vendredi, 25 mai 2018

La Cocotte fête les mamans

Ne cherchez plus, il est là ! Oui mais quoi, là ?

Ben, le cadeau idéal pour votre maman : le dernier livre de la Cocotte !

Pour fêter les mamans, la Cocotte se démultiplie et vous offre la possibilité de la rencontrer et de faire un petit cadeau sympa, qui ne coûte pas cher et qui fera plaisir à tous les coups.

Vous pourrez la retrouver en vrai de vrai, à la maison de la presse d'Audruicq demain matin de 9 h 30 à 12 h, 52 rue du général Leclerc, 62370 Audruicq.

Et à Bergues, à la librairie Lamartine, à partir de 14 h 30, 2 rue nationale, 59380 Bergues.

C'est demain ou jamais !

La Cocotte, la Cocotte ne perd pas le Nord, Ravet-Anceau

 

 

 

 

Galettes d’églefin

On dirait qu’on embarquerait sur un ferry, direction les Pays Bas, on dirait qu’on ferait une halte à Amsterdam et qu’on serait bien…

Galettes d’églefin, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 600 g de filet d’églefin, 500 g de pommes de terre Bintje, 2 œufs, 1 cuillère à soupe de câpres en saumure, thym frais, poivre, 50 g de chapelure, beurre et huile de colza, 1 citron bio.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 à 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe et hachoir
Enlevez les arêtes éventuelles du filet de poisson. Coupez-le en morceaux. Passez-le au hachoir. Ajoutez les deux œufs, les pommes de terre pelées et râpées, la cuillère de câpres bien rincées, une branche de thym frais et une pincée de poivre. N’ajoutez pas de sel, les câpres le sont suffisamment. Mélangez l’ensemble. Versez la chapelure dans un plat creux. Formez 12 petites galettes avec le mélange poisson pommes de terre et passez-les dans la chapelure. Donnez-leur une forme régulière comme un galet.
Dans une poêle faites fondre un peu de beurre et d’huile et faites dorer les galettes 4 à 5 minutes de chaque côté. Baissez la température en fin de cuisson et retournez les galettes fréquemment. Servez ces galettes telles quelles avec un zeste de citron et des quartiers de citron.

mercredi, 23 mai 2018

Mousse au rhum-cass’

Dans cette recette, y’a à boire et à manger mais dans les deux cas, ce ne sont que de bonnes choses. N’hésitez pas à vous faire plaisir.

mousse au rhum-cass’,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 verrines
Ingrédients : 12 biscuits-cuillère, 400 g de fruits rouges de saison, 2 œufs, 100 g de sucre en poudre, 200 g de ricotta fraîche, 15 cl de crème de cassis, 5 cl de rhum.
Préparation : 20 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique et 6 jolies verrines
Mélangez crème de cassis et rhum. Imbibez généreusement les biscuits-cuillères dans ce mélange et déposez les biscuits dans le fond des verrines.
Passez les fruits rouges rapidement sous l’eau. Coupez-les en petits morceaux. Saupoudrez-les d’un peu de sucre et mélangez.
Séparez les blancs des jaunes. Mélangez vivement les jaunes avec le sucre puis ajoutez la ricotta. Mélangez encore. Montez les blancs en neige et incorporez-les au mélange précédent.
Répartissez-en la moitié sur les biscuits, ajoutez les fruits et finissez par l’autre moitié de la mousse à la ricotta. Mettez au frais et servez vite.

lundi, 21 mai 2018

Brouillade au jambon braisé

Votre mission, si vous l’acceptez, est de ne pas quitter la casserole des yeux et touiller sans cesse avec votre maryse.

Brouillade au jambon braisé, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 œufs, 6 tartines de très bon pain, 6 tranches de jambon, 25 g de beurre, 1 cuillère à soupe de crème fraîche, fleur de sel, poivre du moulin
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : casserole et maryse
Faites fondre le beurre dans la casserole et faites-y dorer le jambon coupé en tout petits morceaux. Retirez-le de la casserole. Remettez un peu de beurre dans la casserole et cassez-y les œufs. Mélangez à la spatule et mélangez sans arrêter à basse température, le temps que les œufs prennent. Remettez les dés de jambon dans la casserole, arrêtez la cuisson et continuez à mélanger les œufs pour avoir une belle pommade épaisse et ajoutez une belle cuillère à soupe de crème fraîche.
Faites griller le pain au grille-pain ou dans une poêle avec un peu de beurre. Servez les œufs brouillés sur les tranches de pain grillé. Salez l’ensemble très légèrement et poivrez comme il vous plaira.
Vous pouvez servir les œufs brouillés aussi avec des champignons de Paris rapidement sautés.

samedi, 19 mai 2018

Croquant de bleu du Quesnoy aux pommes de Pierre-Aymeric Debrauwer de l’Auberge du Croisil à Locquignol

« On va habiter ici ! »
Pierre Debrauwer et sa femme, Eva, se sont posé une question simple : Comment donner un sacré coup de jeune à une institution en plein cœur de la forêt de Mormal ? La réponse, en tombant littéralement sous le charme de l’auberge, en rénovant l’endroit très sobrement et en appliquant une recette simple : une cuisine de terroir avec des produits frais provenant des producteurs du coin, des plats qui rappellent l’enfance mais des plats réactualisés, lisibles et séduisants. Une cuisine authentique, en somme ! Dans ce lieu incroyable où le matin se promènent sangliers et chevreuils, Pierre et Eva ont vraiment tout ce qu’il faut pour mener à bien cette mission.
L'Auberge du Croisil, le Croisil, route de Maroilles, 59530 Locquignol

Du Mardi au Dimanche midi, du Mercredi au Samedi soir et réservation au 03 27 34 20 14

Croquant de bleu du Quesnoy aux pommes de Pierre-Aymeric Debrauwer de l’Auberge du Croisil à Locquignol, l'auberge du Croisil, Pierre-Aymeric et Eva DEbrauwer, la Cocotte, la voix du nord, le Chef et la Cocotte

Croquant de bleu du Quesnoy aux pommes
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 feuilles de brick, 1 pavé de bleu du Quesnoy (ou Maroilles, Roquefort, Fourme d’Ambert…), 3 pommes Jonagold, beurre, sel, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 7 à 8 min - Coût : * - difficulté : * - ustensiles : vide-pommes, pinceau et papier-cuisson

Croquant de bleu du Quesnoy aux pommes de Pierre-Aymeric Debrauwer de l’Auberge du Croisil à Locquignol, l'auberge du Croisil, Pierre-Aymeric et Eva DEbrauwer, la Cocotte, la voix du nord, le Chef et la Cocotte

Préchauffez le four à 170°C. Pelez les pommes, enlevez les pépins au vide-pommes et coupez les pommes en rondelles d’1 cm. Poêlez les rondelles au beurre pour les colorer. Il faut qu’elles soient fondantes mais encore croquantes. Coupez le bleu du Quesnoy en tranches. Badigeonnez les feuilles de brick d’un peu de beurre fondu. Disposez 2 fines tranches de fromage au centre et 2 rondelles de pommes. Salez et poivrez. Refermez les feuilles de brick comme une enveloppe. Posez-les, fermeture en dessous pour que tout se tienne bien à la cuisson, sur une plaque de cuisson couverte de papier-cuisson et enfournez-les pendant 7 à 8 minutes, le temps que ce soit bien doré et bien croustillant. Servez avec une salade bien acidulée, agrémentée de pommes, noix, raisins secs…

jeudi, 17 mai 2018

Bol tchitcha et multi-légumes

Un air de printemps, un air de fraîcheur, de légèreté, de couleurs et de diversité. Un air de « Je peux en reprendre ? »…

Bol tchitcha et multi-légumes, tchitcha, légumes, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de lentilles vertes, 100 g de pois chiche déjà cuits, 75 g de tchitcha ou boulgour, 1 poignée de tomates séchées, 1 botte d’oignons nouveaux avec leur tige, ½ bouquet de persil plat, ½ concombre, 1 poivron, sel, poivre, sumac, huile et jus de citron.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *
Faites bouillir de l’eau et versez-la sur les tomates séchées. Laissez-les regonfler 1 heure, égouttez-les et coupez-les en petits morceaux. Rincez les lentilles dans une passoire et déposez-les dans une casserole. Ajoutez 5 fois leur volume d’eau et mettez-les à cuire à couvert pendant 20 minutes. Laissez-les gonfler dans l’eau chaude.
Faites cuire le boulgour ou la semoule d’orge en suivant les indications du paquet. Laissez tout refroidir et dressez tchitcha, lentilles et pois chiche dans un grand saladier. Ciselez le persil et les oignons. Mélangez-les à l’huile et au jus de citron, salez et poivrez. Versez sur les légumes, disposez des rondelles de poivrons et de concombre par-dessus et saupoudrez de sumac.

mardi, 15 mai 2018

Seiches mouillées au bouillon de céleri

L’exercice d’aujourd’hui consistera à préparer les seiches. Détendez-vous, ne vous tachez pas, suivez les instructions et tout se passera bien.

Seiches mouillées au bouillon de céleri, seiches, La Cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 seiches, 3 litres d’eau, 1 cuiller de pâte de piment, 1 petite boîte de concentré de tomates, 500 g de fines pâtes chinoises, 2 branches de céleri, 2 gousses d’ail, huile d’olive.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : **
Dans un faitout, assemblez eau, ail, pâte de piment et concentré de tomates. Couvrez et laissez bouillir 20 minutes. Débarrassez les seiches de l’os plat à l’intérieur, enlevez les poches d’encre et la petite membrane qui recouvre les seiches. Coupez les seiches en tronçons et lavez-les très soigneusement. Faites-les dorer 5 minutes dans un peu d’huile d’olive. Lavez les branches de céleri, effeuillez-les. Ciselez les feuilles et répartissez-les sur les seiches à la fin de leur cuisson, avec l’ail pelé et ciselé. Coupez les branches en petits tronçons et ajoutez-les au bouillon. Faites cuire les pâtes dans le bouillon selon le temps indiqué sur le paquet. Servez les pâtes, versez un peu de bouillon et répartissez les morceaux de seiches sur le dessus.

dimanche, 13 mai 2018

Entrecôtes au beurre d’herbes du printemps

Plongeons dans un bain de chlorophylle. Camaïeu de vert et de goût, toutes les herbes d’aujourd’hui sont une ode au printemps.  

Entrecôtes au beurre d’herbes du printemps, herbes, entrecôtes, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour changer du sempiternel beurre d’ail qui fond sur l’entrecôte, certes bon mais fortement embaumant, optez pour un beurre d’herbes de printemps. Allez faire un tour chez votre maraîcher préféré et choisissez de l’aillet (ou ail jeune), bien plus doux que l’ail « normal », les tendres feuilles du pourpier ou du cresson, les feuilles fragiles un peu anisées du cerfeuil, les feuilles colorées et poivrées de la moutarde ou de la mizuna… Hachez toutes ces herbes finement, mélangez-les à du beurre mou, un peu de sel, un peu de poivre… Faites-les cuire très vite et offrez ce beau mesclun printanier à votre viande. Ici tout est bio et tout est bon !

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 entrecôtes, 30 g de beurre mou, huile de colza, 1 poignée de chacune de ces herbes : mizuna, cerfeuil, moutarde, cresson, persil plat, pourpier, ½ botte d’aillet, poivre noir en grains, sel, quelques tartines de pain frais.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : blender ou hachoir à herbes, gril en fonte et poêle

Entrecôtes au beurre d’herbes du printemps, herbes, entrecôtes, la Cocotte, la Voix du Nord

Enlevez les premières feuilles des tiges d’aillet, débarrassez-vous du haut des feuilles et coupez les tiges en fins tronçons. Lavez chacune des herbes et essorez-les. Passez-les au blender ou hachez-les au couteau, ajoutez l’aillet, les grains de poivre et le sel. Coupez le beurre mou en morceaux et ajoutez-le aux herbes. Mélangez et réservez.
Faites chauffer le gril. Enduisez très légèrement les entrecôtes d’huile de colza et faites-les griller rapidement. Coupez le pain en petits croûtons et faites-les dorer à la poêle dans un peu d’huile. Ajoutez les herbes mixées au beurre et laissez cuire 1 à 2 minutes. Répartissez cette sauce toute verte et les croûtons sur les entrecôtes et servez-les avec des légumes-vapeur.

samedi, 12 mai 2018

Tous à Aubigny en Artois

Si d'aventure vos pas vous mènent aujourd'hui à Aubigny en Artois,allez fureter du côté de la médiathèque.

Vous y rencontrerez des auteurs toujours prêts à augmenter le stock de votre dédicassothèque.

Vous y croiserez aussi une Cocotte avec une cuillère en bois, l'air ravi,

Qui prépare des petits plats polonais en très bonne compagnie.

Aubigny en Artois, la Cocotte, médiathèque François-Mitterrand, librairie Au pied de la lettre Arras

 

 

vendredi, 11 mai 2018

B'har patates

Aussi appelé poivre d’Alep, ce mélange d’épices est une merveille. Une viande grillée, une sauce au tahineh, un peu de menthe et c’est parfait !

B'har patates, pommes de terre, poivre d'Alep, épices, la Cocotte, la Voix du Nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : ½ cuillère à café de cannelle en poudre, ½ càc de gingembre en poudre, ½ càc de noix muscade, 10 grains de poivre blanc et 10 grains de poivre noir, 15 capsules de cardamome, 10 clous de girofle, 750 g de pommes de terre, sel, huile d’olive, 1 citron
Préparation : 20 min – cuisson : 20 à 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : moulin à poivre
Lavez les pommes de terre et faites-les cuire 20 à 25 minutes dans une casserole d’eau. Passez la lame d’un couteau à travers pour voir si elles sont cuites. Egouttez-les et laissez-les entièrement refroidir.
Décapsulez les graines de cardamome et recueillez l’intérieur. Passez toutes les épices au moulin à poivre pour obtenir une belle poudre régulière. Prélevez-en une petite cuillère à café et rangez le reste dans un petit pot hermétique. Mélangez la poudre à 3 cuillères à soupe d 'huile d’olive et au citron pressé. Salez légèrement. Pelez les pommes de terre froides, coupez-les en petits cubes et mélangez-les à la sauce aux épices. Servez-les bien fraîches avec une viande grillée.

mercredi, 09 mai 2018

Semoule aux clémentines

De la mozzarella dans un dessert, mais c’est n’importe quoi ! Mais goûtez donc avant de parler et vous verrez, c’est surprenant !

Semoule aux clémentines, semoule, clémentines, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 125 g de semoule de blé dur extra-fine, 40 cl d’eau, 1 boule de mozzarella, 40 g de sucre en poudre, 6 clémentines, 30 g de raisins secs, quelques pistaches non-salées
Préparation : 15 min – cuisson : 5 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : presse-citron
Coupez les clémentines en deux et pressez-les. Ajoutez les raisins secs dans le jus et laissez-les gonfler quelques instants. Egouttez la mozzarella et coupez-la en petits morceaux. Faites chauffer l’eau dans une casserole, sans la faire bouillir. Versez le sucre et mélangez. Versez la semoule en pluie, mélangez et baissez la température. Ajoutez la mozzarella à la semoule et mélangez constamment jusqu’à obtenir des fils de fromage. En moins de 5 minutes, c’est prêt. Ajoutez le jus de clémentines et les raisins. Répartissez dans de jolies verrines. Décortiquez les pistaches et coupez-les grossièrement. Décorez les verrines de petits morceaux de pistaches et de quartiers de clémentines. Mangez tiède ou froid. Et si vous voulez, versez une petite goutte d’alcool à l’orange, Southern Comfort ou Cointreau pour ne citer qu’eux.

lundi, 07 mai 2018

Mimo-gressins

Rien de plus simple pour se régaler. Du pavot, de la mimolette et des gressins trempés dans une sauce au maroilles. Elle est pas belle, la vie ?

Mimo-gressins, gressins, maroilles, mimolette

Pour 30 gressins
Ingrédients : 250 g de farine type 55, 4 g de sel, ½ cuillère à café de levure sèche, huile de tournesol, 100 g de mimolette demi-vieille, 2 càs de pavot, 1 quart Maroilles, 10 cl de crème liquide, 10 cl de cidre brut, poivre et muscade
Préparation : 30 min – cuisson : 10 à 13 min par fournée – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans une tasse d’eau tiède. Mélangez-la à la farine, le sel et 3 cl d’huile. Pétrissez pour avoir une belle pâte lisse et non-collante. Laissez-la monter 1 heure sous un torchon puis divisez-la en 30 petites portions. Roulez-les entre les mains pour former les gressins d’une dizaine de centimètres. Mélangez mimolette râpée, 5 cl d’huile et le pavot et roulez les gressins dedans. Faites-les lever à nouveau 1 heure et passez-les au four préchauffé à 200 °C 10 à 13 minutes. Sortez-les.
Coupez le maroilles et faites-le fondre doucement dans la crème liquide et le cidre. Poivrez et ajoutez une pincée de muscade. Trempez les gressins dans cette sauce et régalez-vous.

samedi, 05 mai 2018

Râble de lapin lardé et variation de choux de Kevin Barata, chef du Carpe Diem à Marquette-lez-Lille

« Ce plat, c’est mon plat à moi ! »
Si vous poussez la porte des cuisines du restaurant Carpe Diem, vous tomberez sur un gamin de même pas 30 ans, qui a roulé sa bosse chez les plus grands de la région, Marc Meurin, Christophe Hagnerelle ou Nicolas Pourcheresse…, qui maîtrise assurément son métier, qui en parle avec une passion plus que communicative et qui, à coup sûr, va donner à ce restaurant une empreinte indélébile. Ecoutez Kevin Barata sans mot dire, en savourant son râble de lapin incroyablement moelleux et en trempant une jeune feuille frite de chou kale dans le jus du lapin à la cuisson magnifiquement dominée. Chut, sans mot dire, j’ai dit ! On ne parle pas la bouche pleine.
Restaurant Carpe Diem, sur Facebook, 12 avenue industrielle, 59520 Marquette-lez-Lille, 03 20 13 09 58

Râble de lapin lardé et variation de choux de Kevin Barata, chef du Carpe Diem à Marquette-lez-Lille, Kevin Barata, Restaurant Carpe Diem, Marquette-lez-Lille


Râble de lapin lardé et variation de choux
Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 râbles de lapin, 24 très fines tranches de lard pimenté, 5 gousses d’ail, thym, laurier, huile d’olive, 1 verre de vin blanc, 1 oignon, 1 carotte, vert de poireau, beurre, sel, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : **

Râble de lapin lardé et variation de choux de Kevin Barata, chef du Carpe Diem à Marquette-lez-Lille, Kevin Barata, Restaurant Carpe Diem, Marquette-lez-Lille


Désossez les râbles et réservez les rognons. Faites torréfier les os au four à 190°C 15 minutes. Ajoutez oignon, carotte, poireau taillés, 2 gousses d’ail, thym et laurier. Laissez 5 minutes, versez le tout dans une casserole et déglacez le plat au vin blanc. Récupérez les sucs, ajoutez à la casserole, mouillez d’eau à hauteur des os, laissez réduire au ¾. Filtrez le jus et montez-le au beurre (50 g). Assaisonnez et réservez.
Faites confire 3 gousses d’ail et les rognons des râbles dans l’huile. Déposez-les dans les râbles, assaisonnez. Roulez-les et coupez-les en 2. Beurrez 6 morceaux de papier-alu, posez sur chacun 4 tranches de lard et les râbles. Roulez les râbles dans le lard et enroulez-les dans l’alu. Serrez bien les côtés et faites cuire au four 20 minutes à 160°C. Servez avec du chou rouge à la flamande, des feuilles blanchies de choux de Bruxelles et des feuilles de chou kale passées dans la pâte à beignet et frites.

jeudi, 03 mai 2018

Bouillon Udon aux Saint-Jacques

Les pâtes Udon sont des pâtes assez grosses très utilisées au Japon. Elles s’unissent au bouillon pour le meilleur et le meilleur.

Bouillon Udon aux Saint-Jacques, pâtes udon, coquilles saint-jacques, sauce soja


Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de pâtes Udon (à défaut des pâtes chinoises), 1 cuillère à soupe de pâte de soja rouge, 12 noix de Saint-Jacques, huile, 4 oignons, 1 morceau de sucre, pâte de piment rouge.
Préparation : 20 min – cuisson : 40 min – coût : ** - difficulté : * - Ustensiles : Marmite, casserole et poêle antiadhésive
Faites bouillir une marmite d’eau avec la cuillère de pâte de soja. Laissez bouillir 20 à 30 minutes. Entre-temps, pelez et ciselez les oignons. Faites fondre le sucre dans un petit fond d’eau dans la casserole et faites-y cuire les oignons. Ajoutez une louche de bouillon de la marmite et laissez compoter à couvert.
5 minutes avant de passer à table, faites cuire les pâtes dans la marmite.
Faites chauffer la poêle. Huilez très légèrement les noix de Saint-Jacques et snackez-les dans la poêle. Servez pâtes, bouillon, Saint-Jacques et oignons dans de larges bols et dégustez le tout bien chaud. Proposez de la pâte de piment pour ceux qui aiment.