20 g de levure du boulanger, 1 œuf, 250 g de fromage Carré du Vinage, poivre blanc.
Préparation : 15 mn – cuisson : 25 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : tourtière et papier sulfurisé
Faites tiédir le lait et délayez-y la levure fraîche. Dans un grand plat creux, mélangez la farine, l’œuf entier, le lait et le sel. Formez une belle boule. Déposez une feuille de papier sulfurisé dans la tourtière puis étalez la pâte sur toute la surface en vous aidant du dos d’une cuillère. Couvrez-la d’un linge propre et laissez-la gonfler pendant 1 heure dans un endroit chaud.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 180°c et découpez le fromage en fines tranches. Enfoncez un peu les doigts dans la pâte pour faire des creux. Répartissez le fromage par-dessus, poivrez et mettez au four pendant 25 minutes. A la sortie, laissez-la un peu refroidir avant de la couper.
Si vous ne dévorez pas toute la tarte tout de suite, enfermez-la dans du papier-aluminium, conservez-la au réfrigérateur et au moment de la manger, repassez-la quelques minutes dans un four chaud.

25.01.2013

mercredi, 23 janvier 2013

Pancake géant pommes-poires-chicorée

Moi, Madame,  j’aime bien les desserts de chez nous. Pommes, poires, chicorée, sucre candi, c’est difficile de faire plus couleur locale. Et en prime, du lait battu. Chapeau, l’artiste !

Pancake géant pommes-poires-chicorée

Pour 6 personnes
Ingrédients : 100 g de farine, 20 cl de lait battu, 1 œuf, ½ càc de levure, 20 g de beurre, 50 g de sucre en poudre, 1 belle pomme, 1 grosse poire, 3 càs de chicorée liquide et un peu de sucre candi.
Préparation : 10 mn – cuisson : 10 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : poêle anti-adhésive
Battez ensemble l’œuf entier, le lait battu, la levure, 20 g de sucre et 10 g de beurre fondu. Ajoutez petit à petit la farine. Mélangez vigoureusement. Un blender fait ça très bien ! Couvrez et laissez reposer une petite heure dans un endroit bien chaud.
Epluchez la pomme et la poire et coupez les fruits en tranches relativement fines. Dans la poêle, déposez le reste du beurre et le reste du sucre et faites caraméliser quelques instants. Puis ajoutez les rondelles de fruits. Versez les cuillères de chicorée et laissez dorer 2 à 3 minutes. Baissez le feu puis versez la pâte levée sur les fruits. Ne touchez à rien. Attendez que sur le dessus de la crêpe, il n’y ait plus de traces de « liquide ».  Arrêtez la cuisson. En 5 mn à peine, c’est fait. Posez un plat de présentation sur la poêle et retournez-la. Saupoudrez votre pancake géant de quelques petits morceaux de sucre candi et mangez aussitôt.

23.01.2013

lundi, 21 janvier 2013

Muffins aux poireaux

En hiver on n’a pas trop le choix dans les légumes. Y’a des poireaux, des poireaux mais aussi des poireaux. Soyons originaux, faisons donc une recette avec des poireaux.

Muffins aux poireaux, muffins, poireaux

Pour 6 muffins
Ingrédients : 2 poireaux, 100 g de lardons, 40 g de beurre, 150 g de farine, 1 œuf, 1 yaourt, 1 cuillère à café de levure chimique, 100 g de Mimolette jeune, sel et poivre.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 35 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : 6 moules à muffins
Préchauffez le four à 180°c (th. 6). Enlevez le bout touffu des poireaux et une partie du vert. Coupez les poireaux dans la longueur, enlevez la tige dure au centre et coupez les poireaux en petits tronçons. Taillez le lard en petits dés. Faits fondre 10 g de beurre dans une poêle et faites tomber les poireaux. Ensuite ajoutez les lardons et laissez cuire 5 mn à feu doux. Ajoutez un peu d’eau pour éviter que ça colle.
Râpez la Mimolette. Mélangez la farine, l’œuf entier, le yaourt, la Mimolette, le sel, le poivre et la levure chimique. Quand les poireaux se laissent facilement transpercer d’une lame de couteau, ajoutez-les à la préparation. Mélangez vigoureusement, remplissez de cette préparation les 6 moules à muffins et enfournez pour 20 à 25 mn. Piquez l’un des muffins avec un pique en bois. S’il ressort sec, c’est cuit. Dégustez-les bien chauds avec une salade.

21.01.2013

Andouille à cuire à la moutarde

Avis à toutes les fashionistas des p’tits plats, à tous les accros des fourneaux, les produits tripiers, c’est tendance ! Si, si, ils l’ont dit dans le poste, rognons de bœuf, animelles d’agneau, ris de veau et autres andouilles à cuire sont à la mode. Mais entre Cambrai et Le Cateau, Olivier Bisiaux se fiche bien des modes et produit l’andouille à cuire avec une recette ancestrale. A goûter vite !

Andouille à cuire à la moutarde, andouille à cuire, Olivier Bisiaux, Croix-Caluyau, La Cocotte, Femina

Facile : 1 Cocotte, prix : 2 Caddies, temps : 3 horloges
Pour 4 personnes
1 kg d’andouille à cuire, 500 g de haricots de Soissons, 1 oignon , 3 clous de girofle, laurier, thym, poivre en grains, sel (facultatif), l’andouille est déjà salée, 10 baies de genièvre, 1 kg de grosses pommes de terre Charlotte, 3 panais, 3 carottes, 3 navets, moutarde, crème et lait

Faites tremper les haricots pendant 12 h. Piquez l’andouille à cuire en plusieurs endroits pour éviter qu’elle éclate. Plongez-la dans la marmite d’eau encore tiède. Ajoutez un oignon piqué de clous de girofle, thym, laurier, poivre et baies de genièvre. Faites cuire l’andouille à petits frémissements pendant 3 heures. Ecumez au besoin.
Au bout de ce temps, mettez les haricots dans une boule à riz ou un sac en coton fermé avec une ficelle et plongez-les dans la marmite en attachant la ficelle à l’une des poignées de la marmite. Faites cuire 30 mn puis ajoutez pommes de terre, panais, carottes et navets épluchés et coupés en deux s’ils sont gros. Laissez encore cuire 30 mn.
Mélangez vigoureusement ensuite 2 cuillères à soupe de moutarde forte, du poivre concassé,  1 cuillère à soupe de crème fraîche et 10 à 15 cl de lait. Faites-la chauffer un peu.
Coupez l’andouille, déposez-la dans le plat de service, entourez-la des haricots et des légumes et nappez de sauce à la moutarde.

Andouille à cuire à la moutarde, andouille à cuire, Olivier Bisiaux, Croix-Caluyau, La Cocotte, FeminaProducteur : Olivier Bisiaux
A part « faire l’andouille à l’école ou au bureau », rien ne prédestinait Olivier Bisiaux à devenir producteur d’andouilles. Mais en septembre 2010 le désir d’être son propre patron pousse cet ancien électricien dans l’industrie automobile à reprendre les rênes d’une conserverie artisanale. « Sur le tas » il a appris à cuire, farcir, assaisonner des monceaux d’abats. Dès l’aurore, quand sa petite famille dort encore, il brasse des centaines de kilos de tripes dans des marmites énormes puis part en livraison à la rencontre de ses fidèles clients.
Ets Blondiau, 86, Chaussée Brunehaut 59222 Croix-Caluyau 0327774028

Andouille à cuire à la moutarde, andouille à cuire, Olivier Bisiaux, Croix-Caluyau, La Cocotte, FeminaTrucs et astuces
Pour votre culture, sachez que l’andouille est faite de panse et de chaudin de porc.
Comptez 300 g par personne, piquez-la à plusieurs endroits sinon la baudruche (boyau qui l’entoure) éclate. Démarrez toujours la cuisson dans l’eau tiède. Amusez-vous à varier les légumes l’accompagnant.
Un grand conseil : Faites cuire l’andouille dans un garage, dehors ou la hotte de la cuisinière à fond, l’odeur est vraiment forte !
Servez le bouillon avant de la manger, découpée en morceaux, avec ses légumes.
Un des clients d’Olivier la cuit puis la passe au four avec des pommes de terre et du vin blanc. Pas mal, non ?

Andouille à cuire à la moutarde, andouille à cuire, Olivier Bisiaux, Croix-Caluyau, La Cocotte, Femina

Retrouvez cet article dans le cahier central du magazine Femina édition Nord Pas de Calais du samedi 19 janvier 2013.

Odile Bazin

lundi, 14 janvier 2013

Kipper toasts

Pour faire de bons kippers, il vous faut un bateau, une mer du Nord, un filet de pêche, un bon couteau, des bacs de rinçage, des bacs de saumurage et une cheminée d’une quinzaine de mètres.
Vous n’avez pas tout ça ? Ne vous inquiétez pas. Des pêcheurs et saurisseurs répartis sur les côtes du Nord Pas de Calais sont là pour vous. Les pêcheurs iront contre vents et marées pêcher le hareng, ingrédient essentiel de la recette et les saurisseurs le transformeront en kipper.
Vous comprenez donc  que hareng et kipper ne font qu’un, le kipper n’étant tout simplement qu’un hareng pêché, découpé sur le dos, éviscéré, vidé, saumuré et enfumé.
Pour votre culture, sachez qu’au milieu du dix-neuvième siècle, l’Angleterre se hisse au premier rang mondial de la saurisserie du hareng. Ça vous pose un pays !
Maintenant que vous savez presque tout sur le kipper, vous pouvez vous ruer sur les étals des poissonniers environnants et leur acheter leur stock de kippers. Il vous en coûtera une misère et vous vous régalerez.
Dans son immense bonté, la Cocotte va vous donner quelques petites recettes de cette merveille qu’on grille à Boulogne et qu’on jette gaiement sur les foules à Dunkerque, lors du carnaval.
On commence par la recette d’un petit toast à faire et refaire.

Kipper toasts
Moi, si j’habitais Boulogne sur mer, je passerais mon temps à me promener le long de la mer en mangeant des kippers sur des toasts. Ce serait bien… Oh oui, ce serait bien !

kipper toasts, kipper, hareng

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 grandes tranches de pain de mie, 3 kippers, 1 radis noir, 3 pommes de terre moyennes, 1 oignon rouge, 1 cuillère à soupe de moutarde, 2 càs de yaourt-nature.
Préparation : 10 mn – cuisson : 10 à 15 mn – coût : * - Difficulté : * - Ustensile : poêle anti-adhésive et grille-pain
Faites cuire les pommes de terre à la peau pendant 10 à 15 mn suivant leur grosseur. Faites griller les tranches de pain de mie au grille-pain. Mélangez la moutarde forte et le yaourt et tartinez-en les pains toastés. Lavez soigneusement le radis noir et tranchez-le très finement, vous n’êtes pas obligés de le peler. Epluchez et tranchez tout aussi finement l’oignon rouge.
Au dernier moment, coupez les kippers en deux dans la longueur. Enlevez queues et têtes et les arêtes s’il en reste encore. Faites chauffer à feu vif la poêle anti-adhésive et posez les moitiés de kippers côté peau. Laissez 30 secondes, retournez-les et laissez-les encore griller sans matière grasse 30 secondes. Enlevez la peau des kippers, elle s’enlève très, très facilement une fois que les kippers ont été grillés.
Pelez les pommes de terre et coupez-les en tranches fines ou en rondelles. Déposez-les sur les tranches de pain de mie à la moutarde, continuez avec les rondelles de radis noir, les kippers détaillés en deux ou trois morceaux et les rondelles d’oignon rouge. Mangez bien chaud.

14.01.2013

vendredi, 11 janvier 2013

Bouillon bulots

Bulots cuits, bulots crus ? Bulots cuits, c’est mieux, ça vous fait gagner du temps. Faites un bon bouillon bien relevé et régalez-vous de ces « escargots de mer ».

Bouillon bulots, bulots, escargots de mer

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de bulots cuits, 4 branches de céleri, 2 carottes moyennes, 1 oignon, du thym, ½ boîte de concentré de tomates, 1 cuillère à soupe de farine, piment, sel et poivre.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : *
Mettez un litre d’eau à bouillir dans un faitout. Lavez les branches de céleri, ciselez les feuilles et coupez les tiges en petits tronçons. Epluchez les carottes et coupez-les en rondelles. Epluchez et ciselez l’oignon. Ajoutez tous ces ingrédients dans le faitout. Continuez avec une bonne dose de sel, du poivre, du piment fort selon votre goût, le concentré de tomates et quelques branches de thym. Faites cuire pendant 15 mn. Pendant ce temps, sortez les bulots de leur coquille et enlevez la petite « capsule » dure sur le haut du bulot. Quand les carottes se laissent transpercer facilement par la lame d’un couteau, ajoutez les bulots et laissez chauffer encore 5 minutes. Au tout dernier moment, mélangez une cuillère à soupe de farine à un peu d’eau et versez dans le faitout. Laissez épaissir 1 petite minute. Servez 8 à 10 bulots par personne et versez le bouillon par-dessus.
Le bouillon sera meilleur s’il est bien poivré.

11.01.2013

mercredi, 09 janvier 2013

Spéculoos mousse et cookies

Oh, vous, vous avez de la chance ! Deux recettes à base de pâte à tartiner au spéculoos. Une mousse et des cookies. Si vous voulez dire merci, ne vous gênez surtout pas !

Spéculoos mousse et cookies, pâte à tartiner au spéculoos, spéculoos, mousse au spéculoos, cookies

Pour 25 cookies et mousse pour 6 personnes
Ingrédients : Mousse : 20 cl de crème liquide, 30 g de sucre glace, 200 g de pâte à tartiner au spéculoos. Cookies : 125 g de beurre, 150 g de sucre roux, 200 g de farine, 1 œuf, 2 càs de chicorée liquide, 100 g de chocolat noir, 75 g de pâte à tartiner au spéculoos.
Préparation : 20 mn – Cuisson : 8 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : fouet électrique et tasses à café
Fouettez la crème liquide et le sucre glace pour obtenir une chantilly. Mélangez délicatement les ¾ de la chantilly dans la crème de spéculoos et répartissez dans les tasses. Répartissez le quart restant sur le dessus des tasses pour faire comme un café espresso. Mettez au frais.
Préchauffez le four à 180°c. Mélangez le beurre fondu, le sucre roux, la farine, l’œuf entier, la chicorée liquide, le chocolat en petits morceaux et la crème de spéculoos. Formez une grosse boule de pâte. Puis déposez 25 grosses cuillères de cette pâte sur du papier sulfurisé en séparant bien les « petits tas ». Vous aurez besoin de deux feuilles. Mettez les cookies au four et faites-les cuire pendant 8 mn. Sortez-les et laissez-les refroidir sur une grille. Puis servez tasse à la mousse de spéculoos et cookies en même temps.

09.01.2013

lundi, 07 janvier 2013

Douceur de lait et craquant-cannelle

Vous n’imaginez pas ce que la Cocotte est capable de faire pour vous. Comme dans un roman policier, elle a fait subir un interrogatoire en règle à Emmanuel Lacheré, fermier à Crémarest, près de Boulogne sur mer. Pendant des heures, elle l’a travaillé pour avoir la recette de sa confiture de lait mais il n’a jamais rien voulu dire. Tout ce que la Cocotte a réussi à avoir, c’est un petit pot de cette douceur à tomber. Un tout petit pot ! Pfff…

Douceur de lait et craquant-cannelle, confiture de lait, Emmanuel Lacheré, Rémy Lacheré, Ferme de la Houblonnerie, Cremarest, La Cocotte, Femina

Facile : 1 Cocotte, prix : 1 Caddie, temps : 2 horloges
Pour 6 personnes
175 g de confiture de lait, 1 briquette de 20 cl de crème liquide, 150 g de farine, 50 g de beurre mou, 50 g de sucre roux, 1 œuf, 1 càc de cannelle en poudre, ½ ananas, quelques morceaux de mangue séchée.
Mélangez 100 g de confiture de lait à la crème liquide. Mettez dans un siphon et gardez au frais 1 h.
Si vous n’avez pas de siphon, vous pouvez monter votre crème en chantilly avec un robot, au dernier moment.
Mélangez la farine, le beurre mou coupé en petits morceaux, le sucre roux, la cannelle et l’œuf entier. Formez une belle boule de pâte, enfermez-la dans un sac-plastique et laissez-la 1 h au frais. Au bout de ce temps, préchauffez le four à 170°c. Etalez la pâte sur 3 mm d’épaisseur,  sur du papier-cuisson. A l’emporte-pièce, découpez 12 disques de 8 cm puis coupez ces disques en deux. Enfournez pour 10 mn. Pendant ce temps, pelez l’ananas, coupez-le en tranches de 5 mm et enlevez le cœur. Faites chauffer le reste de confiture de lait dans une poêle anti-adhésive et faites-y caraméliser les tranches d’ananas 10 mn à feu doux. Déposez-les sur un plat et coupez-les en deux.
Ensuite montez vos 6 desserts tels des mille-feuilles en alternant biscuit, ananas, un peu de mousse à la confiture de lait. Terminez par la mousse à la confiture de lait et décorez d’une lamelle de mangue séchée.

douceur de lait et craquant-cannelle,confiture de lait,emmanuel lacheré,rémy lacheré,ferme de la houblonnerie,cremarest,la cocotte,feminaProducteur : Emmanuel Lacheré
Tel que vous le voyez, Emmanuel a un secret qu’il ne livrera jamais, le secret de sa confiture de lait. Après y avoir goûté lors d’une foire agricole, il revient chez lui avec la ferme intention d’en produire. « Pour avoir le même goût tout le temps, c’est un métier de patience. » Pendant plus d’un an, il fait des tests et refait des tests, s’énerve, laisse tomber puis opiniâtre, il trouve enfin la recette. Croyez-vous qu’il s’est écrié Eurêka ? Non, il n’a rien dit, rien !
Ferme de la Houblonnerie, Emmanuel et Rémy Lacheré, 31 chemin de la Houblonnerie, 62240 Cremarest. Vente sur place et marchés de Desvres, St-Martin, Boulogne.

douceur de lait et craquant-cannelle,confiture de lait,emmanuel lacheré,rémy lacheré,ferme de la houblonnerie,cremarest,la cocotte,feminaTrucs et astuces
La Cocotte doit-elle vraiment vous apprendre à manger la confiture de lait ? Sur des crêpes toutes chaudes, des gaufres, des spéculoos, dans des quatre-quarts, des yaourts-nature, des brioches, des petits pains au lait, des génoises…
Comme Emmanuel, mettez-en une petite cuillère dans le café, « ça donne un petit goût de caramel ».
Etalée sur une pâte feuilletée, dans un four chaud pendant 10 mn, ça vous fait une tarte au sucre caramélisée à souhait.
Mais la façon la plus simple encore de déguster cette « douceur de lait », c’est comme la Cocotte l’a mangée avec Emmanuel… à la petite cuillère, à même le pot.

Odile Bazin

douceur de lait et craquant-cannelle,confiture de lait,emmanuel lacheré,rémy lacheré,ferme de la houblonnerie,cremarest,la cocotte,femina

Retrouvez cet article dans le cahier central du magazine Femina édition Nord Pas de Calais du samedi 5 janvier 2013 et sur le site La Voix pour les femmes.

dimanche, 30 décembre 2012

Maquereau fumé au poivre et fettucine d’hiver

Dans le Nord, y’a pas que des corons, y’a aussi du maquereau fumé au poivre. Et celui qui ne connaît pas le maquereau fumé au poivre a une vie vraiment triste !

Maquereau fumé au poivre et fettucine d’hiver, maquereau fumé au poivre, maquereau, fettucine

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de filet de maquereau fumé au poivre, 1 paquet de fettucine, 2 poireaux, 2 carottes, un peu de beurre, 20 cl de crème liquide et un peu de poivre.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Mandoline
Enlevez le bout touffu et débarrassez-vous d’une partie du vert des poireaux. Coupez-les en deux dans la longueur puis détaillez-les pour former de longues bandes fines. Lavez-les. Epluchez les carottes. Coupez-les dans la longueur en plusieurs « tranches » puis coupez ces tranches en longues bandes également, comme les fettucine. Faites fondre du beurre dans une sauteuse et faites tomber les poireaux. Ajoutez un peu d’eau si nécessaire. Ajoutez les carottes, laissez cuire 5 mn, versez la crème, poivrez très légèrement. Réservez.
Faites cuire les pâtes et pendant qu’elles cuisent, enlevez délicatement la peau des maquereaux puis coupez les poissons en longs morceaux égaux. Faites-les réchauffer quelques minutes à la vapeur.
Mélangez très rapidement les pâtes aux poireaux et carottes, répartissez dans les assiettes et déposez par-dessus des morceaux de poisson. On ne sale pas, les maquereaux le sont déjà.

30.12.2012

dimanche, 09 décembre 2012

Flan d’endives tout saumon

Du fromage blanc, des œufs des endives et pas une once de matière grasse à ajouter. Faites-vous plaisir sur le saumon, prenez-en un peu mais d’excellente qualité.

Flan d’endives tout saumon, endives, saumon

Pour 6 personnes
Ingrédients : 9 belles endives, 300 g de saumon fumé, thym, 1 morceau de sucre, 3 cuillères à soupe de fromage blanc, 2 œufs, sel, poivre blanc, noix muscade. Facultatif : 1 petite boîte d’œufs de saumon.
Préparation : 10 mn – cuisson : 30 mn – Coût : * - Difficulté : *
Enlevez les premières feuilles des endives, enlevez le cœur à l’aide d’un couteau pointu. Coupez les endives dans la longueur. Déposez-les dans un panier-vapeur, salez très légèrement et ajoutez une branche de thym frais. Faites cuire les endives pendant 10 mn en mettant un morceau de sucre dans l’eau de cuisson. Sortez les endives de la casserole puis déposez-les sur un linge propre pour enlever un maximum d’eau. Préchauffez le four à 170/180°c.
Dans un bol, mélangez le fromage blanc, les deux œufs entiers, la noix muscade et le poivre.
Dans un plat à gratin, alignez tête bêche les endives et versez le mélange œufs et fromage blanc par-dessus. Enfournez pour une vingtaine de minutes. Il faut 20 mn pour que le mélange œufs-fromage « prenne ». Sortez le plat et déposez des lanières de saumon sur les endives. Remettez dans le four et arrêter la cuisson. Laissez 10 mn et servez avec des œufs de saumon.
Du cerfeuil ciselé apporte une touche très fraîche au moment de servir.

09.12.2012

lundi, 03 décembre 2012

Gratin de pommes de terre aux pissenlits blancs

Les traditions se perdent, ma brave dame ! Avant, le pissenlit blanc était au menu des plats de fête. Allez savoir pourquoi sa consommation en France a fortement baissé. On le pare pourtant de nombreuses vertus, riche en potassium, diurétique, bon pour le foie…  A Hoymille, près des plages de sable de Dunkerque, les frères Becuwe en produisent 12 mois sur 12. Chez eux, c’est fête toute l’année.

Gratin de pommes de terre aux pissenlits blancs, pissenlits blancs, pissenlit blanc, cueillette de Hoymille, Ferme Becuwe, La Cocotte, Femina, La Voix du Nord, la Voix pour les Femmes ,

Pour 6 personnes
Facile : 1 Cocotte, Prix : 1 Caddie, Temps : 1 horloge
1 kg de pommes de terre Charlotte, 150 g de pissenlits blancs, 200 g de lard fumé, 1 quart Maroilles, 2 branches de thym, 1 gousse d’ail, 1 briquette de crème liquide, noix muscade, sel et poivre, un peu de beurre

Préchauffez le four à 160°c. Epluchez les pommes de terre et coupez-les en rondelles de 2 à 3 mm. Faites bouillir une casserole d’eau, ajoutez du sel et les branches de thym. Plongez les rondelles de pommes de terre pendant 10 minutes. Egouttez-les et réservez. Nettoyez les pissenlits en coupant simplement 2 ou 3 cm de queue puis lavez-les et essorez-les. Coupez-les ensuite en tronçons de 4 ou 5 cm. Coupez également le lard fumé en tranches très fines et le quart Maroilles en petits morceaux.
Pelez l’ail et frottez votre plat à gratin avec un papier légèrement beurré puis avec la gousse d’ail.
Déposez une première couche de pommes de terre, recouvrez de pissenlits, parsemez de tranches de lard fumé et morceaux de Maroilles, grattez un peu de noix muscade. Salez et poivrez et recommencez l’opération  « jusqu’à épuisement des stocks ».
Terminez par quelques longs tronçons de pissenlits blancs et versez la briquette de crème liquide sur le dessus. Répartissez-la bien en secouant un peu le plat. Mettez au four pour une trentaine de minutes.

gratin de pommes de terre aux pissenlits blancs,pissenlits blancs,pissenlit blanc,cueillette de hoymille,ferme becuwe,la cocotte,femina,la voix du nord,la voix pour les femmesLes producteurs : Mathieu, Emmanuel et Xavier Becuwe
Euh, la fête, pas tant que ça ! La culture du pissenlit blanc, c’est un travail d’orfèvre fou. On comprend pourquoi les producteurs de pissenlits se comptent désormais sur les doigts d’une seule main. Les trois frères Becuwe entretiennent pourtant cette tradition avec obstination. Tout au long de l’année, avec une dizaine d’ouvriers, ils piquent, repiquent, arrachent, décortiquent, effeuillent les racines dans l’obscurité, pour obtenir ces belles feuilles blanches. Ne lâchez rien, Messieurs ! Les gens s’arracheront à nouveau les pissenlits. Parce que c’est vraiment trop bon !
www.cueillettedehoymille.fr

gratin de pommes de terre aux pissenlits blancs,pissenlits blancs,pissenlit blanc,cueillette de hoymille,ferme becuwe,la cocotte,femina,la voix du nord,la voix pour les femmesTrucs et astuces
Notez la différence entre les pissenlits verts des jardins et les pissenlits blancs, forcés dans l’obscurité, tout comme les endives ou la barbe de capucin. Enveloppés dans leur papier bleu, gardez-les sans souci près d’une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur. Puis coupez les feuilles à 2 cm de la racine, passez-les sous un filet d’eau et coupez-les en tronçons de 3 ou 4 cm au tout dernier moment de votre recette. Pour une salade, comptez 250 g pour 6 personnes. Une petite variante de salade au lard ? Remplacez la scarole par des pissenlits blancs et le lard par du saumon et c’est la fête dans les assiettes !

Odile Bazin

gratin de pommes de terre aux pissenlits blancs,pissenlits blancs,pissenlit blanc,cueillette de hoymille,ferme becuwe,la cocotte,femina,la voix du nord,la voix pour les femmes

Retrouvez cet article dans le cahier central du magazine Femina édition Nord Pas de Calais du samedi 1 décembre 2012 et sur le site internet la Voix pour les femmes en cliquant ici.


jeudi, 29 novembre 2012

Côtes du Nord endives et pommes

Appelée chicorée des jardins pendant des centaines d’années, chicorée de Bruxelles plus récemment, witloof ou chicon, l’endive est de la même famille que la frisée, le radicchio, la trévise et autre scarole.
Sa culture serait le résultat d’une manipulation. Au milieu du XIXe siècle, suite aux joyeux essais d’un agriculteur, un jardinier du jardin botanique de Bruxelles lui aurait fait subir le même traitement que la barbe de capucin. L’endive était née.

côtes du nord  endives et pommes,côtes de veau,côtes de porc,endives,pommes

L’endiviculture, la witlooficulture, la chiconiculture (la Cocotte n’a pas trouvé le nom) est lancée mais elle ne va pas bien loin hors des frontières belges. Elle arrive en France dans les années 20 et connaît un essor fulgurant grâce à des producteurs au nord de Paris.
Et justement l’endive est un légume qui sied au teint des gens du Nord. Elle irait beaucoup moins bien au bronzage permanent d’un Corse ou d’un Marseillais.
Dès le joli mois de mai, on met des petites graines à pousser en plein champ. Ces graines prennent la forme d’une carotte qu’on arrache quand vient l’automne. Mise à forcer dans le noir, à une température et un taux d’hygrométrie constants, la carotte produit alors des feuilles d’un blanc ivoiré. Puis l’endivier sonne l’heure de l’endive qu’il casse plutôt qu’il ne cueille.
Or donc privée de lumière pendant toute sa croissance, elle s’étiole et devient aussi blanche qu’un jour sans soleil à Dunkerque ou à Maroilles, pour le plus grand bonheur des gourmets.
Si la majorité des Français la consomment en salade, mariée avec ses congénères mâche, laitue ou roquette… les gens du Nord la mangent très souvent chaude, en hiver. Elle est parfaitement adaptée au climat de là-haut.
Elle plonge avec joie dans les potages, se mêle avec bonheur à la bière blonde, s’adoucit gaiement au contact de la cassonade. Transformée en gratin, accompagnée de jambon et de sauce blanche, elle apporte sa touche assurément amère au patrimoine gastronomique du Nord Pas de Calais.
Comme la Cocotte, la prochaine fois que vous prononcerez Chicon gratin, insistez bien lourdement sur le « con » et le « in » et, si vous n’êtes pas d’sin coin, vous connaîtrez pour un instant, mais pour un instant seulement, l’ivresse d’être ch’ti.

La recette
Bien entendu, vous avez le droit de remplacer les côtes de veau par du porc. Mais veillez à ce que les endives ne collent pas dans la poêle. Au besoin, ajoutez un peu d’eau.

Côtes du Nord  endives et pommes, côtes de veau, côtes de porc, endives, pommes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 petites côtes de veau, 6 endives, 3 pommes, thym, cassonade, beurre, un peu de crème liquide, sel et poivre.
Préparation : 5 mn – cuisson : 15 mn – Coût : ** - Difficulté : *
Débarrassez les endives de leurs premières feuilles. Et à l’aide d’un couteau pointu, enlevez le cône central. Coupez les endives en deux dans la longueur en prenant soin que les feuilles ne se détachent pas. Faites fondre un peu de beurre dans une poêle anti-adhésive, ajoutez une cuillère à café de cassonade et déposez les demi-endives, intérieur côté poêle. Parsemez d’un peu de thym, salez, poivrez et laissez braiser à feu doux pendant 10 mn. Ensuite ajoutez les pommes non-épluchées et coupées en deux dans la largeur. Laissez 3 minutes. En fin de cuisson, versez une lichette de crème liquide pour former un peu de caramel avec la cassonade.
Pendant que les endives cuisent, faites cuire vos côtes de veau dans un peu de matière grasse ou mieux, faites-les griller. Simplissime, rapide, de saison et très couleur locale ! Que demander de plus ?

29.11.2012

mercredi, 21 novembre 2012

Sablés chicorée

La chicorée, c’est bon pour la santé. Alors il faut toujours saisir l’occasion d’en mettre une petite goutte par-ci, par-là. Allez, hop, dans le caramel !

Sablés chicorée, pâte sablée, sablés, chicorée

Pour 6 sablés
Ingrédients : 100 g de farine, 50 g de sucre glace, 1 œuf, 40 g de beurre, 150 g de sucre en poudre, 2 petites cuillères à soupe de crème fraîche, 2 cuillères à café de chicorée liquide.
Préparation : 20 mn – Cuisson : 15 mn – Coût : * - Difficulté : ** - Ustensiles : 6 moules à tartelettes en silicone, des haricots secs et papier sulfurisé
Préparez la pâte en mélangeant la farine, le sucre glace, l’œuf entier et le beurre fondu. Formez une belle boule, enfermez-la dans un sachet et laissez-la reposer 2 heures au réfrigérateur.
Au bout des deux heures, préchauffez le four à 160°c. Etalez la pâte sur un plan légèrement fariné et à l’emporte-pièce, découpez 6 ronds un peu plus grands que vos moules. Formez les tartelettes, posez dessus des ronds de papier sulfurisé de la taille des moules et couvrez de haricots secs pour éviter que les tartelettes ne se déforment à la cuisson et enfournez 15 minutes. Démoulez et posez sur une grille.
Préparez le caramel. Faites chauffer le sucre en poudre avec 3 cuillères à soupe d’eau. Dès que le caramel est doré, arrêtez la cuisson. Ajoutez la crème fraîche et la chicorée.
Versez dans les tartelettes quand elles ont refroidi. Laissez refroidir entièrement.

21.11.2012

lundi, 12 novembre 2012

Cheesecake tout chèvre à l’orange

Voulez-vous une excuse-béton pour reprendre de ce cheesecake au fromage de chèvre tout moelleux ? Répétez après la Cocotte, « Alors oui, j’en reprends parce que je le digère bien mieux qu’un cheesecake au lait de vache. » Si c’est pas une bonne excuse, ça ! C’est même un conseil de Jean-Philippe Bourgois, producteur-chevrier à Vendegies sur Ecaillon. Et lui, en fromage de chèvre, il s’y connaît.

Cheesecake tout chèvre à l'oragne, faisselle de chèvre, formage frais de chèvre, la chèvrerie de l'écaillon, Jean-Philippe Bourgois, Femina, la Voix du Nord, La Cocotte

Pour 6 petits gâteaux
Facile : 1 Cocotte, prix : 1 Caddie, temps : 1 horloge
100 g de palets bretons, 30 g de beurre, 250 g de fromage de chèvre en faisselle, 100 g de fromage de chèvre frais, 50 g de sucre en poudre, 20 g de farine, 2 œufs, 2 oranges, 5 cl de Grand Marnier, 1/2 de cuillère à café d’agar-agar.
Préchauffez le four à 150°c. Faites fondre le beurre et réduisez en miettes les palets bretons. Mélangez ces deux ingrédients et tapissez-en le fond de 6 moules à muffins en silicone.
Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Dans un plat creux, mélangez au fouet farine, sucre, fromage frais écrasé, fromage en faisselle égoutté et jaunes d’œufs. Battez les blancs en neige et incorporez-les délicatement à la pâte à l’aide d’une maryse. Versez ce mélange dans les moules à muffins.
Et enfournez pour 30 minutes de cuisson. Le dessus des gâteaux doit être légèrement doré et assez ferme au toucher. Sortez les gâteaux du four et laissez refroidir avant de les démouler délicatement.
Pressez une orange, recueillez le jus dans une casserole. Faites bouillir puis ajoutez l’agar-agar. Mélangez et faites bouillir 20 secondes. Versez le Grand Marnier et laissez refroidir.
Coupez la seconde orange en fines tranches, enlevez la peau et déposez une rondelle ou deux sur chacun des gâteaux. Versez quelques cuillères de jus d’orange à l’agar-agar, mettez au frais et laissez prendre. Servez frais en saupoudrant d’un peu de sucre.

Cheesecake tout chèvre à l'orange, faisselle de chèvre, fromage frais de chèvre, la chèvrerie de l'écaillon, Jean-Philippe Bourgois, Femina, la Voix du Nord, La CocotteProducteur : Jean-Philippe Bourgois
Levé avant les matines, couché après les vêpres, Jean-Philippe Bourgois mène une vie de moine. Bien avant l’aurore, il est dans la chèvrerie pour la traite de ses 150 faiseuses de fromage, il enchaîne avec la fabrication de briquettes dorées, cendrées ou nature, de crottins et autres fromages frais ou affinés, poursuit avec les livraisons et termine sa journée en trayant une nouvelle fois ses chères chèvres. Un travail de fou, 365 jours par an ! « Le plus dur est de faire du bon lait et du bon fromage tous les jours de l’année. » Objectif atteint !
www.chevreriedelecaillon.fr

Trucs et astuces
Retenez bien les conseils de Jean-Philippe : Les fromages de chèvre frais ou affinés se conservent très froids. Mais quand vous les consommez, sortez-les deux heures avant le repas. Le goût est radicalement différent. Ce conseil vaut d’ailleurs pour tous les fromages.
Pour le cheesecake, c’est pareil. Il faut laisser le fromage frais se ramollir un peu avant de le travailler.
Enfin quand vous cuisinez du fromage de chèvre, choisissez-le toujours au lait cru sinon vous obtiendrez une texture proche du plastique ou de l’élastique. Et le plastique, c’est pas fantastique.

cheesecake tout chèvre à l'orange,faisselle de chèvre,fromage frais de chèvre,la chèvrerie de l'écaillon,jean-philippe bourgois,femina,la voix du nord,la cocotte

Retrouvez cet article dans le chaier central du magazine Femina, édition Nord Pas de Calais du samedi 10 novembre 2012 et sur le site La Voix pour les femmes en cliquant ici.