dimanche, 01 juin 2014

Filet mignon de porc bière et Maroilles chez Jean-Charles Wattez, chef du restaurant La Mère Simone à Capinghem

 « Dès que je fais quelque chose avec du Maroilles, ça part. »
Il est malin, Jean-Charles ! Il sait qu’en proposant une recette avec du Maroilles, vous allez vous jeter dessus. « C’est vraiment le produit que j’aime mettre en avant », déclare tout de go à la Cocotte, ce membre de la confrérie du Maroilles. « Nous sommes chargés de faire découvrir ce fromage à tout le monde mais ici, je n’ai pas besoin. Dès que je fais quelque chose avec du Maroilles, ça part. » Le décor de son restaurant fait aussi beaucoup, de beaux carreaux d’une antique brasserie sur les murs, un beau zinc, souvenirs de l’ancien bistro du village qui faisait office de bureau de poste, d’arrêt de bus, de local pour la belote du samedi… Un petit décor naturellement régional où vous vous sentez bien de suite. Vous savez ? Comme dans les films qui parlent de vous, de nous.

La Mère Simone, rue Poincaré, 59160 Capinghem

filet mignon de porc bière et maroilles chez jean-charles wattez,chef du restaurant la mère simone à capinghem,filet mignon de porc,bière,maroilles,jean-claude wattez,la mère simone,capinghem,la cocotte,la voix du nord

Filet mignon de porc bière et Maroilles
Ingrédients : 1,2 kg de filet mignon de porc, 25 cl de bière, 250 g de Maroilles, 50 cl de crème fraîche, 1 branche de thym, 2 feuilles de laurier, 2 oignons, un peu de beurre, sel, poivre.
Accompagnement : Rattes du Touquet, tomates-cerises, courgettes, champignons, haricots-coco…
Préparation : 5 min – cuisson : 40 à 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : chinois
Faites saisir les filets mignons afin d’obtenir une coloration sur tous les côtés dans un peu de beurre. Emincez les oignons avant de les ajouter aux filets mignons. Recouvrez avec la bière, le thym, le laurier, le sel et le poivre. Laissez mijoter 40 à 45 minutes. En fin de cuisson, retirez les filets mignons, ajoutez le Maroilles coupé en morceaux et la crème fraîche. Laissez cuire jusqu’à l’obtention d’une sauce homogène.
Passez la sauce au chinois (ou dans un filtre) pour enlever les oignons, le thym et le laurier « sinon ça va faire des petits points noirs ». Mixez la sauce avec un peu de beurre pour avoir une sauce bien luisante. Versez le tout sur les filets mignons coupés en tronçons.
Accompagnez votre viande de pommes de terre Ratte du Touquet cuites à la peau et revenues dans un peu de beurre ou huile, une poêlée de courgettes et de champignons et des tomates-cerises rôties au four avec un peu d’huile d’olive. Vous pouvez également faire une purée de haricots-coco.

Texte : Odile Bazin

Photo : Max Rosereau, La Voix du Nord

mardi, 22 avril 2014

Patates Maroilles

Ben, il est où, le Maroilles ? Ils ont caché le Maroilles ! Et les lardons, où ils sont ? Et la viande ? On nous aurait menti ?

patates maroilles,pommes de terre,maroilles

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 grosses pommes de terre (chair farineuse ou fondante), 1 petit Maroilles, 250 g de chair à saucisse, 150 g de petits lardons, sel, poivre et 25 cl de lait.
Prépara    tion : 15 min – cuisson : 1 h 15 à 1 h 25 – coût : * - difficulté : *
Lavez et essuyez soigneusement les 3 grosses pommes de terre. Faites-les cuire sur une plaque de pâtisserie, dans un four bien chaud (180, 200°c) pendant une heure. Il faut que la lame d’un couteau passe facilement à travers. Au besoin prolongez la cuisson de quelques minutes.
Dans une poêle, faites dorer quelques minutes chair à saucisse et lardons.
Quand les pommes de terre sont cuites, coupez-les en deux dans l’épaisseur. Raclez la chair des pommes de terre en prenant soin de ne pas abîmer la peau. Mettez la peau de côté pour la farcir. Déposez la chair des pommes de terre dans un plat creux, ajoutez-lui le Maroilles coupé en petits morceaux, la chair à saucisse et les lardons. Salez un peu, poivrez et mouillez les pommes de terre avec 25 cl de lait. Mélangez pour en faire une belle purée et répartissez cette masse dans les 6 « morceaux de peau » de pommes de terre.
Remettez ces demi-pommes de terre à gratiner au four pendant 20 à 25 minutes et servez-les avec une salade.

jeudi, 20 mars 2014

Gratinée au Maroilles

Je ne sais pas pourquoi mais dès qu’une recette contient du Maroilles, elle fait un malheur. Enfin… j’dis ça mais j’ai quand même ma petite idée.Gratinée au Maroilles, soupe gratinée, gratinée, Maroilles, La Cocotte
Pour 6 personnes

Ingrédients : 4 gros oignons, beurre, 6 tranches de pain de campagne, 300 g de Maroilles, 1 carotte, 1 poireau, thym, laurier, 150 g de lard fumé, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 bols qui vont au four
Préparez un bouillon avec 1,5 litre d’eau, carotte, poireau, thym, laurier, sel et poivre. Faites bouillir pendant au moins 15 minutes. Pendant ce temps, pelez et ciselez les oignons. Faites-les fondre dans un peu de beurre, ajoutez une louche de bouillon et couvrez la casserole. Laissez cuire le temps que le bouillon cuise.
Coupez le lard fumé en tout petits dés et ajoutez les petits dés aux oignons.
Faites griller les tranches de pain de campagne et coupez le Maroilles en tranches.
Ensuite filtrez le bouillon et ajoutez le bouillon ainsi filtré aux oignons. Rectifiez l’assaisonnement.
Dans chaque bol, versez une louche de bouillon, couvrez de pain grillé et de tranches de Maroilles, reversez du bouillon, recouvrez de pain et de Maroilles.
Mettez à gratiner au four, en position gril pendant 5 à 6 minutes. Dès que le fromage est bien doré, servez la soupe.

mercredi, 19 mars 2014

Karminj claffes

Quand on mange ce dessert, après, on se sent bien, on est heureux. On pourrait même dire qu’« on est comme une pomme dans un quiou ».

Karminj claffes, karminj, pommes karminj, claffes, la Cocotte

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 belles pommes Karminj, 2 œufs, 150 g de farine, 75 g de beurre, 40 cl de lait, 1 cuillère à café de levure chimique, 75 g de sucre roux, 100 g de fromage de chèvre frais et un peu de miel.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : ramequins à oreilles
Préchauffez le four à 175°c. Faites fondre le beurre. Badigeonnez les 6 ramequins avec un peu de miel fondu ou très liquide. Lavez les pommes et enlevez-leur le trognon. Coupez les pommes en deux et incisez légèrement la peau des pommes pour éviter que les pommes explosent à la cuisson. Déposez une moitié de pomme dans chaque ramequin. Dans un plat creux, battez les deux œufs, ajoutez la farine, le beurre fondu, le lait, le sucre, le fromage de chèvre frais et la levure chimique. Mélangez vigoureusement cette pâte qui doit être sans grumeaux et assez liquide. Puis répartissez-la dans les ramequins. Saupoudrez les pommes d’un peu de sucre roux et enfournez les ramequins pendant 25 à 30 minutes.
Servez chaud ou tiède.

lundi, 03 mars 2014

Crêpes pomme-Maroilles

La pomme sied au Maroilles. En douteriez-vous ? Allez-y, faites le test si vous ne me croyez pas. Non mais, quand j’vous dis que c’est bon…

Crêpes pomme-Maroilles, crêpe, pomme, Maroilles, La Cocotte

Pour 6 crêpes
Ingrédients : 100 g de farine, 2 œufs, 10 cl d’eau, 20 cl de lait, huile d’arachide, sel, 3 pommes Boskoop et 2 quart Maroilles (180 g) ou 1 Mignon (360 g), beurre.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : crêpière et poêle antiadhésive.
A l’aide d’un fouet, battez les œufs, ajoutez la farine, l’eau puis le lait pour faire la pâte à crêpes. Versez un petit filet d’huile pour que la pâte ne colle pas et ajoutez une pincée de sel. Faites les six crêpes dans la crêpière en huilant la poêle si nécessaire. Réservez.
Coupez les pommes en quatre puis enlevez les pépins. Coupez les quartiers de pommes en fines tranches puis faites chauffer une poêle avec un peu de beurre. Faites dorer rapidement les tranches de pommes. Pendant qu’elles dorent, tranchez finement le Maroilles.
Au centre de chaque crêpe, répartissez les tranches de pommes puis répartissez les tranches de Maroilles. Fermez les crêpes comme une enveloppe et faites-les dorer quelques instants dans un peu de beurre. Servez aussitôt en entrée dès que le fromage commence à fondre.

lundi, 24 février 2014

Roussette à l’Anosteké

Anostequoi ? Anosteque ? Non, c’est Anosteké ! Répètez après moi ce mot nouveau, Anosteké. C’est du flamand, ça veut dire « à la prochaine fois ». De Hazebrouck à Dunkerque, tout le monde comprend ce mot. Et Anosteké, c’est aussi une bière créée à la Brasserie du Pays Flamand à Blaringhem, par deux copains qui aiment la fête et leur territoire. L’Anosteké, ce serait un peu toute la Flandre dans une bouteille !

roussette à l’anosteké,anosteké,brasserie du pays flamand,olivier duthoit,mathieu lesenne,la cocotte,femina,la voix du nord

Roussette à l’Anosteké
Facile : 1 Cocotte, Prix : 1 Caddie, Temps : 1 horloge
Pour 6 personnes
1 kg de roussette ou saumonette (c’est la même chose), 50 g de beurre, 50 g de farine, 30 cl de bière Anosteké blonde, 30 à 50 cl cl d’eau, Sel, poivre, Muscade, cannelle, thym, sucre, 150 g de fromage (Maroilles, Bergues, Vieux-Lille…), Crème fraîche, Persil plat, 1 kg de pommes de terre
Pelez et coupez les pommes de terre en rondelles. Faites-les cuire 10 minutes à l’eau salée. Réservez.
Coupez la roussette en 6 morceaux. Faites bouillir de l’eau avec un peu de sel et de thym et faites-y pocher pendant 5 minutes les morceaux de roussette. Réservez.
Préchauffez le four à 180°c.
Faites un roux avec le beurre, la farine, les 30 cl d’Anosteké et l’eau. Vous pouvez faire tout à la bière mais elle est très amère. C’est vous qui choisissez.
Salez, poivrez, ajoutez un peu de thym, de muscade et une pointe de cannelle. Continuez avec 2 morceaux de sucre pour casser l’amertume de la bière. Détaillez le fromage en petits dés et incorporez-le à la sauce, laissez-le fondre puis terminez la sauce avec une cuillère à soupe de crème fraîche et quelques branches de persil plat ciselé. Egouttez les pommes de terre.
Dans des ramequins à oreilles ou un grand plat à gratin, assemblez roussette et pommes de terre et nappez de sauce. Faites cuire au four pendant une trentaine de minutes et servez ce plat avec, pour changer, une Anosteké brune.

roussette à l’anosteké,anosteké,brasserie du pays flamand,olivier duthoit,mathieu lesenne,la cocotte,femina,la voix du nordProducteurs : Mathieu Lesenne et Olivier Duthoit
Que faire quand on s’entend super bien et qu’on aime faire la fête ? Mathieu et Olivier ont la réponse : créer une brasserie et créer des bières qui ressemblent à leur pays flamand. En 2006, ils démarrent avec la Bracine, une bière « consensuelle ». Mais très vite, ils ont envie de mettre plus de houblon, beaucoup plus de houblon dans leur bière. En mai 2010, ils lancent l’Anosteké. Depuis, leur bière remporte plein de prix et la brasserie grimpe, grimpe, grimpe. Les deux copains sont ravis.
brasserie-du-pays-flamand.com, 59173 Blaringhem, 0328417499, bière en vente dans toute la région

roussette à l’anosteké,anosteké,brasserie du pays flamand,olivier duthoit,mathieu lesenne,la cocotte,femina,la voix du nordTrucs et astuces
Si vous manquez d’idées pour la consommer*, écoutez Mathieu et Olivier. Ils vous diront que leur bière se marie à merveille avec les fruits de mer.
Dans une fondue flamande, en remplaçant le vin de la version savoyarde par de la bière et en choisissant de beaux fromages de la région, elle est délicieuse.  Et d’après Mathieu, la tarte avec de l’Anosteké et de la cassonade, « y’a pas mieux ».
Pour la boire, invitez des copains, offrez-leur du fromage et « faites des chichis comme les amateurs de bon vin », servez la bière à température de cave, dans un grand verre à vin.
*avec modération
Textes et photos : Odile Bazin

 

roussette à l’anosteké,anosteké,brasserie du pays flamand,olivier duthoit,mathieu lesenne,la cocotte,femina,la voix du nord

Retrouvez cette recette dans le dernier numéro de Version Femina, supplément gratuit dans la Voix du Nord du samedi 22 février 2014. Et c'est vraiment le dernier numéro. Après celui-ci, c'est fini.

 

lundi, 27 janvier 2014

Roulés Boulette

« Vous voulez faire une recette avec notre Boulette d’Avesnes ? Quelle drôle d’idée ! Et bien, la Cocotte, on vous souhaite bon courage. Nous, on a cherché et on n’a pas trouvé ! » Nous, c’est la famille Pauchard, producteurs de lait et de fromages bio à Beaurepaire sur Sambre. Leur Boulette, c’est de la bombe et c’est pas pour les p’tits bras. Mais en feuilleté finement roulé, tout le monde adore.

Roulés Boulette, boulette d'Avesnes, Famille Pauchard, Beaurepaire sur Sambre, Femina, la voix du Nord, La Cocotte

Roulés Boulette
Facile : 2 cocottes, prix : 1 Caddie, temps : 1 horloge
Feuilleté :
125 g de farine, 125 g de beurre, ½ cuillère à café de sel, 1 càc de vinaigre blanc, 60 g d’eau
Garniture :
130 à 150 g de Boulette d’Avesnes nature ou au paprika, paprika
Râpez les 150 g de Boulette d’Avesnes à l’aide d’une grosse râpe. Réservez au frais.
Coupez le beurre en petits morceaux et déposez-le ½ h au congélateur. Dans le bol d’un robot, mélangez farine, beurre, sel et vinaigre, ajoutez l’eau et mélangez 3 minutes. *Sur le plan de travail fariné, avec un rouleau à pâtisserie, étalez la pâte en formant un rectangle de 15 x 30 cm environ. Pliez le haut puis le bas vers le centre pour former un carré. Tournez d’un quart de tour, aplatissez pour reformer le rectangle. Pliez à nouveau. Mettez dans un sac plastique 20 mn au réfrigérateur.* Répétez l’opération entre les** 3 fois.
Préchauffez le four à 180°c. Etalez la pâte une dernière fois sur votre de travail fariné. Répartissez la Boulette d’Avesnes râpée sur la pâte. Roulez la pâte pour former un long tube. Rangez ce tube 15 minutes au freezer. Puis coupez le tube en fines rondelles. Sur le plan fariné, aplatissez très finement ces rondelles avec le rouleau. Déposez-les sur du papier sulfurisé, saupoudrez de paprika puis enfournez pendant 12 minutes. Répétez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Dégustez à l’apéritif.

Roulés Boulette, boulette d'Avesnes, Famille Pauchard, Beaurepaire sur Sambre, Femina, la voix du Nord, La CocotteProducteurs : Brigitte et Pierre Pauchard
Une magnifique ferme de Thiérache, l’ancienne laiterie du village, en briques rouges et pierre bleue, des caves voûtées qui ont retrouvé leur usage d’antan et des fermiers soucieux de l’alimentation qu’ils donnent à leurs vaches, bienvenue chez la famille Pauchard. Parents et enfants transforment leur lait bio en fromages et raflent des médailles dans les concours agricoles. Malgré tout, ils restent modestes, «on n’a pas envie de devenir des gros, on veut continuer à bien dormir.»
Ferme des Hurettes, Beaurepaire, 0327779582, marchés d’Anzin, Bavay, Maubeuge, marchés bio de Féron et Valenciennes

Roulés Boulette, boulette d'Avesnes, Famille Pauchard, Beaurepaire sur Sambre, Femina, la voix du Nord, La CocotteTrucs et astuces
Espèce de cône plus ou moins gros, plus ou moins haut, la Boulette d’Avesnes n’est ni plus, ni moins qu’une manière de valoriser des restes de fromages. Aromatisée au persil, à l’estragon, au cerfeuil, comme son cousin le Dauphin, la Boulette peut être nature ou rouge grâce au roucou ou au paprika.
Gardez-la au frais jusqu’à 6 semaines après l’achat, dans le bas du réfrigérateur ou dans une cave fraîche. Et pour la déguster telle quelle, sortez-la du réfrigérateur une heure avant. Petit conseil d’amie, bouchez-vous le nez, son odeur emplit en un éclair la pièce dans laquelle elle se trouve.

Textes et photos : Odile Bazin

Retrouvez ce reportage dans le cahier central de Femina, supplément de la Voix du Nord du samedi 25 janvier 2014.

mardi, 14 janvier 2014

Pudding à la bière et Vieux-Lille

Il est des jours à marquer d’une pierre blanche. Ce mardi, c’est le jour où vous ferez la recette de la Cocotte. C’est toujours un mardi…

Pudding à la bière et Vieux-Lille

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 tartines de pain rassis, 2 œufs, 35 cl de bière légère, sel, poivre, 12 fines tranches de lard ou de bacon, 300 g de fromage de Vieux-Lille, beurre.
Préparation : 10 min – cuisson : 10 à 12 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : ramequins à oreilles
Préchauffez le four à 220°c en position gril. Beurrez les ramequins. Mélangez les deux œufs entiers et 20 cl de bière. Salez et poivrez ce mélange. Passez rapidement les tartines de pain dedans pour les imbiber et déposez deux tartines dans chaque ramequin. Coupez le fromage en lamelles et couvrez-en le pain.
Coupez les lardons en fines lamelles et répartissez-les sur le fromage. Versez le reste de bière de façon égale dans les ramequins. Puis enfournez et laissez cuire 10 à 12 minutes, le temps que le fromage prenne une jolie couleur de gratin.
Servez vos puddings avec une bonne salade d’endives à la moutarde.

samedi, 21 décembre 2013

Hochepot de queue de veau

Mais quoi ? Mais qu’ois-je ? Tu es du Nord et tu ne connais pas le hochepot ? Non, je n’y crois pas, j’en reste coite.

Hochepot, Hochepot de queue de veau, queue de veau

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux de queue de veau, 500 g de poitrine demi-sel, 1 kg de plat de côtes, 1 saucisson à l’ail à cuire, 6 pommes de terre, 3 poireaux, 3 carottes, 6 petits navets, 1 chou frisé, oignon, bouquet garni, clous de girofle, baies de genièvre, saindoux, sel et poivre en grains.
Préparation : 30 min – cuisson : 3 h – coût : ** - difficulté : *
Faites dessaler la poitrine demi-sel dans de l’eau 2 h. Plongez le morceau de plat de côtes dans une marmite d’eau (3 l), ajoutez un bouquet garni, l’oignon piqué de clous de girofle et les baies de genièvre. Salez au gros sel et poivrez. Menez à ébullition. Ecumez régulièrement. Faites cuire 30 min. Ajoutez poireaux nettoyés, carottes et navets épluchés. Enlevez les grosses côtes du chou, ficelez-le et ajoutez-le au bouillon.
Dans une sauteuse, faites chauffer du saindoux. Faites dorer queue de veau et poitrine demi-sel. Salez et poivrez puis ajoutez ces viandes dans la marmite. Couvrez et laissez cuire 2 h à petits bouillons. Pelez les pommes de terre et ajoutez-les 30 à 40 mn avant la fin de la cuisson avec le saucisson à l’ail. Servez le bouillon en entrée. Puis servez le hochepot avec une bonne bière des Flandres.

lundi, 02 décembre 2013

Reinette des Flandres en habit de cérémonie chez Denis Delannoy, à Neuville-Vitasse

Connaissez-vous l’adage « une pomme par jour garde le docteur à distance » ? La Cocotte l’a transformé depuis qu’elle a rencontré Denis Delannoy, maraîcher et producteur de pommes à Neuville-Vitasse, près d’Arras. On a envie d’avoir comme ami, ce bavard enthousiaste et passionné.Tout comme ses pommes, cet homme fait du bien, la Cocotte vous le dit !
Maintenant il faut dire « une discussion par jour avec Denis garde le docteur à distance. »

Reinette des Flandres en habit de cérémonie, Denis Delannoy, reintette des Flandres, 62217, Neuville-Vitasse, 59 rue d'Arras

La recette
Reinette des Flandres en habit de cérémonie
Facile : 1 Cocotte, Prix : 1 Caddie, Temps : 1 horloge
Pour 6 personnes
600 g de pâte feuilletée pur beurre, 6 pommes Reinette des Flandres de 150 g chacune, 50 g de raisins secs, 5 cl de rhum, 75 g de sucre en poudre, 15 g d’eau, sel, 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse, 50 g de noix, 50 g de noix de pécan, 50 g de noisettes, un peu de sucre perlé ou candi, 1 œuf pour dorer.
Faites gonfler les raisins secs dans le rhum.
Grillez à sec les noix, noix de pécan et noisettes 5 minutes puis broyez-les très grossièrement à l’aide d’un couteau.
Préchauffez le four à 180°c. Dans une casserole à fond épais, faites un caramel avec les 75 g de sucre en poudre et les 15 g d’eau. Quand le caramel est encore liquide et pas brun, ajoutez les noix et noisettes broyées, une pincée de sel, la crème fraîche et les raisins au rhum. Arrêtez la cuisson, mélangez et réservez.
Découpez 6 ronds de 15 à 20 cm de diamètre dans la pâte feuilletée. Sucrez un peu la surface. 
Lavez les pommes, incisez très légèrement la peau comme si vous coupiez les pommes en quartiers. Enlevez le trognon à l’aide d’un vide-pomme. Posez chaque pomme sur un disque et remplissez le « vide du trognon » avec le caramel très mou aux noix. Enfermez les pommes dans la pâte. Dorez au jaune d’œuf en appuyant légèrement sur les plis de la pâte pour bien la sceller. Décorez d’un peu de sucre perlé ou candi.
Enfournez pour 25 mn et dégustez chaud ou tiède.

reinette des flandres en habit de cérémonie,denis delannoy,reintette des flandres,62217,neuville-vitasse,59 rue d'arrasProducteur : Denis Delannoy
Amoureux des pommes, amoureux de tout, Denis parle de son métier avec passion, en dégustant une pomme au four. « En culture conventionnelle, sur 1 hectare de verger, on compte 4000 pommiers. En bio, 2000 arbres ». Chez lui, 1000 arbres ! C’est vous dire si ses pommiers, il les bichonne ! Ce conseiller agricole est devenu maraîcher et arboriculteur pour mettre en pratique les conseils qu’il donnait. Chez lui, que des variétés anciennes, locales, résistantes, toute l’année !
59, rue d'Arras, Neuville-Vitasse, vente sur place vendredi de 14 à 18 h et marché d’Arras mercredi et samedi. Producteur de fruits et légumes de l'Amap Le jardin des places à Arras.

reinette des flandres en habit de cérémonie,denis delannoy,reintette des flandres,62217,neuville-vitasse,59 rue d'arrasTrucs et astuces
Chez Denis, la Reinette des Flandres est la pomme qui se conserve le plus longtemps. Récoltée à partir du mois d’octobre, pour lui « c’est la pomme à cuire que les grands-mères achètent sur le marché pour faire plaisir à leurs petits-enfants. Et à partir du mois de mars, elle passe au couteau sans problème. »
Conservez-la dans un endroit frais, une cave ou un garage. Incisez légèrement la peau pour éviter qu’elle n’explose à la cuisson. Et cuisinez-la sur une tarte, en compote, au four, sur du pain d’épices, comme fait Denis ou en habit de cérémonie comme la Cocotte.
La Reinette des Flandres, c’est la reine des pommes.

Textes et photos : Odile Bazin

reinette des flandres en habit de cérémonie,denis delannoy,reintette des flandres,62217,neuville-vitasse,59 rue d'arras

dimanche, 10 novembre 2013

Jarret de porc fumé à la chicorée

Des lentilles, des lingots, une purée, du chou pour la choucroute, des pommes de terre sautées… Voilà mes idées d’accompagnement. Après, c’est vous qui voyez.

Jarret de porc fumé à la chicorée, jarret de porc fumé, jarret de porc, chicorée

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 jarret de porc fumé, 1 petite tasse de chicorée liquide, 25 g de saindoux, 2 oignons, sel, poivre et laurier.
Préparation : 10 mn + trempage – cuisson : 2 h – coût : * - difficulté : *
Faites tremper le jarret de porc dans une grande quantité d’eau pendant 12 h. Ensuite essuyez-le soigneusement et badigeonnez-le avec la chicorée. Laissez-le mariner quelques dizaines de minutes, en le badigeonnant régulièrement de tous les côtés avec la chicorée.
Préchauffez le four à 160°c. Dans le fond d’un grand plat, étalez le saindoux. Mettez-en aussi sur le jarret. Coupez très grossièrement les oignons, déposez-les sur le saindoux, ajoutez quelques grains de poivre et 5 ou 6 feuilles de laurier. Salez légèrement. Posez le jarret à la chicorée et enfournez d’abord pendant 30 minutes. Ensuite baissez un peu la température vers 130/140°c et laissez cuire 1 h 30. Retournez très souvent votre viande et arrosez-la du jus de cuisson qui se forme. Si c’est trop sec, ajoutez un peu d’eau.

vendredi, 08 novembre 2013

Goyères Vieux-Lille et poireaux

Goyère ou flamiche, tarte ou tourte poireaux-Vieux-Lille, Vieux-Lille-poireaux… Appelez-la comme vous voulez, l’important est de s’en régaler.

Goyères Vieux-Lille et poireaux, goyère, flamiche, Vieux-Lille, poireaux

Pour 2 goyères
Ingrédients : 500 g de farine, ½ cube de levure de boulanger, un peu de lait, 2 œufs, 150 g de beurre, 2 poireaux, 125 g de fromage blanc, 250 à 300 g de Vieux-Lille, sel et poivre.
Préparation : 20 mn – cuisson : 45 mn – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 2 tourtières
Faites fondre le beurre. Délayez la levure dans un peu de lait tiédi. Faites un puits dans la farine, versez la levure, le beurre, 5 g de sel et les œufs entiers battus légèrement. Formez une belle boule de pâte. Séparez-la en deux et répartissez-la dans des tourtières beurrées et farinées. Couvrez et laissez lever pendant 2 heures dans un endroit chaud.
Débarrassez-vous du bout touffu et une bonne partie du vert des poireaux. Lavez les blancs de poireaux et coupez-les en fins tronçons et faites-les suer dans un peu de beurre. Laissez cuire tout doucement pendant 10 mn. Salez et poivrez. Laissez refroidir.
Préchauffez le four à 175°c. Mélangez le fromage blanc et les poireaux, répartissez sur les goyères puis coupez le Vieux-Lille en tranches et déposez-le sur le mélange fromage blanc-poireaux.
Enfournez pendant 30 minutes. Servez quand les goyères sont encore chaudes.

mardi, 15 octobre 2013

Pie pommes et tomme

Vous avez vu ? Le petit oiseau est sorti. Il fait office de cheminée dans mon pie, pour enlever la vapeur qui se forme à l’intérieur. Malin, l’oiseau !

Pie pommes et tomme, pie, pommes de terre, tomme d'Orchies affinée à la bière

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de pommes de terre un peu farineuses, 500 g de pommes à cuire, 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 250 g de tomme d’Orchies affinée à la bière, sel, poivre, crème fraîche, 1 jaune d’œuf.
Préparation : 10 mn – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à pie ou à gratin et pinceau
Préchauffez le four à 180/200°c. Epluchez les pommes de terre, lavez-les, essuyez-les puis coupez-les en fines rondelles. Pelez les pommes, enlevez les pépins avec un vide-pommes et coupez-les en rondelles également. Coupez le fromage en fines tranches.
Déposez 1 ou 2 cuillères de crème fraîche dans le fond du plat à pie. Déposez une couche de pommes de terre, puis une couche de pommes et une couche de fromage. Recommencez l’opération jusqu’en haut du plat. Terminez par deux cuillères de crème fraîche, salez et poivrez.
Recouvrez le plat de pâte feuilletée. Rentrez les bords de la pâte à l’intérieur du plat. Mélangez le jaune d’œuf et avec le pinceau, répartissez-le sur la pâte pour qu’elle dore à la cuisson.
Mettez au four pendant une petite heure.
Servez avec une salade.

samedi, 05 octobre 2013

Rillettes maatjes

On a l’habitude du beurre de sardines, des mousses d’œufs de cabillaud mais le hareng, on ne le mixe pas souvent. Pourquoi donc ?

Rillettes maatjes, rillettes, maatjes, harengs marinés

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 de filets de harengs marinés à l’huile, 2 pommes de terre, crème fraîche épaisse ou mascarpone, citron, sel et poivre.
Préparation : 10 mn – cuisson : 15 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Faites cuire les pommes de terre à la peau pendant 15 à 20 minutes, il faut que la lame d’un couteau passe facilement à travers. Egouttez et laissez refroidir. Le mieux étant de les préparer la veille, elles se tiennent mieux. Egouttez les poissons et laissez-les tremper dans l’eau pour enlever toute l’huile. Rincez l’eau plusieurs fois. Séchez et coupez les harengs en morceaux. Passez-les au hachoir électrique. Mélangez-les à 2 cuillères à soupe de crème fraîche. Ecrasez les pommes de terre très finement et ajoutez-les à la préparation. Si vous les passez au hachoir, elles vont être collantes, ça n’ira pas. Versez le jus d’un demi-citron, poivrez et mélangez. Goûtez pour voir si c’est assez salé. Sinon rectifiez l’assaisonnement. Servez très frais en verrine ou pour accompagner des petits biscuits secs et salés.

lundi, 23 septembre 2013

Gaufres fourrées cassonade et chicorée

Gaufres fourrées cassonade et chicorée, gaufres fourrées, cassonade, chicorée, gaufrier, Téfal, LagrangeMadame Cocotte,
Pouvez-vous me donner la référence d’un gaufrier avec les plaques à gaufrettes du Nord ? Je suis allée dans trois magasins d’appareils de cuisine avec votre recette de gaufrettes au chocolat noir et aucun ne connaît ces plaques. Je pense qu’avec cet appareil, je pourrais faire des gaufres fourrées si j’en avais la recette et le gaufrier adéquat. Merci à l’avance de votre réponse.
Suzanne
PS : Je suis abonnée à la Voix du Nord depuis plus de 60 ans !

Voici sa réponse :
Chère Suzanne,
Ce que vous demandez à la Cocotte est très sérieux. Voici une liste exhaustive des solutions qui s’offrent à vous.
1.    Si vous hantez les braderies, vous pouvez retomber sur ces antiques gaufriers, avec un long manche, qu’on met sur le feu et qui font une gaufre à la fois. Mais il faut avoir le temps, beaucoup de temps, des maniques qui ne craignent rien et du gaz, beaucoup de gaz.  En somme 3 choses qu’on ne trouve pas réunies si facilement que ça.
2.    La Cocotte utilise 2 gaufriers, l’un que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, qui fait croque-monsieur et gaufrier de gaufres normales mais qui fait aussi ces petites gaufrettes (dont vous êtes si friande) grâce à un jeu de plaques vendues en option, achetées il y a 15 ans dans un magasin de pièces détachées. Malheureusement des comme ça, on n’en fait plus, ma brave dame ! Le second gaufrier dont la Cocotte a déjà parlé vient d’un discounter teuton. Elle ne l’a acheté que pour faire des petites gaufrettes du Nord avec de jolis dessins dessus. Et malheureusement des gaufres fourrées, il n’en fait pas ... quoique…

Par conséquent la cocotte a cherché sur internet et aussitôt, deux marques se sont détachées. L’une, c’est normal, elle est réputée pour ne pas adhérer, Téfal et l’autre au nom qui fleure la campagne, c’est Lagrange.
3.    Chez Téfal, un conseiller lui a dit que les gaufrettes du Nord n’étaient pas leur cible première et que la marque était résolument tournée vers l’innovation, ce à quoi la Cocotte lui a répondu qu’il fallait savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va et que c’était dommage d'ignorer quelque 4 millions de clients potentiels. Ben oui, comptons-nous, nous sommes à peu près 4 millions à habiter la région Nord-Pas de Calais, 4 millions de gens qui adorons les gaufres fourrées et qui avons parfois envie d’en faire nous-mêmes. Ce bon conseiller lui a quand même assuré qu’un gaufrier nommé Snack'N clean SW 37 remplirait le contrat si on lui adjoint les plaques Gaufrette *2. Seulement voilà, Suzanne, il faut les trouver, ces plaques et là, ce n’est pas facile.
4.    Chez Lagrange, ils ont répondu très gentiment à la Cocotte que deux gaufriers pouvaient faire ça, le Premium et le Super 2, tous deux munis d’un jeu de plaques à gaufrettes idoine. Parfait !
Mais Suzanne, s’il vous faut du temps pour l’antique gaufrier, il vous faudra de l’argent pour les récents. Il vous faudra débourser entre 80 et 110 euros.
5.    Si c’est trop cher pour vous, il vous reste alors la solution d’aller sur « le bon coin » et de rester à l’affût du bon coup. Des gaufriers comme celui de la Cocotte, on peut en trouver en cherchant bien.
6.    Malgré tout, la Cocotte a essayé pour vous, Suzanne, rien que pour vous, le petit gaufrier teuton. Prévu initialement pour les petites gaufrettes, il pourrait vous satisfaire pour les gaufres fourrées à une seule condition, ne pas presser le gaufrier quand vous le refermez. Il ne faut pas que les dessins des plaques marquent trop la pâte car ensuite, les gaufres se découpent difficilement et vous vous retrouvez avec 4 petits morceaux à fourrer au lieu d’un grand. Au bout de quelques essais infructueux, elle est arrivée à sortir une gaufre digne de ce nom et à la fourrer comme il faut.
Malheureusement, Suzanne, la Cocotte aurait bien voulu vous en envoyer dans une belle boîte métallique mais il appert qu’elle a été victime d’un cambriolage. On ne lui a pas volé grand-chose, elle croit même qu’on ne lui a volé que les 4 boîtes métalliques emplies de gaufres fourrées qui ramollissaient sagement pour que ce soit meilleur, paraît-il ! La Cocotte ne peut même pas vous dire si elles étaient bonnes. Tout ce qu’elle peut vous dire, c’est qu’à chaque fois qu’elle se plaignait de ne plus retrouver ces boîtes, son poulailler avait un p’tit sourire en coin et semblait se moquer d’elle. Non, vraiment, elle ne comprend pas !

Gaufres fourrées cassonade et chicorée, gaufres fourrées, cassonade, chicorée, gaufrier, Téfal, Lagrange

La recette
Pour Suzanne qui, dans son lit, à 6 heures tous les matins, à côté de son mari qui dort encore, lit la Voix du Nord depuis 1956.
Pour 20 gaufres
Ingrédients : 500 g de farine, ½ cube de levure de boulanger, 300 g de beurre salé, 10 cl de lait, 100 g de sucre en poudre, ½ càc de vanille en poudre, 3 œufs, 350 g de cassonade, 5 cl de chicorée liquide.
Préparation : 20 mn – Cuisson : 2 ou 3 mn par gaufre – coût : * - difficulté : * - ustensile : gaufrier avec plaques à gaufres fourrées
Faites chauffer un peu le lait et délayez-y la levure. Ajoutez 125 g de beurre en très petits morceaux pour qu’il fonde. Continuez avec la farine, la vanille, le sucre en poudre et les œufs battus. Pétrissez la pâte et laissez-la lever 1 h. Ensuite retravaillez-la et formez 40 à 50 boulettes égales. Faites-les lever 1 h dans un endroit chaud.
Travaillez les 175 g de beurre restant avec la cassonade et la chicorée.
Faites chauffer le gaufrier. Posez les « boulettes » sur les plaques, refermez le gaufrier sans trop appuyer et laissez cuire 2 à 3 mn. Sortez les gaufres, ouvrez-les aussitôt en 2 dans l’épaisseur, laissez-les refroidir. Sur 1 moitié étalez 1 grosse noix du mélange beurre-cassonade et couvrez-la de l’autre moitié. Enfermez-les dans du papier-alu, rangez-les dans des boîtes métalliques et laissez-les « ramollir » quelques heures avant de les dévorer.

samedi, 21 septembre 2013

Glace chicorée-candi

Oh vindiouss ! Eut’ glace, eum’ Cocotte, ch’est du bon ! Ch’est quoi qu’t’as mis ’dins ? Deul’ chicorée ? Y’a du chuc, aussi ? Bin, ch’est du nanan !

Glace chicorée-candi, glace, chicorée liquide, sucre candi

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 jaunes d’œuf, 100 g de sucre en poudre, 30 cl de lait, 15 cl de crème fraîche épaisse, 5 cl de chicorée liquide, 50 g de sucre candi.
Préparation : 15 mn + congélation – cuisson : 10 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : sorbetière
Faites chauffer le lait dans une casserole. Mélangez les jaunes d’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Quand le lait se met à bouillir, versez-le sur le mélange œufs-sucre. Mélangez puis remettez le tout dans la casserole, faites chauffer doucement en mélangeant. Arrêtez la cuisson dès que le mélange nappe la cuillère en bois. Mettez à refroidir 1 ou 2 heures. Incorporez la chicorée et la crème fraîche et mettez la préparation dans la sorbetière. Mettez la sorbetière en route. Quand la glace commence à prendre, incorporez 30 g de sucre candi. Faites prendre la glace au congélateur puis au moment de servir, écrasez très grossièrement 20 g de sucre-candi et saupoudrez-en les boules de glace que vous formerez.
Servez avec des spéculoos et un petit café serré. Bienvenue chez vous.

vendredi, 20 septembre 2013

Carbonnades flamandes

Doit-on rechercher l’origine de ce plat dans notre passé minier ? De la carbonnade au charbon, y’a pas bien loin ! Ça veut dire qu’on doit les laisser brûler ?

Carbonnades flamandes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de bœuf (paleron, bourguignon), 25 g de saindoux, 3 oignons, baies de genièvre, laurier, thym, sauge, pain, moutarde, cannelle, farine, sucre roux, 50 cl de bière brune, sel et poivre.
Préparation : 20 mn – cuisson : 1 h 15 – coût : **- difficulté : *
Dégraissez et coupez le bœuf en carrés assez fins de 5 cm de côté sur 1 cm d’épaisseur. Faites fondre le saindoux dans une marmite et faites-y dorer la viande. Farinez-la légèrement puis mettez-la de côté quelques instants. Pelez et ciselez les oignons et faites-les également dorer dans la marmite. Remettez la viande. Ajoutez 10 baies de genièvre, 2 feuilles de laurier, 1 branche de thym, 5 feuilles de sauge et 1 pincée de cannelle. Mouillez la viande avec 50 cl de bière brune. Saupoudrez de 2 cuillères à soupe de sucre roux ou de cassonade. Salez et poivrez et mélangez bien. Tartinez de moutarde une tartine de pain de campagne et insérez-la dans les carbonnades. Couvrez et laissez cuire à feu moyen pendant 1 h à 1 h 15. Les morceaux doivent être tendres. Au besoin, prolongez la cuisson. Servez avec des frites, des pommes de terre à l’eau ou un petit gratin de pommes de terre au maroilles.

lundi, 16 septembre 2013

Potato-cheesecake

Cocotte, il vient d’où, ton fromage blanc ? Cocotte, il vient d’où, ton fromage blanc ?
Cocotte, comment on fait le potato-cheesecake ? Eh bien, c’est pas compliqué, tu vas à Beaufort, à la ferme du Tout Vent, tu achètes du fromage blanc frais au lait entier, tu prends des pommes de terre et tu mélanges fromage et pommes de terre. Suffit de demander !

Potato-cheesecake, fromage blanc, ferme du Tout-Vent, Beaufort, Jean-Baptiste Gorisse, Femina, la Cocotte, la Voix du Nord

Potato-cheesecake
Facile : 1 Cocotte, prix : 1 Caddie, temps : 1 horloge
Pour 6 personnes
400 g de fromage blanc frais au lait entier, 2 œufs, 2 cuillères à soupe de farine, 1 sachet de levure chimique, 1 kg de pommes de terre farineuses, 1 cuillère à soupe de crème fraîche, ½ petit Maroilles, sel, poivre blanc, paprika, beurre
Epluchez les pommes de terre, coupez-les en rondelles de 5 mm d’épaisseur et faites-les cuire à l’eau salée pendant 10 minutes. Egouttez et réservez.
Séparez les blancs des jaunes d’œuf. A l’aide d’un fouet électrique, montez les blancs en neige et réservez-les. Toujours avec le fouet électrique ou au robot, mélangez longuement les jaunes avec le fromage blanc, la farine et la levure chimique pour obtenir une belle crème lisse et vaporeuse. Salez, poivrez et incorporez délicatement les blancs en neige.
Préchauffez le four à 150°c.
Beurrez les bords d’un moule à manqué avec fond détachable, mettez du papier-cuisson dans le fond, couvrez d’une cuillère à soupe de crème fraîche puis répartissez la moitié des pommes de terre cuites. Coupez le Maroilles en fines tranches et disposez-les sur les pommes de terre. Recouvrez du reste des pommes de terre et répartissez la crème au fromage blanc par-dessus. Saupoudrez de paprika. Enfournez 45 minutes. A la sortie du four, coupez le gâteau en 6 et servez-le avec une viande en sauce.


Potato-cheesecake, fromage blanc, ferme du Tout-Vent, Beaufort, Jean-Baptiste Gorisse, Femina, la Cocotte, la Voix du NordProducteur : Jean-Baptiste Gorisse
3 frères, 1 ferme, des vaches, des cochons, 1 petit magasin, des fromages, des yaourts, des glaces, de la belle viande rouge, des charcuteries-maison et des produits du terroir en veux-tu, en voilà. Malins, les frères Gorisse, « on ne va pas faire venir les gens chez nous pour qu’ils aillent chercher ailleurs des produits qu’on n’a pas. » Du fromage blanc ? Y’en a toujours. « Incontournable », au lait entier, écrémé, à graisser…. Des idées pour le déguster ? Suffit de demander.
Ferme du Tout-Vent, 61 rue d’Hautmont, 59330 Beaufort, 0327532490, mercredi au samedi, de 10 à 13 h et 14 à 18 h

Trucs et astuces
Le fromage blanc est, pour Jean-Baptiste, un produit incontournable qui doit être présent dans sa gamme de produits laitiers frais, « on ne peut pas ne pas en avoir ».
Produit toute l’année, son goût diffère un peu suivant les saisons, même si c’est plus marqué pour le beurre ou la crème. Après l’adjonction de présure, il est simplement mis à égoutter, puis mis en pot, sans être mixé ni salé. « Comme ça, le client fait ce qu’il veut. »
Pour faire du cheesecake, choisissez du fromage blanc au lait entier, c’est plus crémeux, plus onctueux.
Textes et photos : Odile Bazin

Retrouvez ce reportage dans le cahier central de Femina, supplément gratuit de la Voix du Nord du samedi 14 septembre 2013.

lundi, 29 juillet 2013

Soupe froide à l’ail

Agenda de la Cocotte, souligné en rouge : Fin août, sortie terroir, rendre visite à Frédéric et Pascal Becquembois à Arleux et assister à la récolte de l’ail, au tressage et au fumage puis faire la fête.
Note dans la marge : en attendant, se préparer une petite recette sympa pour patienter tout l’été, une p’tite soupe fraîche et parfumée. Pourquoi pas une soupe froide à l’ail ?

Soupe froide à l'ail, ail fumé, Frédéric Becquembois, Arleux, IGP, groupement des producteurs d'ail fumé de la région d'Arleux,  fête de l'ail, Femina, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 6 personnes
Facile : 1 Cocotte, prix : 1 Caddie, temps : 1 horloge
1/2 carcasse de poulet, laurier, 75 g de pain de mie, 100 g d’amandes en poudre, 3 gousses d’ail d’Arleux, 5 cl d’huile d’olive, sel, poivre blanc, quelques tomates-cerises, quelques grains de raisin blanc et 1 poignée d’amandes effilées
Dans une casserole faites bouillir 75 cl d’eau, ajoutez 2 feuilles de laurier, la carcasse de poulet et du sel. Laissez bouillir pendant 20 mn. Filtrez et laissez refroidir. Enlevez la croûte du pain de mie, coupez le pain en petits morceaux et mouillez-le avec un peu de bouillon. Réduisez la mie en bouillie.
Pelez les gousses d’ail et pilez-les.
Dans un blender ou au mixeur plongeant, mélangez la mie de pain et l’huile d’olive et montez comme une mayonnaise. Ajoutez petit à petit 50 à 60 cl de bouillon et les amandes en poudre. Mixez longuement jusqu’à obtenir une belle crème blanche et lisse. Filtrez, salez et poivrez. Mettez au frais.
Au moment de servir, faites griller à sec une poignée d’amandes effilées, lavez quelques tomates-cerises et des gros grains de raisin, coupez-les en deux, montez-les sur des petits piques à brochettes.
Mixez une dernière fois la soupe pour la rendre vaporeuse. Ensuite versez-la dans des petites verrines, saupoudrez-la d’un peu d’amandes effilées et grillées et accompagnez-la des brochettes tomates-raisins. Dégustez cette petite soupe froide en apéritif.

Soupe froide à l'ail, ail fumé, Frédéric Becquembois, Arleux, IGP, groupement des producteurs d'ail fumé de la région d'Arleux,  fête de l'ail, Femina, la Cocotte, la Voix du NordProducteur : Frédéric Becquembois
Quand on naît à Arleux, dans une famille d’agriculteurs, difficile d’échapper à la tradition, on fait pousser de l’ail. Frédéric ne s’est jamais posé de question, il a suivi le sillon tracé par ses parents. Même s’il fait pousser des légumes le reste de l’année, la récolte de l’ail à la fin du mois d’août est un grand moment pour lui et son frère, Pascal. 15 jours intenses pendant lesquels l’ail sera tressé puis fumé. « La famille vient nous aider, on est à plusieurs, on voit du monde et on discute. »
Ferme Becquembois, 3 avenue de la gare, 59151 Arleux, 0327891099, vente à domicile de juillet à fin octobre, toute la semaine de 9 à 19 h.

Soupe froide à l'ail, ail fumé, Frédéric Becquembois, Arleux, IGP, groupement des producteurs d'ail fumé de la région d'Arleux,  fête de l'ail, Femina, la Cocotte, la Voix du NordTrucs et astuces
Qu’on se le dise, l’ail fumé d’Arleux bénéficie d’une IGP (indication géographique protégée), label obtenu par le groupement des producteurs d’ail fumé de la région d’Arleux, dont les Becquembois font partie. Un vrai produit du terroir qu’il faut protéger et défendre !
En tresse de 6, 12, 20, 45 et même 90 têtes, l’ail fumé d’Arleux se conserve sans problème une année complète. Mais attention, pas dehors, trop humide ! Rangez-le dans un endroit sec, un cellier ou un garage. Et notez à l’agenda : fête de l’ail à Arleux du 30 août au 2 septembre 2013.


Retrouvez cet article dans le cahier central du magazine Femina, supplément de la Voix du Nord du samedi 20 juillet 2013.
Textes et photos : Odile Bazin

 soupe froide à l'ail,ail fumé,frédéric becquembois,arleux,igp,groupement des producteurs d'ail fumé de la région d'arleux,fête de l'ail,femina,la cocotte,la voix du nord

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

jeudi, 25 juillet 2013

Croque-Cocotte deul’Thiérache

Parfumez la sauce de laurier et de baies de genièvre et ajoutez une petite touche de piment ou de paprika. Embarquement immédiat pour la Thiérache.

Croque-Cocotte deul’Thiérache, croque-cocotte, croque-mosieur, palette fumée, rôti de porc, maroilles, cidre, cidre de Thiérache

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 tranches de pain bis par personne, 3 tranches de palette fumée, 6 fines tranches de rôti de porc cuit, 2 oignons, 40 g beurre, 40 g de farine, 50 cl de cidre brut de l’Avesnois, 20 cl d’eau, sel, poivre, 1 quart Maroilles
Préparation : 15 mn – cuisson : 45 mn – coût : * - difficulté : *
Pelez et ciselez les oignons, faites-les fondre dans le beurre, ajoutez la farine et faites un roux. Allongez avec le cidre brut et l’eau. Salez et poivrez. Il faut une sauce relativement liquide. Laissez chauffer le temps de préparer les pains.
Préchauffez le four à 200°c. Découpez le Maroilles en tranches. Dans de grands ramequins beurrés, déposez une tranche de pain, couvrez-la avec du rôti de porc cuit et du Maroilles en tranches, recouvrez de pain puis ajoutez ½ tranche de palette fumée, terminez avec la dernière tranche de pain et encore du Maroilles. Répartissez la sauce au cidre dans les ramequins et mettez à gratiner au four pendant 15 à 20 minutes.