samedi, 26 janvier 2013

Chou à la crème

Un petit conseil, ne zappez l’épisode « enlevez les grosses côtes et faites blanchir les feuilles », sinon le chou risque d’être dur. Le reste, gardez-le, on en fera de la soupe bientôt.

Chou à la crème, chou vert, ricotta, roquette, pignons de pin

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 grandes feuilles de chou vert, 1 pot de 250 g de ricotta fraîche, 1 œuf, 1 bouquet de roquette, une belle poignée de pignons de pin, sel et poivre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : hachoir électrique, cocotte-minute, papier sulfurisé et panier vapeur
Détachez les feuilles du chou en prenant soin de ne pas les déchirer. Enlevez les grosses côtes et faites blanchir les feuilles 5 minutes à l’eau bouillante. Réservez. Lavez soigneusement la roquette, coupez les queues et passez-la au hachoir électrique pour la réduire en purée. Ensuite dans un plat creux, mélangez-la à  la ricotta, ajoutez un œuf entier et la poignée de pignons de pin. Salez et poivrez selon votre goût. Battez au fouet pour avoir une belle crème. Déposez du papier sulfurisé dans le fond d’un panier-vapeur puis posez 2 feuilles de chou, la moitié de la crème, à nouveau 2 feuilles de chou, le reste de la crème et terminez par les 2 dernières feuilles, coincez les feuilles en les rentrant bien au niveau des bords. Versez de l’eau dans la cocotte-minute puis déposez le panier-vapeur. Mettez sous pression pendant 12 à 15 minutes. Laissez la pression redescendre et coupez le chou à la crème en quartiers ou utilisez un emporte-pièce, comme sur la photo. Servez-le avec une viande blanche.

26.01.2013

lundi, 01 mars 2010

Le paradigme du chou à l'ail

P1160008b.jpgIl faudra vous y faire. On a longtemps considéré le chou vert comme un légume qui ne sentait pas bon, qui empestait toute la maison dès lors qu'on le cuisinait, qui était difficile à digérer... Bref on trouvait plein de bonnes raisons pour ne pas en manger. Mais ce paradigme a changé. Désormais, même si ça pue toujours autant, un seul mot d'ordre nous est donné : Mangez du chou ! C'est bon pour tout ! Il est avéré que le chou vert ou rouge est un légume anti-carcinogène. Sa consommation régulière optimalise votre capital-santé et vos chances de ne pas contracter de cancer, notamment du côlon, de l'estomac, de l'œsophage ou encore du poumon. Pour le digérer, il suffirait de le blanchir deux fois en changeant l'eau. De ce fait, les éléments soufrés contenus dans ce légume responsables de sa mauvaise digestion sont éliminés. Vous pouvez aussi, on l'a déjà dit, ajouter quelques graines de cumin à la cuisson. Une fois cette problématique posée, ce schéma directeur vous donnera l'opportunité de fédérer tous les gens en termes de gastronomie du chou.

Vous avez vu comme la Cocotte s'exprime aujourd'hui ? Paradigme, problématique, schéma directeur, fédérer.... Ça en jette ! Ça fait des semaines qu'elle rêve d'utiliser le mot Paradigme, ça fait pas pipi loin mais qu'est-ce que ça sonne !

Allez, allez, comme Muriel Barbéry dirait : « Ça se passe dans ma tête et de commentaire ! »

 

Il vous faut :

1 petit chou vert

3 gousses d'ail

une petite poignée de gros raisins secs

des piments rouges (facultatifs)

sel et poivre

1 cuillère à café de curry en poudre

quelques graines de cumin

1 filet d'huile d'olive

 

Détachez toutes les feuilles de chou et enlevez la partie blanche du milieu.

Faites bouillir une marmite d'eau, lavez vos feuilles et détaillez-les en lanières plus ou moins fines.

Quand l'eau bout, plongez les lanières de chou et faites bouillir 1 ou 2 minutes. Recommencez cette opération en changeant l'eau.

Puis dans un fait-tout, faites chauffer un filet d'huile d'olive, ciselez l'ail. Ajoutez l'ail puis le chou, les petites rondelles de piments, le curry, les raisins, sel, poivre et terminez par 10 graines de cumin. Mélangez bien. Ajoutez un peu d'eau, couvrez et faites cuire pendant 1 bonne vingtaine de minutes.

Pendant ce temps, préparez du riz jasmin. Son odeur délicieusement parfumée chassera peut-être celle du chou.

Au moment de servir, mélangez à parts égales riz et chou, chou et riz !

mardi, 24 novembre 2009

Des p'tits choux farcis

 

Des choux.jpgL'hiver, c'est comme ça, on mange du chou.

Chou vert, frisé, fleur, rouge, quette, romanesco, croute, blanc, chinois, etc...

Les étals des maraîchers en sont remplis. Ça ne coûte rien.

C'est plein de vitamines, c'est anti-cancérigène, anti-dépressif, antiseptique, laxatif...

Si comme certaines lectrices du blog, vous allaitez et que les montées de lait sont douloureuses, mettez-vous une feuille de chou dans le soutif'. Ce n'est pas décoratif mais ce n'est pas définitif, ça vous laisse peut-être dubitatif mais ça reste facultatif.

Certains en font des cataplasmes contre les foulures, les entorses, les douleurs, les maux de tête !

On dirait bien que le chou, c'est bon pour tout ! La cocotte devrait faire de la pub !

 

Aujourd'hui elle vous propose de le farcir.

Le plus long dans cette histoire sera de blanchir les feuilles pour les ramollir et les rendre plus digestes.

 

Il vous faut :

un chou vert

600 gr de chair à saucisse

des restes de pain dur

un peu de lait

un oeuf

un demi-poivron rouge

deux tranches de jambon cru

un oignon

sel et poivre

une branchette de thym

de la ficelle

 

FP1120578-1.jpgaites bouillir de l'eau dans une grande marmite. Effeuillez votre chou et faites cuire vos feuilles pendant 2 ou 3 minutes dans l'eau bouillante. Égouttez-les et réservez-les.

Faites tremper vos morceaux de pain dans le lait. Ciselez un oignon, découpez le poivron et le jambon en petits dés et effeuillez votre branchette de thym.

Dans un grand saladier, mélangez la viande et tous les autres ingrédients.

Ensuite prenez une feuille de chou, déposez un peu de viande au centre et formez une petite bourse que vous ficellerez du mieux que vous pouvez.

Faites de même avec toutes les autres feuilles.

Déposez-les ensuite dans une grande marmite, ajoutez quelques carottes si vous voulez, puis 1 bon litre d'eau et faites cuire à feu doux pendant une petite heure.

Vous allez voir, le jambon et le poivron vont non seulement donner de la couleur mais aussi un petit goût de reviens-y, comme on dit !

 

dimanche, 27 septembre 2009

Soupe au chou Johnny

 

-1.jpgAvez-vous entendu la terrible nouvelle ? Alors que ce vendredi 25 septembre, Johnny se produisait au Zénith de Lille, on apprenait qu'il avait subi une opération durant le mois d'août. La Cocotte a réagi sur le champ et vous propose donc cette recette de chou vert.

Les premiers choux verts commencent à arriver sur les marchés. Un beau chou vert, ce sont des feuilles bien serrées qui crissent sous les doigts et qui pleurent de sève quand on les casse. Le chou vert, c'est bon pour tout, plein de calcium, de fer, de phosphore et de vitamines. Avec toutes ces qualités, il ne faut pas s'étonner que le chou soit recommandé dans la prévention des cancers du côlon et de l'estomac.

Johnny n'en a certainement pas mangé assez. Allez, Laetitia, cette recette est pour toi ! Donne du chou à ton homme !

Voici une belle soupe légère et parfumée. Ce n'est pas la recette de la soupe mange-graisse dont raffolent les Américaines mais on n'en est pas loin.

Si vous voulez la digérer facilement, la Cocotte vous conseille d'ajouter dans la marmite, un navet évidé rempli de mie de pain. Enlevez-le en fin de cuisson. Si vous n'avez pas de navet, vous pouvez ajouter quelques graines de carvi. Ça passe tout seul.

Il vous faut :
1 chou vert pas trop gros
1 oignon
3 gousses d'ail
3 carottes
3 pommes de terre
persil, laurier et thym
sel et poivre
1 cuillère d'huile d'olive

Enlevez les premières feuilles du chou, coupez le reste en fines lanières. Enlevez les côtes un peu dures à croquer.
Faites bouillir de l'eau salée et plongez les lanières de chou dans cette eau pendant quelques minutes pour les blanchir.
Détaillez l'oignon en fines lamelles, écrasez l'ail et coupez les carottes et pommes de terre en tout petits morceaux.
Puis dans votre marmite, faites chauffer une cuillère d'huile d'olive, faites revenir l'oignon et l'ail pendant quelques instants et ajoutez le chou, les autres légumes et les aromates. Salez, poivrez et couvrez d'eau.
Il ne faut pas que ce soit trop liquide.

Laissez cuire pendant 30 à 40 minutes.
Ajoutez une saucisse de Morteau ou de Montbéliard, retirez-la avant la fin de la cuisson et détaillez-la en rondelles.

Ça prend quoi ?

Allez, ça prend dix minutes pour éplucher tout, pas plus !

Et après, vous aurez tout le reste du weekend pour écouter votre chanteur préféré.

Pour la Cocotte, ça ne sera pas Johnny. Ce serait plutôt quelqu'un comme Daho ou Delerm.

Delerm, d'ailleurs, que la Cocotte copie en donnant à cette soupe le nom de Johnny. Lui, donne bien des noms à ses baisers (cf, le baiser Modiano) et il en fait des chansons.

Et vous, ce serait qui ?