dimanche, 30 septembre 2018

Madeleines aux bonbons

Le saviez-vous ? Les brouillons du livre de Marcel Proust, du côté de chez Swann, parlent de pain perdu mais les mots sont raturés et remplacés par madeleines. Désormais à la seule évocation de celles du dit Proust, votre enfance vous remonte à la mémoire et les souvenirs aussi. Ces petites pâtisseries moelleuses qui ont la forme d’une coquille Saint-Jacques et qui se laissent très facilement tremper dans une tasse de thé, de chocolat ou de café ont fait la renommée de la ville de Commercy en Lorraine depuis lurette. Aromatisées aux bonbons à la sève de pin comme celles de la Cocotte, vous vous en souviendrez longtemps.

Madeleines aux bonbons, la Cocotte, la voix du nord

La recette
Attention, graissez bien les moules à madeleines pour leur éviter d’attacher. Les bonbons fondent et caramélisent… C’est à tomber.

Madeleines aux bonbons, la Cocotte, la voix du nord

Pour 25 à 30 madeleines
Ingrédients : 2 œufs, 1 cuillère à soupe de jus de citron, 100 g de sucre, sel, 125 g de farine, 100 g de beurre, 1 belle cuillère à café de levure chimique, 1 dizaine de bonbons à la sève de pin
Préparation : 15 min – cuisson : 15 à 18 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plaques à madeleine et petit marteau
Réduisez en poudre grossière les bonbons à la sève de pin. Préchauffez le four à 175°c. Dans un plat creux, battez les œufs, ajoutez une pincée de sel, le jus de citron et le sucre.  Mélangez jusqu’à obtenir une belle pâte onctueuse. Ajoutez la farine tamisée et les brisures de bonbons. Faites fondre le beurre et versez-le dans la préparation. Mélangez puis au dernier moment, ajoutez une cuillère à café de levure chimique. Mélangez une dernière fois. Répartissez la pâte dans les moules à madeleines en ne les remplissant pas complétement. Et enfournez 15 à 18 minutes.
Piquez une madeleine avec un petit pique en bois pour savoir si c’est cuit. Si le pique ressort sec, c’est bon. Sinon laissez encore un peu.

Commentaires

Elles sont belles tes photos, la Cocotte. Elles donnent faim.

Écrit par : Franck Bazin | dimanche, 07 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Merci mon bonhomme ! Merci.

Écrit par : La Cocotte | mercredi, 10 octobre 2018

Écrire un commentaire