lundi, 09 mars 2020

Mousse de volaille express

Rendez-vous compte, en moins de 20 minutes, vous allez cuisiner une mousse de volaille comme chez votre volailler. Elle est pas belle, la vie ?

Mousse de volaille express, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de foies de volaille, 100 g de lard fumé, 1 œuf, 1 petit oignon, 50 g de pain dur, 20 cl de lait, muscade, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender, sauteuse avec couvercle et 6 verrines
Coupez le pain en petits morceaux et faites-le gonfler dans le verre de lait. Enlevez les parties blanches et les nerfs des foies de volaille. Coupez le lard en morceaux. Dans le blender, assemblez foies de volaille, lard, œuf entier, oignon pelé et pain dur avec le lait. Ajoutez muscade, sel et poivre et mixez jusqu’à avoir une belle mousse sans morceaux. Répartissez cette mousse dans 6 verrines. Emplissez la sauteuse à moitié avec de l’eau. Déposez les verrines sur l’eau et couvrez la sauteuse. Mettez à chauffer 20 minutes. Laissez les verrines entièrement refroidir dans la sauteuse avant de les ranger au frais au réfrigérateur. Dégustez-les avec une salade d’entre-cueillage à l’huile de noisette, vinaigre et 1 cuillère à café de sauce soja.

samedi, 07 mars 2020

La sbriciolata de Christophe Dupuis, chef de la Touche gourmande à Tourcoing

« Faire la cuisine que j’aime »
D’abord formé à la cuisine puis aux lettres modernes, Christophe Dupuis* bifurque un temps dans l’expertise comptable. Mais l’appel de la cuisine est plus fort et il se lance dans ce qu’il a toujours voulu faire, « la cuisine que j’aimais, du fait-maison et rien que du frais. » Son petit restaurant dispose de quelques tables et d’un frigo ouvert sur la salle où les clients qui ne mangent pas sur place se servent en plats tout frais, tels que des soupes originales, des plats mijotés comme ceux de sa maman ou des desserts franchement tentants. On n’en demande pas plus !
La Touche gourmande, rue du Canal, 59200 Tourcoing

La sbriciolata de Christophe Dupuis, chef de la Touche gourmande à Tourcoing, sbriciolata, Christophe Dupuis, la Touche gourmande, Tourcoing, la cocotte, le chef et la cocotte, la voix du nord

La sbriciolata
Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de farine, 150 g de sucre, 150 g de beurre froid, 2 œufs, ½ sachet de levure chimique, 5 pommes Golden (riches en pectine), 2 sachets de sucre vanillé
Préparation : 20 min – cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : moule rond à charnière de 22 cm de diamètre

La sbriciolata de Christophe Dupuis, chef de la Touche gourmande à Tourcoing, sbriciolata, Christophe Dupuis, la Touche gourmande, Tourcoing, la cocotte, le chef et la cocotte, la voix du nord


Pelez et épépinez les pommes. Coupez-les en dés épais et faites-les poêler 5 à 6 minutes dans un peu de beurre et la vanille. Préchauffez le four à 180° C. Mélangez à la main la farine, le ½ sachet de levure chimique, le sucre et le beurre froid en petits morceaux. Travaillez du bout des doigts comme pour un crumble. Puis ajoutez les 2 œufs. Arrêtez de pétrir le tout avant que cela ne s’agglomère. Divisez la pâte en deux. Répartissez une partie dans le fond du moule à charnière garni de papier-cuisson. Puis répartissez la compote de pommes sur ce fond de pâte. Recouvrez ensuite l’ensemble avec la deuxième partie de la pâte. Enfournez le gâteau et retirez-le quand il est bien doré sur le dessus. En 25 minutes environ, c’est cuit. Laissez-le refroidir à température ambiante et rangez-le au réfrigérateur jusqu’au moment de le déguster.
*Sur la photo, avec Tissiana

jeudi, 05 mars 2020

Houmous de potimarron

Du houmous orange ? C’est quoi cette histoire ? Ne me dis pas qu’il est au potimarron !? Oh toi, tu m’étonneras toujours.

Houmous de potimarron, la cocotte, la voix du nord

Pour 1 beau bol
Ingrédients : 1 petit potimarron bio, thym, laurier, sel, 1 citron, 1 gousse d’ail, 1 cuillère à soupe de tahineh (pâte de sésame), huile d’olive, piment en poudre ou paprika, zaatar (thym libanais), poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : blender
Si votre potimarron est bio, nul besoin de le peler. Lavez-le, coupez-le en deux, épépinez-le et coupez-le en petits morceaux. Déposez-les dans une casserole, ajoutez une branche de thym et une feuille de laurier, couvrez d’eau et faites cuire à petits bouillons 15 à 20 minutes. Laissez-les refroidir. Recueillez le jus du citron. Dans le bol du blender, mêlez dés de potimarron, ail pelé et pilé, jus de citron, 1 bonne cuillère à soupe de pâte de sésame, sel et poivre. Mixez le tout jusqu’à l’obtention d’une belle crème lisse. Au besoin ajoutez un peu d’eau. Goûtez et rectifiez en sel et poivre. Versez la crème obtenue dans un joli bol, versez un filet d’olive et saupoudrez d’un peu de paprika et de zaatar. Dégustez cet houmous avec des gressins maison, comme sur la photo.

mardi, 03 mars 2020

Bœuf cacahuètes aux spaghettis et la Cocotte à la Bassée avec Charlotte Bintje

Du goût, des parfums, des odeurs de piment, de cacahuète et du bœuf juste cuit. Tout ça sur des spaghettis. On est bien. Ah oui !

Bœuf cacahuètes aux spaghettis, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de spaghettis, gros sel, huile d’arachide, 1 gros oignon, 1 gousse d’ail, ½ cube de bouillon bio, 1 petite boîte de tomates concassées, un peu de concentré de tomates, 1 cuillère à soupe de pâte de cacahuètes, pâte de piment, 3 beefsteaks, 10 g de beurre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *
Faites chauffer de l’eau salée et un filet d’huile dans une marmite pour y faire cuire les spaghettis. A côté, dans une casserole, faites dorer l’oignon et l’ail pelés et ciselés dans un peu d’huile. Ajoutez les tomates concassées et le concentré. Continuez avec la pâte d’arachide et un peu de pâte de piment. Mélangez bien, ajoutez un verre d’eau (la pâte d’arachide est très sèche), émiettez le bouillon-cube sur la sauce et laissez mijoter en remuant de temps en temps.
Coupez le bœuf en lanières puis en tout petits cubes. Faites chauffer un peu d’huile et de beurre dans une poêle et faites-y dorer les dés de bœuf très rapidement. Il faut que le centre soit encore rouge. Servez pâtes, sauce à l’arachide et dés de bœuf bien chauds.

Et parce que c'est vous et que la Cocotte vous aime bien, voici une idée de sortie ce samedi 7 mars. Venez tous à la Bassée, à la deuxième édition de la ronde des livres, dans le hall de l'hôtel de ville, de 10 à 18 h. Vous verrez, ce sera bien. Et pour la première fois réunis, Sébastien Naert, papa de Charlotte Bintje, et la Cocotte dédicaceront leur chef d'oeuvre, les supers enquêtes policières de Charlotte Bintje, Mystère pomme de terre.

bœuf cacahuètes aux spaghettis,la cocotte,la voix du nord

bœuf cacahuètes aux spaghettis,la cocotte,la voix du nord

dimanche, 01 mars 2020

Polenta-mozza aux herbes

A noter sur votre liste de courses : grande boîte ronde et métallique spécial spaghettis et film alimentaire. Vous êtes prêts.

polenta-mozza aux herbes,la cocotte,la voix du nord

Avant l’invention de la polenta à prise rapide, à quoi reconnaissait-on un mangeur de cette semoule de maïs ? Aux muscles démesurément développés de son bras droit. Eh oui, il fallait mélanger, mélanger, mélanger cette masse pendant de très longues minutes pour enfin obtenir ce plat dont bon nombre de pays raffolent. Bizarrement en France, la Provence mise à part, son utilisation est peu répandue et c’est bien dommage. Le champ de recettes que la polenta offre est immense. Maintenant qu’elle cuit en quelques minutes à peine, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas en cuisiner. Allez, hop !

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de polenta à prise rapide, 1 cube de bouillon bio de légumes, 250 g de mozzarella, huile d’olive, thym, origan, coulis de tomates, sel et eau.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe, cuillère en bois, film plastique, 3 boîtes de conserve vides de 400 ml environ

polenta-mozza aux herbes,la cocotte,la voix du nord

Egouttez et râpez la mozzarella. Faites bouillir 2 litres d’eau avec le cube de bouillon émietté. Quand l’eau bout, versez en pluie la polenta et mélangez vigoureusement pendant 2 minutes. Ajoutez la mozzarella et arrêtez la cuisson. Etalez 1 morceau de plastique alimentaire plus grand que les boîtes de conserve. Divisez la polenta en 3. Formez un boudin de polenta et enfermez-le dans le film. Tortillonnez les extrémités pour que la polenta ne sorte pas du plastique et entrez le boudin dans une boîte de conserve. Faites de même pour les deux autres. Rangez-les au frais une fois refroidis. Le lendemain, coupez la polenta en rondelles épaisses et faites-les dorer dans l’huile. Servez-les avec un peu de coulis de tomates auquel vous avez ajouté des herbes.

vendredi, 28 février 2020

Poulet à la roumaine

Vite, va me chercher un poulet ! Vite, coupe-le en 6 morceaux ! Vite, mixe poivrons, piment…et le bouillon ! Vite, au four ! Vite, à TAAABLE !

Poulet à la roumaine, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 morceaux de poulet fermier et/ou bio, 50 cl de bouillon de volaille, 2 poivrons rouges en bocal ou frais en saison, 2 piments rouges allongés, 2 gousses d’ail, sel, huile de tournesol, 300 g de riz long.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 40 – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Préchauffez le four à 180°C. Faites dorer les morceaux de poulet dans une poêle avec un peu d’huile. Retournez-les souvent pendant 10 minutes. Passez les poivrons, les piments épépinés et l’ail pelé au hachoir électrique. Salez selon votre goût. Dans un plat qui va au four, tartinez d’un peu de sauce aux poivrons et d’huile le fond du plat et posez les morceaux de poulet dessus. Enfournez 30 minutes.
Mélangez le reste de la sauce aux poivrons et le bouillon de volaille et versez-la sur le poulet. Remettez au four 30 minutes, baissez la température sur 125°C. Laissez 30 minutes et baissez encore la température pour arriver à 80°C. A la fin du temps de cuisson, récupérez le bouillon dans le plat, maintenez le poulet au chaud et faites cuire le riz pilaf avec le bouillon aux poivrons. Au besoin ajoutez un peu d’eau. Servez riz et poulet ensemble.

mercredi, 26 février 2020

Moelleux pommes-noisettes

Des p’tits desserts comme ça, faciles à faire et honteusement délicieux, moi j’en veux bien tous les jours. Franchement je n’en demande pas plus.

Moelleux pommes-noisettes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 pommes Karmijn bio, 2 œufs, 100 g de noisettes en poudre, 100 g de farine type 45, 100 g de cassonade, 1 poignée de raisins secs, 1 sachet de levure chimique.
Préparation : 20 min – cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe et 6 moules à muffins (en silicone ou en papier-cuisson)
Préchauffez le four à 180°C. Ne pelez pas les pommes si elles sont bio. Lavez-les soigneusement, coupez-les en quatre et enlevez leurs pépins. Passez tous les quartiers à la râpe (petits trous). Dans un saladier mélangez-les aux deux œufs entiers, la poudre de noisettes, la farine, la cassonade, une belle poignée de raisins secs et la levure chimique. Mélangez bien et répartissez ce mélange dans les moules à muffins. Egalisez bien le dessus des moelleux et enfournez-les pendant 35 minutes. Laissez-les refroidir complétement avant de les démouler et servez-les avec un peu de noisettes concassées et/ou une crème chantilly ou une crème à la vanille.

lundi, 24 février 2020

Morteau-pain et la Cocotte au salon du livre d'Auchy les mines le dimanche 1er mars 2020

Un pain avec une saucisse ? Une saucisse avec un pain ? Mais qui a eu cette idée saugrenue mais néanmoins brillante ? 

Morteau-pain, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de farine type 55 ou 65, 1 belle cuillère à soupe de levure sèche de boulanger, ½ cube de bouillon de légumes bio, thym, un peu de sel, 1 saucisse de Morteau, 1 poignée de noisettes et 1 de noix décortiquées. Facultatif : 1 pot de Cancoillotte et crudités
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : moule à cake
Délayez la levure dans une petite tasse d’eau à peine chaude. Mélangez farine, cube de bouillon émietté, thym et 3 g de sel. Versez la tasse de levure au centre et pétrissez. Ajoutez un peu d’eau chaude jusqu’à obtenir une belle boule de pâte dense et non-collante. Broyez grossièrement noisettes et noix. Etalez la pâte en un rectangle de 20 x 27 cm environ. Posez cette pâte sur le mélange noisettes et noix. Appuyez la pâte sur les fruits secs pour qu’ils collent bien. Posez ensuite la saucisse de Morteau sur la pâte et enfermez la saucisse dans la pâte. Déposez le tout dans un moule à cake tapissé de papier-cuisson. Couvrez d’un linge propre et laissez lever 2 heures dans un endroit chaud. Préchauffez le four à 220°C et faites cuire le pain à la saucisse pendant 30 minutes. Laissez-le refroidir dès qu’il est cuit et servez-le avec de la cancoillotte réchauffée accompagnée d’une salade de crudités.

La Cocotte au salon du livre d'Auchy les mines

morteau-pain,la cocotte,la voix du nord

samedi, 22 février 2020

Tartif’light d’Alex Iwanicki chef de La fourchette de Marinette à Valenciennes

« On aime ce qu’on fait, c’est tout. »
Prenez un communicant ès pratiques administratives, Nicolas, une diététicienne-nutritionniste veillant scrupuleusement à l’équilibre des plats, Marine, et un chef, Alex, qui a roulé sa bosse dans des fermes bio d’Argentine, Chili ou Pérou… ou préparé des cocktails dans des bars de Paris. Prenez aussi des produits locaux souvent bio, une gestion pointue des déchets dans un souci partagé de l’avenir de la planète. Mélangez bien et obtenez des menus pas chers et équilibrés qui font plaisir à tout le monde dans un p’tit resto sympa comme tout. Bienvenue chez Marinette !

Tartif’light d’Alex Iwanicki chef de La fourchette de Marinette à Valenciennesn la Cocotte, la voix du nord, le chef et la cocotte, la fourchette de Marinette, Valenciennes, Alex Iwanicki, Marine

La fourchette de Marinette, sur Facebook, 30 rue du Quesnoy, 59300 Valenciennes, du lundi au samedi - 12h00 à 14h15 - tél : 09 80 55 58 04

Tartif’light
Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de Reblochon ou Maroilles, 600 g de champignons (ou moitié endives, moitié champignons), 3 oignons, 1 kg 200 de pommes de terre Melody, 50 cl de crème fraîche allégée à 15%, 15 cl de vin blanc Chardonnay, muscade, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : *

la voix du nord,le chef et la cocotte,la fourchette de marinette,valenciennes,alex iwanicki,marine,tartif’light d’alex iwanicki chef de la fourchette de marinette


Pelez les pommes de terre et les oignons. Coupez-les en rondelles fines. Faites pareil avec les champignons. Mélangez la crème et le vin. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de muscade. Versez cette préparation sur les légumes et les champignons, mélangez, couvrez et faites mariner au réfrigérateur un gros quart d’heure. Préchauffez le four à 180°C puis enfournez le plat d’abord 45 minutes en remuant souvent. Il ne faut pas que les pommes de terre brûlent. A la fin des 45 minutes, recouvrez le plat du Reblochon coupé en 4 ou de Maroilles coupé en tranchettes et remettez au four en position gril pour 10 à 15 minutes. Il faut que cette tartiflette allégée soit joliment dorée.

jeudi, 20 février 2020

Farofa aux piments

Caetano Veloso en fond sonore, des amis, du bon vin, un bol de farofa, un plat de haricots en sauce et c’est le bonheur.

Farofa aux piments, la cocotte, la voix du nord

Pour 1 petit bol
Ingrédients : 50 g de farine de manioc (à trouver dans les magasins bio, portugais ou africains) ou farine de maïs ou de blé, 30 g de saindoux, ¼ d’oignon, 1 gousse d’ail, 3 tranches de bacon, piment séché, du persil, poivre.
Préparation :  15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : sauteuse et son couvercle
Pelez et ciselez très finement le quart d’oignon. Pelez et pilez la gousse d’ail. Coupez le bacon en fines lamelles. Faites fondre le saindoux dans la sauteuse et ajoutez-y oignon et ail. Faites chauffer ce mélange tout doucement en remuant souvent avec une cuillère en bois. Ajoutez les lamelles de bacon et le piment. Remuez toujours et couvrez la sauteuse. Quand les morceaux d’oignon sont fondants (au bout d’une vingtaine de minutes), ajoutez la farine de manioc et mélangez à nouveau. Laissez cuire quelques instants en remuant toujours le contenu de la sauteuse pour éviter que cela attache. Arrêtez la cuisson quand la farofa est bien dorée. Poivrez et parsemez de persil ciselé.
Servez ce condiment plein de goût avec un plat en sauce, du riz, de la feijoada, des crudités, une viande grillée.

mardi, 18 février 2020

Navarin de porc d’hiver

Prendre son temps, faire les choses sans hâte, traîner, s’assoir devant le four, regarder la cocotte qui cuit et ne rien faire d’autre.

Navarin de porc d’hiver, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de poitrine de porc sans os, beurre, huile, 10 grains de poivre noir et 10 baies de genièvre, 6 navets, 6 pommes de terre, eau, sel.
Préparation : 15 min – cuisson : 3 h environ – coût : * - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Faites fondre 15 g de beurre et 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol dans la cocotte. Coupez le morceau de poitrine en 6 morceaux. Faites-les dorer dans la cocotte à couvert pendant 15 minutes. Retournez-les fréquemment. Préchauffez le four à 150 °C. Pilez poivre et genièvre. Enlevez la graisse qui s’est formée autour de la viande. Saupoudrez les morceaux de viande du mélange poivre-genièvre et salez-les. Couvrez-les d’eau à hauteur. Pelez navets et pommes de terre. Coupez-les en quartiers égaux et ajoutez-les dans la cocotte. Couvrez-la et déposez-la au four. Laissez cuire 1 heure à 150°C puis baissez la température sur 100°C et laissez confire 1 h 30 à 2 h. Rectifiez l’assaisonnement et servez viande et légumes nappés de sauce.

dimanche, 16 février 2020

Iles flottantes

Des petits nuages de douceur dans un océan de crème, tels sont les œufs à la neige ou les îles flottantes. Faciles à faire et à dévorer.

Iles flottantes, la cocotte, la voix du nord

Fouetter des œufs en neige n’est pas bien compliqué mais réussir la crème anglaise peut le devenir si on ne fait pas les bons gestes. Au bain-marie, à la cuillère en bois, avec ou sans épaississant, il y a plein de façons de la réussir. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas la quitter des yeux et sans cesse remuer pour obtenir la consistance voulue. Et quand enfin on y arrive, les portes d’un monde merveilleux s’ouvrent à nous. Oui, à nous, sabayons, egg nogs, flans, puddings et autres trifles ! Oui, à nous et à ceux qui auront la chance d’y goûter avec nous !

Iles flottantes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 œufs entiers, 500 ml de lait, 150 g de sucre en poudre, 1 gousse de vanille, une pincée de sel (facultatif).
Préparation : 10 min – Cuisson : 15 à 20 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Fouet électrique
Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Réservez les jaunes dans un plat creux. Au fouet électrique montez les blancs en neige ferme en ajoutant une pincée de sel et 50 g de sucre. Faites frémir ½ l de lait. Plongez une cuillère à soupe dans les blancs en neige et déposez son contenu dans le lait frémissant. Pochez 12 « îles » en plusieurs fois quelques secondes et retournez-les très délicatement. Réservez-les sur un linge. Dans le lait qui a servi pour pocher les œufs à la neige, fendez la gousse de vanille en deux, grattez l’intérieur et incorporez-le au lait. Mélangez les jaunes d’œuf avec le sucre restant jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez le lait sur ce mélange en fouettant. Versez-le dans la casserole et faites épaissir la crème en mélangeant très souvent, à feu doux.  Laissez refroidir et mettez au frais 2 h minimum. Servez la crème anglaise dans 6 ramequins, déposez 1 ou 2 œufs à la neige par ramequin et parsemez d’amandes effilées ou de noisettes concassées…

vendredi, 14 février 2020

Risotto coco-thaï

Mon chéri, pour la Saint-Valentin, tu ne m’offrirais pas un risotto noir à la noix de coco ? Mais bien sûr, mon amour. Tout de suite, mon amour.

risotto coco-thaï,la cocotte,la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 350 g de riz noir, 1 cube de bouillon de légumes bio, 450 ml de lait de coco, ½ botte de cives, 2 branches de basilic thaï, huile de tournesol, sel, poivre ou pâte de piment, 50 g de fromage de brebis bien sec.
Préparation : 30 min – cuisson : 25 à 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique et sauteuse
Lavez et passez au hachoir les cives et le basilic. Ajoutez un peu d’huile pour faciliter le travail. Salez, poivrez et réservez. Emiettez le cube de bouillon dans le lait de coco. Mélangez et ajoutez un verre d’eau. Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol dans la sauteuse, ajoutez le riz et rendez-le translucide. Puis versez le lait de coco au bouillon petit à petit. Dès que le lait de coco est absorbé, ajoutez-en un peu jusqu’au moment où le riz est cuit. Il devrait l’être au bout d’une vingtaine de minutes. Arrêtez le feu, ajoutez 50 g de fromage de brebis râpé fin et remuez quelques instants. Servez le riz avec une belle cuillère de basilic aux cives et proposez du poisson cuit à la vapeur.

lundi, 10 février 2020

Galettes complètes au Maroilles

Si vous ne voulez pas mettre de jambon, vous avez le droit. Dans votre cuisine, c’est vous le chef et personne d’autre !

Galettes complètes au Maroilles, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 galettes de blé noir, 250 g de Maroilles, un peu de lait, beurre, 4 tranches de jambon blanc, 6 fines tranches de bacon, 6 œufs, poivre, piment de Cayenne.
Préparation : 15 min – cuisson : 3 à 4 min par galette – coût : * - difficulté : * - ustensiles : casserole et poêle antiadhésive
Coupez le Maroilles en petits morceaux, déposez-les dans une casserole, ajoutez 1 petite tasse de lait et un peu de piment et mettez à chauffer doucement. Mélangez jusqu’à obtenir une belle crème épaisse et réservez. Découennez le jambon et coupez-le en petits morceaux. Faites des lamelles de bacon et mélangez les deux viandes. Faites chauffer la poêle et déposez-y une noix de beurre. Posez une galette dessus. Au centre, ajoutez 1 belle cuillère de crème de Maroilles, parsemez-la de jambon et bacon, cassez un œuf par-dessus et poivrez. Rabattez délicatement les côtés de la galette vers le centre pour former une enveloppe et laissez cuire 2 minutes à feu doux. Ensuite retournez la galette et laissez-la cuire encore 1 minute. Faites toutes les galettes de la sorte, réservez-les au chaud et servez-les avec des crudités.

samedi, 08 février 2020

Carpaccio de Saint-Jacques, crème fumée et agrumes de Guillaume Hu chef du restaurant le Copper à Vieille Chapelle

« Un vrai métier »
A Vieille-Chapelle, rencontrez un gamin de 25 ans qui travaille depuis 10 ans déjà. Lui s’est vu artiste mais ses parents lui ont dit que « la cuisine, c’était un vrai métier ». Alors son art est dans ses assiettes. Sa cuisine est bistronomique, belle et décomplexée. « J’arrive à sortir des choses qui plaisent aux gens ». Guillaume aime parler et partager et tout en parlant, il fait goûter son foie gras, ses Saint-Jacques... « Faudrait que je te fasse goûter ma pavlova, c’est une tuerie. Faudra revenir, la Cocotte. Faudra revenir. »

Carpaccio de Saint-Jacques, crème fumée et agrumes de Guillaume Hu chef du restaurant le Copper à Vieille Chapelle, Guillaume Hu, le Copper, Vieille-Chapelle, la Cocotte, le chef et la Cocotte, la voix du nord

Le Copper, et sur Facebook, 238 rue de La Place, 62136 Vieille-Chapelle, 03 21 26 09 51
 
Carpaccio de Saint-Jacques, crème fumée et agrumes
Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 noix de Saint-Jacques par personne, 6 gros champignons, pluches de cerfeuil ,6 citrons verts, 3 càs de crème de Bresse ou d’Isigny, sel, poivre blanc, huile de truffe et 2 poignées de foin.
Préparation : 15 min – cuisson : 3 min – coût : ** - difficulté : ** - ustensiles : mandoline, zesteur, cocotte en fonte, un saladier en verre plus petit que la cocotte.

Carpaccio de Saint-Jacques, crème fumée et agrumes de Guillaume Hu chef du restaurant le Copper à Vieille Chapelle, Guillaume Hu, le Copper, Vieille-Chapelle, la Cocotte, le chef et la Cocotte, la voix du nord

Pressez 1 citron et recueillez les suprêmes et les zestes sur les autres. Coupez les Saint-Jacques en fines tranches. Ajoutez le jus de citron. Salez, poivrez et réservez.
Tapissez le saladier de crème à la cuillère à soupe. Etalez le foin dans la cocotte, mettez le feu au foin et posez le saladier de crème dessus. Refermez aussitôt la cocotte et laissez la crème prendre le goût de fumé. Vous pouvez répéter l’opération 3 ou 4 fois en vous assurant du goût. En moins de 5 minutes, c’est fait.
Débarrassez-vous des pieds des champignons et coupez les champignons à la mandoline. Disposez joliment la crème sur les assiettes, répartissez les Saint-Jacques, les champignons au centre, les pluches de cerfeuil et les suprêmes et zestes de citron. Versez un peu d’huile et dégustez aussitôt.

mardi, 04 février 2020

Bonnet de Nuit

Bonnet de Nuit ? Bonnet de Nuit ! Ah ah ah, je rigole ! Mais la Cocotte vous l’assure, ça marche aussi avec d’autres vins rouges.

Bonnet de Nuit, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de bonnet de bœuf (tripes), 2 saucisses fumées, 2 cuillères à soupe de farine, 1 bouteille de vin Nuit Grave (vin du Larzac), 1 oignon, du thym, laurier, 2 carottes, 3 branches de céleri, sel et poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 3 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : cocotte en fonte
Coupez le bonnet de bœuf en morceaux de 3 à 4 cm de côté. Rincez-les abondamment et faites-les bouillir 1 heure dans de l’eau salée. Egouttez. Préchauffez le four à 150°C. Coupez les saucisses fumées en rondelles et faites-les suer dans une cocotte en fonte. Quand elles ont rendu un peu de gras, ajoutez l’oignon pelé et ciselé et les morceaux de viande. Saupoudrez de deux bonnes cuillères à soupe de farine. Remuez et versez la bouteille de vin. Ajoutez thym, laurier, carottes pelées et coupées en rondelles et branches de céleri taillées en petits tronçons. Assaisonnez. Dès les premiers bouillons, couvrez la cocotte et mettez-la dans le four. Laissez-la 2 heures en mélangeant de temps en temps et en baissant la température petit à petit pour arriver à 90°C. Vous pouvez laisser encore plus. Au moment de servir, salez et poivrez comme il vous plaît.

dimanche, 02 février 2020

English muffins

Quand vous aurez goûté ces petites merveilles, vous ne direz plus que les Anglais ne savent pas faire la cuisine mais vous direz thank you.

English muffins, la cocotte, la voix du nord


Ces petits pains moelleux sont nés en Angleterre dans le courant du dix-neuvième siècle. Tout frais, tout chauds, ils étaient alors vendus dans les rues et une clochette annonçait leur arrivée. Ils ont une place d’honneur sur la table du English breakfast, dans un joli panier, sous un linge pour les garder au chaud. On les ouvre en deux, on les tartine de bon beurre et de confiture-maison… pour ceux qui ont de la chance. Ils sont horriblement tendres et carrément délicieux sous des œufs Bénédictine, des œufs pochés, couverts de sauce hollandaise et accompagnés de bacon. Mais ça, c’est une autre recette.

Pour 12 English muffins
Ingrédients : 300 g de farine type 55, 120 g de lait, 40 g de beurre, 50 g d’eau chaude, 2 cuillères à soupe de sucre, 5 à 7 g de levure sèche du boulanger, 1 cuillère à café de sel.
Préparation : 15 min – cuisson : quelques minutes par muffin – coût * - difficulté : * - ustensile : plaque en fonte

English muffins, la cocotte, la voix du nord


Faites chauffer le lait dans une casserole. Quand des petites bulles apparaissent, arrêtez le feu et ajoutez le sucre et le beurre. Laissez fondre. Délayez la levure dans l’eau chaude. Dans le bol d’un blender ou à la main, mélangez la farine, le sel, le lait avec beurre et sucre et la levure délayée. Pétrissez jusqu’à l’obtention d’une belle boule de pâte bien dense. Couvrez-la d’un linge propre et laissez-la lever 1 heure dans un endroit chaud de la cuisine. Ensuite étalez la pâte sur 1 cm d’épaisseur et dans cette pâte, faites 12 ronds réguliers à l’aide d’un verre de 6 à 7 cm de diamètre. Couvrez-les et laissez-les lever encore 1 heure. Aplatissez-les un peu et sur la cuisinière faites-les cuire 8 à 10 minutes à feu doux sur une plaque graissée. Retournez-les en cours de cuisson. Laissez-les refroidir et enfermez-les dans un sac avant de les déguster.

vendredi, 31 janvier 2020

Petiscos de champignons

Petiscos et tapas, même combat. Ils ouvrent l’appétit. Dans ma recette, ils sont portugais parce que j’ai choisi un chorizo portugais.

petiscos de champignons, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de champignons de Paris pas trop petits, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, ½ chorizo courbé, 5 cl de vinaigre de Xérès, ½ cuillère à café de cumin moulu, 2 gousses d’ail, persil plat.
Préparation : 10 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : sauteuse
Lavez, équeutez et coupez les champignons en 4. Détaillez le chorizo en cubes. Faites chauffer la cuillère d’huile d’olive dans la sauteuse et faites-y dorer les cubes de chorizo pendant 5 minutes. Ajoutez ensuite les champignons et mélangez en décollant les sucs de cuisson. Versez le vinaigre de Xérès et mélangez à nouveau. Ajoutez le cumin en poudre et l’ail pelé et ciselé. Couvrez et laissez cuire 10 minutes à feu doux. Au bout de ce temps, enlevez le couvercle et augmentez un peu le feu pour que le jus de cuisson s’évapore. En moins de 5 minutes, c’est bon. Arrêtez la cuisson et parsemez les champignons de persil plat lavé et ciselé grossièrement. Mangez-les tièdes ou froids. 

mercredi, 29 janvier 2020

Biscuits l’instant suédois et la Cocotte au musée du terroir de Villeneuve d'Ascq

Cocasse, le mélange fromage bleu, cassonade, cannelle, gingembre et noix muscade ! Cocasse, certes oui mais tellement bon !

Biscuits l’instant suédois, la cocotte, la voix du nord

Pour 30 biscuits
Ingrédients : 200 g de farine type 65, 125 g de beurre salé, 40 g de cassonade, ½ cuillère à café de cannelle en poudre, ½ cuillère à café de gingembre en poudre, ¼ cuillère à café de muscade, 1 œuf, 200 g de fromage bleu (roquefort, Pyrénées, fourme d’Ambert...), 5 à 10 cl de lait.
Préparation : 15 min - Cuisson : 10 min par fournée – coût : * - difficulté : * - Ustensiles : plat hermétique, emporte-pièce rond (5 à 6 cm de diamètre), papier-cuisson et plaque à pâtisserie
Faites fondre le beurre. Mélangez farine, beurre, cassonade, œuf, cannelle, gingembre et muscade. Formez une belle boule. Emballez-la dans un plat hermétique et enfermez-la au réfrigérateur 2 heures. Puis aplatissez-la finement sur un plan fariné. A l’aide de l’emporte-pièce, découpez des biscuits et déposez-les sur la feuille de papier-cuisson puis sur la plaque à pâtisserie. Préchauffez le four à 180°C. Enfournez-les 10 minutes et laissez-les refroidir sur une grille. Ecrasez le fromage à la fourchette, allongez-le d’un peu de lait pour en faire une crème épaisse, étalez-la sur la moitié des biscuits et recouvrez chacun des biscuits d’un autre biscuit. Dégustez bien frais.

Et si vous n'avez rien à faire ce dimanche, la Cocotte vous a trouvé quelque chose. Attention, roulement de tambour, une après-midi consacrée à la céramique au musée du terroir de Villeneuve d'Ascq. De 14 h 30 à 17 h 30, venez mettre la main dans la terre, avec la Cocotte venez déguster des p'tits plats cuits dans des plats en terre, venez tourner, venez modeler, venez faire plein de choses mais venez ! Ca va être bien.

Musée du Terroir et sur Facebook, 12 carrière Delporte 59650 Villeneuve d'Ascq 0320918757

biscuits l’instant suédois,la cocotte,la voix du nord

lundi, 27 janvier 2020

Velouté de céleri aux harengs doux

Intolérants au lactose, remplacez le lait par de l’eau et régalez-vous de ce velouté qui se passera de sel. Les harengs doux sont déjà salés.

Velouté de céleri aux harengs doux, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petite boule de céleri, 1 oignon, 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol, 2 carottes jaunes, 4 petites pommes de terre, 200 g de harengs doux, poivre, muscade, lait et eau.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles râpe et mixeur plongeant
Pelez et ciselez l’oignon. Dans un faitout, faites chauffer l’huile et ajoutez l’oignon. Faites-le fondre quelques instants à couvert. Pelez, lavez et râpez céleri, pommes de terre et carottes. Ajoutez-les dans le faitout, parsemez d’une pincée de noix muscade, versez 50 cl de lait et 50 cl d’eau. Mélangez, couvrez et laissez cuire 25 minutes. Ajoutez alors les filets de harengs doux coupés en petits morceaux. Laissez cuire encore 5 minutes, poivrez et passez le velouté au mixeur plongeant. S’il est trop épais, allongez à l’eau. Servez-le avec des croûtons de pain frottés à l’ail et bien dorés. Et si vous en avez envie, ajoutez de la mimolette jeune râpée.