lundi, 04 mars 2013

Carottes au gingembre et keftas

T'attends un bébé et t'as envie de vomir ? Mange du gingembre.
T'es dans le bus ou sur le bateau et tu ne supportes pas la conduite du chauffeur ou du capitaine ? Mange du gingembre.
T'as mal à la tête ? Mange du gingembre.
T'as mal au dos ? Mange du gingembre.
T'as ton nez qui coule ? Mange du gingembre.
Ton repas de midi ne passe pas ? Mange du gingembre.
T'es toudis à t'plaindre ? Mange du gingembre ! Pendant ce temps-là, on ne t'entendra pas.
En poudre, en capsule, en confit, en tranches, en sirop, en infusion, dans un cake, dans une soupe, cru ou cuit, cuit ou cru, râpé, glacé, petit coupé/petit coupé.... Mange du gingembre.
C'est pas le sirop typhon mais presque. Il paraît même que c'est aphrodisiaque. Même si rien n'est prouvé, manges-en quand même, c'est sûrement placebo.
T'as des carottes, des navets, des panais et t'as fait des keftas ? Alleluiah ! Ajoute du gingembre et voilà !

carottes au gingembre et keftas, carottes, gingembre, keftas, navets, panais

C’est la fête à la carotte. En promo toute la semaine. Mangez-la en soupe, avec de la morue ou avec des panais, c’est la fête à la carotte !
Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 carottes, 3 navets, 2 panais, ail, paprika, gingembre en poudre, 500 g de bœuf haché, 1 œuf, 1 oignon, coriandre moulue, sel, poivre, huile d’olive.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - difficulté : * - Ustensiles : gril et piques à brochettes
Epluchez les légumes. Coupez-les en morceaux égaux. Dans une cocotte, faites chauffer 5 cl d’huile d’olive, ajoutez 1 gousse d’ail pilé, 1 cuillère à café de paprika et de gingembre. Salez et poivrez. Faites dorer rapidement puis ajoutez les légumes. Versez de l’eau jusqu’à couvrir les légumes. Couvrez la cocotte et faites cuire à feu modéré pendant 20 à 25 minutes.
Pendant ce temps, épluchez et ciselez l’oignon, mélangez-le au bœuf haché, ajoutez l’œuf entier, une cuillère à café de coriandre moulue, salez et poivrez. Autour des piques à brochettes, formez des sortes de saucisses courtes mais épaisses. Faites chauffer le gril en le huilant légèrement et faites cuire les keftas pendant 10 minutes.
Servez légumes et viande avec un peu de couscous fin ou du boulgour.

04.03.2013

lundi, 18 février 2013

Doubeurre au gratin

Samedi une amie entendait sur le marché des petites dames aux cheveux gris discuter devant le stand de leur boucher préféré :
« Oui, les gens disent qu’ils n’ont pas le temps de se préparer de bons petits plats mais ils ont bien le temps d’utiliser leur téléphone. Ils l’ont toujours à la main, leur téléphone. Pour ça ils ont le temps. »
Et oui, mes p’tites dames, ce qui nous fout en l’air, c’est ce rapport temps-cheval.
On n’a pas le temps de faire ses courses, on n’a pas le temps de choisir ses produits, on n’a pas le temps de se préparer un petit plat, on n’a pas le temps d’allumer son four.
Du coup, tout doit se faire avec un chrono dans les mains. On achète vite, sans regarder de près, des produits dont la qualité et la provenance sont parfois, souvent, voire très souvent, très suspectes. Plus de temps pour déambuler dans les allées d’un marché, plus le temps de discuter avec la fromagère qui vous contera l’histoire de son Comté, 18 mois d’affinage.
Plus le temps de soupeser le chou vert ou le chou rouge d’où s’écoule encore la rosée du matin du maraîcher qui est toujours là au rendez-vous, qu’il neige, qu’il vente, qu’il pleuve, par tous les temps. Plus le temps de constater que les fèves, c’est pas encore pour maintenant, il faudra attendre un peu.
Plus le temps d’admirer les poissons péchés de la veille et d’écouter les p’tites recettes du poissonnier.
Plus le temps d’aller boire un p’tit café au troquet du coin avec le boucher au tablier maculé de sang de vrai bœuf.
Plus le temps de rien ! Juste le temps de déballer une brique gelée, lissée mécaniquement, recouverte d’un fromage dont le lait sort d’une vache qui n’a jamais foulé une terre boueuse ni mangé de foin.
Juste le temps de faire cuire cette brique au micro-ondes, ça va plus vite.
Et quand on amène son plat à table, on fait comme on nous l’a bien appris dans la pub, on déclare : « C’est moi qui l’ai fait ».
Et du coup, par manque de temps, on se retrouve à manger du cheval.
Pourquoi ? Tout simplement parce que le temps c’est de l’argent. 
Parce que les industriels de la malbouffe, les chronométreurs  de merde en boîte l’ont bien compris et iront toujours chercher leurs produits au moins cher.
Qu’importe le goût, pourvu qu’on ait les sous.
 En Roumanie on se retrouve avec plein de viande de cheval sur les bras ? Et si on en mettait dans des lasagnes censément au bœuf ? De toute façon, si les consommateurs n’ont pas le temps de se préparer des petits plats, ils ont encore moins le temps de lire les étiquettes…
C’est le rapport cheval-temps. La boucle est bouclée.
Et sur notre téléphone, on s’enverra des images d’une boîte de surgelés qui gagne le tiercé, les photos-montage d’un cheval avec un corps de bœuf, des couvertures de livres aux titres tronqués avec des jeux de mots plus lourds les uns que les autres. Et on cliquera sur « J’aime » parce qu’on a bien le temps de rire un peu… Merde, quoi !

La recette de doubeurre au gratin

Remplacez le cottage cheese par du fromage bleu, ça fait joli dans le plat et ça renforce le goût. Et s’il vous reste de la courge butternut, goûtez-la crue. Croyez-moi, c’est délicieux.

Doubeurre au gratin, doubeurre, courge butternut, butternut, pommes de terre, carottes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 belles pommes de terre Bintje, le même poids en carottes, le même poids en courge butternut (doubeurre), 100 g de cottage cheese, 200 ml de lait, ail, piment en poudre, poivre blanc et sel.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 1 h – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : mandoline, plat à gratin
Préchauffez le four à 180°c. Epluchez pommes de terre, carottes et courge Butternut. Avec la mandoline, coupez très finement les trois légumes en fines rondelles. Si vous n’avez pas de mandoline, faites-le de façon très régulière avec un couteau bien aiguisé. Pelez une gousse d’ail et frottez le fond du plat à gratin avec. Versez un peu de lait dans le fond du plat et déposez vos légumes en couches successives. Salez et poivrez légèrement à chaque couche. Dans un bol mélangez le reste du lait et le cottage cheese. Versez sur toute la préparation puis saupoudrez d’un peu de piment et mettez votre plat au four. Quand le dessus des légumes est bien gratiné et que les légumes se laissent facilement transpercer avec la lame d’un couteau, arrêtez la cuisson. Comptez une bonne heure pour en arriver là.

18.02.2013

dimanche, 27 janvier 2013

Carrelet carottes et agrumes

Pssitt ! Ne le répétez pas ! C’est un secret entre vous et moi. En ce moment, le carrelet, il est pour rien, une misère ! Mais faut faire vite, y’en n’aura pas pour tout le monde.

Carrelet carottes et agrumes, carrelet, carottes, agrumes, oranges, citron vert

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 petit carrelet  par personne, 3 carottes, 1 orange à jus, 2 citrons verts, beurre, sel, poivre, persil plat et un peu de farine.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 15 mn – Coût : * - Difficulté : **
Demandez à votre poissonnier de préparer les carrelets. Epluchez les carottes, coupez-les en julienne, c’est-à-dire en fins bâtonnets. Faites-les cuire 5 minutes à l’eau bouillante puis égouttez-les. Pressez une orange. Dans une casserole, faites fondre une noix de beurre, ajoutez les carottes et versez le jus d’orange. Laissez mijoter à feu doux pendant 5 minutes, poivrez et réservez.
Coupez les nageoires et la queue des poissons. Veillez à ce qu’ils soient bien vidés. Lavez-les soigneusement puis essuyez-les avec du papier-ménage. Passez-les dans la farine.
Dans une poêle, faites fondre une grosse noix de beurre, déposez les carrelets, côté coloré dans le fond, retournez-les très vite puis laissez-les cuire 4 à 5 minutes à feu doux. Prélevez quelques zestes de citron vert puis pressez les citrons. Versez le jus sur les carrelets. Salez et poivrez. Servez les carrelets accompagnés des carottes à l’orange et parsemez quelques zestes de citron vert par-dessus et de persil plat ciselé.

27.01.2013

lundi, 07 janvier 2013

Hutspot

Quand l’hiver est rude aux Pays-Bas, l’autochtone ne fait pas que rentrer du bois, il se prépare aussi du hutspot. Ça tient bien au corps et c’est tout simplement bon.

Hutspot, pommes de terre, carottes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de pommes de terre Bintje, 500 g de carottes, 1 cube de bouillon de légumes ou 1 litre de bouillon-maison, 1 oignon, 20 cl de lait, 150 g de fromage râpé, sel et poivre, un peu de matière grasse.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 45 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : Presse-purée et plat à gratin
Epluchez les pommes de terre et les carottes. Lavez-les puis coupez-les en gros morceaux. Déposez-les dans une casserole. Si vous avez du bouillon-maison, couvrez-en les légumes sinon salez et ajoutez le cube de bouillon de légumes. Couvrez et laissez cuire pendant 15 mn. Pendant ce temps, épluchez et ciselez l’oignon et faites-le dorer dans un peu de matière grasse. Au bout des 15 mn, pommes de terre et carottes se laissent facilement transpercer par la lame d’un couteau. Enlevez le plus de liquide possible puis passez vos légumes très grossièrement au presse-purée. Attention, il ne s’agit pas d’obtenir une purée. Ajoutez 15 cl de lait et l’oignon, poivrez et mélangez sommairement. Préchauffez le four à 180°c. Versez 5 cl de lait dans le fon d’un plat à gratin, recouvrez de votre purée, saupoudrez de fromage râpé et passez au four pour une trentaine de minutes.

07.01.2013

vendredi, 23 novembre 2012

Velouté de carottes au chou

The chou is back ! Il vous reste forcément bien un peu dans votre panier à légumes. Ça tombe bien, il n’en faut qu’un peu, c’est pour donner un p’tit plus à mon velouté.

Velouté de carottes au chou, carottes, chou

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 carcasse de poulet, thym, laurier 2 gousses d’ail, 5 baies de genièvre, 2 grosses carottes, 1 gros navet et 2 pommes de terre, ¼ de chou vert, sel et poivre blanc.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 50 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Blender ou mixeur plongeant.
Faites un bouillon avec la carcasse de poulet, thym, laurier, ail et baies de genièvre. Salez et poivrez modérément.  Laissez-le bouillir pendant 20 à 30 minutes. Ensuite filtrez-le et récupérez-en 1, 5 l.
Epluchez les carottes, navets et pommes de terre. Coupez-les en petits morceaux et faites-les bouillir dans le bouillon filtré pendant 20 mn. Au bout de ce temps, mixez très finement les légumes avec le jus pour obtenir un velouté.  Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
Enlevez les grosses côtes au cœur du chou puis détaillez-le en fines lanières. Faites-les blanchir 5 mn dans l’eau frémissante. Et ajoutez ces lanières de chou au velouté au moment de servir. Ca apportera un peu de croquant.
 Vous pouvez toujours utiliser un cube de bouillon de volaille pour aller plus vite. Mais ça n’aura pas le même goût, bien évidemment.

23.11.2012

mardi, 16 octobre 2012

Salade Pomchou

Vous pouvez zapper l’épisode blanchissement du chou mais dans ce cas, laissez-le dégorger plus longtemps dans le gros sel. Il faut que le chou soit bien ramolli.

Salade Pomchou, chou blanc, pommes, carottes

Pour 6 personnes
Ingrédients : ¼ de chou blanc, 1 pomme, 2 carottes moyennes, 1 yaourt, ¼ de bouquet de persil plat, 8 cl de vinaigre de cidre, moutarde, un peu de jus de citron, sel et poivre.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 2 mn – Coût : * - Difficulté : *
Coupez le chou en tranches très fines puis recoupez-le en morceaux de 2 à 3 cm. Si vous avez une trancheuse, c’est l’idéal. Faites bouillir une grande quantité d’eau salée et plongez-y le chou pendant 1 à 2 mn pour le blanchir. Egouttez-le et saupoudrez-le de gros sel, dans une passoire et déposez un gros poids sur le chou pour qu’il s’égoutte et ramollisse un peu. Laissez-le dégorger pendant 30 mn. Rincez-le et déposez-le dans un grand saladier. Epluchez ou ne l’épluchez pas si elle est bio, épépinez  et tranchez finement la pomme. Epluchez et râpez gros les carottes.
Dans un bol, mélangez le yaourt, le vinaigre de cidre, le persil plat ciselé, 1 cuillère à soupe de moutarde, le jus de citron, le sel et le poivre.
Versez sur tous les légumes, mélangez vigoureusement et mettez au frais jusqu’au moment de servir.
Pour digérer le chou plus facilement, ajoutez quelques graines de cumin.

16.10.2012

jeudi, 30 août 2012

Carottes crétoises

Quoi de plus simple qu’une salade de carottes, me direz-vous. Mais il faut savoir choisir ses olives. Pas fripées, pas vieilles, sinon le goût est trop fort. Choisissez bien.

carottes crétoises, carottes, olives noires

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de carottes, 1 oignon rouge ou 1 oignon blanc, du thym frais, huile d’olive, des grosses olives noires pas fripées, vinaigre de vin rouge, sel et poivre.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 8 mn – Coût : * - Difficulté : *
Epluchez les carottes. Si elles sont bio, cette opération est inutile. Coupez les carottes en rondelles de 2 mm d’épaisseur. Déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau, salez légèrement et faites-les cuire pendant 8 minutes. Egouttez-les et passez-les sous l’eau froide. Faites une vinaigrette avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et une cuillère à soupe de vinaigre, ajoutez quelques feuilles de thym. Salez et poivrez et faites gonfler les olives noires dedans. Mélangez la sauce aux carottes. Laissez au frais pendant 24 heures.
Le lendemain au moment de servir, épluchez et ciselez l’oignon rouge et parsemez-en votre salade de carottes.
Servez cette salade en mezzé, en accompagnement d’autres salades, comme des champignons à la grecque, des feuilles de vigne farcies, des calamars en beignets… Pour se sentir encore en vacances.

30.08.2012

samedi, 26 mai 2012

Carottes yaourt et cerfeuil

C’est le moment de ressortir le reste de cerfeuil. Voici une salade d’une fraîcheur et d’une légèreté qui va plaire à tout le monde. Elle est fraîche ma salade, elle est fraîche !

carottes yaourt et cerfeuil, carottes, yaourt, cerfeuil

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de carottes, 1 yaourt, ½ botte de cerfeuil, 8 cl de Melfor (mélange alsacien à base de vinaigre d’alcool, miel et infusion de plantes), 1 grosse échalote, sel et poivre.
Préparation : 10 mn + repos au réfrigérateur  – Cuisson : 5 mn – Coût : * - Difficulté : *
Epluchez les carottes et coupez-les en rondelles de 2 à 3 millimètres d’épaisseur. Faites bouillir de l’eau salée et plongez les rondelles de carottes quand l’eau bout. Laissez cuire pendant 4 à 5 minutes. Piquez les rondelles avec la lame d’un couteau. Elles doivent résister encore un peu. Egouttez et rincez les carottes. Lavez et ciselez le cerfeuil, épluchez et ciselez l’échalote. Dans un bol, mélangez cerfeuil, échalote, yaourt et vinaigre doux. Salez et poivrez et mélangez aux carottes  quand elles sont entièrement refroidies. Le meilleur étant de laisser les carottes au réfrigérateur, pendant quelques heures puis de mélanger à la sauce au yaourt et cerfeuil au moment de servir en entrée ou en apéritif ou en accompagnement d’un pique-nique. Mine de rien, l’été n’a jamais été aussi proche.

25.05.2012

samedi, 03 mars 2012

Velouté de carottes à la marocaine

Ne vous laissez pas miner par le temps froid et gris. Soyez prêts pour le retour des beaux jours. Faites le plein de vitamines et de gaieté avec ce velouté.

velouté de carottes à la marocaine, velouté de carottes, velouté, carottes

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 gousses d’ail, 20 olives vertes dénoyautées, 500 g de carottes, 1 petite boîte de concentré de tomates, huile d’olive, sel, poivre et coriandre en poudre, 1 litre de bouillon de légumes, quelques feuilles de  coriandre fraîche.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : mixeur plongeant et petit mixeur.
Epluchez les gousses d’ail. Dans le petit mixeur, mixez-les finement avec les olives vertes dénoyautées. Vous obtenez une pâte verte sans morceaux. Réservez. Epluchez les carottes, détaillez-les en rondelles et faites-les cuire dans de l’eau salée pendant 20 mn. Egouttez-les. Dans une grande casserole, faites chauffer deux cuillères à soupe d’huile d’olive, ajoutez la pâte verte, mélangez  puis continuez avec les carottes et le concentré de tomates. Salez légèrement (les olives le sont déjà), poivrez et ajoutez une cuillère à café de coriandre en poudre. Versez le bouillon. Gardez-en un peu pour allonger la soupe si besoin. Laissez cuire encore 10 mn. Puis passez le tout au mixeur plongeant. Vous devez obtenir un velouté sans morceaux. Lavez et ciselez la coriandre fraîche et parsemez-en votre velouté qui peut se boire chaud ou froid.

03.03.2012

vendredi, 21 octobre 2011

Tajine coings-carottes

La saison des coings ne dure pas longtemps. Il faut donc profiter vite de ces fruits gorgés de vitamines en préparant  marmelades, compotes ou pâtes.

tajine coings-carottes, coings, carottes, tajine, la Cocotte

Pour 6 personnes

Ingrédients : 5 carottes, 4 coings, 3 oignons nouveaux, 1 oignon rouge, 1 gousse d'ail, 10 abricots secs, cannelle, coriandre moulue, paprika, sel, poivre et huile d'olive.

Préparation : 15 mn – Cuisson : 30 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : tajine

Epluchez les carottes, coupez-les dans la longueur. Passez les coings sous l'eau mais ne les épluchez pas. C'est dans la peau que se concentre la pectine. Coupez-les en 8 quartiers et enlevez les pépins, comme pour une pomme. Faites chauffer 2 cuillères à soupe d'huile dans le tajine et dorez l'oignon et l'ail ciselés finement. Ajoutez une cuillère à café de cannelle, de coriandre moulue et de paprika. Mélangez bien, ajoutez les abricots secs, répartissez les carottes et les coings en les alternant et en les faisant se chevaucher. Salez et poivrez, versez un verre d'eau pour ne pas que cela attache. Epluchez les oignons nouveaux, coupez-les en deux et déposez-les sur le haut des légumes. Couvrez et laissez cuire à petit feu pendant 25 mn environ. Quand la pointe d'un couteau passe facilement à travers les carottes et surtout les coings, c'est cuit.

21.10.2011

mercredi, 19 janvier 2011

Gâteau glacé à la carotte

 

Gâteau glacé à la carotte.jpgVoici la base d'un gâteau auquel on peut ajouter plein de bonnes choses, de la cannelle, de l'anis étoilé, de la cardamome, des noisettes, des raisins, des....

Pour 6 ou 8 personnes

Ingrédients : 400 g de carottes, 200 g d'amandes en poudre, 125 g de farine, 125 g de sucre, 5 oeufs (blancs et jaunes séparés), 1 sachet de levure chimique, 50 g de beurre fondu, jus de citron (facultatif). Pour le glaçage : 200 g de sucre glace et jus de citron.

Préparation : 10 mn – cuisson : 40 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : moule à manqué en silicone ou moule à fond détachable

Préchauffez le four à 180°c (th. 6). Épluchez et râpez les carottes et arrosez-le de jus de citron (facultatif). Mélangez ensuite dans un grand saladier les carottes, les amandes en poudre, la farine, le sucre, la levure et les jaunes d'oeuf. Faites fondre le beurre et ajoutez-le à la préparation.

Montez les blancs en neige puis incorporez-les délicatement au mélange. Beurrez le moule à manqué s'il n'est pas en silicone. Versez ce mélange dans le plat choisi et enfournez pendant 35 à 40 mn. Le gâteau est cuit quand la lame d'un couteau, passée à travers lui, en ressort sèche. Sortez le gâteau et laissez-le refroidir sur une grille.

Pour le glaçage, mélangez très vivement le sucre glace et le jus d'un citron. Étalez le glaçage sur toute la surface du gâteau avant de servir.

19.01.2011

samedi, 27 novembre 2010

Soupe carottes-céleri

 

P1230190b.jpgUne base toute simple : carottes et céleri. Puis selon la richesse de vos placards et votre réfrigérateur, vous pourrez aller loin, très loin...

Pour 6 personnes

Ingrédients : 500 g de carottes, 3 branches de céleri, 1 oignon, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, sel, poivre, thym, laurier, 10 cl de jus de citron, 1 bouquet de persil plat, 1 bouquet de coriandre et 1 litre d'eau.

Préparation : 10 mn - Cuisson : 30 mn - Coût : * - Difficulté : *

Épluchez les carottes et détaillez-les en fines rondelles. Faites de même pour l'oignon. Coupez le céleri en tronçons très fins.

Dans une marmite, faites chauffer deux cuillères d'huile d'olive et faites dorer l'oignon émincé.

Ajoutez les carottes, le céleri, une branche de thym et une feuille de laurier. Couvrez d'eau en dépassant un peu, un litre devrait suffire. Laissez cuire pendant 25 à 30 mn.

Versez le jus de citron dans la soupe. Ciselez la coriandre et le persil. Et ajoutez ces deux herbes à la fin de la cuisson pour éviter que les feuilles ne noircissent. Rectifiez l'assaisonnement et servez aussitôt.

Si vous voulez une soupe plus colorée, ajoutez un peu de concentré de tomates. Une soupe plus épaisse, ajoutez des langues d'oiseaux (petites pâtes), du riz ou des lentilles corail ou liez-la avec un œuf. Une soupe aux accents marocains, remplacez le thym et le laurier par du cumin en poudre et un soupçon de safran. Une soupe thaï, lait de coco et lamelles de poulet....

27.11.2010

mardi, 22 juin 2010

Riz pois-carottes à la Cathy

collage2.jpgA quel âge devient-on un homme, un vrai, un tatoué ?

Certains pensent qu'on est homme, le jour où on a son premier couteau, le jour où on arrive à faire pipi debout, le jour où on allume son premier barbecue, le jour où on retient l'anniversaire de sa mère...

D'autres disent à leur fils, tu seras un homme si tu peux être dur sans jamais être en rage, si tu peux être brave et jamais imprudent, si tu sais être sage, sans être moral ni pédant,

D'autres encore leur disent qu'il suffit de sauter dans leur slip pour être un homme.

Est-il vrai que, si à 50 ans, on n'a pas de Rolex, on a raté sa vie ?

Est-ce qu'on rate sa vie quand on ne devient pas un homme ?

Et chez une femme, quelles sont les grandes étapes qui feront d'elle une vraie Madame ?

Quand elle réussit sa première omelette ? Quand elle marche avec des escarpins signés Manolo Blahnik... sans se tordre les chevilles ? Quand elle a vu le loup ?...

C'est quoi la Rolex de la femme ?

Et si on disait : « Si tu n'as pas de belle casserole à 28 ans, c'est que t'as raté ta vie. »

Pour ses 28 ans, le mari de la Cocotte lui a offert le nec plus ultra de la cuisinière, le Graal de toute ménagère, le meilleur du magasin d'ustensiles de cuisine, la Rolls Royce des casseroles.

Aaaaahhhh, elles sont belles, les casseroles de la Cocotte !

Et comme la Cocotte va s'attacher à elles, alors qu'elles, elles n'en ont pas le droit, comme elle va les garder à vie, c'est écrit sur l'étiquette, comme elles ont déjà une âme, la Cocotte les a baptisées.

Les deux premières de la série s'appellent Cathy et Catarina. Mais comme elles coûtent un bras, voire deux bras, le mari de la Cocotte n'aura jamais de Rolex...

Et si, tout simplement, on était un homme quand on faisait plaisir à sa chérie ?

Pour étrenner Cathy, la Cocotte lui a offert des petits pois frais, les meilleurs du marché, et des carottes nouvelles, les meilleures aussi. Rassurez-vous ! Dans des casseroles moches, ça marche aussi !

 

P1180672b.jpgIl vous faut :

800 gr de pois à écosser

1 botte de carottes nouvelles

1 cuillère d'huile d'olive

500 gr de sauté de porc

1 gros oignon

1 gousse d'ail

1 sachet de Spigol ou des filaments de safran

500 gr de riz Arborio (pour le risotto)

de l'eau

sel et poivre

Du parmesan pour servir

 

P1180646b.jpgÉcossez les petits pois, lavez-les. Épluchez les petites carottes si elles ne sont pas bio et coupez-les en rondelles de 3 mm. Faites-les cuire dans une casserole d'eau pendant 7 à 8 minutes et réservez.

Épluchez l'oignon et l'ail et ciselez-les.

Dans une grande sauteuse, faites chauffer l'huile. Faites revenir votre sauté de porc coupé en dés, l'oignon et l'ail. Saupoudrez de spigol ou mettez quelques filaments de safran.

Ajoutez le riz, mélangez jusqu'à ce que le riz soit translucide. Puis ajoutez de l'eau petit à petit.

Salez et poivrez. Laissez cuire le temps indiqué sur le paquet de riz en ajoutant régulièrement de l'eau. 2 ou 3 minutes avant la fin, ajoutez pois et carottes. Rectifiez l'assaisonnement.

Au moment de servir, proposez du parmesan fraîchement râpé.

Puis lavez votre casserole et posez-la bien en évidence dans votre cuisine rangée pour l'occasion et regardez-la, énamourée ! Oh, comme elle est belle !

mercredi, 09 juin 2010

Carottes au miel à la Jacques Brel

P1180459b.jpgD'abord, d'abord y'a l'aînée, qui passe son bac c'te année, qui bosse comme une tarée, qu'a passé l'Norvégien, la physique, le latin, qui lit des trucs de fou, qui trime jusqu'à pas d'heure, pis qui envoie bouler, son père et pis sa mère, quand ils lui disent gentils, d'aller prendre un bol d'air.

Faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens-là, on n'chôme pas, Monsieur, on n'chôme pas, on bûche.

Et puis, y'a le second, qui passe son bac d'français, qui lit tout en marchant, Baudelaire et Aragon, Zola pis Maupassant, qui parle métonymie, polyptote et ellipse, qui voudrait du bristol, pour s'faire des jolies fiches, qui débite et récite, ses cours toujours trop vite....

Faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens-là, Monsieur, on n'survole pas, Monsieur, on n'survole pas, on compulse.

Et puis y'a la dernière, celle qui fait d'la GR, qui jette ruban, massues, ballon et grand cerceau, et pis qui « va aux France », danser avec cadence, un noeud dans l'bas du ventre et le sourire forcé, pis qu'a bientôt 12 ans, qui n'est plus une enfant, qui l'montre à ses parents.

Faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens-là, on n'flemmarde pas, Monsieur, on n'flemmarde pas, on s'exerce !

Et pis y'a la Cocotte et son petit mari, qui sont sous la pression de leurs enfants chéris, qui font du mieux qu'ils peuvent, pour éviter les cris, les pleurs, les p'tits soucis, qui sont plus stressés qu'eux mais qui n'le montrent pas. Ça sert à rien d'le dire, d'façon ils n'entendent pas.

 

Et puis, et puis y'a les carottes ! C'est trop bon, en p'tites bottes.

Ça fait du bien partout et ça a beaucoup d'goût.

Avec un peu de miel, on est dans l'démentiel !

En plus, on dit tout l'temps qu'en mangeant ça souvent,

On peut devenir sociable, charmant, gentil, aimable !

Les autres, ils disent tous ça

Les autres, ils disent tous ça

Que c'est bon pour le stress, la mémoire et le bizness,

Alors nous, on les croit, Monsieur

On les croit...

Parce que chez ces gens-là, Monsieur,

on aime ça, Monsieur, on aime ça !

Mais il est tard, Monsieur, il faut que je rentre chez moi.

 

P1020710-1.jpgIl vous faut :

1 botte de carottes nouvelles

2 cuillères à soupe de miel

sel et poivre fraîchement moulu

facultatif : quelques oignons nouveaux

 

Débarrassez les carottes de leur queue mais laissez un petit bout. Passez-les sous l'eau et grattez-les légèrement pour enlever les petits fils. Mais ne les épluchez pas.

Dans une poêle, faites fondre le miel. Quand il est chaud, ajoutez les carottes bien alignées et les oignons. Salez, poivrez. Au besoin, ajoutez un peu d'eau et couvrez.

Laissez cuire 10 minutes. C'est tout.